Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Je ne veux rien. Je ne veux rien. Je ne veux aucune contrepartie. Dis à Zelensky de faire la bonne chose.»

— Donald Trump, président des États-Unis, lisant devant des journalistes une déclaration que lui a attribuée l’ambassadeur Gordon Sondland après que ce dernier lui a demandé ce qu’il attendait de l’Ukraine. Le chef de la Maison-Blanche a fait cette déclaration à l’ambassadeur le 9 septembre, au même moment où Washington apprenait l’existence de la plainte déposée contre lui par le lanceur d’alerte à l’origine de l’affaire ukrainienne.

P.S. : Trump n’a pas attaqué Sondland, même s’il s’est distancié de son ambassadeur. «Je ne le connais pas très bien. Je ne lui ai pas parlé beaucoup. Ce n’est pas un homme que je connais bien. Il semble être un bon gars, cependant.»

(Photo Getty Images)

144 réflexions sur “La citation du jour

  1. HebenMonVieux! dit :

    Il ne le connaît pas plus que Michael Cohen s’occupait de ses affaires!! Ben oui Donald, on te croit!!!😉😉😉

  2. Salvador E. Rodriguez dit :

    Ca s’a m’a jeté parterre…
    défensivement désaxé…
    Moi travailler et défendre cette chose là, j’aurais honte…
    les notes…. celle d’un psychopathe échappe de l’asile.

    Un homme comme ça on peux pas l’inventer.

    1. ghislain1957 dit :

      Le gros 🤡 clown orangé est en mode panique, n’importe quoi pour essayer de s’en sortir

      Comme on est habitué à le voir mentir, permettez-moi de douter du moindre mot qui sort de sa bouche…

  3. JP dit :

    Ecrit avec un sharpie, of course!

    1. ProMap dit :

      JP – Excellente observaation!

    2. Marilyne dit :

      Drôlement similaire à la prévision météo revisé avec un sharpie par Donald Trump lors de l’ouragan Dorian qui selon lui menacait l’Alabama.

      Il se doit d’avoir raison, quitte à générer des preuves.

      1. Sylvain Roy dit :

        En plus il est cleptomane… Il volé le Sharpie utilisé par les services météo américains !

    3. Hilarion Lefuneste dit :

      Et tout en majuscules🤯🤫shh on ne crie pas 🙉

  4. Carl Poulin dit :

    En effet il n’y a pas eû de quid-pro-quo mais juste une tentative d’extorsion de la part d’EL-DESPOTUS.

    1. treblig dit :

      « Dis à Zelensky de faire la bonne chose » – Trump

      Si la corruption est partout en Ukraine, pourquoi cibler uniquement Burisma ? parce que partout signifie aussi le ministère de la défense ou la compagnie d’ électricité ou d’obtenir un permis de construction moyennant finance.

      Pourquoi cibler uniquement Burisma?

      1. chrstianb dit :

        Partout veut dire partout où il y a la présence d’un Biden…

  5. Pierre S. dit :

    ———————–

    Mémo digne d’un enfant de 5-6 ans gros max ….
    Destituez le au plus vite, c’est un incapable …

    1. treblig dit :

      @benjen

      « …no one told you aid was tied to political investigations, is that correct. » »

      Vous jouez sur les mots. Probable que personne n’a dit des mots exacts  » political investgation » . Ce qui aurait été idiot. Mais quand le parrain dit  » je vais lui faire une offre qu’ il ne pourra refuser », on comprends le sens immédiatement. C’ est le contexte qui lui donne du sens.

  6. Gilles Morissette dit :

    Sondland? Un autre que le Gros Taré va « flusher » en disant qu,il le connaît à peine.

    Il a déjà dit la même chose de Manafort, Flynn, Cohen, et combien d’autres. Bientôt ce sera au tour de Stone et Giuliani.

    Ce type n’a aucune fidelité. il utilise les gens tant et aussi longtemps qu’ils servent ses intérêts.

    Lorsqu,il n’en n’a plus besoin, il les balance comme un paire de bobette sale.

    1. Sebb dit :

      Si vous avez quelques minutes, allez voir la relation entre Donald Trump et Roy Cohn. Roy Cohn a créé Trump fin ’70 début ’80. Il lui a présenté pleins de contact d’affaires etc. etc.… Quand il a contracté le sida (HIV+), Trump l’a ignoré jusqu’à sa mort…

      Vous avez 100% raison, Trump agi ainsi et ce depuis TRÈS longtemps.

      1. constella1 dit :

        Sebastien
        Oui j’ai vu un reportage à ce sujet
        Même si lui n’était pas un enfant de coeur il avait passablement aidé Trump puis ce dernier l’a littéralement ignoré dès qu’il ne lui apporta plus rien et tomba malade

      2. Benton Fraser dit :

        Pour la petite histoire, lorsque Cohn est mort du sida, IRS a récupéré tous les avoirs de Cohn… sauf des bontons de manchette serti de diamants, un cadeau de Trump.

        Lorsque que le chum de Cohn a voulu les vendre, il s’avérait que les diamants étaient des faux!

      3. Haïku dit :

        Benton Fraser
        CQFD 😉👌 !

    2. chicpourtout dit :

      @Gilles Morissette
      Bien vu.
      Vous avez saisi parfaitement le fonctionnent des gens narcissiques.
      Effectivement, «Lorsqu,il n’en n’a plus besoin, il les balance comme un paire de bobette sale.»…
      Dans leur façon d’être et de faire «les autres» sont vus comme des objets que l’on utilise et dont se sert…
      Vous comprendrez donc que d’avoir cela comme président est assez épouvantable (on le constate..), comme patron cela est toxique et effrayant (ces gens sont capables de brûler votre carrière vaut mieux changer de poste et vite…) et comme conjoint, je vous laisse deviner…

  7. Pierre S. dit :

    —————

    La fin de la note

    This is the final word of the pres of the U.S

    en effet dans une situation idéale, ce serait ses derniers mots à titre de POTUS.

    1. Haïku dit :

      Pierre S.
      👏👏👏 !

    2. Dekessey dit :

      J’ai aussi remarqué, et j’ai pensé qu’il annonçait sa démission.

      1. Marilyne dit :

        Je ne crois pas qu’il ai la présence d’esprit de démissioner. Il va tout nier jusqu’à sa mort.
        Il doit se donner raison peu importe les faits.

  8. jfk999 dit :

    Même, s’i ne témoigne pas, j’ose à peine imaginer les débat présidentiel contre un candidat démocrate (si trump se rend jusque là).

  9. Réal Tremblay dit :

    #1 Il me semble que cet ambassadeur avait un accès facile au Président. Donc pour je le connaissais à peine, qu’il utilise lorsqu’il est coincé, on repassera.

    #2 Un « je ne veux rien » qui tombe au bon moment pour Trump qui sait qu’il va passer à la caisse quand tous les témoins, inclus les pro-Trump, pointent dans sa direction.

    1. Guy Pelletier dit :

      @Réal Tremblay

      Il aurait payé 1 millions $US en dons pour l’investiture de Trump à titre de président des USA pour se garantir un job sans avoir un accès directe à Trump? Qui peut croire cela à par BS et Grosse Tétine bien-sur….. Est-ce devenu la normalité que des ambassadeurs des USA paient leur accès à cette fonction pour soutirer des avantages personnels? Comment est-ce possible…….

      1. Réal Tremblay dit :

        Peut-être pas pour les ambassadeurs-trices mais pour des postes dans l’administration, ça me semble coutumier avec les Républicains. « renvoie d’ascenseur » n’a pas été inventé pour rien et ce depuis des lustres.

  10. mazou884 dit :

    Impossible qu’il ait vraiment dit cela. DT ne connaissait pas l’expression ‘quid pro quo’ avant que toute cette affaire ne soit exposée.

    1. Dekessey dit :

      Très vrai.

    2. Madalton dit :

      C’est ce que J’ai pensé moi aussi. De toute façon, ce n’est pas lui qui a écrit ses notes.

  11. Henriette Latour dit :

    Gilles Morrissette

    Et de ce temps-ci, ses bobettes doivent l’être.

  12. louise tanguay dit :

    je savais qu il allais dire ça -je le connais peu-en fait qui connait il a la Maison Blanche- on va finir par se poser la question-n est ce c est Donald qui l a nommé ambassadeur pour UE_ pas rassurant- des nominations a des gens qu il ne connait-
    le prochain sur la liste Pence- Pompéo-

    pathétique-

  13. Réal Tremblay dit :

    Bien joué Soundland! Vous avez réussi à jouer sur les deux tableaux. Le Parrain vous remercie.

  14. Nikoniste dit :

    en plus le gros taré vient tout juste d`écrire ses commentaires sur cette tablette, pas fort!

  15. Pierre S. dit :

    —————–

    Ce qui arrive à Donald présentement

    Schift by schifty Schift

  16. Abigaelle dit :

    Évidemment Donald ne va pas bien, il n’a même pas insulté Sondland.

    1. Haïku dit :

      Abigaelle
      Exact ! 👌

    2. Guy Pelletier dit :

      @ Abuigaelle

      Au contraire c’est l’effet directe de son vaccin contre la rage qui fait effet!!!!!

    3. Réal Tremblay dit :

      @Abigaelle

      Pourquoi l’insulter? Il lui a sauvé la mise à mon avis. On a pas fini d’entendre parler de ce « je ne veux rien » en sachant que cet appel allait servir dans le futur.

  17. Pierre S. dit :

    —————

    A propos de Sondland

    Très bel aveux d’incompétence de la part de l’andouille
    Il nomme ambassadeur à l’U-E un gars qu’il ne connait pratiquement pas
    Un gars qui by the way lui a fourgué 1 M de $$$ pour sa campagne.

    Non mais quel Andouille, tellement de bonne raison de le destituer.

  18. Dan Lebrun dit :

    «Je ne le connais pas très bien. Je ne lui ai pas parlé beaucoup. Ce n’est pas un homme que je connais bien. Il semble être un bon gars, cependant.»
    Mais j’aime bien quand il me dit que Zelensky adore mon cul

  19. Cubbies dit :

    Croire la parole de cet individu est un crime à l’intelligence.

    Il s’accroche à pas grand chose de solide.

  20. Pierre S. dit :

    ————————

    Oh !!!

    Autre argument pour la destitution … la sénélité.

    POTUS ne reconnait même plus ses ambassadeurs seniors.
    Lui qui pourtant nomme personnellement que les very best …
    Très inquiètant n’est ce pas ?

  21. Syl20_65 dit :

    J’ai compris avec le temps qu’il fallait être très intelligent pour mentir et de pas se fou.rer dans ses menteries……ce que la racaille menteur pathologique n’est manifestement pas.

    1. marcandreki dit :

      Hors sujet en effet, vous oubliez de préciser qu’il s’agit d’un sondage Ramunsen. Bien essayé quand même

      1. Réal Tremblay dit :

        Et le sondage était lundi et sur échantillon d’un peu plus de 1,200 personnes. Un sondage sérieux après cette semaine devrait une bonne indication sur la tendance.

    2. Gilles Morissette dit :

      @Grosse Tétine (20/11/2019 à 13:48)

      Vous citez un sondage de la firme Rasmussen qui est proche même très proche du Parti Républicain et qui a tendace à surestimer le taux d’approbation de votre gourou.

      Regardons la réalité maintenant .

      Le site « Real Clear Politics (RCP) » situe la moyenne du taux de satisfaction de votre gourou à 42,3% (54,1% d’insatisfaction).

      Pour votre information, voici les résultats de deux sondages faites entre le 15 et 19 novembre 2019 ) et qui donnent des résultats « légèrement différents »

      1. Politico/Morning Consult (15-17 novembre 2019): Satisfait:41%. Insatisfait::55%. Échantillonage: 1224 répondants (votants enregistrés).

      2.Economist/YouGov (17-19 novembre 2019): Satisfait: 44% Insatisfait: 55% Échantillonge: 1994 répondants (votants enregistrés)

      Source: Real Clear Politics, 20 novembre 2019

      Le taux d’approbation de votre gourou est loin d’être en hausse comme vous le prétendez. Les donnés démontrent que ce taux n’a pas varié depuis un (1) mois (voir le tableau ci-joint).

      https://www.realclearpolitics.com/epolls/other/trump_favorableunfavorable-5493.html

      Un autre de vos mensonges qui vient de vous exploser en pleine tronche !!

      Bienvenue dans la « vrai réalité. »

      1. Réal Tremblay dit :

        Avec tous ces sondeurs, on ne sait plus à qui se fier. Merci pour l’info sur Rasmussen. Facile de comprendre pourquoi les électeurs qui ne savent plus sur qui se fier. En espérant que les deux sondeurs que vous avez mentionnés ne sont pas orientés vers une partie politique.

    3. ghislain1957 dit :

      @ Gros Toton

      Rasmussen, pas besoin d’en rajouter. Ou plutôt si:

      Rasmussen poll also put Trump’s disapproval rate at 52 percent, with a 47 percent approval rating.

      Lisez bien « disapprobal rate at 52% ».

      « the Harris X-Hill survey of 1,204 voters released on Monday showed that 53 percent of respondents either strongly disapproved or somewhat disapproved of the president’s performance, with 39 percent of those people strongly disapproving. »

      Encore une fois, lisez bien: « 53 percent of respondents either strongly disapproved or somewhat disapproved of the president’s performance. »

      Si un taux de désapprobation de 52% et 53% vous rend joyeux, grand bien vous fasse. Personnellement, si c’était moi qui était évalué, j’en serait gêné.

    4. patience dit :

      le dernier soubresaut

      1. Haïku dit :

        Le dernier saoul sot ?

  22. Abigaelle dit :

    Wow qu’elle défense médiocre! Même pas capable de retenir par cœur une si simple allocution.

  23. Pierre S. dit :

    ——————————-

    Possiblement des pareils que toi qui adorent les andouilles et les criminels.

  24. Gilles Morissette dit :

    S’il connaissait à peine Sondland, pourquoi l’a-t-il nommé à un poste aussi prestigieux que celui d’ambassadeur?

    Ah oui c’est vrai, il a donné une très généreuse contribution (1,0 M$) à sa campagne électorale. C’était suffisant pour lui valoir cette nomination.

    Au diable la compétence, l’expérience et toutes ces bebelles « d’aristocrates prétentieux au noeud papillon » comme dirait notre troll préféré « Benjen ».

    On connaît ce genre de pratique au Québec. Le PLQ sous Jean Charest en avait développé une certaine expertise !!

    1. Lecteur-curieux dit :

      Imaginez Ivanka Trump comme ambassadeure ou encore Dennis Rodman. Au Cabinet il y a déjà une dame de la WWE.

  25. titejasette dit :

    HS

    La Bourse a chuté mercredi (-200) après que Reuters a annoncé que la première phase d’un accord commercial entre la Chine et les États-Unis pourrait ne pas être finalisée d’ici la fin de 2019.

    1. ghislain1957 dit :

      @ titejasette

      Quelle première phase? Celle que tRump a inventée?

  26. Cubbies dit :

    Ah $%YH ?R@@@! Jordan qui crie à tue-tête et qui parle à 140 mots à la minute. La meilleure? Sondland qui lui rit en pleine face.

    Lâche pas mon Jim.

  27. Marilyne dit :

    Tout un spectacle!

  28. Pierre S. dit :

    ———————-

    Jim Jordan comme a son habitude a l’air d’une crétin sur la cike qui
    cherche le trouble à la sortie d’un bar …. édifiant. Et c’est ca la meilleure
    défence de l’andouille de POTUS ??? ouhhhhhh

  29. Danielle Vallée dit :

    ‘Jordan qui crie a tue-tête’, il est persuadé que si tu mens vite personne ne va s’apercevoir que tu mens. Comme Kellyanne Conway en fait.
    Mens à plein nez, mais fais le vite et ne laisse pas une chance aux gens de te répondre. Ou même de comprendre ce que tu viens de dire.

  30. Karine Arakelian dit :

    LOL!! C’est la première fois que je ris en l’entendant parler (d’habitude j’ai des couteaux qui sortent de mes yeux et de la fumée qui sort de mes oreilles…). Mais la, c’est trop. Il faut vraiment le voir pour le croire! Il est définitivement prêt pour rentrer à l’asile. 🙂 C’est comme un personnage dans une comédie de Sacha Baron Cohen. Dommage qu’on n’est pas dans un film…

    1. Dekessey dit :

      Colbert disait de Jordan est comme le chien des républicains. C’est un Chi-huahua qu’ils gardent dans une cage sans le nourrir pendant quelques jours et ils le sortent au besoin.
      Il a l’air méchant avec ses jappements et son attitude mais il n’est pas très dangereux. Un bon coup de pied sur le bord de la gueule et il va s’enfuir la queue entre les jambes en braillant.

  31. Pierre S. dit :

    ——————

    La grosse Andouille va probablement retourner voir son
    médecin avant la fin de la semaine. Ne vous inquiètez pas,
    c’est juste pour confirmer plus rapidement qu’il est Top Shape.

    Pour le pauvre Jim Jordan, s’humilier ainsi, priceless.

  32. Carl Poulin dit :

    Pour le PORCTUS les gens qui l’entourent et le servent ne sont que du papier-cul.

  33. Pierre S. dit :

    ———————-

    FUN FACT

    Trump écrit sur la feuille Zellinsky …
    Alors que le nom du President Ukrainien est Zelensky

    Pas grâve, dans deux semaine il va dire qu’il ne le connait pas.

    Un POTUS illettré

    1. Réal Tremblay dit :

      Trop tard, il a déjà mentionné (je ne trouve pas la référence) qu’il ne connaissait pas beaucoup ce pays et qu’il savait pas le nom de celui qui le gouverne.

    2. Dan Lebrun dit :

      Son épouse s’appelle Zelline

  34. Slyderv dit :

    Incroyable !!! Des notes de génie stable, inscrit sur un pad de génie stable, avec un sharpie de gėnie stable, d’une écriture de génie stable.

    Digne d’une unité interne de psychiatrie, sérieusement.

  35. kintouai dit :

    Et le coq chanta :

    « Je ne connais pas cet homme.
    Je ne connais pas cet homme.
    Je ne connais pas cet homme. »

  36. Benjen Stark dit :

    « RepMikeTurner : « Mr. Sondland, let’s be clear: no one on this planet—not Donald Trump, Rudy Guiliani, Mick Mulvaney, Mike Pompeo—no one told you aid was tied to political investigations, is that correct. » »

    Gordon Sondland: « That’s correct. »

    Pauvre Adam Schiff.

    1. el_kabong dit :

      @benjen
      « Mr. Giuliani’s requests were a quid pro quo… Mr. Giuliani was expressing the desires of the President of the United States, and we knew that these investigations were important to the President. » – Sondland

      Pauvre troupeau…

      1. ghislain1957 dit :

        @ el_kabong

        Les trolls ne comprennent que ce qu’ils veulent comprendre seulement.

    2. Question biaisée! L’histoire c’est que trump ne voulait pas d’une enquête qui, comme la première, aurait blanchi les Biden. Ce qu’il voulait c’est une déclaration disant qu’il y aurait une enquête, afin de pouvoir « spinner » là dessus, comme il a « spinner » sur les courriels de Clinton.

    3. treblig dit :

      J’ai mal placé mon commentaire. Je le recopie ici

      benjen

      « …no one told you aid was tied to political investigations, is that correct. » »

      Vous jouez sur les mots. Probable que personne n’a dit des mots exacts » political investgation » . Ce qui aurait été idiot. Mais quand le parrain dit » je vais lui faire une offre qu’ il ne pourra refuser », on comprends le sens immédiatement. C’ est le contexte qui lui donne du sens.

    4. Richard Desrochers dit :

      Combien font 2 + 2 ?

    5. Gilles Morissette dit :

      @Benjen Stark (20/11/2019 à14:29)

      Il est étrange de lire des extraits du témoigange de Sondland comme ceux cités par d’autres blogueurs qui vont dans le sens contraire de ce que vous affimez.

      Il n’y a pas à dire. Le lavage de cerveau a été une réussite totale dans votre cas.

    6. patience dit :

      le dernier soubresaut

  37. Rustik dit :

    Pour les républicains religieux, j’ai une citation: Exode 20:3-17
    9. Tu ne porteras pas de faux témoignage

  38. Marilyne dit :

    Et le verbatim ????

  39. Marilyne dit :

    C’est pour quand ???

  40. Syl20_65 dit :

    @BS

    – “I know that members of this committee have frequently framed these complicated issues in the form of a simple question: Was there a ‘quid pro quo?’

    “As I testified previously, with regard to the requested White House call and White House meeting, the answer is yes.”

    – “Mr Giuliani demanded that Ukraine make a public statement announcing the investigations of the 2016 election/DNC server and Burisma.

    – Everyone was in the loop –

    – “Everyone was in the loop. It was no secret. Everyone was informed via email on July 19, days before the presidential call.”

    – July 25 Trump-Zelensky call –

    – “As I communicated to the team, I told President Zelensky in advance that assurances to ‘run a fully transparent investigation’ and ‘turn over every stone’ were necessary in his call with President Trump.”

    – July 26 Sondland-Trump call –

    – “I remember I was at a restaurant in Kiev, and I have no reason to doubt that this conversation included the subject of investigations.

    Pauvre trumpflake….

  41. Pierre S. dit :

    ———————

    Chose certaine …

    Chacun des témoins aura besoin de protection pour sa personne et également
    sa famille car cette présidence est complètement en déroute …. et on ne
    parle pas d’une présidence normale, on parle d’un POTUS qui use de menaces
    d’intimidation et de comportements mafieux, dont bon nombres de proches
    collaborateurs sont en prison et qui maintien le secret sur bon nombre de
    ses intervention , dont plusieurs semblent douteuse.

    En fait, Trump fait présentement passer Nixon pour un simple
    lunatique sans envergure et le Watergate pour une simple gaffe.

  42. Pierre S. dit :

    ———————–

    L’univers s ennuis tellement de Barrak Obama …

  43. Claude dit :

    Pourquoi quand je lis le texte de la déclaration de Trump (I want nothing! I want nothing!), je songe à Martin Matte dans les Beaux malaises qui se regarde dans le miroir et répète : « Je n’ai pas vu ça ! Je n’ai pas vu ça! »

    1. Dan Lebrun dit :

      I want nothing! I want nothing! se traduit en français par  »C’est trop pour moi! C’est trop pour moi!

    2. Richard Desrochers dit :

      I want nothing ! I want nothing ! I want no quid pro quo ! I want president Zelensky to do the right thing.

      The right thing, c’est nothing ?

  44. Pierre S. dit :

    ———————————–

    Claude ….

    Un appel de président à président …

    Pour ne rien demander ? ne rien demander ?
    En plus quand on connait la grosse andouille qui demande tout le temps.

    Un commentaire complètement débile de la part de Trump encore une fois.

  45. Benton Fraser dit :

    Il me revient en tête les notes de Trump (au sharpie) lors de la rencontre avec des étudiants expliquant en 5 points quoi dire pour démontrer de l’empathie!

  46. lechatderuelle dit :

    Si c’est ça la défense de trump… ouf….

    tout le scénario laisse facilement comprendre ce qu’il y a à comprendre….
    Dire « Je ne veux rien… qu’il fasse la bonne chose »….. est interprétable de bien des façons…. mais surtout ça laisse sous-entendre que Zelensky « savait » quoi faire pour que tout soit acceptable….. et s’il le savait c’est que quelqu’un lui avait demandé cette chose… ce qui rétablirait les liens entre les 2 pays….

    Bref, voilà une bien faible défense ….

    ça peut satisfaire les enfants et les naïfs… mais les gens intelligents, du moins ceux qui ont un quotient supérieur à celui des Dobermans ne seront pas impressionnés par cette « ligne » de défense….

    Voyons la suite….,

    1. En ce qui me concerne, ça ressemble plus à un aveu qu’une ligne de défense…

  47. Toile dit :

    Que Sondland ai déballé son sac et ai, par le fait même, incriminé sa Dégueulasserie Suprême me réjouit au plus au point La réplique au sharpie du fake prézidan est tout simplement minable mais parfaitement à son image. Que le fake AG signifie un résignation me comble aussi. J’avais anticipé que Sondland se réfugie derrière le 5ème amendement. Erreur de lecture humaine de ma part. Bien déçu de mon moi- même.

  48. Gilles Morissette dit :

    Giluiani, un autre qui « connaît « à peine » Volker

    https://twitter.com/hashtag/TalkToRudy?src=hash&ref_src=twsrc%5Etfw%7Ctwcamp%5Eembeddedtimeline%7Ctwterm%5Eprofile%3Arichardhetu&ref_url=https%3A%2F%2Frichardhetu.com%2F

    #TalkToRudy comme le dit si bien M. Hétu.

    1. papitibi dit :

      On se connait pas!
      C’est pour ça que je l’ai nommé – Trump.

      On se connaît pas, c’est pour ça queje lui fais confiance! – Giuliani

      Parce que, bien sûr, si on se connaissait, lui et moi on saurait qu’on a affaire à une crapule!
      Faque… Vaut mieux nommer des adversaires; les tinamis, cé bin que trop dangereux!

      1. Haïku dit :

        papitibi
        D’accord ; avec ajout:

        -« Prévenir la trahison, débusquer le faux ami, le traître avant qu’il inocule son venin est une opération aussi complexe que de nettoyer l’anus d’une hyène. »(A. Kourouma).

  49. InfoPhile dit :

    «Pressé par les élus des deux bords, il [Sondland] a maintenu que le président Trump ne lui avait « jamais dit directement que l’aide était conditionnée » aux enquêtes.» [ben voyons, on reconnaît là un des trucs de Sa Crochitude : l’équivocité]

    [Mais, car il y a un énorme, un éclairant « mais »] :

    «Mais ses multiples conversations avec le locataire de la Maison-Blanche ne lui ont pas non plus fait changer d’avis. « J’étais absolument convaincu » d’un tel lien, a-t-il martelé, estimant que cette condition était « largement claire pour tout le monde »»

    Et on se demande bien pourquoi Trump a bloqué le versement de centaines de millions à l’Ukraine que le Congrès avait pourtant voté. C’était simplement à la suggestion de son astrologue ? Il ne faut pas en faire tout un plat, voyons ?

    Ou encore au motif (allégué) de voir ce que les autres pays allaient faire ? Rappelons que le Canada a versé 700 millions à l’Ukraine au cours des cinq dernières années…

    Il y a des gestes qui explicitent l’implicite mieux que les mots. On les dit probants. Ils ont le don de dissiper toute équivocité.

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201911/20/01-5250441-destitution-sondland-compromet-trump-dans-laffaire-ukrainienne.php

  50. Dan Lebrun dit :

    Un président qui va faire un tour au Texas en novembre, c’est quand même pas mauvais

  51. François dit :

    Être Melania je me tiendrait loin du Donald il risque de une super crisse du bacon ça être the biggest one even seen in the story of man.Puis à risque de retrouver une tete de cochon dans son lit.Je la plain la pauvre.moi je retourne dans mon shift hole country. ..s’tun fou ce gars là.

  52. papitibi dit :

    Pourquoi le ‘I’ majuscule (au début des 3 premières lignes de texte) est-il sooooo Big?

    Presque aussi gros , en fait que l’espace occupé par sa propre signature…
    Et presque autant que le nez proéminent d’Achille Talon!

    Et pourquoi était-il besoin d’un aide-mémoire, surtout que la deuxième ligne est un copié-collé de la première? Moi, me semble que j’aurais écrit BIS sur ma feuille, mais j’ai appris le latin autrefois.Lui NON, mais il aurait pu écrire REPEAT. Ou… 2.

    Y a-t-il un psychiatre sur ce blogue?
    Non? Quel dommage!

    1. Benton Fraser dit :

      Une chose est sûre, lorsque Trump sort son Sharpie, c’est de l’improvisation!

      Il use beaucoup de Sharpie….

    2. Un psychiatre n’aurait pas le droit de faire un diagnostic. Étant donné que je ne suis pas psychiatre, je me le permets:

      La triade sombre

      La triade est une constellation de trois dimensions de la personnalité qui se révèlent distinctes aussi bien sur le plan empirique que du point de vue conceptuel tout en se chevauchant jusqu’à un certain point

      La dimension narcissique se distingue des deux autres dimensions de la triade par un plus haut degré du sentiment de grandiosité. Il est à remarquer que le narcissisme impliqué dans la triade sombre est la variante grandiose plutôt qu’une variante dite compensatoire ou vulnérable.

      La deuxième dimension est le machiavélisme. le machiavélisme renvoie ici à la croyance cynique que la clé du succès réside dans la manipulation d’autrui (Jones et Paulhus, 2009). Les traits spécifiques retenus par l’équipe de Paulhus pour le diagnostiquer sont la manipulation, l’insensibilité et l’orientation stratégique-calculatrice.

      La troisième dimension est la psychopathie. Dans la triade, la psychopathie se distingue des deux autres concepts par l’impulsivité et l’exploitation ouverte de l’autre.

      tous les trois comportent une forte tendance à la manipulation interpersonnelle, et cela, sans égard pour autrui. On pourrait les distinguer comme suit : le narcissisme a pour but de nourrir la grandeur du sujet impliqué; le machiavélisme revêt un caractère plus instrumental et temporel et prend sa source dans l’aspect cynique des planifications structurées par le sujet; la psychopathie se nourrit de façon impulsive de plaisir et d’exploitation

      Différentes analyses de régression permettent de trouver d’autres différences entre les trois concepts. Dans les échantillons tirés de la population générale, le sujet dont le score au machiavélisme est plus élevé que les deux autres traits serait un adepte du plagiat, mais il éviterait tout ce qui est de l’ordre du gambling;

      le narcissique privilégie le perfectionnement de son image et s’attaque à toute menace à son intégrité; le sujet psychopathe (toujours sous-clinique), plus que les deux autres, intimide et adopte des comportements vengeurs

      À cause des visées grandioses et planificatrices inhérentes à au moins deux des dimensions impliquées, on peut penser que les porteurs de la triade sont attirés par des domaines comme la politique, les grandes organisations et le big business, et ils sont susceptibles d’y réussir.

      Si jamais l’impulsivité inhérente à la dimension psychopathique de leur personnalité en venait à rendre suspects leurs comportements, le narcissisme viendrait à la rescousse pour préserver l’intégrité de leur image, et leur machiavélisme leur inspirerait de froids calculs pour s’en tirer.

      Les sujets aux prises avec la triade sombre, apparemment normaux, peuvent causer plus de dommages autour d’eux que certains sujets aux prises avec un véritable trouble de la personnalité. La plupart de temps, ils sortiront vainqueurs tout en laissant nombre de coquilles vides dans leur sillon. Il est enfin évident que l’importance de leur réussite ou de leurs exploits est probablement proportionnelle à leur niveau d’aptitudes cognitives.

      https://www.ordrepsy.qc.ca/-/narcissisme-machiavelisme-et-psychopathie-la-triade-sombre-the-dark-triad-

      1. Haïku dit :

        marie4poches
        Vous m’avez devancé.
        Bien d’accord avec vous. 😉👌

      2. danielm dit :

        @ marie4poches
        Renversant! Vous venez de décrire avec une très grande justesse le cas Donald Trump! Bravo!

      3. chicpourtout dit :

        @marie4poches
        Bien vu.
        Je vous seconde (je connais cette distinction de la triade sombre. Les gens qui en sont atteints via ce type de narcissisme se croient au-dessus de tout, même de la loi!)….

  53. Jean dit :

    Les notes de Donald.
    Primo, il écrit comme un enfant de 2e année, et deuxio, pourquoi prendre la peine de spécifier qu’il ne veut pas de quid pro quo ? C’est louche à moins qu’il se doutait bien qu’il y en avait bien un. De toute façon, avoir un quid pro quo ou pas ce ne change rien au fait qu’il a abusé de son pouvoir pour son avantage personnel.

  54. Apocalypse dit :

    Twitter – Richard Hétu:

    Sondage donnant l’avance à POTUS sur les principaux candidats à l’investiture démocrate au Wisconsin, État considéré par certains analystes comme étant le plus important en vue de l’élection présidentielle de 2020.

    https://twitter.com/SteveKornacki/status/1197233415705255946

    Combien déprimant! On voit que pour plusieurs électeurs, on vote pour un parti quelque soit le ‘quelque chose’ qui le représente. On se demande comment on peut descendre plus bas que Donald Trump et pourtant, on l’appui … ouf. Rendu au point où on en est, on peut effectivement se demander si plusieurs ne continueraient pas à l’appuyer même s’il était pris d’une rage meurtrière.

    On voit que le ‘quid pro quo’ passe des milles et des milles au-dessus de la tête de ces gens.

    1. @Apocalypse « Sondage donnant l’avance à POTUS sur les principaux candidats à l’investiture démocrate au Wisconsin, État considéré par certains analystes comme étant le plus important en vue de l’élection présidentielle de 2020. »

      Exact, si le Wisconsin est perdu d’avance pour les démocrates, c’est game over. Il faudrait qu’ils « flip » la Floride (Ils peuvent oublier ça avec le show de clowns de candidats actuel) et un autre autre gros état rouge (du genre l’Arizona) pour compenser.

      1. Benton Fraser dit :

        C’est sûre que personne arrive à la cheville du Clown en chef!!!

      2. Gilles Morissette dit :

        @Grosse Tétine (20/11/2019 à 15;51)

        Voici quelques précisions sur ce sondage.

        Il a été conduit entre le 13 et le 17 novembre 2019 (donc avant les audiences de cette semaine) sur un échantillonage de 801 personnes (votants enregistrés) avec une marge d’erreur de + ou- 4% ce qui est assez significatif selon les normes en vigueur.

        Ce sondage, comme tous les autres d’ailleurs (incluant Rasmussen) doit donc être interprété avec prudence surtout à 1 an des élections alors qu’on est en pleine course à l’investiure démocrate.

        Est-il nécessaire de rappeler qu’en 2016, toutes les firmes de sondage (ou presque) donnaient Clinton gagnante. On connait la suite.

        La preuve que ce sondage doit être interprété avec prudence. Corey Booker qui est loin derrière les favoris dans la course à l’investiture démocrate (3% contre 30% le meneur Biden), devancerait votre gourou advenant un affrontement entre les deux (45% vs 44%) (Voir tableau 11 « General Election Matches du lien ci-bas.)

        D’ailleurs, allez sonc consulter ce lien. il fait une analyse du sondage et vous y trouverz certaines choses qui sont loin d’être favorables à votre gourou notamment sur le dossier de l’Ukraine, comme quoi rien n’est joué au Wisconsin.

        https://law.marquette.edu/poll/2019/11/20/new-marquette-law-school-poll-finds-shifts-in-wisconsin-public-opinion-favorable-to-president-trump-on-impeachment-and-presidential-election-preferences/

        On vous souhaite une bonne lecture même si c’est un peu long pour un fefan du Gros Enfoiré. Que voulez-vous, il faut ce qu’il faut.

      3. Gilles Morissette dit :

        @Grosse Tétine (20/11/2019 à 15:51)

        Vous ne pourrez pas dire que je ne prends pas soin de vous,

        J’ai trouvé un tableau donnant les résultats d’un possible face à face entre votre gourou et différents candidats à l’uinvestiture démocrate.

        Les dernièrs domnées datent du 5 bnovembre dernier mais je ne crois pas que les choses aient évolué tant que ça depuis 15 jours. Les prochains sondages nous le diront.

        Bonne lecture

        https://www.realclearpolitics.com/epolls/latest_polls/national_general_election/

      4. patience dit :

        le dernier soubresaut

    2. chrstianb dit :

      The poll was conducted Nov. 13-17, 2019. The sample included 801 registered voters in Wisconsin interviewed by cell phone or landline, with a margin of error of +/- 4.1 percentage points.

      +/- 4.1 c’est grand comme marge.

      1. Gilles Morissette dit :

        @christiang (20/11/2019 à 16:16)

        « + ou – 4% »

        Assez significatif pour faire preuve de prudence dans l’interprétation de ce sondage surtout à 1 an des élections.

        Cependant ne demnadons pas à « Grose Tétine » de comnprendre ces nuances. Il en est incapable.

        J’ai mis, pour lui, un lien donant accès à l’analyse du sondage mais je doute qu’il le lise jusqu’au bout. J’aurai au moins essayé.

        Ne gâchons pas ces moments de plaisir . Ils sont si rares par les temps qui courent.

  55. Apocalypse dit :

    @papitibi – 15h38

    ‘Y a-t-il un psychiatre sur ce blogue?’

    ‘un’ ? Pas certain qu’une armée en viendrait à bout, quoiqu’à bien y penser, pas certain qu’un psychiatre risquerait sa réputation en essayant de soigner cet homme, alors que les chances de succès serait sans doute proche, proche, proche du zéro absolu.

    1. Haïku dit :

      @apocalypse

      Allez voir le 15:54 de marie4poches.

  56. danielm dit :

    Aujourd’hui, je suis tout de même triste car je n’ai jamais douté de la véracité de la culpabilité d’un 45 ième président qui a fait passer ses intérêts (personnels) avant sa grande responsabilité d’état et de ses citoyens. Tout au long de sa présidence, Donald Trump proclame la grandeur de sa petitesse.

    Je retiens notre impuissance à faire entendre raison à un président sur la nécessité de s’amender et de devenir meilleur;
    Impuissance à convaincre des républicains de rester intègres à leurs électeurs en dépit de tout aveuglement purement partisan (in memoriam John McCain…);
    Impuissance des démocrates à finaliser un processus qui déchire l’Amérique et à présenter en ces moments périlleux un front uni électoral.

    Que nous reste-t-il? Que certains ou certaines encore crédibles chez les républicains aient le courage de se lever et dire: « Suffit! la nation américaine a assez souffert de l’impertinence de gens qui remettent en cause notre droit, nos institutions et notre légitimité « . Qu’avec le recul, on tendra la main même aux adversaires les plus extrémistes pour rebâtir un pays qui se morcelle dangereusement. Tous ceux-là seront les vrais héros et patriotes.

    Quant aux autres qui refusent l’évidence, je les invite à rentrer chez eux, dans leur intimité, avec leurs proches, et je prie que tôt ou tard, la raison leur revienne.

  57. treblig dit :

    @apocalypse

    Il y a plus de vaches laitières au Wisconsin ( 8 millions d’ habitants) que dans le Canada en entier ( 36 millions) et ils produisent 150% de la production canadienne. Une très grave crise de surproduction. L’ espoir des fermiers du Wisconsin réside dans la continuation des subsides en provenance du gouvernement fédéral et la signature d’ Aléna 2.0 qui ouvre ( un peu, très peu) le marché canadien.

    Les fiers agriculteurs ne sont pas communistes. Ils l’ont dit à répétition. Sauf qu’ actuellement, 30% des revenus des fermes laitières proviennent des subsides fédéraux. Sans ça, c’est l’hécatombe. Alors, moi aussi je voterais Trump si j’ habitais le Wisconsin

    1. danielm dit :

      Cher Double Personnalité

      Vous savez ce que vous faites? Vous attisez sciemment le feu de la confrontation peut-être parce que vous vous sentez incapable de vous apaiser et de vous réconcilier avec vous-même, vos proches et votre communauté (puisque vous participez tout de même à ce blog régulièrement sous diverses appellations).

      Moi je vous souhaite le repos de l’esprit et d’oublier tous ces comédiens-politiciens qui vous manipulent et encouragent votre frustration et votre colère. Et tendez la main à votre entourage, vous en sortirez grandi et meilleur.

    2. el_kabong dit :

      @benjen

      Vous avez l’air d’un naufragé qui s’accroche à une épave…

    3. patience dit :

      le dernier soubresaut

  58. leonard1625 dit :

    Bien sur, pour chaque partisan de Trump aussi débile que ceux montrés dans ce vidéo, il y en a x qui sont plus futés, mais c’est quand même surprenant.

    1. Haïku dit :

      Merci pour la vidéo. LOL !!! 😉😨😉😨

    2. MarcoUBCQ dit :

      Faut croire que leur cerveau a été MAGAné au tout début de leur vie… Un enfant qui a grandit dans l’arbitraire deviendra un adulte incapable de dire non à son supérieur, pas plus qu’il ne sera capable de faire la différence entre le bien et le mal. Quand d’une journée à l’autre le « bien » parental fluctue, se transfigure, passe d’une définition à son contraire, parfois même dans une seule demande qui devient donc paradoxale, une fois rendu adulte il fera tout et son contraire, du moment que ça contente l’autorité. Ça me fait penser au général Patton qui ne se gênait pas d’engueuler comme du poisson pourris les soldats au prise avec un choc traumatique; sans doute un héros de BS et GT celui-là.

      1. Haïku dit :

        @MarcoUBCQ
        « Faut croire que leur cerveau a été MAGAné… »

        – À retenir ! 👌

    3. Gilles Morissette dit :

      @leonard1625 (20/11/2019 à 16:39)

      Magnifique vidéo qui nous donne in échantillonage très représentatif de la bande d’incultes qui constitue la vase électorale du Gros Taré.

      Bienvenue dans le monde merveilleux et fantasmagorique des fefans du Gros Enfoiré.

    4. Richard Desrochers dit :

      Flabbergasted. Même au Québec (et À Québec) on ne trouve à peu près jamais un tel niveau d’ignorance. Ça doit être ça, les déplorables, et le mot est faible.

    5. ghislain1957 dit :

      @ leonard1625

      Incroyable comme il y a des incultes dans ce pays!

  59. Tiens tiens, voilà peut-être la raison les démocrates étaient en panique avec l’idée d’une enquête sur Burisma.🤔

    Ukraine widens probe against Burisma founder to embezzlement of state funds

    http://mobile.reuters.com/article/amp/idUSKBN1XU2N7?__twitter_impression=true

    1. danielm dit :

      Cher Double-Noms (même IP peut-être? 😉 )

      Cet extrait de votre article est inquiétant car il démontre une intervention directe d’un représentant du président américain dans les affaires judiciaires d’un état étranger. Je cite:

      « The prosecutor who has investigated Burisma is Kostiantyn Kulyk, who previously met Trump’s personal lawyer Rudy Giuliani to discuss accusations against the Bidens. »

      C’est ce type d’intervention qui mixe responsabilité publique avec intérêts privés qui est au cours de la controverses actuelle.

    2. Gilles Morissette dit :

      « Grosse Tétime (20/11/2019 à 17:11)

      Cette petite phrase dans l’article n’a pas allumé une lumière rouge chez vous.

      « The prosecutor who has investigated Burisma is Kostiantyn Kulyk who previously met Trump’s personal lawyer Rudu Giuliani to discuss accusations against the Bidens ».

      Si ce n’est pas le cas, vous êtes d’une naïveté franchement désolante et il n’y a rien à faire avec vous.

      La corruption de cette administration ne semble même pas vous déranger.

    3. patience dit :

      le dernier soubresaut

  60. constella1 dit :

    Désolant franchement
    Merci pour la vidéo mais ça me déprime au plus haut point de voir ces gens aussi nuls et mal informés

    1. constella1 dit :

      Mon comm était pour leonard

      1. MarcoUBCQ dit :

        S’exposer aux propos immondes n’est pas une bonne idée quand ça nous fait souffrir. Moi j’évite d’entendre ne fut-ce qu’une fraction de seconde la voix de Donald; ça me répugne trop. La sottise humaine est toujours choquante et indigeste.

  61. onbo dit :

    Moi pas sûr!

    Mais je comprends le sens de votre intervention.

    https://www.farmaid.org/blog/fact-sheet/dairy-family-farmers-in-crisis/

    1. onbo dit :

      J’ajoute ce lien pour ajouter à la crise des prix, son complément d,objet direct, la vague des suicides pour découragement et désespoir de joindre les deux bouts.

      En fait, les fermiers américains, y compris ceux dans la production laitière, sont victimes de leur passion: leur besoin de se montrer à la hauteur de nourrir les humains avec des produits qu’eux mêmes sont fiers de consommer. Ça s’appelle le respect et l’amour de la vie.

      Au point d’accepter de vivre avec des hausses d’intérêts et des prix à la baisse pour leurs produits de la ferme. Jusqu’au moment où ils n’ont plus les moyens d’embaucher des aides et doivent travailler entre deux solei, 7 jours par semaine, jusqu’à épuisement et découragement et maladies dues à la fatigue et au stress, quand ça n’est pas d’être abandonnés par leur conjoints ou conjointes épuisés(ées).

      Plusieurs accidents surviennent dans ces moments de grande fatigue. Je vous fais grâce d’exemples.

      https://www.theguardian.com/us-news/2017/dec/06/why-are-americas-farmers-killing-themselves-in-record-numbers

  62. Alexander dit :

    Bientôt, va falloir convoquer Pence, Pompeo et Bolton comme témoins.

    Si un de ces trois-là craque, ou simplement dit la vérité, l’étau va de plus en plus se resserrer.

    Pas un seul des témoins entendus n’a dit de quoi aider la cause de Trump à date.

    Très bientôt, la situation de McConnell et du Sénat sera intenable.

    J’imagine déjà 100 millions de $ de publicité de Bloomberg répéter en rafale que les sénateurs républicains sont des traîtres, des corrompus et des vendus sur toutes les plate-forme en continu.

    Ça pourrait laisser des traces, surtout si on fait les liens historiques qui s’imposent avec le scandale du Watergate.

    C’est bien beau protéger Trump, mais si les faits sont accablants, ça va devenir suicidaire de l’absoudre dans un cadre de réélection.

    Les républicains pourraient en venir à fragiliser leur majorité au Sénat et possiblement perdre la présidence. Une catastrophe politique à éviter pour eux qui ont déjà perdu le Congrès et qui perdent systématiquement presque toutes les élections d’état dans leurs bastions.

    On s’éloigne du scénario rose bonbon ou la Sénat absout le POTUS, Trump est réélu et le Sénat demeure républicain.

    Ça peut arriver mais la pression est de plus en plus intenable.

    Mais rien n’est joué. C’est une lutte à finir, à mort.

    Vae Victis. Pas de quartier pour les trumpistes.

  63. onbo dit :

    Pour faire le lien avec mon commentaire précédent, parce qu’il est relié à un aveuglement colossal des dirigeants, les subventions pour corriger les baisses de prix profitent spécialement aux « grandes fermes industrielles » qui elles peuvent se payer comptables, avocats, lobbyistes, dont les coûts en salaires, déplacements et frais de gestion sont inclus dans les subventions demandées.

    Sans compter que des subventions additionnelles « à l’exportation » servent à compétitionner sur les marchés voisins comme le Canada ou le Mexique. Le terme « dumping » ici est parfaitement approprié.

    Sans compter que dans le cas des fermes laitières, une bonne partie du lait de la ferme est déshydraté, si bien qu’il n’est pas considéré dans les produits exportés comme du lait, mais comme un dérivé de produits laitiers, ce qui rend possible d’inonder d’autres pays avec un produit moins à risque de contamination, et qui une fois dans le pays visé redevient du lait en y ajoutant simplement de l’eau du pays visé.

    Une fois dépassés les quotas pour l’exportation de lait entier,
    Une fois dépassés les quotas pour la poudre de lait retransformée en lait entier,
    il reste des quotas immenses, plus ou moins vagues par nature, pour utiliser cette poudre de lait dans la fabrication de produits dérivés comme la crème glacée, le lait au chocolat, et tous les sous-produits inimaginables à base de lait.

    Ce qui amène à causer de la gestion de l’offre comme solution éventuelle pour les fermiers américains, car c’est à cette entente que l’on doit la survivance des fermes canadiennes et québécoises, à côtés de géants. La formule coopérative également compte pour beaucoup dans la facilitation de la gestion des fermes laitières et autres.

    Cela pour dire qu’un président qui prendrait la peine de rencontrer les fermiers de l’État de New-York, le Upstate New-York par exemple, accompagné de madame Stefanik du 21 district NY,, serait infiniment plus décent que celui qui fait la une de ce billet. Brillant comme il est, selon son assurance, il pourrait saisir en quelques heures le drame des suicides de fermiers américains qui jonglent à chaque jour avec le désespoir, ces suicident venant au second rang des causes de suicide aux USA.

    Excusez ma « montée de lait » après avoir vu les témoignages obtenus parfois à l’arrachée sur une situation qui pourtant hurle d’évidences. Je comprends, il y a le droit, la loi, les enquêtes, la pédagogie du droit et de la loi, les exigences de la preuve, et peut-être le procès.

  64. Igreck dit :

    Veuillez m’excuser à l’avance !
    Ost** de gros nul pas d’allure !

  65. Madalton dit :

    Le département de la Défense avait certifié que l’Ukraine avait atteint tous les seuils légaux d’élimination de la corruption en mai, soit plusieurs mois avant que Trump débloque les fonds. Si on se souvient, les sénateurs se demandaient pourquoi les fonds n’étaient pas versés.

    https://www.politicususa.com/2019/11/20/laura-cooper-ukraine-corruption.html

  66. Mariette Beaudoin dit :

    Si j’étais Américaine, je lui répondrais :  »Tu ne veux rien ? Tu n’auras rien, pas même mon vote en 2020. »

  67. Pierre S. dit :

    ——————-

    démonstration hier que trump est un crétin ….

    Il s’invente à l’improviste une conversation
    qui n’a jamais eu lieu …. avant la plainte du lanceur d alerte Trump
    ne savait meme pas ce qu’était  »quid pro quo » et n,avait probablement jamais
    utilisé cette expression. Simplement parce qu’il a depuis toujours un niveau
    de langage d un enfany de 10-12 ans.

    et hier il avait l,air d’un enfant de 10 ans qui tente de se sortir
    d’un horrible mensonge … en mentant au centuple.

    et c’était passablement pathétique

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :