Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Je sais qu’il y a nombre de bonnes personnes qui croient que ce drapeau est un symbole de notre fierté et de notre héritage. Mais la plupart des gens de notre pays et du monde voient ce drapeau et pensent qu’il représente la haine et l’oppression.»

Jason White, président républicain pro tempore de la Chambre des représentants du Mississippi, s’exprimant en faveur du retrait de l’emblème de la Confédération sudiste du drapeau de l’État avant la tenue d’un vote affirmatif en faveur d’une motion en ce sens à la Chambre et au Sénat. Le Mississippi a le dernier drapeau d’État qui contient l’emblème confédéré. Des suprémacistes blancs l’ont ajouté en 1894 dans un contexte de rejet des gains politiques effectués par les Noirs après la guerre de Sécession.

(Photo AP)

183 réflexions sur “La citation du jour

  1. stemplar dit :

    C’est bien de voir qu’à ce niveau, ils ont un regard sur le monde et pas seulement leur nombril. #onavance

  2. C’Est le drapeau de la défaite

  3. C’est le drapeau de la défaite !

    1. A.Talon dit :

      Le drapeau de la HAINE, surtout. Rien de bon à tirer dans cette guenille.

      1. Achalante dit :

        Effectivement. Le simple fait qu’il ait été *ajouté* longtemps après la fin de la guerre de Sécession pour *s’opposer* aux gains faits par les Afro-Américains, ça devrait être suffisant pour comprendre qu’il s’agit bien d’un symbole raciste.

      2. Danielle Vallée dit :

        @treblig: selon la BBC il faut ajouter 25% aux chiffres officiels dans le monde.
        Donc aujourd’hui ils sont à 500 000 officiellement, donc il faut comprendre 625 000 en réalité.

        Je suis sûre que c’est le cas pour les États Unis qui comptent le 1/4 des décès dans le monde.
        Ils sont plus autour de 150 000 que 120 000

        Début juin:
        At least another 130,000 people worldwide have died during the coronavirus pandemic on top of 440,000 officially recorded deaths from the virus, according to BBC research.

  4. treblig dit :

    Le Mississippi, avec les 2 autres membres du trio infernal l’Alabama et la Louisianne, sont les plus pauvres, les moins scolarisés et qui ne possèdent pas d’assurance maladie aux États-Unis. Dans un pays normal, ces gens voteraient à gauche pour une plus grande redistribution de la richesse.

    Ben non, ils votent à droite. Et même très à droite. En se tirant dans le pied en votant pour des politiques conservatrices qui, au final, les desservent. Et la lutte au communisme y est présent. Va savoir pourquoi.

    1. MarcoUBCQ dit :

      C’est que les gens y sont encore sous le joug de la religion. Rappelons-nous tous que les Québécois ont longtemps été manipulés de concert avec des politiciens sous l’emprise de l’église catholique. Le choc que représente l’arme de destruction massive de la culture états-unienne qu’est Donald va peut-être être considéré, dans un futur plus ou moins lointain, comme la goutte qui aura fait déboder le vase (La vase?). Regardons la Russis et la Turquie, dont un fort pourcentage d’électeurs croient réellement que le dictateur qui règne en tsar sur leur pays est là à leur avantage. Ni les Russes ni les Turques ne sont stupides, pas plus que ces électeurs états-uniens qui votent contre leurs propres intérêts. Nous les Québécois avons déjà été subjuguées par une puissance mortifère comme l’église catholique, alliée à des politiciens assez corrompus pour jouer son jeu.

      1. Achalante dit :

        Et il faut se rappeler que l’Église a eu un grand pouvoir au Québec suite à la Conquête; alors que les Anglais contrôlaient l’état, les carrières libérales, une bonne partie de la presse, etc., l’Église était le seul point de pouvoir francophone. Il n’y a qu’à se souvenir que bien que l’Université Laval de Québec est la première à avoir été fondée, elle était au départ, et pendant longtemps, un séminaire. La seule institution d’études « supérieures » francophone au Québec formait des prêtres. McGill, Bishops et Concordia ont toutes trois été fondées avant la première vraie université francophone au Québec.

        L’Église jouissant du privilège de lever des taxes (la dîme), elle avait donc avantage à rester dans les petits papiers de l’establishment Anglais, et de garder les Québécois francophones un bon petit peuple de moutons soumis. Je crois que ce n’est pas très différent dans ces états: les églises n’ont pas à payer d’impôts, et certaines reçoivent beaucoup d’argent de leurs membres. Elles ont donc tout intérêt à s’assurer que les législateurs ne changent pas les lois qui leur permettent d’être si riches…

      2. Igreck dit :

        @Marco
        « … Ni les Russes ni les Turques ne sont stupides, pas plus que ces électeurs états-uniens qui votent contre leurs propres intérêts. »
        Et bien sur ce point je ne suis pas du tout d’accord avec vous. Si la religion a comme résultat de vous faire perdre votre libre arbitre risquant ainsi d’être manipulé par un « interprète » de la Parole… si vous n’êtes pas stupide vous bête et vous méritez entièrement les affres de votre esclavage librement consenti.

      3. Lecteur_curieux dit :

        Oui être sous le joug de la religion mais cela me rappelle une religieuse ou plutôt ex-religieuse que j’ai rencontré au secondaire lors d’un de mes devoirs en Histoire.

        Elle avait avec sa communauté quitté le Québec pour aller en Ontario lors des années du gouvernement Duplessis puisque l’État et l’Église étaient trop proches et elles considéraient cette proximité malsaine. Elle est revenue au Québec par la suite. Plus tard elle et sa communauté ont eu un différend et elle en est sortie. Elle restait croyante mais son implication était plus grande pour la société d’histoire que pour l’Église.

        Il y a aussi ma dame démocrate des États-Unis née au Texas et ayant été républicaine. Elle était croyante dans son enfance jusqu’au début de son adolescence et son oncle ou grand-oncle était un pasteur connu du Texas militant pour la séparation de l’Église et l’État.

        Ado la cruauté dont a fait preuve un Pasteur à l’égard de sa famille qui s’était fait mettre à l’écart car son père s’était suicidé l’a éloigné de ces hypocrites incapables de compassion.

        Hey la miséricorde, une des plus importantes Béatitudes.

    2. simonolivier dit :

      @treblig Vous n’avez pas compris. Ils vont tous être millionaire un jour. C’est le American Dream à l’oeuvre. Comment ils vont devenir millionaire? Ils n’ont aucune idée mais ils le seront.

      1. Boileau dit :

        @ Simonolivier

        Avec l’impression de billet illimitée, plusieurs seront un jour millionnaires avec un dollar complètement dévalué. 😷🙏

    3. spritzer dit :

      « Le Mississippi, avec les 2 autres membres du trio infernal l’Alabama et la Louisianne, sont les plus pauvres, les moins scolarisés et qui ne possèdent pas d’assurance maladie aux États-Unis. » treblig

      Et pourtant le serment d’allégeance au drapeau du Mississippi célèbre ces réalisations…

      « Je salue le drapeau du Mississippi et l’État souverain qu’il représente, fier de son histoire et de ses réalisations et confiant en son avenir sous les conseils de Dieu tout puissant. »

      Tout va bien, tout est sous contrôle.

  5. Si on considère que discriminer, insulter et violenter une partie importante de la population n’est pas si grave que ça, je veux bien croire que l’on peut être fière en faisant abstraction de ce qui nous ne convient pas de cet héritage.

  6. treblig dit :

    Pour en rajouter, le Mississippi a ratifié le 13 amendement à la constitution (qui abolissant l’esclavage)… en 2013. 13e amendement qui fut voté à l’origine en 1865 par les autres états.

    1. Toile dit :

      Pas coupé de la réalité pas à peu près : 151ans plus tard. Selon la blague de mauvais goût, c’est bien plus longtemps qu’une heure plus tard dans les Maritimes. C’est d’un profond Deep South. Oufff.

      1. lanaudoise dit :

        Presqu’aussi longtemps que pour que le Vatican accepte que Galilée avait raison. La terre plate et le concept de race, même combat d’arrière-garde.

      2. A.Talon dit :

        @ lanaudoise 9h54

        Hum, hum! Je crois que vous faites erreur. L’église catholique n’a JAMAIS défendu le concept de «Terre plate». Elle s’était plutôt opposée à l’HÉLIOCENTRISME à l’époque de Galilée (début XVIIe s). Et quand elle en vint finalement à reconnaître officiellement son erreur (en 1992), il y avait déjà belle lurette que les scientifiques du Vatican adhéraient aux mêmes consensus scientifiques que leurs confrères étrangers.

        https://fr.wikipedia.org/wiki/Repentance_de_l%27%C3%89glise_catholique#Affaire_Galil%C3%A9e

  7. Gina dit :

    Le drapeau de la défaite pour exprimer l’oppression . C’est le drapeau de la haine et trump le glorifie ainsi que les monuments . Ce président ne s’occupe du bien-être de ces concitoyens , mais prend bien soin des monuments en les emprisonnant . Il veut les enlever l’Obamacare , comme disait Commentaire dernièrement , cette malfaisance apporte une jouissance à tiny brain . Ce groupe de malades mentaux nous présente la bible pour justifier leur méchanceté . Belle présentation . Quelle fierté . À tous ceux qui se présentent au culte ce dimanche matin avec votre soi-disant livre sacré en main , honte à vous . Parce que ce livre est la justification de la haine envers ceux que vous n’aimez pas . Beaucoup de gens devraient commencer à rejeter la bible aussi , la mettre au feu ; car elle représente l’expression de l’oppression structurelle .

  8. Toile dit :

    « Beaucoup de gens devraient commencer à rejeter la bible aussi , la mettre au feu ; car elle représente l’expression de l’oppression structurelle  ».

    La religion est l’opium du peuple disait Karl Marx. Pour l’auteur du « Capital », la religion est un narcotique administré au peuple par les puissants pour qu’il supporte sa misère donc un mal nécessaire. Dans les faits, ce n’est pas tant la pratique qui cause problème qu’une application fanatique de celle-ci.

    1. Gina dit :

      @Toile
      La religion pervertit le cerveau autant que les drogues . Les drogués ne sont pas responsables de leurs actes parce qu’ ils ne savaient pas ce qu’ils faisaient . De la même manière que les religieux ont violé des enfants qui étaient soit-disant sous leur protection .

      1. Lecteur_curieux dit :

        Ah le pardonnez leur c’est pour ceux ayant crucifié le Christ.

        Sinon ? Je n’ai pas la même définition de religion que vous quoique j’en emploie plusieurs.

        En étudiant Nietzsche au cégep j »actualisais et blastait les « religieux » aussi.

        Il y a plusieurs définitions et conceptions de la religion. Pour la Bible il faut en faire une lecture interprétative. Non intégriste non littérale.

        Ahhh… Ne pas être doctrinaire ni dogmatique.

        Et même celui paraissant un bon gars et faisant de bonnes choses ne pas en faire son gourou.

        Ah une conception libérale et individualiste de la religion et qui de toute manière est plus rendue un artefact du passé pour nous catholiques ou certains d’entre nous. C’est un musée, une culture.

        La Bible ? Les pharisiens sont les religieux ou bien la femme adultère, le lépreux, le collecteur d’impôts ? Des croyants.

        La religion c’est l’institution avec ses dogmes et sa politique ou c’est le message de Jésus?

      2. Lecteur_curieux dit :

        Qui est le véritable croyant dans la vidéo suivante ?

        Ah ah le personnage interprété par John Denver. Le seul a avoir rencontré Dieu, les autres sont tous des hypocrites, des charlatans et menteurs voulant garder leur pouvoir.

        Ah ah c’est une comédie et fantaisiste ? Mais oui sauf que dans les années’70 et ’80 une vision moderne et libérale de la religion existait et après aussi mais il semble que les conservateurs l’emportent ou croient l’emporter.

        https://youtu.be/jPgV4d4ZmZo

      3. Robert Giroux dit :

        « Je n’ai pas la même définition de religion que vous quoique j’en emploie plusieurs. »
        (lecteur curieux)

        RELIGION: système unifié de croyances et de pratiques révélées en relation avec les choses sacrées, les pratiques obligatoires et les interdits qui rassemblent les gens en une seule communauté (organisation/institution) morale sous l’autorité suprême d’un dieu tout puissant…
        Un concept/système de croyance(s), le cadre de la relation entretenue par les êtres humains avec une divinité quelconque, entités spirituelles ou encore tout objet considéré sacré ou simplement super-naturel et même des préoccupations transcendantales.

        – ATHÉISME: choix /position philosophique individuel qui se définit de manière négative par le refus d’une attitude (la croyance en Dieu). L’athéisme est uniquement l’absence de foi ou le refus de croire en une ou des déités, que celles-ci existent ou pas et l’athée dit simplement qu’en l’absence d’évidence tangible de l’existence d’un dieu, n’importe quel dieu, il doit vivre sa vie et choisir sa morale comme si aucun d’eux existe…
        Ce n’est pas une doctrine mais une attitude, un état d’esprit pour regarder le monde de manière objective et sans peur, en essayant toujours de comprendre toutes choses en fonction et comme faisant partie de la nature

        – HUMANISME: l’idée qu’on peut comprendre le monde dans lequel nous vivons en faisant usage de la raison, de l’expérience et des valeurs humaines; qu’on peut vivre mieux/libre, se dépasser sans l’aide de croyances religieuses ou superstitions.
        Les humanistes pensent que les buts de la moralité doivent être le bien-être commun, le bonheur et l’accomplissement de soi (émancipation).

    2. Robert Giroux dit :

      Je trouve dommage qu’on réduise toujours la pensée de Marx à cette seule et unique phrase …
      « La religion est l’opium du peuple »
      La voici remise dans son ensemble

      « Le fondement de la critique irreligieuse est: c’est l’homme qui fait la religion et non l’inverse.
      La religion est la conscience de soi qu’a l’homme qui ne s’est pas encore trouvé lui-même.
      Et l’homme, ce n’est pas un être abstrait blotti quelque part hors du monde.
      L’homme, c’est le monde de l’homme, la société, l’Etat.
      Cet Etat, cette société produisent la religion, conscience inversée du monde, parce qu’ils sont eux-mêmes un monde à l’envers.
      La religion est la théorie générale de ce monde. ]…[ Elle est la réalisation fantastique de l’être humain…]…
      [ Lutter contre la religion c’est donc aussi lutter contre ce monde là dont la religion est l’arôme spirituel.

      La détresse religieuse est, pour une part, l’expression de la détresse réelle et, pour une autre, la protestation contre la détresse réelle.
      La religion est le soupir de la créature opprimée, l’âme d’un monde sans coeur, comme elle est l’esprit de conditions sociales d’où l’esprit est exclut. Elle est l’opium du peuple.

      L’abolition de la religion en tant que bonheur illusoire du peuple est l’exigence que formule son bonheur réel.
      Exiger qu’il renonce à une situation illusoire, c’est exiger qu’il renonce à une situation qui a besoin d’illusions.

      La critique de la religion est donc dans son germe, la critique de la vallée des larmes, dont l’auréole est la religion.
      La critique de la religion détruit les illusions de l’homme pour qu’il pense, agisse et façonne sa réalité comme un homme sans illusions parvenu à l’âge de raison, pour qu’il gravite autour de lui-même, c’est à dire autour de son soleil réel.
      La religion n’est que le soleil illusoire qui gravite autour de l’homme tant que l’homme ne gravite pas autour de lui-même « .

      Marx. Critique de la philosophie du droit de Hegel. 1843.

      Quand on parle de Marx, il faut impérativement se remettre dans le contexte de l’époque où il a écrit ses grands ouvrages.
      En 1867, quand Marx commence à écrire Le Capital, ça faisait à peine deux ans ques les U.S.A. avaient aboli l’esclavage.
      En Europe, les ouvriers (enfants inclus) travaillaient six jours par semaine et jusqu’à 10/11 heures par jour pour des salaires qui ne suffisaient même pas à subvenir aux besoins de leur famille.
      Les écoles et les hôpitaux – quand il y en avait! – étaient la chasse gardée du clergé accoquiné aux pouvoirs politiques et aristocratiques qui se souciait plus de garder la classe ouvrière docile sous le prétexte de sauver les âmes.
      Bien sur, on ne parlera pas des guerres que se livraient régulièrement entre eux à la même époque les têtes couronnées et les grands banquiers/industriels de chaque pays pour obtenir et conserver les meilleures colonies en Asie, en Afrique, au Moyen-Orient… et le privilège de piller leur ressources naturelles et exploiter leurs population.

      L’anxiété est la principale cause de la religion.
      Inutile de chercher plus loin.
      En termes plus savants(!), la religion est une réponse pathologique à l’incertitude existentielle face aux inégalités et aux protections aléatoires contre les vicissitudes de la vie. Le remède contre la religion est l’éducation, un système adéquat de santé universel et la sécurité sociale pour tous.

      1. gérard séguin dit :

        @Robert Giroux Merci!

      2. karma278 dit :

        « L’anxiété est la principale cause de la religion. »

        De quelle anxiété parlez-vous?
        Je suis anxieux de vous lire!

        Et puis, hummmm,
        Quelle est la cause de cette anxiété?

      3. spritzer dit :

         » Le remède contre la religion est l’éducation, un système adéquat de santé universel et la sécurité sociale pour tous. »

        Ils ont essayé ça dans l’URSS en plus de persécuter les « charlatans » du culte, mais ils ont réalisé que la religion ne pouvait pas être extirpée et aujourd’hui l’église orthodoxe se porte très bien dans une société évoluée. Est-ce parce qu’ils ne sont pas assez éduqués ?

      4. Robert Giroux dit :

        Selon Nietzsche, nous avons créé Dieu et non l’inverse.
        Nous avons d’abord inventé plusieurs dieux pour expliquer la Nature et ensuite un Dieu unique (le père!)
        pour nous donner une explication et une consolation pour notre souffrance.
        Le théisme nous permet de croire que souffrir est une punition pour nos péchés
        mais qu’à travers cette pathétique existence, on peut s’attirer les faveurs de Dieu dans une vie ultérieure!!

        La religion (les Églises) est importante aux USA parce que le filet social des citoyens est de la grandeur d’un hamac de camping et que les dizaines de milliers de congrégations religieuses dans les états américains comblent une partie des besoins matériels de leur communauté respective.

        L’humaniste rationnel que je suis est bien loin de penser que l’être humain est essentiellement bon.
        En fait, je pense que les êtres humains sont pour la majeure partie ce que leurs vies font d’eux et à des degrés variables,
        selon la chance du milieu où ils naissent et l’éducation qu’ils reçoivent, ce qu’ils font de leur vie.

        Marx lui-même disait :
        « Ce n’est pas la conscience des hommes qui détermine leur existence,
        c’est au contraire leur existence sociale qui détermine leur conscience. »

        La notion de Bien et de Mal comme les systèmes moraux en général sont des créations humaines.
        Nous créons les conditions qui humanisent les individus et leur permette de s’émanciper en développant leurs talents et leur créativité ou, au contraire, qui les dégradent et les laisser dans l’ignorance et la servilité.

        Si les individus reçoivent une éducation décente et peuvent obtenir des emplois valorisants, qu’on leur donne la possibilité de s’épanouir et d’améliorer leur sort (émancipation)… Si la société s’emploie à limiter les inégalités, et que ses institutions protègent les citoyens ainsi que les plus démunis et les plus vulnérables en leur garantissant des conditions de vie minimales, on est en droit de penser que la très grande majorité va vouloir vivre en paix avec ses voisins.
        Mais si, au contraire, on s’évertue à démanteler le filet social de l’état, qu’on privatise tout ce qui peut l’être, qu’on crée de l’emploi précaire dans un environnement hyper-compétitif et qu’on sous-finance le système éducatif, les choses ne vont pas aller en s’améliorant.
        Sans compter avec les changements climatiques et le terrorisme international.

        Depuis que le monde est monde, il existe tout plein de motivations (facteurs) pour expliquer la violence et la guerre : la pauvreté, la faim, la jalousie, la cupidité, le besoin de contrôler les masses … mais dans nos sociétés contemporaines, la motivation première pour prôner/user de la violence est l’idéologie: la soumission à un idéal, créé par l’homme tel que le nationalisme, le sectarisme, les concepts économiques, les partis politiques et, bien sur, les religions.

        La foi n’est, après tout, que le sourire béat et un peu crispé de la peur !

      5. Igreck dit :

        Ouf ! 🤔

      6. spritzer dit :

        C’est Nietzsche qui a découvert le pot aux roses ? 😉

      7. Nycole L. dit :

        Vous êtes un érudit des connaissances religieuses, bravo, vous nous expliquez vraiment bien ce qui pour certains ( des millions) est presqu’une bouée de secours et pour d’autres une façon de vivre selon leurs croyances et, il y a ceux qui ont rejeté la religion et ses dictats depuis les années 60, dont je fais partie.
        Merci M. Giroud.
        Nycole L.

    3. Robert Giroux dit :

      Il existe autant de religions qu’il y a de définitions de Dieu(x).
      On peut définir une chose sans l’avoir jamais vue mais cependant vous ne pouvez pas la décrire.
      Une description est un rapport/présentation d’observations sur une personne, une chose, un lieu…
      mais il n’existe aucune description de Dieu puisque personne ne l’a jamais vu!
      Il n’y a que des définitions sur ce que les gens pensent/croient que Dieu devrait être.
      Et parce que la religion a du composer avec diverses définitions opposées/rivales plutôt qu’avec des observations qui peuvent les amener à des descriptions de Dieu, les religions se sont scindées en différentes « Églises » à plusieurs reprises dans l’histoire humaine parce qu’aucune définition ne peut être décisivement contredite par des faits qui permettraient de résoudre les désaccords entre les nombreuses croyances.

      La croyance est le fait de tenir pour réel l’existence de quelqu’un ou de quelque chose qui n’est pas perceptible par l’expérience. La croyance est une façon de penser qui permet d’affirmer, sans esprit critique, des vérités ou l’existence de choses ou d’êtres sans avoir à en fournir la preuve, et donc sans qu’il soit possible de démontrer qu’elles sont fausses.
      Exemples de croyances : l’âme, les fantômes, la réincarnation, le paradis, Dieu.

      Pour leur part, la science et les scientifiques s’entendent pour dire que toutes leurs théories sont basées sur l’observation, qu’ils travaillent avec des descriptions de ce qui est plutôt que des définitions sur ce qui devrait être. Toute dispute scientifique peut être ultimement résolue en faisant les observations nécessaires pour discriminer entre des théories qui s’opposent.
      De toutes façons, aucune recherche scientifique digne de ce nom oserait formuler
      une hypothèse sur l’existence ou la non-existence des dieux!

      Le fardeau de la *preuve* – évidences! – repose entièrement sur ceux
      qui croient en l’existence d’un quelconque être supra-naturel qui aurait créé l’univers à partir du néant!
      Étant donné qu’une telle *entité*, de par sa *nature* même,
      ne peut être qu’immatérielle et intemporelle, sans énergie et sans matière puisque rien de tout ça n’était supposé exister avant,
      consciente alors que la conscience n’existait pas autour d’elle…
      la démonstration d’une telle existence risque d’être assez ardue et les mots pour la décrire ne font pas partie de notre vocabulaire.

      La seule raison possible de croire en un quelconque être supra-naturel qui aurait créé l’univers à partir du néant
      vient de notre incapacité à comprendre comment l’univers en est venu à exister

      Une chose est certaine cependant… l’Univers existe…
      Nous savons de quelle façon il s’est formé et de quelle manière nous en sommes arrivés là où nous sommes et ce que nous sommes!
      L’esprit scientifique – la curiosité! – fait que les humains vont toujours continuer à s’interroger et à examiner les fondements de leurs croyances.
      Pour le moment, j’attends toujours et encore la démonstration de la nature du dieu créateur de l’univers qui ne repose pas simplement et entièrement sur un argument basé sur l’incrédulité/ignorance (je ne sais pas pourquoi l’univers existe, pourquoi je suis en vie… donc il doit y avoir un dieu quelconque, quelque part…)

      “La science ne permet pas de dire que les dieux n’existent pas
      mais elle permet de penser que leur existence n’est pas indispensable.”

  9. Toile dit :

    Jason White: est il convaincu du bien fondé de son propos ou tente t il de suivre la parade ? L’action du retrait du drapeau aurait du être fait il y a plus de 100 ans. Et si les élus entérinent son retrait, quelles seront les réactions chez les fanatiques ? Reflexion arfelue : ce drapeau tombe t il sous le décret pestitentiel de protection des monuments ? Juste au cas où tiny brain ne sache pas à quoi d’inutile s’affairer ?

  10. lechatderuelle dit :

    en lisant le texte de Richard Hétu sur la vulnérabilité de trump, ce qui saute aux yeux est que la publicité négative contre son adversaire est toujours la réponse en politique américaine pour augmenter les intentions de votes à son endroit et pour diminuer les intentions de votes envers son adversaire…

    La stratégie de bâtir un programme sociétal crédible ne fait pas partie des armes possibles pour remonter dans les sondages….

    Cette « maladie » du négativisme a été importé au Canada par Harper et il a gagné son pari à cette époque…

    C’est une stratégie électorale dégoutante… Plutôt que de viser les aspects positifs pour que les gens se sentent impliqués, la politique américaine inonde les gens de publicité négative pour dépeindre l’adversaire « pire » que leur candidat…. ce qui exclu les gens et les rendetn amers….

    la politique américaine stagne depuis longtemps dans un immobilisme partisan tata…..

    Les mandats d’Obama ont été coincés par cette partisanerie et on ne parle même pas de celui de trump, Le pire spectacle politique de l’Histoire….
    Au final, la partisanerie a empêché les USA d’avancer socialement depuis 12 ans…. et ça ne semble pas près de s’améliorer….

    1. lanaudoise dit :

      Il me souvient que la première publicité négative était celle des Libéraux de Paul Martin? Agaçante pas à peu près.

    2. Lecteur_curieux dit :

      Avancer socialement ? Mais les conservateurs, les réactionnaires et les rétrogrades ne le veulent pas.
      Quoique des conservateurs modérés ou des centristes eux peuvent le vouloir mais plus lentement et de manière encadrée.

      La joute politique va dans le positionnement fort et favorise alors la polarisation.

    3. Igreck dit :

      Ce négativisme entraîne les Zétats dans l’abîme politique, moral, social… et God blesse l’Amerika !!!

  11. Robert Giroux dit :

    Je me permet de remettre ici le puissant témoignage d’une femme afro-américaine
    dont le premier ancêtre (arrière-arrière grand-père) était un général sudiste esclavagiste.

    You Want a Confederate Monument? My Body Is a Confederate Monument
    The black people I come from were owned and raped by the white people I come from. Who dares to tell me to celebrate them?

    NASHVILLE — I have rape-colored skin. My light-brown-blackness is a living testament to the rules, the practices, the causes of the Old South.
    If there are those who want to remember the legacy of the Confederacy, if they want monuments, well, then, my body is a monument. My skin is a monument.

    Dead Confederates are honored all over this country — with cartoonish private statues, solemn public monuments and even in the names of United States Army bases. It fortifies and heartens me to witness the protests against this practice and the growing clamor from serious, nonpartisan public servants to redress it. But there are still those — like President Trump and the Senate majority leader, Mitch McConnell — who cannot understand the difference between rewriting and reframing the past. I say it is not a matter of “airbrushing” history, but of adding a new perspective.

    I am a black, Southern woman, and of my immediate white male ancestors, all of them were rapists.
    My very existence is a relic of slavery and Jim Crow.

    According to the rule of hypodescent (the social and legal practice of assigning a genetically mixed-race person to the race with less social power) I am the daughter of two black people, the granddaughter of four black people, the great-granddaughter of eight black people. Go back one more generation and it gets less straightforward, and more sinister. As far as family history has always told, and as modern DNA testing has allowed me to confirm, I am the descendant of black women who were domestic servants and white men who raped their help.

    It is an extraordinary truth of my life that I am biologically more than half white, and yet I have no white people in my genealogy in living memory. No. Voluntary. Whiteness. I am more than half white, and none of it was consensual.
    White Southern men — my ancestors — took what they wanted from women they did not love, over whom they had extraordinary power, and then failed to claim their children.
    What is a monument but a standing memory? An artifact to make tangible the truth of the past.
    My body and blood are a tangible truth of the South and its past.
    The black people I come from were owned by the white people I come from.
    The white people I come from fought and died for their Lost Cause.
    And I ask you now, who dares to tell me to celebrate them? Who dares to ask me to accept their mounted pedestals?

    You cannot dismiss me as someone who doesn’t understand. You cannot say it wasn’t my family members who fought and died. My blackness does not put me on the other side of anything. It puts me squarely at the heart of the debate. I don’t just come from the South. I come from Confederates. I’ve got rebel-gray blue blood coursing my veins. My great-grandfather Will was raised with the knowledge that Edmund Pettus was his father. Pettus, the storied Confederate general, the grand dragon of the Ku Klux Klan, the man for whom Selma’s Bloody Sunday Bridge is named. So I am not an outsider who makes these demands. I am a great-great-granddaughter.

    This is not an ignorant pride but a defiant one. It is a pride that says, “Our history is rich, our causes are justified, our ancestors lie beyond reproach.” It is a pining for greatness, if you will, a wish again for a certain kind of American memory. A monument-worthy memory.
    But here’s the thing: Our ancestors don’t deserve your unconditional pride. Yes, I am proud of every one of my black ancestors who survived slavery. They earned that pride, by any decent person’s reckoning. But I am not proud of the white ancestors whom I know, by virtue of my very existence, to be bad actors.
    Among the apologists for the Southern cause and for its monuments, there are those who dismiss the hardships of the past.
    They imagine a world of benevolent masters, and speak with misty eyes of gentility and honor and the land.
    They deny plantation rape, or explain it away, or question the degree of frequency with which it occurred.
    To those people it is my privilege to say, I am proof. I am proof that whatever else the South might have been, or might believe itself to be, it was and is a space whose prosperity and sense of romance and nostalgia were built upon the grievous exploitation of black life.

    The dream version of the Old South never existed. Any manufactured monument to that time in that place tells half a truth at best. The ideas and ideals it purports to honor are not real. To those who have embraced these delusions: Now is the time to re-examine your position.
    Either you have been blind to a truth that my body’s story forces you to see, or you really do mean to honor the oppressors at the expense of the oppressed, and you must at last acknowledge your emotional investment in a legacy of hate.
    Either way, I say the monuments of stone and metal, the monuments of cloth and wood, all the man-made monuments, must come down. I defy any sentimental Southerner to defend our ancestors to me. I am quite literally made of the reasons to strip them of their laurels.

    Caroline Randall Williams (@caroranwill) is the author of “Lucy Negro, Redux” and “Soul Food Love,” and a writer in residence at Vanderbilt University.

    1. Andy29 dit :

      Ouf.
      Ce texte fait mal. Mais il force à ouvrir les yeux.
      Merci pour le partage.

      1. Haïku dit :

        Je seconde !

    2. Samati dit :

      Texte superbe et bien écrit. Merci

    3. A.Talon dit :

      La nature humaine dans ce qu’elle a de plus vile. Cela dit, nous sommes probablement tous, chacun autant que nous sommes, le résultat inattendu et indésiré d’au moins une agression sexuelle qui se serait produite quelque part dans notre arbre généalogique officieux, à une époque plus ou moins lointaine. De l’Age de Bronze au XXe siècle, il s’en est passé des choses et pas toujours des belles: des guerres, des saccages, des violences gratuites, de l’esclavage, de l’exploitation, de l’abus d’autorité, etc.

      Un exemple parmi tant d’autres: les petites servantes «canadiennes» qui allaient gagner quelques sous en travaillant comme des forçats chez les grands bourgeois britanniques des XIXe et XXe siècles choisissaient-elles toutes volontairement de se faire engrosser par leurs maîtres? Ces grossesses, comme bien d’autres, qu’on s’appliquait ensuite à cacher… religieusement pour ne pas heurter la morale catholique de l’époque. Nous sommes probablement tous un peu plus britanniques qu’on ne le croit généralement.

      1. Igreck dit :

        Toutes les « petites servantes » n’ont pas eu la chance de Juliette St-Cyr du « Temps d’une paix » !?!

  12. ghislain1957 dit :

    Hors sujet.

    Le Coronavirus en Chef disait vouloir rester à Washington ce week-end pour maintenir « la loi et l’ordre ». Et bien, il en a été incapable:

    Trump visits private golf course as US battles rapid surge in coronavirus cases

    « US president heads to Virginia a day after saying he’d stay in Washington DC to ‘make sure law and order is enforced’ amid ongoing anti-racism protests »

    « CNN – which tallies his golfing activities – said the visit to the Trump National course in Loudon county, just outside Washington DC, was the 271st of his presidency – putting him at an average of golfing once every 4.6 days since he’s been in office.  »

    https://www.theguardian.com/us-news/2020/jun/27/trump-visits-private-golf-course-us-battles-rapid-surge-coronavirus-cases

    Traduction:

    L’atout visite un terrain de golf privé alors que les États-Unis luttent contre la hausse rapide des cas de coronavirus

    Le président américain se rend en Virginie un jour après avoir déclaré qu’il resterait à Washington DC pour « s’assurer que la loi et l’ordre sont respectés », alors que les manifestations antiracistes se poursuivent.

    « CNN – qui comptabilise ses activités de golfeur – a déclaré que la visite au Trump National course dans le comté de Loudon, juste à l’extérieur de Washington DC, était la 271ème de sa présidence – ce qui lui permet de jouer au golf en moyenne une fois tous les 4,6 jours depuis qu’il est en fonction. « 

    1. Madalton dit :

      C’est à cause de la météo. De la pluie était annoncée au NJ en fin de semaine.

    2. Toile dit :

      Et le tout, à date, pour la modique somme de + ou – 136 millions, argent des contribuables, disons le. Pour un gars qui dénigrait Obama et qui disait pas le temps de jouer au golf! En sus, il triche et ce temps n’est surement pas amputé de son «  executive time ».

      1. A.Talon dit :

        136 millions de dollars? Probablement beaucoup plus. Voici ce qu’en disait le magazine Forbes il y a exactement un an:

        «Trump’s Golf Trips Could Cost Taxpayers Over $340 Million»
        https://www.forbes.com/sites/chuckjones/2019/07/10/trumps-golf-trips-could-cost-taxpayers-over-340-million/#6e37de4728aa

      2. Igreck dit :

        Tous les électrumps applaudissent à deux mains la « réussite » de leur héraut car ils feraient de même à sa place : « Fuck our country ! ». La devise de Trompe est l’exact contraire de la fameuse phrase de J.-F. Kennedy le jour de son assermentation.

    3. AB road dit :

      Quand même, il ne faut pas être si dure à son endroit.
      Il faut le comprendre.
      C’est tout ce qu’il lui reste, le golf, qu’il puisse se cacher afin qu’on ne s’aperçoive pas qu’il triche…

  13. titejasette dit :

    L’Histoire nous dira si Les Amaricains sont en train de franchir des pas de géants dans l’évolution de la lutte contre la ségrégation raciale.

    Cette lutte contre l’abolissement de ce drapeau continuera jusqu’aux élections de novembre et son sort sera décidé éventuellement dans un futur proche (je l’espère). Ce qui est important c’est que la question fait maintenant partie de l’ordre du jour et le prochain gouvernement ne peut plus passer à côté. Il a fallu quatre cents ans pour perpétuer le symbole de fausse fierté et de l’héritage bidon transmis aux jeunes générations, ce n’est pas dans quelques mois qu’il sera démoli.

    Ce symbole de la haine et l’oppression ne peut plus être ignorée et pris à la légère. C’est pareil comme cette affaire de Mark Zuckerberg qui a refusé pendant des semaines à bannir les messages de haine, de violence et de racisme sur FB. Plusieurs personnalités connues, mêmes les employés de FB ont protesté mais rien n’y fait. Quand soudain quelqu’un à Wall Street a suggéré de le frapper, FRAPPER FORT dans son portefeuille, dans ses revenus reçus des annonceurs de publicité. On ne connait pas la suite de l’impact de cette blessure. Mais on sait maintenant comment faire pour le mettre à genoux avec la solidarité « de toutes ces mains qui le nourrissent ».

  14. Gina dit :

    @Gislhain1957
    Que fait trump comme travail à la maison Blanche à part de manger la malbouffe pour mériter des congés aux 4,6 jours ; si ce n’est que pour faire payer les contribuables ses passe-temps .

    1. Madalton dit :

      C’est pour ça qu’il a renoncé à son salaire. Il savait qu’il ne travaillerait pas.

    2. A.Talon dit :

      «Que fait trump comme travail à la maison Blanche à part de manger la malbouffe»

      Il tweet aussi comme un malade, assis en pleine nuit sur son bol de toilette. Disons le franchement, c’est une véritable machine à insultes et à médisance. Il n’arrête jamais. Et ça prend de l’énergie ces niaiseries là. D’où son besoin de se reposer fréquemment sur ses terrains de golf. CQFD

    3. ghislain1957 dit :

      @ Gina

      Mais voyons donc, tRump est très occupé à la maison brune. Il écoute Fox & Friends, il tweete ses stupidités, il apprend ;a politique étrangère en écoutant Fox Niouzes, juste ça, ça mérite bien une partie de golf aux frais du contribuable.

      Il ne prends pas son salaire de prizident de 400,000$ par année, mais 340,000,000$ de dollars de dépenses en golf représentent 850 ans de salaire présidentiel.

    4. Je dirais aussi qu’il passe un temps fou avec ses avocats à magouiller et à trouver des façons de s’innocenter des précédentes…

  15. Gina dit :

    @Madalton
    Justement . Il savait en renonçant à un salaire de $ 400 000 par année, il allait faire payer les contribuables d’une autre manière un peu plus . Mais ces fanatiques eux disent , vous voyez trump est super riche il n’a pas besoin de ce salaire-là . D’un autre coté ,il leur fait un salaire qu’aucun président des États-Unis ne s’est prévalu .; en logeant les officiers des services secrets dans ses hôtels à toutes les fins de semaine . S’il crie faillite après sa présidence , c’est qu’il est vraiment crétin . Il est entrain de vider les caisses de l’état vers ses hôtels . Le peuple est soumis . Personne ne dit rien . Trump fait du pillage de la caisse de l’état . C’est vers lui qu’il devait envoyer l’armée pour pliage pas contre vers ceux qui manifestent pour des causes nobles : justice , égalité , respect , etc ,

    1. March dit :

      Pas besoin d’avoir un gros salaire quand tu as un toit, là boufffe, le déplacement et tous le reste payé par ton employeur. Disons que tu n’as pas grand dépense à assumer.

  16. A.Talon dit :

    Bravo, pas trop tôt! Dommage qu’on en soit encore, en 2020, à ergoter sur une question de dignité aussi évidente alors que la chose aurait dû être définitivement réglée il y a déjà 100 ans…

  17. A.Talon dit :

    Retweeté par Hétu:
    «Donald J. Trump @realDonaldTrump
    Thank you to the great people of The Villages. The Radical Left Do Nothing Democrats will Fall in the Fall. Corrupt Joe is shot. See you soon!!! twitter.com/davenewworld_2…»

    «Corrupt Joe», tiens donc. On a déjà une petite idée de la principale ligne d’attaque des trumpeux au cours des prochains mois…

    Au fait, le gros, comment peut-on être tout à la fois endormi («Sleepy Joe») et corrompu («Corrupt Joe»)? Me semble qu’on ne peut pas faire grand chose de mal quand on est endormi, non? Toujours aussi incohérent, cet imbécile hargneux…

    1. A.Talon dit :

      «Toujours aussi incohérent, cet imbécile hargneux…»

      Et toujours à faire de la PROJECTION.

      Pendant qu’on y est, le gros, tes «Radical Right Do Nothing Teabaggers» vont en manger toute une cet automne. La seule façon de t’en sortir sera de suspendre la Constitution et de déclarer la loi martiale. Mais ça aussi, tu n’en sera pas capable. Ça adonne que l’armée américaine est encore largement dominée par des hauts gradés prenant très au sérieux leur serment à la Constitution…

      1. simonolivier dit :

        @A, talon L’utilisation de la Loi Martiale aux USA est très reglementée par, entre autres, le 4ieme amendement et les décisions de la SCOTUS.Et la Loi des USA ne suspend pas la Constitution. Voir la décision de la SCOTUS de 1946 à cet effet.

      2. A.Talon dit :

        @ simonolivier 13h13

        Légalement parlant, vous avez parfaitement raison. Mais depuis quand les dictateurs se soucient-ils de respecter les lois? Ils se contentent généralement de les ignorer et/ou de les réécrire à leur convenance. Le mécanisme pour y parvenir est d’ailleurs déjà en cours d’installation depuis qu’on sait maintenant que le despote orangé peut compter sur l’appui sans réserve d’un sénat fédéral majoritairement répuliban…

  18. Toile dit :

    Moi ce qui m,accroche : « Corrupt Joe is shot. See you soon!!!« 

    Euuuuh ! Un ordre « subliminal » à la manière que décrit Cohen cad n’ordonne pas comme tel mais fait faire par les autres.

    Au moins etait-ce avec une mention ?

    1. MarcoUBCQ dit :

      Donald projetant sans cesse, c’est même le porte-étendard de ce processus inconscient, dit donc qu’il est lui-meme kaput (shot) et corrompu (corrupt).

      1. Haïku dit :

        Tout à fait !

  19. Igreck dit :

    QUESTION :
    Qui « a (encouragé) la ségrégation (raciale) de cette nation après des années de déségrégation, faisant revenir l’Amérique en arrière dans la recherche de la justice »?

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2020-06-27/universite-de-princeton-le-nom-du-president-woodrow-wilson-retire-d-une-ecole.php

    RÉPONSE :
    Woodrow Wilson, 28e POTUS… MAIS aussi Donald Trump, le 45e !
    Aux Zétats on sait comment avancer en arrière !!!

  20. MarcoUBCQ dit :

    La religion n’est qu’une façon parmi d’autres qui permet de contrôler l’esprit des gens, contre leurs propres intérêts de toute évidence. Ce rêve que fait miroiter Donald, qui es toujours implicite, vous remarquerez, c’est de revenir au temps où les États-Unis sortaient de la guerre victorieux, et étaient devenu subitement la plus grande puissance mondiale, du simple fait que ce pays était alors une immense usine manufacturière, et qu’elle était intacte à la fin de la guerre en 1945, contrairement à l’Europe, le Japon et la Russie. La même chose vaut pour le Canada, d’ailleurs. Ce que Donald et ses fidèles refusent c’est le passage du temps. C’est une forme de contrôle des esprits en ce sens, très primitif en passant, que l’idée qu’on puisse revenir en arrière est séduisante pour tous ces gens, malgré le fait qu’il s’agit de toute évidence d’une hystérie collective. Et c’est là où ces gens se font berner: Leur nombre immense leur fait croire que ce mirage est réel. Écoutez Donald et ses fidèles: Ils tiennent un discours dénué de sens, dénué d’assises et dénué de quoi que ce soit sauf un voeu délirant qui consiste à nier la réalité. Le slogan de Donald, en filigrane, est le suivant: « Nous n’aimons pas la réalité en 2020, alors nous voulons un président qui la nie avec nous, en niant qu’il y a de la pollution, de la violence, de la discrimination, des iniquités sociales, d’autres pays qui pourraient avoir besoin de nous, etc; voter pour Donald c’est voter contre nos responsabilités, contre notre conscience, contre nos propres intérêts à moyen et long termes… ».

    1. Gina dit :

      @MarcoUBCQ
      La religion a du sens que pour ceux qui en profitent , pas pour ceux qui abreuvent le message sans en connaitre le sens . Pour ceux qui la religion leur renvoient toujours vers des choses qui n’ont aucun sens , comme le paradis , la récompense de justice après la mort , le ciel . Le ciel , pourtant je suis montée en avion plusieurs fois ; je n’ai rien vu . Pourtant des milliers de gens y croient encore . Se faire croire à des inepties a la couenne dure . C’est la même chose pour ceux qui croient en leur gourou trump .

      1. Lecteur_curieux dit :

        Ah mais Claude Lafortune vous expliquait le sens du Royaume des cieux dans l’Évangile en papier.

        Certes il n’était pas un prêtre mais faisait de l’enseignement religieux pareil même si on peut préférer dire à des valeurs humanistes.

        La Bible tout dépend comment on l’interprète et le contexte et l’actualisation comptent beaucoup ? Oui.

        Jeune disons au début du secondaire je croyais que la religion devenait plus vraie et que ceux d’avant n’étaient pas vraiment religieux ou croyants mais suiveurs d’une norme sociale, d’un dictat, d’un dogme. Si ce n’est pas volontaire…

        Bon mais plus tard et si cela disparaît de l’école? Qui cela intéresse sauf des plus vieux et encore de plus en plus occasionnellement.

        Ceux de notre monde… Il faut bien 80 ans et plus pour être encore un suiveux d’antan.

        Des jeunes ? Vont plus vers les sectes ou bien ils sont très conservateurs.

        Ou quelques esprits libéraux mais bibittes rares y allant par curiosité intellectuelle et quête spirituelle ?

    2. Igreck dit :

      Très très juste : le maître-mot : hystérie collective !

  21. lechatderuelle dit :

    MarcoUBCQ ce courant a toujours existé à toutes les époques…. dans tous les pays…. partout il y a une frange de gens qui se déstabilisent face à l’avancée des choses, qui sont réticents au changement et qui idéalisent le « bon vieux temps »….

    Comme il y a toujours eu des « fin-du-mondistes » à chaque époque….

    Partout il y a un mouvement conservateur… ils ne veulent pas changer ce qui les enrichis et les favorisent…. ce mouvement conservateur entretient donc tout plein de petites déviances, par effet collatéral…..
    le sexisme, le racisme ou du moins la xénophobie, la résistance au changement… et ce réflexe est toujours exploité par les religions…

    Les religions font leur pain et leur beurre sur la peur des gens…. ils hypothèque le moment présent en échange d’un futur aléatoire et les gens embarquent!!

    trump est une conséquence de ce réflexe humain….

    il est bêtement de son époque…. nostalgique d’un moment de l’Histoire qu’il connait très mal et qui a été fantasmé par Hollywood depuis toujours…. suffit de voir les films qui réécrivent l’Histoire, idéalisent le passé….

    les citoyens américains sont baignés dans cette nostalgie à chaque jour par la publicité, les films, les discours des ténors de droite, c’est pour eux, un mantra aussi puissant que celui des religions….

    Un mot commande un réflexe, une façon de penser ou d’être….

  22. Gilles Morissette dit :

    De plus en plus de gens se lèvent à travers le pays pour réclamer le retrait de ce symbole honteux de l’esclavage et du racisme.

    Même la Série Nascar, milieu conservateur et proche du Gros Enfoiré, a jugé bon de le retirer de ses sites de compétition.

    Oui, ce « symbole », si honteux soit-il, fait partie de l’Histoire des USA. On ne peut le nier. Les personnages qui l’ont défendu et pour lesquelles on a érigé des statues et monuments font également partie de l’Histoire. .

    Cependant, la place de ce draoeau honni et de tous ces objets est dans un musée, de préférence dans un coin discret.

    Se souvenir de notre histoire n’est pas une raison d’exposer ces objets de honte à la vue de tous, surtout pas dans une Législature.

  23. Michel dit :

    Je lisais sur le site du Soleil que d’anciens vétérans étaient contre le retrait de ce drapeau. Vétérans de quelle guerre

  24. A.Talon dit :

    Dommage qu’avec tout ça on se retrouve avec de célèbres représentants de la culture populaire américaine désormais entachés par la présence un peu trop gênante de ce satané symbole klanique. Dommage de gâcher un film aussi amusant que «Smokey and the Bandit» par un déplorable détail esthétique qu’Hollywood jugeait essentiel à l’époque (1977) par son côté folklorique. À éliminer de toute urgence au cours des prochaines restaurations numérique.

    «Detroit Rejects Smokey and the Bandit Autorama Stunt Due to Confederate Flag License Plate — Show organizers hoped to kick-off the event by sending the Pontiac into a high-flying jump, but City Council voted no 7-1.»
    https://www.thedrive.com/news/26573/detroit-rejects-smokey-and-the-bandit-autorama-stunt-due-to-confederate-flag-license-plate

    1. Achalante dit :

      Ils n’ont qu’à changer la plaque, ça ne devrait pas être compliqué! Il ne s’agit même pas d’un film, ici; mais d’une représentation. Si ils refusent de changer la plaque, alors le conseil a raison de les bannir.

    2. spritzer dit :

      @A.Talon

      La licence de la voiture du show de Détroit doit être enlevée, mais pour le film Smokey and the Bandit, c’est pas un peu comme s’il fallait enlever l’image des croix gammées des films sur la deuxième guerre mondiale ?

      1. A.Talon dit :

        Pas d’accord. Pas plus dans les années ’70 qu’aujourd’hui, le drapeau confédéré n’était omniprésent dans le décor habituel du Deep South. Quelque fois ici et là, sans doute, mais pas partout. Il n’y avait donc AUCUNE nécessité pour les producteurs hollywoodiens d’intégrer ce symbole dans le design de la voiture du héros, d’autant plus que rien ne laissait supposer qu’il était suprémaciste. On voulait juste faire plus «couleur locale» dans ce film dont tous les acteurs principaux (Reynolds, Fields, Gleason) provenaient du Nord ou de Californie.

  25. Achalante dit :

    Hors-sujet : avez-vous vu la nouvelle comme quoi Ivanka menait la campagne pour changer les règles d’embauche au gouvernement? Plus de qualifications de bases pour tous, c’est la qualification qui doit compter. Ce qui est riche (jeu de mot voulu) de la part de quelqu’un qui a été embauché à un poste pour lequel elle n’est pas qualifiée, mais seulement parce qu’elle est la fille du « patron ».

    Par ailleurs, il ne faut pas s’y tromper, l’excuse de la « qualification » est la plus couramment invoquée pour embaucher des hommes blanc plutôt que des femmes ou des personnes de minorités visibles qui sont, elles, réellement qualifiées. Parce que la « qualification », c’est comme les appels d’offres écrites pour un soumissionnaire en particulier : il suffit de bien tourner les phrases pour s’assurer que la « bonne personne » soit celle qui répond le mieux aux critères.

    1. Gina dit :

      @Achalante
      Elle a le culot de parler de qualification . Elle devrait relire son CV. pour savoir si elle et son mari sont qualifiés pour le poste qu’ ils occupent maintenant , en se faisant des montants exorbitants en per diem . C’est vrai voler l’état , ce n’est pas volé .

  26. jeani dit :

    Depuis 2 001, des tentatives de changer le drapeau du Mississippi ont échouées. Est-ce qu’en 2 020, ils vont enfin se réveiller?

  27. Apocalypse dit :

    Twitter – Richard Hétu

    Richard Hétu
    @richardhetu
    Clean up in aisle 4!

    Un porte-parole de la MB assure que POTUS n’avait pas entendu le «white power» d’un de ses partisans dans la vidéo qu’il a retweetée et puis effacée.

    Désolé, mais dans certains contextes, l’ignorance n’est pas une excuse et nous sommes justement dans un de ceux-ci.

    For God sake, Donald Trump, vous êtes président des Etats-Unis, ce que vous n’avez toujours pas compris … QUATRE(4) ANS plus tard… 😢.

    1. Madalton dit :

      Il cesse d’écouter après 2 minutes. Il n’écoute pas jusqu’à la fin.

    2. Benton Fraser dit :

      Trump peut à la fois allumer des feux et ne pas vouloir voir la fumée!

  28. Apocalypse dit :

    @Achalante – 12:51

    ‘Par ailleurs, il ne faut pas s’y tromper, l’excuse de la « qualification » est la plus couramment invoquée pour embaucher des hommes blanc plutôt que des femmes ou des personnes de minorités visibles qui sont, elles, réellement qualifiées.’

    Intéressant point de vue; pas bête, mais pas bête du tout!

    En effet, on ne serait pas surpris que ce soit effectivement le but de cette opération par ce gouvernement 😢.

    1. Achalante dit :

      Les féministes (et plusieurs groupes progressistes) le savent depuis des décennies. Et à chaque fois que quelqu’un dit « la personne la plus qualifiée devrait être embauchée » en opposition à des situations de discriminations positives, c’est ce que ça veut dire : les gens devraient être libres de déterminer qui est qualifié selon leurs propres règles, plutôt que selon des règles égales pour tous.

      La discrimination positive permet de remettre un peu d’égalité dans un jeu où les hommes blancs commencent avec une longueur—ou dix, quand ils viennent d’une famille aisée, ce qui est plus souvent le cas que chez les minorités visibles—d’avance. Mais pour bénéficier de discrimination positive, il faut quand même avoir les qualifications demandées; ce que bon nombres d’opposants oublient… ou refusent d’admettre.

      Et la Maison Blanche veut maintenant enlever les règles qui doivent s’appliquer à tous à l’embauche. Ça ne prend pas la tête à Papineau pour comprendre leurs intentions : il veulent des embauches partiales… et partisanes.

  29. Apocalypse dit :

    @spritzer – 13:35

    En effet, on ne va toute de même pas éditer des films pour en enlever des bouts qui déplaisent.

    Calvaire, regarder la date où a été produit le film, c’est bien plus simple que de mettre la hache arbitrairement dans tout ce qui a été fait.

  30. el_kabong dit :

    @apocalypse (et par extension spritzer et a.talon)
    « En effet, on ne va toute de même pas éditer des films pour en enlever des bouts qui déplaisent »

    C’est ce qui s’appelle faire déraper un débat là où il n’est jamais allé : nulle part dans l’article en référence n’est-il question de censurer un film… il n’y est question que d’un véhicule qu’on ne veut pas qu’il se produise en spectacle avec une plaque montrant un drapeau confédéré…
    Comme on peut facilement considérer qu’il ne s’agit pas d’un accessoire essentiel, les responsables du spectacle n’ont qu’à changer la plaque et le tour est joué…

    1. A.Talon dit :

      VRAI mais cela n’empêche pas de se poser la question sur la pertinence d’effacer du film cette plaque aussi inutile que gênante au cours d’une prochaine restauration numérique. Il ne s’agit pas d’un drame historique lourd de sens sur la ségrégation raciale dans le Deep South, après tout, mais d’un simple divertissement pour toute la famille.

      1. Achalante dit :

        Et changer la plaque changerait quoi à l’histoire? Je sais bien que la question à savoir si Han Solo a tiré le premier ou pas peut causer des discussions enflammées, mais effacer quelques centimètres carrés sur quelques centaines d’images, ça n’a pas vraiment le même impact que de faire un nouveau montage qui change l’histoire, n’est-ce pas? Si on accepte l’un, pourquoi l’autre serait problématique?

  31. jeanfrancoiscouture dit :

    @Robert Giroux, 13:40«…la religion est une réponse pathologique à l’incertitude existentielle face aux inégalités et aux protections aléatoires contre les vicissitudes de la vie.»

    Perso, j’ai résumé cela à la seule incertitude que l’on peut qualifier d’insoluble: La question porte sur «l’après». Vous aurez remarqué que les religions en général promettent un «après», lequel sera bon ou mauvais selon que les préceptes de ladite religion auront été respectés.
    Je dis «insoluble» parce que personne de crédible n’est revenu nous renseigner sur cet «après». Ceux qui font tourner des tables en prétendant parler aux absents ne sont pas des «intermédiaires» valables. Ceux qui demandent juste de croire parce que quelqu’un, il y a généralement plus ou moins longtemps, conversé avec le gestionnaire de cet «après» ne le sont pas davantage.
    Alors certains achètent, juste en cas, cette «assurance», appelée religion. Il arrive que certaines de ces religions se préoccupent de ce que vous appelez «inégalités, aléas ou vicissitudes de la vie» mais leur motivation fondamentale est pratiquement toujours reliée à cet «après» que personne ne connaît.

    1. karma278 dit :

      « reliée à cet «après» que personne ne connaît »

      Le bouddhisme prétend non seulement le connaître, mais la voie pour s’y préparer.

      « The tibetan book of living and dying », Sogyal Rinpoché,
      « Le livre des morts tibétain » et autres

      1. jeanfrancoiscouture dit :

        @karma278: «Le bouddhisme -prétend- le connaître…….»

        Mais n’est-ce pas le cas de nombre de religions? Et n’ont-elle pas toutes des livres issus de l’au-delà? (Torah-Bible-Évangiles-Coran, etc)

  32. Pierre s. dit :

    ——————————

    Comment s’attacher à un symbole qui représente essentiellement
    la haine le racisme et la défaite ?????

    Ce drapeau devrait au contraire inspirer le dégoût, la honte et la tristesse.

    1. karma278 dit :

      Il symbolise la résistance…

  33. HS mais ça pourrait être une bonne nouvelle

    Charles Gasparino (@CGasparino) a tweeté :

    BREAKING— (thread)GOP operatives are for the first time raising the possibility that @realDonaldTrump could drop out of the race if his poll numbers don’t rebound. Over the weekend I spoke to a sample of major players; one described Trumps current psyche as “fragile.” I’m

    https://twitter.com/CGasparino/status/1277280827462868994?s=20

  34. Apocalypse dit :

    @el_kabong – 14:07

    ‘C’est ce qui s’appelle faire déraper un débat là où il n’est jamais allé…’

    Qu’est-ce que vous êtes prêt à gager que le débat va se rendre jusque là?

    Editer des films, en écarter d’autres et les livres y passeront aussi.

    Lorsqu’on regarde aller l’humanité, disons qu’intelligence, jugement et conscience ne sont pas les premiers mots qui nous passe par l’esprit pour la décrire 😢.

    Nous sommes dans les ligues majeures du nivellement par le bas…

  35. Apocalypse dit :

    @marie4poches – 15:41

    Merci pour le tweet!

    Je n’y crois pas une seule seconde. Nous sommes à quatre(4) mois de l’élection, les coups bas envers Joe Biden vont pleuvoir. Il suffit qu’il trouve un bon angle et sait-on jamais.

    Il faut toutefois avouer que les choses se présente bien pour Joe Biden; en espérant qu’il reste en santé et pas trop de gaffes.

    Peut-être que si les républicains avaient vraiment peur de perdre le sénat, alors pourrait-il lâcher Donald Trump, appuyer quelqu’un d’autre en espérant sauver ce sénat?

    Imaginer un congrès, sénat et président démocrate, quelle pensée plaisante 🤣.

    1. Moi je crois qu’il y a une possibilité.
      S’il continue de descendre ainsi dans les sondages, l’humiliation sera insupportable pour lui et il trouvera une façon de se sortir de son bourbier tout en essayant de sauver les apparences.

      1. Haïku dit :

        Bien d’accord avec vous ! 👌

  36. Apocalypse dit :

    HS – le président du syndicat des policiers de Montréal; c’est ce qu’on appelle avoir la tête dans le sable. en ce qui a trait au racisme systémique. Est-ce que quelqu’un est surpris? Voici le lien:

    https://www.lapresse.ca/actualites/grand-montreal/2020-06-28/racisme-au-spvm-des-policiers-noirs-denoncent-les-propos-d-yves-francoeur.php

  37. titejasette dit :

    HS

    « Starbucks a annoncé dimanche faire « une pause » dans ses publicités sur tous les réseaux sociaux aux États-Unis. » – LaPresse

    Quelle bonne idée ! Les gens qui prenaient un café chez Starbucks avant vont continuer d’en prendre. Les entreprises vont faire de grandes économies sur leur budget de publicité. Ma subconcience m’a suggéré d’aller chercher un bon café…

    FB ? 😒

    Attends voir la semaine prochaine, d’autres compagnies vont se joindre au mouvement de boycott….
    Hi Hi Hi !

    1. MarcoUBCQ dit :

      Votre inconscient, titejasette. « Subconscious is an english word », et non pas un mot français.

  38. Gina dit :

    Les publicités étaient inutiles . C’était une manière de s’entre’aider entre des gens riches et puissants.

  39. Apocalypse dit :

    @marie4poches – 16:36

    ‘Moi je crois qu’il y a une possibilité.’

    En effet, c’est sans doute une possibilité. La COVID-19 va rester dans l’actualité aux Etats-Unis pour un bon bout de temps, fort probablement jusqu’en novembre et Donald Trump a moins d’angles d’attaques sur Joe Biden. Ce dernier peut bien faire des gaffes de temps à autres, mais ça ne colle pas longtemps et donc, ce sera plus difficile pour Donald Trump.

    De plus, avec la COVID-19, une économie moribonde, ce qui n’aide pas, mais vraiment pas le président.

    A moins qu’on trouve rapidement un vaccin – ce qui est peu probable – et qu’on remette les Etats-Unis en marche, on ne parierait pas un gros montant sur Donald Trump.

    Comme je disais, espérons que Joe Biden reste en santé; une faiblesse notable de sa part pourrait faire basculer la mise vers Donald Trump.

    1. Il ne faut pas oublier non plus cette histoire de russes qui paient les talibans pour tuer des soldats américains et alliés.

      Que 45 n’en ait jamais entendu parler ou qu’il le savait mais n’ait pas réagi lui fera très mal, même au niveau des sénateurs républicains.

      Nous ne sommes pas loin du suicide politique….

      1. lechatderuelle dit :

        marie4poches (@marie4poches3) cette histoire de prime est « sensationnelle » mais quelque part, une réalité des guerres…..

        Que trump l’ignorait, c’est possible… les hauts gradés connaissent cette « motivation » mais ne doivent pas en parler tous les jours… et ils n’ont sans doute pas abordé le sujet avec trump, qui de toute façon aurait fait quoi ???
        Doubler la mise pour les G.I US ???

        Aucun chef d’état n’a de contrôle sur ça…

        c’est comme les tortures… les viols… les bavures avec des civils….
        tous le savent et tous évitent le sujet….

        les « autres » le font… pas nous….

        mais quelque part, que trump ne puisse rien faire pour ça, ça demeure une autre tuile à gérer sans parvenir à régler quoi que ce soit… ça augmentera son image de petit faiseur…..

        depuis quelques jours, les coups son constants dans les flancs de trump…. il a déjà le regard vitreux…. l’été sera rude….

      2. spritzer dit :

        C’est pas sérieux cette histoire. Trump dit qu’il n’a pas été prévenu, ni Pence, ni le chef d’état major. En plus les Talibans nient. Beaucoup pensent que c’est une tactique pour mettre du sable dans l’engrenage du retrait des troupes américaines par ceux qui s’y opposent.

      3. Benton Fraser dit :

        @spritzer

        Le problème est aussi que ni Trump, ni Pence, ni ceux nominés parTrump sont sérieux ni pris au sérieux!

        Goûte-t-il a sa propre médecine?!?!?

      4. spritzer dit :

        @Benton Fraser

        Le chef d’état major est surement pas un guignol, il a été confirmé à son poste par 89 voix contre 1 et 10 abstentions au Sénat. Par ailleurs, ce n’est pas le genre de Poutine de s’adonner à ces bassesses.

      5. MarcoUBCQ dit :

        @ spritzer (18:52) Vladimir a monté de toutes pièces les attaques terroristes tchétchènes en Russie. Poutine = Bassesses. De plus, parce que le sénat états-unien confirme une personne à un poste vous croyez que ça la valide? Ayoye.

      6. spritzer dit :

        @MaroUBCQ

        J’ai déjà lu ça, mais j’ai lu une ou des attaques, pas LES attaques.

        Vous pensez que le chef d’état major aurait pas été mis au courant parce que nommé par Trump ? Je ne pense pas que ça fonctionne de cette façon.

      7. MarcoUBCQ dit :

        @ spritzer (19:43) Hein? Kessé? Nommé par Donald? Donald = Ignorance totale et absolue, à part les fournisseurs de cossins en or massif. Vladimir est justement le genre à payer ses mercenaires pour tuer des soldats occidentaux. Staline envoyait ses soldats d’élite tirer sur les soldats russes « ordinaires » qui osaient penser que ce serait une bonne idée de décrisser vite fait de ces champs de bataille menant à mort d’homme russes par milliers.

      8. Benton Fraser dit :

        @spritzer

        Euh… parce que Poutine a faire sa carrière sur des bassesses!!!

        Le KGB ne produisait pas des adeptes de la démocratie!!!

    2. spritzer dit :

      « Hein? Kessé? Nommé par Donald? Donald = Ignorance totale et absolue »

      C’est pas Trump qui a fait la recherche pour trouver ce chef d’état major. Il a du choisir dans une liste qui lui a été préparée.. C’est sans doute pas le meilleur candidat, mais ils n’ont pas mis un parfait incompétent non plus à ce poste stratégique. De toute façon que le chef d’état major n’ait pas été averti, selon l’histoire qu’on nous raconte, change pas grand chose.

      « Staline envoyait ses soldats d’élite tirer sur les soldats russes « ordinaires » qui osaient penser que ce serait une bonne idée de décrisser vite fait de ces champs de bataille menant à mort d’homme russes par milliers. »

      Ça ne me surprendrait pas. Cela dit, je ne sais pas s’il y avait beaucoup de déserteurs. Tout le monde était conscient que c’était une guerre pour la survie de la nation, qu’ils ont gagnée au prix de 27 millions de morts. Staline en a pas tuer beaucoup là-dedans. Certains trouvent qu’ils célèbrent trop leur victoire, surtout dernièrement alors qu’on tente honteusement de la diminuer dans nos pays.

      « Vladimir est justement le genre à payer ses mercenaires pour tuer des soldats occidentaux »

      Une affirmation gratuite.

      1. Benton Fraser dit :

        Euh…. non seulement c’est Poutine qui augmente la part russe tout en diminuant la part occitendale dans la victoire alliés par calcul politique mais aussi c’est Poutine qui fait circuler en Russie que l’occident cherche a diminuer la part russe pour exacerber le nationaliste russe!

        C’est dans l’ABC du dictateur: « Garder le contrôle sur sa population par la peur en se créant des ennemis! »

        En prime, cela permet de mettre en place la doctrine: « Si tu n’es pas pour Poutine, c’est que tu es contre Poutine, donc un ennemi du peuple! »

  40. Pierre s. dit :

    ———————-

    jusqu’au 3 nov le sujet doit rester le même ….

    La gestion de marde de Trump a été un désastre et depuis le début et avec
    l’apparition du COVID-19, ca coûte la vie de milliers d’américains.

    1. lechatderuelle dit :

      Pierre s Bien dit! Tant qeu ce vrus sera très actif aux USA, Biden doit demeurer sur les lignes de côtés et laisser toute la place à trump et sa bande…

      la cage à homards de Pelosi fonctionne très bien et trump y gigote de plus en plus en cherchant comment s’en sortir….

      le temps passe et ça rend trump de plus en plus angoissé et ça le forcera à faire et à dire d’autres trucs insensés…..

      Aucun démocrate ne doit donner une seule once d’air à trump et sa bande….

      1. Pierre s. dit :

        —————————

        Trump voulait la présidence ?
        maintenant il est imputable que ça lui plaise ou non. Et l’histoire va coller son
        nom à ce gâchis pour l’éternité.

        Pour ce qui est des Russes qui reviennent encore et encore dans l’incompétente
        présidence Trump … tout ce que l’andouille Donald a trouvé a dire c est de faire de
        la projection débile et enfantine et traitant Biden de corrompu …..

        J’espère que le feu nourris d’attaque contre cet imposteur va se poursuivre.
        Le Lincoln projet fait une excellente job et on constate que la santé mentale du crétin
        Trump est en miette. Selon moi il ne se rend pas au 3 nov. Il va décompenser avant.
        La MB ne travaille présentement qu’au une seule chose, préserver l’égo malade du
        narcissique Trump. Au détriment du reste, la pandémie, la crise sociale , le système
        de santé désuet et fragile …….

  41. Haïku dit :

    RE:
    « Je sais qu’il y a nombre de bonnes personnes qui croient que ce drapeau est un symbole de notre fierté et de notre héritage. Mais la plupart des gens de notre pays et du monde voient ce drapeau et pensent qu’il représente la haine et l’oppression.»(billet)

    -« L’avantage du drapeau rouge, c’est que les assassins peuvent y essuyer leurs mains sanglantes sans le souiller. »(J. Cau).

  42. Samati dit :

    Un autre video percutant du Lincoln Project

    1. marcandreki dit :

      Percutant à s’en arracher le coeur d’avoir si peu de mémoire.
      C’est en effet la génération de la 2e guerre qui meurt le plus aujourd’hui de la COVID.
      Trump ne mourra peut-être pas de la COVID, mais sa gestion elle, l’aura tué politiquement.

      One term president

      1. A.Talon dit :

        «mais sa gestion elle, l’aura tué politiquement. One term president»

        C’est à souhaiter mais la Bête semble avoir plusieurs vies. Alors il faut être prudent.

      2. Haïku dit :

        @A.Talon.
        « …..mais la Bête semble avoir plusieurs vies. Alors il faut être prudent. »

        Sages paroles ! 👌

    2. A.Talon dit :

      La notion de sens de l’honneur est tout à fait inconnue pour l’escroc orangé. N’a-t-il pas abandonné récemment les Kurdes d’Irak à leur propre sort malgré le fait qu’ils soient les plus fidèles alliés du gouvernement américain et les plus efficaces combattants des forces islamistes?

  43. lechatderuelle dit :

    Apocalypse Si Biden meurt empoisonné, on saura d’où est venue l’idée!……

    1. Haïku dit :

      Ouch !!!

  44. Richard Desrochers dit :

    Ce drapeau, comme certains monuments controversés, ne devraient pas être cachés de l’Histoire, mais présentés pour ce qu’ils sont : des témoignages honteux.

    Un tel drapeau ne doit pas flotter fièrement, mais apparaître dans un présentoir dans un corridor ou un musée — comme doit l’être le crucifix de l’Assemblée nationale — avec une pancarte explicative de son importance historique et du décalage de mentalité dont il témoigne.

    Même chose pour les monuments : au lieu de les détruire pour tenter d’idéaliser l’Histoire, les accompagner d’une explication qui, lorsqu’ils ont une forme de justification rétrospective, les présente pour ce qu’ils sont : les témoins d’une conception révolue, blâmable souvent et périmée pour les conceptions actuelles. On peut reconnaître des mérites à des personnages qui ont partagé des idées courantes à leur époque, et souligner que ces idées ne sont plus d’actualité. On satisfait alors au respect de l’Histoire et au décalage des idées.

  45. Danielle Vallee dit :

    @Pierre S: « Selon moi il ne se rend pas au 3 nov. »

    Je vais vous faire une prédiction ce soir.

    Pence est en train de faire une tournée dans le Sud avec le Dr. Birx, des gens du CDC, etc. Pence porte un masque. Et ils répètent à qui mieux mieux qu’il faut porter un masque et que le virus se propage de façon dangereuse. Tout le contraire de Trump.

    Karl Rove, le grand manitou des campagnes républicaines, a annoncé publiquement hier que Trump était en train de perdre.

    Ma prédiction : le parti républicain est en train de négocier avec Trump les conditions de son départ.
    Ils vont essayer de se débarasser de lui avant la convention républicaine du mois d’août.

    Pence et Romney vont briguer le poste, et les Républicains vont prétendre qu’ils n’étaient pas là pendant les derniers 4 ans, à couvrir toutes ses bêtises.
    Et ça pourrait fonctionner.

    Je me prends à souhaiter que Trump s’entête et insiste pour rester jusqu’à la fin. Qu’il leur fasse une crise de vedette.

    1. @Danielle Vallée

      Cette idée me trotte souvent dans la tête. Une rébellion qui se trame depuis un petit moment derrière son dos et qui finira par le sortir à grands coups de pied ou par une négociation.

      J’ajouterais Nikki Haley dans la course pu en VP.

    2. Benton Fraser dit :

      Il serait assez drôle d’entendre Pence qu’il n’était pas là pendant 4 ans!

      Même si le GOP n’a rien a son épreuve, Pence ne sera pas un choix….

      Romney ne règlera aucune gaffe que Trump a provoqué depusi près 4 ans, ce n’est pas dans l’ADN du GOP d’améliorer la situation des américains… seulement améliorer un 10% des américains, c’est-à-dire l’élite. Il faut bien que 90% des américains travaillent plus forts pour ce 10%…

      Par contre, le GOP est très fort pour masquer les problèmes, tout au moins les mettre encore sur le dos des démocrates!

      1. Haïku dit :

        @Benton Fraser
        Ajout amical:
        Serait-ce plutôt le 1% vs le 99% ?

    3. A.Talon dit :

      «Ma prédiction : le parti républicain est en train de négocier avec Trump les conditions de son départ. Ils vont essayer de se débarasser de lui avant la convention républicaine du mois d’août.»

      Prédiction audacieuse basée sur très peu de faits. Il va falloir l’étoffer un peu plus avec de nouveaux indices au cours des prochaines semaines pour la prendre au sérieux. Question: avez-vous vu récemment un dictateur abandonner volontairement le pouvoir sans effusion de sang? À part Jaruzelski (Pologne 1990) et Pinochet (Chili 1990), je ne vois pas trop.

      1. Moi je vous dirais que 45 est un dictateur de petite envergure.

        Habitué à avoir tout cuit dans le bec, il ne fait jamais d’effort.

        C’est un lâche de la pire espèce. S’il voit qu’il ne peut pas gagner même en trichant, il abandonne.

        Et il n’acceptera jamais de subir l’humiliation d’une défaite cuisante.

        De toutes façons, on voit bien qu’il ne s’intéresse plus à rien à part ses rassemblements mais à 6200 spectateurs l’intérêt diminue là aussi.

      2. A.Talon dit :

        @ marie4poches 19h54

        «Moi je vous dirais que 45 est un dictateur de petite envergure.»
        Vrai qu’il n’est pas encore un véritable dictateur. Mais il en a les réflexes.

        «Habitué à avoir tout cuit dans le bec, il ne fait jamais d’effort.»
        Vrai aussi mais il est remarquablement tenace. Il ne faut rien prendre pour acquis.

        «C’est un lâche de la pire espèce.»
        Mais aussi un grand opportuniste sans scrupule. Et rien ne l’arrête dans ses bassesses.

    4. ProMap dit :

      Mme Vallée – D’accord avec vous, trump doit s’enliser. trump freak moins que les Repus présentement. Eux savent, trump est dans un autre monde. Laissons-le déraper sur sa réalité. Lincoln project est la preuve du tremblement de terre que vit le GOP présentement. Lincoln projet est le sismigraphe, trump ne croit en la science. LET IT BE.

      1. A.Talon dit :

        «Lincoln project est la preuve du tremblement de terre que vit le GOP présentement.»

        Tremblement de terre ébranlant les structures du parti? Schisme en cours entre Bolcheviks et Mencheviks? Ou simple mouvement de résistance interne sans conséquence pour sauver l’honneur du parti?

      2. ProMap dit :

        A. Taton. Peut-être. Let it be. Nous verrons. Mais vous m’ avez fait douter avec raison.

  46. lechatderuelle dit :

    Impressionnant de se souvenir que le

    1er cas aux USA fut le 21 janvier 2020
    le 20 eme cas le 1er mars 2020….
    et le 28 juin, 2020 ils sont 2 631 806 cas de contagion à la Covid-19….passer de 20 à 2,6 millions de cas en 130 jours…. (20 244 cas par jour non-stop….)

    le 24 avril 2020 les USA franchissaient le cap des 50 000 morts….
    le 1er mai les 60 000
    le 6 mai les 75 000
    le 9 mai les 80 000
    le 16 mai les 90 000
    le 26 mai les 100 000
    le 26 juin les 125 000

    et tôt en juillet, les 130 000 morts….et les 3 millions de cas….

    et jamais trump n’a dit aux gens que c’était sérieux….

    juste ça et il mérite le goudron et les plumes…..

    Comment peut-il se regarder dans un miroir et se dire, « ouais ben j’ai fait ma job….. »

    quelque part, il s’en doute … mais d’habitude il en accuse un autre pour assumer les pots cassés….

    il ne faudra pas que sa courbe de la mort frappe des centres de vieux ou de grands malades et exploser comme à New-York, cet été….

    car devant un désastre national il faut un « coupable » à la mesure… et la seule image assez grande pour faire l’unanimité sera celle du président………

  47. Danielle Vallée dit :

    Des états comme la Géorgie, le Texas et la Floride où Biden semble en avance maintenant retourneraient rouge demain matin si une personne sensée se présentait. C’est dans leur ADN.

    Et Pence et les Républicains joueraient les victimes, leur respect envers la présidence, etc .
    Même le Lincoln Project est composé de républicains finalement.

    Encore une fois je souhaite de tout cœur que Trump s’accroche et leur fasse une crise twitter, déballe tout ce qu’il pense vraiment d’eux.
    La fusillade circulaire, quoi.
    On verra ..

    1. ProMap dit :

      Encore une fois, tellement d’accord. Que le Gop boit ce calice jusqu’à la lie, Lincoln project inclus. Malgré toute l’imagination et la force de leur message, ils sont en retard de 4 ans.

      Évidement, je comprends le jeu de tous ces anti-trump. Laisser un démocrate remonter légèrement le pays pour mieux reprendre le pouvoir en 2024. Une fois Biden au pouvoir, que de litanies entendrons-nous sur les horreurs du gouvernement Biden, des janvier 2021.

  48. jeani dit :

    Bizarre, tout de même, qu’il y a moins de morts les FDS dans ce SHC. On nous dit que de sont surtout les jeunes qui sont atteints en Floride et au Texas et, j’imagine qu’en FDS, ils sont plus en forme qu’ailleurs ( lire, les États Démocrates)!!!

    Contrairement aux Québécois, aux Canadiens et ailleurs dans le monde, il semble qu’aux USA, ces jeunes n’ont pas de contacts avec les personnes plus âgées, donc, moins de décès. C’est ma propre déduction, sinon, il n’y a que les Shit Holes Countries qui peuvent cacher des choses.

    À moins que …🤔

    1. treblig dit :

      Quand il y aura un post-mortem ( ou une enquête publique) sur la gestion du covid-19 un peu partout dans le monde, les états qui ont torturé les chiffres pour leur faire dire ce qu’ils voulaient entendre devront s’expliquer. Nous ne sommes plus en 1918 pendant la grippe où les compétences épidémiologique étaient rares.

      De nos jours, ordinateur, banque de données, internet, fax laissent des traces sur les serveurs. Les journalistes d’enquête et, plus tard, les historiens vont s’ amuser longuement à décortiquer les pratiques de dissimulation de certains états

      1. loup2 dit :

        treblig a écrit:
        «Quand il y aura un post-mortem ( ou une enquête publique) sur la gestion du covid-19 un peu partout dans le monde»

        Ouais ok. Mais qui pourrait sanctionner les *négligents*?
        Je vois pas.

  49. A.Talon dit :

    HORS SUJET

    Un texte de Richard Hétu qui fait plaisir à lire.

    «La grande vulnérabilité de Trump»
    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2020-06-28/la-grande-vulnerabilite-de-trump.php

    INTRO: «Donald Trump n’a aucun atome crochu avec Barack Obama, pas plus qu’il n’en avait avec George Bush père de son vivant. Mais il devra répéter des exploits réalisés par l’un ou l’autre pour éviter d’être évincé de la Maison-Blanche à l’issue d’un seul et unique mandat.»

  50. Danielle Vallée dit :

    @A. Talon: « Prédiction audacieuse »

    C’est un pléonasme vicieux. Les prédictions sont toujours audacieuses.

    J’observe ce parti républicain depuis tellement longtemps. Quand ils ont perdu une grande partie de leurs représentants aux mains du Tea Party, Karl Rove s’est retourné sur un dix sous et a prétendu dès le lendemain que le Tea Party faisait partie de leur équipe et qu’ls étaient fiers de leur victoire

    Ça leur a pourri la vie pendant 15 ans mais c’était le prix à payer pour garder le pouvoir. Ils sont accros au pouvoir
    Et pour le pouvoir et le népotisme où il baigne pas pour le bien de la population.

    Le parti républicain, c’est une caste. Ils ne couleront pas avec Trump

    1. A.Talon dit :

      D’accord avec vos trois dernières phrases mais de là à prétendre que le parti est présentement en négociation avec la Créature du Marais, il y a un pas que je ne suis pas prêt à franchir. Du moins, pour l’instant avec le peu d’informations dont nous disposons.

      Dites, est-ce bien moi qui vous inspire l’emploi du mot «vicieux»? Pas gentil, ça…

      1. Danielle Vallée dit :

        @A. Talon:
        Mais non, pléonasme vicieux c’est une expression que j’ai retenue de mes années assise sur un banc d’école. C’est le pléonasme qui est vicieux, pas vous.

      2. Danielle Vallée dit :

        A, Talon:
        il y a trop de choses qui sortent en ce moment, incluant l’histoire des Russes qui paient les talibans pour tuer des américains.

        Ça c’est de l’information qui aurait dû rester dans les archives de la sécurité nationale.

        Et pourtant c’est sorti dans les journaux. Ils sont en train d’essayer de le décoller du fonds de la poêle.
        Mais lui il pense à ses troubles légaux et il s’accroche.

        Je souhaite qu’il reste là pour l’instant mais je ne méfie.

  51. MarcoUBCQ dit :

    On peut dire que le drapeau des États-Unis ne veut plus dire grand chose de bon en ce mois de juin 2020. En 1945 il signifiait la victoire contre la folie humaine. 75 ans plus tard il représente à son tour la folie humaine. Les empires sont comme ça, comme toutes les organisations humaines: Au début elles sont animées par un désir de vaincre l’oppresseur, et finissent, inévitablement, par prendre la relève de l’oppresseur. Le monde humain fonctionne ainsi. La Chine va prendre la relève, mais pour combien de temps? La montée de ce grand pays a été fulgurante. Ça fait penser à ces montages vidéos qui montrent une graine qui perce le sol pour devenir, en quelques temps, un arbre plein de fleurs. C’est pareil pour ces montages qui montrent un animal qui vient de mourrir et est aussitôt couvert d’insectes qui le biodégradent en un temps 3 mouvements.

    Le règne états-unien a été relativement pacifique, quand on regarde son histoire et qu’on la met en parallèlle avec celles des empires passés. Les 2 guerres mondiales ont été spectaculaires parce que bien documentées, au contraire des conflits sanguinaires qui se passaient sur une surface plus limitée et sans grands documents photographiques, voire aucun. Les empires français et anglais, entre autres, ont eu comme résultantes la mort, la souffrance aiguë et la destruction généralisée d’autres peuples. La pseudo-présidence de Donald a dynamisé ce pays comme jamais depuis très longtemps. Le peuple est maintenant actif, politiquement parlant, et ainsi les forces diverses qui y agissent vont donner quelque chose de nouveau pour le prochain chapitre de l’histoire des États-Unis.

    Que sera la prochaine étape? Nous voyons bien aujourd’hui que les matières premières et la manufacture ne sont plus à l’origine de la richesse contemporaine. La Chine, prochaine puissance économique, a main mise sur les matières premières et la manufacture, pour un temps. Mais ce qui fera la différence ce sera la créativité et l’imagination, car une fois que tu as la richesse de base, c’est la prochaine étape dans l’échelle des désirs humains, qui mènent le monde économique. Quand l’économie est basé sur l’immatériel, ça veut dire que sa base le devient aussi. Les frontières physiques, culturelles et même linguistiques vont voler en éclat. Quand ce que tu veux n’est plus relié à quelquechose de matériel, la société devient alors elle aussi immatérielle. Qui peut prédire ce qu’elle sera?

    1. ProMap dit :

      Il y a 90 ans un drapeau s’ est levé pour mourrir une quinzaine d’années plus tard. La force d’undrapeau dépend des forces de la vie qu’il inspire et non d’une tempête de nombrilisme qui inévitablement se meurt dans l’histoire. Les Etats-Uniens doivent retrouver la vie qui anime leur drapeau, la vraie, pas celle des gifts animés.

    2. gl000001 dit :

      « Le règne états-unien a été relativement pacifique,  »
      Ha oui ? Et tous les pays qu’ils ont asservis. Qu’ils ont maintenu dans la pauvreté pour avoir des matières premières pas chères. Ca fait beaucoup de morts ça aussi.

      1. MarcoUBCQ dit :

        @ gl000001 (20:43) En toute amitié: J’ai écrit « relativement », tabar***! Franchement, lisez et réfléchissez, avant de réagir sottement ainsi. La barbarie du règne états-unien me semble moins horrible que celle des empires précédents. Moins horrible ne veut pas dire cautionnable, cali****!

      2. gl000001 dit :

        Wow. Quelle réponse. Pas besoin de gros mots !! Pour vous elle semble moins barbare et moins horrible. Pas pour moi car on parle de générations de gens qui ont vécu la moitié de l’espérance de vie des gens de pays plus développés. Et dans la grande misère. Un énorme gaspillage de potentiel humain.

      3. gl000001 dit :

        Une autre forme d’esclavage.

    3. lechatderuelle dit :

      MarcoUBCQ le règne américain fait partie des règnes sanglants au même titre que les empire anglais, français, ottoman, bolchévique et autres…

      Les USA n’ont connu que 16 ans de « paix » depuis leur fondation…..

      Depuis 1945, les USA ont été dans un conflit 41 fois….. leurs interventions étaient supposément plus « chirurgicales » et peut-être moins meurtrières, mais ces interventions ont entretenu le chaos un peu partout…..

      La différence sera peut-être que les USA ont entretenu en parallèle une économie somme toute favorable à plusieurs pays…. même si ceux-ci étaient « exploités »…..

      La Chine devra résister à son implosion car les gens aspireront à mieux pour leur quotidien…. ça ralentira la locomotive assurément….. Et la Chine devra apprendre à laisser les gens s’exprimer dans tous les domaines plutôt que de les dompter à devenir ce qui fait l’affaire du régime…
      Ce sera tout un défi…..

      Espérons que la planète sera partagée entre plusieurs mouvances politiques qui équilibreront mieux les rapports de force …. ce qui favorisera le dialogue et le compromis plutôt que les classiques coups de gueule et réponse armée…..

  52. Samati dit :

    En continuité avec le vidéo du Lincoln project portant sur le peu de respect envers les personnes âgés et en particulier les vétérans, le projet VOTEVETS a aussi sorti un vidéo aujourd’hui qui fra mal à l’administration actuelle.

    1. A.Talon dit :

      Les vétérans n’y vont pas par quatre chemins. Il est drôlement temps de ne plus se gêner pour employer ouvertement les termes «traître» et «trahison» pour parler de l’imposteur orangé et de sa clique.

    2. A.Talon dit :

      J’espère que les vétérans américains se rappellent aussi de ces généreuses marques d’appréciation du régime orangé à leur égard. Coupures, coupures, coupures…

      «5 Ways President Trump and Congressional Republicans Are Betraying Veterans» (2017-09-26)
      *https://www.americanprogress.org/issues/poverty/reports/2017/09/26/439661/5-ways-president-trump-congressional-republicans-betraying-veterans/

      «President Trump’s Budget Hurts Veterans Through Extreme Cuts to Crucial Programs» (2019-03-22)
      *https://budget.house.gov/publications/report/president-trump-s-budget-hurts-veterans-through-extreme-cuts-crucial-programs

      «President Trump’s Extreme Budget Cuts Hurt Veterans» (2020-02-13)
      *https://budget.house.gov/publications/report/president-trump-s-extreme-budget-cuts-hurt-veterans

  53. papitibi dit :

    @ MarcoUBCQ 20h13
    La Chine va prendre la relève, mais pour combien de temps? La montée de ce grand pays a été fulgurante.

    Ça risque de durer un bon boutte!

    La Chine a les ressources naturelles.
    Elle a un marché intérieur dont la richesse et le pouvoir d’achat sont incomparables.
    Elle a les Universités, le savoir, la technologie. – développés en quelques dizaines d’années à peine, parfois en ‘trichant’ un peu avec les brevets développés ailleurs.
    Elle a la puissance commerciale.
    Elle héberge un plus grand nombre de milliardaires qu’il s’en trouve aux USA et en Europe réunis.
    Elle n’a pas à se soucier des droits de la personne et des minorités; ce qui dépasse, elle l’écrase. Je sens que Sa Divine Trumpitude aurait aimé échanger son poste avec celui de Xi Jinping!

    Elle est devenue une puissance coloniale; les richesses de l’Afrique, et peut-être celles de l’Amérique latine, elle va DOUCEMENT se les approprier, par le biais de ces ententes de coopération que Trump ne fera pas. Qu’ils se débrouillent sans nous, disent les USA. On va vous aider à toutte nous donner, disent les Chinois…

    Certes, ils n’ont pas de force navale. En ont-ils besoin? Ils peuvent faire SANS, à mon avis; des satellites peuvent faire le dirty work lorsque ‘nécessaire’. Et parfois même, les téléphones…

    La Chine peut choisir qui va survivre et qui va crever; la quincaillerie médicale, les médicaments, les masques, etc, c’est elle qui les fabrique.

    Meanwhile, POTUS joue au golf, tweete, vocifère et se pavane. KEEP AMERICA GREAT, qu’il dit.
    Sont touttes malades, Donny Boy. Sickness pis GREATNESS, ça rime, mais ça va pas ensemble. .

    1. A.Talon dit :

      «Ça risque de durer un bon boutte!»

      Probablement aussi longtemps que l’actuelle prééminence américaine. Il ne faut toutefois pas oublier le concurrent indien qui monte lui aussi en puissance très rapidement.

      «Certes, ils n’ont pas de force navale. En ont-ils besoin?»

      Oui, sûrement. Ce qui explique la mise sur pied de leur nouvelle flotte de porte-avions ainsi que leur première base navale extra-territoriale à Djibouti.

      *https://en.wikipedia.org/wiki/Chinese_aircraft_carrier_programme
      -https://en.wikipedia.org/wiki/Chinese_People%27s_Liberation_Army_Support_Base_in_Djibouti

    2. lechatderuelle dit :

      papitibi il faut rtenir compte que la Chine est aussi désertique surune grande partie de son territoire… pas pour rien qu’elle s’installe en Afrique… et ces cohabitations finiront, comme toutes les cohabitations non naturelles par provoquer des chaos….

      Faire « grandir » 1 milliard de personnes impose de l’ouverture et de la vision … 2 trucs pas tout à fait au point en Chine… la répression ne pourra pas tenir tout le temps…..

      elle fabrique de moins en moins la Chine refilant les contrats en sous-traitance aux Africains et autres pays asiatiques…..

      tout va plus vite au XXI ème siècle et la Chine aura un court règne… elle vivra ce que les USA ont vécu depuis 1945 mais en accéléré….et sans la frénésie de cette exploitation continue….

      LA Chine sera confronté à son Peuple qui exigera des conditions de vie meilleures, des avantages, un filet social…. tout va vers ça quand on suit l’évolution…. la Chine se freinera de l’intérieur…..

      1. InfoPhile dit :

        Intéressant ! Néanmoins, un peu trop optimiste. La Chine a mis en place un contrôle totalitaire technologique performant et sophistiqué. Et pour peu qu’elle réfrène son appétit en Afrique et ailleurs, je crains que cette dictature se maintienne longtemps et s’impose dans le monde.

    3. Haïku dit :

      @papitibi
      RE: « ….Sont touttes malades, Donny Boy. Sickness pis GREATNESS, ça rime, mais ça va pas ensemble. »
      🤣👏👏

      Ajout de circonstance:

      -« Mitch McConnell ma belle
      These are words that go together well
      My Michelle.

      Michelle, ma belle
      Sont des mots qui vont très bien ensemble
      Très bien ensemble

      I love you, I love you, I love you
      That’s all I want to say
      Until I find a way
      I will say the only words I know that
      You’ll understand.

      Will Barr loves you too »(Paul McCartney/Haïku).

    4. spritzer dit :

      @papitibi

      Un bon texte sur la force navale chinoise et leurs capacités de construction.

      « t is easier for China to increase its fleet numbers as it is the world’s biggest shipbuilder. They have immense shipyard capacities, which the US lacks, as its commercial shipbuilding has been thrown into disarray over the past decades, » says Vasily Kashin, Far East researcher at the Russian Academy of Sciences.

      Political scientist and military expert Aleksandr Khramchikhin, deputy head of the Institute of Political and Military Analysis, described the Chinese navy development program as « totally unprecedented.
      https://www.rt.com/news/476527-chinese-navy-replace-us-strongest/

      1. Benton Fraser dit :

        La Chine a compris qu’elle n’a pas besoin d’être la plus grande flotte militaire dans le monde d’aujourd’hui… seulement la plus grande flotte commerciale.
        La Chine doit être plutôt morte de rire de voir les américains investir autant dans sa flotte militaire! Mais contrairement à la Chine, aux États-Unis, c’est le complexe militaro-insdustrielle qui dicte les dépenses militaires selon ses propres intérêts et non ceux des États-Unis.

      2. spritzer dit :

        @Benton Fraser

        C’est pourtant là qu’ils s’enlignent, la plus grande flotte militaire dans une dizaine d’années.

      3. Benton Fraser dit :

        La Chine restraint présentement la construction de porte-avions, n’ayant pas la technologie nucléaire et le système de catapulte EMALS. (Les russes ont procédés de la même façon pendant 25 ans… jusqu’à ce que l’URSS tombe!)
        Les chinois sont présentement en négociation avec la Russie pour acquièrir un brise-glace nucléaire. Comme la Chine a un besoin de brise-glace parce c’est reconnu que la mer de Chine est dans la « glace », La Chine veut surtout mettre la main sur une technologie de propulsion nucléaire… (La Russie est copin/copin avec la Chine mais je crois qu’elle se garde un atout dans la main…)

        Présentement, la Chine a fabrique un porte-avion presque aussi gros que les 11 porte-avions américain… mais pouvant emporter seulement deux fois moins d’avions! Un porte-avion « banane » limite non seulement le nombre d’avions mais aussi les posibilités de décollage et atterrissage. (D’autant plus que les chasseurs ne peuvent pas emporter la charge maximun d’armement.) D’où le besoin de catapulte EMALS.

        Donc les chinois ont encore beaucoup de défis technologiques a relever avant de se lancer dans la construction de porte-avions, d’autant plus que 11 porte-avions à rattraper, cela ne se fait pas en 10 ans!

      4. spritzer dit :

        « La Russie est copin/copin avec la Chine mais je crois qu’elle se garde un atout dans la main… »

        Je n’étais pas au courant de ce projet d’acquérir un brise-glace. Les deux pays sont vraiment proches, je ne vois pas pourquoi Poutine refuserait de leur en vendre.

      5. Benton Fraser dit :

        @spritzer

        Justement, c’est parce qu’ils sont vraiment proche…. géographiquement!

        Xi Jinping et Poutine sont « copin/copin » sans le A parce que ce n’est pas par amour mais par intérêt. (Staline et Hitler sont d’ailleurs aussi devenu « copin/copin »!)

        Entre dictateurs, ils se comprennent mais de là a ce que Poutine donne à Xi Jinping sur un plateau une technologie de propulsion nucléaire…. Il veut garder ses atouts, c’est une question de pouvoir, tout au moins, il l’a vendra chèrement!

  54. marcandreki dit :

    Ok j’ai un un flash débile

    Si Trump,constatant qu’il n’a plus une chance de gagner, constatant qu’il n’en veut plus vraiment de la job de président, mais qu’il aura toujours besoin de protéger son immense cul. Qui lancerait-il dans l’arène? Pence? Pas du tout!

    Ivanka for President.

    Au royaume de Trump, plus rien ne me surprendrait.

  55. InfoPhile dit :

    @spritzer à 18:52

     » Par ailleurs, ce n’est pas le genre de Poutine de s’adonner à ces bassesses. »

    Vous voulez dire que Poutine aurait pris ses distances avec les fripouilles para-militaires russes ? Celles qui en mènent très large en Syrie, au Donbass et maintenant en Libye parce que pas son genre ?

    Qu’avez-vous à dire ou à propager sur les terribles exactions qu’il a autorisées ou même commandées en Tchétchénie, sur lesquelles Anna Politkovskaïa a tenté de faire la lumière avant qu' »on » l’assassine ?

    Et sur l’actuel despote sadique qui règne en Tchétchénie ? Un futur prix Nobel de la Paix ?

    Comment se fait-il que vous ne soyez pas plus critique envers Poutine ? Considérez seulement les dépenses somptuaires dans le cadre des Jeux Olympiques tenus à Grozny, vous ne voyez pas que Poutine n’est pas mieux qu’un opportuniste qui a su fédérer autour de sa personne les oligarques russes en se drapant d’un patriotisme somme toute très limité, beaucoup plus patriotard qu’autre chose ?

    Poutine, c’est l’anti-glasnost et la perpétuation de la nomenklatura; un personnage qui n’arrive pas à la cheville du trop critiqué Gorbatchev, celui qui s’est retrouvé avec le gâchis afghan perpétré par ce qui était devenue une gérontocratie, alors surtout préoccupée par ses privilèges.

    À peine à considérer plus que Eltsine dont il était proche et encore, merci à la hausse des prix du pétrole au tournant du siècle.

    Oui, l’OTAN a le bras long, faut dire que rétrospectivement Poutine lui a donné raison. J’ignore ce qu’il a fait pour qu’advienne en Russie une démocratie minimale, un état de droits acceptant d’être critiqué, sinon rien de résolu et encore moins de concret.

    Ne comptez pas sur moi pour défendre l’OTAN et les États-Unis plus qu’il ne le faut. J’en suis très critique, moi. Salut bien (pareil, of course)

    1. spritzer dit :

      « Vous voulez dire que Poutine aurait pris ses distances avec les fripouilles para-militaires russes ? Celles qui en mènent très large en Syrie, au Donbass et maintenant en Libye parce que pas son genre ? »

      Je ne connais pas trop la situation en Libye. Il se passe quoi au Donbass et en Syrie ? Des exactions, des massacres par les Russes ? Aux dernières nouvelles la Russie a sauvé la Syrie du joug de l’EI, même si on aime pas Assad, et ils sont en butte aux islamistes soutenus par les Turcs dans la province de Idlib. Au Donbass il y a des fripouilles para-militaires russes ? Vous me l’apprenez, vous avez un lien ?

      « Qu’avez-vous à dire ou à propager sur les terribles exactions qu’il a autorisées ou même commandées en Tchétchénie, sur lesquelles Anna Politkovskaïa a tenté de faire la lumière avant qu’ »on » l’assassine ? »

      De quelles exactions parle-t-on ? Il a ordonné qu’on crucifie les prisonniers ? Est-ce que les Russes ont fait pire que les Américains en Irak ou au Vietnam ? La journaliste Politkovskaïa n’était nullement une menace pour Poutine, peut-être une nuisance et encore. Ses révélations n’avaient aucun impact en Russie et la dureté de la guerre était connue en occident. Tout le monde vante l’intelligence et l’habileté de Poutine, et il se serait compromis de cette façon ?

      Beaucoup plus probable que ce soit l’oeuvre d’un de ses ennemis de l’époque pour noircir sa réputation, le discréditer: un oligarque, les tchétchènes, peut-être une opération américaine. Le livre sur Boris Berezovsky, Godfather of the Kremlin, montre exactement comment les choses se passaient dans ce milieu dans les années 90 jusqu’à l’arrivée de Poutine qui a mis fin au party.. L’auteur du livre a été tué par balle peu après la sortie du livre.

      « Considérez seulement les dépenses somptuaires dans le cadre des Jeux Olympiques tenus à Grozny (sic), vous ne voyez pas que Poutine n’est pas mieux qu’un opportuniste… »

      Sur ce point vous vous trompez également. Ils ont développé la région et Sotchi est une destination touristique internationale. 38 milliards sur les 50 ont servi à construire des infrastructures dans la région: un aéroport, un port, des ponts, des tunnels, des autoroutes, des hôtel, des hôpitaux, des usines de traitement des eaux, un piste de course de F1 etc Salut bien!
      https://thesaker.is/booming-sochi-debunking-the-50-billion-olympic-expenditure-hoax/

  56. Toike dit :

    En lien avec les sondages, je ressors des boules à mites, ma prière:
    « Cher bon Dieu,

    2017 n’a pas été facile. Vous êtes venus chercher mon auteur favori, Guy Corneau
    mon actrice favorite, Jeanine Sutto
    mon chanteur préféré, Patrick Bourgeois
    mon rockeur français favori, Johnny Hallyaday
    mon comédien favori, Jerry Lewis.

    Je voulais juste te dire que mon politicien favori est Donald Trump pis qu’on en est 2020 faque fais un gros effort cette année.
    Merci

    1. Haïku dit :

      Amen.

  57. Toile dit :

    Quelques assassinats imputés à Poutin:

    Qu’ils soient d’ex-espions, des politiciens en exil ou des journalistes dont les enquêtes dérangent, les dissidents russes qui ont disparu, souvent empoisonnés, sont nombreux.

    -Empoisonnement au Novitchok, un agent neurotoxique ex-espion Sergueï Skripal et sa fille Youlia, Londres
    -Alexandre Litvinenko, ex espion russe, mort trois semaines après avoir ingéré une dose de polonium 210. Londres. Litvinenko avait fui la Russie en 2000 après avoir dénoncé la corruption du gouvernement de Vladimir Poutine et des services secrets russes.
    -Alexander Perepilichny, probablement tué par du gelsemium. Perepilichny collaborait avec les autorités suisses en leur transmettant des preuves directes de corruption de dirigeants russes ayant utilisé des comptes secrets pour blanchir de l’argent.
    -Georgi Markov, dissident bulgare, tué par un parapluie empoisonné.
    – Vladimir Kara-Murza, leader d’un mouvement qui promeut la démocratie, peut se vanter d’avoir survécu à deux probables tentatives d’assassinat par empoisonnement. Il ne surviverait probablement pas à une 3 eme tentative, système immunitaire atteint.
    – Des oligarques morts de manière suspecte:
    Boris Berezovsky, qui a un temps possédé une fortune évaluée à plus de trois milliards de dollars, et qui faisait partie du cercle intime du président Boris Eltsine. Il contribue à l’accession de Vladimir Poutine au pouvoir, avant de tomber en disgrâce et de s’exiler à Londres.
    L’un de ses proches en affaires, le Géorgien Badri Patarkatsishvili, avait été retrouvé mort quelques années plus tôt dans son manoir anglais, apparemment victime d’une crise cardiaque. L’homme, qui s’était lui aussi enrichi avec la libéralisation de l’économie postcommuniste, avait reçu de nombreuses menaces de mort au fil des ans.
    L’ex-oligarque Mikhaïl Khodorkovski, qui a dirigé la géante pétrolière Yukos, s’est confronté au Kremlin, ce qui lui a valu des poursuites et une condamnation à la prison. Il a été libéré après huit ans d’incarcération.
    un ancien vice-président de la ligne aérienne Aeroflot, Nikolaï Glouchkov, a été retrouvé sans vie dans sa résidence en périphérie de Londres. Scotland Yard traite cette affaire comme un meurtre.
    Anna Politkovskaïa, assassinée à Moscou en octobre 2006, à l’âge de 48 ans.
    La journaliste avait couvert la guerre de Tchétchénie, en dénonçant notamment les violations aux droits de l’homme dont elle était témoin.
    Anna Politkovskaïa, journaliste, avait été victime d’une tentative d’assassinat par empoisonnement, à laquelle elle avait survécu.
    L’un de ses avocats, Stanislav Markelov, a été assassiné en pleine rue trois ans plus tard.

    Si Vladimir Poutine a été désigné comme l’homme le plus puissant du monde par Forbes en 2013, pour « sa capacité à avoir solidifié son emprise sur la Russie », on est en droit de se demander s’il ne pourrait pas aussi être le plus riche du monde ?

    Selon Bill Browder, PDG de la société de fonds d’investissement et de gestion d’actifs Hermitage Capital Management, Vladimir Poutine serait à la tête d’une fortune de 200 milliards de dollars ! D’après lui, l’homme d’état aurait largement profité de la très polémique arrestation du magnat du pétrole Mikhail Khodor­kovsky en 2003. À l’époque, cet homme d’affaires critique du pouvoir de Poutine était l’homme le plus fortuné du pays. Vladimir Poutine aurait mis en place un vaste système de corrup­tion après l’ar­res­ta­tion et l’emprisonnement en 2003 du magnat Mikhail Khodor­kovsky. Après son emprisonnement, le président aurait fait chanter les autres oligarques russes pour obtenir des parts dans les grandes entreprises nationales. Des actions fructueuses qui, d’après Bill Browder, lui auraient ensuite servi à investir dans l’immobilier, à reverser de l’argent à des proches, ou à en placer sur des comptes bancaires en Suisse et aux États-Unis. Plus récemment, l’enquête des « Panama Papers » avait révélé que le clan Poutine avait dissi­mulé et fait transiter des millions de dollars, notamment par le biais de socié­tés écrans. Ajouter les jeux olympiques.

    Jusqu’à 23 milliards d’euros destinés à financer les jeux Olympiques d’hiver de 2014 à Sotchi ont été détournés par le président russe Vladimir Poutine et des hommes d’affaires, a dénoncé le leader de l’opposition Boris Nemtsov lors de la présentation d’un rapport jeudi. On parle ici de soumissions sans appel d’offre à des ti namis. Ça fait des belles installations…. qui vous rapportent encore.

    Vous faites un bon troll. Continuer

    1. Haïku dit :

      @Toile
      J’ai visionné plusieurs reportages qui appuient vos propos.

  58. Toile dit :

    En prenant diverses sources validées de faits exacts, on risque moins d’errer dans les nébuleuses où pataugent les trolls. Avec un peu de jugeote, le casse tête se dévoile mieux. Et on ajoute à cela le GRU, bras armé de Moscou. Beau cocktail !

  59. titejasette dit :

    HS

    A propos de la Chine, voici mon grain de sel. Make China Great Again. Commentaires de Fareed Zakaria dimanche le 28 juin CNN.

    Come vous êtes tous au courant. Trump a signé un décret prolongeant l’interdiction des cartes vertes délivrées en dehors des États-Unis jusqu’à la fin de l’année et et a ajouté un gel aux nombreux visas de travail temporaires, y compris ceux qui sont très utilisés par les sociétés technologiques et les multinationales.

    Cet effort a comme but de libérer des emplois dans une économie ébranlée par le coronavirus.

    Or le nombre (des milliers) des offres d’emplois en haute technologie est nombreux et n’est toujours pas été comblé pas les Amaricains. (les natifs amaricains ne possèdant pas assez de connaissances, de compétence, de formation pour être retenus dans ces postes ? Mes commentaires).

    Ces postes sont en partie présentement occupés par des immigrants de divers pays, dont beaucoup de la Chine. Des étudiants chinois dont les parents très riches financent les études de leurs enfants dans les Universités Amaricains seront vraisembleblement retournés en Chine à la fin de leur étude (pour servir leur pays, même si il y en a plusieurs qui aimeraient rester aux États).

    Make China Great Again ! Selon Fareed Zakaria

    1. Haïku dit :

      @titejasette
      👌👌
      Ajout amical:
      Votre grain de sel comporte une facture salée. 😉

    2. Benton Fraser dit :

      J’ai écouté l’autre jour un documentaire français sur RDI où l’on parle d’une politique du gouvernement chinois qui permet aux jeunes chinois d’étudier dans les universités en Europe et aux États-Unis dans des domaines de haute technologie. Une fois leurs études terminées, il est établit que un sur deux revient en Chine pour récupérer l’expertise et que l’autre doit être embauché dans une entreprise de pointe ou dans la recherche pour une université pour y pratiquer l’espionnage industriel….

      1. titejasette dit :

        Benton Fraser

        L’espionage industriel est pratiqué par tous les pays (incluant la Chine), à tous les niveaux, pour toutes sortes de produits (pas seulement en haute technologie).

        Les Chinois ont eu de très mauvaises réputations: ils mangent les chauves-souris, exportent le Coronas-Covid, etc…

        Cependant ils sont reconus pour être d’excellents étudiants qui obtiennent les plus beaux diplômes (comme la plupart des Asiatiques).

        Quand tu gères une multinationnale qui possède un secret industriel qui vaut des milliards, tu te protèges contre l’espionnage industriel qui provient de TOUS les employés, pas contre les Chinois ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :