Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Nancy Pelosi et plusieurs autres élus démocrates ont réclamé hier la démission du secrétaire au Travail Alex Acosta, qui était le procureur fédéral de Miami lors de la négociation en 2008 de l’entente controversée ayant permis au financier Jeffrey Epstein d’échapper à un procès fédéral pour trafic sexuel et potentiellement à une peine de prison à vie.

Dans le cadre de cette entente secrète, Epstein a plaidé coupable devant l’État de Floride à une accusation d’avoir sollicité de la prostitution auprès d’une mineure. Il a purgé 13 mois de prison dans une prison du comté de Palm Beach tout en obtenant la permission de se rendre à son bureau pour y travailler, six jours par semaine.

Les victimes présumées du milliardaire n’ont pas été informées de cette entente avant qu’elle ne soit acceptée par un juge, ce qui contreviendrait à la loi. Lors de son audition devant le Sénat en 2017, Acosta a déclaré que l’entente avait été acceptée parce qu’une condamnation devant un tribunal fédéral n’était pas assurée. Depuis la publication d’une série d’articles du Miami Herald sur le procès avorté de Jeffrey Epstein, le département de la Justice a ouvert une enquête sur l’entente secrète.

Au lendemain de l’inculpation d’Epstein à New York pour trafic sexuel impliquant des dizaines de mineures, le Washington Post affirme que des conseillers de la Maison-Blanche craignent que les démocrates de la Chambre des représentants n’invitent des victimes présumées d’Epstein à témoigner en public. Pour autant, le président n’aurait pas l’intention de virer Acosta.

Tout en appelant à la démission d’Acosta, la présidente de la Chambre a affirmé dans un tweet hier soir que l’entente controversée «était connue quand @POTUS l’a nommé dans son cabinet».

Le président n’a pas encore fait de déclaration sur l’inculpation à New York d’Epstein. Bill Clinton, autre homme influent décrit comme un ami du financier, s’est hier soir distancié de lui dans un communiqué où il jure ne rien savoir des «crimes terribles pour lesquels Jeffrey Epstein a plaidé coupable en Floride il y a quelques années, ou ceux pour lesquels il a été accusé à New York».

En attendant une déclaration de Donald Trump, je cite un passage d’une chronique publiée aujourd’hui dans le New York Times sous la signature de Michelle Goldberg : «En 2000, un portier qui travaillait pour les voisins d’Epstein à Manhattan a raconté à un journal britannique sur un ton admiratif : ‟Je vois souvent Donald Trump et il y a beaucoup de mannequins qui vont et viennent, surtout le soir. C’est incroyable”.»

P.S. : Réaction du président via Kellyanne Conway :

(Photo Reuters)

58 réflexions sur “Afffaire Epstein : appel à la démission d’Alex Acosta

  1. jcvirgil dit :

    Pelosi à bien raison.Dans le cas de d’Accosta on pourrait même parler de complicité après le fait , qui a permis à un prédateur sexuel de poursuivre ses agissements, prouvant une fois de plus qu’un milliardaire peut tout se payer , même la justice.

  2. Lecteur_curieux dit :

    Epstein a-t-il continué à commettre des crimes et agressions outre celles du passé?

    Ce n’est pas pour ne pas qu’il paye pour tout le mal fait au contraire c’est a-t-il fait encore plus de victimes ?

    Si la personne est du type psychopathe dangereux pourquoi cesserait-elle ?

    Il faut les encadrer, les surveiller et ne pas les libérer s’ils représentent un trop grand danger pour la société et les tenir loins de leurs victimes.

    Politiquement qu’Acosta paye pour sa quoi ? Sa lâcheté? S’écraser devant l’argent ? Son opportunisme politique ?

  3. Louise dit :

    On ne doit pas compter sur Trump pour congédier Acosta, Il connaissait ses antécédents quand il l’a engagé et cela a peut-être été un atout pour le choisir. Qui de mieux qu’un avocat capable de couvrir un criminel pour se sentir protégé ?

    Je mise sur l’appel de Pelosi à la population pour réclamer sa démission. Une belle occasion pour les femmes de démontrer leur solidarité envers les jeunes filles abusées.

    1. Guy LB dit :

      @Louise :
      Bien d’accord avec vous sur la possibilité que la flexibilité morale de Acosta ait pu être considéré comme un atout. C’est en plein le genre de turpitude qu’on attend de Trump.

      En ce qui concerne la solidarité à laquelle vous appelez ici, elle n’est pas une affaire entre femmes. Le comportement abusif et obscène de gens comme Epstein révolte toute personne moralement droite et normalement constituée, peu importe le sexe dont elle a hérité à la naissance.

      1. Louise dit :

        Guy LB

        Vous avez tout à fait raison, ce n’est pas juste une affaire entre femmes.
        Je m’excuse aux très nombreux hommes droits et honnêtes que j’aurais pu offenser par mon oubli.

  4. Apocalypse dit :

    ‘Alex Acosta’, s’en sortir seulement avec une démission, il pourrait se compter chanceux. On devrait enquêter sur cette histoire et le cas échéant, l’accuser. Les crimes de Jeffrey Epstein sont extrêmement graves et il s’en est sorti avec une tape sur les doigts. Disons qu’on aimerait en sortir plus sur cette histoire.

    Pour ce qui est de Bill Clinton, je vais faire mon naïf. mais je le crois qu’il ne savait pas, mais il reste qu’il paraît très mal avec cette amitié ‘extraordinairement’ mal avisée.

    1. sifu26 dit :

      @Apocalypse Je suis d’accord avez-vous. La parole de Clinton ne vaut pas cher, il a déjà juré qu’il n’avait jamais rien fait avec Monica Lewinsky. Il s’est révisé pendant sa procédure de destitution. Je pense sincèrement qu’il n’y a pas seulement Epstein d’impliqué la dedans, c’est trop gros comme réseau de  » massage  » pour un homme seulement. D’autres gros noms vont sortir bientôt.

    2. jcvirgil dit :

      Ouais. Surtout en regard des dictons :Dis moi qui tu fréquente,je te dirai qui tu es* et : * Qui se ressemble s’assemble*.

      En plus avec le passé trouble de Clinton en matière de *relations inappropriées*, ce ne sera rien pour redorer son image.

  5. Louise Tanguay dit :

    dites moi est ce que ça va encore finir en queue de poisson- on peut croire que cette fois ci la justice devra suivre son cours et qu il
    ira passer un peu de temps en prison- son chum Donald pourra lui apporter des oranges de temps en temps-

    1. Hilarion Lefuneste dit :

      En espérant que ce ne soit pas un crime fédéral auquel le POTUS peux donner son pardon comme Joe Arpaio et j’en passe.

  6. Rejeanne Bouchard dit :

    Trump ne congédiera pas Acosta……s’il l’a choisi comme secrétaire au travail en 2017…il devait certainement etre courant de toute la magouille entourant Epstein et sans présumer……il en faisait peut-être partie ou encore il a peut-être participe à certains partis avec Epstein?……mais il ne faut pas présumer de rien….ce ne sont que des suppositions….

  7. Apocalypse dit :

    @Louise – 08:30

    ‘On ne doit pas compter sur Trump pour congédier Acosta…’

    Pas d’accord avec vous! M. Trump n’aura pas le choix tellement cette histoire est grosse, mais on doit peut-être plutôt s’attendre à une démission de M. Acosta.

    Un dossier qui risque de bouger rapidement.

    1. Louise dit :

      Apocalypse

      Ce que je voulais dire c’est que Trump ne le congédiera pas de son plein gré. Il sera obligé de le virer s’il y a d’énormes pressions populaires mais il va se faire tirer l’oreille.

      1. Apocalypse dit :

        Je suis d’accord avec vous!

  8. Dekessey dit :

    Trump vient d’écrire un tweet:

    « It’s a sad day for America. I knew Alex, a very fine man. It’s incredible what they did to him. »

    😉

    1. Achalante dit :

      Encore? Je croyais que cette histoire d’imitation de ce type via faux-twit (l’erreur est voulue) avait été éventée… Ça serait bien de ne pas trop pousser le bouchon, ou les accusations de « fausses nouvelles » vont prendre du galon.

      1. Dekessey dit :

        Je ne sais pas si vous avez remarqué, mais j’ai recopié mot à mot mon post d’hier, en changeant simplement le prénom. Ce recopiage était intentionnel. C’est simplement un clin d’oeil. Un tentative d’humour en quelque sorte…

      2. RICK42 dit :

        Cette fois-ci, je ne la trouve pas drôle du tout! Arrêtez de dire n’importe quoi!

      3. Dekessey dit :

        @RICK42

        🤣
        👍🏻

    2. constella1 dit :

      Dekessey
      Cette fois je crois qu’on a saisi
      Fake News 😉

    3. Louise dit :

      Dekessey

      Vous répétez votre blague d’hier ? On ne se laissera pas prendre une 2è. fois.

      1. constella1 dit :

        Louise
        Exact

    4. constella1 dit :

      Dekessey
      Je crois qu’on a saisi cette fois
      Fake News 😉

      1. constella1 dit :

        Oups deux fois le meme post désolée 😳Je sais pas la raison

  9. marcandreki dit :

    Au moins Barr vient de se récuser de l’enquête. Il lui reste un semblant d’honnêteté

  10. Mouski dit :

    En résumé; Un bon pourcentage de la « gangrène américaine «  se retrouve dans le parti républicain.

    1. cytoman71 dit :

      Vraiment????

      1. Mouski dit :

        Vraiment………

  11. treblig dit :

    Je rappelle qu’il n’embauchait que les meilleurs. Si je ne m’abuse sur les 15 membres originaux en janvier 2017, il n’en reste plus que 5. Wilbur Ross ( déjà sous surveillance, il a irrité Trump sur la question du recensement ), Ben Carlson et Betsy deVos ( 2 monuments d’incompétences) Mnuchin ( rien à dire sur lui, c’est un politique et il l’assume correctement ) et Acosta qui est désormais sur un siège éjectable.

    Une chance qu ‘il ne choisissait que les meilleurs

  12. March dit :

    Encore une fois. Only the best people. Disons qu’avec le taux de roulement à la M.B. et le nombre de personne présenti pour des postes qui doivent arrêter le processus. On peut voir que son jugement est très mauvais. Comme tous le reste. Je ne serais pas surpris qu’il ait trempé son pinceaux dans les mêmes eaux que son ami.

  13. Gilles Morissette dit :

    Dans une société démocratique normale, Acosta aurait été forcé de remettre sa démission ou aurait été viré par son « boss ».

    Mais voilà le « shit hole country ne fait pas partie d’une telle société. On y retrouve une administration composé de scélérats, de fripouilles, de gens sans éthique, sans morale et sans intégrité. Ces gens fonctionnent selon les mêmes principes que le crime organisé. Ils sont prêts à tout pour conserver le pouvoir et à neutraliser par tous les moyens nécessaires ceux qui se retrouvent sur leur chemin.

    Que Acosta ait, à l’époque, accepté une telle entente sans même avoir la décence la plus élémentaire d’en informer les victimes en dit long sur le souci de justice et la transparence de ce salopard.

    Pelosi a raison de demander la démission de Acosta. Il n’a pas dit toute la vérité sur cette affaire et rien ne prouve qu’un Tribunal n’en serait pas arrivé à un verdict de culpabilité s’il y avait eu procès.

    Acosta ne démissionnera et il pourra compter sur son enfoiré de « boss »pour le défendre. Voilà où en est rendu cette société. On y a tellement abaissé les standards d’éthique et de moralité que ce qui était inacceptable il n’y a pas si longtemps, est devenu comme une chose tout à fait normale. Qu’attendre d’autres d’un administration dont le grand patron démontre si peu de respect et de considération pour les femmes victimes d’agressions sexuelles.

    La déclaration de Clinton est plutôt suave surtout après ce que celui-ci a fait dans le BO avec une certaine Monica Lewinsky. Oui, le contexte est différent mais on se retrouvait devant un homme puissant et important qui s’est servi de sa notoriété pour abuser de la naïveté d’une jeune femme.

  14. constella1 dit :

    Et cet autre ami prénommé Donald et qui traînait souvent autour de la maison de l’autre avec des mannequins ….verra t-on un jour ce personnage immonde passer dans le tordeur de la justice si ce jour venait bien sûr car avec la justice ameurikaine on s’attend à tout à rien en même temps si je puis dire
    Mais je reste encore un peu optimiste et me dit que peut être bien cette fois sera le début de quelque chose qui se rapproche du mot justice

  15. Apocalypse dit :

    Très intéssante vidéo de Laurence O’Donnell, et deux invités, qui parle de toute cette histoire de Jeffrey Epstein:

    https://www.youtube.com/watch?v=K-UvUcoOFRg

    Jeffrey Epstein, Called ‘Terrific’ By Trump, Charged With Sex Trafficking | The Last Word | MSNBC

    On y apprend, entre autres, que William Barr, encore lui, s’est récusé et que la raison donnée n’est vraiment, mais vraiment pas convaincante.

    Jeffrey Epstein est le gros, gros trouble et cette fois, il ne devrait pas s’en sortir. Dire qu’on savait tout ça en 2008 et qu’on a rien fait … à pleurer.

    1. edgar772 dit :

      @Constella
      Cette allégation du portier voisin d’Epstein …est quand même à prendre avec un grain de sel, comment Michelle Goldberg a-t-elle obtenu cette information, ça fait 19 ans de cela, qui a retracé le dit portier.

      1. papitibi dit :

        C’est plus probablement le portier qui a trouvé un journaliste prêt à l’entendre!

        À moins que le dossier de police, tel que constitué à l’époque, ait ‘transpiré’ – je parle ici du fossier qui comporte tous les éléments de preuve remis par les enquêteurs au bureau du Prosecutor.

        Par contre, je doute de cette dernière hypothèse, encore que si Trump a confié des responsabilités ministérielles à Acosta, c’est peut-être pcq Acosta – l’ancien Prosecutor – a conservé des preuves qui incriminent Trump. Combien de copies en circulation? Vous savez, les journalistes d’enquête, ils n’ont pas tous les mains plein d’pouces! Sans compter qu’ils ont aussi des oreilles et un téléphone…

      2. constella1 dit :

        Edgar772
        Peut être bien que vous avez raison mais je dirais qu’avec les faits que l’on sait et connaissant les gens dont on parle on peut en déduire certaines choses très plausibles d’autant que c’est une journaliste d’enquête qui semble avoir de la crédibilité
        Et pourquoi le monsieur en question engage ce procureur ?

        Mais bon on ne fait que jaser là bien sûr

  16. Danielle Vallée dit :

    La question n’est pas ce que Trump savait mais qu’est-ce que Acosta savait sur Trump qui lui garantissait un emploi alors que tout le monde à l’époque le trouvait mal qualifié pour l’emploi.
    Fill the swamp

    1. papitibi dit :

      S’il faut en croire le portier qui a parlé au NY Times – ‘Je vois souvent Donald Trump et il y a beaucoup de mannequins qui vont et viennent, surtout le soir. C’est incroyable’, on peut en déduire que l’ancien procureur Acosta a lui-même eu accès à un ou des témoins qui ont vu Trump passer par là en même temps que les jeunes filles.

      Les enquêteurs du NYPD ramassent la preuve et soumettent au bureau du Prosecutor l’ensemble de la preuve.

      Shocking!

      Se pourrait-il que Trump préfère flatter dans le sens du poil tous ceux qui pourraient le faire tomber s’ils s’ouvraient la trappe?

      Shocking!

      1. jcvirgil dit :

        Ouais. Comme dirait Jean Perron, se pourrait-il que les accusations contre Epstein ne soient que la pointe de l’asperge ? 😎

  17. papitibi dit :

    @JCVirgil 08:15
    Dans le cas de d’Accosta on pourrait même parler de complicité après le fait…

    Sans égard à la difficulté d’en faire la preuve, je dirais que le Dieu de la Corruption est probablement passé par là. Surtout si on considère que le Procureur Acosta n’a jamais discuté avec les plaignantes du DEAL intervenu avec l’accusé Epstein.

  18. papitibi dit :

    Récusation de Barr?

    Me semble que son père – et les relations de ce dernier – pourraient expliquer cete récusation; j’ai lu quelque chose mais je ne me souviens ni où, ni de quoi il s’agissait.

    1. Dekessey dit :

      Oui parfaitement! Je me rappelle de ce texte… c’était il y a un certain temps, et ça parlait de ces choses.

      😉

  19. Apocalypse dit :

    @papitibi – 09:23

    ‘Me semble que son père…’

    On en parle dans la vidéo de Laurence O’Donnell dont je parlais ci-dessus.

  20. Danielle Vallée dit :

    Monsieur Hétu en a parlé et c’était hier les gars.
    Le père de Barr était directeur de l’école huppée de Manhattan ou Epstein a obtenu son premier emploi, sans aucun diplôme.
    Un autre café s’impose.

    1. papitibi dit :

      Ça me revient. Merci.
      Mais diantre, qu’est-ce qui a bien pu motiver Papa Barr d’offrir un job dans un collège huppé à un charlatan sans diplôme?

      Quand les parents inscrivent leur grande fille dans un collège de haut standing, ils s’attendent à ce que le prof qui lui enseignera la physique soit une sorte de futur prix Nobel!

      J’ai moi-même fréquenté pendant quelques années un collège qui accueillait les z’enfants de la ‘haute’, et mes profs, c’était pas des charlatans.

      1. gl000001 dit :

        Papa Barr aussi crédible que les Barbapapa ?

  21. Toile dit :

    « Les victimes présumées du milliardaire n’ont pas été informées de cette entente avant qu’elle ne soit acceptée par un juge, ce qui contreviendrait à la loi. Lors de son audition devant le Sénat en 2017« .
    Serait-ce un motif d’appel ? Outre le fait que ce procureur n’ai pas fait son job correctement, il serait intéressant et surement excessivement révélateur la tenue d’un procès. Qui sait si le chum du très fine man ne se ferait pas happer par ce scandale. On rêve là. Le cul et les tweets devraient avoir un jour sa peau.

  22. Layla3553 dit :

    @Dekessey 8:58
    « C’est simplement un clin d’oeil. Un tentative d’humour en quelque sorte… »
    Un instant…si j’ose
    Votre tweet d’hier aurait été de l’humour,si vous aviez ajouté un point d’interrogation après …Trump vient d’écrire un tweet…???et/ou un émoticone 😉

    Ou si vous aviez écrit
    il ne manque plus que le tweet de DT… ou DT ne manquera pas de tweeter
    « It’s a sad day for America. I knew Jeff, a very fine man. It’s incredible what they did to him. »

    vous auriez eu beaucoup de j’aime tellement les paroles que vous mettez dans la bouche de DT sont toutes lui. C’était très bien écrit, une belle trouvaille.

    Mais votre tweet est malsain, aucun journaliste n’aurait le droit d’écrire une telle chose, c’est de l’abus de notoriété…

    N’eut été de @xnicden combien de temps auriez vous savourez de nous laisser exprimer nos sentiments de révolte…

    J’ai assez d’humilité pour accepter que je me suis fait prendre, mais pour moi c’est plus profond que ça. Mais voilà que ce matin vous remettez ça, démontrant clairement que vous n’avez pas conscience de la mauvaise énergie que vous avez suscité avec votre tweet, c’était déjà assez pénible de lire sur cette histoire que cet homme avec son pouvoir a échappé à la justice, de lire toute l’injustice face à ces jeunes filles comme des quantités négligeables face à certaines élites de notre société.

    Je me questionne beaucoup sur ce genre de post, déjà que la semaine dernière je me suis questionnée sur un des posts, à savoir si c’était vrai ou non.

    Je veux bien vous donnez le bénéfice du doute, mais en nous lisant et constatant notre crédulité face à quelqu’un en qui nous faisions confiance, si vous étiez présent sur le blogue vous auriez dû nous faire savoir que c’était une plaisanterie et j’en aurais bien rit.

    Non vraiment cette « fausse twittérature » (@jeanfrancoiscouture ) selon moi est malsaine pour le blogue. Pour ma part le sujet est clos. Layla

    1. edgar772 dit :

      @Layla3553
      Vous exprimez exactement ce que je ressens à propos de cette » blague » Merci de l’avoir dit.

    2. Guy LB dit :

      @Layla3553 : 👌
      Bien dit. Et je crois que le malaise que vous exprimez a été ressenti par beaucoup de gens ici.

      Merci.

    3. Maïs1988 dit :

      @ Layla3553

      Vous avez tout à fait raison!

    4. Dekessey dit :

      @Layla3553
      Ayoye.
      Permettez que je réponde, même si vous avez décidé de clore le sujet?

      Layla3553 dit:
      « « C’est simplement un clin d’oeil. Un tentative d’humour en quelque sorte… »
      Un instant…si j’ose
      Votre tweet d’hier aurait été de l’humour,si vous aviez ajouté un point d’interrogation après …Trump vient d’écrire un tweet…???et/ou un émoticone 😉 »

      Je parlais de mon post d’aujourd’hui, auquel j’ai effectivement mis un émoticone (le petit clin d’oeil). Ce post faisait référence à celui d’hier, vous l’aurez compris, et au fait qu’il ait suscité une petite polémique. C’est ça le gag en gros: Je me moque de la controverse que j’ai créé bien malgré moi. Certains semblent l’avoir compris.
      Le post d’hier se voulait ironique, et je pensais que c’était évident. Je l’ai écrit aussi hier, je prends probablement trop pour acquis que les gens connaissent mon style et mon genre d’humour. Je le répète, j’aurais dû mettre un émoticone. Je le ferai à l’avenir.

      Layla3553 dit:
      « vous auriez eu beaucoup de j’aime tellement les paroles que vous mettez dans la bouche de DT sont toutes lui. C’était très bien écrit, une belle trouvaille.
      Mais votre tweet est malsain, aucun journaliste n’aurait le droit d’écrire une telle chose, c’est de l’abus de notoriété…
      N’eut été de @xnicden combien de temps auriez vous savourez de nous laisser exprimer nos sentiments de révolte… »

      Je n’ai rien à cirer de la quantité de « J’aime » que je reçois, je ne suis pas de la génération Facebook, et je ne suis pas journaliste.
      Comme plusieurs sans doute, je passe trop de temps sur ce blogue à lire les commentaires de chacun, que j’apprécie beaucoup en passant, mais je n’y suis pas 24h sur 24 à chaque instant! J’ai quand même un semblant de vie. Mon post d’hier a été publié à 13:41. Quand je suis revenu sur le blogue, j’ai réalisé qu’il y avait méprise et j’ai immédiatement répondu au doute de xnicden (à 14:16). J’ai publié mon mea culpa par la suite.

      Je ne vous en veux pas de me prêter des intentions malsaines, vous ne me connaissez pas, et nous n’avons manifestement pas le même genre d’humour. C’est pas grave. La vie continue, comme les tweets de Trump.

  23. ghislain1957 dit :

    « Pour autant, le président n’aurait pas l’intention de virer Acosta. »

    Ben voyons donc chose! Un chum s’t’un chum. Peut-être qu’Acosta a, lui aussi, participé aux petits party d’Epstein avec de jolies jeunes filles qui paraissent plus vieilles que leur âge?

  24. xnicden dit :

    Acosta est devenu radioactif pour Trump mais ce dernier ne s’en rend pas compte.

    Le deal avec Epstein auquel Acosta a consenti est tout simplement stupéfiant, et non seulement en raison des entourloupettes pour en cacher l’existence aux victimes, contrairement à ce que prévoit la loi. Cette entente comprenait des clauses étendues d’immunité, y compris à l’égard de tout potentiel co-conspirateur. Les exemples similaires sont difficiles à trouver.

    Le pauvre Acosta qui s’est dit plus tard mis sous pression par les avocats d’Epstein – incluant un certain Kennwth Starr en passsant – alors que c’est lui qui avait le gros bout du bâton.

    On comprend que l’unité anti-corruption se soit mêlée de l’affaire.

  25. Maïs1988 dit :

    « Bill Clinton, autre homme influent décrit comme un ami du financier, s’est hier soir distancié de lui dans un communiqué où il jure ne rien savoir des «crimes terribles pour lesquels Jeffrey Epstein a plaidé coupable en Floride il y a quelques années, ou ceux pour lesquels il a été accusé à New York». »

    – Cré Bill! lol

    « I smoke… but I did not inhale » lol

    “ I want you to listen to me. I’m going to say this again: I did not have sexual relations with that woman” re-lol

    Pourtant, Bill Clinton a pris le « Lolita Express » pas moins de 26 fois pour se rendre sur « Orgy Island » (1)

    Colin Powell n’avait que de l’aversion pour la vie dissolue de Bill Clinton «… Bill Clinton is « d—ing bimbos »… (2)

    Par contre, Clinton a été un bon serviteur pour l’Empire : abrogation de la loi Glass-Steagall, toujours plus $ pour Wall-Street, guerre à la Yougoslavie, construction du Camp Bondsteel au Kosovo, base militaire avec bien sûr sa prison ultra-secrète non soumise aux inspections, une version des Balkans de Guantanamo ou Abu-Ghraib, etc.

    (1) https://www.washingtontimes.com/news/2016/may/14/bill-clinton-ditched-secret-service-on-multiple-lo/ : The network’s investigation reveals Mr. Clinton flew on the Boeing 727 “Lolita Express” 26 times

    (2) https://www.businessinsider.com/colin-powell-bill-clinton-bimbos-email-2016-9

  26. Madalton dit :

    Conway rapporte que Trump n’a pas vu ni parler à Epstein depuis plus de 10 ans. Le portier rapporte des faits survenus au début 2000. Donc, il a sûrement participé aux parties d’Epstein. Il vient de le confirmer indirectement.

    1. Dekessey dit :

      J’avais aussi noté ce détail.
      Reste à voir s’il y a vraiment des photos compromettantes, comme l’a suggéré l’ambassadeur anglais.

    2. RICK42 dit :

      Malheureusement, ce n’est pas une preuve…mais une possibilité. Donc, non recevable devant un juge.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :