Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

1058677336.jpg.0.jpg

Tout le monde s’entend sur ce point : en tant que parlementaire, Nancy Pelosi est dans une classe à part. Elle l’a notamment prouvé à titre de présidente de la Chambre des représentants en sauvant in extremis la réforme de la santé de Barack Obama au début de 2010. Réforme qui, il faut le souligner, a joué un rôle central dans le succès des candidats démocrates à la Chambre lors des élections de mi-mandat. À l’initiative de Pelosi et de ses stratèges, ceux-ci ont mis l’accent sur la santé en avertissant les électeurs que les républicains allaient mettre fin à une disposition majeure de l’Obamacare concernant la couverture des maladies dites pré-existantes. Or, voilà que certains démocrates voudraient remercier Pelosi en la privant du poste de présidente de la Chambre qu’elle convoite à nouveau.

En employant des formules plus diplomatiques, ces démocrates disent que Pelosi, âgée de 78 ans, a fait son temps ou qu’elle est une oratrice médiocre. Certains d’entre eux ont fait campagne en promettant de ne pas voter pour la représentante de Californie, cible préférée des républicains au cours de la campagne pour les élections de mi-mandat. D’autres – les élus les plus conservateurs du caucus démocrate – militent depuis longtemps pour le remplacement de Pelosi par un chef susceptible d’attirer certains électeurs qui ont déserté le Parti démocrate en 2016.

Pour le moment, au moins 17 démocrates anti-Pelosi de la Chambre tentent de convaincre la représentante de l’Ohio Marcia Fudge, 66 ans, de défier la représentante de Californie. Élue il y a deux ans à la tête du Black Caucus, le groupe de parlementaires afro-américains à la Chambre, Fudge a exprimé son intérêt, laissant notamment entendre que Pelosi n’a pas su mériter l’appui des élus noirs de son parti.

Marge Fudge ferait peut-être une bonne présidente de la Chambre, bien que ses réalisations passées soient méconnues ou inexistantes. Mais ne serait-il pas bizarre que les démocrates, après avoir réalisé leur meilleure récolte de sièges depuis 1974, éjecte celle qui les a conduits à la victoire au prétexte qu’elle n’est pas aimé par les certains électeurs de Donald Trump ou qu’elle est peut-être trop vieille? Tout ça en admettant qu’elle est dans une classe à part comme parlementaire, qualité attribuable en partie à une expérience qui pourrait être plutôt utile au cours des deux prochaines années?

Mais le plus absurde est peut-être le contraste entre cet embryon de rébellion contre Nancy Pelosi et la réélection sans histoire hier comme chef de la minorité au Sénat de Chuck Schumer, dont le parti a perdu des sièges lors des élections de mi-mandat et qui est lui-même impliqué dans le lobbying douteux voire scandaleux de Facebook à Washington.

Cela étant, Nancy Pelosi s’est dite convaincue de posséder les votes pour être élue le 28 novembre par le groupe démocrate au poste de présidente de la Chambre.

(Photo Getty Images)

57 réflexions sur “Bienvenue en Absurdistan

  1. Gino dit :

    On peut trouver qu’elle fait top apparatchik mais ce serait une grave erreur de tasser quelqu’un avec une telle expérience. Et si elle se fait tasser pour plaire à des blue dogs, c’est que ces memes blue dogs n’ont rien compris du message des électeurs en novembre, ou ils regardent ces résultats de la seule lunette de leur État…

    Y a plusieurs moyens de voter contre Pelosi tout en s’assurant qu’elle soit élue. De cette façon, tout le monde y gagne: Les Dems pourront s’appuyer sur une leader qui connaît le tabac, et ces mêmes Dems de droite pourront dire qu’ils ont voté contre Pelosi.

    Le problème que les Dems devront régler derrière des portes closes a trait aux vues qui sembles franchement divergentes entre l’ancienne garde et les jeunes, dont Harris, Booker et Ocasio-Cortez qui veulent obtenir du temps d’antenne et le spotlight qui viennent avec les postes prestigieux.

    1. simonolivier dit :

      @gino Booker et Harris sont au Sénat et non à la Chambre. Tasser Pelosi pour nommer une vedette montante serait peut-être bien, mais Fudge a 66 ans. Pas la génération montante.

  2. Emalion dit :

    Je suis plutot d’accord avec les rebelles, elle a un coté abrasif qui ne semble pas passé. Il faut vraiment que la politique américaine fassent place a des jeunots de 65 ans

  3. gl000001 dit :

    Définition de « parti politique américain » : groupe de personnes ayant plus ou moins les mêmes buts et intérêts et se comportant souvent comme une bande de requins qui détectent du sang dans l’eau autour d’eux.

  4. treblig dit :

    Si tu veux de la loyauté, achètes toi un chien.

    Peu importe le parti, tu choisis celui ou celle qui peut te faire remporter la prochaine élection.

    Ingratitude vous dites? Oui

  5. Henriette Latour dit :

    Les Démocrates n’ont donc rien d’autre à faire que de se chicaner? Il me semble que leur victoire devrait les unifier en vue des élections de 2020. Pourquoi laver son linge sale en public? Ceci démontre qu’il ne s’agit pas d’un parti mais bien d’une association de gens qui veulent, plus ou moins, les mêmes choses mais qui n’ont pas de ligne directrice. On sait ce que donnent les chicanes internes devant les électeurs, on n’a qu’a regarder le Bloc et le PQ.

  6. Apocalypse dit :

    Excellent billet!

    Cela dit, les démocrates ont pris beaucoup de mieux avec les récentes élections et au lieu de surfer sur cette vague, ils se mettent à se chicaner entre eux … misère :-(.

    A moins que Marge Fudge soit une candidature d’exception, petit conseil, garder Madame Pelosi en place et concentrez-vous sur 2020.

  7. Absalon dit :

    Ses grands mérites ne sont pas en cause. Elle a 78 ans et devrait passer la main sur ce beau succès. Rien ne l’empêcherait de mettre son expérience au service d’une équipe dirigeante renouvelée à l’image des nouveaux élus.

    1. simonolivier dit :

      @absalon D’accord avec vous, mais Mme Fudge a 66 ans. Pas vraiment ce que l’on pourrait appeler une équipe renouvelée.

  8. Daniel Tremblay dit :

    Mysoginie c’est le seul mot qui me vient en tête et quelques jeunes fraîchement élus devraient se garder une p’tite gêne!

    1. gl000001 dit :

      Agisme surtout.

  9. P.L. dit :

    Peu importe l’âge de la dame., elle fait un excellent boulot. Je suis d’accord qu’il faut laisser de la place aux jeunes (ou aux moins vieux), mais il ne faut pas non plus tomber dans l’âgisme. Cette grande dame nous prouvé à maintes reprises qu’elle excelle dans ce qu’elle fait et c’est d’une personne d’expérience que les démocrates ont besoin pour les guider dans les deux années difficiles qui s’annoncent. C’est triste à dire, mais ils ont aussi besoin de quelqu’un de sacrifiable, quelqu’un qui peut se permettre de recevoir quotidiennement des attaques de la maison blanche et qui a les épaules pour dealer avec ça. S’ils remplacent Mme Pelosi à la tête de la Chambre, ils ne feront que désigner une nouvelle cible pour les républicains et cette autre personne sera tout aussi détesté par l’électorat de Trump. Pelosi est déjà une ennemie toute désignée alors laissons-les se concentrer sur elle, elle est capable de gérer.

  10. Philippe Douville dit :

    Le parti démocrate me fait penser au parti québécois; trop d’intérêts divergents en ses rangs pour choisir un chef qui les unis et qui fini par perdre les élections malgré le fait que tout le monde n’en peut plus du parti au pouvoir…

  11. onbo dit :

    L’âgisme est un signe de grave discrimination.

    L’expérience, c’est comme un cure dent, on ne peut malheureusement le donner, le prêter ou le léguer à quiconque d’autre.

    Rien de plus dangereux que de s’élancer bien avant le bord pour sauter le ruisseau …ou le ravin. On y tombe à coup sûr.

    Estimer dans l’engouement de la victoite que Nancy Pelosi ne sera pas à la hauteur comme base de décision pour la remplacer tient de la présomption, donc d’un raisonnement empreint par l’envie, l’intérêt ou pire l’ignorance. On n’échange pas un cheval gagnant, sauf par intérêt un gain personnel et financier.

    On ne fait pas ce cadeau à Donald Trump.

    Les Démocrates doivent se rappeler que ce sont les Républicains qui ont cherché à salir Pelosi, comme ils l’ont fait pour Hillary Clinton: Du petit al-litigator de South Carolina à Joe McCarthy de California en passant par l’inénarrable Rand Paul.

    Ce dernier s’est même autorisé à imputer la responsabilité du désastre politique du cigare à la Maison Blanche à Hillary Clinton, suggérant mielleusement que c’est parce que Hillary Clinton n’avait pas su s’occuper de son mari que ces événements malheureux sont survenus. Un commentaire de Paul d’une rare mysogynie (Je n’invente pas, mes oreilles et mes yeux ont été salis de cette paulinade du Sénateur junior du Ky.

    J’entends souvent: « Il ne faut pas se laisser définir par son adversaire ». Ce qu’a fait durant toute sa campagne électorale Ted Cruz à l’endroit de Beto. ..qui va s’en souvenir toute sa vie de cette leçon reçue de Cruz.

    1. spritzer dit :

      Un commentaire agréable à lire et plein de bon sens mon cher Onbo.

      Rand Paul s’en est pris souvent à Hillary Clinton, juste à faire une recherche sur Google et les entrées sont innombrables… Mais je n’ai pas trouvé la déclaration que vous lui imputez, Elle doit pourtant être quelque part.

      Pour ajouter à la discussion, Paul disait ceci en 2016

      Sen. Rand Paul (R-Ky.) says he doesn’t blame Hillary Clinton for her husband’s past infidelities, but argued that they undermine her commitment to women’s rights.

      « I don’t blame Hillary Clinton at all for this. I don’t think she’s responsible for his behavior, » the White House hopeful said at Fox News’s GOP debate in Iowa on Thursday night.
      https://thehill.com/blogs/ballot-box/presidential-races/267481-rand-paul-i-dont-blame-hillary-for-bill-clintons-scandals

  12. Frederic Jobin dit :

    Je suis de ceux qui croient qu’elle, Schumer, et autres doivent partir… La feuille de route de Pelosi est somme toute assez mitigée aussi. Elle était leader en 2010 lorsque les démocrates ont perdu plus de 60 sièges… Près de la moitié des démocrates et près de 80% des indépendants voudraient qu’elle se retire…Son seul atout pour le parti, elle fait entrer le cash… Elle a le même problème qu’Hillary, à tort ou à raison, elle incarne une façon de faire la politique qui est dépassée… Qu’elle reste dans l’ombre pour faire profiter de son expérience, d’accord, mais le devant de la scène devrait revenir aux « jeunes » (moins de 50 ans disons, lol).

  13. Coach Bilyaletdinov dit :

    Les membres du parti de longue date n’ont pas de problèmes avec elle. Le trouble provient de la génération Ocasio-Cortez, des jeunes qui n’ont absolument rien accomplis en politique mais qui croient dur comme fer que tout leur revient parce qu’ils existent.

    Pour ce qui est de Schumer, il n’a aucun pouvoir alors les jeunes se balancent de son poste. Si les démocrates avaient gagnés le sénat, ils demanderaient sa tête à lui aussi.

    1. Benton Fraser dit :

      La remplacer par une personne de 66 ans… c’est sûre que cela vient de la jeune génération!!!

    2. Henriette Latour dit :

      Coach

      Pour une fois je suis d’accord avec vous.

    3. Gilbert Duquette dit :

      @ Coach Bilyaletdinov

      Ocasio-Cortez n’est même pas sur la liste des dissidents. Faudrait parfois que vous lisiez les liens que M. Hétu laisse ce serait utile pour que vous vous ridiculisiez moins (enfin j’espère quoi que vous trouverez facilement d’autres façons de le faire)

      1. Coach Bilyaletdinov dit :

        @Gilbert Duquette Heu allo, j’ai dis sa génération pas elle spécifiquement.

      2. gl000001 dit :

        En la nommant pour désigner sa génération … devinez ce que vous faites !! Vous l’incluez dans votre liste.
        Apprenez à écrire !

    4. jaypee dit :

      Voyons voir… Des propos tranchés penchant du côté du populisme facile, un problème avec les participes passé (« accomplis », gagnés »)…
      Me semble que cela me dit quelque chose…
      Notre revenant serait-il… revenu?

  14. ghislain1957 dit :

    « BIENVENUE EN ABSURDISTAN »

    C’est le nouveau nom des USA?

    1. Gilbert Duquette dit :

      @ ghislain1957

      Et moi qui croyais que c’était le Pays d’origine de Picotte et du Coach Bilyaletdinov.

      1. gl000001 dit :

        L’Absurdistan, c’est similaire au Saint-Esprit … c’est à l’extreme-droite de Dieu et comme Dieu est partout …

  15. bloganon dit :

    Quoi de neuf? Le leadership d’une femme est remis en cause, peu importe ses réalisations, et le leadership d’un homme est reconfirmé, peu importe ses échecs.

  16. Steve3110 dit :

    Je ne veux rien enlever à Mme Pelosi. Elle a beaucoup fait pour le parti. Elle a gagné ses galons. Cependant, il faut réaliser que, à 78 ans, elle devra laisser sa place un jour. Quand? S’il y a quelqu’un de plus qualifié présentement, pourquoi pas? Sinon, qu’elle reste en poste et qu’elle commence à transmettre son savoir à quelqu’un(e) d’autre.

    1. igreck dit :

      Tout à fait d’accord avec vous ! La jeunesse c’est bien « beau » mais dans la « jungle » de Wash-in-town faut être « faite fort » pour survivre… surtout à l’ère de Trompe.

  17. Absalon dit :

    Même les plus grands, Clemenceau, Churchill, De Gaulle… n’avaient plus les moyens d’exercer les plus hautes responsabilités (au niveau que l’on attendait d’eux) à l’âge de Nancy Pelosi.

    1. karma278 dit :

      Il y a 50-75 ans, on était vieux à 70 ans.

      Ce n’est plus le cas pour la majorité.
      Ils sont actifs, mobiles. autonomes et lucides, pour ne pas dire en pleine forme et en pleine possession de toutes leurs faculté, même si au ralenti.

      De nos jours, la vieillesse commence plutôt autour de 75+ et le grand âge est de 90+.

  18. Ils ont quand même raison sur un point, une oratrice médiocre. J’ai beaucoup de difficultés à m’intéresser à son discours à cause de son manque de dynamisme, son ton neutre, bas et ennuyant même si le discours est intéressant.

    C’est tout de même une femme avec beaucoup d’expérience qui pourrait aider cette nouvelle génération qui arrive avec ses gros sabots.

    À ne pas négliger non plus, sa capacité à remplir les coffres du parti.

    1. igreck dit :

      Trompe donne des « bons » shows, quant à ses qualités de gestionnaire !#$&!

  19. Gilles Morissette dit :

    Les Démocrates sont en bonne position pour reprendre la présidence en 2020 et tout ce qu’ils trouvent à faire est se se chicaner entre eux. Leurs arguments pour remplacer Pelosi sent l’âgisme à plein nez. Ces Démocrates démontrent qu’ils n’ont pas le sens du timing politique.

    Pelosi a peut être des défauts mais elle a suffisamment d’expérience pour tenir tête au Gros Taré et savoir comment utilisent à bon escient la majorité dont rêvent les Démocrates depuis 2 ans. Ils n’ont pas le droit de manquer leur coup car ils risquent d’en subir les conséquences en 2020.

    Elle mérite qu’on lui confie le poste de leader de la majorité surtout après ce qu’elle a accompli durant la campagne électorale des Mid-Terms.

    1. Henriette Latour dit :

      Gilles Morissette

      👏👏

    2. ProMap dit :

      Gilles Morissette – D’autant plus qu’on ne parle pas d’une candidature à la présidence. On parle de qui sera mieux placé pour affronter le Best Liar of the Universe durant les horribles deux ans à venir, parce que ce ne sera pas jojo.

      1. karma278 dit :

        D’autant plus que « she gets under Tiny’s skin », comme disent les chinois.

  20. treblig dit :

    Hors sujet ( pour détendre l’atmosphère un peu)

    Le Family research concil est un groupe de pression extrême droite ultra religieux anti avortement, anti gay anti planned parenthood, bref anti toute ce qui n’est pas conservateur. Mais très fortement pro Trump. Ce groupe va tenir sa rencontre annuelle durant trois jours avec visite ( bien sûr) du Musée de la Bible et tour guidé du Capitole.

    Donc trois nuitée à la ( vous me voyez venir) Trump tower. Le coût ? 2 498 $ ( américains soit un peu moins de 4 000$ canadien )

    Mouhahaha… Trump ne peut s’empêcher d’arnaquer même ses supporteurs

    1. Michèle dit :

      Incroyable…. mais pas surprenant!

    2. RICK42 dit :

      J’imagine que ce musée à l’original de la Bible imprimée par Gutemberg…rien de moins…et un morceau de bois provenant de la coque du bateau de Noé, et un fragment des Tables de la Loi… ils sont tellement crédules ces gens-là! 😃

    3. igreck dit :

      @treblig
      À ce prix là, est-ce qu’ils pourront goûter à de la m… (manne) !

  21. Syl20_65 dit :

    Pourquoi on saute tout de suite sur le mot  »chicane ». La complaisance et le statu quo ne font rien avancer. Qu’il y ait des questionnement et des remises en question est tout-à-fait sain et souhaitable. Que ceux qui veulent prendre sa place démontrent leur intérêts et qu’ils en débattent. La santé du parti n’en sera que mieux. Avec autant de monde dans un parti, il est impossible d’avoir un consensus à 100%
    Moi, j’aimerais bien entendre débattre tous les prétendants au poste sans que chacun s’insulte et qu’on évite la vampirisation.
    La bonne chose est que si Pelosi reste chef de la majorité, elle n’aura peut-être pas d’ambition présidentielle, ce qui serait une bonne chose.

  22. quinlope dit :

    Si on laissait de côté son âge et si on s’intéressait à ses idées, on réaliserait qu’elle n’est pas aussi vieille qu’elle en a l’air.

    J’estime qu’elle saura chauffer le gros Tiny Brain, juste assez, mais pas trop pour nous le servir saignant.

    1. ProMap dit :

      quinlope – « pour nous le servir saignant » 🤣🤣🤣 Je vais la rire toute la soirée celle-là!

      1. ProMap dit :

        J’ose même pas penser comment Mueller nous le servira!

      2. Saigné à blanc!

  23. papitibi dit :

    Oui, on peut assimiler cette fronde anti-Pelosi à une éruption d’ingratitude chez les Dems.

    D’un autre côté, elle a beau faire preuve de pétillance et de vivacité d’esprit, la madame n’en aura pas moins 80 ans bien sonnés quand les Zamaricains iront voter en novembre 2020.

    Bref, peut-être Pelosi aurait-elle pu prendre prétexte de ses 78 ans et demi pour se retirer avec élégance sous les applaudissements nourris des Sénateurs Démocrates, tous unis derrière elle. Alors que si elle s’accroche, elle risque de DIVISER sa gang.

    Je l’aime bien, Pelosi, mais… il faut savoir partir quand l’accumulation des années le suggère.

    – signé: un autre rescapé des années ’40

  24. Gilbert Duquette dit :

    @ Coach

    Voici les dates de naissance de 15 des 17 signataires Je n’ai pas trouvé celle de Joe et de Max : Je vous laisse le soins de faire les calcul pour les âges. Mais un bref coup d’oeil me permet de voir que peu on moins de 50 ans. Soit à peu près l’âge de Mme Oscario Cortez (29 ans). EN tout cas selon vos standards.

    Tim Ryan 16 juillet 1973
    Seth Wilbur Moulton, né le 24 octobre 1978
    Kathleen Maura Rice, née le 15 février 1965
    Edwin George Perlmutter dit Ed Perlmutter, né le 1ᵉʳ mai 1953
    Kurt Schrader, né le 19 octobre 1951
    Filemon Bartolome Vela Jr., né le 13 février 1963
    Stephen Andrew Lynch, né le 28 juillet 1971
    Marcia Louise Fudge, née le 29 octobre 1952
    George William Foster dit Bill Foster, né le 7 octobre 1955
    Brian Higgins, né le 6 octobre 1959
    Linda Sánchez, née le 28 janvier 1969
    James Hayes Shofner Cooper dit Jim Cooper né le 19 juin 1954
    Jeff Van Drew né le 23 février 1953
    Anthony Brindisi né le 22 novembre 1978
    Joe Cunningham
    Max Rose

  25. lechatderuelle dit :

    la misogynie et l’âgisme sont très populaires…. malheureusement….

    Toutefois, il demeure que le sDémocrates ont besoin de se revamper…. chose qui aurait dû se faire dans les 2 chambres….

  26. xnicden dit :

    Les arguments en faveur de madame Pelosi sont éloquents comme plusieurs l’ont souligné ici. Pour ce qui est de madame Fudge, on doit aussi mentionner qu’elle a été un des deux seuls démocrates de la Chambre à refuser son appui à une loi interdisant la discrimination au niveau fédéral contre les LGBT. Même si madame Pelosi se retirait de la course, disons que sa candidature ne passerait pas comme lettre à la piste.

    1. spritzer dit :

      « madame Fudge »

      🙂 s’cusez.

  27. InfoPhile dit :

    Ils ont tellement peur des idées politiques de M. Sanders qu’ils tentent de déplacer leur parti vers la droite, en direction la plus éloignée possible de celles-ci.

    Ce sont ces 17 crypto-républicains qu’il faut botter hors du parti démocrate!

    On le sait, du moins les progressistes le savent, il y a de fortes tensions à l’intérieur du parti démocrate. Cela remonte à la course à l’investiture de 2016 alors que Bloomberg a «menacé» de se présenter aux présidentielles en tant que candidat indépendant advenant une victoire de Sanders sur Clinton.

    Ce qui aurait propulsé plus que probablement Trump à la présidence, et pas une forte marge. En clair et malgré des sondages favorables à M. Sanders, le message était: soit vous votez Mme Clinton à la tête du parti démocrate, soit vous devrez vous taper un dangereux hurluberlu résolument à droite.

    Les idées politiques de Bernie! Imaginez! Les États-Unis devenir enfin civilisés à l’instar des autres pays membre de l’OCDE, quel scénario fou! Des communiches, des chochialiches au pouvoir!

    L’infatigable Bernie Sanders a l’admirable mérite d’actualiser le sens du terme socialisme, de sorte que les Américains peuvent mieux et plus que jamais distinguer le socialisme contemporain de toute velléité totalitariste que ses adversaires lui accolaient afin de le démoniser dans l’esprit des gens.

    Non, M. Sanders n’est ni raciste, ni équivoque, pas plus qu’il n’est un rêveur idéologue intransigeant, étiquette que certains, parfois très étonnamment, voudraient lui faire porter…

    P.S. Moi les Baptistes, à part de me faire grommeler un « baptême! », ça ne me dit strictement rien de bon.

  28. Superlulu dit :

    Marcia Fudge, à la tête du BLACK caucus.
    Oh Fudge, ça ne s’invente pas.
    Moi qui appelle mon épouse, noire, Fudge.:-)

    1. karma278 dit :

      @superlulu
      « Moi qui appelle mon épouse, noire, Fudge.:-) »

      Ouache! 👿👿👿👿👿👿👿👿👿👿👿
      Z’êtes pas sérieux, j’espère?
      Quel est-il, le prénom de votre épouse?

  29. Alexander dit :

    Si les démocrates veulent avoir une chance de revenir au pouvoir, ils devront éviter les guerres intestines. Les clans Clinton et Sanders n’ont pas vraiment réussi à s’entendre et ça a coûté les élections de 2016. Les américains sont passés maîtres dans l’art de se tirer dans le pied.

    Diviser pour mieux régner dirait monsieur Trump.

    Faut apprendre des leçons du passé. Pour remplacer possiblement Madame Pelosi, il faut quelqu’un de rassembleur et expérimenté, pas nécessairement un orateur. Quelqu’un qui connait les coulisses du pouvoir. On gardera le tribun comme figure de proue pour la présidence. Faute de mieux, on garde Mme Pelosi en poste si c’est la plus efficace, mais oui, elle représente la vieille garde, pas le renouveau.

    Peux-t-on imaginer à la présidence un Biden avec un co-listier plus jeune comme Booker, O Rourke ou Harris par exemple? Mélange des générations?

  30. ducalme dit :

    Pour moi, l`^age n’a rien a voir, c’est une question de personnalité.

    Après Hillary Clinton, Nancy Pelosi est la personne la plus détestée dans l’électorat américain.

    Elle est la meilleure garantie que les Républicains vont rester unis jusqu’aux élections de 2020.

  31. kelvinator dit :

    C’est le paradoxe de la politique à l’ère du populisme.

    On veut du changement pour du changement. Donc les jeunes sont privilégiés et on lève le nez sur les gens expérimentés qui savent justement comment faire avancer un projet au delà des campagnes de PR des jeunes freluquets.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :