Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Phil Rosenthal, créateur de la sitcom Everybody Loves Raymond et de la série de Netflix Somebody Feed Phil, a réalisé un petit film mettant en scène ceux qui se tiennent derrière Donald Trump pendant ses allocutions. Voici comment il explique son projet sur le site du magazine The Atlantic : «Donald Trump aime l’attention, et les gens ne peuvent s’empêcher de lui en donner. Il en est ainsi depuis une génération. Les caméras de télévision et les tabloïdes étaient braqués sur lui bien avant qu’il ne devienne président […]. Depuis son entrée en fonction il y a trois ans, il peut sembler parfois impossible de détourner le regard. Mais j’ai toujours trouvé que de prêter attention aux gens entourant Trump est beaucoup plus révélateur que de regarder l’homme lui-même.»

Et voici le petit film en question :

(Photo AP)

127 réflexions sur “Ceux qui se tiennent derrière Trump

  1. chicpourtout dit :

    Des images qui valent mille mots…
    Bravo!

    1. Mario Dupuis dit :

      Des images qui valent mille morts…

      1. Dan Lebrun dit :

        Mille maux?

  2. Haïku dit :

    👏👏👏
    Je trouve que la réaction de Fauci est la meilleure.

    1. chicpourtout dit :

      Oui moi aussi. De le voir discrètement rire dans sa barbe ne peut que nous faire sourire à notre tour… 😉

  3. Superlulu dit :

    Qui se tiennent derrière lui ou qui lui tiennent le derrière?

  4. Richard Desrochers dit :

    « I can be more demential than any other president. »

    Believe it.

  5. Tous ces faciès dépités nous montrent toute sa stupidité et son ignorance mais il y a beaucoup d’autres visages découragés que l’on ne voit pas à la télé, le mien entre autre….

    Sur twitter actuellement, il aimerait que certains journalistes ayant reçu un Nobel aient l’obligation de le remettre…Il veut même « When will the Noble Committee Act? Better be fast! »

    Même pas capable de faire la différence entre un Nobel et un Pulitzer, pathétique!

    1. MarcoUBCQ dit :

      Mais Donald ne connait ni l’un ni l’autre. J’ai entendu dire… Ils disent…

    2. Richard Desrochers dit :

      Mais il pourrait mériter le Bullytzer.

      C’est Melania qui serait contente !

      1. Haïku dit :

        Touché ! 👌

      2. 👏👏👏

      3. Henriette Latour dit :

        Richard Desrochers

        👏👏😂

  6. ghislain1957 dit :

    Ma partie préférée, c’est la fin

  7. A.Talon dit :

    Tous ces gens semblent avoir reçu sans préparation une bonne grosse dose de «reality check». Souvent accompagnée d’un solide haut-le-cœur. «F*cking Moron!», doivent-ils immanquablement se dire par la suite…

  8. POLITICON dit :

    Heureusement pour ceux et celles qui se tiennent derrière lui, la honte et le ridicule ne sont pas un virus mortelle!

  9. POLITICON dit :

    Heureusement pour ceux et celles qui sont derrière lui, la honte et le ridicule ne sont pas un virus mortelle!

    1. marmus777 dit :

      Tant qu’à se reprendre pourquoi ne pas finir ça en beauté; mortel

      1. marmus777 dit :

        En tout respect 😉

  10. Daniel A. dit :

    Très révélateur. Il y a aussi des gens qui tiennent tête à Trump. Il y en a même un qui l’a déjà congédié. Incroyable, mais vrai. Ci-joint le lien qui raconte le jour où le producteur Barry Sonnenfeld l’a congédié d’un commercial pour Macy’s réunissant des célébrités (entre autres, Will Smith, John Travolta, Angelica Huston et Robin Williams).

    https://www.cheatsheet.com/entertainment/donald-trump-got-fired-from-a-macys-commercial-director-reveals.html/

    1. Haïku dit :

      Merci pour le lien. Très pertinente anecdote. 👌

      1. Daniel A. dit :

        👌

    2. marmus777 dit :

      Comment tenir tête a un bully

  11. Ben dit :

    « Donald Trump aime l’attention et les gens ne peuvent s’empêcher de lui en donner » voila en une phrase le dilemme. Cette créature médiatique pourra peut-être disparaître si vous M. Hétu et vos centaines de confrères/consœurs regardez ailleurs, vers ce qui est important et non seulement divertissant.

    1. Dekessey dit :

      Je pense que ça commence à jouer contre lui. L’épisode du désinfectant est un exemple. Il a beau essayer d’offrir une version alternative, trop tard, les extraits vidéo ont fait le tour du monde. Peut-être qu’à force de diffuser ses conneries…
      🙄🤦🏻‍♂️

    2. Richard Desrochers dit :

      L’insulte suprête quand il entendra « Donald who ? »

  12. Gascar dit :

    Pour être à côté ou derrière cet abruti là faut être fait fort vraiment fort car ce gars c’est une joke y e pire qu’Elvis Gratton .

  13. PROBERT dit :

    Des « poker face » sont maintenant recherchés par la Maison Blanche pour les conférences de presse de Trump.

  14. A.Talon dit :

    La plupart des autres figurants de la vidéo auraient dû avoir la même réaction que Ms Pelosi tellement l’Andouille débite d’idioties. N’oublions pas le proverbe: qui ne dit rien consent. Et qui consent à se tenir tout près de l’ordure orangé finit par se salir.

  15. MarcoUBCQ dit :

    C’est comme marcher dans la rue, et tout d’un coup tomber sur un énorme tas de merde: C’est plus fort que nous, on doit regarder.

    1. Haïku dit :

      Superbe analogie !! 👌👌

    2. A.Talon dit :

      «C’est plus fort que nous, on doit regarder.»

      Pour ne pas mettre les deux pieds dedans, évidemment.

  16. noirod dit :

    Incapable de me rendre jusqu’au bout parce que la vue ou la voix de cet ignoble gluant me répugne. J’ ai toujours cru anyway que ceux qui sont choisis pour faire la tapisserie le sont a la pointe du fusil ,pas promesse de recevoir un gros cheque ou par menace de représailles. Faudra travailler fort pour me convaincre du contraire.

    1. MarcoUBCQ dit :

      J’avoue moi-même ressentir le même dégoût en entendant la voix de Donald, que les très rares fois que j’ai entendu celles de Fillion ou Arthur, de la radio « Full Haine, Full Mépris Garantis! » de la ville de Québec. J’ai simplement regardé un peu les images, avec sa gestuelle grotesque et ses simagrées odieuses.

  17. Toile dit :

    Il manque dans ce video la séquence où il bouscule le premier ministre du Montenegro. En parfaite concordance avec sa stupide suffisance et au mépris des regles elementaires de politesse.
    https://youtu.be/Yo1dc5eB4LE

    1. Pierre Kiroule dit :

      « Il manque dans ce video la séquence où il bouscule le premier ministre du Montenegro. »

      Osti de gros crisse de pas de classe, comme chante Lisa LeBlanc (j’ai remplacé « gang » par « gros crisse »).

      1. Mariette Beaudoin dit :

        Tout à fait d’accord. Il y a un monde entre faire preuve de confiance en soi et faire preuve d’arrogance ! Dire qu’il y a plusieurs diplomates au gouvernement qu’il pourrait observer attentivement pour apprendre.

  18. MarcoUBCQ dit :

    Pourquoi tant de gens aiment Donald? Je me pose la question et je trouve mille pistes mais toujours pas la bonne. Se peut-il que tous ceux qui votent républicains sont plein de rage, car comment ne pas être enragé quand vous avez perdu, il y a longtemps, votre capacité à être autonome? Dans cette théorie donc, le peuple qui aime Donald projète lui aussi sa haine envers non pas ceux qui l’ont provoquée, mais ceux qui leur rappellent qu’ils sont prisonniers. Donald est probablement fou de rage envers son père (Comme ses fils doivent l’être envers lui), et ceux qui l’aiment, et votent donc républicains, sont fous de rage envers leur propre père. Imaginez un instant avoir comme père un homme qui interdit toute critique, toute pensée personnelle et spontanée, qui vient naturellement à tout enfant. À force de se faire rabrouer pour sa curiosité, tout enfant va apprendre que sa curiosité donc, qui est essentielle pour devenir autonome, le met en danger de perdre l’amour de papa. Il se soumettra donc à l’autorité dictatoriale de son père, et deviendra un adulte incapable d’être responsable, n’ayant jamais appris à être autonome. Il dépendra donc de l’autorité « paternelle », qu’il transférera sur toute figure d’autorité masculine, ce qui explique la quasi-absence de femmes chez les ratspublicains. Le désir sans bornes de pouvoir de Donald est le propre de toute personne impuissante à satisfaire ses besoins naturels d’autonomie. La même chose vaut pour ses fidèles. Un homme heureux, et donc puissant, car c’est la seule puissance qui existe dans le monde réel, n’aura aucun désir de gloire, de richesses et les symboles qui viennent avec. Tous ces gens qui aiment Donald rêvent d’être à sa place, ne se rendant pas compte qu’ils rêvent d’un mirage, d’une pièce de théatre grotesque qui a été montée à leur insu. Qui d’entre nous voudrait être à la place de Donald? Personne. Car nous ne croyons pas à ce mirage qu’est le cauchemar amaricain. Le cauchemar républicains va imploser, c’est inévitable, car il ne mène nulle part et rend toute personne impuissante, même ceux qui « réussissent ».

    1. Pierre Kiroule dit :

      Merci, docteur Marco (ceci dit sans ironie aucune).

      1. Haïku dit :

        Je seconde.
        Marco, j’adore votre diagnostic.

  19. Gilles Morissette dit :

    Excellent film

    Le facies et les expressions de non-verbal de tous ceux et celles qui sont derrière ce Gros Abruti en dit long sur ce qu’ils pensent de lui.

    J’aime bien les bouts où le voit dans des réunions partisannes.

    Les consanguins qu’on peut y voir cristallisent tous les préjugés qu’on peut parfois avoir envers ces demeurés.

    Leur âge mental ne doit pas dépasser celui d’enfants de niveau maternelle et je suis très généreux.

    Tout comme plusieurs intervenants, j’ai adoré la fin où on voit Nancy Pelosi déchirer le torchon que constituait le « discours sur l’État de l’Union et le foutre au seul endroit qui lui convenait.

    AUX CHIOTTES !!

  20. Madalton dit :

    Sur ce site, vous pouvez voter pour la pire affirmation de Trump:

    https://www.facebook.com/210277954204/posts/10157474482109205/

    1. Daniel A. dit :

      Est-ce qu’il y a une case qui dit: Toutes ces affirmations?

      1. Haïku dit :

        Je me pose la même question.

      2. Madalton dit :

        J’y ai pensé aussi. All the Above answers.

  21. jeani dit :

    Le plus grand président ever qui avait affirmé que plus jamais les Etats-Unis ne feraient rire d’eux! Le Premier Ministre du Japon en a fourni une autre preuve sur cette vidéo.

    Non seulement, le pays et ses habitants font rire d’eux, mais leur clown en chef ne laisse pas sa place.

    HS, en passant, le clown a affirmé hier, sur son fil Twitter que son great pays avait fait plus que tout autre pays et même plus que les pays majeurs réunis.

    Petit calcul, les USA, 328 millions d’habitants.

    Espagne + Italie + France + Royaume-Uni + Allemagne (les premiers sur la liste wordometer)= 323 millions d’habitants

    Tests cumulatifs en date d’aujourd’hui du plus greatest pays = 5 428 386 millions de test

    Total des tests pour les pays nommés plus haut = 6 163 388 millions de tests

    Sûrement un autre mensonge d’un journaliste qui a écrit cette fausseté sur le fil du greatest simili.

    1. jeani dit :

      avait fait … plus de tests … que

    2. March dit :

      Les usa: 4% de la population mondiale, 30% de tout les cas et 25% de tout les morts.

      Une chance qu’il en fait plus que tout les pays.

  22. garoloup dit :

    J’attendais l’apparition de Buzz Aldrin, l’astronaute qui ne se prive pas de faire des mimiques tordantes pendant le discours…malheureusement, on n’en voit qu’un tout petit bout…
    Ce qui m’a surpris, c’est le nombre de figures grotesques d’ hommes et de femmes toutes plus hideuses les unes que les autres. Des zombies?

    1. A.Talon dit :

      On dirait que la proximité immédiate avec l’Andouille-en-Chef provoque des symptômes gastro-intestinaux chez ce pauvre Buzz Aldrin. Mais pourquoi s’entête-t-on à faire subir un tel supplice à ce grand héros national?

      «Trump revives National Space Council»

      1. Haïku dit :

        A.Talon
        Merci pour le lien.
        D’accord avec votre « …l’Andouille-en-Chef provoque des symptômes gastro-intestinaux chez ce pauvre Buzz Aldrin. »

      2. Rick dit :

        Merci pour le lien…tordsnt de voir Buzz se contorsionner ainsi…

  23. Lily D. dit :

    Il faut lire le chapitre intitulé « Le narcissisme pathologique de Donald Trump  » dans le livre de Marie-France Hirigoyen intitulé : Les Narcisses – Ils ont pris le pouvoir. Cette psychiatre et psychanalyste de renom décrit exactement ce qui amène le président à agir comme il le fait et pourquoi il a autant d’ascendant sur les gens. C’est bien documenté et limpide pour comprendre qu’il est incapable de faire autrement et qu’il ne changera pas. Donc, inutile de le traiter de tous les noms. Si cet homme s’est retrouvé président des USA, cela en dit également long sur la société qui l’a porté au pouvoir.

  24. Igreck dit :

    « Nous nous tenons derrière le président. »
    Au sens propre et au sens figuré !!!

    1. Benton Fraser dit :

      N’empêche que Trump est le seul a enculer ses larbins tout en se tenant devant!

      1. Bartien dit :

        Stormy dirait que c’est impossible.

  25. gigido66 dit :

    Pour les personnes sensées qui sont derrière lui, ce doit être plus fort qu’elles que de sursauter ou sourire devant tant de malhonnêteté, de mensonges, d’hyperboles sans queue ni tête! L’innocent ne se rend pas compte qu’il fait un fou de lui et que sa parole n’est pas avalée béatement par tous!
    Pour votre plaisir, sur le dernier épisode de ce qui pourrait s’appeler « Le Lysolgate »
    Je vous partage une Parodie circulant sur Facebook qu’une amie américaine de l’Ohio m’a envoyée… Heureusement, il y a encore des Américains qui réfléchissent

    https://www.facebook.com/RandyRainbowOfficial/videos/a-spoonful-of-clorox-randy-rainbow-song-parody/2665549163770228/

    Pour ce qui est de la cancellation des points de Presse, quelqu’un lui a soufflé à l’oreille que ce n’était vraiment pas une bonne idée de continuer de délirer de la sorte devant des journalistes qui ne viennent pas de la palette enrégimentée de FoxNews. Il agit comme un enfant devant des conseils d’adultes…il boude! Mais le naturel reviendra vite sinon il va dépérir!

    1. Haïku dit :

      gigido66
      Merci pour la vidéo. Nec plus ultra !!! 🤣👌

    2. Pierre Kiroule dit :

      Vidéo « supercalifragilisticexpidélilicieuse », comme dirait Mary Poppins ! 👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍👍

    3. Louise dit :

      gigido66

      Un petit bijou cette vidéo. Je l’ai envoyée à plusieurs personnes parce que ça fait du bien de rire. Merci !

    4. Mariette Beaudoin dit :

      Super génial, merci !

    5. jeanfrancoiscouture dit :

      @gigido66,16:24:

      Super petite vidéo. J’ai fait circuler dans mon réseau. Merci beaucoup.

  26. Januo dit :

    Donald Trump est toxique pour tous ceux qui l’entourent; ce qui me fascine c’est que la plupart des gens qui se collent à lui finissent par y laisser leur réputation. J’ai écouté Dr. Birx aux émissions du dimanche matin et elle s’est mise à patiner pour ne pas répondre aux questions, c’en est une autre qui risque d’y laisser de grands pans de sa réputation. C’est cela où se mettre le président à dos et se faire mépriser en public par la suite. Personne ne peut en sortir gagnant. Cet homme est absolument pervers.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Un solipsiste fait le vide autour de lui, car pour rester près de Donald il faut consntamment le valider, ce qui flush de manière assurée toute dignité qui peut te rester.

  27. Gina dit :

    Bien dit Lily , les citoyens ont un chef d’état qu’il méritent . Avant tout , ce sont eux qui l’on choisi et qui continuent encore à le supporter . Espérons qu’ au mois de novembre prochain qu’ils y aient des citoyens responsables qui sortiront pour aller voter ; et qu’ils fassent un choix raisonnable et judicieux .

  28. Encorutilfaluquejelesus dit :

    J’ai hâte de voir la sitcom!

  29. monsieur8 dit :

    Shinzo Abe… 😂

    Priceless!

  30. Louise dit :

    Cela fait plus de trois ans que j’observe Pence derrière Trump.
    C’est le seul qui n’a JAMAIS manifesté aucune émotion. Ni sourire, ni clignement d’yeux, ni regard surpris, ni froncement de sourcils RIEN. De quoi est-il fait celui-là ?

    1. Gina dit :

      Pence est une poupée de cire . Avant de venir VP , il s’est fait plâtré dans de la cire .

      1. Toile dit :

        Poupée de cire, poupée de son
        https://youtu.be/s5aeeSmkPwQ
        Poupée de cire ou poupée de plomb

      2. Madalton dit :

        Il ne doit pas fait en bois car il ne veut jamais être seul avec une femme. Il veut être accompagné de sa femme si c’est pour être le cas. J’ai toujours pensé que c’était parce qu’il n’était pas capable de résister aux charmes d’une femme. Pas sûr pour l’inverse.😂

    2. A.Talon dit :

      Sideshow Pence doit sans doute attendre son heure. Comme Nikita Khrouchtchev durant le règne de Staline.

    3. Encorutilfaluquejelesus dit :

      Vous l’avez dit : rien.

      C’est pourquoi Trump l’a choisi : aucun risque de destitution, personne ne le voudra président! 😉

      1. titejasette dit :

        Pence se gonfle à bloc juste avant de faire son discours à chaque point de presse. Et ça dure pas plus que 2 secondes, le temps de bander raide. Puis ça retombe à plat, dans une suite de récitations monocordes, suivie d’une envolée marquée d’un élan d’inspiration empreint d’une grande émotion qui se veut biblique.

        Puis… plus rien. Ca m’a fait sursauter à chaque fois.

        Dre Birx est la 2è personne à qui je lui envoie mes respects pour ses connaissances en médecine et en patinage artistique.

      2. Haïku dit :

        @titejasette
        RE: « Dre Birx […] patinage artistique. ».

        Excellent parallèle ! 👌

    4. Toile dit :

      Hummm. Certes il ne dit pas mot mais son regard traduit une admiration incommensurablement aveugle et abrutie. Il s’y abreuve à s’en noyer le cervelet, si il en a un. Ce qui n’est pas un bon signe de santé mentale. Et puis c’est lui le coordonnateur, non ? Motus et bouche cousue. Finalement aussi bien.

  31. Daniel Legault dit :

    Une chose que l’on peut affirmer sans se tromper, c’est que les Pères Fondateurs lorsqu’ils ont créés la Constitution et l’ont signés, ont voulu empêcher qu’un roi redeviennent le chef des États-Unis.

    Pourquoi laisse-t-on trump se comporter comme un roi?

    Il doit gouverner en fonction des besoins de son peuple. Beaucoup de ces demandes sont des caprices d’enfants gatés. Le Congrès devrait s’opposer à trump régulièrement. Et ses demandes ne sont dans la zone grise mais sont carrément inacceptables.

    1. A.Talon dit :

      «Pourquoi laisse-t-on trump se comporter comme un roi? »

      Parce que la démocratie américaine est profondément malade. Parce que les institutions démocratiques (Congrès, Cour Suprême, etc) ont été affaiblies avec les années. Parce que les politiciens (répulibans, notamment) sont devenus particulièrement corrompus et vénaux. Parce qu’on a plongé graduellement le peuple américain dans l’ignorance afin de pouvoir mieux le manipuler.

      Une Constitution, ce n’est qu’un bout de papier sans valeur si personne ne voit la nécessité de la protéger.

      1. lechatderuelle dit :

        en fait la démocratie n’a jamais réellement existé aux USA ….

        ils ont tellement d’agences pour espionner leurs propres citoyens, pour chasser ceux qui « dérangent » l’establishment…

        ils ont une « apparence » démocratique, mais ce pays n’en a pas toutes les bases…

        Quel pays démocratique accepte de rayer des listes électorales des milliers de citoyens à chaque élection??
        Quel pays démocratique accepte de redécouper les cartes électorales à leur guise?
        Quel pays démocratique accepte que les campagnes électorales soient littéralement acceptées par des intérêts financiers ou religieux??
        Quel pays démocratique a autant d’agences de surveillance qui espionnent, qui surveillent, qui scrutent sa propre population?

        Donc, les USA ne sont pas un pays démocratique…..

        Quand les USA changeront ces gestes anti-démocratiques on en reparlera pas…

    2. lechatderuelle dit :

      Aux USA les ^Présidents, en général gouverne en fonction des besoins des prêteurs pour leurs élections…. ensuite pour le parti qu’il représente, puis pour eux et enfin pour le Peuple….

    3. Bogart dit :

      Vous ne trouvez pas que trump ressemble à Negan dans The Walking Dead … un narcissique, manipulateur, pervers, sadique,
      cruel ??

  32. A.Talon dit :

    HORS SUJET

    «Donald J. Trump
    @realDonaldTrump

    When will all of the « reporters »
    who have received Noble Prizes
    for their work on Russia, Russia,
    Russia, only to have been proven
    totally wrong (and, in fact, it was
    the other side who committed the
    crimes), be turning back their
    cherished « Nobles » so that they
    can be given….

    2:37 PM • 4/26/20 • Twitter for iPhone
    6,796 Retweets 25.5K Likes»
    (retweeté par R.Hétu)

    Pas mal confus, le gros twit, mais toujours aussi obsessif: journalistes, prix Nobel, Russie, fabulations, alouette. Je plains tous ceux qui doivent se tenir près de son derrière. Beurk! 🙁

    1. lechatderuelle dit :

      A.Talon e qui est hors du commun dans son cas est qu’il atteint ce niveau de bêtise fabuleux sans drogue, ni alcool….

      juste sa seule capacité intellectuelle….

      on peine à croire que ce type est milliardaire…. il démolit à lui seul toutes les théories de réussites en affaires….

      le machin joue au golf, ment, passe très peu d’heures au travail, dit des conneries quotidiennement, mange mal, n’a pas de connaissances générales très larges…. et pourtant il semble avoir « réussi en affaires »

      il jette un solide pavé dans la mare des gens d’affaires qui tentent de démontrer que le succès arrive avec travail, efforts, probité, résilience et ouverture….

      1. Igreck dit :

        D’abord, il a hérité d’une fortune bâtie sur des revenus de bordels (grand-père), puis sur ceux de magouilles dans l’immobilier (père) et il a trouvé le moyen de faire plusieurs faillites en investissant dans des casinos (faut le faire !). Il est homme d’affaires comme il est président : fake fake fake !

    2. Danielle Vallée dit :

      Mais il a quand même eu 25,500 ‘like’
      Alors je me pose toujours la même question.
      Ils ont tous aussi stupides et ignorants que lui OU il paie des bot pour lui faire des ‘like’
      Étant donné le contenu fiévreux et erratique du tweet, je crois qu’il paie pour se faire coller des ‘like’.

    3. simonolivier dit :

      De plus, l’ignare écrit Noble au lieu de Nobel…Comme Alfred Nobel et non Albert Noble.

    4. Richard Desrochers dit :

      Trump est obsédé par la noblesse, ou plutôt l’élite. Quand il était en affaires, il était boudé par l’élite cultivée qui le trouvait ignorant et vulgaire avec ses goûts à la Elvis Gratton. Pas étonnant qu’il convoite un prix Nobel en méprisant ceux qui en ont mérité un… même s’il n’y a pas de prix Nobel en journalisme, mais plutôt un Pulitzer.

      Alors sa campagne de 2016 était contre les élites et pour les poorly educated people dont il fait partie, mais en ayant eu plus de ressources financières. Il se prend pour Rockefeller ou Carnegie, qui pourtant ne viennent pas de milieux aisés, mais qui avaient plus d’éducation.

      Quand on dit nés dans l’opulence, je pense au mot « porphyrogénète » (né dans la pourpre), nom de certains empereurs byzantins.

    5. Pôvre 45, on a tous mal compris, c’était du sarcasme….

      Donald J. Trump‏Compte certifié @realDonaldTrump

      Does anybody get the meaning of what a so-called Noble (not Nobel) Prize is, especially as it pertains to Reporters and Journalists? Noble is defined as, “having or showing fine personal qualities or high moral principles and ideals.” Does sarcasm ever work?

      15:54 – 26 avr. 2020

      1. Les trois tweets en lien avec les « nobles ». Je ne sais pas si ça va fonctionner car ils ont été supprimés.

        https://twitter.com/ddale8/status/1254488202305552385?s=20

      2. Richard Desrochers dit :

        Trump aurait consulté un dictionnaire ?

        Comment est-il arrivé à la lettre N ?

  33. Danielle Vallée dit :

    @Marco UBCQ: vous faites un travail remarquable avec les relations paternelles mais il vous manque un élément important.

    C’est sa maman qui n’aimait pas Trump. Elle aurait fait remarquer à plusieurs reprises qu’elle ne comprenait pas comment elle avait pu mettre un tel monstre au monde et l’élever.
    Quand il est arrivé au bureau ovale, une des premières choses qu’il a faites c’est mettre une photo de son papa sur la crédence. Mais plusieurs semaines plus tard les gens ont fait remarquer que c’était mal vu qu’il n’ait pas de photo de sa mère et il en ajouté une.
    Son père s’est ruiné pour lui donner une éducation, rien ne rentrait là-dedans, même l’armée n’a rien pu faire avec, mais à quelque part son père qui était un peu bandit et fraudeur lui-même avait une certaine affection pour ce fils bizarre. De l’admiration? De la culpabilité?
    Sa maman, pas tellement.

    Auriez-vous l’obligeance de nous expliquer ce qui peut arriver à un enfant gâté que sa maman n’aime vraiment pas?

    1. Je prends une chance. Il devient misogyne!

      1. Richard Desrochers dit :

        Bingo !

    2. MarcoUBCQ dit :

      Vous avez bien raison de mentionner sa mère, dont je ne connais strictement rien. Je crois que Donald se déteste profondément et intensément. Cette image grotesque qu’il a de lui-même et sa totale inconscience de ce fait prouve hors de tout doute qu’il n’est pas en contact avec le plancher des vaches. Quand une personne s’humilie volontairement et incessamment et de façon totalement publique comme le fait Donald, on voit que des processus inconscients sont à l’oeuvre. On peut presque définir une grande partie des États-Unis comme un asile d’enfants maltraités, qui ont du quitter la réalité pour simplement survivre. Quand tu entres dans la folie, c’est comme emprunter à la mafia: Tu es soulagé sur le coup, mais seulement parce que ta détresse est si grande que tu ne te rend pas compte que tu viens juste d’empirer ton sort. Qu’un être humain ne puisse pas voir l’absence totale de raison et de probité chez Donald, ça veut dire qu’il y a un gros problème. Que plus de cent millions de citoyens soient aveugles, là est le véritable problème.

      1. A.Talon dit :

        «Je crois que Donald se déteste profondément et intensément.»

        Je le crois également. Un être humain normal, avec une bonne estime de soi, ne se comporterait pas de façon aussi détestable et aussi auto-destructrice que cela. Mais ça, on le savait déjà en 2016. C’est tout de même sidérant de constater qu’une aussi grande partie de la population n’y a vu que du feu. Il n’est pire aveugle que celui qui ne veut pas voir…

    3. A.Talon dit :

      «[Ms Drumpf mère] aurait fait remarquer à plusieurs reprises qu’elle ne comprenait pas comment elle avait pu mettre un tel monstre au monde et l’élever.»

      C’est tout simple: il a été échangé à la naissance à la pouponnière de l’hôpital. L’autre possibilité se retrouve dans le scénario du film «Rosemary’s Baby». 😉

      1. Richard Desrochers dit :

        J’aurais parié pour « The alien ». Le vaisseau qui ressemble à la Maison blanche, et où tout le monde est « fired » par la bête.

  34. titejasette dit :

    Qui sont ces gens derrière Trump ?

    « Lors d’un de ses derniers rassemblements de campagne électorale avant qu’il ne les susprime, à Des Moines fin janvier, M. Trump a déclaré à ses partisans que l’accord commercial avec la Chine qu’il avait signé deux semaines plus tôt allait les rendre tous riches.

    « Profitez de votre vie. Vous allez gagner beaucoup d’argent. Parce qu’ils nous respectent maintenant, ils ne nous ont pas respectés. Nous n’avons jamais eu de meilleures relations avec la Chine qu’aujourd’hui. C’est une belle histoire. Ils nous respectent. Le monde entier nous respecte maintenant », a dit Trump…  »

    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

    Ils sont rendus tellement riches aujourd’hui qu’ils doivent faire la queue de la Banque Alimentaire pour pouvoir manger. C’est une belle histoire mais aussi un cas de force majeure, un risque naturel échappant au contrôle de l’homme, pour lequel personne ne peut être tenu responsable excepté les Chinois.

    Très bon article. Les prochains coupables (les Chinois).

    https://www.cnbc.com/2020/04/24/coronavirus-trump-clings-to-china-trade-deal-as-beijing-backlash-grows.html

  35. onbo dit :

    h/s, mais Lien réconfortant quand on est confronté à regarder en face les adeptes et suiveux de Trump la guenille, ce pauvre quêteux de regards et d’approbation qui force par ses trucs inhumains des gens à le flatter sinon à encourir ses fers rouges. En passant, cette activité est celle du diable, du Malin ou du Démon. « Baise moi les pieds et je te ferai riche »! Rien de bien neuf sous le Soleil!

    Donald Trump a fait ce pacte vers la fin des Présidentielles 2016 lorsqu’il a crié: « Je suis désenchaîné ». Il est surement possible de retrouver cette perle de l’esprit diabolique qu’il lui tentait de personnifier.

    Note: Je ne crois pas à un diable et a un enfer après notre mort. Que nenni! S’il y a diable et enfer, c’est bien pour des vivants dont l’inflammation sévère de l’Ego empêche de se voir égal et semblable aux autres humains, bien que tous et chacun différents, complémentaires, de talents divers mais avec la même aspiration au petits bonheurs quotidiens, à la réussite de sa seule petite vie, heureux de chaque heure de sérénité, de chaque jour de paix.

    Le Diable est le mot pour désigner le MAL comme vice, comme astuce, comme moyen, comme but, comme idéal, comme source de destruction de tout ce qui contrarie celui qui s’y identifie. Alors gare à tous et chacun d’entre nous.!!! 😉

    Le Diable, le Mal, n’est pas dans les religions, ni dans les personnes vraiment religieuses, ni une contamination dans les airs ou dans le sol ou dans l’eau. Mon grand-père paternel avait l’habitude de dire avec humour quand il était question du Diable:

    « J’ai bien plus peur des avocats et des procureurs avec leurs écritures de « cédilles » presque illisibles et des nonobstant pas comprenables en bas de chaque page, que j’ai peur du guiâbe. Le diable, je l’ai en dedans de moé. Le diable a donc affaire à moé et ça se trouve que c’est moé qui décide. » Et il partait à rire de nous avoir démystifié le petit bonhomme satan pogné les culottes à terre.
    …………………………..

    Si d’aventure Trump devait y passer, rapport au Corona, un Coroner devra bien émettre un certificat qui le déclare décédé, comme il vient d’arriver au Dictateur de la Corée du Nord. Puis l’autopsie, ensuite une brève apologie et finalement le grand trou.

    Il serait bon que Trump lise ce témoignage court mais poignant de vérité et d’humanité d’un de ceux qui ont à se porter au chevet des victimes décédés; ainsi faite est la loi chez les humains. Nul ne doit mourir incognito, comme un chien, ignoré de ses semblables.

    Quel bel homme ce coroner de Géogie dans sa petite municipalité.

    Ça s’intitule:  » ‘Is this another death I’ll have to pronounce?’  »

    https://www.washingtonpost.com/nation/2020/04/25/is-this-another-death-ill-have-pronounce/?arc404=true

    1. onbo dit :

      Pour compléter le tableau, en hommage à ce coroner si hmain.

      1. Haïku dit :

        @onbo
        Ray Charles….excellent. 👌
        Mais « en hommage à ce coroner si hmain. »
        Est-ce un lapsus? Ou est-ce un jeu de mots ? 😉
        N’importe, merci pour la vidéo.

      2. Stellaire11 dit :

        Et celle-ci… une toune qu’il a volé aux Beatles https://youtu.be/Fq5Oyza1afg

    2. Madalton dit :

      Merci pour le lien.😥

      1. onbo dit :

        @haïku

        Mon erreur. « si humain évidemment » 😉

  36. Danielle Vallée dit :

    Ils ont tellement appris à détester les autres (démocrates, noirs, mexicains, arabes, chinois) qu’ils sont aveuglés.
    Le génie de Machiavel : proposer l’ennemi commun pour manipuler la plèbe.

  37. InfoPhile dit :

    @MarcoUBCQ à 15:58

    Plutôt qu’une analyse psychologique (la vôtre n’est pas dénuée d’intérêt), je propose une analyse sociologique.

    Celle d’un couple d’économistes (Anne Case et Angus Deaton (Nobel d’économie 2015)): «Deaths of despair and the future of capitalism».

    Ici une analyse passionnante de ce livre par la démographe Michèle Tribalat:

    http://www.micheletribalat.fr/445581733

    « Le découpage géographique en 1000 aires d’au moins 100 000 habitants indique une forte corrélation entre la proportion de Blancs de 25-64 ans qui disent souffrir, le faible niveau d’études et le vote pour Donald Trump en 2016.»

    Trump instrumentalise machiavéliquement leurs souffrances et frustrations.

    N.B. Quiconque s’intéresse à la politique américaine doit au moins prendre connaissance de ce livre.

    1. A.Talon dit :

      «Trump instrumentalise machiavéliquement leurs souffrances et frustrations.»

      Mais Hitler ne faisait-il pas exactement la même chose avec le peuple allemand, souffrant d’une défaite militaire humiliante suivie d’une abominable crise économique?

      1. InfoPhile dit :

        En effet. J’ajouterais que le Traité de Versailles avait offert au « drôle de petit moustachu fou » un sacré mobile. Les Allemands ont terriblement souffert au lendemain de ce traité. En fait, ils ont à peu près tout perdu.

    2. Pierre Kiroule dit :

      @infophile Article en effet très intéressant, qui résume sans doute parfaitement le livre.

      Une phrase m’a cependant fait tiquer : « Dans l’enquête mondiale menée par Gallup en 2005-2010, 19 % seulement des Américains déclaraient avoir confiance dans leur système de santé, »

      Si l’immense majorité des Amaricains n’ont pas confiance dans leur système de santé, comment se fait-il alors qu’ils semblent refuser toute proposition visant à le changer pour le mieux ?

      Il est impossible qu’ils soient obnubilés par la peur du « socialisme » au point de rejeter ce qui leur permettrait de vivre mieux et plus longtemps. Si tel est cependant le cas, ce sont vraiment de purs abrutis.

      Je veux bien croire à la force d’inertie de la populace, mais quand il y a dans la balance, d’une part, le désespoir et l’ignorance, et, de l’autre, l’espoir d’une vie meilleure et l’information, il faut être foutrement con ou avoir le cerveau lessivé (ou les deux) pour ne pas sauter à pieds joints dans le changement représentant l’espoir (en l’occurrence, les Démocrates).

      Si, par contre, les salopards de pharmaceutiques, acoquinés aux triples salopards de Républicains, ont acquis tant de pouvoir que toute tentative de changement en faveur de la population est vouée à l’échec, il n’y a plus qu’à regarder ce pays se noyer dans l’enfer de merde qu’il a laissé s’installer sur son territoire.

      1. InfoPhile dit :

        « ou avoir le cerveau lessivé »

        Voilà !

    3. onbo dit :

      @infophile

      Merci pour ce lien. Après lecture, je suis abasourdi par tant de souffrance cachée.

      J’avais déjà examiné la carte détaillée par counties des opioïdes aux USA. Le Nord-est du Kentucky et le West Virginia y apparaissaient comme les premiers foyers de cette drogue, avec les villes principales donnant sur l’Océan en North et South Carolina.

      La situation des décès par désespoir d’un très grand nombre de jeunes blancs sans autre diplôme que le secondaire est effrayante. Les Sénateurs du Kentucky de West Virginia, de Caroline du Nord et de Caroline du Sud auraient-ils abandonné la lutte en regardant ailleurs? Ce sont pourtant des clientèles qui votent majoritairement pour Trump et les Républicains. Les ont-ils lâchés dans le vide, face à l’apparition de la robotique en usines et dans la manutention, le transport et l’entreposage des biens et produits?

      Plusieurs éléments nous étaient quelque peu familiers en raison des centaines et centaines de billets sur le blogue: Purdue le producteur d’héroïne, maintenant installé en Tasmanie, ça j’ignorais. Qu’il faisait partie de la Swamp, ça on savait..!!!!!

    4. Stellaire11 dit :

      A force de sous-financer les écoles publiques , avec des effets pervers dans les régions pauvres, les jeunes décrochent trop vite pour se retrouver sans perpective d’avenir.

      Cette iniquité les conduit au désespoir et nourrit leur rage.

      Un pays qui ne mise pas sur l’éducation la plus accessible est condamnée à la médiocrité en bout de ligne.

  38. cotenord07 dit :

    Bonsoir à tous !

    Je ne souhaite pas perturber le fil de commentaire qui fait suite à la publication de ce billet très intéressant.

    J’aimerais tout de même faire un petit détour « hors sujet » afin d’informer Monsieur Richard Hétu et ses fidèles lecteurs que, dans le contexte du confinement rendu nécessaire par la COVID-19, l’organisme « The Franco-American Collection at the University of Southern Maine Lewiston Auburn College », qui fait depuis un bon moment la promotion de la préservation du patrimoine franco-américain de la Nouvelle-Angleterre, offre pour une période d’un mois le visionnement gratuit du film documentaire « Réveil-Waking Up French » du cinéaste Ben Levine, un grand ami des Franco-Américains.

    « Réveil-Waking Up French », qui date de 2003 (si je me souviens bien), n’a pas renversé soudainement le phénomène dramatique de la perte de la langue française chez les plus de 2 millions de Franco-Américains de la Nouvelle-Angleterre, mais il a beaucoup fait réfléchir et il a provoqué une certaine prise de conscience qu’on peut sentir maintenant dans les médias sociaux, en particulier avec la création de pages Facebook communautaires par des Franco-Américains d’un peu partout en Nouvelle-Angleterre.

    Je vous fournis ici l’hyperlien qui permet de visionner le film :

    https://video.maine.edu/media/Waking+up+French–%21+Réveíl+-+Public/1_zb73lmqz

    D’après mon expérience, il fait être patient lors du démarrage du film, qui peut prendre un certain temps, ce qui peut être causé par une grande demande de visionnement du film et par une bande passante limitée.

    Ce film est émouvant et il ne devrait laisser indifférent aucun francophone du Québec et du Canada…

    1. cotenord07 dit :

      Ajout à mon précédent commentaire.

      L’article suivant fournit plus de détail sur ce film et sur l’initiative d’en rendre le visionnement gratuit :

      – « A Franco-American and French Canadian history documentary », article de Juliana L’Heureux, Bangor Daily News (BDN), le 22 avril 2020, hyperlien :

      http://francoamerican.bangordailynews.com/2020/04/22/franco-american-news-and-culture/a-franco-american-and-french-canadian-history-documentary/

    2. cotenord07 dit :

      Deuxième ajout à mon commentaire.

      L’hyperlien suivant mène à une description du documentaire « Réveil-Waking Up French » de Ben Levine :

      http://www.wakingupfrench.com/

      Bon visionnement !

    3. A.Talon dit :

      Il serait drôlement temps qu’une de nos universités québécoises puisse avoir un département d’études d’études franco-américaines, non? Pour l’instant, on ne propose pas grand chose sur nos cousins du sud de la frontière. Rien ne justifie un tel état de fait, pas même la sempiternelle question constitutionnelle canado-québécoise.

      https://www.ulaval.ca/les-etudes/programmes/repertoire/details/certificat-en-francophonie-nord-americaine.html

      1. treblig dit :

        Les journalistes ne peuvent pas gagner un  » Noble price  » – Trump.

        La plus haute distinction en journalisme est un prix Pulitzer. Et ce sont des prix Nobel en médecine, en chimie, en physique… Qui sont décernés.

        Trump s’est défendu par la suite en disant que son tweet était, évidemment, un sarcasme. Un de plys.

        Hé misère

      2. treblig dit :

        Darwin awards nomination:

        Après avoir défié l’ordre de non rassemblement en tenant une messe, l’église Church Central, près de Tampa Bay en Floride, à vu 58 des ses fidèles infectés au civid19.

  39. jeanfrancoiscouture dit :

    «Le ridicule ne tue pas ceux qui en font un métier.» (Yvon Rivard)

    1. Haïku dit :

      @jeanfrancoiscouture
      👌👌
      Citation amicale:
      -« C’est pas dur la politique comme métier !
      Tu fais cinq ans de droit, et tout le reste c’est de travers. »(Coluche). 😉

  40. A.Talon dit :

    Allez, on termine la journée en beauté avec la chanson thème du film «Moonraker» (1979), composée par John Barry et Hal David et interprétée par la sublime Shirley Bassey. Une chanson malheureusement aussi sous-estimée que le film, franchement divertissant, dont elle est tirée.

    1. Haïku dit :

      @A.Talon
      Vous dites Shirley Bassey.
      Quelle voix superbe ! 👌
      Merci.

  41. Samati dit :

    Une blague

    Sarah Cooper @sarahcpr

    Student: Why did I get an F on the exam?
    Teacher: Because you answered all the questions wrong
    Student: But I was being sarcastic, those were sarcastic answers

  42. InfoPhile dit :

    Pierre Kiroule

    En complément à mon 22:53

    À peu près toute la sphère médiatique et politique américaine qualifiait M. Sanders d’extrémiste, directement ou le laissait entendre, alors que 58 % de la population américaine était – et est – favorable à un système de santé semblable au nôtre.

    Le clivage entre l’élite économique tous azimuts, ses laquais et le peuple américain est criant.

    C’est l’offre politique qui est déficiente. Tirez-en vos propres conclusions.

    1. Pierre Kiroule dit :

      « 58 % de la population américaine était – et est – favorable à un système de santé semblable au nôtre…Tirez-en vos propres conclusions. »

      J’en conclus que 42% de la population américaine (toujours les mêmes cons, sans doute) ne veulent pas d’un système comme le nôtre.

      Ça représente quand même 150 millions d’individus.

      Comment peut-on croire qu’il y a autant de « cerveaux lessivés » aux USA ? Le cours de l’intelligence a-t-il à ce point baissé dans ce shithole ?

      Chez un peuple «normalement» intelligent, il devrait y avoir au moins 80% de la population favorable à un système de santé bénéfique à l’ensemble des citoyens (les autres 20% étant formés de ceux qui profitent du système inégalitaire actuel).

      Décidément, je ne peux qu’en revenir à mon constat habituel : près d’un Amaricain sur deux est un abruti ou un profiteur.

  43. Mona dit :

    C’est une très belle idée de montrer les deuxièmes rôles derrière l’artiste…

    A force d’observer Trump depuis ces années (avant élection je ne connaissais pas le personnage), je ne peux que constater dans son comportement une alliance de caractéristiques similaires aux grands criminels et aux tueurs en série :
    Ils jouissent du même pouvoir du mal, de la domination et sont charmeurs, intégrés dans la communauté et ont un besoin irrépressible de spectateurs.

    A ces caracteristiques psychiatriques sont associés d’autres « talents » : menteurs, égoïstes, prétentieux, affabulateurs, charmeurs, dénués de toute empathie, avec un immense sentiment de supériorité et un plaisir de réaliser des actes de cruauté.

    Le cercle fermé de complices leur est nécessaire. Ces complices, – qui peuvent à leur tour devenir des proies-, ont un sentiment partagé d’être des manipulateurs du « grand manipulateur » et d’être des privilégiés. Ils partagent un talent : ils sont sans moralité, aveuglés par leur intérêt. Ce sont des techniciens qui acceptent leur position de faire-valoir du MAÎTRE tant que ce dernier maitrise la situation.

    Tous sont ultra sensibles aux sarcasmes et à l’ironie. Ils ne veulent jamais perdre. Et sont près à tout pour garder leur position.

  44. Citoyen dit :

    Tout le monde sait que la politique est devenue une mascarade médiatique et il faudrait mettre les bonnes personnes aux bonnes places avec les bonnes valeurs et les bonnes compétences pour corriger le tir.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :