Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Depuis lundi, dix sondages, dont certains de très bonnes qualités, ont été publiés sur la course à l’investiture démocrate, selon le site FiveThirtyEight. Détail à la fois intéressant et révélateur : Bernie Sanders les domine tous, ce qui le place en excellente position pour prendre une avance importante dans la course aux délégués nécessaires pour devenir le candidat présidentiel du Parti démocrate (1990).

N’empêche : les probabilités que le sénateur du Vermont ne parvienne pas à atteindre ce nombre à la fin des primaires et caucus demeurent pour le moment plus grandes que l’inverse, selon FiveThirtyEight. Comme je l’ai mentionné dans ce billet publié plus tôt cette semaine, ces probabilités seront appelées à changer après les primaires du «Super mardi».

Ainsi, selon la moyenne des sondages nationaux recensés par FiveThirtyEight, Sanders devance ses rivaux avec 25,3% d’appuis chez les démocrates, suivi par Joe Biden (16,6%), Mike Bloomberg (16,2%), Elizabeth Warren (12%), Pete Buttigeg (10,6%) et Amy Klombuchar (5,6%).

Malgré son statut de meneur, Sanders ne devrait pas être la cible principale des attaques ce mercredi soir à l’occasion du débat démocrate à Las Vegas, à trois jours des caucus du Nevada. Ce rôle reviendra évidemment à Bloomberg, pour les raisons expliquées plus tôt cette semaine dans ce billet.

Biden a peut-être donné une idée de ce qu’il réserve à l’ancien maire de New York. Il a publié sur Twitter ce mercredi une pub dans laquelle il rappelle les critiques de Bloomberg à l’endroit de Barack Obama, critiques que les électeurs ont peut-être oublié en voyant les pubs du milliardaire saluant son étroite collaboration avec le 44e président.

(Photo Getty Images)

88 réflexions sur “Sanders, 10 sur 10

  1. Loïc Duplantis dit :

    J’adore très souvent les publicités de Biden, celle-là est probablement ma préférée.

  2. Henriette Latour dit :

    Trump 10, Sanders 0

    1. Haïku dit :

      Henriette Latour
      Très bien résumé ! 👌

    2. Igreck dit :

      Misère ! Le « sabot de Sanders » appliquée à la campagne démocrate !

    3. Achalante dit :

      Pourquoi? M. Sanders devrait aller chercher des voleurs désabusés.Ce sont peut-être eux qui feront la différence.

    4. Soleil Levant couchant dit :

      je ne comprends pas la popularité de Sanders… c’est surréaliste ….

  3. jcvirgil dit :

    Money c’ant write history !

    Ah oui…. A suivre .Quand tu pèses 63 milliards comme Bloomberg il n’y a pas grand chose que tu ne peux acheter..surtout en politique où tout se vend…

    1. RICK42 dit :

      Vaut mieux un Bloomberg qui « achète » une élection avec son argent qu’un Trump qui est réélu !

      1. Vaut mieux un Bloomberg qui « achète » une élection avec son argent qu’un trump qui l’achète avec l’argent des autres.

      2. Henriette Latour dit :

        RICK42

        Réélu avec l’argent des autres.

      3. Lily D. dit :

        Je deviens frustrée de les voir se caler les uns les autres au lieu d’unir leurs forces pour battre Trump. Cela décourage sans doute des électeurs de voter pour certains démocrates tout en donnant à Trump des armes pour passer à l’attaque. Un drôle de système de chacun pour soi, c’est moi le meilleur. On dit pourtant que l’union fait la force… et là, les Républicains se tiennent.

      4. Igreck dit :

        @LilyD
        Le terme à utiliser ici, quand il est question des Républicains : la Cosa Nostra !

    2. spritzer dit :

      @jcvirgil

      « Plus de 300 millions de dollars : la somme est vertigineuse.

      Depuis son entrée en lice en novembre, l’ex-maire de New York Michael Bloomberg a dépensé ce montant, exclusivement tiré de ses fonds personnels, pour financer des publicités de campagne électorale qui inondent les chaînes américaines et internet.

      « C’est absolument unique. Il n’y a rien eu de comparable dans l’histoire politique américaine », dit à l’AFP Bill Sweeney, expert en politique à l’American University. »
      https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/202002/13/01-5260793-les-milliardaires-secouent-les-primaires-democrates.php

      Richard Hétu et les américains vont se tanner de voir des publicités de Bloomberg. 😉

      1. Mabuse dit :

        Bloomberg = Citizens United – C’est ce que voulait la SCOTUS, le « free speech », c’est ça que ça coûte, 300 M $ US!

      2. Igreck dit :

        @Spritzer
        Sûrement pas plus que de voir (et entendre) la sale gueule de Trompe : plus de trois ans que ça dure !

    3. kelvinator dit :

      Bloomberg peut dépenser l’argent qu’il veut, les votes eux ne s’achéte pas.
      Deux autres milliardaires ont fini à 1-2%, et personne en parle.
      Bloomberg est un politicien, ce qui fait la différence. S’il n’était pas politicien, son argent seul ne lui aurait rien apporté.

  4. Christian Boulanger dit :

    Mais mais mais Sanders est un communiss’!! Bla bla trop à gauche bla bla vote gaspillé etc.

    Bernie2020, pour le bien des USAs et surtout, pour le bien du reste de la planète.

    1. RICK42 dit :

      Pour le bien de la planète, vous aurez un Trump réélu! Revenez sur terre!

      1. jcvirgil dit :

        @Rick 42

        Parlant de la planète pensez-vous vraiment qu’un milliardaire de la finance de Wall-Street fait partie de la solution pour combler le fossé des inégalités?

        Ces gens qui se sont payés des politiciens pour leur légiférer tous les échappatoire à fiscaux possibles, paient autour de 2% d’impôts et Oxfam nous apprenait que 26 supers milliardaires possédaient autant que la moitié des gens de la planète.

        Ils ont toujours d’abord soignés leurs intérêts. Ça me surprendrait qu’un d’entre eux se trouve soudain des tendances altruistes.
        Surtout après avoir mis la faute de la crise de 2008 sur des institutions financières trop généreuses dans leurs prêt à aux noirs et aux ménages à faible revenus, alors qu’on sait fort bien qu’ils avaient mis en place des produits financiers toxiques qui leur permettaient de se remplir les poches avec une spirale de prêts foireux .

      2. Igreck dit :

        @jcvirgil
        Qu’est-ce que vous ne comprenez pas dans : « il faut cr***** le Gros Moron dehors » ! De deux maux, ne faut-il pas choisir le moindre ? Et d’ailleurs, Bloomberg a prouvé maintes fois qu’il pouvait être sensible aux besoins des moins nantis. Et Trompe lui, a prouvé maintes et maintes fois qu’il s’est vraiment enrichi sur le dos de ses employé.e.s, de ses petits fournisseurs…

    2. John Dion dit :

      Êtes vous en train de nous dire que l’extrême gauche a fait du bien à l’humanité ces dernier 100 ans…? Je sait bien que ce n’est pas exactement ce que vous avez écrit, mais ça sonne comme ça….

      1. RICK42 dit :

        Jcvirgil je sais vous détestez les millionnaires d’une haine inassouvissable… Au fait, savez-vous que le très vertueux St.Bernie est lui-même millionnaire? Grosse contradiction, non? Continuez dans votre aveuglement volontaire, par principe gauchiste que tous les riches sont à mettre dans le même sac…sauf Bernie, bien entendu.

      2. onbo dit :

        @John Dion

        Est-ce vraiment chouette que de mettre des propos dans la bouche de quelqu’un d’autre. Vous pouvez citer JC Virgil, mais déduire de son propos que Sanders est d’extrême gauche, c’est mal connaître Virgil ainsi que le sujet.

        Au Canada, Sanders serait proche, sinon à la droite du NPD. Sanders implore que les USA aient une espèce de sorte de comment dirais-je programme de santé qui couvre tous les Américains. On a ça au Canada depuis des lustres et des lunes. et… nous sommes le principal clientfurnisseur des USA. C’est quoi le problème, aux USA, demande Sanders à ses concitoyens?

        J’écoutais hier et ce matin, la rencontre entre le premier ministre des Bermudes et Bloomberg, animée par monsieur Duperreault, un caïd des l’assurances qui se trouve employé de Bloomberg L.P. (2019)

        Monsieur Bloomberg en a poussé des vertes et des pas pires.(Bloomberg est un reconverti au parti démocrate et depuis récemment candidat démocrate à la présidence…

        … « I don’t know what « progressive » means! » ???
        … « The democratic party? a party that has moved very far left » ???

        …  » A quarter of the young people can qualify for the army… 75 % of the youth have a combination of the following: They Do not know how to read or to write, are in bad physical conditions, have au drug problem, and you know, la marijuana fait baisser le quotient intellectuel de 10 points et ça ne reviendra jamais..!!

        une joke de riche:

        Le PM des Bermudes dit: « ça fait 20 ans que nous sommes sortis du régime colonial » … Bloomberg enchaine:

        … « J’ai été marié 20 ans… Je vous comprends… je sais ce que c’est que l’oppression coloniale. » M.B.

        …petit malaise dans la salle…

        Le PM des Bermudes dit: « We have a lot of banks, good place to doing business, big insurances companies that work in accordance with government…, Bloomberg enchaine:

        … « I have a house there, I can walk on the main street without looking over my shoulder. …euh euh… even in new-York a woman can walk on the street… but at night..! euh.. »

        … « In new-york, there are parades every day, (‘laughing’)… ils parlent ensemble… Mike Bloomberg.:
        … If one guy wearing a dress, whether they are going to the locker room with their daughter… ! ???

        WHAT ???

  5. spritzer dit :

    Bloomberg va être attaqué au débat mais lui aura toujours Sanders derrière la tête. J’ai hâte de voir leurs interactions..

    1. jcvirgil dit :

      Bloomberg ses *wall-street bros* et ses milliards pour bloquer Sanders et ses bros qui veulent réformer le système oligarchique actuel , c’est la véritable confrontation qui semble se dessiner..

      1. RICK42 dit :

        La vraie confrontation aura lieu contre Trump… et qui peut battre Trump et son armée d’adorateurs? Sûrement pas le gauchiste Bernie dans toute sa splendeur soclaliste!

      2. Frederic Jobin dit :

        @Rick42

        « La vraie confrontation aura lieu contre Trump… » ?? Come on… Ce n’est que cosmétique, Trump, Bloomberg… 2 visages de la même oligarchie… Bloomberg est seulement moins répugnant, c’est une nouvelle peinture moins criarde et dérangeante que Trump, ça reste le même système économique qui rend la vie plus misérable pour une majorité grandissante, Bloomberg juste plus agréable aux oreilles et aux sensibilités morales et intellectuelles…

        Si c’est tout ce qu’on ose se donner le droit d’espérer, soit… Mais je trouve ça déplorable…

        Je ne me leurre pas, Sanders n’a pas de baguette magique, sans une majorité au Congrès et au Sénat (et c’est ici la vrai confrontation) il n’accomplira pas l’intégralité de son programme. Mais comme Trump l’a compris, ce n’est pas le plus important…

        Le plus important, et Trump le démontre chaque jour par ces tweets incessants et c’est actes scandaleux, c’est qu’il démontre qu’il se moque du « système », qu’il n’hésite pas à le briser comme un enfant brise un jouet, qu’il est plus fort que le « système »… Mais il s’attaque au système politique, les mécanismes et politiques économiques et sociales restent invariablement les mêmes, au détriment d’une majorité qu’on gèle à coups de prescriptions… Il a convaincu sa base, comme tout bon con man, que le système qu’il combat ouvertement est le même qui les restreint alors que ce n’est pas du tout le cas…

        L’effet le plus durable d’une présidence Sanders (et pour les démocrates même, sa nomination aux primaires), serait un cautionnement dans le psyché américain, qu’on peut voir les choses autrement, qu’être humaniste et progressiste n’est pas une tare ni une utopie…

        Sanders est le « démocrate » le plus estimé chez la base de Trump (pas celle de l’establishment GOP), plusieurs le respecte d’une certaine façon, il le reconnaissent comme étant honnête, de plus ça fait 4 and que leur gourou Trump répète que le pauvre Bernie a été traité injustement pas les méchants démocrates, unfair you know (C’est lui qui le dit, pas moi, des fois que vous le penseriez…).

        Ils sympathisent avec lui, sans partager ses idées, pour beaucoup il est (à torts ou à raison) le gars qui se fait chi*r dessus par l’establishment démocrate depuis 40 ans, tout en restant le même, avec le même discours, il le disent eux-même, Bernie n’est pas un vrai démocrate mais il est authentique et qu’on le réalise ou pas, cette connexion résonne plus fort qu’une certaine rationalité… Si Bernie lui aussi réussi à vaincre le « système », et remporte les primaires comme Trump l’a fait en 2016 contre toute attente, sans affirmer des défections massives, Sanders pourrait convaincre une partie de la base de Trump…

        42% d’indépendants aux US, 30% de Républicains, 27% de démocrates, regardez les tendances depuis 2004 ici
        https://news.gallup.com/poll/15370/party-affiliation.aspx

        Les indépendants représentent la force la plus importante politiquement, et il ne faut pas confondre ce 42% comme étant « au centre », ça serait une erreur… Il s’agit bien d’indépendants, qui rejettent d’emblé les 2 partis, pourris par leurs establishement respectifs et se fient à leur guts plus qu’aux promesses… Et Sanders, avec cette connexion d’authenticité, a un net avantage…

        Merci à Chris Matthews d’autres de continuer à dépeindre Sanders comme hérault de l’Apocalypse, ça lui donne un panache attrayant chez une bonne partie de ces indépendants…

      3. Dekessey dit :

        @Frederic Jobin

        Très bonne analyse.

  6. Danielle Vallée dit :

    @spritzer: « Bloomberg va être attaqué au débat mais lui aura toujours Sanders derrière la tête »
    C’est justement le talent de manipulateur de Sanders qui fait que tout le monde va attaquer Bloomberg.
    tout le monde devrait attaquer Sanders n’est-ce-pas? Puisqu’il est le ‘front runner’
    Mais Sanders a moussé une cabale anti-Bloomberg en bonne règle, à coups de mensongers et d’exagération.

    Je pense que Klobuchar va surprendre tout le monde ce soir et attaquer Sanders sur son incapacité de chiffres ses promesses.
    Elle doit se différencier des autres ou couler. Et en plus elle ferait une excellente VP pour Bloomberg, et elle doit y penser.
    On s’en reparle demain.

    1. spritzer dit :

      @Danielle Vallée

      Bloomberg est un candidat sérieux de la façon qu’il mène sa campagne c’est normal qu’il soit testé à son premier débat. Le spectacle devrait être bon en tout cas.

    2. kelvinator dit :

      Bloomberg risque fort d’attaquer les bully qui supporte Sanders, forcant un peu tout le monde à se dissocier de ce genre de bullying.
      Sanders ayant un gros ego, et ayant cultivé l’ambiguité avec cette frange radicale, ne sera pas poussé à les renier.
      Ce serait une bonne façon de dévier le sujet sur l’unité du parti, sur la manière de battre Trump, plutôt que ressasser sans cesse ce qui s’est passé il y a 15-20 ans.

      Bloomberg est bien mieux conseillé que Sanders stratégiquement, je suis certain qu’il aura une bonne stratégie, ce qui risque de faire la différence est le charisme et le « delivery ».

  7. Mabuse dit :

    Sanders est peut-être en avance dans les sondages, mais il plafonne. Les jeux se feront après le débat de ce soir et les primaires du super-mardi. Avec 25% des votes seulement, Sanders seul n’ira nulle part. Les modérés représentent presque 50% des intentions de vote. Ils se doivent de faire des alliances et le candidat bénéficiaire devra peut-être aller chercher un gros nom comme co-listier pour récupérer les votes des noirs et des latinos. Alors seulement, les dėmocrates auront-ils des chances de battre Trump.

    1. Samati dit :

      @ Mabuse

      Vous avez raison. Il serait surprenant que plus de 50% des délégués démocrates appuient Sanders afin d’en faire leur candidat aux prochaines élections. Au mieuzx il fera un bon deuxième comme en 2016. Les démocrates doivent voter pour celui qui a le plus de chances de battre Trump. Il n’y a pas d’autres options valables.

    2. Dekessey dit :

      Peut-être que Sanders plafonne, mais vous oubliez un détail: Où iront les votes de Warren si elle abandonne?

      1. Mabuse dit :

        À la différence de Sanders, Warren est une démocrate et ses appuis sont réellement démocrates. Si Warren se rallie aux modérés – elle ne se ralliera pas à Sanders pcq cela accentuerait les divisions au sein du parti – la plupart de ses appuis suivront.

        Question pour M. Hétu, combien d’États ont des primaires ouvertes, i.e., d’après ce que j’en comprends, où des républicains peuvent voter pour le candidat démocrate de leur choix, soit Sanders?

      2. Ziggy9361 dit :

        Selon le sondage publier dans le billet,Sanders et Warren=37%des voix et les quatres autres près de 50% ,si Sanders commence
        à plafonner suite au super mardi l’issue de la course risque de se décider rapidement avec les ralliement.

  8. kelvinator dit :

    C’est ce genre de publicité qui ont coulé Biden je crois.
    Biden fait vraiment tout pour se coller à Obama, ça en devient gênant…

    Il avait l’image d’un homme au dessus des attaques personnelles et de coup bas, maintenant ce n’est plus le cas, il a l’air vindicatif en insultant ses adversaire plutôt que parler du futur du parti, ses objectifs, sa manière de battre Trump…

  9. Alexander dit :

    Je lis ces sondages en comparant le 38% des progressistes (Sanders et Warren) et la balance pour les centristes.

    La clé sera la vitesse à laquelle les candidats vont se désister et se rallier.

    Rien n’est joué.

    Sanders est certainement le favori des républicains. Etre à la place des républicains, j’inonderais le web de fake news pro Sanders pour influencer le vote au max.

  10. Haïku dit :

    RE: les pubs des candidats…

    -« La publicité, c’est la science de stopper l’intelligence humaine assez longtemps pour lui soutirer des votes. »(Stephen Leacock/Haïku).

    -« La publicité est à la consommation ce que l’érotisme est à l’amour. Le plaisir ne suit pas toujours…. »(P. Bouvard).

    1. Haïku dit :

      Ajout:

      -« Money can’t buy me love »(Lenin/McCarthy).😉

  11. Richard Lavoie dit :

    Il faudrait que tous les candidats prennent l’engagement ferme d’appuyer le vainqueur du Super mardi! Tout le reste de la campagne pourrait se faire dans l’unité! (Rêve démocratique).

  12. Danielle Vallée dit :

    @Richard Lavoie:
    Sanders l’a promis hier soir, solennellement.
    Mais ce n’est pas lui le problème.
    16% des gens qui sont sortis de la primaire ont affirmé qu’ils ne voteront pas si Sanders ne gagne pas.
    C’est 2016 all over again.

    1. Richard Lavoie dit :

      So be it! Ils n’auront que ce qu’ils méritent!

  13. MarcoUBCQ dit :

    Et si Michael était riche parce qu’il est brillant? Qui a dit qu’un milliardaire était nécessairement mauvais? Etc. Les arguments caduques et dignes de l’étroitesses d’esprit de Donald semblent être le lot des critiques contre Michael. Donald semble avoir créé des baisses massive de perspicacité et de discernement chez pratiquement tout le monde, y compris ses détracteurs. Ce qui me fait marrer au centuple c’est que tout ça est merveilleusement illustré dans la série de romans « Harry Potter »: Diviser, confondre, séduire par le fric et le pouvoir, etc. Et qui a un rôle déterminant dans l’histoire: Albus Dumbledore, « riche » en pouvoirs et habiletés, et comme Bloomberg il a un passé sombre. Réveillez le monde!

    1. MarcoUBCQ dit :

      « Wake up!!!!! », de « Rage against the machine », entendu entre autre à la fin du film « The Matrix ».

    2. Haïku dit :

      Ou « Réveillez-vous », le slogan des Témoins de Jéhovah ? 😉

  14. FlorentNaldeau dit :

    Si les candidats de l’aile centriste du parti ne font pas rapidement un examen de conscience sérieux en vue d’un regroupement radical de leurs candidatures et partisans respectifs, ils entretiendront la fragmentation des votes de leur faction du parti. Ce faisant, ils ouvriront la voie à un scénario où BS se présentera à la convention sans avoir réuni la majorité nécessaire, tout en pouvant se déclarer le candidat déjà désigné puisque personne d’autre n’aura obtenu individuellement autant de voix et de délégués que lui. Et cela même si les résultats combinés des survivants dépassaient confortablement son total.

    Connaissant l’irréductibilité intellectuelle de BS et de ceux qui l’appuient, on peut prévoir que si cela se réalisait, le parti serait dans un état de division dont il pourra difficilement se relever au cours des quelques semaines qui resteront pour la campagne présidentielle elle-même.

    Idéalement, cet écrémage devrait se produire avant le super-mardi. Les candidats centristes de deuxième ou troisième ligne sauront-ils faire passer les intérêts de leur courant politique devant leur orgueil personnel?

    Entre-temps, les flèches contre MB se poursuivent. Une porte-parole de la campagne de BS a déclaré que les médias « ne parlent jamais » des infarctus (au pluriel) que MB a subis. Elle a dû se rétracter car il s’agit de la pose d’un stent il y a près de vingt ans, mais aucunement de « crise cardiaque ». Ce qui démontre qu’à cette phase, certains sont prêts à faire feu de tout bois, même d’informations non vérifiées ou erronées.

    1. constella1 dit :

      Florent Naldeau

      👏👏👏

  15. citoyen dit :

    la politique devrait avoir leur propre compagnie de communication, d’informations et de multimédias pour accompagner les candidats, les partis et les programmes.

    1. gl000001 dit :

      Impeached trump a Fox News, Twitter et Facebook !!!

    1. Layla dit :

      @monsieur 8
      Merci beaucoup

      1. Haïku dit :

        Ajout:

        -« Qui veut faire parler de soi, fait débat autour de soi. »

        -« Le collant fait débat quand il cache ce que dévoilent des bas-collants. »

        (Merci S. Zeller).

    2. Dekessey dit :

      Merci! Ça promet.

  16. Samati dit :

    Le débat en direct

    1. Haïku dit :

      @Samati
      « I’m hovering like a fly, waiting for the windshield on the freeway »(Peter Gabriel/Genesis). 😨😨

      1. Haïku dit :

        @loup2
        Tabarnouche, vous avez toujours un lien pertinent « on hold ». Merci ! 👌

  17. Layla dit :

    C’est fou ce que je vois et j’entends, misère je suis rendue à trouver pire Elisabeth Warren que Bernie Sanders, je suis en dépression ou quoi? J’ai dû coupé le son…

    Les Usa vont avancer avec Amy, Michael et Pete…je les ai mis par ordre alphabétique.

    1. Ziggy9361 dit :

      C’est rien ça , vous devriez voir l’Élu à son meeting de Phoenix un vrai gentlemen.

    2. Haïku dit :

      @Layla
      RE: »…je les ai mis par ordre alphabétique… »😉👌
      —-
      -« Dans l’alphabet du corps, le Q est la consonne Qui m’occupe toujours particulièrement. »(Trump).

      (Oups. C’est de Claude Nougarou.).😉

    3. xnicden dit :

      Pourquoi? Je n’ai pas tout vu mais il me semble que madame Warren a marqué des points.

  18. Mais c’est quoi ce débat là?
    Le procès de chaque candidat?
    Qui va « bitcher » le plus?
    Et je blâme plus les questions que les candidats…

    1. Haïku dit :

      @marie4poches

      -« C’est dans ce monde imparfait que se joue notre futur. »(Biarritz).

      1. Alors le futur sera plus qu’imparfait.

      2. Haïku dit :

        @marie4poches
        😉👏👏👏

  19. Layla dit :

    J’ai fait mon effort de guerre…ce n’est pas pour moi…imaginez ils doivent répondre de ce qu’ils ont dit il y a 10, 20 ou 25 ans…dans 6 mois, 1 an, 2 et 3 ans ils vont devoir justifier, répondre de ce qu’ils ont dit ce soir…ça juste pas de bon sens.

  20. monsieur8 dit :

    La citation de la soirée:

    « Democrats take a huge risk if we just substitute one arrogant billionaire for another. This country has worked for the rich for a long time and left everyone else in the dirt. It is time to have a president who will be on the side of working families and be willing to get out there and fight for them. »

    Elizabeth Warren.

  21. Danielle Vallée dit :

    @xnicden: « mais il me semble que madame Warren a marqué des points. »
    Trop agressive, même un peu ‘bitchy’

    1. Danielle Vallée dit :

      Elle a même attaqué Sanders et a dit que les plans de Sanders ne fonctionnent pas.. Après 2 ans ?????

    2. Ziggy9361 dit :

      Oui,le terme est bon.

    3. xnicden dit :

      C’est un facteur non négligeable effectivement.

  22. Dekessey dit :

    Ouch.
    Les couteaux volaient dans tous les sens.
    Bloomberg s’en est bien tiré. Kobluchar a paru ébranlée par Buttigieg. Les autres égaux à eux-même.
    Difficile de déterminer un « gagnant »

  23. Haïku dit :

    HS.
    Peut-être que Robert De Niro aurait dû être un candidat dans ce débat,
    avec son fameux « F.ck Trump ! » Non ?

  24. spritzer dit :

    Sanders a gagné haut la main, Warren et Buttigieg ont été bons et Bloomberg y a gouté.

  25. Danielle Vallée dit :

    Ce qui était remarquable c’est le malaise et les huées dans la foule quand les candidats s’insultaient.
    Je ne pense pas qu’il y a eu des gagnants ce soir.
    Tout le monde en est sorti diminué.

  26. leonard1625 dit :

    Bloomberg n’était visiblement pas dans milieu naturel. A plusieurs reprises, il aurait voulu répliquer mais d’autres, le plus souvent Warren, lui volait la parole. Peut-être que sa stratégie était de faire du « rope-a-dope » dans un premier débat, histoire de faire passer les petits os de son passé. Sur ce, il s’est bien tiré sauf peut-être lorsque Warren a lourdement insisté pour que soit divulgué les noms des personnes ayant eu une entente de confidentialité.

    Buttigieg? Le jeune parle bien, mais il ne dit que des généralités pieuses.

    Warren et Sanders? Ils ont été de loin les plus agressifs. Peut-être que Warren a un peu grugé les appuis de Sanders.

    Biden et Klobuchar? Biden était bien alerte et énergique. Je crois qu’il a fait des gains ce soir, cela aux dépends principalement de Klobuchar et Buttigieig.

    1. InfoPhile dit :

       » Peut-être que sa stratégie était de faire du « rope-a-dope » dans un premier débat, histoire de faire passer les petits os de son passé  »

      Bien vu et bien dit.

  27. Haïku dit :

    HS..
    Conseil…
    Allez voir l’entrevue de Bill Maher avec Steve Bannon .
    Désolé et merde, le lien ne fonctionne pas.
    C’est sur YouTube, @ »Real Time/Bannon 2020.

  28. leonard1625 dit :

    Quel dommage que des gens aussi brillants que Bloomberg soit jugés par des débats où celui qui est le plus agressif remporte la palme. Bloomberg n’a jamais eu la chance d’exposer ses positions sur le système de santé. On peut en prendre connaissance sur Youtube.

    Le type est très structuré. De plus, il faut être de bien mauvaise foi pour lui trouver un milligramme d’arrogance dans ce discours. Il expose ses idées à partir de la 11e minute. Le vif du sujet est de la 13e minute à la 20e minute.

  29. noirod dit :

    J’aurais pu gager ma chemise que le gros gluant allait pas rentrer il y a 4 ans. Clinton comme un couteau dans du beurre chaud que j’disais…Alors c’ est certainement pas un archi millionnaire , un nonagénaire, une femme (malheureusement ) ou un gai ( petit jesus oblige ) qui vont changer les choses . Il y a sans doute un ou une candidate de calibre dans l ‘alignement démocrate mais ca va prendre teeellement plus que ca pour battre la corruption et les rednecks cette fois ci. Quand tu dis que toutes les forces du mal sont réunies…Ca aurait pris une méga personnalité ,jeune et bien en vue avec un discours moderne et rassembleur. C’ est clair que l’Amérique s’enfonce et que la dictature va encore plus resserrer son emprise ,si bien que la classe moyenne n’ aura plus les moyens de resister au sens propre et au sens figuré . Écrivez moi un autre scénario kekun mais vous avez besoin de m’ apporter de solides arguments pour me convaincre.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Vous gagez donc votre chemise que gagez votre chemise aujourd’hui, en affirmant que seule une jeune personne peut battre Donald le roi du Vide, ne fera pas de vous un gagnant encore une fois?

      1. MarcoUBCQ dit :

        Vous gagez donc vote chemise que gageR votre chemise…

      2. noirod dit :

        J’ai bien peur que cette fois-ci je vais gagner …en perdant !

  30. Layla dit :

    J’ai écouté jusqu’à 22:00 et en partie, le ton agressif de Mme Warren et M.Sanders, je ne suis pas à l’aise avec ça…

    Juste pour dire que c’était du gros n’importe quoi …Bernie se défend de son stent en parlant que M.Bloomberg en a eu deux, l’autre a confirmé en disant …il y a 20 ans de ce que j’ai compris…
    La pose d’un stent représente un danger pour la personne…dans les 6 à 12 premiers mois, tu dois prendre du plavix et pour certain du Coumadin…pas 20 ans.

    M. Sanders où Mme Warren pas certaine… a ramené ce qu’aurait dit à Bloomberg sur les « horse faced lesbians » et les Fat broads…tellement ordinaire de ramener ça …sur le stage…qu’est ce qui est pire celui qui la dit ou celui qui le répète dans un débat.

    Comparer M.Bloomberg à DT incroyable…un « républicain »
    Un pro- vie, en faveur du contrôle des armes à feu, pour mariage du même sexe, une faveur des immigrants, défenseurs des changements climatiques…

    Il fallait voir Pete Buttigieg et Amy Klobuchar se branler la tête et sourire, l’air de dire ça se peux-tu…en entendant E.Warren

    Combien de fois ils ont martelé sur le dos de MB et son argent, qui n’était pas si sale que ça quand son argent a fait élire des démocrates en 2018, le gars il a fait ses preuves côté administration, il a monté un programme…côté génial c’est pas si mal…rien à voir avec le génie stable.
    Je suis carrément écœurée mais mea culpa ce genre de débat n’est pas pour moi… ce genre de débat selon moi te donne le goût de rester à la maison, de fermer le téléviseur aux heures des nouvelles et de dire merde je ne vais plus aller voter. A l’heure où on dit oh combien les dems doivent faire sortir le vote. Et bien c’est râté.

  31. Gilles Morissette dit :

    La victoire de Sanders est la ré-élection assurée de Tiny Brain.

    C’est ce que je dis depuis le début et je n’ai pas changé d’idée.

    Je ne peux pas croire que les Démocrates soient assez connards pour élire un type comme Sanders avec des idées qui vont faire fuir les électeurs modérés vers Tiny Brain comme ça s’est passé en 2016.

    C’erst toujours comme ça avec la « Petite (très petite) go-Gauche ». Ça joue les puristes ça se permet de faire la morale aux autres, ça prétend défendre des idées dites « progressistes » mais ça n’arrive pas à connecter avec les électeurs modérés.

    Québec Solidaire a le même problème chez nous. Une bande d’illuminatis qui ne vit pas dans la même réalité que nous.

    « 4 more years » !!

    1. Dekessey dit :

      @Gilles Morisette
      Vous ne pouvez pas sérieusement comparer Sanders et Manon Massé.
      Les USA est le seul pays industrialisé à ne pas offrir les soins de santé universel. Les compagnies d’assurance privées sont là pour le profit bien avant les soins de santé, tout comme les compagnies pharmaceutiques. Certains médicaments coûtent dix fois plus cher qu’ici. Les étudiants s’endettent pour des années. Le débat sur l’avortement est encore d’actualité. Ils sont encore à l’époque du far-west avec leurs fusils! Pensez-y! On part de loin!
      Sanders martèle le même message depuis des décennies et il attire les jeunes. Paradoxalement, c’est un septuagénaire qui représente un vent de changement dans un pays qui en a grandement besoin! Peut-être que Sanders ne sera pas élu, ça reste encore à voir, mais avouez que c’est encourageant pour l’avenir. Un méchant socialiste mène actuellement la course à l’investiture démocrate, qui l’eut cru?

  32. InfoPhile dit :

    @Gilles Morissette

    «Je ne peux pas croire que les Démocrates soient assez connards pour élire un type comme Sanders avec des idées qui vont faire fuir les électeurs modérés vers Tiny Brain comme ça s’est passé en 2016.»

    Pour d’autres, il est encore plus difficile de croire que des électeurs modérés soient assez connards pour réélire Tiny Brain.

    Parce que franchement, il faut être pas mal extrémiste pour endosser l’Insalubre (santé, éducation, environnement, avortement, climat social).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :