Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

lead_720_405.jpg

Avant même d’annoncer sa candidature à la présidence, Beto O’Rourke fait l’objet d’une pub négative le dépeignant comme une marionnette manipulée par son beau-père milliardaire, un hypocrite qui carbure à l’opportunisme et au nombrilisme, un symbole du privilège blanc qui ne peut être confondu avec un progressiste et encore moins avec Barack Obama. Vous pourrez jeter un coup d’oeil à cette pub à la fin de ce billet après un petit aparté sur ses concepteurs.

L’annonce donne l’impression d’avoir été écrite pour un candidat ou un groupe progressiste opposé à l’ancien représentant démocrate du Texas. Or, elle a été conçue par le Club for Growth, une organisation proche du Parti républicain qui milite surtout en faveur de la réduction des impôts des plus riches et des entreprises. Je ne suis malheureusement pas assez intelligent pour comprendre pourquoi un tel groupe voudrait donner un coup de main à Bernie Sanders ou à d’autres candidats progressistes à la présidence en diffusant une telle annonce.

(Photo Getty Images)

44 réflexions sur “Présidentielle 2020 : première pub contre Beto O’Rourke

  1. RICK42 dit :

    Cette pub démontre le danger que représente Beto pour les Répus! Ils le craignent!

  2. Léo Miquis dit :

    Intéressant pour Beto si kes républicains le considèrent dès maintenant comme un adversaire important.

    Mais quand même, quel pays étrange que les USA, où tu peux diffuser sans problème des messages mensongers et limite haineux envers quelqu’un…

    1. Carl Poulin dit :

      C’est de + en + un shit-hole ce pays où règne une paranoïa collective qui fait vendre des milliards de dollars d’anti-dépresseur…les big pharma s’en frottent les mains.

    2. gl000001 dit :

      Ils sont accros à la Libarté !!!

  3. Pierre dit :

    @Léo
    J’adore votre commentaire car repenser à qui les n’amis ricains ont élu comme Potus. Cet ignoble agent orange qu’on le veuille ou non redessine ce beau pays.

  4. marcandreki dit :

    Bizarre. J’y vois une intention de faire de l’Intox, de diviser/ fragiliser l’opinion, pas seulement du côté démocrate, mais dans toute l »opinion publique, peut-être les Indépendants. Les Répus y trouvent assurément leur compte. Les trolls russes ne feraient pas mieux. Antagoniser, répandre du fumier, calomnier, désinformer, détourner. Ils l’ont déjà fait. (C’est PROUVÉ Andoni! ) C’est vrai ce qu’on dit dans ce doc sulfureux? Who cares!

    Question complot maintenant : mais qui paie ce groupe ? Ok, je n’irai pas plus loin.

    O’Rourke est une cible facile (je ne savais pas que son beau père est milliardaire). Il a un je ne sais quoi (de Kennedy peut-être) . Il fait peut-être peur mais il me semble fragile. Et il n’est même pas (encore) dans la course.

  5. Carl Poulin dit :

    C’est lui l’ennemi politique no. 1 des faces de carême du GOP et pas un seul autre candidat démocrate actuellement en liste, surtout pas Biden ou Sanders. Ça commence sur les chapeaux de roue de la diffamation cette campagne des collabos Trumpiste…et j’insiste sur l’appellations《collabos》

  6. Lecteur_curieux dit :

    Assez cheap shot cette pub voulant démontrer une hypocrisie de Beto et voulant le dissocier d’Obama.

    Il ne serait pas mon homme mais plutôt que de me le rendre antipathique ils réussissent le contraire. Le gars a fait des erreurs dans sa vie ? Et s’est même intéressé aux grosses boules des filles ? Cela manque de profondeur mais tiens un démocrate qui a eu des comportements hétérosexuels mais qui demandaient amélioration.

    Bien oui il faisait de la musique. Ils cassent son image de parfait ?

    Super mais je le vois pour 2024 s’il est le promis. Trouver le bon équilibre. Je le trouve trop bellâtre pour le moment et pas fait pour une lutte contre Trump.

    Lui et madame Harris comme POTUS.

    Son beau-père a de l’argent ? Les Américains ne sont pas des Français ni des Québécois. L’argent honnêtement gagné n’est pas une tare et si cela profite aux proches tant mieux pour eux.

    Moins gogauche moins parfait mais devenu un homme honorable et se servant de sa belle gueule. Quelques couches de fini de plus et il pourrait être vraiment bon. Le bon équilibre plutôt que le déséquilibre de Trump mais 2024 lui. Go Harris.

  7. Lecteur_curieux dit :

    Un peu de Bill Clinton plutôt qu’Obama . À lui de migrer plus au centre. Garder son charme sans devenir un courailleux comme Bill et il ne semble pas l’être mais avoir eu une vie de jeunesse. Et l’annonce lui cherche des poux. Il était déjà à gauche. Pas besoin de pratiquer la chasteté jusqu’au mariage. Et il n’y a pas de femmes ayant fait de plaintes contre lui.

  8. Guy Pelletier dit :

    Il faut bien que les privilégiés protègent leur butin des méchants  »socialissssssssss » voulant leur en prendre une partie, pour cela ils doivent s’assurer de la ré-élection de leur homme, d’un des leurs qui veillera à leurs intérêts, le merveilleux Donald Trump.

    1. Rustik dit :

      @Guy, j’aime bien ton commentaire de « méchant socialiste ». J’ai passé les deux derniers jours en meeting avec 3 Américains, pendant le diner (dans la même salle de conférence), je lis le blogue, et je les tease avec des commentaires sur leur politique. Ce midi, la discussion a vite bifurquée sur « le parti démocrate avec ses nouvelles propositions est rendu tellement à gauche qu’il s’en vient socialiste », et moi d’ajouter « votre vision de gauche-droite me fait toujours sourire quand on sait que les propositions actuelles des démocrates sont plus à droite que celle de notre parti fédéral canadien le plus à droite ». Les deux autres américains sont partis à rire après que l’un d’eux réponde « c’est trop vrai! » (mais bon, on a changé sur Manafort juste après, c’est tout de même des partenaires commerciaux et je ne voulais pas qu’un d’entre eux me déteste!)

  9. Carl Poulin dit :

    La prochaine campagne érectorale républicaine sera la plus sale de l’histoire des USA. Non, mon correcteur est toujours juste…érectorale.

  10. treblig dit :

    La stratégie républicaine de semer la division en soufflant sur les braises de la différence entre les candidats chez les démocrates. Bref, de répèter l’ exploit de 2016 ou les pro Bernie ont boudés et ne sont pas sortis pour aller voter Hillary.

    Parce que un front uni c’est environ 55 à 60% du vote et donc un balayage en règle. Je rappelle qu’Obama a recueilli 53% du vote en 2008. (et Hillary 48 %. en 2016). Donc la hantise de la droite est une alliance gauche/ centre chez les démocrates aux élections.

    1. Guy LB dit :

      @treblig à 19h53 :
      Bien vu ! Et ça explique bien pourquoi ils ont décidé de s’en prendre, dès le départ, à un présumé poids lourd qui ne s’est même pas porté candidat.

  11. Danielle Vallee dit :

    Hilarant à quel point les Républicains aiment et admirent Obama. Tout le monde qui écoute cette pub va vouloir sortir dans la rue et exiger le 3e mandat Obama !

    1. Guy LB dit :

      @Danielle Vallee à 20h19:
      👌👏👍😂🤣

    2. Carl Poulin dit :

      10/10 Danielle Vallée

    3. Dekessey dit :

      Assez paradoxal en effet.
      Les républicains ont passé 8 ans à détester Obama, et les deux dernières à détruire tout ce qu’il a fait, et maintenant il est une référence?

  12. Lecteur_curieux dit :

    https://en.m.wikipedia.org/wiki/Club_for_Growth Non ils ne me sont pas sympathiques et leur conservatisme fiscal cache leur conservatisme social aussi.

    Nous sommes pour la croissance économique et un libéralisme économique modéré. Mais eux leur conservatisme et libéralisme économique semble là d’abord pour défendre des privilèges.

    La croissance doit être verte et tenant compte des coûts sociaux et environnementaux. Et il faut plus d’égalité économique en regardant le coefficient de Gini. Mais en nuisant le moins possible à l’efficacité des marchés. Il faut parfois trancher mais si on peut arriver aux mêmes résultats…

    Pogner à choisir entre des conservateurs et des socialiste. Socialistes signifiant juste un degré moindre de liberté économique plus d’État dans l’économie alors que c’est dans le social qu’on le veut et la redistribution des revenus.

    Accès à la santé et l’éducation. Environnement vert. Patrimoine culturel présent, passé et futur.

  13. Phil G dit :

    ils ne l’attaqueraient pas s’ils ne le consideraient pas déjà comme une réelle menace. Pour les républicains, mieux vaut affronter Old Bernie

  14. Guy LB dit :

    *******************
    Bizarre — et honteux ! — qu’il soit permis, au pays des braves et des ultra-croyants, de diffuser ce genre de message ordurier et calomnieux. Avec le manque de discernement qu’on observe chez les pro-Trump, on sait que le message, qu’il soit vrai ou faux, va porter.

    C’est vraiment très bas comme tactique. Quel manque de respect à l’égard des citoyens et de la démocratie !

    1. Lecteur_curieux dit :

      Un pharisien cela va presque directement en enfer pour ceux qui connaissent la religion un brin ou du moins cela entre difficilement au Royaume des Cieux.

      Les pharisiens adorent l’argent et le pouvoir et se croient supérieurs et mêmes parfaits en faisant des simagrées publiques alors qu’ils sont en contradiction fondamentale avec Dieu.

      Leur grand plaisir est d’imposer de lourds jougs et fardeaux hypocrites par des dogmes et doctrines sur les plus petits. Ce sont des vipères très heureux d’avoir fait crucifier le Christ.

      Trump lui est difficile à comprendre tellement il est improbable. Arriviste et opportuniste mais plus imbécile qu’un petit criminel qui se fait prendre tout de suite.

      Pour moi il représentait la tentation et le péché de façon métaphorique. Et il en faut une dose dans la vie pour avancer. « Dépêchez-vous de salir vos souliers si vous voulez être pardonnés.  » Trump s’il était sincère ou honnête une grande partie de sa vie est là pour vous convaincre qu’aller en enfer c’est plus le fun qu’au Ciel alors que ce sont des souffrances permanentes. Comme des blagues anciennes là-dessus. Toutes les tentations et vices sont présents en enfer mais vous pourrez jamais les réaliser. Alcool, femmes, sexe dans la luxure. Constamment titiller mais vous n’aurez rien. Alors qu’au aucun des péchés ne vous intéresse et vous vivez comme des Saints et êtes heureux. Votre vie de pécheur c’était sur Terre mais contrairement au pharisien vous avez l’humilité de demander pardon pour vos vraies erreurs.

      Une femme obligée de recourir à l’avortement ce n’est un péché que pour des pharisiens modernes. Ceux qui la jugent sont comme ceux qui lapidaient la femme adultère.

      Mais Trump lui fait du péché sa religion… Tout en étant ou devenant rigide pour les autres. Enfant il lançait des roches aux voisins qui venaient trop proches du terrain chez son père.

      On est des winners les autres sont des losers jaloux qui veulent nous enlever ce qu’on a.

  15. joslapatate dit :

    Même en accordant une vérité aux calomnies dans la pub,
    son parcours est tout de même plus louable que celui du
    chief in horror actuel.
    Et il a une bonne chance d’accéder aux ligues majeures,
    car son beau-père est milliardaire. Et ça c’est l’ingrédient magique!!

  16. lechatderuelle dit :

    Comment peut-on tolérer ce genre de publicité négative???

    il ne faut pas avoir d’honneur de s’attaquer à un adversaire et ici même pas un adversaire officiel…
    Les publicités politiques ne devraient que souligner les « programmes », les engagements et la personnalité du candidat de son parti….

    Les attaques envers les autres attisent le sarcasme, l’ironie et le négativisme dans la société….

    Les USA aiment abaisser les limites du bon gout et de la décence….

  17. A.Talon dit :

    «Je ne suis malheureusement pas assez intelligent pour comprendre pourquoi un tel groupe voudrait donner un coup de main à Bernie Sanders ou à d’autres candidats progressistes à la présidence en diffusant une telle annonce.»

    Pour diviser le vote des progressistes et semer la bisbille parmi eux. Mais surtout pour les démotiver à militer pour leur cause et créer de toute pièce un climat de cynisme et de défaitisme.

    Au fait, s’attaquer aussi tôt à Beto O’Rourke démontre qu’il fait très peur aux néofachos trumpeux…

    1. Richard Hétu dit :

      Le problème c’est que je ne vois même pas Beto comme un candidat sérieux. Je me trompe peut-être, bien sûr.

      1. A.Talon dit :

        Voir le commentaire de ‘papitibi’ 21h16, point ‘b’.

        O’Rourke n’est peut-être pas un candidat présidentiels «sérieux» pour 2020 (quoique je ne dirais pas la même chose pour le poste de VP) mais qui sait où il en sera en 2024, 2028 ou 2032. Le «tuer» politiquement au plus tôt, pendant qu’il est encore vulnérable, est sans doute le meilleur moyen d’éliminer cette menace à long terme, du point de vue des Répulibans.

      2. Richard Hétu dit :

        Je ne crois pas à ce genre de calcul. En politique, il faut battre le fer quand il est chaud. Beto sera possiblement un has-been ou un nobody en 2024 s’il ne gagne pas en 2020.

      3. Ouf! Je me sens moi seule tout à coup…

      4. * Moins seule

      5. A.Talon dit :

        @ Richard Hétu 21h45
        Vous croyez les stratèges politiques tout à fait incapables de planifier à long terme?

        Et si on avait violemment dénigré le jeune Barack Obama aux lendemains de son fameux discours du congrès d’investiture démocrate de 2004, vous croyez qu’il aurait pu parvenir à être lui-même un candidat sérieux quatre ans plus tard? J’en doute.

      6. Richard Hétu dit :

        Comparaison bancale. Obama ne préparait pas une course à la présidence. Il briguait un siège au Sénat. Mais bon, je vous laisse douter en paix.

    2. Lecteur_curieux dit :

      Les dits propressistes sont vraiment devenus politically correct s’ils mordent à cela. Non cela s’adresse aux republicains qui détestent Beto.

      Bon mais tous les démocrates ne doivent pas l’aimer non plus et chacun a son candidat. Les partisans de madame Harris ne veulent pas ce blanc bec de Beto ni ceux de M. Booker. Ce Beto est une vedette fabriquée en partie.

      Je crois pareil aux prospects gardés en réserve. Mais par qui ? Par le parti. Il faut plusieurs candidats les chances de devenir POTUS sont plus faibles que jouer dans la LNH. Mais oui il faut faire un all in quand on a sa chance sauf que je le crois destiné à perdre s’il y va tout de suite et tout perdre. Comme le joueur de hockey pouvant avoir une belle carrière en Europe. Il n’y a pas que POTUS comme position intéressante. Et même des politiciens intelligents font bien de ne pas se lancer pour cette position et ont une belle carrière comme Sénateur ou Gouverneur.

  18. papitibi dit :

    Richard Hétu:

    Je ne suis malheureusement pas assez intelligent pour comprendre pourquoi un tel groupe voudrait donner un coup de main à Bernie Sanders ou à d’autres candidats progressistes à la présidence en diffusant une telle annonce.

    Heu…

    My own two cents:

    a) peut-être les commanditaires républicains de cette pub anti-Beto craignent-ils yne éventuelle candidature deBeto O’Rourke ou un ticket Democrate sans lequel il serait proposéà la vice-présidence? Auquel cas ils chercheraient donc à dénigrer le candidat ou son appartenance à un ticket Democrat?

    b) à mon avis, c’est plutôt la nostalgie d’Obama et l’espoir d’un nouveau Messie Démocrate qu’ils cherchent à tuer dans l’oeuf.

    Vous avez adoré Obama? Il était bon, hein?
    Mais oubliez ça! Il ne s’en fait plus, des héros Democrates plus grands que nature. Il ne s’en fait plus, de tels Nation Builders démocrates.

    S’ils vous disent qu’ils en ont trouvé un et qu’on le surnomme BETO, ne les croyez pas. C’est un imposteur!.

    Vont-ils essayer de vous faire avaler un vieux LOSER défraîchi, genre Pocahontas, Oncle Bernie ou Jos la Bédaine? Laissez vous pas avoir!

    Tant qu’à avoir une vieille picouille, choisissez-en une que vous avez déjà testée et qui a déjà rendu à l’Amérique toute sa grandeur.

    C’est MA opinion. Et je la partage…

  19. Boozadvisor dit :

    HS …mais d’importance!

    Comment se fait-il que cet article ne soit pas accessible via l’application WordPress, et ce même plusieurs heures après sa parution? Si ce n’était de mes alertes par courriel, je n’en aurais toujours pas pris connaissance!
    Est-ce que c’est arrivé à d’autres utilisateurs?

    1. xnicden dit :

      Pour ma part c’est l’ordre de parution qui semble avoir un bogue sur WordPress. Il apparaît en 4ème entre les billets sur Boeing et l’impeachment de Clinton.

      1. Boozadvisor dit :

        Vous avez raison je viens de le retrouver moi aussi 3 articles plus loin sur l’application et c’est inscrit que ça été publié …y’a 14hres!?
        C’est étrange, je n’ai reçu l’alerte qu’en fin de soirée.

  20. xnicden dit :

    La pub a été diffusée en Iowa selon ce que je peux comprendre. J’ai l’impression que certains sondages indiquent que les fermiers de cet État comparent leur sort actuel à celui du temps de M. Obama.

    Est-ce que ça annonce une tendance, discréditer les candidats démocrates en répétant qu’ils n’ont rien en commun avec M. Obama? À suivre.

    Enfin, on a pas fini avec ce genre de pub. Je sais que c’est une période atroce pour les médias, mais si j’avais de l’argent j’investirais dans les postes de télévision de cet État. Pour la manne qu’ils recoivent en pub payante en période électorale et même pré-électorale.

  21. Lecteur_curieux dit :

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201903/13/01-5218170-2020-letoile-montante-beto-orourke-se-lance-dans-la-course.php Il se lance… Mais cela ne veut pas dire qu’il va gagner les primaires. C’est Trump qui va n’en faire qu’une bouchée et le démolir si les démocrates le choississent.

    Mais le type est un brin naïf. C’est comme pour le Texas aussi… Un État conservateur en étant résolument à gauche. Il faut vraiment vouloir perdre. Mais il y avait une possibilité avant comme représentant. Mais pour l’État au complet ? Chances nulles de gagner malgré un mauvais candidat républicain. Faire une belle course c’est comme avoir une belle gueule ce n’est pas suffisant. Donc il peut se faire de la pub mais aussi une réputation de perdant.

    Les gens pensent qu’on dit n’importe quoi alors qu’un ex-politicien peut être parent par alliance. Il les a gagné ses élections à chaque fois. Et malgré les prédictions des médias quoiqu’ils n’excluaient pas cette possibilité. Ah mais c’est en relisant des archives qu’on voit cela ? Oui.

  22. noirod dit :

    He boy ! Moi J’ai tellement hate de voir la pub anti gros épais ! Le hic toutefois c’ est probablement le choix entre un 30 secondes, 60, 90 ou un infomercial !

    Je ne suis pas non plus convaincu par la candidature de Beto. On dirait du coté démocrate qu’on y va pour anybody but…nobody. Il ne semble pas y avoir de consensus ou de buzz autour d’un ou une candidate en particulier. Il est tot j’en conviens et les moyens financiers vont en faire disparaitre plusieurs mais Beto , Sanders , Biden rien pour amener un virage tellement vital a ce parti en manque de leadership.

    Je suis par ailleurs pas mal certain d’ avoir écrit cela plusieurs fois au sujet de plusieurs scrutins a venir tant au Canada qu’ aux U.S.A mais ca va être la campagne la plus sale de l’histoire. Comme si ca n’ était pas déjà assez tendu, cette période pourrait être la goutte qui met le feu aux poudres (!!!).

    C’est clair que du coté répulignants ils s’enlignent pour faire une campagne idéologiquement a la hauteur de leur führer.

  23. onbo dit :

    Lecteur_curieux dit :
    14/03/2019 à 03:59

    « Les dits progressistes sont vraiment devenus politically correct s’ils mordent à cela. Non cela s’adresse aux republicains qui détestent Beto. » LC
    _______
    Je suis d’accord avec votre première phrase, pas convaincu de la seconde.

    Les Feedom caucus ou Tea party qui « détestent » Beto ont-ils besoin de ce rappel insignifiant ? « Pedigree » (réf: google trad.)

    Essaie-t-on par ce bête outrage de rallier les républicains modérés du Texas qui ont apprécié Beto durant les mid-terms, afin de stopper l’hémorragie?

    1. Lecteur_curieux dit :

      La pub mobilise et peut s’adresser à des déjà convaincus. Et c’est la répétition, le matraquage, on frappe toujours sur le même clou et on obtient des résultats.

  24. Gilles Morissette dit :

    Non mais faut-il que ces salopards de « Répugnants » aient la trouille face à O’Rourke pour le dénigrer à ce point?

    Ces enfoirés sont conscients que O’Rourke représente une danger pour leur mode de vie et les valeurs rétrogrades qu’ils privilégient (des baisses d’impôt pour les mieux nantis et le grosses entreprises. Quelle idée originale !!).

    On va essayer de lui trouver plein de défauts, comme si celui qui occupe le Bureau Ovale n’en n’avait pas. Le tweet de monsieur Hétu concernant le « commentaire’ d’un animateur de « Fox & Friends » à propos de la bibliothèque de O’Rourke illustre jusqu’où ces sales types sont prêts à descendre.

    La campagne qui s’en vient sera sale. O’Rourke fait mieux de s’y faire. On va lui faire la vie dure et pas seulement du côté des Républicains.

  25. Syl20_65 dit :

    La swamp radicale répulibane fait toujours dans les attaques négatives et n’ont pourtant rien de constructif à offrir. Haine, négativité, division, jugement, avarice, colère, luxure, immoralité, discrimination, voici les  »valeurs » de ces moralisateurs qui ont les bottines qui ne suivent pas les babines. Et ils prétendent vouloir rendre la gloire du pays avec ça. Misère!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :