Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Au lendemain des primaires organisées mardi dernier dans six États, Bernie Sanders a tenu une conférence de presse où il a donné l’impression de tendre une perche à Joe Biden. Ce dernier a semblé comprendre ce message en adoptant par la suite deux positions chères à l’aile progressiste du Parti démocrate. Il a notamment promis la gratuité scolaire pour plusieurs des étudiants qui s’inscrivent dans une université publique.

Mais l’ancien vice-président et les membres de son équipe de campagne ont été surpris par l’agressivité du sénateur du Vermont lors du débat de dimanche soir entre les deux candidats à l’investiture démocrate. Bernie Sanders a ramené sur le tapis des votes ou des positions de Joe Biden remontant parfois aux années 1990, votes ou positions que ce dernier ne défend pas dans sa campagne actuelle, notamment sur la question des retraites (Social Security).

Autrement dit, Bernie Sanders n’a pas donné l’impression de chercher une voie de sortie élégante qui pourrait lui permettre de mettre fin à sa campagne en déclarant victoire dans la bataille des idées. Il a plutôt donné l’impression de vouloir en découdre jusqu’à la fin avec le gagnant virtuel de la course à l’investiture démocrate, un peu comme s’il voulait répéter le scénario de 2016.

Or, s’il perdait les trois primaires qui ont lieu ce mardi dans les États de Floride, Illinois et Arizona, serait-il justifié à poursuivre sa campagne? Question qui se pose avec d’autant plus d’acuité que les États-Unis font face à une crise sanitaire. Certains de ses conseiller et partisans estiment qu’il doit rester dans la course pour donner un choix et une voix aux électeurs qui ne veulent pas d’un couronnement. Ont-ils raison?

Il faut noter que plusieurs des grands États qui n’ont pas encore voté ou qui ont reporté leur primaire ne favorisent pas Bernie Sanders, selon les sondages les plus récents ou ses performances de 2016 contre Hillary Clinton. Pensons non seulement à l’Ohio, mais également à la Georgie, la Pennsylvanie, le New Jersey et New York.

Rappelons que Bernie Sanders a perdu cinq des six États qui tenaient des primaires la semaine dernière, y compris l’État de Washington, château fort du sénateur du Vermont. Il a gagné seulement au Dakota du Nord, Joe Biden enlevant le Michigan, le Missouri, le Mississippi et l’Idaho, outre l’État de Washington.

(Photo Getty Images)

62 réflexions sur “Quelle suite pour Bernie Sanders?

  1. gl000001 dit :

    USA : Sanitary crisis.
    Sanders : Sanity crisis !

    1. Haïku dit :

      Sean : Hannity crisis !

      1. P Lacerte dit :

        INS-Hannity crisis…

  2. Christian G dit :

    Oui il devrait quitter dignement car il va faire en sorte de faire réélire Trump en incitant pas ses troupes à aller voter ! Ça ressemble à 2016 !

  3. Benton Fraser dit :

    Sanders pratique la politique de la terre brûlée, personne n’y gagne…

  4. Maïs1988 dit :

    Le silence radio total de l’ensemble des médias à l’endroit de Tulsi Gabbard, comme si elle n’existait pas est également très révélateur.

    Elle a dénoncé haut et fort le complexe militaro-industriel. Elle était très bien placée pour le faire. Elle me rappelait un peu Smedley Butler.

    Tulsi Gabbard est toujours là, mais les médias ne parlent que de Biden (LE candidat de Wall Street, du complexe militaro-industriel; la marionnette) et de Sanders (tous les média contre Sanders)… Et c’est tout. Tulsi Gabbard n’existe pas. Ce qu’elle dit dérange beaucoup trop.

    1. jaylowblow dit :

      Personne n’en parle parce qu’elle a eu 0 votes. Aucun complot là-dedans.

    2. jeani dit :

      Gabbard, une Républicaine déguisée en Démocrate, n’a pas d’affaire là.

      1. gl000001 dit :

        Similairement :
        Sanders, un indépendant déguisé en Démocrate, n’a pas d’affaire là.

    3. spritzer dit :

      « Elle me rappelait un peu Smedley Butler. »

      En plus joli tout de même.

  5. Jean11820 dit :

    On l’a vu mainte fois ici et aussi aux USA, plesbliciter un sauveur donne souvent de mauvais résultats. Cela étant, la situation actuelle est tout à fait exceptionnelle. Il pourrait même arriver que les élections de novembre soient repoussées. C’est extrême mais pas impossible dans les circonstances où il pourrait y avoir des milliers de morts et des dizaines de milliers de personnes encore infectés . À mon avis, si les deux parties pouvaient s’entendre pour un retrait (élégant) de Sanders et l’engagement de collaborer dès maintenant au développement d’une plateforme conjointe dans le but d’unir les forces «démocrates» ce serait une approche (plus) gagnante.

    1. Robert dit :

      Impossible de reporter les élections. Cela prendrait un vote au deux-tiers de la chambre (vous pensez que Mme Pelosi l’accepterait) et un amendement constitutionnel.

  6. jaylowblow dit :

    Je viens de me rendre compte que si la présidentielle avait lieu demain, Trump gagnerait probablement haut la main car selon les sondages, les electeurs républicains sont beaucoup plus insouciants et negationnistes que les démocrates face au COVID-19 et se rendraient donc faire la file dans les bureaux de vote en plus grand nombre. Par chance novembre est encore loin.

    1. Richard Hétu dit :

      Il pourrait gagner, mais «probablement haut la main»? Ni aujourd’hui ni en novembre.

      1. titejasette dit :

        M. Hétu – Ha ! Ha « Ni aujourd’hui ni en novembre. »

        J’ai aimé la façon dont vous aviez exprimé votre conviction

      2. jaylowblow dit :

        Ok j’avoue que mon « haut la main » était exagéré mais mon point était qu’avec plus de 90% des républicains qui sont satisfaits de la présidence actuelle et 30% qui croient qu’il faut éviter les rassemblement contre 61% des démocrates qui sont d’avis qu’il est impératif de le faire, si ces chiffres se manifestaient dans le taux de participation à une élection Trump pourrait avoir un gros avantage.

    2. chicpourtout dit :

      @ Permettez-moi M. Hétu
      Hum… devant ces dernières nouvelles peu enviables voici un peu de soleil,
      H.S. Je vous invite à consulter ce lien plein d’espérance et de joie de vivre d’Italie, si, si…
      Malgré les cironstances actuelles les italiens continuent de chanter et d’aimer la vie de leur balcons à 18hr
      Touchant de voir cette solidarité
      J’appelle ce vidéo « Felicità italiana » le bonheur italien

      Lien : https://www.instagram.com/p/B9t9_Wcha5N/?utm_source=ig_web_button_share_sheet

      1. Haïku dit :

        chicpourtout
        Merci pour le lien. En effet, c’est très inspirant !🎵🎵

      2. chicpourtout dit :

        Oui… cela m’inspire aussi. Cette résilience me touche (mon formidable beau-père Giuseppe était italien). L’italie à quelque chose de particulièrement touchant, il connaissent et ont cet «art de vivre», cet amour de la nature et des gens.

      3. constella1 dit :

        Chicpourtout
        Je comprends maintenant votre invitation à danser( vs disiez le faire avec votre conjoint) une fois sur ce blog il me semble que c’était suite à une nouvelle sombre mais il y en a eu tellement que je ne me rappelle plus laquelle😉
        Vous êtes une personne qui voit je pense toujours à moitié plein plutôt que vide🍷
        Je me trompe ?😋

      4. chicpourtout dit :

        Non vous ne vous trompez pas 😉 Je suis semble-t-il un «pinson» dans la maison 😉 J’apprécie la joie de vivre et suis positive par nature. Disons que devant l’adversité, j’ai toujours  »un truc dans mon sac » avant de baisser les bras. Pour ce qui est de danser, je tiens ça de mes parents. Ils s’aimaient vraiment et dansaient parfois dans la cuisine lorsque j’étais enfant à l’heure du souper. Un de mes plus magnifiques souvenirs!!!

      5. chicpourtout dit :

        Pour vous Constella1:
        https://youtu.be/3Q3pKKIrWdY

  7. spritzer dit :

    « Mais l’ancien vice-président et les membres de son équipe de campagne ont été surpris par l’agressivité du sénateur du Vermont lors du débat de dimanche soir entre les deux candidats à l’investiture démocrate. »

    Il n’avait pas à se « coucher » devant Biden à ce moment-ci de la campagne, pas avant les prochaines primaires toujours bien. S’il perd en grand mardi ce sera différent.

    1. titejasette dit :

      @spritzer – Sanders va perdre mardi, selon un sondage récent

      Biden aims to tighten his grip on the Democratic nomination as three states hold primaries in the shadow of coronavirus – Arizona, Florida and Illinois

      Joe Biden has led Bernie Sanders in polls of the three states, and could build a near insurmountable delegate edge over Sanders if he wins all of them.

      https://www.cnbc.com/2020/03/17/biden-sanders-compete-in-florida-illinois-arizona-2020-primaries.html

      1. spritzer dit :

        @titejasette

        Eh bien si ça se déroule de cette façon je prédis qu’il va se retirer comme un grand seigneur. 😉

      2. el_kabong dit :

        @spritzer

        Ce n’est pas arrivé en 2016, je ne vois pas pourquoi ça arriverait en 2020… un autre bel exemple du monde imaginaire dans lequel vivent les bernie-bros…

  8. Pierre S. dit :

    ———————-

    Regardez la photo ….
    Vous croyez vraiment que cet homme peut être Président jusqu’en 2024 ???
    Ca n’enlève rien à ses idées ses valeur et son intelligence vive ….
    Mais la suite des chose va exiger un président au sommet de sa forme et
    de ses capacités.

    Déjà qu’il est plus qu’urgent de se débarrasser de l’incompétent toxique qui squatte la MB actuellement.

  9. Apocalypse dit :

    @jaylowblow – 12:44

    ‘Je viens de me rendre compte que si la présidentielle avait lieu demain, Trump gagnerait probablement haut la main…’

    Moi, je viens de me rendre compte que cette crise du Covid-19 affecte et va affecter l’économie pour quelques mois, voir plusieurs, et donc que ça va toucher le portefeuille des américains, incluant les républicains, ce qui va en faire réfléchir plusieurs sur la présidence de Donald Trump.

    Je pense que la situation actuelle va donner un bon coup de pouce aux démocrates et à M. Biden pour novembre prochain.

  10. Pierre S. dit :

    —————————-

    Apocalypse ….

    Je vais aller plus loin que toi, je ne pense pas que Trump va se rendre à l’élection du 3 novembre 2020.
    Il va assurément décompenser avant et le 25 ieme amendement va être invoqué et appliqué.
    Ils vont devoir le sortir de force de la MB mais ca va se faire.

    Voila ma prédiction du jour à la lumière du comportement toxique erratique et franchement criminel de Trump
    depuis plus de trois ans.

    1. jeani dit :

      @Pierre S

      Pour ma part, j’ai plutôt peur que le « plus grand président ever » se serve de cette pandémie pour faire de la diversion.

      Étant donné que tout ce qui est négatif (économie, pandémie) n’est jamais de sa faute, il tentera de faire croire aux Etats-Uniens que le Dow aurait atteint 40 000 points et que tous les citoyens des USA seraient millionnaires, dès les premiers mois de 2021 si cet accident de parcours n’était pas arrivé .

      Il faut se fier sur ses suiveux qui le vénèrent pour avaler n’importe qu’elle couleuvre.

    2. gl000001 dit :

      Il pourrait ressembler à Assange au moment ou ils l’ont sorti de l’ambassade.

  11. sorel49 dit :

    Vraiment inconvénient que la pandémie retarde les primaires cette semaine. Comme nous pouvons tous prévoir, la situation sanitaire aux Etats-Unis sera encore plus critique dans les prochaines semaines, d’autres primaires seront remises. Dans l’intérêt du parti démocrate , la désignation d’un candidat présidentiel doit faite le plus rapidement possible.

  12. Madalton dit :

    Il devrait se retirer après les prochaines primaires pour cesser ces débats et permettre à Biden de se concentrer sur la campagne électorale dès maintenant. Il serait sur le même pied que Trump qui n’a pas à se préparer pour des primaires.

  13. PROBERT dit :

    Au delà des idées, du jeux politique, est-ce que Sanders montre un comportement présidentiel ? Non. Les républicains ont accepté de voter pour un candidat avec un comportement 100% non présidentiel. Les démocrates ne sont pas les républicains

  14. Gilles Morissette dit :

    HS

    Tweet de Richard Hétu 17 mars 2020 à 1:02

    « Les conférences de presse de la Maison-Blanche se transforment immanquablement en séances d’autocongratulation. «Nous avons fait un travail fantastique», dit POTUS, qui dit avoir reconnu la «pandémie» avant tout le monde ».

    Cr…de Tabar….

    il n’ya que les membres de sa secte et les « Alt Right Media » (FAUX NEWS, etc.) qui sont assez connards pour croire à un tel mensonge.

    Pas un seul mot de réconfort pour les gens infectés ou pour les familles des gens qui sont décédés.

    Quand les « fucking » Américains vont-ils se réveiller et se rendre compte que leur président est un enfoiré ?

    WAKE UP!!!

    1. Madalton dit :

      Ils ne se réveilleront peut-être pas car il est à leur image.

  15. jcvirgil dit :

    Les crises sociale et financière que le Covid 19 a apporté dans ses valises trouveront bien assez cruellement les limites du système capitaliste américain poussé à son paroxysme.

    Le manque de filet social et un système de santé complètement inégalitaire risquent d’encourager la propagation du virus et de rappeler la crise de la grippe espagnole suivie du crash economique des annees 30.

    Ça fait longtemps qu’ils auraient dû *sanderiser* un peu leur société.

  16. Louise dit :

    La semaine dernière, je ne blâmais pas Bernie Sanders de rester sur les rangs encore une semaine, le temps pour ses troupes d’absorber le choc et pour lui de faire un dernier débat pour défendre ses idées.
    Cette semaine, la situation a changé. Après le résultat de ce soir ce serait complètement irresponsable qu’il s’accroche. Ça voudrait dire qu’il met ses intérêt personnels avant le bien de son pays.
    Le temps n’est plus à l’entêtement, il devrait être lucide, accepter la réalité et démissionner.

  17. citoyen dit :

    pas assez populaire au sein de son parti sur plusieurs élections, pas assez populaire auprès de la population américaine et pas assez populaire au sein des médias pour bâtir un branding de masse.

    1. Bartien dit :

      @citoyen

      « pas assez populaire au sein de son parti… »

      Parlez-vous de Bernie Sanders??

      Au sein de son parti, ah oui…SON PARTI??
      Est-ce qu’il est membre au moins de »son parti »??

      Ne vous en faites pas pour moi mon cher citoyen, je n’attends pas une réponse de votre part!!

      1. gl000001 dit :

        Le citoyen ne répond jamais. Il manque de réparti autant que Sanders a un parti.

  18. Gilles Morissette dit :

    Sanders quitter dans la dignité? il ne connait même pas la signification de cette expression.

    ll va foutre la « merde » jusqu’à la fin et même après, comme il l’a fait en 2016.

    L’heure est à la solidarité aux USA et surtout au sein du Parti Démocrate face à la pandémie qui frappe ce pays.

    Ne comptez pas sur BS pour en démontrer.

    Bernie n’est pas présidentiel. Il ne l’a jamais été et ne le sera jamais. Il est semblable à Tiny Brain. Un égocentrique, un narcissique qui ne pense qu’à son intérêt personnel.

    Il a certes de belles idées mais il est incapable de les vendre et de faire des compromis pour les mettre en application.

    Les Démocrates doivent réaliser que plus vite se terminera cette course, mieux ce sera pour tout le monde.

    Apparté. 63 cas de coronasvirus au Québec aujourd’hui alors qu’il y en avait 50 hier. Pas encore de décès contrairement en Ontario et en CB.

  19. jeani dit :

    HS

    Drôle de voir le premier ministre Legault agiter ses mains autant, sinon plus, que la dame qui traduit ses paroles pour les sourds.

  20. ddescarreaux dit :

    Trump pourrait jouer son jeu comme à l’habitude en interdisant les rassemblements de plus de x personnes. Les primaires ne pouvant pas se tenir, qu’est-ce qui arriveraient avec les élections si la crise sanitaire s’allonge ? Magouilleur un jour….

  21. Danielle Vallée dit :

    A leur point de presse de ce midi Trump (le sans jugement) a affirmé pendant 5 minutes qu’il voulait absolument aider Boeing, que c’était tellement une bonne compagnie, que Boeing a été attaquée de tout bord et tout côté mais maintenant que ça commençait à aller mieux ce nouveau pépin leur était arrivé. Pauvre petite compagnie !
    Il parle de la compagnie qui a assassiné des centaines de personnes par négligence, dont on découvre chaque semaine de nouvelles fautes et erreurs de design sur ses 737. Boeing qui est poursuivie pour des centaines de millions de dollars depuis 2 ans.
    Alors Trump va donner des milliards de l’argent des payeurs de taxes à Boeing pour les aider….
    Regardez bien aller ce ‘support des entreprises’. Les contribuables vont se faire laver encore une fois.
    J’espère que Nancy va s’opposer du haut de ses talons hauts.

    Et Mnuchin a dit qu’il veut envoyer $1 000 à chaque américain (emprunté sur le compte des américains bien sûr).
    Comment il va le poster aux 550 000 sans abris ?
    Et va-t-il en poster à ces gens qui ont un nom à consonnance latine même s’ils ont nés aux USA ?
    Et ceux qui ont un nom chinois…ils ne sont pas tellement bien vus en ce moment ?
    A suivre….

    1. constella1 dit :

      Daniele Vallée
      👏👏👏👏
      Boeing :sans compter tout le mal qu’elle a causé à Bombardier dans cette bataille inutile sur Airbus qu’elle lui a faite
      Bataille gagnée mais le mal causé lui irrécupérable…on connaît la suite

    2. darrylfzanuck dit :

      $1000 aux citoyens? pour combien de temps? le montant devrait etre $5000 a $10000 on parle de juillet ou aout..$1000 ,cest pas beaucoup pour 4 mois.le $850 milliards va aller surtout aux cies oubliez-pas les Reps sont pour les cies G.O.P. veut dire Greed Over People.Ils ont donnés des BILLIONS( les trillions américains sont des billions pour nous) en retour d’impots et réductions de taxes aux cies et aux riches Warren Buffet et sa compagnie ont euent un cheque de plus de $980 millions je crois.Les Américains moyens ont pratiquement rien euent apart la secrétaire de Pence qui était contente de son augmentation de $1.50 sur sa paie..Les Reps sont la pire gang depuis 60 ans,les Reps scrappent toujours les finances et les Dems les reconstruisent.Vous pouvez le vérifié.

  22. Danielle Vallée dit :

    Pour en revenir à Bernie il est persuadé que s’il accumule un nombre de délégués il va pouvoir aller à la convention cet été et faire inscrire certaines de ses options dans la plateforme électorale des démocrates.
    Ce qui assurerait la réélection de Trump bien sûr, mais lui il ne le voit pas comme ça.
    Il se bat contre le parti démocrate, pas contre Trump, même s’il le déteste.

  23. Gilles Morissette dit :

    HS

    La stupidité et l’inconscience poussé à l’extrême.

    On ne serait pas surpris d’apprendre qu’il fait partie de la secte des adorateurs de Tiny Brain.

    https://www.cnn.com/2020/03/17/us/kentucky-refused-quarantine-coronavirus-trnd/index.html

    1. Madalton dit :

      Il est chanceux qu’ils ne l’ait pas tiré. 😉

    2. constella1 dit :

      Gilles Morissette
      Petite nouvelle qui peut peut-être vous faire un peu redonner foi en l’humanité en ces temps difficiles 😉
      Il s’agit d’une recherche actuelle à Marseille sur un traitement possible pour le covid-19
      https://www.sudouest.fr/2020/03/17/traitement-contre-le-coronavirus-des-essais-cliniques-prometteurs-avec-la-chloroquine-7338200-10861.php

      1. constella1 dit :

        Correction
        Je voulais dire le A220 que Bombardier a vendu finalement à Airbus

      2. Danielle Vallée dit :

        @constella 1: Excellente nouvelle ça…

  24. Bboy dit :

    Ouais, j’ai tendance à penser de même. Le grand Trompe dira que l’économie allait très bien jusqu’à ce qu’un virus étranger vienne perturber les choses mais que grâce à lui le virus a été vaincu ( car il le sera un jour) et que l’économie va redevenir florissante encore,bien sur, grâce à lui et hop another 4 years.

  25. FlorentNaldeau dit :

    Il est difficile pour certains de se départir de vieux réflexes depuis longtemps intégrés à notre comportement; je m’en rends compte de plus en plus à mesure que j’avance en âge.

    BS est tellement habitué d’attaquer et de mordre quand il débat un adversaire ou même un allié, qu’il ne peut s’empêcher de sauter sur la moindre divergence entre lui et JB, en se comportant comme s’il avait encore une chance de gagner. Ce faisant il entretient de faux espoirs parmi ses troupes et les encourage dans leur attitude de « Bernie ou rien », particulièrement les plus jeunes qui ne sont pas habitués au processus politique: la réconciliation après le choc des idées, ils ne connaissent pas. Et ce n’est pas en regardant BS aller qu’ils vont l’apprendre.

    Il est tout à fait normal que BS veuille avoir une influence sur les choix qui seront faits pour le programme électoral du parti, que ce soit à la convention ou d’une autre façon si celle-ci est annulée. Il a déjà acquis cette influence avec les délégués amassés jusqu’à présent mais ses résultats sont appelés à subir le phénomène des rendements décroissants puisque les électeurs des primaires voient déjà JB comme celui qui recevra l’investiture et auront donc plus tendance à voter pour lui. Peut-être certains pourraient-ils choisir quand même BS s’il ne faisait pas preuve de tant d’agressivité et semblait sincère dans ses déclarations en faveur du rapprochement et de la réconciliation au sein du parti.

  26. oeufoulepoussin dit :

    Désolé d’être hors propos, mais il y a un important point de presse fait par la maire de Blasio, (New York) comparant la situation actuelle avec la grippe espagnole de 1918. Je vous invite à écouter ce point de presse pour avoir un état de la situation de New York.

  27. Mabuse dit :

    Après les primaires d’aujourd’hui, si BS les perd toutes solidement mais refuse de lancer la serviette, la seule qui puisse permettre au parti démocrate de récupérer le vote des jeunes (et des latinos) est AOC. Elle est peut-être très à « gauche », mais elle c’est une femme brillante qui est capable de beaucoup plus de sens pratique que BS qui l’a rabrouée après qu’elle ait laissé entendre une ouverture à des compromis sur le système de santé à payeur unique. À surveiller aussi le choix de colistière par JB, idéalement, elle devrait être latina.

  28. jeanfrancoiscouture dit :

    «Bernie Sanders n’a pas donné l’impression de chercher une voie de sortie élégante……. »

    On a beau être d’accord avec nombre des positions de Bernie Sanders et lui trouver beaucoup de qualités, je n’ai jamais trouvé qu’il avait cette sorte d’élégance naturelle et ce, dans la victoire comme dans la défaite. En ce sens il me fait penser un peu à Claude Ryan qui n’avait pas non plus cette sorte d’élégance et dont la conduite confinait parfois à la mesquinerie envers tout adversaire, vainqueur ou vaincu.

  29. darrylfzanuck dit :

    Sanders doit partir et vite,il a sans doute remarqué que ses chiffres dans les états ont beaucoup diminué,il répete toujours les memes choses sans véritable plan,vivement que Biden s’entende avec Warren et qu’ils débarassent leur pays de ce Mar A Lago virus..

  30. FlorentNaldeau dit :

    Je me demande jusqu’à quel point le parti Démocrate devrait consacrer temps, ressources et énergie pour rallier les partisans de BS en vue de la générale, en particulier les jeunes. D’une part ils sont férocement engagés envers Bernie et personne ne peut le remplacer à leurs yeux. Et d’autre part, leur assiduité au bureau de scrutin est assez faible. Ils l’ont encore démontré lors des récentes primaires, ce qui explique en partie les résultats décevants de BS car ils n’ont pas voté dans les proportions prévues par la campagne de BS. S’ils n’arrivent pas à se mobiliser et à faire l’effort de voter pour un objectif qui semblait les enthousiasmer (la victoire de BS), peut-on s’attendre à ce qu’ils le fassent lors d’une élection générale dans laquelle les enjeux sont plus nombreux et plus diffus?

    Somme toute, si le parti fait une simple analyse coûts/bénéfices, il en arrivera peut-être à la conclusion qu’il ne vaut pas la peine de courtiser cet électorat et qu’il serait plus profitable de se concentrer sur les segments de l’électorat qui ont une réelle tradition de participation aux scrutins et de voir à ce que ceux-ci se mobilisent et soient fidèles en grand nombre le jour de l’élection.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :