Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

L’administration Trump a dépêché ses gros canons ce mercredi au Capitole pour des breffages sur la justification de l’opération qui a mené à l’assassinat du général iranien Qassem Soleimani et précipité les États-Unis au bord de la guerre. Le sénateur démocrate du New Jersey Cory Booker a résumé ainsi la réaction de son groupe : «Nous n’avons reçu aucune preuve d’une menace imminente. Je demeure profondément sceptique que [le président Trump] avait une justification pour cette attaque.»

Au moins deux sénateurs républicains, Mike Lee de l’Utah et Rand Paul du Kentucky, ont exprimé la même frustration que les démocrates après avoir entendu les explications du sécrétaire à la Défense Mike Esper, le secrétaire d’État Mike Pompeo et la directrice de la CIA Gina Haspel, entre autres.

«C’est probablement le pire breffage auquel j’ai assisté, du moins sur une question militaire», a déclaré le sénateur Lee, qui a notamment trouvé «insultant» de se faire dire par les responsables de l’administration Trump que le Congrès «encouragerait» l’Iran en débattant des pouvoirs du président de déclarer la guerre à ce pays.

«Nous n’abdiquons pas notre devoir», a déclaré le sénateur Paul.

Lee a déclaré qu’il voterait en faveur d’une résolution limitant les pouvoirs de Donald Trump de déclarer la guerre à l’Iran. La Chambre des représentants doit tenir un vote sur une résolution semblable jeudi.

(Photos The Hill)

50 réflexions sur “Quand des sénateurs républicains critiquent l’administration Trump sur l’Iran

  1. Salvador E. Rodriguez dit :

    Des républicains qui critique Trump, est ce possible? Ou est ce de la poudre aux yeux… ou de l’hypocrisie? Dure à suivre ces républicains [ironie].

    1. Réal Tremblay dit :

      De belles paroles encore une fois des Républicains mais que se passera-t-il quand il faudra voter à voix haute et après une visite des sbires de la Maison Blanche.

    1. ghislain1957 dit :

      @ Madalton

      « Et Fox News qui coupe l’entrevue que donnait Lee. »

      Réflexe normal d’un organe de propagande d’un dictateur, la censure.

  2. bidouilleux dit :

    Comment expliquer que les missiles Iraniens n’ont pas ete detruit par un barrage anti-missile ?

    … Un autre Pearl Harbor !

    Ce plan rate explique la non justification

    1. lechatderuelle dit :

      bidouilleux Comme les Russes avaient laissé les USA bombardé un aéroport vide en Syrie comme « réplique »… les USA ont laissé les Iraniens bombarder 2 camps vides comme « réplique »…..

  3. Layla dit :

    Bon ben ça c’est une bonne nouvelle, donc le commandant en chef c’est un assassin, il n’y avait pas de légitime défense « imminente » si je comprends bien..DT a bafoué la sécurité nationale pour son lui-même.
    Pour venger l’américain sous-traitant il a ordonné une attaque qui a tué de mémoire environ 25 personnes, et parce qu’il y a eu des manifestations devant l’ ambassade qui avait éloigner les diplomates il a ordonné l’assassinat d’un Général et avec lui tuant au moins 5 personnes toujours de mémoire.
    On dirait bien que le lavage de cerveau au briefing n’a pas fonctionné….
    Bye bye boss? peut-être ? à suivre.

    1. Haïku dit :

      Je l’Esper.

  4. fallaitquejteuldise dit :

    L’asservissement semble commencer à avoir ses limites: devant la loyauté envers le parti, certains commencent à être tanné de voir leur dignité individuelle être écrasé ainsi. J’espère que le réveil sera rapide pour certains car la loyauté, ils la doivent avant tout à la constitution et aux électeurs.

  5. Est-ce qu’ils commencent à voir clair dans le comportement de leur potus et son administration?
    Ou sont-ils écoeurés de garder les yeux fermés devant cette dictature en devenir?

  6. Et s’il n’y avait pas de menace imminente, serait-ce un autre abus de pouvoir? Un crime de guerre?

    1. gl000001 dit :

      Y avait-il des armes de destruction massive ? Y-a-t-il eu un abus de pouvoir ou un crime de guerre ?
      On peut toujours espérer mais …

  7. POLITICON dit :

    Sénateurs Républicains Coupables!

    Même si une pincée de sénateurs républicains expriment leur mécontentement face à l’assassinat du général iranien par Trump, reste qu’ils en sont tous responsables. En bloc, ce sont eux qui continuent à défendre les politiques, les opinions, les erreurs désastreuses d’une administration franchement incompétente. Maintenant que son incompétence représente nettement un danger pour la paix dans le monde, deux d’entre-eux ressortent comme deux boules de merde dans une boite de chocolat. Ce sont ces sénateurs qui se nourrissent de la pestilence du président et contorsionnent son message ambigu pour que l’orangé apparaisse crédible auprès de l’électorat. Pour se faire réélire évidemment, mais au nom de quoi?

    Trump est la pire erreur politique de toute l’Histoire américaine. Le monde entier le sais sauf quelques zoufs démagogues, avides d’argent et de pouvoir. Quelle honte!

    1. Layla dit :

      @POLITICON
      C’est deux sénateurs avec deux autres républicains avaient voté en juillet afin de restreindre DT dans sa capacité à faire la guerre en Iran, ce semble un sujet chaud pour eux. Layla

  8. Haïku dit :

    RE: « Quand des sénateurs républicains critiquent l’administration Trump sur l’Iran. »

    « Pour critiquer les gens il faut les connaître, et pour les connaître, il faut les aimer. »(Coluche).

  9. marcandreki dit :

    Que deux sénateurs, dont les sièges ne sont probablement pas en jeu, je n’en sais rien, se lèvent et dénoncent ce simulacre de politique étrangère, c’est une bonne chose, mais n’avez vous pas remarqué le silence assourdissant des alliés de l’OTAN, quant à l’appel du clown pathétique à revoir l’accord sur le nucléaire…

    Rien, personne ne répond, ça regarde ailleurs, ça sifflote. Cause toujours, Donald.

    Les USA sont la risée du monde.

    1. Sauf que le monde commence à rire jaune…

  10. fylouz29 dit :

    Quand on t’explique que, non, tu n’as pas le droit d’abattre quelqu’un dans Times Square.

  11. Toile dit :

    L’article met en lumière de la grogne chez certains ripoux «  conviés » aux breffages, voir une dissidence. Soit. On jappe, on jappe mais faudrait voir si ces babines auront les bottines ( couilles) en temps voulu. A date, leur moyenne au bâton est exécrable. «  The worst briefing », une variation sur le même thème depuis 3 ans, la postion «  tapis de sol » aussi. Je me garde un petit gene ( tous droits d’auteurs exclusifs).

    1. Haïku dit :

      Toile
      « Je me garde un petit gène ( tous droits d’auteurs exclusifs) ».😉

      J’aime bien votre auto-dérision. C’est le reflet d’une santé mentale en bonne forme. 👌

  12. citoyen dit :

    c’est sur le champ de bataille qu’il faut se poser des questions et non pas dans le hall d’entrée de la maison blanche quand tout est fini.

  13. Loufaf dit :

    Deux sénateurs républicains seulement qui semblent se réveiller? Quant aux autres, ils sont satisfaits que le contre pouvoir n’ existe qu’ en théorie, le gros despote décidant de tout. Ce sénat est tellement corrompu que ces deux sénateurs voteront contre la destitution du gros despote. Je suis peut- être pessimiste, mais il n’ y a rien à attendre de cette bande de pourris tant que la vase de zombies du squatteur de la MB continuera de le suivre.

  14. quinlope dit :

    Les Sénateurs républicains commencent à réaliser que leurs électeurs n’ont plus confiance en Trump, l’improvisateur, pour diriger la politique internationale.
    Le grand génie stable peut mener une action subite, comme tuer Soleimanei, mais il n’a aucune stratégie à plus long terme et l’on sait qu’un tel geste ne restera pas impuni et on ignore les conséquence que cela entrainera.
    Trump est un imposteur, dixit Nancy Pelosi. Il n’a aucune vision à long terme. C’est bien beau de dire que les Iraniens sont aux mains d’une théocratie (pour ne pas dire «théocrassie») à qui l’on peut adresser les plus virulents reproches.
    Toutefois, ce n’est pas en étouffant le peuple iranien à coup de sanctions que les Américains réussiront à maintenir la paix au Moyen-Orient. Il y a, dans cette région, assez de rivalités de guerres de pouvoir, de pétrole et de religions.
    Tout ce que Trump a réussi à faire, c’est déconstruire ce qu’Obama et les alliés avaient convenu pour contrer le développement nucléaire Iranien.
    Les Américains finiront bien par réaliser que cette politique à court terme, poussée par le désir de déconstruire tout ce que son prédécessur a tenté de mettre en place ne peut mener à une paix durable.
    D’autant plus que son discours est toujours parsemé de faussetés.
    Sa crédibilité est à zéro à un moment où il faut compter sur quequ’un de sûr, de fiable, d’honnête, de réfléchi, de renseigné et de bien entouré.
    Vite l’impeachement, même s’il est acquitté parce que des Sénateurs refusent de voir ce que 17 témoins ont révélé.

    1. lechatderuelle dit :

      quinlope les USA ne recherchent pas la paix…. ils recherchent surtout à faire tomber le gouvernement iranien en imaginant « aider » un Président qui sera tenté par la démocratie et qui aura une »bonne pensée » pour les USA quand viendra le temps de faire des affaires….

      Les USA salivent face à ce « marché »….

      Ce n’est pas la 1ère fois que les USA se mêlent de ce qui se passe en Iran..
      en 1953 les USA renversent Mohammad Mossadegh …pour y installer le Shah Mohammad Reza Pahlavi….

      et chaque fois, ça n’avait pas de lien avec la « paix »….

      le peuple américain ne se préoccupe pas des « mensonges » sans conséquences, ne le considèrent pas comme un incompétent et le considèrent crédible pour « aider les USA à grandir »….

      le gars a près de 45 % des gens favorables à sa gouvernance….

      Difficile à comprendre mais c’est comme ça….

      Il faut donc mettre en contexte… les USA aiment leur Président et vont probablement le réélire à la fin de l’année….
      on se demande pourquoi….

      1. Guy Pelletier dit :

        @lechatderuelle

        MAGA, tout tiens dans ce slogan qui a frappé de plein fouet les Américains. Trump leur dit qu’ils sont maintenant plus puissants, craints, respectés que jamais. Il a su exacerbé leur nationalisme leur patriotisme. Le reste les Américains s’en foutent éperdument.

      2. Benton Fraser dit :

        @Guy Pelletier

        MAGA, MAGA, MAGA….

        Ce qui est malheureux, c’est que sous Trump, les États-Unis n’auront non seulement jamais été aussi affaiblit mais les dictatures actuelles n’auront jamais été aussi « Great »… encore et encore!

        Je comprends Trump de vouloir faire des États-Unis une dictature!!!

  15. Layla dit :

    Dans l’article on parle que Gina Haspel, pour réponse elle a dit «  Lisez le rapport » et comme ça grognait et que quelqu’un a insisté elle a dit « c’est un long rapport » le non dit pour moi «  je ne peux pas parlé, mais vous allez trouver vos réponses dans le rapport »
    En clair les gens devant peu de réponses ont compris que le message que ces gens sont venus porter
    C’est soyez de bons petits gars et petites fille et ne débattez pas en public. (Lu sur un des liens)

    Imaginons la colère de DT quand il a entendu dans les médias, que ces envoyés spéciaux pour faire un lavage de cerveau ont été médiocres. Comment ne pas être médiocre si tu n’es pas un menteur notoire, et que tu doives mentir. DT a menti toute sa vie et il se démenti et s’enfonce dans ses mensonges imaginons ces gens de carrière, qui n’ont jamais appris à jouer la game façon TinySissy .

    1. Haïku dit :

      Layla
      Bien vu. 👌👌

      -Ajout amical:
      « Pour bien mentir il faut beaucoup de sincérité ! »(F. Mayon).

      1. Dan Lebrun dit :

        Savoir mentir, c’est pas une job de paresseux

  16. A.Talon dit :

    «se faire dire par les responsables de l’administration Trump que le Congrès «encouragerait» l’Iran en débattant des pouvoirs du président de déclarer la guerre à ce pays.»

    Voilà donc la réponse toute faite du gros va-t-en-guerre orangé: quiconque s’oppose au déclenchement de la guerre avec l’Iran sera accusé de collaboration avec l’ennemi. Aussi simple que ça. Plus rien à discuter.

  17. A.Talon dit :

    «Lee a déclaré qu’il voterait en faveur d’une résolution limitant les pouvoirs de Donald Trump de déclarer la guerre à l’Iran.»

    Un peu de cohérence voyons, monsieur le sénateur répuliban. Si vous voulez vraiment limiter efficacement les pouvoirs quasi divins de votre gros nul orangé, il faut voter pour sa DESTITUTION. Tout le reste n’est que perte de temps, comédie et sparages.

  18. Layla dit :

    On peut lire ceci qui met en doute « imminence » des actions à prendre. Les envoyés de dieu tout ce qu’ils avaient à dire c’est parlé des activités du Général depuis des décennies donc en quoi l’assassiner c’était imminent.

     « Ils ne nous ont donné ni temps, ni lieu, ni méthode» en décrivant la menace Soleimani, a poursuivi le membre du Congrès. «Au lieu de cela, nous avons obtenu un aperçu historique des activités malveillantes qui ont duré des décennies en Iran. Cela soulève la question: l’attaque contre Soleimani était-elle plus en représailles pour ce qu’il a fait ou ce qu’il prévoyait? »
    ***
    Cette semaine je lisais un article qui expliquait que suite à l’assassinat du Général Soleimani,la première déclaration ne contenait pas le mot « imminent » Mais celle de DT contenait ce mot.
    Il expliquait selon la loi qu’est ce qui fait que c’est imminent ou pas. Légal ou pas. La conclusion…c’est que la decision d’assassiner le Général n’avait pas le caractère d’imminent.

    J’efface régulièrement mon historique et je ne le retrouve pas.

    Important ce qu’un sénateur a dit
    « l’attaque contre Soleimani était-elle plus en représailles pour ce qu’il a fait ou ce qu’il prévoyait? »
    Même si seulement deux républicains ont parlé, l’Iran va lire ce que ces deux sénateurs iront dit. Et c’est important.

  19. lechatderuelle dit :

    entre 1775 et 2020, soit 245 ans, les USA ont été 48 ans en « Paix » ou sans être mêlé à un conflit quelque part dans le monde….

    et 8 ans depuis la fin de la guerre du Vietnam….

    8 ans sans être dans un conflit quelque part depuis 1973…

    ce peuple est toujours en guerre contre quelqu’un ou quelque chose……

    leur plus longue période sans conflit, 9 ans… de 1933 à 1941….

    Donc faut pas s’attendre à ce que ça change….les conflits pour les USA sont une manière d’être, une philosophie…. alors les électeurs trouvent ça simplement normal de voir leur président jouer au shériff ici et là sur Terre….
    Ils considèrent que c’est leur rôle…. Dieu les a nommés Shériff de la planète… et ils se croient!

    misère….

    1. Benton Fraser dit :

      D’autant plus qu’il y a eu beaucoup plus de morts par arme à feu aux États-Unis depuis 50 ans que leur presque 200 ans de conflit!!!

  20. Alexander dit :

    « Nous n’abdiquons pas notre devoir »

    C’est ce que les élus, tous partis confondus, devraient faire depuis le début.

    On est loin de ça depuis 3 ans.

    Si les élus agissaient dans une logique d’équité et de respect de la loi, les EU ne seraient pas la risée qu’ils sont présentement.

  21. Dan Lebrun dit :

    Pourtant, Trump avait pris une décision éclairée, après avoir consulté le Général Électrique

    1. Haïku dit :

      @Dan Lebrun
      Vous êtes allumé ! 😉👌

    2. POLITICON dit :

      Vous avez raison M. Lebrun. Il avait pourtant fait ses devoirs après avoir consulté coup sur coup le Général Tao et le colonel Sanders. Malheureusement son penchant pour l’autocratie et la monarchie, il a finalement opté pour les conseils du roi de la Poutine. Ca été le Choix du Président.

      1. Haïku dit :

        @POLITICON
        LMAO ! 🤣. Ouf et merci ! 👌

    3. ghislain1957 dit :

      @ Dan Lebrun

      Un gars au courant!

  22. Bogart dit :

    Petite question … si le sénateur Lee vote pour limiter les pouvoirs du gros pas propre demain, quel genre d’enfer va t’il lui faire vivre par la suite ??

  23. Yolande C. dit :

    HS, mais pas pour longtemps

    EST-CE LA FIN DE LA PARTIE GRATUITE POUR JOE BIDEN ?

    https://theweek.com/articles/887969/joe-bidens-free-ride-over

    On le verra bien dès le prochain débat mardi prochain, 14 janvier.

    Sanders et Warren le ciblent déjà beaucoup plus.

    On ne sait pas trop ce que ça donne car Kamala Harris et Julian Castro se sont cassés les dents à l’attaquer, entre autres.

    Que fera l’autre membre du quatuor de tête, Pete Buttigieg ?

  24. HS décourageant…

    Tweet de Daniel Dale

    Trump is expected to discuss a move to make federal agencies no longer required to take climate change into account when assessing the environmental impact of proposed infrastructure projects.
    10:32 PM · Jan 8, 2020·Twitter for iPhone

    1. Yolande C. dit :

      Si les démocrates veulent mobiliser les jeunes, la protection de l’environnement et le climatoscepticisme doivent devenir leurs priorités.

    2. Toile dit :

      Oh….. pas un 2 de pique ce Daniel Dale. Un journaliste plusieurs fois récipiendaire de prix et « has been widely praised for his ability to check U.S. President Donald Trump’s lies, exaggerations and pet phrases on Twitter in near-real time.

      Vive le roi et abat l’élimination de toute divergence.

  25. citoyen dit :

    d’un côté on a une armée qui pourrait déclencher une guerre avec n’importe qui et de l’autre on a une armée de politiciens à travers le monde qui ne serait même pas capable d’arrêter un bataillon.

  26. Pierre Lesage dit :

    Digne d’une tragédie shakespearienne, Macbeth n’est pas loin, moins l’intelligence du personnage éponyme actuel.

  27. ghislain1957 dit :

    Wow! Ça leur fait une belle jambe de critiquer le gros clown sur la crise Iranienne et l’improvisation de la maison brune dans ce dossier.

    Prochaine étape: Procès bidon au Sénat avec acquittement de leur gourou.

  28. ghislain1957 dit :

    « Nous n’abdiquons pas notre devoir »

    De dire deux sénateurs ripoux-blicains parmi tant d’autres qui obéissent aveuglément à leur gourou et jouent à la carpette devant celui-ci et Moscow Mitch dans le futur procès en destitution.

  29. Gilles Morissette dit :

    Je croierai en la « sincérité » ces deux sénateurs s’ils posent le seul geste honorableà faire face au comportement du « Mafieux-En-Chef » qui est assis présentement dans le Bureau Ovale: Voter en faveur de sa destitution.

    Agir autrement démontrera aux Américains que ces deux types ne sont que des « Bulshitters »qui jouent aux fanfarons devant le « Bully » de la cour d’école mais qui s’écrase comme des pissous lorsqu’ils sont face à lui.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :