Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

merlin_146251698_706db911-f3bd-42f8-9f26-0cae9ed627e5-jumbo.jpg

«Lorsque je briguais un siège au Sénat, j’étais concentré à 100% sur ma campagne, sur la victoire à gagner et sur le service à offrir au cours des six prochaines années au Sénat des États-Unis. Maintenant que ce n’est plus possible, nous pensons à un certain nombre de choses.»

Beto O’Rourke, représentant du Texas et étoile montante du Parti démocrate, ouvrant la porte à une candidature présidentielle en 2020 devant des journalistes hier à El Paso après avoir écarté cette possibilité à de nombreuses reprises par le passé.

(Photo The New York Times)

32 réflexions sur “La citation du jour

  1. Fran labrecque dit :

    Je lui souhaite ardemment de réussir et de surpasser Ted Cruz qui ne cesse d’être le téteux de la calotte orange.

  2. Mouski dit :

    En ce qui me concerne Cruz ne va pas à la cheville de Rourke. Il n’y a aucune comparaison entre les deux personnes dont l’une est un rat.

    1. papitibi dit :

      Bien sûr qu’il n’y va pas à la cheville…
      Lying Ted n’est que la carpette sur laquelle Babounard Premier s’essuyait les pieds.
      Une carpette, ça ne peut PAS arriver à la cheville.
      Parce que une carpette, c’est justement conçut pour licher le dessous des pieds, non? 😉

  3. spritzer dit :

    S’il se présente et qu’il perd contre Trump, le message sera clair, et pour lui et pour le reste du monde.

  4. kyrahplatane dit :

    Si il se présente, peut-être qu’il ne sera pas le candidat élu mais il se fera connaitre et ce sera bon pour lui.

    Beto 2024!

    1. spritzer dit :

      Le seul que je connais qui a perdu avant de gagner la présidence est Nixon. Ça n’arrive pas souvent.

  5. Martin cote dit :

    Je crois qu »il a l’envergure pour battre Trump..surtout que celui-ci continue a baisser dans les sondages… chose certaine, O’Rourke , sans dénigrer Sanders, qui aura 79 ans en 2020, représente beaucoup plus, la nouvelle tendance……

  6. Alysanne dit :

    Il a perdu une élection pour un siège au sénat, la présidence n’est pas un prix de consolation.

    Imaginez à quel point les démocrates se faciliteraient la vie s’ils nommaient un gagnant plutôt qu’une personne qui soi-disant « mérite » le poste (Je regarde particulièrement dans la direction d’Hilary Clinton).

    1. gl000001 dit :

      Sanders se serait fait manger tout cru par trump !

      1. Dekessey dit :

        Je pense tout le contraire.

      2. gl000001 dit :

        « Socialist Sanders » serait vite devenu « Communist Sanders » ! Bonsoir la visite. On se reverra dans 4 ans !!

      3. Dekessey. dit :

        Selon moi ça n’aurait pas été aussi simple.
        Sanders représentait une vague, un mouvement. Il est parti de nulle part pour inspirer les jeunes. Il avait (et à toujours) un discours qui résonnait pour le col bleu. Il est sympathique et franc. Clinton partait avec 2 prises. Les républicains l’haïssait et les démocrates ne l’aimait pas. Elle avait le charisme d’une feuille de contre-plaqué. Avant même qu’elle ne soit choisie, c’est Sanders qui avait l’avantage sur Trump dans les sondages.
        J’aurais bien été curieux d’assister aux débats entre ces deux-là. Je suis certain que les insultes de Trump n’auraient pas eu d’impact contre le discours sensé de Sanders.

      4. gl000001 dit :

        Hé ben. Il me semble que Clinton avait énormément de charisme.
        « sensé » justement rien ne tient chez les américains lorsqu’on brandit le mot « communiste ».
        Al Gore était « sensé » et il a échoué lamentablement.
        Les partisans de Sanders n’ont pas été « sensé » lorsqu’il n’ont pas voté pour Clinton.
        Finalement, la grande majorité des américains ne sont pas très « sensés » lorsque vient le temps des élections. On l’oublie vite.

      5. igreck dit :

        Il faut oublier ce genre de candidat à la présidence amère-ricaine même au XXIe siècle : une femme (même blanche), à plus forte raison une femme noire, un Noir (BO était un mulâtre donc à moitié blanc pour plusieurs électeurs même progressistes), un unilingue autre qu’anglophone, un membre de la communauté (sic) LGBT+, un(e) athé(e)… ne reste encore aujourd’hui que les WAOASP (White angry and old Anglo-Saxon Protestant). Bonjour l’évolution sociale.

    2. Bartien dit :

      La présidence n’est peut-être pas un prix de consolation, ce n’est pas supposé être un asile pour les fous et pourtant…..

      1. Bartien dit :

        En parlant de la maison blanche évidemment

  7. Absalon dit :

    Si cette simple petite phrase ambiguë suscite tant de réactions positives et négatives
    c’est que chacun comprend, chez les démocrates comme chez les républicains, qu’il sera très difficile à battre.

  8. A.Talon dit :

    C’est bon de voir que Mr O’Rourke a la ferme intention de continuer son engagement politique. Souhaitons-lui (et souhaitons-nous) que les Trumpeux les plus agressifs ne lui réserveront pas le triste sort de Robert Kennedy s’il monte un peu trop dans les sondages…

    1. igreck dit :

      Il y a un réel danger en effet !

  9. A.Talon dit :

    «Selon POTUS, le procureur spécial Robert Mueller cause un tort irréparable au système de justice pénal américain. Je vous laisse tirer vos propres conclusions.» (tweet de R.Hétu)

    Encore à faire de la projection, celui-là. Pas un seul POTUS n’aura dévalorisé/dénigré/rabaissé/saboté le système judiciaire des États-Unis autant que lui. On peut d’avance prévoir que les dommages causés à la crédibilité (et au respect) du système judiciaire seront immenses et très long à réparer.

    1. gl000001 dit :

      A tous les niveaux, il vit dans le déni. La culture du mensonge !!
      Encore hier, il disait que son pays était le plus « clean » en terme de pollution. C’est pourquoi il ne croyait pas au rapport sur le réchauffement.

  10. Alexander dit :

    Va falloir un team de choc chez les démocrates pour tasser Trump et ses fanatiques. Un mélange d’expérience, de respect et d’espoir. Un combo BIDEN O’Rourke par exemple en 2020? Suggestion comme ça.

    1. Absalon dit :

      Il faut au moins une femme.

      1. igreck dit :

        Pas sûr du tout ! Les Amers-Ricains ne sont pas encore prêts pour ce grand saut dans le vide (à leurs yeux grands fermés) !?

    2. igreck dit :

      Un ticket B-O… comme dans héritage de B arak O bama !

    3. darrylfzanuck dit :

      Oui,ou Biden Harris mais je prefere Biden et Beto,il va falloir tirer l’oreille a Joe Kennedy 3,qui est selon moi idéal,probablement en 2024,il a tout pour gagner.

  11. jaypee dit :

    @ Dekessey

    « Selon moi ça n’aurait pas été aussi simple »

    Tout à fait. Je crois qu’il ne faut pas sous-estimer la répulsion de certains démocrates envers Clinton et que parmi les partisans de Sanders, plutôt que de voter pour elle, certains ont voté pour l’autre outsider, donald le crétin. Personnellement, je trouve cela parfaitement idiot mais bon… il faut faire avec…

  12. spritzer dit :

    Une preuve de plus que O’Rourke envisage de présenter.
    https://twitter.com/RepBetoORourke/status/1037785305393373184

    1. Surlaclôture dit :

      À en juger par les commentaires sur ce tweet, sa position sur Israël risque de lui couper les ailes…

  13. Ogie Ogilthorpe dit :

    Pour tous ceux qui continuent de dire qu’une défaite au sénat doit signer la fin de la carrière politique de O’Rourke, je me permet de poster à nouveau le parcours d’un certain Abraham Lincoln (qui, soit dit en passant, aurait probablement très honte de son parti ces temps-ci):

    1816 Les Lincoln sont chassés de leur maison. Abraham doit travailler pour subvenir aux besoins de la famille.

    1818 Mort de sa mère

    1831 Première faillite

    1832 Se présente aux élections législatives ; est battu

    1832 Perd aussi son emploi ; veut faire son droit mais est refusé au concours d’admission

    1833 Emprunte de l’argent à un ami pour lancer une affaire et fait faillite avant la fin de l’année. Il passera 17 ans de sa vie à rembourser cette dette.

    1834 Se présente à nouveau aux élections législatives ; est élu

    1835 Projet de mariage ; mort de sa fiancée

    1836 Grave dépression nerveuse ; reste six mois au lit

    1838 Se porte candidat à la Présidence de la Chambre des Représentants de l’Illinois ; est battu

    1846 Se présente encore au Congrès ; est élu ; se rend à Washington où il fait du bon travail

    1848 Sollicite un deuxième mandat au Congrès ; n’est pas réélu

    1849 Postule l’emploi d’agent des terres de son Etat natal ; ne l’obtient pas

    1854 Se présente au Sénat des Etats-Unis ; est battu

    1856 Pose sa candidature pour la vice présidence lors de la convention nationale du parti ; obtient moins de cent votes

    1858 Se présente encore au Sénat ; est encore battu

    1860 Est élu Président des Etats-Unis.

    1. igreck dit :

      Merci pour cette note d’espoir !
      « Ceux qui vivent (ou survivent) sont ceux qui luttent. » – Goethe

  14. Gilles Morissette dit :

    On ne peut que lui souhaiter qu’une bonne continuation. Cette défaite électorale n’aura été qu’une étape dans une carrière politique qui s’annonce plus qu’intéressante.

    Les USA ont besoin plus que jamais de politiciens comme O »Rourke et Ocasio-Cortez. Ils représentent l’espoir que les choses peuvent changer dans ce pays qui est présentement dirigé par une bande de crapules.

    Parlant d’Ocasio-Cortez, il y avait un excellent article hier sur le site de CNN. Elle est devenu la nouvelle « méchante » de FOX NEWS qui ne passe pas une seul journée sans la dénigrer.Tout y passe. Ses idées, son habillement et même ses chaussures. On se croirait dans une séance de fétichisme !! On se doutait qu’il y avait des gens bizarres dans ce réseau mais pas à ce point là.

    Les animateurs de ce réseau de MDR sont tellement obsédés par elle que CNN a trouvé un nouveau terme pour désigner cette obsession: Le Octasio-Cortez derangement syndrome ». Ça va continuer ainsi jusqu’au jour où cette bande de trou-du-cul trouvera un autre ose à ronger.

    Ocasio-Cortez tout comme O’Rourke dérangent la Droite américaine. Ils représentent tout ce que ces enfoirés de parasites détestent. J’espère qu’ils vont continuer à les faire « suer » et à leur mettre dans leur sale gueule toutes leurs contradictions..

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :