Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Lorsque Bernie Sanders a donné son appui à Joe Biden, ce dernier a annoncé la création prochaine de six groupes de travail qui seront chargés de trouver une façon d’intégrer les propositions du sénateur du Vermont aux siennes. L’ancien vice-président a identifié mercredi à les membres de ces groupes de travail. Sa prise la plus importante ou étonnante : Alexandria Ocasio-Cortez.

La représentante démocrate de New York, coqueluche de la gauche américaine, co-présidera le groupe de travail sur le climat avec l’ancien secrétaire d’État John Kerry, qui a négocié et signé l’accord de Paris au nom de l’administration Obama. Autre membre surprenant de ce groupe : Varshini Prakash, directrice du Sunrise Movement, mouvement écologiste qui avait donné un F au plan vert de Biden qui valait pourtant beaucoup mieux que ça.

Le candidat virtuel du Parti démocrate à la présidence confirme ainsi son désir de se rapprocher des progressistes et des jeunes qui ont appuyé Bernie Sanders. Il sera intéressant de voir comment évoluera cette relation.

32 réflexions sur “Quand AOC répond à l’appel de Biden

  1. Pierre S. dit :

    ——————–

    Ne pas laisser s’évaporer le vote progressiste.
    Un choix judicieux de la part de Joe Biden.

    Et commentaires misogynes et raciste à prévoir de la part du crétin Trump.
    D’ailleurs ca commence à faire un bail que l’horloge cassé Trump a pas donné l’heure juste.
    Son pathétique point de presse de lundi était un exemple patent de toute sa médiocrité
    et sa petitesse. Même pas capable de répondre à aucune questions.

    unfit for the job vous dites ???

  2. monsieur8 dit :

    « candidat virtuel »

    Vous êtes sévère M. Hétu!

    Tant que la formidable AOC est dans le portrait, je suis satisfait.

    1. Gina dit :

      Oui, je suis d’accord que la formidable AOC soit dans le portrait parce qu’elle représente la base de Bernie Sanders . Ce qui incitera les jeunes démocrates à se présenter aux urnes pour voter aux prochaines élections .

    2. Achalante dit :

      Les membres plus progressistes ont tout intérêt à faire partie de ces groupes de travail! Quelle meilleure façon de faire entendre leurs idées? Reste à espérer que ce ne soit pas qu’un coup de publicité, et que les recommandations ne resteront pas lettre morte.

  3. lechatderuelle dit :

    Simplement Bravo pour cette audace….

    Il est temps que cette dame devienne plus médiatique….

    elle fera enrager le président actuel qui s’en prendra à elle….

    toutefois, elle a de la répartie… et elle ne craint pas trump…. mais pas du tout….

    maintenant que les Démocrates gardent une pression sur trump avec la pandémie en laissant de l’espace à Biden pour parler des autres sujets…tout en répondant à trump en le remettant dans son gâchis, sans plus….

    les Démocrates doivent garder trump dans son rond de dégâts pour qu’il se salisse les pieds à chaque pas tout en évitant de lui répliquer sur leurs idées et autres dossiers qui s’adressent seulement aux citoyens…
    Isoler trump dans ses délires et frappant sur le clou de la pandémie ne peut que rapporter…

    tout en préparant la suite avec des gens de qualité…..

    1. Gina dit :

      OAC peut répondre et pourra répondre du tac au tac à trump sur son gâchis de la pandémie , étant originaire de New-York ,je suis sûre que c’est un dossier qu’elle maitrise parfaitement bien . Elle va rendre le clown de la Maison Blanche enragé . Et , on pourra déceler toutes les faiblesses du squatter de la Maison Blanche .

    2. Richard Desrochers dit :

      Elle ne craint pas Trump parce qu’il n’a que le pouvoir de sa fonction. Aucun pouvoir qui provienne de sa personne ou de ses capacités.

  4. gl000001 dit :

    Bravo. Un bonhomme qui s’entoure d’une vraie équipe. Pas juste des yesman !!

    1. Haïku dit :

      Exact !

  5. Jacques Bellehumeur dit :

    Trump va surement utiliser ces nominations pour diaboliser Biden mais il le fait déjà. Reste à savoir si ça va faire taire les Bernie’s Bros mais de toute façon je crois que leur importance est surévaluée sur le résultat électoral

  6. NStrider dit :

    Belle « prise » pour le clan Biden. Maintenant s’il réussissait à mettre à profit les trois autres membres du « Squad », sur d’autres groupes de réflexions, il s’assurerait d’obtenir l’adhésion d’une très large part des supporteurs originaux de Sanders et unifierait le parti démocrate qui va en avoir grandement besoin lorsque le 45 et les « Super PAC » républicains commenceront leur campagne de salissage.

    1. Haïku dit :

      karma278
      Absolument crampant !!! 🤣🤣
      Merci. 👌

      1. constella1 dit :

        IMG_0617.JPG
        image1.JPG
        J’espère que ça fonctionnera
        Le monsieur a perdu son coiffeur obligé de se colorer et coiffer seul
        Hahaha

    2. gl000001 dit :

      Hilarant

    3. MarcoUBCQ dit :

      Tordant! Je le ferais passer en boucle partout au pays jusqu’à l’élection.

    4. Layla dit :

      Trop cute😂

    5. jeanfrancoiscouture dit :

      Oh boy! On sait maintenant ce que cela devient au bout de quelques décennies. Les parents ont un gros contrat à remplir. À moins qu’ils ne préfèrent avoir eux aussi un président dans la famille. 🙂
      Merci de ce petit bout de film. On rit mais des fois on se surprend à penser que si on s’en était fabriqué un comme ça………. 🙁

  7. Gilles Morissette dit :

    JB a démontré qu’il était capable de passer la de la parole aux actes.

    AOC est une grosse prise qui démontre sa volonté de se rapprocher, du moins dans certains dossiers, des éléments progressistes de l’électorat.

    L’équilibre sera difficile à maintenir et il faudra voir comment l’électorat modéré réagira face à l’arrivée d’une personnalité comme AOC.

    Biden devra possiblement arbitrer les différents qui risquent de surgir mais on sent chez lui, une volonté de s’adjoindre une équipe de qualité capable d’apporter de nouvelles idées et au besoin « de brasser un peu la cage » lorsqu’il le faut.

    Pari audacieux certes mais nécessaire dans un pays qui a besoin de changement surtout en ces temps difficiles.

  8. kelvinator dit :

    C’est drôle de voir que Varshini Prakash remercie uniquement Bernie Sanders de l’avoir nommé…
    Parce que c’est selon elle le « Sanders-Biden Task Force on Climate ».

    1. jcvirgil dit :

      @chat de ruelle

      Au contraire c’est dans l’ordre des choses. Les hôpitaux sont des entreprises privées pleinement axées sur le profit aux États-Unis, qui n’ont rien à cirer du serment d’Hyppocrate et du rôle social d’aider leurs concitoyens Si le Covid fait baisser l’achalandage ils vont mettre en pied des employés , comme ils ne soignent pas ceux qui ne peuvent payer.

      1. Haïku dit :

        jcvirgil
        Tout à fait. Vous m’avez devancé.

      2. jcvirgil dit :

        @ Haiku

        Qui a dit que les grands esprits se rencontrent… Coudonc Trump déteindrait-il sur moi 🙂

  9. Layla dit :

    Un président rassembleur, qui ne se sent pas menacé, j’adore.

  10. Apocalypse dit :

    Un peu perplexe face à ce billet concernant Joe Biden; qu’on fasse quelques ‘petits’ ajustements pour s’approcher de Bernie Sanders, ça peut aller, mais là, on semble vouloir aller pas mal plus loin. pourquoi?

    Si les gens voulaient le programme de Bernie Sanders, alors ils n’avaient qu’à voter pour sa nomination, mais non, ils ont choisis Joe Biden. En voulant plaire à tout le monde, on fini par déplaire à tout le monde.

    Si M. Biden se rapproche trop de la gauche, Donald Trump ne manquera pas de munitions pour apeurer une partie de la population sur l’agenda des ‘gauchistes’, alors que M. Biden y aille avec la stratégie des petits pas dans les changements à son programme.

    1. lechatderuelle dit :

      Apocalypse ce n’est pas nécessairement pour se rapprocher de Sanders que de se réveiller un peu côté environnement par ce parti…

      gauche et droite aux USA ça ne veut pas dire grand chose… y’a pas de réelle gauche… y’a droite et un peu moins droite…

      « Apeurer » est un bien grand mot…

      peut-être le but est de se « situer » environnementalement parlant… Les USA ont aussi des gens qui voient ce qui se passe ailleurs sur Terre… et entre reculer comme les républicains le font depuis 4 ans et rêver comme certains mouvements très fabulistes, il y a pas mal de place….

      les Démocrates ne peuvent pas être « timides » sur tout au cas où…

      un noment donné faut donner des lignes et et des ambitions aux citoyens….

  11. Pierre S. dit :

    ————————-

    Trump peut dire ce qu’il veut à propos del la nomination de Mme Ocasio Cortez ….

    Quand tu est entouré de M Pense, M Pompeo, W Barr, Jared Kushner et P Mnuchin
    on peut dire que t es plutôt mal avisé de critiquer l entourage des autres.
    Jamais vu un pareil bunch de crétin avoir autant de pouvoir.

  12. jcvirgil dit :

    C’est bien qu’AOC rejoigne l’équipe de Biden. Voyons voir maintenant si elle sera satisfaite des mesures écologiques et sociales que l’équipe présidentielle entend mettre en place.

    Si ce ‘est pas le cas elle pourrait bien quitter le parti Démocrate et rejoindre le parti de gauche social-démocrate que certains travaillent à mettre en place .selon l’économiste Richard Wolff .

  13. ducalme dit :

    @ Pierre Kiroule

    Sur un sujet antérieur, cous vez écrit :

    «Quand on pense qu’au Michigan, une milice armée protège un « salon de barbier » ouvert illégalement, on peut s’attendre à une insurrection de chemises brunes dans le shithole après novembre si le Gros Taré est battu.

    Dans cette éventualité, il ne serait pas étonnant que les connards d’Amaricains s’écrasent et laissent la Crapule Orangée reprendre le pouvoir pour un autre mandat de quatre ans, par intimidation ou par simple stupidité.»

    Je partage cette analyse et je crois que Donald Trump sera réélu de peur que sa défaite n’entraine des actes de violence sans précédent.

  14. jeanfrancoiscouture dit :

    Incorporer une personnalité comme AOC dans un groupe de travail que l’on veut «progressiste mais modéré» c’est courir un certain risque. On a tous déjà été témoins de tentatives de ce genre qui ont mal tourné et fini par des démissions fracassantes, des déclarations enflammées, des accusations de tentatives de manipulation et des appels à l’abstention. Il ne faudrait pas que cela se produise et moins encore à proximité de l’élection. Cela pourrait avoir le même effet que la décision de James Comey de rouvrir un dossier la concernant a eue sur la popularité d’Hillary Clinton.
    Par contre, les Démocrates ont-ils vraiment le choix? Regrouper sans heurts des progressistes conservateurs ou des conservateurs progressistes?Un vrai «Catch 22» non?

    1. Haïku dit :

      D’accord avec le « Catch 22 ». 👌
      Un dilemme biblique quoi ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :