Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Susan Rice démasquée pour démasquage» : le 3 avril 2017, ce titre coiffait un billet du blogue que je tenais à l’époque sur le site de La Presse. L’affaire concernait une démarche parfaitement légale et routinière permettant à un responsable du gouvernement américain de demander à un responsable du renseignement de «démasquer» l’identité d’un ou de citoyens américains entendus lors d’écoutes électroniques ciblant des ressortissants étrangers. Ce jour-là, un journaliste avait révélé que Susan Rice, ex-conseillère de la Maison-Blanche pour la sécurité nationale, avait fait une telle demande de touchant des membres de l’entourage de Donald Trump, dont Michael Flynn. C’était le pseudo scandale du jour, poussé notamment par l’ineffable Devin Nunes.


Pourquoi ramener cette histoire sur le tapis aujourd’hui? Parce que la question du «démasquage» revient dans l’actualité à la suite de la décision de Richard Grenell, farouche allié de Donald Trump qui occupe le poste de directeur du Renseignement national par intérim, de remettre à des sénateurs républicains la liste des membres de l’administration Obama ayant demandé le «démasquage» de l’interlocuteur de l’ancien ambassadeur de Russie à Washington lors d’appels téléphoniques remontant à la fin de décembre 2016. Dans les retranscriptions des conversations enregistrées, les noms des citoyens américains sont caviardés.

Joe Biden fait partie de la liste des gens ayant fait une demande légale auprès de l’Agence de sécurité nationale. Selon le document transmis aux sénateurs républicains, rien ne dit cependant qu’il ait lui-même reçu le document demandé à quelques jours seulement avant la fin de la présidence de Barack Obama.

Qu’à cela ne tienne : après la divulgation du document du Renseignement national, le sénateur républicain du Kentucky Rand Paul a réclamé une enquête du Sénat, accusant l’ancien vice-président d’avoir utilisé «le gouvernement pour attaquer un adversaire politique».


C’est plutôt l’inverse de ce que dit Paul qui se passe. Et cette histoire n’est pas moins farfelue ce mercredi qu’elle ne l’était en 2017. Rappelons les faits. Avant de devenir conseiller de la Maison-Blanche pour la sécurité nationale, Michael Flynn a prié l’ambassadeur de Russie à Washington de s’assurer que son pays ne réplique pas aux sanctions imposées par Barack Obama pour punir Moscou de son ingérence dans l’élection présidentielle de 2016. En tant que simple citoyen, il n’était pas autorisé à faire une telle demande. D’où l’inquiétude des responsables du renseignement et de la sécurité nationale après une campagne où la Russie avait tout fait pour aider Donald Trump.

Flynn a par la suite menti au public, à Mike Pence et au FBI sur la nature de ses conversations avec l’ambassadeur russe. Il a été congédié pour ses mensonges à Pence avant de plaider coupable à deux reprises d’avoir fait de fausses déclarations au FBI.

L’histoire du démasquage ne vise qu’à embrouiller ces faits et à alimenter l’«Obamagate» dont Donald Trump fait la promotion pour mobiliser ses électeurs et détourner l’attention du public de sa gestion de la pandémie de coronavirus. C’est sûr que Fox News et OANN embarqueront dans cette histoire à pieds joints.

P.S. : Mise en contexte : l’Agence de sécurité nationale a procédé à 10 000 démasquages en 2019 et à 17 000 en 2018, comme l’explique le journaliste Charle Savage, spécialiste des questions de sécurité nationale pour le New York Times :

(Photos Getty Images)

42 réflexions sur “Joe Biden démasqué pour le «démasquage» de Michael Flynn

  1. gl000001 dit :

    « C’est plutôt l’inverse de ce que dit Paul qui se passe »
    Donc le démasquage de Biden par R. Paul va peut-être le démasquer et révéler son incompétence ? Celle de R. Paul bien sur !! Alors, faites-le votre enquête.
    Le seul problème est ça va donner de la crédibilité à la bouffonnerie qu’ils appellent Obamagate. Malheureusement seulement 60% des américains savent qu’une bouffonnerie crédible reste une bouffonnerie. Ou un bluff. Peut-on dire « bluffonnerie » ?

  2. marylap dit :

    Ça sent le désespoir et la panique à plein nez. Quand tout ce que tu as contre ton adversaire c’est des mensonges, ça veut dire que tu n’as rien.
    Ce que Rice a fait n’a rien d’illégal, contrairement à la tentative de salissage pathétique que Trump a essayé avec l’Ukraine.

  3. Toile dit :

    Non mais ce qu’il peut etre minable ce Rand. Juste bon pour remuer sa propre merde et vous envoyer en pleine gueule en vous expliquant les bienfaits de cet élixir fécal… et comme la saucisse Hydrade, certains en redemande.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Les républicains sont tous comme lui. Mitt est le seul qui ose aller à contre-courant, en paroles du moins…

  4. jcvirgil dit :

    On est pas au bout de toutes ces histoires de guerre politique secrète qui mêle les services de renseignements, le FBI et tous leurs dirigeants qui servent avant tout les intérêts du parti qui détient leur allégeance politique .

  5. Jean Saisrien dit :

    Je trouve que vous faites trop d’honneur à OANN de les citer…
    …déjà que FoxNews c’est souvent tout sauf des news..

  6. Benoit Roux dit :

    Un ajout qui permet de mettre le démarquage dans un context un peu plus clair. Les conversations de l’ambassadeur Russe étaient, bien entendu, interceptées par les agences de renseignements (Fait #1). Pas de surprise. Par ailleurs, lorsqu’un citoyen américain est implique dans une telle conversation, son nom est masque XXX. Or, quand les gens de l’administration Obama on pris connaissance de cette conversation entre XXX et l’ambassadeur, il était tout a fait normal de se demander qui pouvait avoir le pouvoir de convaincre les russes de ne pas répondre aux sanctions imposées. Si cela avait été un citoyen prive quelconque, cela aurait révèle l’existence de quelqu’un ayant vraiment un pouvoir quasi incomprehensible sur les russes. Ils ont donc demande de démasqué XXX (Fait #2). Quand XXX a été démasqué et que le nom de Flynn est apparut, les gens de l’administration Obama ont pense que tout etait okay puisqu’il était le National Security Advisor du nouveau President (Fait #3). C’est seulement QUAND le Vice-President s’est mis a dire que non, Flynn n’avait pas parle des sanctions avec les russes et que cela fut confirme par Trump que les gens du FBI se sont mis a s’inquiéter (Fait #4). Car tout a coup, il semblait clair que Flynn mentait a Pence et a Trump aussi. Etait-il un espion our une personne compromise? Cela n’était pas clair. D’ailleurs, mentir sur cette conversation avec l’ambassadeur Russe est la raison officielle pour laquelle Flynn a été congédié par Trump.

    1. Achalante dit :

      Excellent sommaire, merci!

  7. Toile dit :

    Oups…. et vous l’envoyer

  8. Danielle Vallée dit :

    Quel con ! Flynn n’a jamais été l’adversaire politique de Biden… Et Flynn faisait quelque chose d’illégal alors qu’il n’était qu’un citoyen comme un autre. Un acte de trahison vraiment.
    Je pense que Rand Paul va rendre le juge dans le dossier de Flynn encore plus en colère.

  9. Martin cote dit :

    Le même Rand Paul qui s’est fait remettre à sa place par le docteur Fauci hier…il est aussi moron que son president….tout pour cacher la mauvaise gestion de la crise du covid19 19 par leur simili president….

    1. darrylfzanuck dit :

      il ne faut pas oublier que cet imbécile de Rand Paul est docteur en…médecine

  10. Capitaine Crounche dit :

    Mais pourquoi Biden aurait besoin de démasquer Flynn? Clapper ou Comey dans leurs fonctions on peut comprendre, mais Biden?

    1. Achalante dit :

      Parce qu’il était vice-président, et que ça fait partie de son travail de savoir qui magouille avec des gens qui ont tenté (et réussi!) à influencer le résultat d’une élection?

  11. Gina dit :

    Si l’équipe de trump commence à soulever le tapis pour retrouver de la merde , les membres de cette équipe vont vite s’apercevoir que cette merde-là leur appartient et va être répandue dans leur camp .

  12. constella1 dit :

    Excusez je dois aller vomir
    La c’est plus que je peux en prendre aujourd’hui

  13. Samati dit :

    Rand Paul est ce sénateur qui a séjourné à Moscou à l’été 2018 et qui a préparé la visite en Russie de sénateurs républicains en juillet dernier. Ces mêmes sénateurs s’opposent à toute législation visant à prévenir l’implication de gouvernements étrangers dans l’élection de cette année.

    Un adepte du complot pourrait tirer des conclusions pas très favorables au parti Républicain. Prépare t-on avec l’aide de la Russie une nouvelle stratégie visant à tricher et remporter de façon illégale, la prochaine élection.

    1. spritzer dit :

      Lisez le compte-rendu de sa visite en 2018 et à la lumière de ce qu’on sait aujourd’hui du russiagate, Paul avait parfaitement raison de vouloir remettre la diplomatie sur les rails avec la Russie.
      https://abcnews.go.com/International/sen-rand-paul-meets-russian-senators-moscow-invites/story?id=57057225

      1. Samati dit :

        Votre naïveté est sans limite.

  14. garoloup dit :

    Et c’est cette bande de minables qui s’enfargent dans leurs lacets de bottines qui dirige la plus puissante démocratie au monde…

  15. Carl Poulin dit :

    J’insiste, nous on veut l’intégral du 《Perfect Call》entre le clown démentiel et l’acteur comique Ukrainien…juste pour rire encore un peu plus des allégations farfelues de cette bande de tarés.

  16. Carl Poulin dit :

    Bas les masques Républichiants criminels.

  17. Gilles Morissette dit :

    Un autre pétard mouillé lançé par les « Répugnants » afin de détourner l’attention de ce qui est en train de se passer au sein de cette administration de crapules et de bandits.

    Merci à M. Hétu pour cet excellent post qui nous aide à comprendre la situation.

    Venant de l’infect Rand Paul, ce sinistre salopard qui s’est fait remettre à sa place plus tôt cette semaine par le Dr. Fauci. Voilà qui ne devrait surprendre absolument personne.

    Encore un autre théorie du complot qui va faire les délices de Whiny Tiny Brain, de ses alliés et des demeurés de sa secte d’adorateurs. électorale.

    C’est tellement pathétique que les mots me manquent pour exprimer ce que je ressents face à toute cette « merde »

    Bienvenue à l’asile.

  18. lechatderuelle dit :

    aux USA perdent du temps est un sport national….

  19. Capitaine Crounche dit :

    Ok je viens de comprendre pourquoi les républicains font cette petite crisette. L’appel entre Flynn et l’ambassadeur russe a eu lieu le 29 décembre mais plusieurs requêtes de démasquage ont eu lieu avant cette date. Donc il aurait été « espionné ».

    1. spritzer dit :

      En effet, il y a eu des demandes de démasquage pendant tout le mois de décembre.

  20. bloglo dit :

    les salopards de républicains vont réussir encore leurs coup… il vont « normaliser » leurs comportement ignobles et en même temps diaboliser les démocrates alors qu’ils sont responsables de beaucoup plus de saloperies… OANN et foxnews vont répéter ça ad nauseam et les vrais médias n’oseront pas les confronter pour éviter de paraître comme partisan. malheureusement, ça risque de mener à un autre 4 ans avec des monstres à la MB.

    comme si on avait pas assez du covid, il faut que la planète se tape encore plusieurs années de bullies

  21. Gilles Morissette dit :

    Sondage intéressant sur le taux de popularité des gouverneurs face à leur gestion de la pandémie dans leur état respectif.

    Le sondade a isolé 12 états où la pandémie a fait des ravages.

    Sans surprise, les gouverneurs démocrates obtienent les meilleurs scores.

    Les Républicains? À l’exception du gouverneur de l’Ohio ( Mike DeWine), ce n’est rien pour « casser la barraque »

    https://www.cnn.com/2020/05/13/politics/brian-kemp-coronavirus-georgia-poll/index.html

  22. J’aime bien cette réponse

    Ben. No More, No Less.‏ @BJS_quire

    Am I the only person who realizes that when people request the « unmasking » of someone it’s because THEY DON’T KNOW WHO IT IS and, that being the case, HOW COULD THAT EVER BE CONSPIRATORIAL!?!?!?!?

    13:52 – 13 mai 2020

  23. lechatderuelle dit :

    85 morts aux USA… et les politiciens capotent sur des démasquages de 2016 … procédure qui se produit 18 000 fois par an…..
    eh ben….

    priorité, priorité….

    tant qu’à sortir des noms en ce décembre 2016, pourquoi ne pas dévoiler TOUS les noms des demandeurs de démasquage en décembre 2016 et tous les autres en 2017 ….
    histoire de départager qui en demande le plus et pourquoi ??

  24. Gilles Morissette dit :

    Analyse intéressante du sondage dont M. Hétu a parlé dans un de ses précédents posts.

    En général, on peut dire que Biden est mieux perçu que Whiny Tiny Brain sur plusieurs aspects dont la santé, la pandémie et la confiance.

    Voilà sûrement des volets sur lequel Biden devra jouer lors de la prochaine élection.

    Tout ça pour dire finalement que l’issue de l’élection présidentielle de novembre est incertaine et pourrait donner lieu à des surprises.

    https://www.cnn.com/2020/05/13/politics/cnn-poll-2020/index.html

  25. lechatderuelle dit :

    Rick Bright limogé par trump va lancer un avertissement au Sénat… mais sera-t-il entendu par eux et par le public ??

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/202005/13/01-5273428-faute-de-reaction-les-americains-vivront-leur-hiver-le-plus-sombre-avertit-un-scientifique.php

    il a comme une certaine crédibilité….

    mais qui veut entendre de mauvaises nouvelles?? Non… bien mieux de s’intéresser au démasquage de voilà 4 ans….

    Fou comment les gens se laissent distraire …. comme un chat qui suit bêtement un laser….

    1. MarcoUBCQ dit :

      Le Chat suit le laser parce que son instinct le lui dicte. L’être humain se laisse berner par des crapules parce qu’il a perdu son instinct, lequel lui dirait que des abrutis comme Donald ou Rand sont indignes de confiance. Ma petite chatte est capable, en une fraction de seconde, de déterminer si une personne est digne de sa confiance ou pas. Pourquoi sommes nous parfois incapable d’en faire autant? J’ai déjà travaillé dans un milieu réellement sauvage, où se trouvait des Loups et des Ours, et pourtant je n’avais pas peur. Mais en ville, parmi le béton, l’asphalte et les briques, là où la nature est absente, je ne me sens jamais en sécurité.

  26. Pierre s. dit :

    —————————-

    cette bande de crétins se servent du gouvernement a temps plein pour colaborer avec des pays
    corrompus pour inventer des trucs pour nuite a Biden …. trump a pas été pris en procédure de
    destitution pour ca ????

    Nunes et Paul deux solides crétins.

  27. Capitaine Crounche dit :

    Imaginez, Biden n’a même pas remporté la nomination encore et les républicains ont déjà tentés de l’embarasser de deux scandales ( j’exagère peut-être en classifiant Tara Reade d’un coup républicain mais bon). A six mois de l’élection.

    Ce sera quoi en septembre/octobre? J’ai comme l’impression qu’on va ramener Hunter Biden avant longtemps.

  28. MarcoUBCQ dit :

    Si les républicains peuvent se permettre de faire des antourloupettes à la vérité si aisément, c’est que leur public cible ne savent rien, mais absolument rien de la vie.

  29. Laurent Pierre dit :

    Bidon a sûrement été impliqué dans les assassinats de JFK, RFK, MLK, la disparition de Hoffa etc… Bieb hâte d’entendre Swamp Insanity ou Chanel Rion nous expliquer tout ça. Ils l’ont tu le nom les pushers de fake news, Sean insHanty, Chanel Rion, ça s’invente pas. Pour ce qui est de Rand Paul, des milliers d’années d’évolution de l’espèce humaine pour en arriver à ça. Absolument très très désolant.

  30. AB road dit :

    Les Répulibans sont de toute évidence à la recherche désespérée d’un quelconque « gate » bidon contre les Démocrates pour pouvoir penser sortir de la mer de « gates » authentiques dans laquelle patauge leur gourou depuis qu’il est en poste au BO.

    Le pire, c’est que ça va « pogner ».

    USA = SHC

    😷

  31. InfoPhile dit :

    Une partie du succès de Trump s’explique par son talent pour la diversion, la complexification de certains dossiers auprès de l’opinion publique et les accusations simplistes qu’il martèle ensuite.

    Mais le plus gros de sa popularité, il la doit au soutien indéfectible d’une armée de laquais politiques et autres, journalistiques ceux-là, subordonnés aux intérêts des possédants qui ont tout à fait les moyens de les récompenser pour leurs «loyaux services».

    Il en a résulté un acharnement grotesque, tant il était démesuré, d’élus à l’encontre entre autres de M. Obama, et de journalistes opineurs résolument au service des possédants dont les plus décibélisés (Glenn Beck, Rush Limbaugh et consorts de Fox News), ne sont pas les pires, car le non dit, l’escamoté, le trop résumé renvoyé systématiquement au rayon des petits caractères médiatiques se révélant autrement plus nuisible du point de vue des intérêts de la population en générale.

    Dans ce dernier cas, il faut regarder en direction des médias supposément démocrates, surtout au motif d’un progressisme moral, mais qui endossent que trop volontiers n’importe quel conflit qu’on leur propose et concluent abusivement à répétition que le réel progrès – que voulez vous – ne peut advenir qu’un iota à la fois et de préférence à rebours…

    Tout cela explique que la réélection d’un caractériel populacier comme Trump est envisageable, hélas, tant il fait l’affaire des possédants ulcérés à l’idée d’en consentir aux gens ordinaires à l’image des autres pays de l’OCDE.

    Il ne reste plus qu’à nous indigner d’avanies et mesquineries politiques si parallèles au dur quotidien de nombre d’Américains que ces deux droites ne se rencontreront jamais.

    Elles ne sont pas sans rappeler les grimaces que se font les lutteurs qui font tant s’offusquer les spectateurs qui sont dans tous leurs états… Indispensables pour une diversion réussie.

    En attendant, une belle prière au petit Yézous ? Savez, le gars qui marchait sur les eaux et ressuscitait des morts ?

  32. Haïku dit :

    RE: adversaire politique….

    -« On ne peut battre son adversaire que par l’amour et non la haine.
    La haine est la forme la plus subtile de la violence.
    La haine blesse celui qui hait, et non le haï. »(Gandhi).

    -« Bien que tout vice verse dans le coeur humain le poison de l’adversaire,
    c’est l’envie qui permet au serpent de cracher son venin le plus secret et de vomir la peste de sa méchanceté pour la faire partager. »(G. Le Grand).

    -« Si tu ne connais ni ton adversaire ni toi-même, à chaque bataille tu seras vaincu. »(Sun Tzu).

    -« Tabarnak !!! « (Haïku). 😨😨😨😉

  33. Madalton dit :

    Ceci explique cela. Un juge à la retraite est mandaté pour enquêter si Flynn s’est parjuré. Diversion de la part de Paul…

    https://www.politico.com/news/2020/05/13/judge-appoints-retired-judge-to-represent-flynn-prosecution-256509

  34. karma278 dit :

    C,est le refeleme de « BUT HER EMAILS! »

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :