Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

984 milliards : montant en dollars américains du déficit américain pour l’exercice 2019 clos en septembre, un bond de 26% par rapport à l’exercice précédent, malgré une croissance économique soutenue et la manne des tarifs douaniers sur les produits chinois dont se félicite souvent Donald Trump

Le déficit représente 4,6% du Produit intérieur brut, un niveau inégalé depuis 2012 alors que les États-Unis sortaient de la crise économique provoquée par l’éclatement de la bulle immobilière de 2007-2008. Le 45e président avait promis d’éliminer la dette nationale au cours de ses deux mandats éventuels à la Maison-Blanche.

Les baisses des impôts accordées aux entreprises et aux contribuables les plus riches ont limité les recettes du gouvernement au même moment où les dépenses ont continué à augmenter.

(Photo AP)

62 réflexions sur “Le chiffre du jour

  1. christian reny dit :

    quel gestionnaire remarquable

    1. Pierre dit :

      C’est une très grande force des Présidents Républicains, la croissance de la dette, ensuite les démocrates rétablissent un certain équilibre , et les républicains reprennent le pouvoir dépensent en fou…etc… c’est ça le capitalisme brisé

  2. Andre dit :

    C’était une promesse d’éliminer la dette ou le déficit?

    1. Richard Hétu dit :

      La dette

    2. Salvador E. Rodriguez dit :

      A ce que je comprends, l’Amérique c’est lui, lui et seulement lui. Je suis sûr qu’il a tenu promesse. Il a éliminé la dette, sa dette, sa dette a lui, c’est tout ce qui importe. Promesse made promesse kept.

      1. Henriette Latour dit :

        Salvador E. Rodriguez

        👏😂😂

      2. Richard Desrochers dit :

        Très juste. Il va dire « l’Amérique n’a plus de dette. Le reste du pays, je sais pas. »

      3. gl000001 dit :

        Et Amérique = riches. Le reste du pays = le pauvres qui absorbent la dette 😉

      4. Haïku dit :

        Richard Desrochers
        Exact !😉😉👌

    3. Lecteur-curieux dit :

      Ah les promesses…

      Pour ce qui est d’éliminer les déficits ou de réduire la dette c’est plus facile administrativement en théorie que politiquement en pratique.

      Et ceux qui l’ont fait n’ont pas forcément été équitables envers les plus démunis.

      La droite soutient Trump dans la théorie de l’offre ( réduction du fardeau fiscal et de la réglementation) et cela passe bien avant l’élimination des déficits ou la réduction de la dette à leurs yeux.

      Sinon théoriquement ? Il faudrait une approche équilibrée. Équilibrer vos finances en équilibrant aussi vos politiques et en gardant la dette à un niveau raisonnable. Mais quel est ce niveau raisonnable ?

      Il y en a pas de consensus. Et c’est une lutte pour le pouvoir et il faut acheter des votes. On achète des votes comment? Soit en augmentant les dépenses soit en réduisant les impôts.

      Ce n’est donc pas un comptable ni un économiste qui prend en charge les finances publiques et sans être idéologique outre ce que voudrait vraiment la population.

      On nous dit que les politiciens sont gestionnaires de nos jours et en le déplorant. Ils ne gèrent vraiment que leur part de l’électorat. Bon certains sont pareil de bonne foi.

      Le pays voisin vit des problèmes bien pires que ses finances publiques.

  3. Serge Montpetit dit :

    Honetement , il y a t’ils quequ’un de surpris

    1. Achalante dit :

      *long silence brisé seulement par une mouche qui passe*

    2. Pierre dit :

      @Serge
      Heu non

      Les chiliens sont dans la rue pour pas mal moins que ça et s’entretue oups, ce font assassiner par leur armée, l’armée normalement c’est pas supposé de protéger son peuple???

  4. el_kabong dit :

    En temps de prospérité « inégalée » comme aime se vanter le minable orangé, les usa ont des déficits de temps de récession… on peut imaginer ce que ce sera à la prochaine récession…
    Un seul mot : BRA-VO…

  5. NStrider dit :

    Même si depuis des années la preuve est faite que le “ trickle down “ ne fonctionne pas, combien de temps avant qu’il ( le 45 ou l’un de ses sbires) ne disent que ça prend un certain temps avant que l’effet des baisses d’impôts ne se fassent sentir?

    Je gage que c’est fait avant 18 h00 ce soir. Qui dit mieux?

    1. Réal Tremblay dit :

      J’ai l’impression qu’ils vont dire que c’est la faute à la « Fed ». Je pari un 20 là-dessus.

    2. Lecteur-curieux dit :

      Attendez cela a stimulé l’économie pour de vrai.

      Donc cela fonctionne des deux bords Supply Side Economics ou Demand Side Economics si on y va pas de manière dogmatique. Et la même chose avec le monétarisme.

      Bien là je ne suis plus dans la théorie de l’offre mais celle où l’État devrait avoir un effet neutre ? Cela a une influence aussi mais on a recours à plusieurs théories ou métaphores et on équilibre nos politiques.

      L’appellation trickle down ou ruissellement n’est qu’un sarcasme. Sarcasme mérité ? Oui car ils en ont fait un dogme. Cela marche pas ?

      C’est un sarcasme et une mauvaise compréhension des effets.

      Un gouvernement devrait plus être un arbitre qu’un militant ou un idéologue doctrinaire et dogmatique.

      Alors vu qu’en économie on parle de la loi de l’offre et la demande. Le gouvernement peut intervenir un peu au niveau macro avec Demand Side Economics ( dont Keynes ), le monétarisme ( Friedman) et Supply Side Economics.

      JFK y a eu recours mais les taux d’imposition étaient très élevés. Alors il le faisait pour stimuler l’économie ? En partie mais pas seulement.

      1. NStrider dit :

        J’ai toujours beaucoup de difficultés à vous suivre dans votre logorrhée.
        Alors ça fonctionne ou pas?
        Je regarde le chiffre en bas de la colonne ( vous savez en bas des deux barres) et je lis 986 000 000 000$ ce qui correspond comme l’indique M. Hétu à un bond de 26% alors devant les faits, je me dis que ça ne fonctionne pas.

        En passant, l’année prochaine, je déménage en “Théorie” par ce que en Théorie, il n’y a jamais de problème.

      2. Lecteur-curieux dit :

        https://en.m.wikipedia.org/wiki/Supply-side_economics

        JFK cela avait du sens, Reagan exagéré.

        On est ni un ni l’autre ou les deux en fonction du contexte et du bon jugement et pareil pour l’école monétariste de Friedman.

        En Macroéconomie on faisait des graphiques selon Keynes et Friedman et les deux marchent.

        Les deux sont bonnes quand appliquées avec jugement.

        Pour Keynes une des choses qu’on aimait retenir c’est faire des légers surplus en période de croissance économique et on les dépense ensuite pendant une récession.

        Alors où cela l’austérité ? Bon mais cela dépend pour qui ? Si tu coupes les pauvres pour graisser les amis c’est pas mal cheap. C’est une austérité très sélective et imposée aux mauvaises personnes à qui on enlève leur dignité.

        C’est que même Wikipedia y va de manière idéologique. Bon mais une théorie c’est une idéologie ?

        C’est un modèle, un outil.

        Et il n’y a pas de garantie sur ce qui va arriver c’est comme toutes les propensions moyennes à épargner versus consommer, travailler versus les loisirs. Mais des études peuvent démontrer qu’une propension est plus forte que l’autre.

        Si on augmente les impôts, certains vont travailler plus car ils veulent avoir le même argent. D’autres vont travailler moins car cela devient moins intéressant de le faire. Les deux sont là en même temps.

        En plus en économie tous les modèles sont toutes choses égales par ailleurs, ceteris paribus. Alors que dans la vraie vie toutes les variables bougent en même temps. Ils essayent de les isoler pareil à nouveau avec de l’économétrie ?

        Ce n’est pas une science exacte et on préfère une approche de gestionnaire et donc avec des tableaux de bord et des indicateurs clés de performance. Pas trop sinon c’est inutile.

        Votre tableau de bord vous aide à piloter comme il faut.

        Si seulement les politiciens étaient des bons administrateurs. Il peut y en avoir parmi eux sauf que la politique est une lutte incessante. Imaginons un conseil d’administration toujours en lutte politique bien la compagnie ou l’organisme ou autre organisation vont être ruinés.

        Il reste que c’est le pays au complet c’est plus complexe qu’un théâtre ou qu’un cégep ou qu’une société cotée en bourse.

      3. NStrider dit :

        Un de mes bons amis économistes et collègue de travail me disait souvent: « ne me demande pas de te dire ce qui va se passer car nous les économistes on est nul à ch*** pour prédire l’avenir. Cependant j’ai plein de théories pour t’expliquer ce qui s’est passé mais ne demande pas à un autre économiste car il va probablement te dire le contraire de ce que je t’aurai expliqué. »
        Alors au plaisir de se revoir en Théorie !
        Alors vous pouvez continuer à régurgiter ce que vous copiez sur Wikipedia.

  6. ghislain1957 dit :

    Au contraire d’Obama ou celui-ci a du remettre l’économie sur pieds suite à une présidence ripoux-blicaine, l’économie va bien et le chômage est faible. Dans une période de vache grasses, ce n’est pas le temps de couper dans les rentrées d’argent, dans ce cas-ci, le Huge Tax Scam de tRump ayant récompensé ses petits amis.

    Prochaine étape des ripoux-blicains, couper dans Médicaid, Médicare, les pauvres ou le vieux auront juste à travailler plus fort.

    C’est une roue sans fin, les président ripoux-blicains mettent le pays dans la dèche et le président démocrate qui suit ramasse les pots cassés et fait le ménage dans le gâchis laissé par son prédécesseur.

    1. gl000001 dit :

      « Prochaine étape des ripoux-blicains, couper dans Médicaid, Médicare, les pauvres ou le vieux auront juste à travailler plus fort. »
      Comme on a vu dans le grand reportage à Radio-Can sur le Chili hier soir Les Vieux doivent travailler.

  7. Salvador E. Rodriguez dit :

    Un déficit? Quel déficit? Il y a pas de déficit ici se disent les Trump et Trump base.

    Alors que moi et sûrement d’autres parmi ce blog se demandent, de combien en dollars et en pourcentage la fortune des Trump s’est appréciée?

    Soupçonnant un substantiel enrichissement au détriment du trésor américain, je me dit que voir un jour les déclarations d’impôt de ce de dernier est une utopie. Alors j’ose pas imaginer de quoi pourrait avoir l’air sera livrés contables et ses black books.

    1. Réal Tremblay dit :

      Pour sa comptabilité, elle devrait s’enrichir parce que la famille Trump vient de mettre en vente son hôtel du DC Washington.

  8. chicpourtout dit :

    «Le 45e président avait promis d’éliminer la dette nationale au cours de ses deux mandats éventuels à la Maison-Blanche.»

    Eh oui… et pour se distraire un peu il veut construire des murs…. Tant qu’a y être…« on n’est pas à quelques milliards près…» doit-il se dire!
    Quel belle réflexion…!!!
    Je peux comprendre l’état de la Californie….

  9. Gilles Morissette dit :

    Aucune surprise là-dedans. Le CBO (Congressional Budget Office), organisme indépendant qui relève du Congrès donc d’élus des deux partis, l’avait prédit il y a deux ans au moment de l’adoption de la réforme fiscale adopté par Potus 45. D’ailleurs toutes leurs prévisions sur l’état de l’économie se sont avérés justes.

    J’imagine que le Gros Taré-En-Chef va qualifier les membres du CBO de « Human Scum » « d’anti-américain », de « traite »et « d’ennemis du peuple » et qu’il va minimiser ce déficit, lui qui revendique six (6) faillites à son palmarès sans compter tout ce qu’on risque de découvrir advenant qu’on puisse un jour avoir accès à ses rapports d’impôt.

    Ce salopard est un fumiste, un charlatan et un manipulateur sans compter tout le reste. J’espère que les Démocrates taperont sur ce clou lors des prochaines présidentielles.

  10. Les américains sont dans la merde et plusieurs d’entre eux ne le savent même pas. Good luck!
    984 milliards en un an…pour un beau total de $22,926,602,224,587.

    Promises made, promises kept ?

    https://thehill.com/blogs/ballot-box/presidential-races/275003-trump-i-will-eliminate-us-debt-in-8-years

    1. Mouski dit :

      « Plusieurs d’entres-eux vous dites? «  Selon mon humble avis, et ce n’est pas scientifique ma théorie, une majorité d’entres-eux ne le savent même pas. Pour avoir demeurer en Floride depuis x hivers j’en suis convaincu.

    2. Igreck dit :

      Ils se disent sans doute qu’ils sont « too BIG to fail ! » De toute façon, leur ami imaginaire ne leur a-t-il pas promis de revenir pour régler tout cela à leur place. Psychose nationale !

  11. jcvirgil dit :

    Qu’elle dette pharaonique . Il ne faudra pas être sur la plage quand la bulle va éclater et provoquer un tsunami mondial. Le problème c’est qu’il n’y aura pas d’endroit où se cacher !

  12. Lucien Dionne dit :

    Écoutez, il (Trump) a déjà fait plusieurs faillites. Une (USA) de plus … . Il l’a dit lui-même : « Je suis un génie très stable »

      1. Lucien Dionne dit :

        👍👍

      2. mazou884 dit :

        Tout le monde le savait. Pour faire changement, ils l’ont élu… Tout un changement, et on devrait être surpris? Comme dirait Syl65 : Misère!

      3. Layla dit :

        @Marie4Poches. 16:58
        Merci très bon lien il faut lire quand on lui demande comment il renégocie ses dettes… ma perception..fanfaronade, intimidation, chantage.
        On peut lire

        « J’ai fait fortune en utilisant la dette, et si les choses ne fonctionnent pas, je renégocie la dette. »

        How do you renegotiate the debt?” O’Donnell followed up.

        “You go back and you say, hey guess what, the economy crashed,” Trump replied. “I’m going to give you back half.”

        « Comment renégociez-vous la dette? » Poursuivit O’Donnell.

        « Vous revenez en arrière et vous dites, hé devinez quoi, l’économie s’est effondrée, » répondit Trump. « Je vais vous rendre la moitié. »

        Et l’article se poursuit…
        « Dans un discours prononcé mardi, Clinton a critiqué les vues économiques de Trump, l’accusant de jouer avec la confiance et le crédit des États-Unis en flirtant avec un défaut de paiement de la dette. »

  13. Jean Saisrien dit :

    Toujours la même recette « éprouvée » pour le GOP et tout ce qui lui ressemble:
    Couper dans les revenus et s’endetter encore plus.
    Prier et compter sur le trickel-down pour payer les comptes…
    Ça n’a jamais marché et ça ne marchera jamais parce cette « théorie » est intrinsèquement fausse.
    Toutes les prémisses sont fausses et la résultante ne peut qu’être fausse.

    Mais bon: Trump le génie stable et son administration swamp-free sont bien meilleurs que tous leur prédécesseurs républicains et EUX allaient pouvoir prouver à tous que c’est faisable et même SUPER FACILE selon ce qu’en disait la citrouille.
    MAGA gros tarla !!!!!

    1. Lecteur-curieux dit :

      La théorie de l’offre dit implicitement plutôt mais cela par des auteurs la critiquant que c’est l’écart entre les riches et les pauvres qui rend les gens plus travaillants, qui les fait mieux investir et les incite à épargner. En réduisant les impôts et les règlementations.

      Cela fait monter le PIB mais est-ce que le gouvernement va équilibrer ses comptes ? Bien là plutôt que des économistes idéologues demandez à des analystes financiers et des comptables. Ha ha !

      Le prof de fiscalité du temps disait que les comptables faisaient les pires Ministres des Finances du moins ceux qu’il voyait dans le temps. Les deux fonctions étaient séparés, Ministre du Revenu cela pouvait être correct.

      La politique et l’administration sont deux choses différentes. Un bon directeur des finances dans une entreprise ne ferait pas forcément un bon Ministre des Finances.

      Le vérificateur général alors ? La prof de comptabilité elle disait qu’on se scandalise à chaque année en lisant cela et pendant quelques temps et cela recommence toujours. Il y a des recommandations écoutées mais l’incurie administrative est énorme.

      Trump est sur Twitter il ne botte pas le derrière des fonctionnaires pour qu’ils travaillent mieux et ne les encouragent pas non plus. Il veut juste le vote de douaniers, de policiers et de militaires en gros.

      Mettez un cactus dans bureau ovale et appelez-le POTUS cactus. Il va mieux faire que Trump.

  14. Stemplar dit :

    Dire que le déficit en 2009 n’était que de 400 milliards de plus pour un gouvernement en pleine crise économique.

  15. ghislain1957 dit :

    Hors sujet

    Le gros clown orange sera pas de bonne humeur! Tweet storm à suivre!

    Impeachment Inquiry Is Legal, Judge Rules, Giving Democrats a Victory

    « The finding came in an order directing the Justice Department to hand over secret grand jury evidence from the Mueller investigation to House impeachment investigators.

    The House is legally engaged in an impeachment inquiry, a federal judge ruled on Friday, delivering a major victory to House Democrats and undercutting arguments by President Trump and Republicans that the investigation is a sham. »

    https://www.nytimes.com/2019/10/25/us/politics/house-impeachment-subpoenas.html?smid=fb-nytimes&smtyp=cur&fbclid=IwAR0hJKE6P7omQ_kezbzMnh-_C4SdF0AAtjb9dwfPuMq027uMKkl-4nHyk20

    TRADUCTION POUR BENJI LE MINI CLOWN ET GROS TOTON:

    L’enquête sur la destitution est légale, déclare le juge, donner une victoire aux démocrates

    La décision a été rendue dans le cadre d’une ordonnance ordonnant au ministère de la Justice de remettre les preuves secrètes du grand jury de l’enquête Mueller aux enquêteurs chargés de la mise en accusation de la Chambre.

    La Chambre est légalement engagée dans une enquête de destitution, un juge fédéral a statué vendredi, livrant une victoire majeure aux démocrates de la Chambre et démontant les arguments du président Trump et des républicains que l’enquête est une imposture.

    1. ProMap dit :

      ghislain1957 – J’allais vous doubler. J’ai lu la même chose sur CNN :

      https://www.cnn.com/2019/10/25/politics/grand-jury-impeachment-mueller/index.html

      J’espère que l’on parle de la même chose. Il y a des paragraphes sur l’enquête Mueller qui mérite d’être lus

      « The bar for releasing such information is high, but Howell said that « to avoid a possible injustice in the impeachment inquiry, that this need for disclosure is greater than the need for continued secrecy. »
      Mueller, she noted, did one a lot of the work in his multi-year investigation.
      « In carrying out the weighty constitutional duty of determining whether impeachment of the President is warranted, » Howell wrote, « Congress need not redo the nearly two years of effort spent on the Special Counsel’s investigation, nor risk being misled by witnesses, who may have provided information. »
      She adds, « Tipping the scale even further toward disclosure is the public’s interest in a diligent and thorough investigation into, and in a final determination about, potentially impeachable conduct by the President described in the Mueller Report. »
      Howell says the House is already conducting a legal impeachment investigation and that the courts can assist Congress in getting the administration to hand over documents or allow testimony, said Steve Vladeck, CNN legal analyst and professor at the University of Texas School of Law.

      M. Hétu, est-ce la raison pour laquelle l’administration trump travaille si fort encore aujourd’hui afin de discréditer l’enquête Mueller? Voyait-il venir ce jugement?

      1. ProMap dit :

        Voyait-elle

    2. Richard Desrochers dit :

      « Le juge est un démocrate gauchiste payé par Schiff »

      —Gros Toton/Benji

      Je dis ça pour prendre de l’avance.

      1. ProMap dit :

        Richard Desrochers – Merci. On économisera les pixels.

  16. ghislain1957 dit :

    @ marie4poches

    Trump: « I will eliminate U.S. debt in 8 years »

    In ne dit pas comment, mais on sent une autre faillite se poindre à l’horizon…

    1. treblig dit :

      @ghyslain1957

      Ce chiffre de Trump n’a aucun sens. Pour réduire la dette, Trump devra combler son actuel déficit de 1000 milliards et, en plus, rembourser 3 000 milliards par année pendant 8 ans. Récession grave à prévoir.

    2. Lecteur-curieux dit :

      Il le disait aussi en 1999.

      Quand c’est trop beau pour être vrai ce n’est pas vrai.

      Et de toute manière éliminer la dette n’est pas une bonne idée à moins d’être tellement riches et prospères et encore il y a de l’effet de levier possible dans certains investissements.

      Sinon c’est pour la valeur sociale. La rentabilité sociale se mesure comment ? Trump et aussi la théorie de l’offre au sens doctrinaire sont asociaux et même antisociaux. Bien oui, la société repose alors quasi entièrement sur la compétition.

      Les riches sur leur yacht à faire des partys, des pauvres vivant dans des taudis et allant dans des banques alimentaires pour se nourrir.

      Il faut les aider plus que cela. Sans tout faire pour eux. Un revenu minimum garanti serait une bonne idée. Celui proposé par Andrew Yang est faible mais mieux que rien.

  17. treblig dit :

    Le chiffre de 984 milliards est un estimé. En fait le gouvernement américain ( comme le Canadien par ailleurs) cache une partie de ses déficits dans toutes sortes de postes budgétaires.

    Dans une autre publication en septembre dernier ( passée inaperçue) , les besoins nets du Trésor pour l’année qui s’en vient sont d’un peu plus de 1 300 milliards. C’est le montant que le trésor prévoit emprunter pour l’année à venir. Ce qui inclut les intérêts dues sur cette monstrueuse dette qui seront payés au cours de l’année.

  18. Layla dit :

    Sur un des liens de @marie4poches
    On peut lire sa réponse Sur les victimes de ses faillites ? Me myself &I Dans mes mots

    when asked if those bankruptcies had hurt average Americans. « I’m running a business for myself, for my company, for my employees and for my family.”

    à la question de savoir si ces faillites avaient blessé les Américains moyens. » Je gère une entreprise pour moi-même, pour mon entreprise, pour mes employés et pour ma famille. « 

    1. Lecteur-curieux dit :

      Bien quand il parle de ses compagnies cela est conforme à la théorie financière par contre il a été mauvais fiduciaire pour ses actionnaires.

      Pour cette approche de la finance, elle dit que c’est au gouvernement de voir au bien commun par ses politiques car sinon cela va varier d’une entreprise à l’autre.

      La théorie financière classique ou orthodoxe est comme l’économie néoclassique cela repose sur l’égoïsme. Mais les actionnaires doivent avoir une reddition de comptes.

      Le gouvernement faire son devoir.

      La théorie financière versus des bâtisseurs dans leurs discours cela est deux mais encore les financiers vont dire qu’ils font du marketing et des relations publiques pour maximiser leurs profits. Donc ils sont toujours égoïstes.

      On s’en fout à la limite si on est gagnant gagnant. Peu importe ce que l’autre pense dans sa tête si les parties sont heureuses. Est-ce par égoïsme ou altruisme les deux vont ensemble aussi paradoxal que cela puisse paraître.

      Donc il faut être systémique. En finance et en économie, on est plus réductionniste et analytique cela aide à faire des beaux calculs et des beaux graphiques.

  19. ProMap dit :

    Jean Saisrien 16:59 – Et ce même GOP qui est prêt à s’immoler par le feu devant le Capitole à chaque fois qu’un président démocrate est obligé d’augmenter le déficit, pour soigner l’économie américaine rendue malade par l’administration gopienne précédente. La dernière crise de bacon en règle = lorsque Obama fut forcé de faire ainsi. Ils sont d’une hypocrisie sans borne même sur leur rigueur en matières de finances publiques, rigueur qui est supposée être leur grande force.

  20. treblig dit :

    Les conservateurs ont critiqué le déficit de Trudeau au cours de l’élection. C’était de bonne guerre. Sauf que le déficit canadien représentait 0.6% du PIB. Une grande partie de ce déficit a été causé par des dépenses en infrastructures. Faute à moitié pardonnée donc.

    Le déficit américain représente 4.6% du PIB ( 7 fois plus que le Canada), Et il n’y a aucun plan pour rénover les infrastructures

  21. Pierre S. dit :

    —————————–

    Trump …. maudit socialiste de gauche qui sait pas compter
    Il va ruiner le pays

    Pas d accors les trolls ?

    1. Lecteur-curieux dit :

      Les libertariens purs et durs veulent la disparition complète de l’État. Alors Friedman fils à un point de vue sur le déficit ?

  22. lechatderuelle dit :

    une autre démonstration éclatante de l’incompétence du Président et de sa bande de comiques…..

    Quel dossier, cette bande d’amateurs ont-ils réussi à fermer de la bonne façon ou ont-ils réussi à donner un élan positif ???
    Aucun…
    pas un seul…

    eille rater la cible du budget en pleine croissance économique… faut le faire!!

    1000 milliards de dettes et ce, sans rien rajouter pour le Peuple !!!

    y’a pas eu de grosses corvées, d’infrastructures majeurs en transport en commun ou autre….

    un gros vide qui est parvenu à tomber dans un trou financier…..

    Juste pour ça les citoyens devraient sortir le goudron et les plumes….

  23. Benton Fraser dit :

    À quoi pouvait-on s’attendre d’un type qui a fait « fortune » avec des faillites!!!

  24. Alexander dit :

    “Eliminer la dette?

    Facile. Tu fais faillite et tu repars sous un autre nom.

    Believe me. I’ve done that several times with huge success.”

    – Donald Trump, failli

  25. A.Talon dit :

    984 milliards de dollars de déficit en 2019. Le Roi-des-faillites a encore frappé. C’est ce qui arrive quand on choisit un gros nul comme POTUS.

  26. Mariette Beaudoin dit :

    Le Christ nous dit de porter des fruits.

    À mon avis, cela signifie qu’il faut faire de bons choix d’abord et d’encourager les idées positives qui font d’une pierre deux coups, trois coups, quatre coups, etc.

    Je suis certaine que plusieurs personnes qui doivent administrer un budget très serré pourraient donner des idées brillantes aux élus pour maximiser un budget avec trois fois rien. Ça prend de la matière grise, de l’équilibre, de l’imagination, du temps, de l’enthousiasme, de l’écoute, de la solidarité et une honnêteté sans faille.

    Autant on ne peut plus se permettre de négliger l’environnement, autant on ne peut se permettre de faire trop de pots cassés qui coûtent une fortune et amènent leur lot de souffrances inutiles. À quand le plus sage à la tête du pays, comme dans le temps de Salomon ? C’est encore de mise, et même plus que jamais. On a tous les outils de technologie à notre disposition comme jamais dans l’Histoire, mais pourtant l’humanité n’évolue pas. Trouvez l’erreur.

    1. Haïku dit :

      @Mariette Beaudoin
      Vos propos sont en plein dans le mille. Merci !👌

  27. slyderv dit :

    Trump a un plan. Il Compte faire imprimer plus d’argent, remplir des valises de cet argent, et les faire livrer au service de la dette.

  28. citoyen dit :

    on ne connaît pas le lien direct entre déficit commercial et récession.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :