Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Le New York Times publiait jeudi à la une de son édition papier un article sur Joe Biden auquel ont contribué pas moins de six de ses journalistes. L’idée centrale : même s’il mène dans les sondages, l’ancien vice-président a du mal à se faire entendre dans l’isolement auquel le contraint la pandémie de coronavirus, et ce, même s’il tente d’organiser un plus grand nombre d’activités virtuelles. Ne me demandez pas pourquoi il a fallu six journalistes pour décrire la situation et recueillir quelques déclarations de démocrates que la situation inquiète ou indiffère.

L’article du Times mentionne que les interventions virtuelles de Joe Biden sont parfois desservies par des problèmes techniques. Quand ce n’est pas le son qui est brouillé, c’est l’image qui disparaît. Ce dont le journal ne parle pas, ce sont les gaffes que continue à faire l’ancien vice-président, gaffes dont l’équipe de réélection de Donald Trump se délecte, et ce, même si ce dernier en commet des pires encore.

Peu importe : Joe Biden a semblé particulièrement confus jeudi soir lors d’une table ronde virtuelle sur la pandémie à laquelle ont également participé les gouverneurs de trois États – New Jersey, Connecticut et Michigan. Je cite un extrait de sa première intervention :

«Nous sommes […] au coeur d’une pandémie qui nous a coûté plus de 85 000 emplois jusqu’à maintenant. Les vies de millions de personnes. Des millions de personnes. Des millions d’emplois. Vous savez, et nous sommes dans une situation où, vous savez, nous venons de recevoir la nouvelle assurance-emploi, ce matin, euh, chiffres – 36,5 millions de demandes depuis le début de la crise.»

C’est à se demander si les démocrates doivent vraiment regretter que la voix de Joe Biden ne soit pas davantage entendue. Après tout, une bonne partie des électeurs n’entendent pas parler de ses gaffes «virtuelles». Et s’ils en entendent parler, ils s’en balancent peut-être. Songez un peu : un nouveau sondage réalisé en Floride crédite Joe Biden d’une bonne avance de 6 points de pourcentage dans cet État clé sur Donald Trump.

(Photo Capture d’écran)

73 réflexions sur “Les «gaffes» de Joe Biden

  1. Pierre s. dit :

    ————————

    les gaffes de Biden

    Les 20 000 mesonges et les milliers de morts de Trump.

    come on …

    1. AB road dit :

      Right on the spot , Pierre S.
      😷

  2. Marc dit :

    Lui, il est humain, l’autre est un crétin!

    1. fylouz29 dit :

      Malheureusement, je pense que si on le remplaçait par une figure en carton à l’échelle 1:1, les sondages lui seraient encore plus favorables.

  3. Rick dit :

    En fait, Trump débite des absurdités à coeur de jour sans émouvoir outre-mesure le bon peuple….alors que Joe Biden fasse quelques gaffes ici et là n’aura pas la moindre incidence sur le résultat du vote!

  4. Daniel A. dit :

    Tout comme les Voies du Seigneurs, les déboires de la politique américaine sont parfois impénétrables.

  5. Alexander dit :

    Curieux pareil qu’on s’acharne sur les « gaffes » et lapsus de Biden et qu’on pardonne tout au Menteur-Invétéré-en Chef.

    Curieux pays.

    Un cas de psychanalyse.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Nota bene: La psychanalyse est à la psychothérapie ce que la Ford T est à l’automobile. Essayer un peu de vous balader en Ford T dans une ville aujourd’hui… Conrad Lecomte, expert en efficacité des psychothérapies, primé par l’ordre des psychologues du Québec (En lui donnant ainsi une telle reconnaissance, on se donne le droit d’ignorer les changements profonds et radicaux que l’Ordre des psychologues devraient effectuer), a démontré qu’une personne qui pratique la psychothérapie efficacement est d’abord et avant tout une personne habile relationellement. Aucune technique ni méthode n’est corrélée avec l’efficacité du psychothérapeute. Comme l’a écrit Arno Gruen: « Il n’y a ni méthode ni technique, car seuls l’amour et la compassion permettent aux patients d’aller plus loin et dépasser leurs difficultés actuelles.

  6. jcvirgil dit :

    Biden fait des gaffes. Pas grave , qui n’en fait pas,? Ça le rend tellement humain 🙂

    1. Daniel A. dit :

      @jcvirgil

      Ouin! On pourrait dire la même chose de Trump. Qui n’en fait pas? Faut dire que Trump en commet une pis une autre dans la même journée.

      1. Mona dit :

        @Daniel A
        Trump est un professionnel de la provocation et de la désinformation.
        C’est différent je crois.

      2. jcvirgil dit :

        C’est certain faire des gaffes et dire âneries sont ses spécialités .Il faut croire que ce n’est pas ce qui influence les électeurs quand ils vont voter, sinon plus personne ne voterait pour lui après ses déclarations farfelues sur les bienfaits des injections de Lysol et de l’ionisation anusale avec des rayons ultra-violets 🙂

        Parlant de gaffe , il fallait voir François Legault enlever son masque tout croche en le tripotant cette semaine lors de sa conférence de presse. Il n’y a pas grand monde qui a été offusqué par ce mauvais exemple en provenance du premier ministre.

        Personnellement ça m’a plutôt fait rire.

      3. AB road dit :

        Sauf que les « gaffes » de Trump ne sont pas involontaires, mais plutôt préméditées…😷

      4. Benton Fraser dit :

        Trump ne fait pas de gaffe, il pense vraiment les stupidités qu’il dit et ça, c’est dangereux…

      5. David F. dit :

        Et souvent, les «gaffes» de Trump sont plutôt des aberrations préméditées…

  7. Dekessey dit :

    Parmi 330 millions d’individus c’est lui qui serait la meilleure alternative au gros débile?
    Pffff…
    Ça fait dure.
    Il faut sérieusement considérer la ré-élection de Trump.

  8. Jimmy67 dit :

    Chaque intervention de Trump est une sorte d’hymne à la confusion et à la désinformation . Alors que Biden se mélange les pinceaux de temps en temps ….Espérons seulement qu’une forte majorité d’américains sera capable de voir la différence en novembre..

  9. S’il est élu, la vp ne le sera pas longtemps….Il est suffisamment lucide pour savoir qu’il aura de la difficulté à accomplir la tâche.

    “The most important thing — and I’ve actually talked to Barack about this — the most important thing is that there has to be someone who, the day after they’re picked, is prepared to be president of the United States of America if something happened,” Biden said.

    1. Haïku dit :

      Merci de l’info. Effectivement, « suffisament lucide ».

  10. locduplantis dit :

    Les gaffes de Biden ne l’ont pas nuit depuis un an, pourquoi cela le nuirait maintenant?

    Par contre les problèmes de Joe Biden à se faire entendre et à connecter avec les électeurs dans cette période de pandémie le nuisent grandement. L’équipe de campagne de Trump sont des années lumières en avance de Biden au niveau de l’organisation et de la communication. Si Trump n’était pas Trump, les républicains seraient très en avance en ce moment. D’ailleurs à chaque fois que Trump s’efface les républicains remontent dans les sondages. Ce qui pourrait être une preuve que les républicains ont un avantage sur les démocrates quand Trump ne vient pas tout gâcher.

    À l’inverse, si Biden était mieux organiser, ça serait même pas serré.

    1. Madalton dit :

      Depuis qu’il est confiné, Biden monte dans les sondages. Trump l’aide grandement et The Lincoln Project frappe sur le clou de temps en temps pour l’aider indirectement.

      Obama commence à faire son entrée comme il l’avait dit, soit après qu’un candidat ait été choisi et il va rester Bloomberg qui avait dit qu’il appuierait financièrement le candidat choisi.

      Je ne suis pas inquiet.

  11. Fernand Beauchamp dit :

    Faut-il peut-être blâmer l’équipe derrière Joe Biden pour ne pas mieux l’appuyer, du moins sur le plan technique et sur le plan politique.

    Pour Trump, ce ne sont pas d’innocentes gaffes, ce sont des aberrations politiques et de l’incompétence quasi…non entièrement meurtrière. Si Trump veut commettre son suicide politique…tu n’interviens pas…et qu’il le commette sur fifth avenue!

  12. Bidulen dit :

    Gérontocratie

  13. Loufaf dit :

    Maintenant, les journalistes vont se mettre à compiler les gaffes de Biden? Ils feraient mieux de continuer à compiler les mensonges du gros despote, beaucoup plus dangereux tant qu’ aux conséquences.

  14. treblig dit :

    En Floride en 2016, Trump ( 49.0%) l’a emporté sur Hillary (47.8%). Ce qui fait de cet état un  » swing state » par excellence depuis des années. D’autant plus que la Floride compte pour 31 grands électeurs derrière la Californie ( 55) et le Texas (38).

    Si Biden gagne la Floride, il n’a besoin que de gagner un seul autre état du rust belt ( Ohio, Pennsylvanie, Wisconsin ou Michigan) pour remporter la mise.

    1. Madalton dit :

      Il devrait gagner la Pennsylvanie, son État natal où il est populaire.

  15. lechatderuelle dit :

    ouais le choix est un peu tristounet pour les américains….

    un menteur invétéré ou un gars qui ne semble pas trop savoir ce qui se passe…..

    un qui invente ses dossiers à mesure et un qui ne les a pas vérifié…..

    mais quelque part, mieux vaut un pot de fleur à la Biden entouré d’une solide équipe que trump et ses lavettes…

    mais ça ne vole pas haut pour le futur Président des USA qui aura probablement une des pires crises humanitaires à gérer pour les 2 à 4 prochaines années…..
    subitement Trudeau semble un leader !!
    Ben pour dire……

    1. Bidulen dit :

      @lechatderuelle
      Biden ou Trump? Un va s’entourer de gens compétents et l’autre un adorateur soumis.

    2. Encorutilfaluquejelesus dit :

      Vaut peut-être mieux avoir au pouvoir la moins pire des deux: la marionnette de l’establishment démocrate ou la marionnette de Poutine? 😏

  16. Gilles Morissette dit :

    Tout le monde sait que JB est un gaffeur qui parfois « s’enfarge dans ses lacets de bottine ». C’est sa marque de commerce.

    Je ne suis pas certain que les Américains lui en tiennent rigueur pas plus qu’ils ne tiennent rigueur au Gros Taré dont les quelques 20 000 mensonges ne les émeuvent plus.

    Il est vrai que les Démocrates devraient faire un peu pus d’effort pour mieux encadrer JB mais, en ces temps de crise, il lui est difficille d’avoir de la visibilité car il est un peu normal que le président ait plus d’attention de la part des médias.

    Tout comme M. Hétu, je ne comprends pas que le NYT est crû bon de mettre six (6) journalistes sur ce dossier. alors qu’il se passe des choses encore plus graves avec l’administartion de fripouilles qui dirige ce pays.

    Encore un choix plus que discutable d’un quotidien qui essaie manifestement de se donner une « image de neutralité et d’impartialité ».

    Il me semble qu’il devrait placer ses priorités à la bonne place surtout qu’il a dû, comme d’autres médias, procéder à une réorganisation de ses effectifs, en raison des difficultés financières qu’il a rencontré.

    1. Capitaine Crounche dit :

      @Gilles Morisette Le rôle des médias, à la base, est de rapporter la nouvelle, pas de devenir une agence de relation médiatique pour un parti politique. Dû moins, dans une démocratie, en Russie ou en Chine, c’est une autre histoire.

      1. Bartien dit :

        Fox

      2. Capitaine Crounche dit :

        @Bartien Fox est une chaîne de divertissement comme HBO, pas un véritable média.

      3. Bartien dit :

        Je sais très bien, mais ils essaient de jouer sur les 2 tableaux!!
        Ils s’appellent Fox news et font des émissions qui ressemblent à des nouvelles.
        Pourtant sur Fox sports il n’y a que du sport.

      4. Gilles Morissette dit :

        @Capitaine Crounche (15/05/2020 à 13:05)

        Il est vrai que le rôle d’un média est de rapporter la nouvelle et non pas servir de courroie de transmission à un parti politique, ou de vulgaire agence de propagande comme c’est le cas de FAUX NEWS.

        Cependant, en temps de crise alors que le pays traverse une pandémie d’une ampleur inégalé et que tous les yeux sont braqués sur le président, il me semble que les « gaffes » de JB sont un sujet secondaire qui ne mérite pas l’importance que le NYT essaie de lui donner.

        En temps normal, il serait pertinent que le NYT porte un certain intérêt à ce sujet. Cependant, on est encore loin de la prochaine élection et on n’est même pas certain, si la situation se dégrade encore (ce qui peut arriver), qu’elle pourra avoir lieu.

        Donc, en ces temps difficiles, alors que les ressources déjà limités d’un média devraient être concentrés sur la pandémie et les « actions » (ou inactions) du gouvernement, mettre 6 journalistes sur les gaffes de JB est, à mon avis, un choix discutable..

        Règle #1 qui s’applique dans n’importe lequel domaine: Dans la vie, il faut savoir mettre ses priorités au bon endroit, au bon moment.

      5. Mona dit :

        Oui @Gilles Morissette je partage votre questionnement.

        @Lechatderuelle me rappelant (sur mes post) que peut-être ne s’agissait il que d’un papier de journaliste qui ne veulent plus parler que de pandémie.
        Et peut-être a t il raison.
        Moi j’y voyais un article déplacé au moment où le sérieux, la droiture, l’empathie étaient des valeurs que nous attendions d’un Président.
        Et pas l’éloquence et les habiletés d’un joueur de bonneteau &co !

    2. lechatderuelle dit :

      Gilles Morissette vous croyez?? Vous croyez que les USA vont apprécier un gaffeur à la Gerald Ford qui se cognait partout et qui s’enfargeait dans toutes les fleurs du tapis…. pas sûr….

      Les Démocrates ont donc à favoriser le travail en équipe et présenter cette équipe le plus vite possible afin que les citoyens puissent comparer la bande à trump et l’équipe de Biden…..

      parce que, malheureusement, Biden face à trump… pas de taille…. pas asse méchant et surtout pas assez vif en réparti….

      en 2020, la politique est devenu un spectacle…. ne nous en déplaise….
      et à ce niveau, trump est largement en avance…..

      pour les USA les 20 000 mensonges ne semblent pas les énerver… ils s’en balancent….
      Même que je me demande ce qui les intéresse dans cette élection…. la pandémie, le chômage, une assurance médicament, égalité. sociale poru tous ….
      sont-ils tannés des tentatives religieuses anti avortement?? le racisme existe-t-il selon eux aux USA ? les dreamers? la santé? les finances du pays?? les guerres et l’armement??

      Qu’est-ce qui rallie les Américains ??

      Au final, je crois que les Démocrates jouent très gros avec Biden et quelque part, ils ne doivent pas « rêver » remporter l’élection…. car ce sera un travail titanesque…..
      évidemment, il vaudrait mieux que ce soit les Démocrates eb poste que les Républicains…. mais encore faudra-t-il avoir les 2 chambres à couler démocrate, sinon rien ne bougera pendant un moment majeur de l’Histoire de ce pays….

      6 journalistes…. sans doute pour accélérer la sortie du reportage… 6 appels au même moment évite peut-être d’ajuster les versions …avec la pandémie, les journalistes glandent peut-être trop selon la direction… :)…. bref, ça demeure un détail…

      1. Gilles Morissette dit :

        @lechatderuelle (15/05/2020 à 13:23)

        On pourrait discuter longtemps sur les mérites de JB et sa capacité de se mesurer à un salopard comme Whiny Tiny Brain, un être vil et retord qui ne reculera devant aucune saloperie pour remporter la rochaine élection.

        Le point de mon intervention n’était pas là.

        Je vous invite à lire mon commentaire de 13:59 en réponse à celui du blogueur « Cqapitaine Crounche.

        Je questionne la pertinence de donner de l’importance à une nouvelle qui, somme toute, est bien secondaire par rapport à ce qui se passe présentement aux USA, pays où le président fait étalage, à chaque jour, de son incompétence, de son ignorance, de son incapacité à gérer cette pandémie.

        Si les élections ont lieu en novembre prochain, ce sera aux Américains, de décider si les « gaffes » de JB sont suffisantes pour justifier la ré-élection du Crosseur-En-Chef.

        Ils devront vivre avec les conséquences de leur choix. Personne ne pleurera sur leur sort si ça tourne mal (et ça arrivera).

        Bonne fin de semaine et Bonne Fête des Patriotes

  17. Pierre C dit :

    ? Il y a vraiment 6 journalistes du NYT qui ont publié ce papier sur les « erreurs techniques » des live de Biden alors que, juste cette semaine, Trump a, entre autre, accusé de meurtre un journaliste, souhaité que ses opposants soient en prison (dont l’ancien président Obama) et déclaré que les démocrates allaient tenter de frauder en bourrant les urnes « comme en 2016 » pour essayer de le faire perdre… ? Vraiment ?

  18. Martin cote dit :

    L’important pour Biden…..le choix de sa vice-présidente….si Biden ne tient pas la route…çe sera elle qui prendra la relève et je continue à croire que Kamala Harris est la meilleure candidate

  19. D.Bastien dit :

    À une époque où le monde en général ne s’intéresse plus au contenu, les bourdes qu’on entend n’ont pas beaucoup d’importance, ce sont les machines derrière qui les font élire. On a donc tous ce qu’on mérite.

  20. Mona dit :

    Vous voyez pour moi ce qui me semble intéressant c’est de se poser la raison : pourquoi le New York Times sorte un article de la sorte en ce moment ?

    On est en pleine pandémie, Obama s’expose (ce qui est nouveau), les élections sont en novembre : pourquoi entrer dans la lumière au moment où les américains raisonnables attendent un homme juste et posé à la place d’un « joueur de bonneteau ».

    Sortir cette article participe plus de la politique-show que de ce qui devrait être restaurée aux Usa, une politique au service réel de tous les américains dans la continuité de la place géopolitique de la nation.

    Ps : jeu de bonneteau = jeu d’argent, jeu d’escroquerie, jeu de dupe à 3 cartes proposé à la sauvette dans des lieux publics 😏

    1. lechatderuelle dit :

      Mona et si c’était platement pour parler d’autre chose que du virus…. les gens douvent en avoir marre, comme nous, de ce virus….

      je ne crois pas qu’il y ait complot….

      c’est fou ce que trump fait… tout le monde est parano et cherche des complotistes partout…..

      peut-être ont-ils simplement vu, sur le net, la prestation mauvaise de Biden et ils ont décidé de fouiller un peu l’humeur de certains démocrates devant une sortie peu convaincante de leur poulain pour la prochaine course…..

      1. Mona dit :

        Oui @lechatderuelle vous avez raison de faire cette remarque. Et la question est ouverte.

        En fait je m’interrogeais ur l’opportunité (pour 6 journalistes) de faire un tel article en ce moment. Article qui met en avant des lapsus ou imprécisions vénielles en comparaison des stratégies de désinformation du « joueur de bonneteau&co ».

        Mais peut-être que cet article ne reflète que l’inquiétude de journalistes de voir leur poulain risquer de perdre. Et c’est un un coup de gueule…

        C’est vrai.

    2. Haïku dit :

      @Mona
      J’aime bien votre parallèle avec un joueur de bonneteau. 👌👌

  21. Pierre s. dit :

    ———————-

    entéka en deux mandats, l’entourage de Obama et Biden ne s’est pas ramassé en prison …
    Alors que pour Trump , ouffff, ca fait la file au pénitentier. et il était seulement à mi mandat.

  22. MarcoUBCQ dit :

    Aux États, quand un républicain se montre corrompu, immoral, menteur, dévoyé, etc, tout baigne. Quand un démocrate se montre publiquement imparfait, rien ne baigne. Faut croire que les Amerloques sont congénitalement cons, suite à des décennies de désinformation, de mauvaise foi et d’abus d’autrui. Vivement que cette bande d’abrutis se réveillent ou s’endorment définitivement.

    1. Encorutilfaluquejelesus dit :

      Sleepy citizens! 😉

  23. Linda Hart dit :

    Ce serait comme un cadeau du ciel si la pandémie pouvait avantager Biden !

  24. Madalton dit :

    Pendant ce temps, Trump qui dit que des grand-parents et des gens vulnérables vont mourir parce qu’il faut rouvrir l’économie. J’aime mieux les gaffes de Biden que l’insouciance de Trump.

    Trump is admitting that grandparents and vulnerable populations have to die because the economy must reopen.

    https://www.politicususa.com/2020/05/15/virus-vaccine-event.html

    1. MarcoUBCQ dit :

      Inconscient me semble plus juste quand on parle de Donald. Il ne sait rien, ne voit rien, ne comprend rien, à part son besoin maladif d’être constamment validé.

    2. CBT dit :

      Un président qui dit des horreurs semblables, tous les médias devraient publier ses propos criminels, il ne se cache pour approuver que des gens devront mourir pour sauver l’économie, rien à comparer avec des gaffes.

  25. Carl Poulin dit :

    N’en déplaise à certains, je crois que M. Biden est atteint d’une maladie dégénérative à son premier stade et que ça ne va pas s’améliorer avec le temps. En espérant que son équipe le sache et s’adapte à sa condition de santé.

    1. Madalton dit :

      Je crois que Trump est à un stade plus avancé encore…

  26. Gilles Morissette dit :

    HS

    Il n’y a pas à dire.

    Le président Obama est vrasiment entré dans la tête de Whiny Tiny Brain et de Moscow Mitch.

    Deux trous-du-cul qui, mis ensemble, ne lui arriveront JAMAIS à la cheville.

    Deux « sacs à merde » qui représentent bien leur électorat et ce qu’est devenu le Parti « Répugnant ».

    Bienvenue dans le bac à vidanges.

  27. Marc dit :

    HS – Je ne sais pas si quelqu’un a déjà parlé de cette comédienne ici, mais si ça vous rente de vous bidonner aux dépens de Grosvide-45 en ce vendredi pluvieux…

    https://www.theguardian.com/us-news/2020/may/14/trump-lip-sync-video-memes-sarah-cooper-tiktoks-interview

    1. Haïku dit :

      @Marc
      Oui. Je l’ai découverte grâce à ce blogue.
      Effectivement, elle est superbe !!!

  28. Pierre Kiroule dit :

    J’espère qu’on n’est pas en train de revivre la campagne de 2016 quand les journalistes, sous le fallacieux prétexte d’une objectivité toute partiale, donnaient autant de mauvaise presse à Hillary Clinton afin, soi-disant, de faire jeu égal avec les monstruosités quotidiennes vomies par le Gros Taré.

    Veulent-ils donc à tout prix faire subir au peuple américain quatre autres années d’enfer en faisant élire la Crapule orangée ?

    Biden aura beau faire quelques gaffes, il suffira de bien l’entourer pour que son mandat (forcément unique, est-il besoin de le préciser) se déroule bien.

    Combien de présidents récents (Reagan, Dubya, etc.) n’ont été que des «porte-parole» de l’équipe, bonne ou mauvaise, qui les entouraient ?

    1. xnicden dit :

      👏👏👏

  29. Daniel Legault dit :

    Un homme imparfait entouré d’une bonne équipe et qui est capable d’écouter l’équipe est préférable à un homme qui se croit parfait et qui n’écoute personne.

    1. Madalton dit :

      Hey Russia! Could you send us Trump’s Tax Return? 😉

  30. spritzer dit :

    Je ne comprends pas qu’un politicien d’expérience comme lui puisse avoir un discours aussi confus, sauf si on considère la sénilité. Dans les débats cet automne entre lui et Trump je suis certain qu’il y aura des moments mémorables avec ces deux mêlés.

  31. darrylfzanuck dit :

    La plus grosse gaffe de Biden serait de ne pas choisir Elizabeth Warren comme co-listiere,elle est le choix de ses conseillers,de son parti et du gros bon sens,il était sur MSNBC avec Stacey Abrams hier et cela ne me dit rien de bon qu’il lui donne de l’exposure,elle n’a pas gagnée ses épaulettes comme on dit.On entendson nom depuis avril 2019,c’est du vent,elle serait a sa place dans le département social de Ben Carson..

  32. Igreck dit :

    Il est vrai que chaque système électoral a ses travers. Mais honnêtement, que le système états-unien ait permis à un débile comme Trompe de se hisser jusqu’au sommet est la preuve qu’il y quelque chose de pourri au pays de l’Oncle Sam. Ici au Canada, lors de la dernière élection, une majorité d’électeurs ont réalisé que Scheer était un bien piètre leader proposant des politiques (Sociales surtout) complètement inappropriées. Notre système a heureusement rejeté ce piètre prétendant… ce que n’a pu contrer la mécanique US (en bonne partie à cause de l’anachronique Collège électoral. Qu’adviendra-t-il cette année !? God knows comme disent nos amis Français !

    1. Madalton dit :

      Scheer et le PCC ont récolté plus de votes que le PLC.

      1. Igreck dit :

        Oui, un vote con-centré dans des provinces plutôt réactionnaires, qui se foutent de consensus mondiaux : du Protocole de Kyoto à l’Entente de Paris le climat !

    2. Mona dit :

      Les amis français @Igreck peuvent dirent : »Dieu seul le sait, et encore c’est pas sûr ».
      😊
      Votre analyse rejoint celle de deux Professeurs de Harvard dont la thèse principale est que les partis politiques ont la responsabilité de jouer leur rôle de garde-fou. Le cadre institutionnel des Etats ne suffise pas.

      Ça me semble vraiment intéressant comme un des outils que nous cherchons pour comprendre les derives des democraties vers des etats autoritaires.

      http://www.laviedesidees.fr/Levitsky-Ziblatt-democracies-Crown-mort-démocraties.html

      1. Igreck dit :

        @Mona
        J’aurais bien aimé consulter la page que vous aviez proposée mais j’ai obtenu le message Erreur 404 -Nous sommes désolés, la page que vous cherchez n’existe pas.
        Erreur 404 – Page non trouvée

      2. Mona dit :

        @Igreck je vous renvoie le lien. Dites moi si ça ne marche pas je vous l’enverrai par mail.

        Je n’ai pas encore lu cet essai mais j’ai confiance dans ma source : La vie des Idées.

        http://www.laviedesidees.fr/Levitsky-Ziblatt-democracies-Crown-mort-democraties.html

  33. Igreck dit :

    @Mona
    Merci. Cela fonctionne…

  34. Haïku dit :

    @Mona
    Idem pour moi.

  35. Haïku dit :

    @papitibi
    HS.
    Avez vous vu l’entretien de Fabrice Vil sur TLMP ?
    Si oui, je serais curieux de connaître votre opinion.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :