Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

RUWZNEX37EI6RLKAZX6Q4DOWLI.jpg

Dans un tweet publié hier soir, Donald Trump a reproché aux médias, ou plutôt aux «Fake News», d’avoir affirmé «avec certitude» que Nick Ayers (photo) était son premier (et plusieurs ont dit unique) choix pour succéder à John Kelly à titre de chef de cabinet de la Maison-Blanche. Or, selon le New York Times, le communiqué annonçant la promotion du chef de cabinet de Mike Pence était déjà rédigé. On peut donc sans se tromper penser que le président a ressenti comme un affront personnel la décision du «golden boy» de Georgie de décliner cet offre et de quitter la Maison-Blanche (pour des raisons familiales!). Et la suite de sa recherche pourrait lui réserver d’autres humiliations.

Parmi les successeurs potentiels de John Kelly, le directeur du Bureau de la gestion et du budget Nick Mulvaney et le secrétaire au Trésor Steve Mnuchin ont déjà fait savoir à l’interne qu’ils n’étaient pas intéressés par le poste. Ils pourraient cependant changer d’idée si le président insistait et les suppliait, selon le Washington Post.

Figurent parmi les autres candidats potentiels mentionnés le chef du Freedom Caucus à la Chambre des représentants, Mark Meadows, le représentant des États-Unis pour le commerce extérieur, Robert Lighthizer, l’ancien gouverneur du New Jersey, Chris Christie, et le procureur général des États-Unis par intérim, Matthew Whitaker.

Le poste de chef de cabinet de la Maison-Blanche est à la fois l’un des plus prestigieux et ingrats. Le titulaire doit travailler sans compter les heures pour superviser le personnel de l’exécutif, contrôler l’accès au Bureau ovale et au président, gérer le flot d’informations destinées à ce dernier, négocier avec le Congrès et les agences gouvernementales et conseiller le président.

Le prochain chef de cabinet de la Maison-Blanche devra en principe accepter d’assumer ces responsabilités tout en sachant qu’il travaillera pour un président qui n’en fait souvent qu’à sa tête et dont la présidence est menacée par de multiples enquêtes dont l’une le décrit déjà comme un criminel.

Bref, celui ou celle qui acceptera de succéder à John Kelly aura besoin d’une forte dose d’abnégation.

(Photo AP)

68 réflexions sur “Qui succédera à John Kelly? Pas moi! Ni moi!

  1. P-o Tremblay dit :

    Si il a des visé présidentiel (se que je le soupçonne mais j’espère me tromper) c’était le geste à faire. Rester dans l’ombre de cette administration desastreuse

  2. Henriette Latour dit :

    L’abnégation n’est pas la marque de commerce des Républicains!

    1. gl000001 dit :

      Abnégation : Renoncement, sacrifice volontaire, consenti dans un intérêt supérieur et portant sur (une partie de) soi-même ou sur une valeur qui représente généralement un intérêt, une ambition, une satisfaction légitimes, etc.

      L’intérêt supérieur ne sera surement pas trump mais la Présidence. Ca prendra un idéaliste qui veut donner tout un coup de barre. Mais est-ce faisable ?
      THÉORIE DU COMPLOT : quelqu’un placé là par le parti républicain pour espionner trump et faciliter son départ …
      (C’est vrai que c’est le fun les théories du complot. Note à moi-même : attention de ne pas devenir accro).

  3. karma278 dit :

    « Ne pas y toucher même avec une pôle de 10 pieds », selon une traduction motte à motte d’une expression connue des chinois.

  4. Salvador E Rodriguez dit :

    Mr Hétu, venez vous de faire le portrait de Sarah Huckabee Sander dans la description du role?

    POTUS45, MBS à quelques bons candidats dans son entourage, vous risquez moi de refus et d’humilations.
    De plus, n’est il pas le pot de Vlad Putine

  5. karma278 dit :

    Le « smocking » gun de Tiny.

    Mocking!
    Sorry! Smocking!
    Soorry! Shocking!!!! There, Ouf….

  6. ghislain1957 dit :

    Le gros clown devrait peut-être chercher un successeur à Kelly parmi les masochistes désirant réellement souffrir l’humiliation suprême de travailler pour lui. Il doit bien exister quelques personnes aimant être dégradées publiquement aux USA?

  7. Martin cote dit :

    Dire qu’avant, çe poste en était un de prestige……maintenant avec Trump à la présidence…….çe poste ne veut plus rien dire sauf peut-être une pluie d’insultes de la part du potus….de l’humiliation et peut-être même une chose à ne pas mettre sur son c.v…..

  8. Martin cote dit :

    En passant, très bon reportage sur le phénomène Ocasio-cortez dans la presse plus…..

    1. Richard Hétu dit :

      Merci!

  9. karma278 dit :

    Des suggestions intéressantes(?) et/ou amusantes pour succéder à JK

    https://www.huffingtonpost.ca/entry/donald-trump-chief-of-staff-twitter-suggestions_us_5c0e0a08e4b035a7bf5ca15a

  10. fallaitquejteuldise dit :

    L’égo et ambition de certain est tellement fort lorsque l’on parle du siège du pouvoir à Washington qu’il y aura toujours des « volontaires » pour avancer et regarder l’individu 1 s’empêtrer dans ses histoires. Un conseiller qui a du sang républicain qui coule dans ses veines a tout à gagner en sauvant son parti. Devenir un héros et contrôler Trump ça peut devenir payant au pays des grands patriotes…

  11. jeanfrancoiscouture dit :

    La Maison Blanche de Donald Trump?? Un capharnaüm tellement invraisemblable que même le qualificatif «Kakaïen» est impuissant à le décrire et passe pour un euphémisme.

    1. Richard Desrochers dit :

      Dans cet ordre : Le château, puis Le procès

    2. jeanfrancoiscouture dit :

      Oups! et encore oups! Il manquait un «F» .Ça s’écrit «Kafkaïen» comme dans KAFKA, l’écrivain. Je me suis mal relu. Désolé de la coquille.

      1. Lecteur-curieux dit :

        Lapsus pour ca.ca ou KKK.

  12. Batigol dit :

    Il devrait logiquement y aller avec un loyaliste comme Meadows. Soyons honnêtes, il n’y aura absolument aucune « gouvernance » qui va se faire aux États-Unis pour les deux prochaines années, la chambre est perdu donc aura projet de loi ne sera ratifié, faut s’attendre à un cirque Benghazi à la puissance 23.

  13. Gilbert Duquette dit :

    J’ai entendu dire que Dieu avait décliné l’offre de Trump pour être son Chef de Cabinet.

    Dieu a dit comme raison de son refus : Je ne fais pas de miracle.

    1. Toile dit :

      @Gilbert Duquette

      Que Dieu ait refusé ce poste, je veux bien. Un être sensé. Mais ne m’enlevez pas ma foi qu’il puisse pas faire de miracle. Il est bien parti pout ça avec Indivudual 1. J’en ai pour cause
      Lettre au bon Dieu
      « Cher bon Dieu,

      2017 n’a pas été facile.
      Vous êtes venus chercher
      mon auteur favori :Guy Corneau.
      Mon actrice préférée :Jeanine Sutto
      Mon chanteur favori: Patrick Bourgeois
      Mon rocker français favori :Johnny Hallyday
      Mon comédien favori au cinéma : Jerry Lewis

      Je voulais juste vous dire que mon politicien favori est Donald Trump ».
      —-
      Sans rancune

      1. jeanfrancoiscouture dit :

        Et dans la même veine que Toile qui perd ses favoris et fait appel à vous: Moi, ma saison favorite, c’est l’hiver. Alors, j’attends. 🙁

  14. treblig dit :

    Toute personne un tant soit peu attentive sait très bien que le président est à la veille d,une tempête politique. Deux ans dans guêpier, c’est trop pour une personne qualifiée. Si Trump baisse les exigences, il va finir par trouver fatalement quelqu’un. Quitte à finir son « High School » par les soirs

  15. Victoire dit :

    Son neveu ne fait il pas deja ce role ?

  16. Victoire dit :

    Son gendre desolee

    1. igreck dit :

      Dans cette famille dysfonctionnelle, il ne serait pas surprenant qu’un gendre se prenne pour un neveu et VICE versa !

  17. titejasette dit :

    Le poste de Chef de cabinet de la Maison-Blanche n’est pas un poste aussi « prestigieux » (comme M. Hétu l’a mentionné dans son billet). Bien sûr, c’est relatif par rapport à d’autres postes de la Maison Blanche.

    Sauf erreur de ma part, les autres présidents qui précèdent le 45è, embauchent son Chef de cabinet
    « sans grand tambour, ni trompette » et ne ressentent pas d’affront personnel dans le processus de sélection lorsqu’un candidat refuse son offre.

    Trump c’est Trump et il a réussi à faire des vaguelettes dans son verre d’eau. Les journalistes embarquent dans son jeu. Sa Base aussi. Mais comment il trouve le temps pour gérer les autres affaires du pays ?

    Qu’il embauche la femme de ménage ou le valet de chambre de son choix. Le taux de roulement est effrayant mais est-ce que ça nous regarde ?

    Bientôt , il va nous annoncer un miracle (un nouveau Chef de cabinet) et il s’attend à ce qu’on applaudisse ?

  18. spritzer dit :

    N’empêche qu’il doit trouver quelqu’un de compétent, il ne peut pas choisir un bozo comme il l’a fait pour l’ONU.

  19. Alexander dit :

    Accepter ce poste tient plus du masochisme que de l’abnégation. Toute personne engagée par Trump se fait zigouiller par Trump par Twitter à la première occasion.

    Les américains ont élu un cinglé et lui ont donné les clefs du coffre-fort. Ils le réalisent aujourd’hui.

    Tellement con ce type qu’une fois la poussière retombée après son départ, je chercherais à amender la Constitution afin que plus jamais, on puisse mettre pareil malade à la tête du pays.

    L’immunité présidentielle a quand même ses limites quand on a affaire à un escroc.

    1. A.Talon dit :

      «Tellement con ce type qu’une fois la poussière retombée après son départ, je chercherais à amender la Constitution afin que plus jamais, on puisse mettre pareil malade à la tête du pays.»

      Exactement, les amendements à la constitution ne se feront pas attendre au cours des prochaines décennies pour éviter qu’on vive à nouveau une situation aussi humiliante que dangereuse. On peut d’ailleurs présumer que les universitaires (incluent le Président Obama?) s’y mettent déjà présentement pour en rédiger les brouillons.

      1. igreck dit :

        Les Pépères fondateurs avaient bien raison de se méfier des « simples » citoyens ! De plus, certains remparts qu’ils croyaient avoir mis dans leur Constitution pour éviter les écueils (entre autres le Collège électoral) ont plutôt permis de fragiliser les fondements mêmes du pays !

  20. Alysanne dit :

    Pensez-y 2 secondes, Barack Obama a eu cinq « chief of staff » et la présidence d’Obama a été la plus bonbon des histoires des États-Unis!

    1. Bartien dit :

      « Pensez-y 2 secondes, Barack Obama a eu cinq « chief of staff » et la présidence d’Obama a été la plus bonbon des histoires des États-Unis! »

      Oui 5 chefs de cabinet en 8 ans….votre idole est rendu à 3 en 2 ans. Admettons qu’on ferait une simple règle de 3, ça donne combien sur 8 ans pour votre idole?? Avez-vous besoin que je le calcule pour vous?

      Pauvre petite …tant de mauvaise foi

      1. Lecteur-curieux dit :

        Les politiciens ne sont pas nos idoles dans notre cas sauf peut-être certains députés ou maires mais idole n’est pas le bon mot.

        Comme PM les Lévesque ou Trudeau ? Nous étions trop jeunes et ils n’étaient plus à leur sommet. Pour les gens d’affaires au départ j’en trouvais plusieurs inspirants mais on a déchanté.

        Tous ont des qualités et défauts, c’est vous les idolâtres d’Obama, un homme seul ou deux ne peuvent pas transformer le pays.

      2. Bartien dit :

        @Lecteur-curieux

        Vous en avez du temps à perdre vous

      3. Lecteur-curieux dit :

        En effet… le passer en votre compagnie…

      4. Bartien dit :

        En notre compagnie….vous appelez ça une perte de temps? Bien dommage pour vous, vos journées doivent être longues et monotones

    2. jfk999 dit :

      Sauf que c’est cinq en 8ans! Et que trois d’entre eux ont quitter le poste pour des raisons logiques. L’un pour devenir maire de Chicago, l’autre secrétaire au Trésor et le dernier à cause de la fin du mandat.

    3. jfk999 dit :

      S’il y a bien un sujet sur lequel il est impossible de comparer la présidence de Trump à celle d’Obama, c’est celui du turnover. Mais si même là vous essayez de défendre Trump, cela en dit long sur votre mauvaise foi, votre aveuglement ou/et votre trollitude.

      1. Bartien dit :

        Vous remarquerez au travers de ses nombreux pseudos qui oui son niveau de trollitude/trumpitude est très élevé

    4. Gilbert Duquette dit :

      @ ALysanne

      Pourriez-vous être honnête juste pour un instant ???

      Durée des mandats de Monsieur Obama 8 ans.

      Rahm Emanuel (ancien représentant de l’Illinois) a décidé de devenir Maire de Chicago (Élu en 2011 et 2015) Et cela était un secret de Polichinelle (Tout le monde savait que M. Emanuel ne servirait pas comme chef de Cabinet plus qu’un a un 18 mois au maximum.

      Pete Rouse a servi comme chef de Cabinet intérimaire.

      Jack Lew a été promu secrétaire du Trésor

      Bill Daley fut probablement le seul a quitter avant son terme pour tenter sa chance comme gouvenreur de l’Illinois.

      Denis McDonough a été chef de Cabinet jusqu’à la fin du mandat de M. Obama.

      Maintenant comparons avec Trump:

      Reince Prebius : Congédié par une tweet. Relations pour le moins houleuses sinon chaotiques entre les deux (mais qui n’a pas de relations chaotiques avec Trump???)

      John Kelly : Congédié par un tweet. Trump et lui ne se parlent plus depuis des mois.

      1. gl000001 dit :

        Lapsus : congédié par un « twit » 😉

      2. Gilbert Duquette dit :

        @ gl000001

        Vous avez raison, désolé pour l’erreur.

    5. Benton Fraser dit :

      Tout est une question du pourquoi ils sont partis!

      Sous Obama:
      Un est parti pour se présenté comme maire de Chicago.
      Deux ont reçus des promotions dans l’administration Obama.
      Un a pris sa retraite (planifiée) à la fin du premier mandat d’Obama.
      Le dernier c’est terminé à l’élection de Trump.

  21. kyrahplatane dit :

    trump devrait donner le poste à Jared lui qui a déjà au moins 10-15 chapeaux a porter.

    1. Victoire dit :

      Jared sait parler a son beau pere
      Et , selon Woodward, controle deja pas mal tout ce qui rentre et qui sort du bureau Oval depuis presque 2 ans
      De toute facon, ils risquent, en bout de ligne, de se retrouver dans la meme galere

      1. simonolivier dit :

        Dans la même galère et peut-être la même cellule.

      2. Richard Desrochers dit :

        @simon olivier
        Dommage, ils mériteraient de finir comme galériens. Sauf qu’ils ralentiraient les autres.

  22. A.Talon dit :

    Tiens, il me semblait pourtant que la Maison-Brune avait une «tremendous energy», que c’était une «great place to working» et que tout le monde se battait pour y travailler…

    «Trump says ‘everybody wants to work in the White House’» (2018-03-06)
    https://globalnews.ca/video/4066384/trump-says-everybody-wants-to-work-in-the-white-house

    1. Richard Desrochers dit :

      Tout le monde s’y bat, mais ce n’est pas pour travailler. C’est même souvent pour ne pas travailler.

  23. A.Talon dit :

    «Bref, celui ou celle qui acceptera de succéder à John Kelly aura besoin d’une forte dose d’abnégation.»

    À moins que ça ne soit une forte dose d’inconscience ou de soif de pouvoir…

  24. A.Talon dit :

    «On peut donc sans se tromper penser que le président a ressenti comme un affront personnel la décision du «golden boy» de Georgie de décliner cet offre et de quitter la Maison-Blanche (pour des raisons familiales!).»

    Le petit ambitieux est peut-être suffisamment réaliste pour comprendre qu’il vaut mieux s’éloigner au plus vite de ce nid de corruption et d’incompétence s’il veut encore conserver l’espoir d’un quelconque avenir politique dans quelques mois…

  25. Pierre S. dit :

    ————————–

    John Kelly doit être soulagé ….
    Il a pratiquement déclaré publiquement avoir regretté d’avoir
    accepté ce poste.

    Pour la suite des chose, y a pas personne de mentalement équilibré qui va accepter ce poste.
    C’est une assignation qui peut non seulement ruiner une carrière mais une vie au complet.
    Parlez en à Manafort, et Cohen entre autre qui, dans des rôles différents ont tout perdu
    au contact de de président tout aussi radioactif qu’incompétent.

    1. igreck dit :

      Ça prenait un vrai Marine pour accepter le supplice ultime : côtoyer… et se caltoyer avec Trump !

  26. A.Talon dit :

    Si on commence à racler les fonds de poubelle, ce ne sont pourtant pas les candidats qui manquent pour ce poste prestigieux: Ivanka et/ou Jared, Kellyanne Conway, Sarah Palin, Sarah H Sanders, le shérif tortionnaire Arpaio, Roy Moore, Kanye West, David Dukkke, etc…

    1. igreck dit :

      O.M.G !!!

  27. Layla3553 dit :

    « Bref, celui ou celle qui acceptera de succéder à John Kelly
    aura besoin d’une forte dose d’abnégation. »

    Le futur chef de cabinet devra avoir zéro squelette dans son placard et être quelqu’un de suicidaire politiquement, et / ou un grand grand grand patriote.

    1. igreck dit :

      « Quelqu’un de suicidaire politiquement… »

      Caroline Mulroney ?

  28. Pierre S. dit :

    ——————————-

    Ben oui Kanye West ….
    Pourquoi n’y ais je pas pensé plus tôt ???

    Anyway Trump avait déjà fait rentré une ex candidate de The apprentice …
    Et en plus il a même pas eu le courage de la congédier lui même en personne.
    Comme un pleutre il avait demandé a John Kelly de faire la job si ma mémoire
    est bonne

    Tiny est un nom qui lui va formidablement bien 🙂

  29. darrylfzanuck dit :

    hors sujet
    je viens d’apprendre que Trump n’a pas gagné le Prix Nobel de la Paix…

    1. RICK42 dit :

      Ben voyons donc! Encore une faux news!

  30. titejasette dit :

    C’est totalement inutile de spéculer sur le choix du POTUS. Si le Président ne prend pas les conseils de personne, fais tout que de sa tête, le meilleur Chef de cabinet embauché ne servira pas grande chose à cette Administration.

    Qu’il fasse cette embauche au PS et qu’on passe à autres choses. (par exemple au Prix Nobel de la Paix !)

  31. Layla3553 dit :

    « Dans un tweet publié hier soir, Donald Trump a reproché aux médias, ou plutôt aux «Fake News», d’avoir affirmé «avec certitude» que Nick Ayers (photo) était son premier »

    Qui est dupe de ce tweet, ce tweet pour tenter de ramener cette bombe à son avantage, une fois de plus ce qui ressort c’est l’humiliation de son égo démesuré, il donne une jambette à JK et se retrouve les culottes baissés.

    J’ai lu que ce Nick avait dit au président qu’il voulait faire le travail temporairement et non pour les deux prochaines années, c’est la preuve que ce n’était pas une « Fake news »

    Cher cher cher DT. Pôvre petite bête. Les gens sont tellement ingrats avec toi. Ça me fend le coeur.

  32. Lecteur-curieux dit :

    Ayers ambitieux mais pas naïf, la place est constamment décrite comme une maison de fous et pas possible de le corrompre comme un Cohen, les projecteurs sont là et il est probablement plus honnête.

    Un candidat idéal existe-t-il ? Un républicain absolument mais pas trop idéologue. Un type avec beaucoup d’expérience en administration et dans plusieurs milieux. Un type qui sait que le contrôle interne est faible et qu’il ne pourra y remédier que très partiellement. Quelqu’un sachant que Donald Trump est un type susceptible de commettre toutes ou du moins beaucoup d’irrégularités et d’illégalités. Un vérificateur externe refuserait une mission d’audit d’états financiers avec un Trump. Quelqu’un spécialisé en fraudes aimerait bien enquêter sur lui. Mais revenons au poste ! Quelqu’un à l’honnêteté irréprochable et conscient des limites de ce qu’il pourrait accomplir. Quelqu’un se sacrifiant pour le parti républicain et qui se ferait accompagner par des professeurs de Yale et Harvard qui en ferait une étude de cas devenant célèbre qui serait au programme dans les facultés d’administration et aussi celles de sciences politiques pendant au moins 20 ans à partir de 2022 ou 2025 c’est selon.

    Se sacrifier pour le parti, pour le savoir , avoir une forte indépendance d’esprit et un grand détachement. Bref à moins de trouver un saint, le candidat idéal n’existe pas, les bons vont passer leur tour. Mais évidemment qu’on aimerait cela le cas documenté et étudié pour que des leçons de l’Histoire soient apprises sinon les mêmes erreurs reviennent encore et encore.

    Les militaires n’y arriveront pas sauf exceptions et ceux ayant fait leur carrière dans le monde corporatif dans les grandes sociétés non plus. Un homme comme mon ancien patron très dévoué à ses clients ? Il n’acceptait pas tous les mandats. Liquidateur pour tel dossier ? Jamais. Produire les déclarations de revenus là oui. Les aider être un témoin expert mais être responsable de leur bordel à leur place, non ! Ne pouvant pas mettre les clients en tutelle.

    Cela prendrait quelqu’un aussi fort que Warren Buffett il y a 20 à 30 ans… et il est démocrate et cela prendrait un poste au-dessus du POTUS plutôt que celui-là. Si Trump est l’équivalent du CEO, je veux Bill Gates ou Buffett comme Chairman. Un vrai chairman pourrait faire remplacer le CEO, personne dans le Cabinet Trump mérite d’être POTUS.

  33. Gilles Morissette dit :

    On comprend très bien les réticences des candidats à ce poste. Qui voudrait travailler avec un type complètement cinglé qui demande votre avis mais qui n’en fait qu’à sa tête.

    Les candidats potentiels se désistent les uns après les autres. Pourtant à entendre le Gros taré, on se bousculerait aux portes pour avoir le privilège de travailler à la « Maison Sale ».

    Le Crosseur-En-Chef est devenu tellement toxique que toute personne le moindrement sensé et ayant un minimum d’intelligence et de discernement a intérêt à se tenir loin de lui surtout avec l’Ombre de Muëller qui se profile à l’horizon.

  34. Lecteur-curieux dit :

    Ou alors le candidat idéal est aussi croche que Trump et mènerait Donald directement à la destitution et la prison. Un croche se croyant invincible ou un infiltrateur jouant la comédie pour le coincer.n

  35. jaypee dit :

    Sean Hannity?

  36. darrylfzanuck dit :

    Surement pas Chris Christie c’est lui qui a envoyé le pere de Jared en prison…

    1. igreck dit :

      Et trop de rénos à réaliser : éLARGissement de toutes les portes de la West Wing !

  37. Normand Baril dit :

    « … cetTE offre… ».

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :