Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

266 000 : nombre net d’emplois créés en novembre par l’économie américaine, selon les données officielles du gouvernement fédéral. Cette performance, supérieure aux attentes des analystes, qui prédisaient 182 000 nouvelles créations d’emplois, est attribuable en partie au retour au travail des salariés de General Motors après leur grève.

À moins d’un an de l’élection présidentielle de 2020, le taux de chômage a chuté de 0,1%, à 3,5%. Avec de telles données, tout président sortant normal serait presque assuré d’être réélu. Donald Trump n’étant pas ce président, l’issue du scrutin de novembre prochain demeure incertaine.

(Photo AP)

70 réflexions sur “Le chiffre du jour

  1. christian reny dit :

    malheureusement il va être réélu parce que les Démocrates n’ont pas le leader qui pourait battre Trump excuser mois mais les octogénaires devraient se retirer et enfin les Répulicains vont aller voter. Trump pourrait gagner avec un écart de 5 millions de voix de moins que les démocrates selon certaines études

  2. Lukas dit :

    Probablement parce que ces bons chiffres sont atteints malgré Trumpet, et non grâce à lui…

    1. Achalante dit :

      Il reste encore six mois pour que les chiffres changent…

  3. louise tanguay dit :

    j aimerais savoir combien d américains occupent plus qu une job pour être capable de joindre les 2 bouts- surement plus que l on pense

    1. ghislain1957 dit :

      @ louise tanguay

      Selon certaines données, quelqu’un qui travaille 40 heures par semaine au salaire minimum actuel est incapable de se payer un logement de 2 chambres à coucher dans aucun des états américains.

  4. jeanlouischarette dit :

    Au point de vue Économie, c’est une bonne nouvelle.
    Mais un meilleur indicateur est l’ISS (Indice de santé sociale)

    Je vous invite à consulter ce site
    http://www.oecdbetterlifeindex.org/fr/countries/
    où on peut voir les composantes et les « scores » de ISS pour différents pays.
    En comparant par exemple le Canada et les États-Unis, le Canada est en avance sur la majorité des indicateurs, dont la santé et l’éducation.

    Reste qu’économiquement, la meilleure mesure de la santé d’un pays est l’étendue de sa classe moyenne (mon opinion)
    Et à ce domaine, le populisme est une grande cause de l’effritement de la classe moyenne. Nous sommes assez bien protégé au Canada de ce populisme (si on fait exception des années Harper), mais c’est un danger qu’il faut surveiller partout dans le monde

  5. jeanfrancoiscouture dit :

    «… performance (…) attribuable en partie au retour au travail des salariés de General Motors après leur grève.»

    Le retour au travail d’employés en grève comptabilisé dans la création d’emploi?? Ben cou’don.

    1. gl000001 dit :

      Lies, damned lies, and statistics ! 😉

      1. MacoUBCQ dit :

        Vieux mythe éculé: Quiconque a une bonne formation en science, et est donc expert en statistiques, sait que la rigueur seule est de mise. Sans ça c’est du jello toxique, comme ce pauvre Mike Pence. Les stats demandent une grande aisance et une bonne formation en mathématiques. Une formation scientifique doit aussi inclure une formation en logique. Sans tout ça vous perdez votre temps à essayer de piloter un avion sans formation, sans savoir ce qu’est un avion, et sans talent pour le pilotage. Qui laisserait un tel quidam piloter l’avion qui le mènera ailleurs? Pas moi en tout cas.

      2. gl000001 dit :

        Ce n’est pas un mythe. C’est une généralisation. Et comme vous dites, quelqu’un qui s’y connait en stats peut leur faire dire la vérité ou bien n’importe quoi. Quelqu’un qui ne s’y connait pas trop peut parfois arriver à montrer la vérité mais souvent montrer n’importe quoi et il ne le saura même pas !

    2. franlabrecque dit :

      Le retour au travail des grévistes de GM ce n’est pas des créations d’emploi faut pas exagérer, encore des faussetés pour faire élire l’illuminé.

      1. RICK42 dit :

        Techniquement, ces chômeurs étaient sans emploi…donc, quand ils retournent au trava&il, on doit nécesssirement les considérer comme de nouveaux emplois…normalement, le rapport devrait expliquer ces chiffres gonflés nans une note de bas de page.

    3. Benton Fraser dit :

      Il me semble avoir déjà lu qu’au États-Unis, après une certaine période sans occuper d’emploi, la personne est retirée de la statistique de chômage… parce que n’étant plus considérée comme à la recherche d’un emploi!

      1. gl000001 dit :

        trump n’occupe pas son poste de président (ou si peu) … on peut le retirer lui ?

      2. Benton Fraser dit :

        Trump occupe un deuxième emploi qui occupe tout son temps: Il travaille pour la Trump Organization!

      3. RICK42 dit :

        C’est la même chose au Canada…

    4. M.Rustik dit :

      Quand on dit que les règles de calcul de la création d’emploi et du chômage ratissent plus large aux USA qu’au Canada (si je me souviens 5%-6% de chômage au Canada = 3% au USA, si on applique les mêmes règles)

  6. Gilles Morissette dit :

    Je sais qu’il existe une donnée quelque part sur le nombre d’Américains qui sont obligés d’occuper deux « jobs » pour arriver à payer les factures.

    J’ai déjà vu quelque part que ce pourcentage avait augmenté depuis l’arrivée du Gros Taré au pouvoir.

    Cependant, je n’arrive plus à retrouver ces données. Si quelqu’un pouvait m’indiquer la référence, ce serait le bienvenue.

    Ça permettrait de relativiser « les bonnes performances économiques  » du pays.

    Merci à l’avance.

    1. quinlope dit :

      From the U.S Census:

      « Even though the majority of workers held a single job in 2013, 8.3% of workers had more than one job — and most held both jobs for the entire year.

      Women were more likely than men to have a second job — 8.8% compared with 8.0%, respectively. While most of these multijob workers only had two jobs, a small percentage (6.9%) worked more than two jobs.»

      1. Gilles Morissette dit :

        @quinlope (06/12/2019 à 12:09)

        Merci pour cette info.

    2. gl000001 dit :

      Donc, si une personne a déjà un emploi de 20 heures chez Wal-Mart. Et qu’il se trouve un autre emploi de 20 heures chez Seven-Eleven, ça compte pour une création d’emploi ?

      1. RICK42 dit :

        Non!

    3. marcandreki dit :

      Vous pourriez lire ceci, M Morissette

      https://www.cnbc.com/2019/01/09/shutdown-highlights-that-4-in-5-us-workers-live-paycheck-to-paycheck.html

      Tant mieux s’il y a des jobs, parce qu’avec le poids de la dette, ce pays est à un pas de la ruine

      1. Gilles Morissette dit :

        @marcandreki (06/12/2019 à 12:15)

        Merci à vous également pour cette info.

  7. monsieur8 dit :

    Trump a le cul bordé de nouilles.

    1. Henriette Latour dit :

      monsieur8

      Vous me rappelez une expression de mon mari! 👍😂

      1. Henriette latour dit :

        Cependant, on ne peut pas dire qu’il a le .ul bordé de .ouilles.

      2. Haïku dit :

        Henriette Latour
        😉👌👌👌

    2. gl000001 dit :

      Je me suis toujours demandé d’ou venait cette expression.
      Voici quelques explications :

      « Avoir le cul bordé de nouilles veut dire être chanceux. Cette expression aurait pris naissance du coté de Marseille vers les années 30 lorsque les gens parlaient des italiens qui sont de grands consommateurs de pâtes.
      Dans ce coin du sud ou beaucoup de phrases sont exagérées, les personnes disaient d’une personne chanceuse qu’elle avait du  »cul ». Les Marseillais, au fur et à mesure, auraient rajouté pour les Italiens chanceux, les nouilles à la fin de la phrase.  »

      Et une explication complètement différente ici :
      https://mondefictif.wordpress.com/2009/01/13/le-chasseur-dexpressions-avoir-le-cul-borde-de-nouilles/

      Il y a d’autres explications pas trop publiables !!

      1. Haïku dit :

        Merci de l’info. Très intéressant.

    3. M.Rustik dit :

      @Monsieur 8, cette expression me rappelle « Le Bonheur est dans le Pré »
      Quand que ici on pourrait rebaptiser « Le bonheur est à Mar-O-Lago »

  8. quinlope dit :

    @jeanfrançoiscouture 11:29

    On peut faire dire aux chiffres tout ce qui peut appuyer notre théorie.

  9. Gilles Morissette dit :

    HS mais quand même.

    Un autre bel exemple que cette administration de salopards se contrefiche de l’environnement.

    On comprend pourquoi le Gros Abruti est la risée de la planète à chaque fois qu’il en parle.

    https://www.msn.com/fr-ca/actualites/monde/etats-unis-des-%c2%ab-bombes-au-cyanure-%c2%bb-anti-pr%c3%a9dateurs-autoris%c3%a9es-malgr%c3%a9-les-critiques/ar-BBXQzeK?li=AAgh0dy

    1. gl000001 dit :

      Je l’ai lu hier sur LaPresse. C’est à vomir !

  10. titejasette dit :

    Les stat. sont-ils faussés (ou non) en raison du retour de travail des grévistes de GM ?
    La véritable question est la suivante:

    Que l’économie performe (ou non) en 2020, Trump mérite-t-il d’être reporté au pouvoir pour un 2è mandat ? C’est le peuple qui décidera et nous-autres (et la planète) on les regardera aller.

    A un moment donné, la performance économique ne devrait plus être le critère principal du choix du Président. C’est comme dans un concours de beauté. L’heureuse élue a réuni tous les critères physiques mais c’est lorsqu’elle répond aux questions d’ordre moraux et psychologiques, on s’aperçoit qu’on a affaire à une cruche.

    1. gl000001 dit :

      Il a justement été très lié à ces concours. Et s’est comporté en trou de cul !!
      https://www.rollingstone.com/politics/politics-features/a-timeline-of-donald-trumps-creepiness-while-he-owned-miss-universe-191860/

  11. Danielle Vallée dit :

    @jeanfrancois: ils avaient enlevé le même 41 000 le mois passé pour arriver à 156 000 pour octobre
    Donc il faut faire la moyenne des deux mois.

  12. titejasette dit :

    Etes-vous dans l’esprit d’une blague du vendredi ? Trop tard, je n’ai pas besoin de votre réponse… Je fonce. Vous me paierez plus tard…

    Le prétendant de Sylvie va voir son père pour lui demander la main de sa fille :

    – Monsieur je veux épouser votre fille.

    – Avez-vous vue ma femme ?

    – Oui mais je préfère votre fille

    1. Henriette Latour dit :

      titejasette

      😂

    2. Haïku dit :

      titejasette
      Merci ! 👌👌👌

  13. treblig dit :

    Selon une publication ( désolé, je ne la retrouve pas) si les républicains perdaient l’Ohio, le Michigan et la Pennsylvanie mais gardaient le Wisconsin par 1000 voix, ils auraient suffisamment de Grand Électeurs pour garder Trump au pouvoir. Même si le vote populaire serait gagné, selon cette hypothèse, par 10 millions de votes par les démocrates.

    Mais bon, la CAQ à été élue majoritaire avec 37% du vote.

    1. Benton Fraser dit :

      Et en soustrayant l’absentéisme, la CAQ a été élue avec 25% de l’électorat!

      Mais ils sont représentatif des chambres de commerces et des populistes!!!

    2. RICK42 dit :

      @treblig Vous savez sans doute qu’aux dernières élections du Qc, il y avait QUATRE partis en lice. Alors, obtenir 50% ou plus des votes est plutôt utopique. J’imagine que votre propos se voulait rabaissant pour la CAQ…

      1. Benton Fraser dit :

        Personnellement, la CAQ, (comme tout les autres partis) devrait se garder une petite gène dans l’application de ses promesses électorales et d’agir vraiment dans l’intérêt de tous les québécois lorsqu’elle parle au nom de tous les québécois.

        Il y avait une promesse qui avait fait consensus dans tous les partis et s’était de changer le mode de scrutin pour s’orienter vers une proportionnelle, plus représentatif des québécois!
        Remarquez que Trudeau n’a pas fait mieux!

      2. MarcoUBCQ dit :

        CAQ: Coalition Anti-Québécois-non-originaires-de-France. Je suis non-originaire-de-France, à 95% (J’ai un soupçon de sang français). Legault & co.: Version soft de Donald & co. Faut avouer que descendre plus bas que Donald & co. c’est s’approcher du zéro absolu.

  14. darrylfzanuck dit :

    en comparaison les chiffres publiés ce matin au Canada,premier repli depuis longtemps :presque 72000 emplois de moins…

    1. treblig dit :

      La grande distorsion entre le Canada et les États-Unis pour l’ emploi de situe au niveau de l’armée américaine qui a 2 millions de soldats en uniforme et 700 000 employés civils auxquels il faut ajouter les sous-traitants qui vivent des contrats fédéraux ( la Canada a 55 000 soldats en uniforme).

      Autre distorsion, les américains ont aussi 2 millions de prisonniers ( Canada, 17 000)

      1. MarcoUBCQ dit :

        On aime les prisons, aux États-Unis. On aime les fusils, aux États-Unis. On aime faire du fric avec tout et rien, aux États-Unis. On aime les blancs, aux États-Unis. Mais on n’aime pas son prochain non-blanc, aux États-Unis, car le fils de leur dieu a dit: « Aime ton prochain blanc¨. On déteste les premières nations, aux États-Unis. On déteste toute personne qui n’a pas la peau blanche, aux États-Unis. On aime la liberté ne ne pas respecter celle des non-blancs, aux États-Unis. On aime don ben ça être méprisant pour tout non-blanc, aux États-Unis. Et par dessus tout, on aime se croire plus blanc que neige immaculée, aux États-Unis…

  15. Mais dans les « swing states », de janvier à octobre 2019

    Michigan -26,000
    Wisconsin -8,500
    Ohio -7,300

  16. Danielle Vallée dit :

    H.S. Monsieur Hétu, votre fil tweeter semble continuer une fausse notion.
    Le stop and frisk a été institutionnalisé sous Giuliani au début de 1990.
    Bloomberg a simplement continué le même programme qui était bien établi avec les policiers.

  17. Gilles Morissette dit :

    Un autre HS

    Il n’y a pas à dire.

    On n’arrête pas le progrès dans le « shithole country » lorsque vient le temps d’appliquer la peine de mort.

    https://www.msn.com/fr-ca/actualites/monde/etats-unis-un-condamn%c3%a9-aveugle-ex%c3%a9cut%c3%a9-dans-le-tennessee/ar-BBXQqOo?li=AAgh0dy

  18. Superlulu dit :

    Ouais. De beaux chiffres.
    Chez Marshall’s Home Sense, ou Walmarde.
    Des emplois précaires, au salaire plus que minimum.
    Le genre de boulot où tu fait 35 heures à un et 35 à l’autre pour joindre les 2 bouts.
    Ça fait de beaux stats pour les 1%.

    1. Benton Fraser dit :

      N’empêche qu’aux États-Unis, lorsque Walmart t’embauche, les ressources humaines d’expliquent tous les avantages sociaux que tu a dois… auprès du gouvernement!

      Ils t’aident même a remplir les formulaires gouvernementaux!!!

      1. Achalante dit :

        Exact! Et chez Universal (les parcs d’attraction) il y a des foires avec des représentants des loyers subventionnés et des aides alimentaires!

  19. treblig dit :

    @rick42

    Votre 2e commentaire semble avoir disparu mais je peut y répondre. Cette distorsion existe aussi au niveau fédéral canadien et, en fait, dans tous les pays avec un régime parlementaire britannique ( Australie, Nouvelle-Zélande…)

  20. François dit :

    Salaire minimum aux states 7.25$ c’est pas les gros chars🏚

  21. InfoPhile dit :

    Ça reste des chiffres impressionnants que je ne peux toutefois dissocier de l’affreux et inacceptable déficit qui a été lourdement augmenté sous l’administration Trump. Et c’est là où le bât blesse.

    Des lendemains pas mal moins enchanteurs se dessinent à l’horizon, car non, les revenus de l’état ne se sont pas accrus tel que prévu par Trump, à l’encontre de la plupart des économistes, suite aux généreuses baisses d’impôts qu’il a consenties aux entreprises et à l’élimination des impôts des successions.

    Le manque à gagner n’a pas été comblé par les retombées de ces « stimuli », très loin s’en faut. Le train s’en vient et les Américains sont ficelés à la voie ferré. Pas de Popeye à l’horizon.

  22. Pierre S. dit :

    ——————-

    Économie dopé overdose assuré …
    la dette est abobinable et les réserves épuisé.

    ceci est un mirage.

  23. MarcoUBCQ dit :

    Si vous valorisez le travail avant tout, en 2019, vous ne récolterez que les miettes que votre employeur va bien daigner vous donner. Si vous vivez pour travailler, vous perdrez l’essentiel de votre vie. Si vous êtes superficiel et ainsi aisément manipulable, vous n’aurez rien compris de ce qui précède.

  24. jeanfrancoiscouture dit :

    @marcandreki,12:15: «Tant mieux s’il y a des jobs, parce qu’avec le poids de la dette, ce pays est à un pas de la ruine.»

    Et pourtant les tant redoutées agences dites de «notation», celles qui font si peur aux divers PM du Québec n’ont pas l’air de penser cela.
    Voyez comment S&P, Moody’s, Fitch et DBRS notent respectivement les USA, le Canada et le Luxembourg.
    Il faut dire que toutes ces agences n,avaient pas vu venir le problème grec ni l’effondrement de 2007-8 alors que le magazine THE ECONOMIST en avait fait sa page couverture dès juin 2005.

    USA- Dette=100% du PIB AA+ Aaa AAA AAA

    Canada = 31% du PIB AAA Aaa AAA AAA

    Luxembourg= 20% du PIB AAA Aaa AAA AAA

  25. treblig dit :

    @jeanfrancoiscouture

    Une petite correction sur vos chiffres. Si 31% est exact pour l,’ état fédéral canadien , il lui faut ajouter une province pour compléter le tableau pour se comparer avec un état unifié comme la France par exemple.

    Si on ajoute ( par hasatd) le Québec , on doit ajouter 51% du PIB en dette publique. Ce qui nous fait donc Canada ( 31%) + Québec (51%) = 82%.. Seule l’ Allemagne fait mieux que nous dans le G7.

    Ce qui pose un problème, c’est l’ anomalie américaine. Si la dette publique fédérale est comptabilisée, celle des 50 états ( 3 000 milliards) ne l’est pas.. Ce qui hausserait le niveau d’ endettement à 120% du PIB. Un niveau comparable à celui de l’Italie

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      Je ne saisis pas votre calcul de 31+51=82%. L’économie du Québec en % compte pour à peu près sa proportion de la population du Canada soit +ou- 23% du PIB canadien. D’autre part, si on veut tout prendre en compte, il faudrait comptabiliser toutes les dettes provinciales auxquelles certains analystes greffent aussi les dettes municipales garanties par les paliers provinciaux. Et faire de même pour les USA avec les dettes des 50 états et ce qu’on appelle là-bas le «local debt» pour un total de 3,308 milliards à ajouter à la dette des USA.présentement de 23,000 milliards.

  26. InfoPhile dit :

    @jeanfrancoiscouture

    J’ai peine à comprendre l’indulgence des agences de notations envers les États-Unis. Faut dire qu’une légère augmentation du service de la dette y aurait un lourd impact sur le budget en raison de l’immensité de la dette nationale américaine. Je subodore des pressions politiques, mais vraisemblablement il y plus.

    Quelques raisons, peut-être : La capacité fiscale des États-Unis, qui est assez largement sous exploitée, assure l’état d’une possible marge de manoeuvre qui ne peut que rassurer ces agences. Une simple taxe sur l’essence rapporterait pas mal au pays, quoique certains estiment que les nombreuses voies à péage constituent déjà une sorte de taxe, mais au seul profit du privé.

    Aussi, l’épargne des Américains (fonds de pension et autres) est surtout investie dans des entreprises qui rapportent autrement plus que les bonds du trésor. Donc l’argent est là. Un peu comme au Japon, lui aussi lourdement endetté mais disposant d’une forte épargne.

    N’empêche, une décote par les agences de notation signifierait d’autres sommes qui ne seraient pas allouées aux programmes sociaux créateurs, eux aussi, d’emplois et donc de richesse. Ajoutée aux déficits assurés à venir, ce n’est pas rassurant.

    De plus, parmi les possibles dépenses compressibles, il faut regarder du côté de la défense qui gruge une trop grande part du budget, mais qui plaît tant aux tinamis du parti…

    À noter qu’un dollar investi dans les programmes sociaux génère beaucoup plus d’emplois que celui investi dans le complexe militaro-industriel. Alors quand Trump fait des remontrances au Canada quant aux sommes que ce dernier alloue à la défense, il a surtout en tête de vendre des F-35 aux dépens des Canadiens qui profitent des programmes sociaux et des travailleurs qui les fournissent.

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      @InfoPhile: «La capacité fiscale des États-Unis, qui est assez largement sous exploitée, assure l’état d’une possible marge de manœuvre qui ne peut que rassurer ces agences.»

      Cela est tout à fait vrai. Je pense et je dis cela depuis des années.
      Mais il y a aux USA une telle aversion pour les «taxes», quelles qu’elles soient que je ne comprends pas cette «compréhension» dont font preuve les fameuses agences dont tout le monde a si peur.
      Les USA ne vont utiliser leurs réelles possibilités fiscales que mis au pied du mur. Mais même si les agences ne sont particulièrement pas réputées pour leur «souplesse», bizarrement, c’est surtout face aux petits états que ces prétendus «chiens de garde» montrent le plus d’intransigeance. Par exemple, cela leur a pris plus de trois décennies de budgets déficitaires et une dette avoisinant les 100% du PIB pour qu’on regarde la France avec des «gros yeux» et encore avec AA Aa2 AA AAA, elle n’est pas du tout dans les bas-fonds des cotes. L’Italie avec 135% du PIB est vraiment plus mal cotée BBB Baa3 BBB BBB (high)

      J’en suis rendu à penser que ces agences sont aussi «broche à foin» que les agences qui prétendent évaluer le crédit des petits consommateurs. Et dans ce dernier cas, les récent événement en cette matière ont comme tendance à me donner raison.

      .

  27. chrstianb dit :

    Mouais, un chômage bas oui mais la population active aux États-Unis n’a pas encore rejoint celle d’avant la crise de 2008.
    Sommet de 2006: 72.3% (avec le record de 74.3% en 2000)
    2019: 71.8%
    Au Canada:
    Sommet de 2008: 73.7%
    2019: 74.5%
    Pourquoi il y a encore autant de monde inactif aux États-Unis?
    https://data.oecd.org/chart/5MAX

  28. Gilles Morissette dit :

    Voici un point de vue intéressant qui nous amène à regarder les données sur l’emploi dans une perspective différente.

    https://www.cnn.com/2019/09/05/perspectives/jobs-report-statistics/index.html

  29. citoyen dit :

    la prochaine récession ne viendra pas du marché de l’emploi, mais des fuites fiscales, fraudes des données, éclatement de la bulle boursière.

  30. citoyen dit :

    il serait intéressant de connaître le nombre de retraités par travailleurs actifs et le nombre d’emplois technologies gagnés par emplois perdus.

    1. Benton Fraser dit :

      Plusieurs « retraités » aus États-Unis travaillent pour avoir une assurance maladie, ne serait-ce une assurance médicament.

      Dans un reportage, des américains agés disaient qu’ils seraient près a travailler gratuitement ne serait-ce pour être couvert par une assurance!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :