Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Cette photo est difficile à voir. C’est notre version de la photo syrienne – celle du garçon de 3 ans sur la plage, mort. Voilà ce que c’est.» Le représentant démocrate du Texas Joaquin Castro, président du groupe hispanique de la Chambre des représentants, avait la voix étranglée par l’émotion hier en commentant la photo d’un père et de sa fillette de 23 mois, morts par noyade en tentant de traverser le Rio Grande. Photo qui pourrait devenir emblématique de la crise des migrants à la frontière des États-Unis avec le Mexique. Mais quelle histoire raconte-t-elle?

Originaires du Salvador, Óscar Alberto Martínez Ramírez, 25 ans, Tania Vanessa Ávalos et leur fillette Valeria se trouvaient dans la ville mexicaine de Matamoros, dimanche, lorsqu’ils ont décidé de traverser le Rio Grande à la nage pour réclamer le statut de réfugié aux États-Unis. Ils s’étaient résolus à tenter leur chance de cette façon après avoir constaté que le pont international menant au poste-frontalier américain était fermé.

Óscar a pris les devants avec la petite Valeria sur le dos, enserrée sous son t-shirt. Tania a suivi, sur le dos d’un ami de la famille. Tania et l’ami sont retournés sur la rive mexicaine en s’apercevant qu’ils ne parviendraient pas à atteindre l’autre rive. Selon le récit de Tania, Óscar et Valeria s’approchaient de la rive américaine lorsqu’ils ont été emportés par un courant fort. Épuisé, le père n’a pu en sortir. Son corps et celui de sa fille ont été retrouvés lundi.

Les photos de la journaliste Julia Le Duc sont devenues virales hier au moment où la Chambre des représentants à majorité démocrate adoptaient un projet de loi prévoyant une aide humanitaire de 4,5 milliards de dollars pour s’attaquer à l’afflux migratoire à la frontière sud.

La Maison-Blanche a indiqué lundi qu’elle était opposée à ce projet de loi. Le Sénat à majorité républicaine examine son propre texte sur la question.

(Photo AP)

65 réflexions sur “L’histoire derrière cette photo

  1. Salvador E. Rodriguez dit :

    J’avoue je suis sans mots. Un rappel que les migrants sont plus que des statistiques. C’est des rêves brisés, un avenir tronqué, des vies perdues. Un père, une fille,

    Un humain reste un humain, de quel droit perd t il sa dignité et droits aux mains de ceux qui sont dans le confort du pouvoir au service du pouvoir et d’eux même.

    Je pose ça ici.

    https://youtu.be/r0kfYPZhHjw

    Cette chanson parle de celui qui a traversé El Rio Grande qui malgré qu’il ai atteint l’autre rive, il reste trempé dans la douleur d’avoir du quitté sa terre pour vivre des fois comme un fugitif persécuté par ceux qui pense qu’il est un Alíen venu de Neptune. De la vermine diraient d’autres….

    Nous sommes citoyens d’une même planète. La souffrance des autres nous concerne tous. Nous avons une responsabilité et des devoir.

    1. jcvirgil dit :

      Vous écrivez :*La souffrance des autres nous concerne tous. Nous avons une responsabilité et des devoirs* Je dirais d’autant plus quand les politiques économiques et l’ingérence de notre gouvernement , pour garder en place une oligarchie prédatrice et favoriser les entreprises privées qui font main basse sur les richesses du pays au plus petit coût possible est une des raisons qui les forcent à prendre le chemin de l’exil.

      C’est cette prédation qui fait que les pays en voie de développement ne s’enrichissent jamais collectivement s’ils ne s’extirpent pas de l’emprise économique des Occidentaux et de leurs propres dirigeants politiques afin de ramener chez eux la véritable démocratie, la souveraineté économique et afin d’être enfin maîtres chez eux de secteurs aussi importants que les services publics, les programmes sociaux et les ressources naturelles.

      Arrêter la prédation systématique dont sont victimes les pays pauvres aiderait les gens à demeurer chez-eux et à y avoir une vie décente, qui est ce qu’ils désirent le plus finalement. Ce n’est surement pas de gaieté de coeur , qu’ils prennent le chemin de l’exil pour y passer à une vie de serviteurs en exécutant les tâches que la population locale dédaigne, espérant que leurs enfants pourront gravir les échelons de l’échelle sociale dans le pays d’accueil.

      1. Louise dit :

        JCVirgil

        Très bon commentaire. Vous mettez le doigt sur la principale cause de la crise migratoire.
        « pour garder en place une oligarchie prédatrice et favoriser les entreprises privées qui font main basse sur les richesses du pays au plus petit coût possible. »

      2. Rustik dit :

        @JCVirgil, j’adore votre commentaire.

        Et j’ajouterai à « Arrêter la prédation systématique dont sont victimes les pays pauvres aiderait les gens à demeurer chez-eux et à y avoir une vie décente », que les sanctions économiques est essentiellement un terrorisme économique qui cause des dommages aussi indélibile qu’un terrorisme de type armée. Mais comme le terrorisme économique est pratiqué principalement par les pays ayant une force militaire supérieure, on se contente à nommer cela « sanctions économiques ».

      3. _cameleon_ dit :

        Rustik @ 11:54
         » les sanctions économiques est essentiellement un terrorisme économique qui cause des dommages aussi indélibile qu’un terrorisme de type armée »

        Très pertinent !

        Les sanctions économiques, imposés par les pays riches qui n’obtiennent pas ce qu’ils veule par d’autres moyens (ex: corruption des dirigeants) sont une forme d’ingérence politique qui vise a se faire soulever la populations contre leurs dirigeants. Et de plus, celles-ci sont parfaitement illégales en droit international parque qu’elles constituent une forme de punition collective envers la population.

        Les deux exemples les plus frappants sont, bien sur, Cuba et le Venezuela. Mais aussi tous les pays qui osent prétendre utiliser leurs ressources (terres, minerai, pétrole etc) pour bénéficier avant tout à leur populations. Ceux qui osent le faire en nationalisant leurs ressources sont aussitôt la proie des vautours étrangers et de leurs dirigeants vendus à leur$ cause$.

      4. Guy LB dit :

        @jcvirgil : 👌
        Bien d’accord avec @Louise pour louanger votre commentaire.

        « Prédation » est le mot juste pour décrire le mal à la source des injustices que vivent les gens des pays du Tiers-Monde, tout autant que les moins nantis de nos sociétés opulentes.

      5. Haïku dit :

        @jcvirgil
        Excellent !👌

    2. Layla3553 dit :

      @Salvabor E. Rodriguez

      Très touchant, merci pour la traduction…on sent bien dans la voix du chanteur, la profondeur de cette misère de devoir tout quitter, mais pour le mieux et finalement… merci Layla

  2. Toile dit :

    @siggy. hs

    Visite oblige dans la maisonnée, voici ma réponse avec un certain retard. Question de vision personnelle il va de soit.

    Dans un pays où 70 % de la population a moins de 35 ans et est bougrement instruite, la révolution semble bien loin d’autant que les restrictions à l’internet sont facilement contournées de sorte qu’ils sont parfaitement au fait des évènements et des différences et divergences avec les positions officielles. Alors qu’elle n’a connu que la théocratie, une partie de la jeunesse espère des réformes et se voit aujourd’hui parfois contrainte d’émigrer.Près de 90 % des jeunes sont inutiles à la société : ils ne servent à rien, ne savent pas ce qu’ils veulent, n’ont pas de motivation et sont sans espoir pour l’avenir.
    Les personnes utiles à la société sont très souvent parties ces 40 dernières années. L’émigration des personnes éduquées est le pire coup porté à l’Iran.

    Entre eux , la question de la crise économique qui est sur toutes les lèvres. Le prix de la viande est passé de 3 à 9 euros en peu de temps. Si le gouvernement a réussi à stabiliser la monnaie (137 000 rials valent 1 euro, désormais à 170,000 ) l’inflation et le chômage alimentent la grogne et la désillusion face aux promesses d’un avenir meilleur. J’écris entre eux car face à l’étranger, On ne ressent pas l’amertume ou la morosité , la haine de l’américain du moins dans les rapports uns à un.Les iraniens sont curieux de l’étranger, accueillant, courtois et ce même avec les canadiens. On est sur la liste noire avec les anglais et les amerlocs, Harper ayant fermé, pour des raisons obscures, notre ambassade Aux premières minutes de contact, ça vous invite chez eux pour prendre le thé, y souper ou dormir.

    L’underground est très vivant: danses, alcool à profusion. Livraison d’opium (via Afghanistan) en moins de 2. Pas un problème pour eux, mais danger/danger extreme pour l’étranger.

    Sur la question des femmes: un pas en avant, deux en arrières. Le code vestimentaire est strict: voile obligatoire dans les lieux publics, une affaire plutôt subie qu’elles agrémentent avec un visage merveilleusement maquillée qui lui est totalement intégré dans les us et coutumes.Leur voile est un accessoire de mode, porté à la mi tête par la majorité d’entre elles dévoilant leur chevelure.Les porteuses de tchador, finalement pas si nombreuses , dévoilent elles aussi des leggins. Les conservatrices s’abrogent la défense de la vertu et de franches altercations peuvent survenir et c’est pas elles qui sont gagnantes quand elles s’avisent de faire un rappel à l’ordre.

    Toutes les réformes nécessaires pour insuffler une nouvelle vie au régime sont à toutes fins pratique reléguées en arrière plan en raison des priorités nationales dictées par l’international.

    Les sanctions américaines sont perçues comme injustes et futiles mais un peu aussi comme un poux sur le dos d’un chien. On fait avec d’autant que ce chien est loin d’être un fidèle ami. Avec ou sans sanctions, les iraniens trouveront bien le chemin d’un meilleur.

    1. Ziggy dit :

      Merci Toile pour cette description sans embellit de la situation.Je crois décripté dans tes propos que deux faits principaux semblent
      empêcher cette jeunesse éduqué à s’épanouir ,le carcan imposé par ces religieux qui comme partout ailleurs empêche toute évolution et les sanctions inutiles des àméricains qui ajoutent à la difficulté de vivre normalement. La question qui reste est ce que la force de la jeunesse sera suffisante pour initier l’impulsion nécessaire au changement par l’intérieur ta dernière phrase me donne cet espoir.

  3. quinlope dit :

    Le gros instable dit que ce sont les démocrates qui ne veulent pas voter les fonds requis pour palier ce problème des migrants, mais lorsqu’un vote est appelé à la Chambre ce sont les répulibans qui votent contre.

    Il semble manquer trisstement de leadership dans cette maison brune pour ne pas être capable régler cette situation alors que le leader suprême se dit prêt à «oblitérer» les Iraniens.

  4. Toile dit :

    Ce que vivent des réfugiés

    « Cette fois ci, ce n’est pas un faux départ. Je m’en vais pour de bon. Les minutes s’écoulent, semblables à des heures…on pense aux disparus, aux amis qui ne répondent plus aux appels. Aux taches de sang sur la chaussée. Aux rêves assassinés. Aux menaces gravées sur le papier. Aux récits qu’on ne pourra plus relayer. Et cette peur dont on ne parvient pas à se débarrasser. Elle est inévitable cette peur. Elle ne s’apprivoise pas. C’est comme apprendre à nager plus vite que le courant. On coule, on se ressaisit. Jusqu’à la noyade…On dit que le cauchemar est terminé. Qu’on va pouvoir réapprendre à respirer. En réalité, le plus pénible ne fait que commencer »

    Delphine Minoui, Je vous écris de Téhéran

    Cette famille s’est noyée au sens propre et est loin d’être la seule et avec une telle vision américaine de la peur de l’autre, la cruauté n’a pas fini de faire son oeuvre.

  5. papitibi dit :

    Du temps où j’étais encore croyant, n’avais-je point lu quelque chose comme:

    Tout ce que vous ferez au plus petit d’entre les miens, c’est à moi que vous le ferez!
    ou encore
    Heureux les pauvres car le Royaume des Cieux est à eux

    Pôv Yéti 45; he IZZE doomed!

  6. ghislain1957 dit :

    « La Maison-Blanche a indiqué lundi qu’elle était opposée à ce projet de loi. »

    Ben oui, on chiale que c’est de la faute des Démocrates, mais dès que ceux-ci présentent un projet de loi pour remédier à une situation INTOLÉRABLE, les ripoux-blicains avec le gros clown orange en tête, refusent tout compromis.

    Ce pays est définitivement un « SHIT HOLE COUNTRY. »

    1. Nycole L. dit :

      👏👏👏👏👍

  7. Pizzaguy dit :

    La situation au Salvador est-elle à ce point insoutenable qu’il en vaille la peine de risquer sérieusement la vie de son propre enfant de 3 ans en tentant de traverser un fleuve sans même se préoccuper de se munir d’un quelconque élément de flottaison?

    1. Pizzaguy : la réponse est oui….

    2. gigido66 dit :

      Vous dites:
      « se munir de quelconque élément de flottaison… » logiquement…dites-moi par quel moyen aurait-il pu s’en procurer?

    3. simonolivier dit :

      @pizzaguy Dans un autre post, j’ai parlé vite de l’héritier qui était pas mal doué. Un de ses anciens co-équipiers du temps, l’héritier ne joue plus il s’est fait démolir un genou, s’est rendu au Salvador jouer un match contre une des grosses équipes du pays. À leur arrivée à San Jose, ils sont immédiatement dirigés vers un beau bus, avec des fenêtres anti-balles et un porte blindée. Devant quelques motards de la police nationale et deux véhicules blindés de l’armée (genre Coyote de l’armée canadienne mais plus petit. Derrière, un autre blindé et un camion remplis de soldats. Le chauffeur est armé et accompagné d’un garde avec un fusil mitrailleur. À l’hôtel, étage privé avec gardes armés et interdiction de quitter l’hôtel sauf pour un équipier qui vient d’Amérique Central et qui parle espagnol avec l’accent du coin. Même manège pour se rendre au stade et retour à l’aéroport immédiatement après le match.

      Ca réponds-tu à votre question?

      1. simonolivier dit :

        @pizzaguy L’héritier jouait au foot (soccer)

  8. treblig dit :

    Au Salvador en 2016, il y a eu 81.2 meurtres par 100 000 habitants, ( Québec : 0.8 par 100 000 habitants). C’est le pays le plus dangereux au monde en dehors des zones de guerres. Alors, forcément, on tente des opérations désespérés pour s’en sortir

  9. Le plus triste de tout ça est que dans 5 jours ce sera derrière tout le monde… le qualificatif « viral » sera accolé à une autre photo, peut-être un bébé chien…..

    L’indignation est de courte durée.. et ne touche que très rarement ceux qui ont la possibilité de faire quelque chose….
    Pour eux, la « faute » est sur les autres…..

    Cette photo, horrible et d’une dureté hallucinante, ne touchera pas un Peuple qui voit des milliers de personnes de tous âges mourir chaque année d’une arme ;à feu….

    ils seront horrifiés, désolés, feront des prières et passeront à autre chose…. car ce problème les dépasse……

    Les USA est un pays violent qui carbure à la violence…

    Les dirigeants de tout acabit, des 2 côtés de ce monde politique sont aussi issus de ce monde USA… La violence ne les atteint pas au même niveau … Leurs priorités sont ailleurs….

    On le voit de plus en plus à la Maison-Blanche…. Tout est récupéré, attisant le cynisme …. Un groupe avance, l’autre recule….
    Les USA ont dicté une nouvelle mode politicienne, ou peut-être ont-ils été happé eux aussi par cette mode….

    Une politique de courte vue, sans rêve et où les « autres » doivent en être exclus…

    ça donne ça…

  10. Cubbies dit :

    Une photo choquante. Réaction débile du Bully qui joue sa petite partie politique. C’est renversant et profondément inhumain et honteux.

  11. Martin cote dit :

    Pendant que des enfants manquent de soins, certains risquent de mourir….les élus américains se chamailllent à savoir où ira le 4,5milliards pour leur venir en aide……..plus de soins ou plus de policiers ou plus de clôtures….vraiment cette démocratie à trois têtes ne fonctionne tout simplement pas et celui qui à la plus grosse tête risque à tout moment de mettre son veto s’il n’a pas ce qu’il désire…au détriment de la vie de ces enfants….vraiment déplorable…

  12. Lecteur_curieux dit :

    Il faut vraiment être dans le désespoir pour tenter cette traversée.

    Pour aider et conseiller ces migrants ce ne sont pas forces militaires ou policières ou douanières qui vont les décourager de tenter le tout pour le tout.

    4,5 milliards mais investis en quoi ?

    Les républicains sont des pharisiens à la lettre et dans l’hypocrisie.

    Donald Trump lui normalement ne s’enfargeait pas dans les fleurs du tapis mais doit son élection à son image de dur et venant avec l’intransigeance c’est cela le conservatisme réactionnaire et le populisme dans le nationalisme et l’autoritarisme exacerbés.

    En même temps quand les républicains parlenr de faire la demande à l’étranger ce n’est pas complètement fou. Mais malheureusement ils veuillent en accueillir le moins possible.

    Alors les migranrs prennent tous les risques pour traverser la frontière et rendu sur le sol demander le statut de réfugié. Ce sont ses règles qui sont à changer et être vraiment un enjeu international.

    Combien de migrants demandeurs du statut de réfugiés pour les États-Unis ? Que chaque pays fasse sa part et qu’ils leur paye un avion au Mexique.

    Allez go pour le Québec go en France. Go en Suisse go en Suède. Allez diversifiez votre immigration avec des réfugiés latinos cela va peut-être vous soigner de votre islamophobie. Et les musulmans plus tentés par l’intégrisme rexeviendraient des cools comme la plupart des Arabes et aussi africains qu’on connaissait il y a des 25 ans et plus. Les latinos eux les plus cool déjà avec nos amis et avec des joueurs des Expos et du Baseball Majeur.

    Les politiciens ne sont pas bien bons. Les sportifs représentent et de loin mieux le peuple et surtout avec des gens diversifiés dans une équipe.

    Cela n’a aucun sens risquer sa vie et celle de sa fille ainsi mais si on voit leur désespoir on peut comprendre. Il faut leur proposer des solutions de rechange AVANT. Ne faîtes pas cela c’est extrêmement dangereux. Ce n’est pas la Terre promise sinon les eaux se sépareraient et vous pourriez traverser à pieds. C’est impossible ou de la pensée magique ? C’est une métaphore biblique.

    Construisez des endroits pour les accueillir au Mexique et avec des gens pour en avoir soin.

    Cela prend une mentalité de missionnaire… Tiens des religieux étaient ainsi mais leurs vrais descendants sont toujours dans les actions humanitaires tout en ne se réclamant plus de Dieu.

    1. Lecteur_curieux dossier complexe…..

      la 1 ere question est pourquoi les gens fuient-ils leur pays en si grand nombre?
      Que font les autorités San Salvadoriennes??

      L’Amérique ne devrait-elle pas regarder en amont?
      Le San Salvador vit dans la violence à cause des gangs de rue qui ont, souvent, pris naissance aux USA….
      Pour régler le « problème » les USA les ont déportés dans leur pays d’origine alors qu’une grande majorité d’entre eux étaient nés aux USA…

      Les bandes se sont reconstituées au Salvador et structurées…
      La corruption aidant, ces « hommes d’affaires » font du business au Salvador et aux USA…..

      Le Salvador est un bassin de recrutement …
      Le gouvernement semble incapable de faire quoi que ce soit…. ou sont bêtement complices complaisants généreusement arrosés de dollars….

      Les gens fuient et cherchent mieux… Mais les autres pays sud-américains ne sont guère mieux et le flux de migrants remontent vers le nord….

      Tenter de bloquer une marée humaine est vouée à l’échec si rien n’est mis en oeuvre en amont…..
      Les USA refusent de voir leur responsabilité dans cette migration et pourtant ….

      Que les autres pays se mettent le bras dans l’engrenage!?
      Chez-eux aussi la grogne des autres existe….. moins à la Une, mais bien réelle…..

      Personne n’a de solutions…..

      Les gens qui peinent à joindre les 2 bouts se sentent menacer par les migrants… craignant pour leur job….
      Les gens qui ont du confort se sentent menacés aussi en craignant de devoir « payer plus pour les autres »….

      Sur Terre, dans les prochaines décennies, il y aura des groupes de milliers d’itinérants qui sillonneront les pays… des migrants économiques, des migrants de la guerre, des migrants environnementaux….. et les humains ne cessent de peupler…..

      à 7,5 milliards d’individus, on peine à gérer les mouvements, imposés généralement par notre rythme de vie… imaginons à 10 milliards…..

      et des illuminés hurlent contre l’avortement et le planning familial…..

      Le problème en amont est le rythme de vie occidental… tout part de là…..

      1. simonolivier dit :

        @lechatderuelle Ce ne sont pas les membres de gang nés aux USA qui ont été déportés vers les pays d’origine mais ceux qui ne sont pas nés aux USA. Selon la constitution des USA, tu ne peux déporter un citoyen américain né aux USA. Sinon les autorités auraient déportés tous les membres de gangs latinos des USA. Tu peux dénaturaliser (retirer la citoyenneté) un citoyen s’il a menti sur son passé ou est reconnu coupable de grande criminalité. Exemple: M. Hétu est devenu citoyen des USA récemment. Si jamais il est prouvé que M. Hétu était un criminel au Canada, ce qui n’est vraiment pas le cas, on pourrait lui retirer sa citoyenneté et le déporté. Toutefois, son fils qui je crois est né aux USA, ne peut être déporté au Canada peu importe la raison.

      2. constella1 dit :

        Très bon résumé chat de ruelle
        Fort bien dit
        Merci

  13. Philippulus dit :

    Le Salvador…
    J’ai eu l’occasion de faire de l’aide humanitaire dans ce pays ravagé par la pauvreté et la violence.
    Ce que me disait un Salvadorien qui travaille d’arrache-pied pour aider ses compatriotes:
    Une majorité des meilleures terres montagneuses productrices de café ont été achetées par Starbucks!
    Est-ce que vous croyez réellement que les Del Monte de l’oncle Sam sont présents pour assurer un monde meilleur pour le peuple de ces pays?
    À un moment ou l’autre on cherche un avenir meilleur et oui ça peut être traverser un cours d’eau au péril de sa vie! L’effet boomerang pour les USA!?
    Triste, infiniment triste!

  14. gl000001 dit :

    Etre devant trump, je lui lancerais mon soulier. C’est tout ce que je peux dire là-dessus.

    1. edgar772 dit :

      @gl000001
      Donald Trump n’est pas une personne que j’apprécie mais je crois qu’il n’est pas responsable , lui ou les membres du congrès, pour des décisions que prennent des gens désespérés à qui on a promis mer et monde .

      1. edgar772 y’a eu aucune promesse… simplement que ces gens veulent fuir le désespoir et imaginent qu’aux USA, le désespoir est moins douloureux à subir…..

        L’Occident est juste là, devant eux…. avec tout son brillant, son fric, ses abus….

        Les Présidents US depuis 1960, le congrès, le Sénat sont TOUS responsables de cet état de chose…. ils ont fait en sorte, année après année, de nourrir cette bête….

        Les décisions guerrières, l’absence de regard environnemental, l’hypocrisie religieuse ont fait en sorte que les USA se sont préparés un monstre ingérable….
        La déstabilisation des pays sud-américains depuis 50 ans, l’exploitation économique de ces pays par des multinationales américaines, la recherche de « cheap labor » pour les USA qu’un flux plus petit de migrants permettait d’entretenir pour mieux enrichir les entreprises US, le rythme de vie occidental ont tous contribué à ce drame du XXI ième siècle….

        Les USA ont semé pendant 50 ans…. ils récoltent maintenant…. et à l’image des gros pollueurs de la planète et des pétrolières,ils externaliseront les couts à l’ensemble de la planète après avoir empoché les milliards en retombées…..

        le même scénario se répète à une échelle plus grande…..

        Les gens regardent cette nouvelle en buvant leur café made in south america sans sourciller….

        Les gens désespérés ne prennent pas de décisions… nous l’avons fait pour eux ….

      2. gl000001 dit :

        En coupant l’aide humanitaire à ces pays, il fait partie du problème. Analysez pas superficiellement. Voyez les raison profondes.

      3. Layla3553 dit :

        @Gl000001
        💯excellent💯.Layla.

        Tout est là, cherchez les raisons profondes, mais en attendant ne pas faire souffrir des enfants pris en otage pour un ….de mur

  15. edgar772 dit :

    C’est l’image du désespoir qui fait prendre des décisions extrêmes à ces gens qui sont prèts à risquer leur vie et celle de leurs enfants pour une vie qu’ont leur a promis meilleure, quelle tristesse!

  16. Pierre s. dit :

    ————————-

    Absence totale d’humanisme et de leadership ….
    Les USA sont devenue sous cette présidence un pays pitoyable.

    1. Pierre s. malheureusement je crois que les USA ne sont pas seuls dans ce groupe…..

      Le Canada ne ferait guère mieux si cette situation se produisait ici…..

      Inévitablement, le Canada devra accueillir des centaines de milliers de gens….
      Le Canada est un des pays les moins densément peuplés de la planète…. la pression finira par se faire…..

      Comment réagiront les Canadiens à ce moment??
      Quand on trouvera des corps gelés de familles désespérées, les Canadiens diront que c’est affreux, mais…..

      Les USA ne font rien ….

      Mais j’ai un affreux pressentiment que le Canada ne ferait rien de plus si des centaines de milliers de gens se ruaient à sa frontière…..
      40 000 immigrants par année et ça capote….. imaginons 400 000 …..

      1. jeanfrancoiscouture dit :

        @lechatderuelle: «40 000 immigrants par année et ça capote…» ?????

        Au Canada, et ce depuis les années 1990, le nombre d’immigrants reçus oscille entre 250 000 et 300 0000.

        « les gens qui sont nés à l’extérieur du Canada représentent actuellement une personne sur cinq au Canada. Depuis 1990, plus de 6 millions d’immigrants ont pris la citoyenneté canadienne. En 2019, 2020, 2021 les admissions prévues sont respectivement 330 000, 340 000 et 350 000.immigrants» **

        **Source: Rapport annuel au Parlement sur l’immigration, 2018.

      2. jeanfrancoiscouture J’ai cinfondu le Québec et le Canada… alors disons 1 million de migrants…..

      3. jeanfrancoiscouture dit :

        @chatderuelle, 10:02. «…disons un million de migrants»

        En 1912, alors que le Canada comptait 7,389,000 habitants, le pays a reçu 400 000 immigrants. (Et non pas des «migrants» arrivant inopinément à la frontière). Aujourd’hui, pour obtenir le même ratio immigrants vs population totale, comme le pays compte 35 millions d’habitants soit cinq fois plus qu’en 1912, il faudrait accueillir 2 MILLIONS d’immigrants. Imaginez un peu la taille que devrait atteindre le système de gestion de l’immigration.

        Quant aux «migrants», le problème est encore plus complexe. Les variables sont nombreuses. Il y a la question des passeurs qui exploitent la misère humaine. Il y a aussi les «faux migrants» qui sont en fait des immigrants économiques essayant de contourner les règles. Il y a aussi des migrants/immigrants délinquants comme les 300/400 hommes des cartels mexicains qui ont abouti ici après la levée des visas pour les Mexicains par Justin Trudeau.

        Et il y a les vrais migrants qui fuient les guerres, la violence, les discriminations/meurtres pour motifs religieux. (être de la «mauvaise» religion, être homosexuel quand la religion officielle l’interdit et punit de mort, être politiquement du mauvais côté, etc. etc. etc.)
        Ce sont ces gens qu’il nous faut accueillir en plus grand nombre possible et de manière humanitaire et non pas «à la Trump».

      4. Aube 2005 dit :

        Pour votre information, ce sont les amerlocs et leurs compagnies de milliardaires qui ont volé et exploité ces pauvres gens et non les canadiens.
        Alors, votre comparaison est très boiteuse.

      5. jeanfrancoiscouture dit :

        @Aube 2005. Je ne comprends pas vraiment votre intervention. Je ne blâmais pas les Canadiens pour quoi que ce soit. Je ne faisais que souligner qu’il nous fallait, dans le mesure de nos moyens, aider les gens mal pris qui se présentent à nos portes.
        Mais, comme le disait le P.M. français, Michel Rocard, dès 1989: «Nous ne pouvons pas héberger toute la misère du monde.» C’est pour cela qu’il faut se doter de politiques claires et humanitaires et non se comporter comme le fait Donald Trump.

  17. Si pendant toute une année, tous les pays du monde injectaient les milliards de dollars qui sont destinés aux armes dans l’humanitaire ….

    si les pays industrialisés imposaient les mêmes contraintes environnementales, sociales et de sécurité aux entreprises qui travaillent à l’étranger….

    Si les religions se mêlaient de leurs affaires…..

    3 vecteurs de violence et d’inégalités…..

  18. jcvirgil dit :

    Imaginez maintenant les flots de réfugiés en provenance du Vénézuéla un pays où l’empire fait saigner l’économie et arme des milices para militaires selon ses bonnes habitudes pour forcer une révolte populaire et faire main basse sur une des plus grande réserve de pétrole au monde..

    Ils vont faire quoi les responsables de ces déstabilisation de l’état vénézuélien ,quand la guerre et la sous nutrition mettront des millions de personnes sur les chemins de l’exil ? Fermer leurs portes et dire que ça ne les concerne pas comme ils ont fait avec les réfugiés syriens.
    Ils vont faire quoi avec les millions d’Iraniens si le bordel qu’ils y ont mis en revenant sur leur parole concernant l’entente sur le nucléaire et leurs sanctions économiques mènent à la guerre projetée avec l’Iran ?

    Ajoutez à ces situations les réfugiés climatiques à venir ,ça ne sera pas beau tantôt. Les camps de concentration pour réfugiés risquent de manquer de place et les clôtures d’être renversées sous le flot de tous ceux qui n’auront plus d’autre espoir que de venir là où ils pourraient se faire une vie meilleure que l’enfer quotidien qu’ils vivront..

    1. kelvinator dit :

      Une solution était d’envoyer de l’aide humanitaire au Venezuela, mais deviner qui l’a refuser en criant au complot? Ce n’est pas les américains…

  19. Louise dit :

    Cette photo est infiniment triste, c’est un drame humain sans nom qui se déroule sous nos yeux.
    Nous sommes témoins de l’échec des gouvernements de l’Amérique Centrale et des États-Unis à « prendre soin » d’êtres humains désespérés qui ne demandent qu’à vivre. Y a-t’il un droit plus fondamental que celui-là ?

    Il y a beaucoup de très bons commentaires ce matin et je ne veux pas répéter ce qui a déjà été écrit mais je profite de l’occasion de vous remercier chers blogueurs pour vos recherches, vos réflexions et votre désir de maintenir toujours vivante la petite flamme de la démocratie qui vacille souvent ces temps-ci. Ce blogue nous donne l’occasion d’exprimer notre indignation et notre refus de capituler devant la mauvaise volonté et la déshumanisation

    1. Michèle dit :

      Si bien exprimé, Louise (encore une fois) ! 👏🏻👏🏻

      1. Haïku dit :

        Je seconde !

    2. gérard séguin dit :

      @Louise En effet, bravo, à tous. Vous me nourrissez,

  20. Gilles Morissette dit :

    On dit qu’une photo vaut mille mots, Celle illustrant le post de M.Hétu est criante de réalisme.

    Elle démontre le genre de risque que certains migrants sont prêts à courir pour entrer aux USA. La même situation pourrait d’ailleurs s’appliquer à des migrants qui tenteraient d’entrer illégalement dans certains pays notamment en Europe.

    Je suis certain que le TDC-En-Chef et la bande de salopards républicains ainsi que les enfoirés de consanguins de sa vase électorale n’ont pas été touché une seule seconde par le drame qui se cache derrière cette photo. Ils vont même trouver le moyen de blâmer les Démocrates.

    Ceux qui ne sont pas encore convaincu que cette administration est pourri et n’a plus aucun sens moral n’ont qu’à se rendre sur le compte Twitter de M.Hétu et y lire la déclaration de Mark Morgan, le nouveau directeur par intérim du Bureau des Douanes et de la protection des frontières.

    Ce type fait tout ce qu’il faut pour plaire au Gros Salopard. Nul doute que celui-ci a dû apprécier cette déclaration.

    Le « SHIT HOLE COUNTRY » est devenu comme un immense bac à vidanges. Tout ce qui s’y trouve vous donne envie de vomir.

  21. Louise dit :

    Oups ! il manque la fin.
    la déshumanisation de plusieurs dirigeants.

  22. Benjen Stark dit :

    Il y a moyen de savoir combien de milliards les États-Unis ont envoyés dans ce pays dans les 10 dernières années? Et ça a changé quoi exactement? Est-ce que les choses s’améliorent?

    Il est là le problème mais la gauche ne sera jamais de comprendre. On ne sort pas de la merde en dépendant de la charité des autres.

    1. Benjen Stark Si tout était aussi simple….. gauche droite…. bla bla bla….

      misère….

      Les USA ne « donnent » jamais de milliards comme ça…. ils y envoient leurs troupes, leurs groupes humanitaires, leurs « généraux »…..
      Les USA « aident » les multinationales américaines à s’implanter ailleurs en Amérique du Sud, pour justement, prendre un certain contrôle sur les salaires et avantages sociaux des gens pour que les produits demeurent très accessibles aux USA…..

      il est vrai qu’on ne se sort pas de la misère en tendant la main aux autres…. mais encore faut-il que les autres ne te chipent pas ton portefeuille quand tu as le regard détourne en profitant de ta misère, justement…..

      le problème est passablement plus complexe que gauche droite…..

      Si les USA règlaient, une fois pour toute leur loi en immigration et se donnaient les moyens pour mieux « entourer » ces gens et que le marché du travail aux USA arrivait au XXI ième siècle avec des conditions minimales accceptables, on commencerait à voir le début de quelque chose…..

      l’espèce d’esclavage acceptable que les USA pratiquent avec les illégaux est à la base de cette misère….
      Avoir comme solution d’expatrier des enfants nés aux USA de parents illégaux dans le pays d’origine des parents parce qu’ils se sont criminalisé est une autre source de ce problème…..

      Ne pas aider les pays voisins selon leurs besoins et leur réalité afin de mieux les exploiter est aussi une partie du problème…..

      Le rythme de vie de surconsommation de tout l’Occident est aussi dans la balance…..

      si tu peux boire ton café ce matin à ce prix … c’est une autre partie de ce problème de migrants aux USA….
      Raoul Duguay le disait Toute est dans toute…… et ça n’a rien à voir avec la gauche ou la droite….

    2. Gilles Morissette dit :

      @Benjen Stark (09h30)

      il n’y a pas que le Gauche qui ne comprend rien. La Droite ou si vous préférez les « Dretteux » dans votre genre sont encore plus ignorants,

      Je suppose qu’il ne fallait pas s’attendre à autre chose d’un type qui trouve que c’est une bonne idée d’enfermer des enfants de migrants illégaux dans une cage et de les priver de conditions de détention décentes (nourriture, équipements sanitaires, etc).

      Pauvre minable !!

    3. gl000001 dit :

      Vous avez manqué une bonne occasion de ne rien dire. 👞👞👟👟

    4. chrstianb dit :

      Les milliards étaient surtout pour la répression et la lutte anti-drogue. C’est pas ça qui va aider les paysans à accéder au marché nord-américain.

  23. V-12 dit :

    La politique américaine sous Trump;

    -Annoncer que l’on cesse les programmes d’aide aux pays d’Amerique centrale.
    -Annoncer que l’on va arrêter de recevoir les migrants à la frontière sud.
    -Mettre en place un système de séparation des familles comme mesure dissuasive.
    -Ralentir les opérations aux postes frontière.
    -Traiter tout migrant, légal ou non, comme étant criminel.
    -Ne pas allouer les ressources nécessaires au traitement rapide des demandes.
    -Ne pas faire de suivi.
    -Blâmer les Démocrates.

    Hier, les Dems de la chambre ont justement voté pour débloquer environ $4,5 milliards pour gérer cette crise. Reste à voir si le Sénat va approuver cette mesure d’urgence. Si le Sénat approuve, la Maison Blanche a déjà indiqué qu’elle y opposerait son veto. Pourquoi? Parce qu’aucune mesure de la résolution ne contient une allocation pour bâtir le mur promis par Trump à ses supporters.

    The cruelty is the point.

    1. simonolivier dit :

      @V-12 En fait, la maison brune va opposer son véto parce que le projet de loi impose que l’argent soit dépensé où il doit être dépensé soit pour de la nourriture, des installations sanitaires et sécuritaire, le traitement plus rapide des demandes et autres. Tiny veut pouvoir dépenser cet argent à sa guise soit pour une portion de mur et pour que ICE active les déportations.

    2. Layla3553 dit :

      @V-12

      « Si le Sénat approuve, la Maison Blanche a déjà indiqué qu’elle y opposerait son veto. Pourquoi? Parce qu’aucune mesure de la résolution ne contient une allocation pour bâtir le mur promis par Trump à ses supporters. »

      Son mur…j’en ai soupé, cette crise s’est le vrai visage de cette Maison Blanche, de sa folie, de son obsession, nous faire verser des larmes sur les quelques 150 personnes qui ont échappé à sa folie en Iran, et il va oser mettre son veto, pour que des enfants reçoivent le minimum…

      J’ai mal, très mal, toute cette cruauté dans un pays dit civilisé, un pays dit d’une grande puissance, un pays où la bassesse n’a d’égale qu’a ses dirigeants, je ne veux pas croire que cela représente le pays.

      La seule logique de cette administration tient de l’obsession, ce n’est plus sain du tout…. merci encore à vous V-12 toujours bon de vous lire. Layla

  24. Benjen Stark dit :

    Cette crise, on nous disait, était une invention de Trump pour émoustiller sa base. C’est quoi qui a fait changer l’opinion des démocrates je me le demande?

    1. gl000001 dit :

      Le fait que les migrants sont entassés dans des camps de concentration.
      Vous avez de la misère à suivre ?

      1. gl000001 dit :

        Elle est là la crise : NE PAS DONNER LE MINIMUM RESPECT A DES HUMAINS QUI CHERCHENT JUSTE A AMÉLIORER LEUR SORT.

  25. Pierre s. dit :

    —————————

    Lechatderuelle

    Au moins ici le discours des premiers ministres n’est pas raciste xénophobe et belliqueux voir même
    très agressif … et les USA envoient l’armée non pas en aide humanitaire mais clairement en répression.

    1. Pierre s. Comme vous le soulignez, au Canada les Premiers Ministres ne sont pas aussi ouvertement xénophobes qu’aux USA…..

      mais il suffira d’une pression de l’immigration pour entendre les voix du Peuple s’élever et être récupérées par un parti politique…..
      Au Canada, ça ne beugle pas car y’a pas de pression

      mais vous avez raison, le Canada n’enverrait pas l’armée pour y faire de la répression armée contre des civils…..

      Mais les USA ont souvent tendance à déteindre sur le Canada en débutant par l’ouest…..

  26. Haïku dit :

    RE: La photo qui coiffe le billet.
    « L’homme qui se vante de n’avoir jamais pleuré n’est pas le plus grand des hommes,
    mais le plus grand des imbéciles »(proverbe récent).

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :