Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

clinton1

14 : nombre de sénateurs républicains siégeant présentement et qui ont voté en faveur de la mise en accusation ou de la destitution de Bill Clinton pour entrave à la justice, incluant la subornation d’un témoin dans l’affaire Monica Lewinsky, en l’occurrence l’ancienne stagiaire elle-même.

Voici la liste des sénateurs en question : Roy Blunt (Missouri), Richard Burr Caroline du Nord), Mike Crapo (Idaho), Lindsey Graham (Caroline du Nord), Jerry Moran (Kansas), Rob Portman (Ohio), John Thune (Dakota du Sud), Roger Wicker (Mississippi), Mike Enzi (Wyoming), Chuck Grassley (Iowa), Jim Inhofe (Oklahona), Mitch McConnell (Kentucky), Pat Roberts (Kansas) et Richard Shelby (Alabama). Le vote d’au moins 20 sénateurs républicains serait aujourd’hui nécessaire pour assurer la destitution de Donald Trump après sa mise en accusation devant la Chambre des représentants.

45 réflexions sur “Le chiffre du jour

  1. Nicolas dit :

    L’inverse serait aussi intéressant, à savoir me nombre de démocrates siégant à avoir voté contre la destitution pour subornation de témoins.

    1. Benton Fraser dit :

      Il y a tout même une différence entre mentir sur une branlette et mentir continuellement sur des politiques qui avantage financièrement et électoralement ses entreprises et sa personne.

      1. zhiyiwang19 dit :

        @Bertin Fraser : C’est peut être plus « legit », comme disent et pour certains.

  2. ghislain1957 dit :

    « …14 : nombre de sénateurs républicains siégeant présentement et qui ont voté en faveur de la mise en accusation ou de la destitution de Bill Clinton pour entrave à la justice… »

    Facile, il s’agissait de la mise en accusation d’un président Démocrate. Maintenant on parle d’un président ripoux-blicain, ces 14 sénateurs vont tout simplement faire dans leur froc, Lindsay « brown nose » Graham le premier.

  3. lisois dit :

    Je vais gager un gros 2 $ que ces mêmes sénateurs ne voteront pas pour la destitution de leur gros chéri.

    1. jeanfrancoiscouture dit :

      lisois dit :18/01/2019 à 15:11 «Je vais gager un gros 2 $….».

      Pourquoi ne pas gager un 2$ U.S., un billet très rare sur le marché? 🙂

      1. Madalton dit :

        J’en ai un.

      2. jeanfrancoiscouture dit :

        @Madalton qui dit: «J’en ai un»:

        Et moi, j’en ai trois dont deux presque neufs. 🙂 🙂

      3. Guy le brasseur dit :

        J’ai en possession un billet de deux dollars u.s.depuis quelques années! Très rare.

    2. Dekessey dit :

      Moi 10$. Qui dit mieux?

  4. Quelle hypocrisie!

  5. Léo Miquis dit :

    14 : le nombre de sénateurs républicains qui sont au même poste depuis plus de 20 ans plus tard… et qui ont gardé leur mentalité des années 50…

  6. Gilbert Duquette dit :

    Vous savez comme moi que ces 14 sénateurs Républicains ont eu amplement de temps pour réaliser l’énorme erreur qu’ils avaient fait en votant en faveur de la mise en accusation ou de la destitution de Bill Clinton pour entrave à la justice, incluant la subornation d’un témoin.

    Aujourd’hui je peux vous jurer qu’ils ne répèteront pas la même erreur. D’autant plus que les  »crimes » attribués à Monsieur Le Président Trump sont que des pacotilles comparées aux crimes bien réels eux de Clinton à propos d’une stagiaire innocente et fragile.

    1. danielm dit :

      Je crois comprendre votre ironie mais dans les deux cas il y a eu abus d’autorité flagrant. Bien sûr les 14 en question voteront en faveur de Trump puisqu’ils jouaient un rôle fictif de vierges offensés à l’époque de Bill Clinton.
      L’Amérique est-elle aujourd’hui plus innocente pas certain mais plus fragile? Certainement!

    2. ghislain1957 dit :

      @ Gilbert Duquette

      Je sens une certaine pointe d’ironie dans votre commentaire 😉

  7. A.Talon dit :

    «Voici la liste des sénateurs en question»

    Quelque chose me dit que ces braves gens seront tout particulièrement sous pression advenant un impeachment de truand orangé au Congrès d’ici la fin de l’année.

    Comment pourront-ils justifier le moment venu d’avoir voté autrefois pour la destitution d’un honnête homme tout simplement «coupable» de s’être fait faire une pipe par une stagiaire ambitieuse dans le Bureau Ovale alors qu’on laisse aller sans sévir un criminel d’habitude ayant décidé de faire main basse sur les ressources de l’État pour assouvir sa rapacité et sa soif de destruction?

    1. Gilbert Duquette dit :

      @ A.Talon

      …Comment pourront-ils justifier l….criminel d’habitude ayant décidé de faire main basse sur les ressources de l’État pour assouvir sa rapacité et sa soif de destruction?

      Ce sont des politiciens de carrière se justifier c’est dans leurs gènes.

    2. gérard séguin dit :

      Effectivement, les valeurs de toutes sortes sont élastique, selon nos priorités personnel.

    3. toile dit :

      De ces 14 noms, seul Roy Blunt n’est plus sénateur. Mike Crapo ne doit surement pas craindre son poste, élu à 99%

      1. Mrmiketi dit :

        Crapaud quel beau nom pour un Repouliban!!!😁

  8. Loufaf dit :

    La partisanerie l’emporterait de la part de ces sénateurs. Ils ne voteraient pas en faveur de la destitution d’ un rep., même si les fautes reprochées à Clinton sont de la p’ tite bière comparées à celles du gros moron.

  9. Andre dit :

    Richard, ton blogue c est comme des doses en intraveineuse de politique américaine.
    J attend mon prochain fix
    Bon week end
    Tks

  10. toile dit :

    On dirait que depuis quelques jours la succession rapprochée des evenements nous prépare psychologiquement ( comme si on ne l’était pas) à la dernière scene de trumpitude décapée. On a le droit de vivre d’espoir,non ?

    1. Et moi je vis tellement d’espoir qu’au lieu de lire décapée, j’ai lu décapitée

      1. Sjonka dit :

        MDR !!!!!

        Malheureusement, ce n’est pas la France dont il est question. Mais vous pouvez quand même garder espoir. Aux US, les espions passent par le peloton d’execution. Tout d’un coup !!!

      2. xnicden dit :

        Même chose pour moi! 😮

  11. Danielle Vallée dit :

    S’ils ont trouvé quelqu’un pour les représenter correctement en 2020 et qu’ils pensent conserver le pouvoir après avoir destitué Trump, ils vont le faire….Ce sont des perfides calculateurs. Et ils calculent pour leur propre intérêt, pas celui du peuple ou de Trump.

    1. danielm dit :

      J’adore le quantificateur de perfides. Ça me rappelle une autre famille célèbre à l’écran…

  12. marcandreki dit :

    Mais en attendant ce jour, avec quelle légitimité permet-on à cette crapule de rencontrer son bon chum The Rocket Man ? Au nom que qui ou de quoi cet enfant de … parle-t-il? Impeachement, ça presse, Cet homme n’a aucune crédibilité pour discuter du sort de l’humanité. Ni de négocier quoi que ce soit. Cet idiot est sans doute incapable de s’occuper d’un chien. Il lui faut une muselière pour l’empêcher de japper.

    1. @marcandreki « Mais en attendant ce jour, avec quelle légitimité permet-on à cette crapule de rencontrer son bon chum The Rocket Man ?  »

      On n’a toujours pas vu la moindre preuve de culpabilité de sa part, pour le moment, on est toujours dans les spéculations. Tant que Mueller ne sort pas son rapport, on sera dans le flou.

      1. marcandreki dit :

        Justement, tant que la lumière ne sera pas faite, sauf qu’il commence à faire pas mal clair, Kamarad, cet homme est soupçonné d’entraves multiples à la justice, de subornations de témoins, d’intimidation de témoin (ça on n’a pas besoin de preuve, ses tweets en font foi amplement, pas plus tard que ce matin avec le beau père de Cohen) et j’en passe. Cet homme sent le souffre. ll doit donc être muselé. Impeach the mother ffff.

  13. jeani dit :

    Toute une gang de crapos, excusez, je voulais écrire crapeaux!

    De toute façon Lewinsky ça sonne pas mal Polonais … possiblement, avec une ascendance Russe😁! Donc, ces crapeaux devaient se sentir pleinement justifiés d’agir pour protéger leur pays d’une envahisseure Russe…

    1. RICK42 dit :

      Vous voulez dire: crapaud, je crois…

      1. jeani dit :

        Merci de me corriger … sauf, si nous commençons à corriger les autres intervenants, nous ne sommes pas sortis de l’auberge.

        Pour ma part, ce n’est pas les fautes des autres qui sont importantes, mais bien le contenu de leurs interventions.

        Si ce n’est pas le cas, vaut mieux éliminer plusieurs participants actuels ou à venir…

  14. ducalme dit :

    @rICHARD hÉTU

    Vous écrivez:

    «14, nombre de sénateurs républicains siégeant présentement et qui ont voté en faveur de la mise en accusation ou de la destitution de Bill Clinton».

    Suivant ma compréhension, les sénateurs n’ont pas à voter sur la mise en accusation, qui est l’impeachment, mais uniquement sur les articles d’impeachment votés par la Chambre des représentants et conséquemment sur la destitution (removed from office) de la personne visée par l’impeachment.

    Merci de me corriger au besoin.

  15. Apocalypse dit :

    Et si on devait voter pour la destitution de Donald Trump, les 14 voteraient unanimement pour destituer le président, pourquoi? Parce que ce qu’on reproche à Donald Trump est beaucoup grave que ce qu’on reprochait à Bill Clinton.

    — Résumé d’un épisode (fictif) de Twilight Zone :-).

    1. danielm dit :

      Aie! Moi qui pensais que l’esprit logique était de retour. Fausse joie…

    2. gl000001 dit :

      Mais … tout dans Twilight Zone est vrai. Non ?
      😉

      1. danielm dit :

        Au delà du réel! Ça définit bien la position de Donald Trump…

      2. Apocalypse dit :

        LOL

        Absolument!

  16. Gilles Morissette dit :

    Vous pensez sérieusement que ces 14 sénateurs « Répugnants » voteraient en faveur de la destitution de Potus 45?

    Ça n’arrivera pas. Ces 14 carpettes s’aplatiraient comme des crêpes et laisseraient des « traces de break dans leur bobettes » plutôt que de faire face à Tiny Brain.

    Ça fait deux ans qu’ils lui laissent agir à sa guise et qu’ils tolèrent ses magouilles sans rien dire ou à peine. Pourquoi auraient-t-ils soudainement un sursaut de conscience?

  17. jeanfrancoiscouture dit :

    @M. Hétu: Dans le titre, vous avez écrit «chiffe».Or, le dico nous dit que «chiffe», c’est un vieux mot féminin.ainsi définit:

    Chiffe: 1- Vx. Chiffon. 2- «Chiffe molle».Personne d’un caractère faible.

    De qui parliez-vous au juste comme «chiffe» molle? 🙂 🙂 .

  18. Kiki de La Prairie dit :

    Si Mueller produit un rapport avec une (ou des) preuve inattaquable, un « smoking gun » (les enregistrements de Nixon sont un bon exemple), les sénateurs républicains devront se faire une raison et accepter l’inacceptable. Ils iront voir Donald Trompe et lui diront que sa démission serait la chose la plus appropriée à faire, pour le bien-être du pays (et du parti…). Par contre, le Donald va refuser de démissionner. À ce moment, les sénateurs auront à faire un choix: la destitution ou la continuation du règne du Donald. Que pensez-vous que les Marco Rubio ou les Ted Cruz du sénat vont faire ?

  19. Bertrand Massé dit :

    M. Hétu
    John Thune est devenu sénateur en 2004. Il n’a donc pas pu voter en faveur de la destitution de Bill Clinton en tant que sénateur. Cependant, il était membre de la Chambre des Représentants et il a alors pu voter pour la destitution.
    Bertrand Massé

    1. Richard Hétu dit :

      Lisez bien ce que j’ai écrit. Comme il était représentant, il a voté non pas pour la destitution mais pour la mise en accusation de Clinton.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :