Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«La glissade des États-Unis vers l’illibéralisme a peut-être commencé le 1er juin 2020. Souvenez-vous de cette date. Elle marque peut-être le début de la fin de l’expérience américaine.»

Le général à la retraite John Allen, ancien commandant des forces armées américaines et alliées en Afghanistan, réagissant dans une tribune publiée mercredi en fin de journée sur le site du magazine Foreign Policy et dénonçant le recours à la force pour évacuer des manifestants pacifiques lundi à Washington afin de permettre à Donald Trump de poser devant l’église St. Johns, Bible à la main. Ses critiques s’ajoutent à celles formulées le même jour par un autre général à la retraite, Jim Mattis, qui a été le premier secrétaire à la Défense du 45e président.

(Photo AP)

82 réflexions sur “La citation du jour

  1. monsieur8 dit :

    « … a peut-être commencé le 1er juin 2020… ».

    Il regardait où de janvier 2017 à aujourd’hui?

    1. Théophile Raulet dit :

      Je pense que ce qu’il vise ici est strictenent la dérive vers un régime de type dictatorial que fait craindre l’emploi, par la présidence, d’un nombre important de personnel armé par la contre des citoyens qui l’embêtent en exerçant leur droit de manifester pacifiquement. De janvier 2017 à la fin mai, il n’y a pas eu cet usage quasi-dictatorial de forces armées contre des groupes de citoyens, même si on voyait bien que c’est dans les moeurs du président Trump.

      1. Achalante dit :

        Cette dérive a commencé le jour où l’on a permis à un candidat présidentiel de se faire élire sur une plate-forme basée sur la haine de « l’autre ». Les médias ont joué leur rôle en refusant de corriger les erreurs et mensonges proférés, mais le collège électoral est le premier responsable, ses membres ayant appuyé exactement le genre de personne que les Pères Fondateurs voulaient empêcher d’accéder à la présidence.

        Ce que l’on voit ces jours-ci, ce n’est que le prolongement logique de la plate-forme électorale de ce type: la haine de « l’autre ». Le manque de respect pour tout ceux qui le contredisent. L’utilisation de réthorique clivante pour soutenir les pires travers chez ses supporteurs.

        Ce type a encouragé la violence envers ses détracteurs avant même qu’il soit élu; souvenez-vous de sa « promesse » de payer les frais juridiques de toutes personne qui tabasserait un de ses opposants…

        Non, cela n’a pas commencé le 1er juin 2020. Ils disent cela pour éviter de devoir faire face à la honte de s’être voilé la face, bouché les oreilles, et avoir applaudi un homme qu’ils croyaient pouvoir manipuler afin d’obtenir un pays qui les avantagerait encore plus. Les militaires voulaient plus d’argent; ils l’ont eu. Les riches voulaient des baisses d’impôts, ils les ont eues. Les religieux voulaient un contrôle des femmes, ils sont en train de l’avoir. Les racistes voulaient envoyer encore plus de personnes noires et brunes en prison; ils voulaient pouvoir tuer impunément… Ils sont en train d’avoir une révolution, qui leur échappe complètement, parce que les femmes, les pauvres et les progressistes se sont regroupés autour des victimes cette dernière attaque pour clamer haut et fort: « c’est assez! »

      2. Racza dit :

        Exactement ! Quand l’armée commence à s’en mêler c’est qu’il y a dictature sous roche!

      3. mazou884 dit :

        @Achalante
        Très bien dit, bravo!

      4. Igreck dit :

        @Achalante
        Très juste ! Ceux qui ont mis cette Chose en place ont été ré-CON-pensés. Sauf que leur Créature leur a échappé et est en train de tout détruire autour d’elle.
        Pour ce qui est des Pépères fondateurs, je crois qu’ils ont prévus des mécanismes de protection contre une main mise du pouvoir par une personne sans scrupule : un système de poids et contre-poids. Mais l’homme « fort » du GOP est en train de miner ces contre-pouvoirs !

  2. Pierre S. dit :

    ———————————-

    Monsieur 8

    Excellent commentaire, trop peu trop tard pour ces complices repentants.

    1. franlabrecque dit :

      Souhaitons que d’autres militaires proche du crétin se manifestent dans un proche avenir. HR Mc Master en plus de Tillerson et autres.
      On s’inquiète de sa santé physique, mais faudrait examiner sa santé mentale en premier lieu qui fait défaut depuis l’enfance.👎

    2. NStrider dit :

      Désolé, mais ou voyez vous des complices repentants?
      Mattis, probablement l’un des personnages les plus respectés de l’armée des États-Unis, a donné sa démission, de façon fracassante en décembre 2018 ( https://www.theatlantic.com/magazine/archive/2019/10/james-mattis-trump/596665/) probablement l’une des sorties qui a le plus irrité le 45.
      Quant à Allen, il s’agit d’un général à la retraite. Je suis de mon côté, assez content de voir que ces militaires se gardent une petite gêne, une saine réserve, lorsqu’on parle des choses politiques. Le contraire m’inquiéterait.
      Je crois que sa sortie d’autant plus pertinente et percutante.
      Et pourquoi avoir retenu le 1er juin comme date de charnière historique?
      Parce que le 45 a ordonné sciemment de faire « entendre le bruit de bottes » et de faire charger une foule pacifique pour une simple photo-op. Il y a eu d’autres occasions où d’autres représentants étatiques auraient pu faire montre de courage, mais je trouve que compte tenu de la valeur symbolique de l’action du 45 le 1er juin, il a bien « timé » son propos.
      Et comme le souligne un autre commentateur sur ce blog, il est possible que ces deux déclarations, venant de personnes éminemment respectées par les militaires, favorisent une abstention ou un vote vers l’autre candidat.

  3. Marlo dit :

    Mais à force de faire part de leur sévère désapprobation à l’égard de la situation actuelle, ces vétérans respectés des leurs ne sèment-ils pas les graines d’une mutinerie parmi les troupes? J’en suis presque à souhaiter que ça soit le cas. Y a des limites à exécuter des ordres complètement illogiques, non?

  4. Daniel A. dit :

    Trump s’est mis à dis pas mal de monde. À peu près tous les pays occidentaux, à peu près toutes les organisations internationales, à peu près tous les médecins aux États-Unis, à peu près tous les scientifiques sérieux aux États-Unis (et probablement sur la planète), les services de renseignement et d’ordre(CIA, NSA, FBI..etc), beaucoup de policiers dans plusieurs états, plusieurs représentants de la mouvance religieuse, les organisme de défense divers (immigration, environnement, etc.), des membres de sa garde rapproché, 60% de la population et…beaucoup plus important, les militaires. À sa place, j’irais me réfugier dans le bunker.

    1. Madalton dit :

      Et qu’on jette la clé.😁

      1. Achalante dit :

        Oui… Il va y avoir du ménage à faire dans quelques mois, mais si le bunker est étanche à l’air, au moins, ça ne sentira pas mauvais pendant qu’il se décompose…

    2. A+ dit :

      D’accord avec vous Daniel. Beaucoup, mais pas tous. A preuve: les policiers qui croient maintenant justifié/justifiable de tirer sur les journalistes… C’est une image classique de la chute d’une démocratie ça.

      1. onbo dit :

        Je dirais plus sobrement: C’est une image classique d’une attaque contre la démocratie.

        Chauvin a fait par son geste criminel une attaque en règle contre l’existence même des noirs aux USA. Ça ne signifie pas la perte de la reconnaissance des Noirs aux USA. Tout le contraire.

        Si le calme revient, ce ne sera pas à cause de l’artillerie de Trump. Même si Trump le revendiquera pour le 3 novembre. C’est son habitude et plaisir secret que de s’approprier les bons coups des autres.

        Si le calme revient, ce sera grâce aux habitus démocratiques d’une majorité ferme mais patiente.

      2. Marc dit :

        Pas LES policiers, DES policiers! Il ne faudrait surtout pas tous les mettre dans le même panier que diantre!

      3. Achalante dit :

        S’en prendre aux journaliste n’est plus assez; ils s’en prennent aussi aux postes de premiers secours. (Oui, bon. *Certains* policiers. Mais comment est-ce que ces policiers puisse l’être encore avec ce genre de mentalité, si ils ne sont pas protégés par le système au complet?)

      4. Daniel A. dit :

        @A+

        je suis ‘accord avec vous. Je comprends pas cette idée de tirer sur les journalistes.

    3. Layla dit :

      @Daniel A
      Et là il élargi sa colère pour s’en prendre aux gouverneurs depuis le covid, mais maintenant il ajoute les maires, ceux qui sont le plus près du peuple au quotidien, sa base. Ça va très bien. Layla

    4. Duduche dit :

      N’oubliez pas de nombreux juristes et autres fiscalistes. L’après-« présidence » pourrait continuer à être rock&roll pour le bouffi.

      Va-t-il finir en Corée du Nord pour échapper à diverses poursuite? 🙂

      1. simonolivier dit :

        @duduche Je maintiens mon point que sil perd les élections, il va démissionner avant janvier 2021 et donner la présidence à Pence pour que ce dernier le gracie de tous ses crimes potentiels.

      2. simonolivier dit :

        Toutefois, je ne vois pas Biden tenter de faire inculper Tiny de quoi que ce soit. Il aura beaucoup trop de travail pour reconstruire et réunifier le pays.

  5. Parfoislucide dit :

    Ces interventions de hauts gradés pourraient avoir comme effet positif d’influencer sinon convaincre nombre de soldats américains de ne pas voter pour ce minus.

    1. chicpourtout dit :

      Espérons le…
      Vous avez vu comment il traite et manque de respect envers l’armée. Il congédie, insulte les dirigeants, c’est inadmissible.
      Il n’a aucun respect des institutiuons et des gens….

      1. Roger Allard dit :

        @ chicpourtout

        Pourtant, il est le commander in chief des armées. Pas très futé de s’attaquer à des personnes parmi les plus respectées de la chaîne de commandement, même les retraités.

      2. chicpourtout dit :

        @Roger Allard
        trompette a insulté et ridiculisé beaucoup de monde dans la chaîne de commandement. Ce qui est inadmissible.
        Pour un chef d’état… Lui qui s’est d’ailleurs « sauver » de faire la guerre… grâce à son médecin. Il est irrespectueux envers l’armée et les soldats…

  6. Pierre S. dit :

    ———————————-

    Que cette bande de généraux ultra décoré arrêtent de se comporter comme des pleutres et des larves
    et qu’ils invoquent d’un bloc le 25 ieme amendement.

    De les voir sortir un apres l’autre étaler leur états d’âme et leur inquiètude ne sert strictement à rien
    si ce n’est pas accompagné de mesures concrète pour mettre un arrêt d’agir immédiat à Donald Trump
    qui depuis toujours détruit tout ce qu’il touche.

    Mettez la pression sur le Sénat républicain, entamez des procédures pour enclancher le 25 ieme amendement.
    Exigez des rencontres direct avec Trump. Foprcez le à faire sa job de président … ce dont il est incapable.

    Ca suffit le laissé aller et le chèque en blanc entre les mains d’un homme qui présente des trouble de santé mentale
    et des troubles de la personnalité sévères et persistant qui l’empêche d’exercer le job de président.

    1. NStrider dit :

      Vous avez raison, rien ne vaut un « bon » système politique où les militaires et leur opinions sont très présents sur la scène politique. Comme vous semblez le penser, je rêve aussi du jour où ce sera l’opinion de militaires qui fera et défera un gouvernement. Quoi de mieux qu’une junte, pour déterminer le futur d’une démocratie! Plusieurs expériences en Asie, en Amérique du Sud et en Amérique centrale démontrent le bien fondé d’une telle approche. Alors pour quoi ne pas reprendre ce judicieux modèle en Amérique du Nord.
      (SVP lire avec une forte dose d’ironie)

    2. simonolivier dit :

      @pierre s. Lisez le 25ieme amendement. Seul le cabinet a le pouvoir d’invoquer le 25ieme. Et ca n’arrivera jamais.

      https://www.vox.com/policy-and-politics/2017/2/9/14488980/25th-amendment-trump-pence

  7. P-o Tremblay dit :

    C’Es quoi l’illibéralisme?

    1. Pierre Lesage dit :

      Ouais, ça commence à sentir très mauvais. Je doute sérieusement que l’armée, même avec un ordre présidentiel, en viennent à intervenir. La police de certaines villes et États est suffisamment équipée et surtout militarisée pour assumer ce rôle sans l’emploi de la US army, ce qui aura pour conséquence de discréditer totalement – d’aucuns affirmeraient que c’est déjà un fait accompli – ce gouvernement.

    2. gl000001 dit :

      C’est le contraire du libéralisme.

      Le communisme, c’est l’exploitation de l’Homme par l’Homme.
      Le capitalisme … c’est le contraire !!
      -Les Cyniques !

      1. Haïku dit :

        Excellente citation ! 👌

    3. ghislain1957 dit :

      Définition trouvée sur https://www.linternaute.fr/dictionnaire/fr/definition/illiberal/

      Politique:

      Qui s’oppose au libéralisme, ensemble de pensées politiques qui défendent les droits individuels face à l’autorité d’un gouvernement considéré comme arbitraire.

  8. chicpourtout dit :

    «Elle marque peut-être le début de la fin de l’expérience américaine.»
    C’est ce qu’on appelle être positif….
    Cela semble si sombre, si peu porteur d’espoir…
    La population américaine a tellement besoin de regarder l’avenir avec l’esprit et la possibilité d’un jour meilleur.
    Ces dernièrs mois, (pour ne pas dire davantage), ils ont été littéralement vilipander jour après jour sur Twitter.
    Insultes, mensonges, laideurs, mépris et fiel… était au menu du jour… la population est vraiment au prise avec cette «tromp-fatigue»…
    Souhaitons leur vivement le meilleur dans les semaines à venir.
    Gardons espoir pour eux.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Vous faites preuve de poltronnerie ici chicpourtout: Il faut bien des affirmations chocs pour réveiller ce peuple complètement endormi avant l’assassinat de George Floyd. Le temps n’est plus aux belles phrases qui n’éveillent pas un grain d’anxiété chez ceux qui sont assis bien confortablement chez eux, en sécurité, car ne vivant pas dans la précarité si courante chez les citoyens non-blancs en Amérique du Nord. Gardez vos maux spirituels pour d’autres temps, car il faut maintenant agir et cesser de s’indigner en paix et dans le confort de son fauteuil. Lachez-moi ça ce discours de pudibonderie.

      1. chicpourtout dit :

        @MarcoUBCQ
        Vous ne faites pas dans la diplomatie mais dans l’insulte…
        Il est parfois bienvenu de conserver une certaine retenue.
        Libre à vous d’opter pour l’impolitesse et la grossièreté. Sachez cependant que vous ne gagner pas dans l’estime à agir de la sorte.

      2. MarcoUBCQ dit :

        Dites-moi ce qui est insultant ici. Je me suis borné à souligner le fait que vos propos sont irréalistes. Pour ce qui est de gagner dans l’estime, relire mon propos, c’est justement en parite à ce sujet. J’aime toujours vous lire et je continuerai de le faire. Ma sortie a été motivée par mon indignation. Je n’ai jamais pensé ou voulu vous insulter. Si vous ne voulez pas qu’autrui commente vos écrits, vous êtes au mauvais endroit.

      3. chicpourtout dit :

        Peut être y aurait-il lieu de revisiter vos expressions : « poltronnerie, discours de pudibonderie » et je fait abstractions des tous les jurons occasionnels et offensants que vous utilisez parfois sur ce blogue. J’apprécie votre contribution comme d’autres ici mais il n’est pas nécessaire de « garnir » vos commentaires de cette terminologie pour être apprécié. Et oui, j’ai l’âge d’être grand-mère et je l’avoue, j’aime la civilité partout.

    2. onbo dit :

      Merci, Je dirais même… Gardons espoir avec eux! 🙂

  9. jeanfrancoiscouture dit :

    @P-o Tremblay,10:04: «C’Es quoi l’illibéralisme?»

    L’illibéralisme est, selon Pierre Rosanvallon, «une culture politique qui disqualifie en son principe la vision libérale ». Selon le politiste Matthijs BogaardsNote 1, il s’agit d’«une situation démocratique où, néanmoins, l’indépendance de la justice est malmenée, et les citoyens ne bénéficient pas d’un traitement égalitaire face à la loi, ni de protections suffisantes face à l’État ou à des acteurs privés ».

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Illib%C3%A9ralisme

    1. Pierre Lesage dit :

      Pierre Rosanvallon, La contre-démocratie, excellente lecture en passant.

  10. ghislain1957 dit :

    Le gros clown orangé s’est vraiment tiré dans les deux pieds le 1er juin 2020…

  11. Réal Tremblay dit :

    On dirait bien que cette fameuse photo avec la bible va marquer les esprits et faire beaucoup plus de dommages que tout autre manquement à la présidence de Trump.

    1. lechatderuelle dit :

      Réal Tremblay Comme la mise en scène de G. W Bush dans une maternelle de Floride alors qu’il tenait le livre d’histoire, qu’il lisait supposément aux enfants, à l’envers….
      trump, lui c’est la bible qu’il tient à l’envers…..

      2 gars « crédibles »….

      Probablement les 2 pires Présidents des USA …

      1. Réal Tremblay dit :

        @lechatderuelle
        C’est bien vrai et la vie est bizarre et surprenante. Une simple photo et Hop!. Et pourtant il y a tellement pire en ce moment quand le Président, lentement, transforme cette démocratie en autocratie. Consternant.

    2. Rick42 dit :

      Effectivement. Cette photo de Trump avec la Bible a été photoshoppée en un Trump avec une boîte de hamburgers Mc Do à la main et un « bucket » de KFC à l’envers sur sa tête de con. Crevant! Succès foudroyant sur le Net! Trump est la risée de la planète.😂

      1. Dekessey dit :

        Avez-vous un lien?
        J’aime bien rire de ce guignol.

      2. Réal Tremblay dit :

        Bien fait Pour Trump sur le net. Depuis le temps qu’il rit des autres.

  12. lechatderuelle dit :

    Je ne me souviens pas que des généraux, d’anciens hauts gradés US fassent autant de sorties contre leur Président…..

    même sous GW Bush qui, avec sa garde rapprochée, mentaient pour mieux attaquer…..

    On se croirait dans un pays sans démocratie alors que l’armée prend la parole… généralement dans les Républiques de bananes ce n’est jamais une bonne chose pour le dictateur en place quand l’armée grogne….

    trump parvient à se faire détester unanimement….. il jouera à la victime très bientôt….. un grand incompris…. un complot interstellaire!

  13. MarcoUBCQ dit :

    Les citoyens sains d’esprit se réveillent enfin. Puisque que même le général Mattis a ouvert sa trappe pour condamner Donald, la porte est maintenant grande ouverte aux critiques virulentes envers ce pauvre type qu’est Donald et les salauds qui l’entourent et profitent de sa pseudo-présidence. Il fallait probablement qu’il y ait de la casse pour que les gens se réveillent de leur profond sommeil. Dans un pays éminemment matérialiste comme les États-Unis, on ne se surprendra pas que c’est seulement la peur de voir ses bébelles vandalisées qui peut faire bouger ce peuple bourré de narcissiques, matérialistes et autres capitalistes barbares. La fin approche pour Donald, qui comme de raison, c’était facile à prévoir, creuse sa propre tombe. Quand t’es con, t’es con.

    1. Dekessey dit :

      En effet, ça sent la fin de ce régime de république de bananes. (s’cusez pour ces fruits)
      Il était temps!!!
      Je trouve ça rafraîchissant de voir ces foules dans les rues jour après jour. J’aime bien imaginer Trump fulminer dans son bunker.
      Il n’a pas provoqué ce mouvement, mais il fait tout pour que ça se retourne contre lui.
      Je ne souhaite pas que ça dégénère, mais bon sang, le peuple ne doit pas accepter cette dérive sans broncher.

  14. treblig dit :

    En France, l’Armée est surnommée  » La grande muette ». On pourrait dire la même chose de l’Armée canadienne. Il est inconcevable que l’Armée d’ici se prononce publiquement sur des sujets politiques.

    Aux États-Unis, la situation est un peu différente. De nombreux généraux ont occupés des postes politiques ou administratifs après leur carrière dans l’Armée. Il y a en eu au moins un dans l’ ére moderne ( Eisenhower) qui a été élu président. La ligne est moins claire et il y a des zones d’ombres dans l’engagement politique. Mais le principe est le même : la soumission aux élus. Sinon, on verse dans la junte militaire.

  15. gigido66 dit :

    Finalement, la mort du Doux Géant aura peut-être vaincu le « Nain » de la Maison Blanche …

  16. gigido66 dit :

    En rappel…commentaire du 2020/06/01
    Le Donald est un Nain…
    Le donald n’est qu’un NAIN
    Petit exercice d’homophonie…😉
    Le donald est un incapable, un incendiaire, un incohérent, un « incompris », un incongru, un inconstant, un incontrôlable, un incorrigible, un indécrottable, un incroyant, un inculte, un incultivable, un indécent, un indésirable, un indigne, un indiscipliné, un indisposant, un individualiste, un indompté, un infantile, un infectant, un insatisfait, un insensible, un insignifiant, un insolent, un insoumis, un instable, un insupportable, un intrus et un incompétent qui se prend pour un incontournable!….

    Et on peut en ajouter…Un Imposteur…un…..

    1. onbo dit :

      @gigido66

      🙂 🙂 Vous oubliez une qualité maitresse chez ce sbire!: un « importun » , cet art consommé qu’il a de se glisser … là où il n’a pas d’affaire, au propre comme au figuré. Trump ignore ce que c’est une frontière. Peut-être la raison qui explique qu’il veut en construire une afin de se protéger des autres qu’ils croient victimes du même sentiment d’insécurité que lui? L’exemple récent du bunker parle-t-il plus qu’on ne le pense?

      Vous vous souvenez, lorsqu’il a littéralement bousculé un dirigeant étranger pour se placer devant lui. Importun. On lui volait sa place!!

      Et on ignore combien de centaines de femmes il a bousculées par ses gestes et propos brusques pour bêtement les grabber. Importun. …si c’était pas lui, c’est certainement un autre qui l’aurait fait… 😉

    2. jeanfrancoiscouture dit :

      @gigido66 Toutes ces liaisons en «N’in..» sont intéressantes voire pertinentes mais n’empêche que pour encore quelques mois, le «nain» Donald Trump demeure un nain «puissant».

      1. Haïku dit :

        Ouch ! 😉
        Bien dit. 👌

  17. Igreck dit :

    État totalitaire en devenir…
    Le Premier pouvoir (Législatif) dénigré, le Deuxième pouvoir (Judiciaire) infiltré et le Quatrième pouvoir…
    Ce que confirment les derniers jours, c’est que ces attaques (contre les médias), dignes d’un dirigeant totalitaire, ont beau se résumer à des envolées verbales et écrites, elles ont des conséquences réelles et directes. Elles mettent des vies (de journalistes) en danger.

    https://www.lapresse.ca/debats/editoriaux/202006/01/01-5275948-quand-lennemi-du-peuple-est-vise.php

    Attention à vous Richard Hétu !

    1. Haïku dit :

      Fort bien dit.
      Et merci pour le lien.

  18. Robert Giroux dit :

    Ceux qui pensent vraiment que tRump va être poursuivi
    s’il perd l’élection de novembre prochain sont bien naïfs !
    Biden n’aura pas d’autre choix que d’effacer l’ardoise du gros démago.
    et de sa mafieuse famille ds un effort de réconciliation et d’unité nationale.
    Sans oublier le fait que même une fois le gros taré parti,
    le 40% qui comprend les édentés intellectuels, les God Trekkies et les Gun crazy néo-nazis
    seront toujours bien présents et toujours aussi ignorants, extrémistes et bien armés !
    On fera une petite commission d’enquête pour la forme
    et on passera à la prochaine campagne électorale !

    1. jeanlouischarette dit :

      Je ne suis pas d’accord. Il faudra poursuivre et jeter en prison (à défaut de pouvoir fusiller)
      Donald
      Jared
      Yvanka
      Don jr.
      Eric
      Même le petit débile Barron
      La pute importée Mélamine
      Le chien de la famille.
      Et s’il y a un chien… la puce sur le bout de la queue du chien.

      Sans oublier mr. tortue et tous les corrompus du Sénat

      1. simonolivier dit :

        Il faudra poursuivre et jeter en prison…Se comporter comme Trump quoi. Pas fort comme commentaire. Le petit débile ici c’est vous. Barron Trump n’a rien fait de mal. Le traiter de débile est non seulement gratuit mais devrait justifier que votre commentaire soit retiré du blogue.

      2. steelgun dit :

        On appelle ça une charrette M. Charette.

    2. Gina dit :

      @Robert Giroux

      Peut-être qu’on pourra poursuivre ses enfants qui sont entrain de piller les caisses se l’état

    3. Madalton dit :

      Il ne peut pardonner que les crimes fédéraux. Le NYSD pourrait toujours le poursuivre.

      1. simonolivier dit :

        @madalton Faudrait que vous vous informiez avant d’écrire. Le NY Southern District relève du fédéral. Donc, toutes les poursuites entamées par ce groupe sont pour des crimes fédéraux…

      2. Robert dit :

        Mais avoir payer Stormy Daniels durant la campagne de 2016 n’est pas un crime fédéral mais une fraude électorale, dont on peut avoir le pardon présidentiel, si je ne m’abuse.

    4. simonolivier dit :

      @M. Giroux Entièrement d’accord avec vous. Va falloir passez à autres choses. La vengeance nest jamais une bonne solution.

      1. Robert Giroux dit :

        Ce n’est pas ce que je souhaite…C’est ce qui risque d’arriver !
        Poursuivre le Gros connard à l’orange ne serait pas une vengeance mais une juste rétribution.
        Malheureusement, la classe politique va plutôt tenter d’oublier les années tRump et de réparer les pots cassés!

  19. Pierre S. dit :

    ————————-

    Trump va t’il faire fusiller Mathiss et Allen.

  20. A.Talon dit :

    «La glissade des États-Unis vers l’illibéralisme a peut-être commencé le 1er juin 2020.» (Général John Allen)

    Illibéralisme??? Le général me semble plutôt pudique sur le choix des mots. Allons y plus directement. Ce dont il est question ici, c’est clairement d’autoritarisme et d’un glissement accéléré vers la tyrannie. En ce sens, le 1er juin 2020 marquerait possiblement la fin de la démocratie aux États-Unis. Pas pour rien que des extrémistes de droite beaucoup plus intelligents et efficaces que le Drumpf, tel que le bon sénateur répuliban Tom Cotton, se placent déjà sur la ligne d’attente pour parachever le travail de destruction de la Créature du Marais et créer un état fasciste à leur image…

  21. Gina dit :

    @Pierre S
    Je suis d’accord avec vous pour invoquer le 25e amendement , mais n’est-il pas trop tard ? On a laissé pendant trois ans et demi à trump de faire tout ce qu’il veut comme un bébé de 1an et demi qui joue avec ses camions de pompiers . Même lors de la procédure d’impeachment , les sénateurs républicains n’ont pas réagi à la demande du pari démocrate . Tous ces républicains se rassuraient de leur réélection .. Ce sont tous des égoistes qui ne pensaient qu’à leurs petites personnes et qu’ à leurs privilèges . La plupart reprochait les démocrates d’être de mauvais perdants . Je pense que les démocrates ont vu que c’était une prémisse d’un catastrophe annoncé . Trump défait des institutions qu’elles soient nationales ou internationales . Personne ne dit rien . Tout cela faisait rire beaucoup de chefs d »état qui ne voyaient en lui qu’un bouffon ; un bouffon qu’on a laissé jouer avec des allumettes . Et finalement , c’est çà le résultat . Est-ce que les persécutions de trump ne dérangeaient personne vu que cela visait que des minorités . Toutes les mesures restrictives que prenaient trump ne concernent que des pays pauvres et des pays musulmans , à part l’Arabie Saoudite . Comme tout le monde le sait , trump ne fréquente que des riches . Je ne pense pas que le rapprochement envers les Saoudiens serait le même s’ils n’auraient pas le pétrole . Il n’aime pas les musulmans , mais cela ne le dérange pas de fréquenter les Saoudiens .

  22. A.Talon dit :

    Compte tenu des récents événements, j’espère, M. Hétu, que vous avez prévu un plan B afin de vous mettre en sécurité, vous et votre famille, au cas où le pire surviendrait dans votre pays d’adoption. Rappelez-vous que vous serez toujours le bienvenu chez vous, là où vous avez vu le jour, dans ce paisible petit Québec qui n’a peut-être rien d’excitant mais où les valeurs humaines les plus élémentaires sont toujours respectées.

  23. Mona dit :

    Difficile de respecter l’état de droit, les valeurs humanistes, la différence.
    En France manifestation raz de marée.

    https://www.anti-k.org/2020/06/03/maree-humaine-devant-le-tribunal-de-paris-justice-pour-adama-et-toutes-les-victimes-des-violences-policieres-et-racistes/

    1. Haïku dit :

      Mona
      Merci pour le lien.
      Wo !! Comme vous dites « raz de marée ».

  24. Michel Marceau dit :

    J’ai l’impression du contraire quand des policiers se mettent à genou devant des manifestants et que des généraux critiquent l’usage de la force c’est signé d un bon changements. Au fait cette situation s est produite combien de fois dans l’histoire de l humanité.

  25. Gilles Morissette dit :

    Un autre ex-militaire et pas n’importe lequel, qui remet en question le jugement et le discernement du Gros Enfoiré.

    L’étau se resserre autour de Potus 45. Après sa gestion désastreuse de la pandémie, voilà que de plus en plus de gens se révoltent contre son autoritarisme.

    L’incident de l’Église S-John où il a lâché sa meute pour tabasser et gazer des manifestants pacifiques afin qu’il puisse alller faire un Photo-Op en se servant d’un Livre Sacré comme instrument de propagande, aura été un poijnt tournant qui pourrait avoir fait basculer plusieurs Américains.

    Son administration est ébranlée, blessée et et il faut s’attendre que sa réaction soit virulente voire violente.

    On dit qu’un animal blessé est très dangereux.

    Whiny Tiny Brain sait qu’il peut compter sur ses « larbins de service », ses « valet-de-pied » (McConnell, Graham , Cotton, Jordan et surtout Pompeo et l’infect Barr) pour faire la « sale job ».

    Les prochaines semaines risquent ne pas être jolies.

    1. jcvirgil dit :

      Pas certain que Trump puisse se sortir du trou qu’il s’est creusé lui-même.

      En tout cas s’il comptait sur l’armée américaine pour transformer la direction du pays en junte militaire dont il serait le commandant , c’est raté.

      Avec tous les anciens hauts gardés qui se dissocient en bloc de sa position d’utilisation des troupes contre la population américaines dissidente , il se retrouve bien seul.

      Surtout qu’une grande partie du personnel politique de la Maison-Blanche le voient comme il est, un malade mental.

  26. citoyen dit :

    Plutôt que d’avoir une démocratie distopiane, il faudrait débattre des mesures à prendre à la maison blanche.

  27. 430a dit :

    Sinistre prophétie…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :