Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Pas moins de 20,5 millions d’emplois ont été détruits aux États-Unis en avril, selon les données du département du Travail américain, une mesure brutale de l’impact catastrophique de la pandémie de coronavirus sur l’économie américaine, qui avait perdu 701 000 emplois le mois précédent.

Le taux officiel du chômage, qui se situait à 3,5% en février, s’élève désormais à 14,7%, le taux le plus élevé depuis la Grande Dépression des années 1930. Le taux de chômage avait atteint 25% en 1933. Les données d’avril, faut-il préciser, sous-estiment probablement l’ampleur de hécatombe économique.

(Photo AP)

54 réflexions sur “Hécatombe sur le marché du travail

  1. chicpourtout dit :

    Et avec l’allure que prend le taux de mortalité, etc. le taux de chômage n’est pas près de descendre….
    La fureur orange doit être en beau sirop…!!!

    1. Bartien dit :

      Un mort ne chôme pas !!

      1. chicpourtout dit :

        Vous n’avez pas vu mon etc. 😉

      2. Achalante dit :

        Effectivement. Ce taux de chômage est un peu artificiel, dans le sense qu’il s’agit de tout ceux mis à pied par les compagnies qui ne voulaient pas (ou ne pouvait pas, pour certains) continuer à payer les avantages de leurs employés pendant la quarantaine obligatoire. Lorsque les choses se tasseront, ces personnes seront en grande partie réengagées.

        Ensuite, il y a tous les morts (près de 50% des morts qui avaient moins de 70 ans, après tout) qui devront être remplacés. Alors même si, dans les premiers mois, le chômage devrait rester plus élevé, il redescendra à son niveau de janvier. La question, c’est « quand? » Si c’est avant novembre, ce type pourrait être réélu. Si ça prend plus de temps, il ne le sera pas.

      3. Bartien dit :

        Un mort ne compte plus dans le % de taux de chômage il est mort. Alors si le taux de décès explose est-ce que ça peut faire baisser le taux de chômage?? Je ne suis pas spécialiste en la matière mais ça semble logique, qu’on me corrige si je me trompe. 😉

      4. NStrider dit :

        Vous avez tout à fait raison. On établit le taux de chômage à partir de la population active (15-64 ans), qui recherchent un emploi. Je ne crois pas remplissent l’une ou l’autre des conditions. Disons, que la mort induit une variation non relié au marché du travail,du taux de chômage.😞

      5. NStrider dit :

        * je ne crois pas que les morts remplissent…

      6. Pierre dit :

        Ce qui est bon aussi c’est un bon pouding au chômeur

      7. Mariette Beaudoin dit :

        Est-ce qu’il va voter en novembre ?

  2. richard311253 dit :

    Je pose la question, ne trouvez-vous pas que la courbe du chômage suit celle de la santé ?

    Ce qui me fait dire que l’économie sans la santé physique de la population, faut même pas y penser !

    1. lanaudoise dit :

      En effet, car dans ce foutu pays, si tu perds ton emploi, tu perds ta couverture de santé. De plus, disons-le, la signature du Donald sur un chèque de $1,200, tu ne vas pas loin avec ça, sinon à faire la queue à la banque alimentaire.

      C’est vicieux comme système. Encore plus pour les immigrants qui ont zéro aide, rien du tout, même pas droit aux bons alimentaires. Sous peine d’être renvoyés.

      Alors, les gens sont obligés d’aller travailler au péril de leur vie, et de continuer s’ils tombent malades, répandant la Covid, jusqu’à ce qu’ils meurent. Le Tiers-Monde. Voir leurs abattoirs. L’hécatombe, c’est cela aussi. Ils n’ont même pas droit aux quatorze jours de maladie payés. C’était le cas ici, mais Olymel s’est adapté.

    2. Pierre dit :

      @achalante
      J’ai lu je pense sur le HuffPost que même sans la pandémie les chances de ré élections du tricheur orangé semblaient de moins en moins bonnes car l’opposition s’organise, grâce à des Georges Conway et autres, ça grenouille 🐸 bcp en politique américaine… j’espère que ce grand pays réussira à retrouver un semblant de dignité…

      1. Achalante dit :

        @Pierre: Tant mieux. Reste à voir si la campagne de désinformation à venir changera la donne…

  3. Marlo dit :

    Et qui dit perte d’emploi là-bas dit perte de l’assurance santé de l’employeur. Qui va aller consulter à l’hôpital pour une facture de 4 à 5 000 $?

  4. Loufaf dit :

    @richard311253 C’ est ce que je pense également. Si la plupart des entreprises ouvrent et que les travailleurs tombent malades, on revient à la case départ de la pandémie. De là à contrôler la maladie avant d’ envoyer les gens travailler.

  5. Commentaire dit :

    Ca va faire pas mal de monde sans couvertures santé… et sans argent. Le filet social aux états-unis il était déjà déchiré tout partout, avec plein de trous béants.

    La criminalité va forcément augmenter, l’insécurité générale de la population également.

    La souffrance et la privation seront au rendez-vous pour des dizaines de millions d’américains. Morts et personnes en deuil aussi.

  6. ProMap dit :

    Le remède de trump et son GOP : donner des milliers de milliards aux grandes entreprises qui ruisselleront vers … les paradis fiscaux. Ah j’oubliais, il y a quelques pinottes pour les petites entreprises Pourquoi ne pas donner directement cet argent aux gens affectés? Non, le socialisme est interdit aux USA étant tellement pervers. Mais les chèques de trump? Non ce n,est pas du socialisme, c’est de la charité qui elle est très bien vue aux USA.

    1. lanaudoise dit :

      Ces petites compagnies, pas toujours petites sont majoritairement en pays rouge. Coïncidence.

    2. Benton Fraser dit :

      La stratégie de Trump est de donner l’argent aux entreprises (et riches) pour qu’elles soient bien en place et affamer les travailleurs (et citoyens) pour qu’ils retournent au travail…. même malades!

      C’est la stratégie du capitalisme à l’extrême, propre à une république de banane….

  7. Daniel A. dit :

    Hécatombe sur le marché du travail, hécatombe de morts dus au virus, hécatombe de la démocratie, hécatombe de la santé mentale de Trump, hécatombe de la vérité. Décidément, ça va mal à shop.

    1. chicpourtout dit :

      Bien résumé. …

      1. Haïku dit :

        Je seconde. 👌

  8. Martin coté dit :

    regrettable pour tous ces gens qui ont perdu leur emploi et qui vont avoir de la misère arriver a la fin du mois mais……si ca peut aider a débarrasser les USA de leur simili président en novembre…un petit velours sur leur malheur…

  9. quinlope dit :

    C’est là que l’on voit que faire relever l’assurance santé de l’emploi ça n’a pas de sens. Les citoyens devraient toujours demeurer couverts par un régime d’assurance santé.

    C’est ce que clame sans arrêt depuis plusieurs années Bernie Sanders.

    1. Achalante dit :

      Hé oui! Mais voilà, il y a le COBRA, qui permet aux employés mis à pied de continuer à être couverts… En payant les primes d’assurances jusque là couverts par l’employeur. Une amie aux États-Unis me dit qu’elle n’a jamais été capable de le faire après avoir perdu des emplois… Bref, ça ne sert à rien, à moins d’avoir été très bien payé et d’avoir pu faire des économies conséquentes. Ce que bon nombre d’employés viennent de découvrir.

    2. Guy Pelletier dit :

      @quinlope

      Sauf que les Américains et ils sont très nombreux qui ont comme bénéfice social de leur employeur leur couverture d’assurance santé privé payé par lui NE VEULENT PAS devoir payer de leur poches de l’impôt pour financer un système de santé pour TOUS les Américains. Un minimum de $1000 par familles par mois que ces familles n’ont pas a payer. Ce système est un incitatif puissant pour que les gens gardent leur emplois, travaillent, soient dociles la peur de toujours perdre leur emplois puisante. Une forme d’esclavage organisé dans un pays qui a fait sa richesse en exploitant les autres. Le pays de la LIBÂRTÉ pour les entreprises et privilégiés………….

      Ce qui va changer la donne et c’est déjà commencé ce sont les coûts devenus prohibitif pour les employeurs de telles primes d’assurances. Employeurs qui depuis un moment négocient des couvertures de santé à la baisse pour leurs travailleurs. Travailleurs appeler de plus en plus a payer une part de leur poches s’ils veulent une couverture d’assurance complète pour eux et leur famille. Imaginons ce qu’il leur en coûtera bientôt avec tous les coûts générés par la COVID-19 qui se réfléteront forcément sur les primes d’assurances.

      1. Achalante dit :

        Ils n’ont pas à le payer, mais en même temps, imaginez si l’employeur versait ce montant en salaire, et que l’employé pouvait avoir accès à une couverture moins chère, et plus efficace… Payée par leurs impôts? Tant que tu est citoyen, tu es couvert, emploi ou pas… Avec un peu de chance, tous ceux qui se sont retrouvés mis à pied et sont tombés malades, et par extension leur famille, trouveront cette idée de plus en plus attrayante!

      2. Madalton dit :

        Quand un employé ou un membre de sa famille tombe gravement malade, il y a des employeurs qui congédient cet employé pour ne pas avoir de hausses de primes. Tout va bien tant que tu n’est pas malade.

  10. ti-jone dit :

    Pendant ce temps le Dow Jones a connu le meilleur mois d’avril depuis la dépression. Il y a quelque chose de pourri en ce royaume.

    1. lanaudoise dit :

      Je ne comprends rien à ce système. Quelqu’un peut expliquer?

      1. treblig dit :

        Mon chiffre à moi est 4 700 milliards.

        C’est le montant estimé par le Congressional budget Office ( CBO) pour le déficit américain de l’ année financière actuelle. Déjà, on trouvait que 1 000 milliards ( la prévision de déficit en octobre 2019) c’était déjà beaucoup alors imaginez un montant presque le quintuple. Presque 5 fois plus.

        Désolé, mais je suis en manque de points positifs de matin

  11. JP dit :

    Le taux de chomage explose et le meme jour, la bourse est en hausse significative…. quel beau systeme économique !

    1. onbo dit :

      JP
      Les boursicoteurs pensent robotique, eux!

    2. lechatderuelle dit :

      JP la bourse anticipe que le taux de chômage va baisser rapidement maintenant que les déconfinements sont amorcés un peu partout sur Terre… ils se concentrent sur les indices économiques pas sociaux…

      si les déconfinements amènent des ratées, alors là la bourse va planter…. ce qui pourrait bien se passer cet été quand les faillites deviendront une normalité….

      1. Benton Fraser dit :

        La bourse se concentre aussi sur la spéculation et sur l’argent… et tant que l’argent du gouvernement coule a flots!
        De plus, les riches n’ont jamais été aussi riches… tant qu’ils ne saigneront pas les entreprises de leurs côtés!

    3. M.Rustik dit :

      @JP, pour moi le mois d’Avril est simplement un rebond provoqué par une baisse qui n’avait aucune commune mesure avec la réalité. Par exemple Google était passé de 1500$ CD à 1050$… heu… Google ne souffre pas vraiment de Covid, y’a plus de gens sur le net et les revenus de publicité seront affectés, mais pas à ce point. Google est revenu à 1350$. Un autre exemple, AFN vend des tracteurs de fermes, étaient passé de 45$ à 16$… heu, on arrête pas de cultiver parce que Covid est là. Oui, le titre sera affecté, mais pas à ce point. Il est remonté autour de 27$, ce qui est plus normal. Il y a aussi un paquet de titres qui n’ont pas rebondi à ce point… parce que une analyse montre que ces compagnies seront réellement très affecté.

      Alors la montée d’Avril n’est que le résultat d’une panique illogique qui a frappé le mois de Mars, pas du tout le signe que l’économie va mieux. Et ne t’en fait pas, il y aura d’autres ajustement à la baisse comme à la hausse en fonction de la suite des choses (les gens paniques et deviennent sur-positif pour un rien à la bourse!)

  12. jcvirgil dit :

    Ce sont les effets de la pandémie et du confinement. Aurait-on pu faire mieux ? On peut se poser la question quand on voit la Corée du sud où cela aura pris moins d’un mois pour en venir à bout. Sa recette des centaines de milliers de tests rapidement disponibles,le port de masques disponibles par toute la population et une rapide mise en confinement de toute personne trouvée positive.

    C’est certain que ça s’applique plus difficilement dans un grand pays comme les États-Unis , mais une grosse différence les Coréens étaient prêts et ils avaient les équipements nécessaires pour faire face, au lieu de jouer à l’autruche malgré les signaux répétés de ce qui s’en venait.

    1. Rick dit :

      Les Coréens sont aussi un peuple respectueux,, discipliné, qui obéit aux consignes…leur président de parle pas des deux côtés de la bouche… il ne baillonne pas ses scientifiques non plus, comme le fait Tiny Trump.

      1. Achalante dit :

        Exact. La plupart des pays asiatiques ont une conscience sociale très développée. C’est le bien de la société avant l’individu, l’exact opposé des États-Unis (et de plus en plus du Canada et autres pays occidentaux).

  13. ghislain1957 dit :

    Dire que si Corona Clown aurait agi dès les premiers avertissements de ses services de renseignements en janvier dernier, les zétats-zunis n’en seraient pas la. Tired of winning, disait-il?

  14. MarcoUBCQ dit :

    J’ai tellement hâte au moment fatidique qui sera l’écroulement de cette bande de criminels élus. Que Barr dise, avec le sourire en coin, que l’histoire ne retient que la version des gagants, montre bien qu »il semble oublier que la fourberie sans fond des ratspublicains est maitenant étalée au grand jour. Quand tu es rendu à te croire invicible comme ça, tu finis toujours par faire de grosses conneries. Il faut s’entendre sur le terme « grosse connerie »: Quand tu en fais quotidiennement depuis presque 4 ans, ça prend une connerie titanesque pour sortir du lot. Je suis sûr qu’ils en sont capable.

  15. onbo dit :

    Comme le souligne Pierre @ 9h27, Trump a aussi de l’opposition chez les Républicains eux-mêmes. Si bien que sa réélection est de moins en moins plausible.

    À moins qu’il se produise une substitution de joueur à la dernière minute, (ça me surprendrait que Trump veuille céder), la hargne particulière de Trump depuis quelques temps suggère qu’il cherchera à laisser aux Démocrates un champ de ruines, et ce jusqu’en janvier prochain…

    Par contre, janvier, c’est court comparé à l’éternité! Et j’estime que les millions de tromblons en deuil ont plutôt des roses à faire pleuvoir sur les tombes des victimes de la covid-19.

    La crise économique en marche est d’abord associée à la peine, laissant bien peu de place à la haine. Il faudra retrouver un emploi, faire concurrence aux robots intérieurs autant qu’à la production étrangère. Et auparavant, s’entraider pour distribuer des aliments et des biens de première nécessité.

    Je voix mal ce qui peut intéresser Trump dans cette solidarité de base, à part peut-être pratiquer son lancer du Scott Towell, surtout s’il se voit contraint d’en faire provision pour essuyer sa défaite.

  16. lechatderuelle dit :

    onbo on peut parier que trump profitera justement de cette fronde républicaine pour faire vibrer la fibre complotiste des américains…. ça le servira très bien…..
    « Le système »… la « Main Invisible » veut m’empêcher de gouverner parce que j’ai tout fait bien…. je me bats pour vous contre le « Deep State »….
    on va ça arriver de la lune….!

    trump doit même se dire que 80 000 morts, c’est 80 000 postes à combler et donc, bon pour l’économie…..

    il doit sans doute croire que la reprise des affaires aux USA repartira l’économie à plein régime et que tout sera au beau fixe en octobre prochain juste à temps pour qu’il puisse s’en vanter…..
    Mais, on craint de plus en plus que la machine retrouve son rythme de croisière qu’en 2025….. soit un mandat complet à titre de président!!

    Comment croire que trump pourra tenir le cap en pleine tourmente lui qui peinait à suivre avec le vent dans le dos…..

    le prochain mandat présidentiel sera très difficile …. peu importe qui est en poste…

    mais quand ça va mal, on espère toujours avoir un leader en avant… pas un amuseur de foule….

    1. Richard Desrochers dit :

      « trump doit même se dire que 80 000 morts, c’est 80 000 postes à combler et donc, bon pour l’économie…. »

      Je serais prêt à croire Trump encore plus cynique que ça. Sur ces 80 000, il y a beaucoup de personnes âgées qui encombreront moins les soins de santé et pourraient aussi coûter moins cher à l’État ou aux assureurs. Plus qu’il verrait d’un bon œil que plus de Noirs et de Latinos sont affectés.

      Ça s’est pour autant qu’il soit capable de ce calcul, aussi élémentaire soit-il.

      Mais si on regarde de plus près, on voit que c’est une vue à court terme dont les conséquences risquent à moyen terme de lui jouer un tour. Entre autres du point de vue de élections et des tâches que remplissent les gens de couleur et les gens qui étaient déjà sous-payés. Les travailleurs expérimentés qui seront malades ou décédés ne pourraient être remplacés et les emplois des gens de couleur ou des illégaux (i.e. non-naturalisés) ne feront pas le bonheur des « natifs ». Bref, la situation de l’emploi ne sera pas meilleure.

  17. Pierre s. dit :

    —————————–

    hier, à propos du testing ….

    trump complètement largué …avait même pas l,air de comprendre ce qui se passait.
    Et la gang autour de lui des vrais plantes vertes qui n’osait meme pas parler.

    ce pays est litéralement à la dérive.

  18. Pierre s. dit :

    ————————-

    et encore

    Trumps qui veut faire moins de test ????
    Facon Trump de dire ….. y a moins de cas, on est en train de gagner la guerre.

    odieux.

    1. MarcoUBCQ dit :

      En faisant moins de tests il aurait l’impression qu’il y a moins de cas. Ça carbure pas plus fort que ça dans sa tête vide de sens.

    2. Benton Fraser dit :

      Il y a l’adage qui dit que d’en parler, c’est 50% de la job qui est faite.

      Mais pour un vendeur, bull-shitter, c’est 100% de la jobs qui est faite… et cacher les faits, c’est aussi 100% de la job qui est faite!

  19. onbo dit :

    @ chat de r.

    « je me bats pour vous contre le « Deep State »…. »
    Je pense qu’il existe de plus d’ex-supporteurs de Trump qui commencent à se rendre compte que Trump n’est rien d’autre qu’un murmure de ventriloque à la solde d’une fronde éparse et soluble qui aimerait bien qu’on la nomme et qu’on la craigne comme étant le Deep State. Naaah!

    Alors que c’est tout simplement une belle gang de riches peureux et vaniteux qui se reconnaissent à leur cynisme froid et calculateur, conspirent dans le plus grand anonymat et n’agissent que derrière des portes closes. On connaît la chanson.

    bonne journée, je dois y aller..!

  20. Gilles Morissette dit :

    Si je comprends bien, le taux de chômage est plus élevé qu’aux pires moments du crash de 2009 alors que les Républicains ne cessaient de clamer haut et fort que les politiques « désastreuses » du président Obama en étaient la cause.

    Ce que ces enfoirés n’ont jamais admis, c’est que ce sont « ces politiques désastreuses » qui ont permis aux USA de se sortir de cette crise et de relancer l’économie grâce notamment au « Recovery Act ».

    M.Obama a encaissé les critiques sans broncher comme doit le faire « un vrai président ». Il a maintenu le cap en faisant les ajustements nécessaires au besoin.

    Le contexte n’est pas le même car une pandémie d’une telle ampleur n’a rien à voir avec un « crash » comme celui de 2009.

    La différence est que Whiny Tiny Brain risque d’aggraver la présente crise en s’entêtant, pour des raisons économiques et religieuses, à ré-ouvrir l’économie à plein régime, malgré les avis défavorables des experts et de la santé pubilque.

  21. Gilles Morissette dit :

    Voilà uin avis que Whiny Tiny Brain et son ramassis de fripouilles (Pompeo, Barr, etc) n’aimeront pas.

    Une autre théorie du complot qui « prend le bord ».

    Il ya des conspirationnistes notamment à FAUX NEWS qui vont être déçus. Ces enfoirés devront se trouver un autre « nonos »à ronger.

    Pas grave, car il ya aura toujours des crétins et des demeurés qui croieront aux mensonges propagés par Whiny Tiny Brain.

    https://www.msn.com/fr-ca/actualites/sciences/quel-animal-a-transmis-la-covid-19-%c3%a0-l%c3%aatre-humain/ar-BB13MY0K?li=AAgh0dy

  22. citoyen dit :

    Que cela soit par corruption, concubinage ou confinement, les récessions sont devenues l’oeuvre de la politique.

  23. darrylfzanuck dit :

    Il me semble que dans un pays  »normal’ Trump devrait avoir un taux d’approbation de 5% ou moins… est-ce que les Américains sont fous a ce point pour lui donner 40%?

  24. Alexander dit :

    « Le chômage, le krach boursier et la pandémie?

    C’est la faute du virus chinois, d’Obama, de Sleepy Joe, de Pocahontas et des courriels d’Hillary, ben voyons.

    J’ai sauvé des millions de vies, moi, par ma gestion éclairée. »

    – un président anonyme

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :