Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Quelle histoire! Mercredi, le département du Commerce annonçait que les formulaires du recensement de 2020 seront imprimés sans la question sur la citoyenneté. Il reconnaissait ainsi que le temps allait lui manquer pour fournir une justification adéquate à ce changement, comme la Cour suprême le lui avait ordonné de le faire moins d’une semaine plus tôt.

Or, dans un tweet publié hier matin, Donald Trump a qualifié de «fausses nouvelles» les informations concernant cette décision qui représentait un revers humiliant pour son administration. Il a aussi signalé son intention de trouver une façon d’aller de l’avant avec la question controversée, surprenant les avocats de son propre gouvernement qui ne savaient pas trop quoi dire au juge fédéral de Maryland qui leur a demandé des explications lors d’un appel-conférence rocambolesque hier après-midi.

Et voilà qu’Axios nous apprend ce matin que l’administration Trump songe à ajouter la question sur la citoyenneté par voie de décret présidentiel. Le site cite l’opinion d’un juge conservateur selon laquelle le juge en chef de la Cour suprême, vote décisif dans la décision de la semaine dernière, pourrait valider une telle approche.

Tout cela reste évidemment à voir. John Roberts et les quatre juges progressistes de l’instance supérieure avaient ordonné au département de Commerce de présenter une justification adéquate à l’ajout de la question sur la citoyenneté dans le recensement. Roberts avait quasiment qualifié de mensonge la raison fournie par le département dirigé par Wilbur Ross, à savoir que cette question était nécessaire pour assurer une meilleure application de la loi sur le droit de vote de 1965.

Les critiques de l’administration Trump affirment que la question n’a qu’un but : réduire le nombre de répondants issus de l’immigration, légale ou non.

Donald Trump a publié un autre tweet controversé hier, invitant les migrants mécontents des conditions de surpopulation et d’insalubrité dans les centres de rétention de la frontière sud à rester dans leurs pays.


(Photo AP)

83 réflexions sur “Recensement : un décret pour ajouter la question sur la citoyenneté?

  1. Pierre dit :

    Bon 4 juillet à nos amis américains car il y en a… je suis à Chicago et ici le Potus-45 les gens s’en contre fou 😜

    1. Dekessey dit :

      Ils devraient peut-être commencer à s’y intéresser, justement. 🙄

      1. Apocalypse dit :

        Excellente répartie!

    2. Martin cote dit :

      Une administration de broche à foin…..ni queu ni tête…..s le moron peut ajouter la question par décret..ce n’est pas ce que la cour suprême a demandé…….elle voulait des justifications crédibles pour l’ajout de la question……s’il peut procéder par décret……les jugements de la cour suprême n’auront plus aucune valeur…déjà qu’ils sont teintés…..pour ce qui est des migrants…Trump est vraiment un gros sans cœur dépourvu de toute morale…….un étre ignoble….

  2. jeani dit :

    La loi, c’est moué, dixit, le tout petit président!

    1. papitibi dit :

      Ça devait se prononcer LA LOUÉ, c’est moué… quand la phrase est sortie des babines du Soleil…

      1. jeani dit :

        Ou, la louaaa!

      2. Richard Desrochers dit :

        Plus exactement, la louè c’est mouè, au moment où la bourgeoisie et le reste du peuple commençaient à faire passer la diphtongue [wè] à [wa], tandis que les colons de Nouvelle-France avaient encore le [wè] qui deviendra [wé] quand il termine le mot.

  3. Henriette Latour dit :

    Pierre

    C’est bien là le problème « les gens s’en contre-fout ». Ils ne voient pas le danger pour la democratie dans ce triste sire.

    La démocratie est comme le bonheur; c’est quand elle est partie qu’on réalise qu’elle était là.

    1. ProMap dit :

      Henriette Latour – Très pertinent. Et ce sera la faute à HRC, Obama, les démocrates ces anti-américains. Le langage sur les réseaux sociaux est de plus en plus violent. Je ne parle pas d’insultes, je réfère directement aux appels au lynchage des démocrates ou llibéraux. Les guns ne sont pas loin, on les astique en ce moment.

  4. ProMap dit :

     » l’administration Trump songe à ajouter la question sur la citoyenneté par voie de décret présidentiel. »

    Ce n’est plus contourner le Congrès pas décret. trump va plus loin aujourd’hui. Il veut changer la Constitution par décret. S’il réussit son test (à mon avis, il fait plus que testerla SCOTUS, la Constitution et le Check and Balance, il teste son pouvoir absolu), il est mûr pour se déclarer vainqueur ou ajouter un deux ans de plus à son mandat advenant une défaite en 2020.

    Si le Congrès. GOP compris, ne se lève pas maintenant, la suite sera dangereusement anti-démocratique.

    1. Benjen Stark dit :

      @ProMap « ou ajouter un deux ans de plus à son mandat advenant une défaite en 2020. »

      On lui doit deux ans de toute manière qu’on lui a volé avec la connerie Russe. Les artisans de ce hold-up mériteraient rien de moins.

      1. ProMap dit :

        Benjen Stark – Il n’avait qu’à gouverner durant ces deux ans, Il ne les aurait pas perdues. Selon lui, il est totalement innocent, alors pourquoi avoir perdu son temps à se défendre de cette enquête? Il l’a dit lui-même à propos de HRC : quelqu’un qui est non coupable n’a pas peur de témoigner à une enquête, n’a pas peur d’une enquête. Lisez le rapport Mueller ou les résumés, vous comprendrez pourquoi il a peur de quitter la présidence et ça n’a rien à voir avec MAGA. L’Amérique grande et prospère, il s’en fout. Ce n’est qu’une question de survie. Point.

      2. Benjen Stark dit :

        @Promap Il n’avait qu’a gouverner? Et vous faites quoi des anciens membres de l’administration Obama comme John Kerry qui se promène à l’étranger à dire aux chinois, iraniens et autre de ne pas négocier avec lui et de tenir ferme puisqu’il sera destitué prochainement a cause de cette histoire? Il est là le coût de cette enquête.

      3. gl000001 dit :

        Même si c’était vrai pour John Kerry, il n’a pas été capable de gouverner à cause des ses propres républicains. Ils ont causé par leur intransigeance deux shutdown.

      4. Layla3553 dit :

        @Benjen Stark

        « Et vous faites quoi des anciens membres de l’administration Obama comme John Kerry qui se promène à l’étranger…. »

        Ah oui et vous vous faites quoi de Steve Bannon…l’année dernière en Allemagne et encore cette année… ???? Layla

      5. el_kabong dit :

        @benjen
        « On lui doit deux ans de toute manière qu’on lui a volé avec la connerie Russe »

        Wrâââp…Polly veut un biscuit…
        Si vous lisiez un résumé crédible du rapport Mueller et ses implications, vous cesseriez vos perroquetteries…

      6. ProMap dit :

        Benjen Stark – Tu as lu ça où Benjen?

      7. chrstianb dit :

        trump n’avait qu’à jouer moins souvent au golf.

      8. Lecteur_curieux dit :

        48,2% des voix pour Clinton.

        46,1% pour Trump.

        Voilà la vraie affaire bien plus que l’ingérence russe. Que Clinton gagne ou pas autrement.

        Quand le vote est aussi partagé, la gouvernance devrait l’être aussi.

        Mais comment fait-on cela ? Notre et leur démocratie représentative n’est pas rendue là.

        Cela prône des valeurs de coopération et plus de place pour le social. Mais tout le système est basé sur la compétition et la lutte provenant de la dialectique bien qu’avec un discours qui était devenu plus policé.

      9. Jean Saisrien dit :

        LOL!
        Connerie… ben oui..
        Pas pour rien que le gros clown ne veut pas publier ses rapports d’impots… entre autres.
        BTW: On doit 6 ans à Obama… le POTUS le plus apprécié des 50 dernieres années.

        MAGA!!!!! LOL!!!!!!!!!

      10. Pierre s. dit :

        —————————–

        le pays va en avoir pour 25 ans a se relever du 4 ans d incompétence qu’Il
        est présentement à compléter dans le chaos le plus total ……. de le voir
        comme ca à l’abris de la justice et de lire des commentaire comme quoi on
        lui doit deux ans de présidence découle de ce que j ai vue de pire en terme de mauvaise
        foi et de malhonnêteté intellectuelle.

        Juste de déposer ses déclarations d’impôt et tu réaliserait combien cet escrocs doit à son pays
        en vols en fraudes et en magouilles de toute sorte …..

        Dis moi Benjen …. selon toi qu’est ce que Trump aurait fait de ses deux années ?
        Du golf, manger des big mac, se servir de la présidence pour remplir ses hôtels ????
        la derniere fois qu’on l,a obligé a être un VRAI président, il a pas tenu 4 minutes
        Alors tes deux ans  »volés » tu peux t’assoir dessus …. cet imbécile n,a rien de présidentiel.

      11. Layla3553 dit :

        @Benjen Stark 10:34

        Selon votre perception « On lui doit deux ans de toute manière qu’on lui a volé… »

        Selon ma perception « il nous doit deux ans qu’il a volé ….avec toutes SES conneries avec l’affaire Russe »

        Il avait la majorité du Congres…pour gouverner. Layla

      12. Benton Fraser dit :

        Pourquoi les américains lui devrait 2 autres années de golf?

        Il peut le pratiquer sans être président (d’ailleurs il ne sait pas se conduire en président)… et aussi, il n’est pas nécessaire d’être président pour passer son temps sur Fox News et twitter n’importe quoi!!!

      13. papitibi dit :

        Un tit-peu de Tiny Tim pour Tiny Dumb Don et Tiny Banjo Stark

      14. Gilles Morissette dit :

        @Benjen Stark (10h34)

        Pauvre crétin. Décidément la canicule vous rend encore plus connard que d’habitude.

        Votre salopard d’enfoiré de gourou n’est même pas capable de respecter l’autorité des Tribunaux notamment celle de la SCOTUS. Et vous trouvez le moyen d’applaudir !!

        Votre gourou a eu la majorité dans les Deux Chambres du Congrès et il n’a même pas été capable d’en tirer profit au plan législatif. Il se fout des prérogatives du Congrès et gouverne par décret. Même un enfant de 11 ans serait capable de comprendre ça. C’est probablement trop vous demander.

        Si vous n’avez pas encore compris l’ingérence russe et tout ce qui touche à la collusion ou l’entrave à la justice,lisez le foutu rapport Muëller.
        Ah oui, j’oubliais. Vous êtes un de ces analphabètes fonctionnels qui a de la difficulté à comprendre le sens d’un texte comptant plus de 280 caractères.

        Personne n’a rien volé à personne sauf le Gros Salopard qui s’en est mis plein les poches en flouant ses partenaires d’affaires comme l’a démontré le NYT il y a un an.

  5. jcvirgil dit :

    Le show Trump sur l’immigration continue. Ne doutons pas qu’il se poursuivra jusqu’à sa réélection, ou pas…

  6. polargene dit :

    Malheureusement, pour son tweet sur les immigrants, Trump ne fait qu’écrire ce que plusieurs personnes pensent tout bas. C’est à vomir tellement son administration manque d’humanité, mais c’est le monde dans lequel on vit en ce moment.

    Trump fait à sa tête et personne ne se lève pour vraiment l’empêcher, ça veut donc dire que ceux qui se la ferme sont complices. Ils ne sont juste pas assez humain pour que ça les empêche de dormir le soir et ça se prétend religieux !

    1. Achalante dit :

      Vrai. Sauf que… Même des conditions de détention aussi insalubres sont préférable à ne pas savoir si on survivra jusqu’au lendemain. Alors ils continueront de venir de toutes façon.

      1. polargene dit :

        Je ne dis pas le contraire, je parlais des débiles qui soutiennent les décisions de Trump, pas des pauvres migrants qui ne veulent qu’un avenir meilleur que ce qu’ils ont dans leur pays.

  7. Léo Miquis dit :

    Comme je disais le 27 juin :
    « Comme à son habitude, l’administration Trump va s’en moquer et ajouter la question sur les formulaires avant même d’en avoir l’autorisation.
    Ça finira pas un procès de plus, mais le mal sera fait. »

    Trump se comporte de plus en plus comme un petit dictateur (ce qui explique sûrement pourquoi il adore Kim et Poutine).
    Il se croit maintenant plus puissant que la Cour Suprême.
    Il peut donc tout faire.

    La prochaine étape sera quand il ordonnera des rafles d’immigrés pour les éjecter hors du pays de façon violente…
    Ça va arriver.
    Et sa base va continuer de l’applaudir.

  8. gigido66 dit :

    Et VIVE l’EMPEREUR! 🤮

  9. Claude Rosiere dit :

    Quelle ambiance de haine et de fourberies doit régner dans cette maison Blanche qui vire de plus en plus en couleur de m….

  10. ProMap dit :

    Imaginez le discours qu’il fera ce soir en ce jour de la fête de l’Indépendance des USA. Méchant rally payé par les taxes, donc celles de la majorité de la population qui n’a pas voté pour lui..

    1. ProMap dit :

      … dont celles…

  11. Loufaf dit :

    N’ y a-t-il aucune limite à ses décrets? Le gros despote passe par-dessus le congrès et la cour suprême pour imposer ses décisions imbéciles. Ce pays est devenu une dictature et personne ne semble s’ en apercevoir , et surtout pas les républicains du sénat , trop lâches pour entreprendre une procédure de destitution, seul moyen de mettre fin à la destruction de la démocratie par ce faux président.

    1. Benton Fraser dit :

      En gros, la seule limite a un décret présidentiel, c’est qu’il doit respecter la constitution et le cadre des lois actuelles….

  12. simonolivier dit :

    Tired of winning? Une autre défaite pour le gros plouc. La 9th Circuit Court of Appeal vient de confirmer la décision d’un juge fédéral bloquant la décision de Tiny d’utiliser des fonds du Pentagone et de les réassigner au mur.

    1. ProMap dit :

      simonolivier – Un autre décret en vue?

      1. simonolivier dit :

        Non, c’est le décret qu’il avait signé qui a été bloqué par la Cour Fédérale parce qu’il outre-passait les pouvoirs du Congrès.

      2. ProMap dit :

        simonolivier – Merci de la précision. J’avoue mon ignorance sur cette question. J’aurais plutôt dû dire : tweet en vue. J’aurais eu l’air moins idiot!

      3. gl000001 dit :

        On en a parlé ici mais ça faisait un bout de temps. On a eu le temps de l’oublier.

    2. Superlulu dit :

      Mais il n’est pas tired of Whinning.

  13. Toile dit :

    « If Illegal Immigrants are unhappy with the conditions in the quickly built or refitted detentions centers, just tell them not to come. All problems solved!« 

    Dans sa cervelle déjantée, surement une conviction d’une très grande faveur humanitaire, voir humaniste, que les conditions de détention soit une coche au-dessus de la réalité d’origine. Dans sa tête aussi l’ingratitude éhontée de ces criminels notoires, bébés inclus, face aux efforts incommensurables déployés pour les accueillir….malgré tout et malgré les décisions contraires.

    Mais si ils ne viennent pas, il fait avec son os…de mur ?

    1. Toile le plus triste est qu’un pourcentage important de gens aux USA ont ce genre de réflexion…. alors pour l’indignation…. ça ne lèvera pas….
      Les informations sont tellement compartimentées…. tellement sectionnées que les liens cause à effet ne se font pas….

      Plusieurs s’interrogent encore du pourquoi que ces gens osent risquer leur vie pour quitter leur pays d’origine…..

      ça ne touche pas vraiment les gens, car tout ça demeure abstrait….. ne concerne pas leur réalité…. c’est trop gros pour que la raison se fasse une idée de la chose…

      c’est comme la famine en Afrique… la misère en Haïti…. les désastres en zones de guerre… ils les voient mais ne les analysent pas, ne les assimilent pas….

      et trump surfe là-dessus…. qui ne dit mot, consent…. alors il se croit justifié…. et surtout soutenu…..

  14. gl000001 dit :

    « All problems solved! »
    Ca fait simple comme ils disent au Saguenay !!

    1. Haïku dit :

      « All problems solved ».
      Ou « No problemo »(Terminateur 2).

  15. Daniel Tremblay dit :

    Qu’est-ce qui finira par faire pencher la balance de Nancy Pelosi en faveur de la destitution contre Trump???!!! , tous savent maintenant qu’elle n’y tiens pas mais Trump est en train de tout défaire et ce de manière irrévocable, les démocrates doivent se réveiller, les républicains ont tous bu le kool-aid et ne feront rien.

    1. Madalton dit :

      Les sondages montrent que 45% sont en faveur de l’impeachment de Trump. Un record.

      https://www.politicususa.com/2019/07/03/trump-impeachment-poll-nixon.html

      1. kintouai dit :

        « Les sondages montrent que 45% sont en faveur de l’impeachment de Trump. Un record. »

        Chez un peuple normal, ça devrait être 80%, mais on est au pays des crétins.

  16. Mariette Beaudoin dit :

    Mon pied va finir par sentir mauvais à force de lui envoyer des coups de pied au derrière. Même si je suis contre la fessée, si j’avais été sa mère, je lui aurais donné une de ces raclées, ça aurait été mémorable.

  17. jeani dit :

    Dernier décret du petit président. Lors de la parade militaire, les soldats auront l’obligation, en passant devant la tribune de déshonneur, de brandir leur bras en direction de la chose, main ouverte.

    Invités d’honneur de dernières minutes: Kim, Vlad, Xi, Duterte et autres « tremendous proches amis » de la chose.

    1. gl000001 dit :

      Heil trump !!

      1. papitibi dit :

        Heil. Hit LOW.

      2. Haïku dit :

        Achtung ! Vous m’avez devancé.

  18. Lecteur_curieux dit :

    Encore une fois c’est une question de confiance.

    Si on a confiance en l’Administration en place ou encore qu’il y ait des règles claires sur l’utilisation des données cela ne devrait même pas être un gros enjeu. Que la question soit présente ou absente.

    Au Canada on a confiance en Statistique Canada même si on peut avoir des réserves. On répond on recensement ou à un sondage si on se fait solliciter. On peut prendre un peu de temps mais on se conforme.

    Si les données sont là il faut qu’elles servent à bon escient et le moins possible pour tirer un avantage politique.

    Plus le débat est gros plus c’est le panier de crabes politique.

    Ce serait une donnée intéressante à avoir s’il n’y avait pas entre autres le redécoupage partisan des circonscriptions électorales.

    Si seulement les gouvernements faisaient des vrais débats plutôt que des combats ou des vraies discussions plutôt que juste s’accuser et en mettant de l’eau dans leur vin plutôt que suivre leur ligne partisane. On pourrait discuter pour de vrai même pas besoin des tribunaux sauf quelques exceptions, il est impossible de toujours s’entendre. Mais quand le système est basé sur l’antagonisme, les désaccords. Cela ne va pas loin.

  19. et si les gens ne cochent aucun case ???

    1. gl000001 dit :

      Camp de rééducation !!

  20. Sueurs dit :

    Il a dit qu’il pourrait tuer quelqu’un en pleine rue et qu’il ne lui arriverait rien, c’est à ce point qu’il se croit invisible… Il y en a déjà eu un qui pensait ça lors de la dernière guerre, peut-être que s’il continue à manger encore beaucoup de McDo il finira par se bloquer les artères…

  21. Lecteur_curieux dit :

    Pour le tweet de Trump je ne leur suggérerais pas aux migrants d’aller aux États-Unis je leur déconseillerais même de faire le voyage.

    Mais comme je suis pour l’autonomie de la personne. Chacun est libre de ses choix. Et où je les rencontrerais ? Au Mexique ? À la limite en leur parlant je suppose que je ne sais pas ce qu’ils doivent faire. Mais que la route est périlleuse.

    Même là… Si on est amener à les rencontrer et on ne travaille pas pour l’Armée ou les douanes. Tu les rencontres pourquoi ? Pour les aider ? Ils ne viennent pas demander conseil. Quels organismes sont présents sur leur route mais plus apolitiques ?

    Continuez ou pas c’est votre choix. L’organise fournit une aide matérielle.

    Dans la politique on peut quasiment rien faire du tout comme citoyens. Juste assister impuissants au mauvais spectacle et désapprouver.

  22. Louise dit :

    Le plus inquiétant c’est que la démocratie recule chaque fois que Trump contourne les lois pour arriver à ses fins et on dirait que les américains banalisent les conséquences de cette dérive autoritaire.
    Ce n’est pas normal que ce président s’arroge tous les pouvoirs et ne respecte même plus la constitution. Ce n’est pas normal non plus qu’il n’y ait rien ni personne pour l’arrêter.
    Ce n’est pas une petite tempête qui s’abat sur les USA, c’est un ouragan et toute la population va payer le prix de la destruction de leur pays. Et pendant ce temps-là, ils vivent dans le confort et l’indifférence. C’est à n’y rien comprendre !

  23. Henriette Latour dit :

    Louise

    Et quand ils mesureront l’ampleur de l’ouragan, il n’y aura personne pour leur porter assistance puisqu’ils auront fait le vide autour d’eux.

  24. nickoleterrible dit :

    Je ne comprends pas pourquoi c’est un problème de poser cette question lors d’un recensement. Trump = evil ça je suis d’accord. mais cette question je la trouve légitime. C’était demandé dans le dernier recensement Canadien et ça me semble logique pour un pays de définir précisément qui en fait partie.

    Dans le dernier billet à ce sujet RH parlait de redécoupage. Une personne n’habitant pas légalement un pays ne peut se faire représenter.Ça n’a pas vraiment de sens pour moi.

    1. Lecteur_curieux dit :

      Avez-vous la citoyenneté américaine versus êtes vous un migrant en règle ce n’est pas pareil.

      Vous avez plusieurs canadiens aux États-Unis par ailleurs qui sont là sur des visas de travail. Et qui éventuellement pourraient devenir citoyens américains.

      Des latinos aussi. Quand ils refont la carte électorale il y vont par un genre de ciblage. D’échantillonnage. Certains vont devenir des citoyens et ceux là ont tendance à voter démocrate.

    2. simonolivier dit :

      @nicko Ici au Canada, on ne vise pas à déporter tout ce qui n’est pas citoyen. Pour une grande portion de la population blanche aux USA, si tu n’es pas un citoyen, tu n’es pas légalement au pays. Il ne font pas la différence entre citoyen et résident permanent, résident temporaire avec visa, immigrants issus de l’immigration régulière et autres bibittes de même acabit. Je le vivais souvent lorsque je me rendait dans ma résidence de Floride (vendue), même si j’ai la double citoyenneté.

      Un résident permanent payant des impôts et taxes aux USA a le droit d’obtenir des services. Et le recensement sert surtout à l’attribution par région de plus de $675 milliards en fonds fédéraux pour des services. C675Ge que les répus espèrent c’est que moins de gens n’ayant pas la citoyenneté ne répondent pas et que l’on puisse éviter le redécoupage et de réduire le montant de $675G

      1. simonolivier dit :

        rendais plutôt que rendait

    3. chrstianb dit :

      Ne pas être citoyen ne veut pas dire que la personne est illégale. Une personne qui a le statut de résident (green card) n’a pas le droit de vote mais a toute les obligations d’un citoyen. Avec le biais des républicains, le découpage électoral basé sur la citoyenneté va faire en sorte que les émigrants avec statut de résident seront des citoyens de seconde zone.
      Sans compter les 11 millions d’illégaux qui bien sûr ne votent pas.

      1. C’est effectivement le cas de ma sœur jumelle et sa famille. Ils vivent au ÉU depuis 1998 et ne sont pas citoyens américains. Ils ont la Carte Verte depuis quelques années seulement, avant c’était Visas de travail. (soit dit en passant, mon beau-frère est maintenant le directeur du département de physique et d’astronomie de la Georgia State University…)

    4. nickoleterrible c’est une question qui est d’une autre époque…..

      en 2020, si tu vis dans un pays, tu es citoyen de ce pays…
      c’est ansurde de demander à un américain s’il est américain…

      s’il est aux USA, il est américain….

      comme toute personne vivant au Québec est Québécoise….

      la fragmentation de la population en différentes races, cultures ou couleur est xénophobe….

      Y’a rien de pire que de dire un Québécois d’origine machin truc…. Il faut cesser cette différenciation….

      aux USA, même chose…. tu es citoyen américain, point.
      La provenance des immigrants ne sert à rien…

      il serait tellement plus constructif pour les Américains de normaliser tous les citoyens…. à partir de ce recensement….
      Les « illégaux » s’inscrivent et deviennent officiels….

      ça clouerait le bec des racistes et autres xénophobes aux USA….

      tous Américains sans distinction…

    5. papitibi dit :

      Bonjour Nicko,

      Suffit peut-être de poser la question à l’envers pour en avoir la juste perspective.

      Pourquoi l’Enfoireur Dumb Don Premier tient-il à ce point a poser la question?
      Depuis quand se préoccupe-t-il davantage des intérêts supérieurs de la Nation que de sa propre ré-élection et des intérêts de sa famille et de ses bailleurs de fonds?

      iI compte sur l’intimidation pour éloigner des listes électorales – et donc pour priver du droit de vote – des électeurs qu’il a lui-même ostracisés et qui, bien sûr, sont acquis aux Dems.

      Ça s’appelle du VOL. Faire Main Basse sur la Maison Blanche.

  25. Toile dit :

    Un décret pour contourner la chose, pour imposer ma pensée totalitaire. Une méthode raffinée dans ses comportements illicites d’affaires. Un décret because fuck les avis contraires fussent ils juridiques. Un décret,fin de l’histoire. Completement compatibles avec ses troubles, personnalité, psychiatriques: narcissisme: autrui n’a aucune existence. Moi seul.

    Comme le mur est relié par lui à une notion d’urgence nationale en raison de l’ »envahissement » de réfugies et que la question de la citoyenneté vise spécifiquement cet irritant, il pourrait pousser l’audace de décréter pour une raison d’urgence nationale. A bien y penser, il faudra justifier ce décret.

    Assez fou pour ça

  26. nickoleterrible dit :

    OK je comprends mieux. Merci des réponses.

  27. Superlulu dit :

    Croyez le ou le.
    Cette nuit j’ai rêvé qu’il arrivait la même chose à Trump, qu’il est arrivé à Reagan, Kennedy, Lincoln, Garfield et Mc Kinley.
    Prémonitoire?

    1. papitibi dit :

      Dans le genre de… qui favorise la multiplication des armes périra par…
      Quelle tragédie anticipée pour la NRA!

      Cela dit, sous la tignasse jaune, la tête est bien mini. Et qui sait si cette moumoute n’est pas blindée? C’est lourd, un blindage! Et la Chose branle tellement de la tête quand il parle qu’on peut se demander justement si le blindage n’est pas trop lourd,

      Pour le reste… s’il y a des vêtements anti-moustiques, j’imagine que les cravates de Trump ont été conçues pour dévier le cours d’une rafale de tire-pois!
      America Rules Again!

  28. ProMap dit :

    nickoleterrible – Lorsqu’un État est obligé de poser la question de la citoyenneté dans un recensement, il a un foutu problème. C’est qu’il est incapable de relever dans SES dossiers qui est citoyen ou ne l’est pas. Qui accorde la citoyenneté? L’administration de l’État. Donc, ils ont cette info ailleurs dans l’appareil bureaucratique.

    Alors, quels motifs poussent le GOP et trump à vouloir poser cette question dans le recensement qui selon la Constitution doit recenser le nombre de personnes habitant le territoire USA (ce qui inclus les non-citoyens)?

    1. nemiscau dit :

      @ ProMap

      « Alors, quels motifs poussent le GOP et Trump à vouloir poser cette question dans le recensement qui selon la Constitution doit recenser le nombre de personnes habitant le territoire USA (ce qui inclus les non-citoyens)? »

      Très bonne question. Même en analysant les réflexions de d’autres commentateurs de ce blogue, j’avoue ne pas bien saisir encore pourquoi une administration fédérale la moindrement organisée aurait besoin de faire ajouter une telle question sur la citoyenneté des gens. À moins que ce ne soit que le GOP qui veuille s’en servir que pour des raisons purement (bassement) partisanes et anti-démocratiques !!!

      D’abord, peut-être, pour effrayer des citoyens issus de l’immigration avec le référendum comme tel et si une certaine partie de ceux-ci ont assez peur (même à tort) de perdre des droits civiques, bien le GOP se réjouira d’avoir un plus petit pourcentage de fonds publics à investir auprès des États bien représentés par des citoyens issus de l’immigration pour se concentrer sur les états qui votent « MAGA ».

      Sans doute aussi pour envoyer le message que n’est pas citoyen américain qui veut et que tous ceux qui n’ont pas le titre de citoyenneté serait des citoyens de seconde zone. Ceci est, à coup sûr, une sorte de flatterie qu’appréciera la base républicaine de Trump et tous ses suprématistes blancs.

      Enfin, je crois bien que Trump et sa bande cherchent déjà à mettre en place des éléments qu’ils pourront éventuellement évoquer pour discréditer les résultats de l’élection présidentielle de 2020 en reprenant des théories du complot comme quoi le scrutin aurait été volé par des non-citoyens américains qui auraient voté illégalement pour les démocrates (évidemment!). Bref, une autre façon dégoûtante de voler l’élection au peuple, élection qui sera certes décisive pour Trump et sa « swamp ».

      En novembre 2020, soit Trump réussira à se maintenir au pouvoir (en gagnant ou en ne reconnaissant pas les vrais résultats de l’élection comme dans n’importe quelle autre dictature qui se respecte), soit il prendra le chemin de la prison, son pseudo-empire financier s’écroulera et toute sa « swamp » sera drainée hors de Washington. Est-ce réaliste d’espérer un tel dénouement? J’y crois depuis novembre 2016 en tout cas, et je ne cesserai jamais d’espérer la fin du cauchemar Trump…

  29. onbo dit :

    C’est un comble d’immaturité et d’inconscience.

    Entre un migrant de l’environnement et un migrant économique, il y a peu de différence. Ce qu’ils ont en commun surtout, c’est d’avoir du tout quitter parce qu’ils avaient tout perdu: terre, maison, travail, revenus, économies er souvent famille élargie.

    Exactement comme des Américains bien réels affectés par des faillites commerciales, des cessions d’entreprises, des crises financières, ces décisions d’un mental souffrant qui délacent les millions d’efforts pour structurer des commerces et industries génératrices d’emplois. Parlez en à Mitt Romney, le spécialiste du nettoyage du capital et du lessivage des emplois destinés à offrir à un nouvel acquéreur une opportunité d’affaire en or parce que délestée des responsabilités sociales et des obligations morales envers les travailleurs et les familles de citoyens qui dépendaient exclusivement de cette source de revenus.

    Et que souhaitent en plus les Républicains de McConnell le faire-valoir de Trump? Couper dans les services de santé et services sociaux de ce gens qui ont déjà tout perdu. Coup donc, Trump et McConnell veulent-ils de toute pièce créer un tel chaos qu’il s’ensuivrait un crise sociale américaine sans précédent confinant à un affaissement socio-économique majeur pour le plus grand nombre?

    Ces migrants, incarcérés presque comme du bétail aux USA, n’en ont plus de chez-nous ou de chez eux. Ils ne peuvent rester chez eux, ils sont partis; ils n’en avaient déjà plus de chez eux avant de quitter. Car, chaque fois que des Russes et des Chinois fortunés et envoyés en mission d’affaires achètent des terres en Amérique du Sud ou Amérique centrale pour générer des récoltes destinées à leur pays d’origine, ils ne font que comme Israël et l’Arabie Saoudite. Acquérir des terres, modifier les cultures, mécaniser la production, faire venir les récoltes dans leurs propres pays, laissant les latinos affamés, sans travail, déshérités, désespérés, puis sur la route de l’exil.

    La personne qui a suggéré un Plan Marshall pour l’Amérique Centrale et du Sud a touché juste. C’est le seul moyen de contrer la dépossession et de restaurer la propriété des terres aux populations locales. De telle sorte que les populations cessent leur errance en dehors de leurs milieux naturels de vie.

    Je n’attend ni n’espère quoi que ce soit de Donald Trump, tant il semble prendre un plaisir fou à insulter, contrarier, contredire, exiger, arborer des sourires faux, se moquer, déprécier et finalement, son dada chéri, PUNIR, pour le plaisir d’étaler de tout son long à la face de ses admirateurs sa recette de domination, en s’appuyant lourdement sur son blocage d’enfant et son lutrin.

    Coupez le son et observez essentiellement sa posture lorsqu’il se tient debout derrière un lutrin: Raide comme une barre, déporté en vers l’avant, les deux mains agrippés au lutrin, les muscles des grands fessiers contractés, les talons à peine en contact avec le sol, prêt à bondir et rager, protégé par des dizaines et dizaines de gardes du corps à quelques mètres. Et quand il n’est pas derrière un lutrin, il place régulièrement les deux mains devant en position de blocage, comme pour éloigner un ennemi ou le tenir à distance, sinon l’intimider.

    Donald Trump est un homme mort de peur, par conséquent irascible, toujours à la recherche d’une porte de sortie, toujours en attaque préventive, comme ce matin avec sa volte-face à propos de la question sur la citoyenneté pourtant étudiée et rejetée par la Cour qu’il cherche à rabaisser par sa menace d’un décret.

    Bonne fête nationale et bonne santé à tous les Américains et Américaines de bonne volonté!

    1. jcvirgil dit :

      Le grand fessier contracté…en effet ça décrit fort bien le dividu comme dirait Claude Poirier.😎

  30. Syl20_65 dit :

    Le Pentagone a révélé que l’influence d’un des marionnettistes de la racaille, soit poutine, surpasse les états-désunis pour son influence mondial.

    https://www.politico.com/story/2019/06/30/pentagon-russia-influence-putin-trump-1535243

    Le but de poutine est de contrôler le monde et pour y arriver, il doit détruire les états-désunis. Il a d’ailleurs fait élire la grosse cruche innocente et ignorante question de le manipuler avec l’aide de Bonnon et Miller. Ils y réussissent assez bien.

    Ils ont réussi à berner les idiots utiles christofacistes évangéliques et à les faire entrer dans un culte pour protéger leur marionnette. Rien de plus facile que d’embrigader des christofascites évangélistes attendu la facilité avec la quelle ils bouffent sans gager, la bullshit politico-religieuse.
    Les visions expansionnistes du dictateur russe passent aussi par la destruction de l’union européenne, de l’OTAN et de l’ONU. Coïncidence, ce sont toutes des cibles de la crapule.
    La droite profonde a toujours eu une peur bleue de la tyrannie gouvernementale. Ils ont le nez dedans et agissent comme les vaches dans le pré qui regardent le train passer. N’importe quel président qui aurait dans le passé agit comme ce gros innocent, aurait été destitué en très peu de temps.
    Quelqu’un a déjà mentionné que les prochaines guerres seront des cyber-guerres. Nous y sommes et c’est la léthargie totale. Avec l’intelligence artificielle, ce sera fait pour la démocratie et la liberté.

    https://www.nytimes.com/2019/06/25/magazine/russia-united-states-world-politics.html

  31. Susan Prebinski dit :

    Une question comme ça : si Trump arrivait à ses fins, qu’arriverait-il si toutes les personnes à qui le questionnaire de recensement étaient adressé décidaient de répondre oui à la question sur la citoyenneté dans le but de saboter ses efforts. Seraient-elles poursuivies?

    1. Richard Hétu dit :

      En principe, oui.

  32. gérard séguin dit :

    Ce qui m’amuse de Benji, la fleur et les autres pseudo. Ceux-ci sont dans la provocation, tout simplement imbécile dans ses interventions. Cependant je me dois d’admettre, que les répliques sont en majorité très instructive, à tout bon entendeur.

  33. Alexander dit :

    C’est amusant de lire que POTUS45 pourrait utiliser un décret présidentiel pour outrepasser une décision de la SCOTUS.

    Il se fout carrément du pouvoir législatif et de la Constitution ce bonhomme.

    S’il était Xi ou Erdogan, il se nommerait président à vie, par décret tant qu’à y être.

    Deux mandats ce n’est pas assez pour sa magnificence.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :