Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

5bd3a8ba8d2fbe4b15672553-1334-667.jpg

«Ce que nous n’avons jamais vu avant, ce sont des politiciens qui mentent de façon aussi flagrante, répétée, évidente et éhontée. Qui inventent des choses. Qui disent que haut est bas, que noir est blanc. C’est ce que votre gouverneur [Scott Walker] fait avec ces pubs, inventer des choses [en garantissant des soins de santé aux gens avec des conditions pré-existantes].»

«Lors de la dernière élection, c’était les courriels d’Hillary. ‟C’est terrible”… ‟C’est une une crise de sécurité nationale”. Ils ne se souciaient pas des courriels et vous savez comment vous le savez? Parce que s’ils s’en souciaient, ils monteraient sur leurs grands chevaux en ce moment étant donné que les Chinois écoutent l’iPhone du président qu’il oublie dans sa voiturette de golf.»

«Maintenant, ils essaient de convaincre tout le monde d’avoir peur d’un groupe de réfugiés pauvres et affamés qui se trouvent à 1 000 milles de la frontière. C’est la chose la plus importante dans cette élection. Pas la santé, pas les retraites, pas la nécessité d’augmenter les salaires, de reconstruire nos routes et nos ponts et de remettre les gens au travail.»

Barack Obama, ancien président des États-Unis, s’adressant aujourd’hui à des électeurs démocrates de Milwaukee, au Wisconsin.

(Photo AP)

95 réflexions sur “Les citations du jour

  1. danielm2757 dit :

    Sa voix me résonne comme une mélodie, il est l’éloquence mis au service de l’intégrité. Amérique, écoute ta raison et ton coeur!

    1. Pierre dit :

      Il a un petit quelque chose de spécial je crois que c’est du charisme…je le verrais comme Président un autre 8 ans…

      1. danielm2757 dit :

        Je crois bien que vous n’êtes pas le seul…

      2. Fran labrecque dit :

        Je le verrais comme Président un autre 8 ans moi aussi, Charisme, intelligence, classe et connaît son sujet. Il sait de quoi il parle contrairement à l’hurluberlu qui n’a rien à dire sauf insulter tout le monde. Pu capable …..

    2. Henriette Latour dit :

      danielm2757

      👏👏

  2. jeani dit :

    On s’ennuie tellement de vous M. Obama!

    1. Henriette Latour dit :

      jeani

      👏👏

  3. ghislain1957 dit :

    En espérant que les paroles de cet homme de classe, vont réveiller les américains et qu’ils iront voter. Mais peut-être que je rêve…

  4. claudine dit :

    My god que ça fait du bien l’entendre 👏👏👏

  5. Pierre S. dit :

    —————————————

    OBAMA …. PRÉSIDENTIEL !

    1. Sueurs dit :

      Je vous dirais que Michelle Obama serait une excellente présidente et redonnerait la grandeur à l’Amerique, mais je pense bien qu’elle est trop sage pour aller se jeter dans la gueulle du loup.On peut toujours rêver…

  6. Pierre S. dit :

    ———————————

    La salve de Barrack Obama doit être reprise par d’autre personnes influentes
    aux états unis pour que cette vérité redevienne la vérité …. parce que présentement aux USA
    il faut répéter une vérité 100 fois pour qu’elle devienne une vérité.

    Alors que le mensonge est quotidiennement présent, incarné par le président en personne.

    1. ProMap dit :

      Pierre S. – Oui, oui, oui et reoui. Enfin! Quelqu’un qui remet les pendules à l’heure. J’aime quand M. Obama se choque un peu, le moment l’exige. Comme vous le dites, que d’autres prennent la relève et transmettent ce flambeau d’état en état, encore et encore.

      Bon Dieu que je vais bien dormir cette nuit.

      1. Michèle dit :

        « Bon Dieu que je vais bien dormir cette nuit »

        Me semble que ça fait trop longtemps que je ressens ce besoin moi aussi.

        Je souhaite que Président Obama sorte ainsi plus souvent d’ici le 6 novembre. L’Amérique en a besoin!

  7. Gilles Morissette dit :

    Voilà un discours rafraîchissant et plein de vérité dit avec un humour mordant. Ça nous change des discours hargneux et vindicatif du Gros Enfoiré.

    Lequel des deux est le plus présidentiel? Non, ce n’est pas Tiny Brain.

    1. A.Talon dit :

      «Lequel des deux est le plus présidentiel? Non, ce n’est pas Tiny Brain.»

      Voilà qui m’inspire une autre question: lequel des Drumpf est le plus présidentiel?
      Réponse: le petit Barron.

  8. xnicden dit :

    Voir ou écouter M. Obama, c’est se souvenir qu’il fut un temps où on pouvait passer des jours sans même penser à la présidence des USA. 😔

    Sur le fond, M. Obama a tellement raison…

    Par ailleurs, sa remarque sur Walker et les mensonges des républicains me fait penser… J’ai vraiment l’impression que les républicains ont haussé le nombre et le niveau de leurs mensonges ces derniers mois. Comme s’ils avaient décidé de miser sur la recette Trump.

    1. danielm2757 dit :

      Oui vous faites mouche de nouveau!

  9. RICK42 dit :

    Il faut faire circuler ce message de m. Obama plusieurs fois sur tous les canaux de télévision et sur Internet pour contrer les odieux mensonges de Tiny Trumpy.Il fsut que ça leur entre dsns la comprenure, wu’ils se bougent le popotin et qu’ils aillent voter en masse!

    1. danielm2757 dit :

      Par les réseaux sociaux, c’est déjà un début. Utilisez l’option « Share » au bas de l’article. Ça pourrait devenir viral…

  10. Niouininon dit :

    Bon enfin le voilà, ce politicien pure laine. J’avais hâte qu’il sorte de sa retraite pour les derniers milles de campagne vers le 6-11!

  11. danielm2757 dit :

    Écouter le président Obama, c’est comme une bouffée d’air frais, on a ce rush d’adrénaline, ce désir d’être meilleur, de se sentir plus humain, plus tolérant, plus compréhensif, ah les mots m’en manquent…

    1. Michèle dit :

      Tellement bien dit, danielm2757 !

  12. Martin cote dit :

    Tout ce qu’il dit n’est que vérité. Tandis que le semblant de president actuel..tout ce qu’il dit n’est que mensonge…….Obama est un etre charismatique..intégre…..plein de bonté…

  13. gl000001 dit :

    Quelle grand homme !! Il nous tire vers le haut. L’autre nous pousse vers l’abime !!

    1. danielm2757 dit :

      C’est très bien résumé!

    2. Henriette Latour dit :

      gl000001

      👏👏

    3. Michèle dit :

      👏👏

    4. Pile-Poil dit :

      Gl00001

      Et Tiny devant cette éloquence s’enfonce encore plus dans un gouffre compulsionnel de rage et de quête de reconnaissance.

      Sombre suffisamment mon gars, afin de ne plus pouvoir remonter.

  14. T.t Rolais dit :

    Oui, c’est sûr qu’on s’ennuie du président Obama. Madame Clinton aurait été bien mieux que le président-imposteur Trump.

  15. CBT dit :

    Depuis que Trump est au pouvoir, je suis très d’accord avec M. Obama, jamais nous n’entendons parler de réforme constructive en quoi que ce soit, mais seulement de rompre des traités internationaux, de couper des dispositions sociales et des services à la population, menacer de couper l’Obamacare complètement, d’imposer des taxes aux alliés et de les insulter à répétitions, de couper les impôts aux riches, de s’associer avec des dictateurs, les encenser et les protéger de leurs crimes, de détruire sans cesse la réputation des médias et de salir la réputation des démocrates, de faire des rallyes de propagande minable, alors que reste-t’il au bout de 2 ans ?….un chaos, c’est ce qui le stimule, un fou presque pire que Hitler !

    1. CBT dit :

      Il ne faut pas oublier les immigrants qui ont été intimidés à la frontière et séparés de leurs enfants, c’est loin d’être le moindre événement qui est arrivé et causé par les dispositions amorales de Trump dans ce dossier.

    2. gl000001 dit :

      C’est plate à dire mais Hitler a reconstruit l’Allemagne avant de causer sa perte. Il aurait pu être génial si il s’était arrêté là. L’autre n’a rien fait encore. Et je crois qu’il n’est pas assez intelligent pour faire aussi pire que Hitler.

      1. danielm2757 dit :

        Malheureusement Hitler a bâti sa thèse sur la discrimination et l’autoritarisme qui étaient des voies sans issues et d’autant plus inhumaines. Son succès était basé sur une militarisation d’un pays dont l’objectif expansionniste était inévitable tout comme sa défaite. Son extrémisme a conduit à la guerre totale et la destruction de plusieurs nations. Aujourd’hui encore Hitler fait parti du coté sombre de l’humanité. À coté Donald Trump fait figure de clown qui ne sait pas encore qu’on rit de lui…

      2. chrstianb dit :

        Non. Hitler n’a pas reconstruit l’Allemagne avant de causer sa perte. Il a instaurer les camps de concentration immédiatement après sa prise de pouvoir. Dachau a ouvert ses portes dès 1933.
        https://fr.wikipedia.org/wiki/Camps_de_concentration_nazis#La_cr%C3%A9ation_des_premiers_camps

      3. Pile-Poil dit :

        Gl00001

        Dans un premier temps, Tiny cause sa perte et la reconstruction sera faite par les autres,

    3. yolandgingras dit :

      Paradoxalement, l’histoire risque de s’en souvenir aussi négativement qu’elle se souvient d’Hitler. Sauf que Trump a moins d’envergure et d’intelligence que l’autre. Il est juste bête et méchant…

      1. kintouai dit :

        Entéka, on a hâte de lui dire, comme votre photo :« Hasta la vista, baby ! »

    4. CBT dit :

      Trump ne se rendra jamais aussi loin que Hitler, mais c’est qu’en Amérique, le génocide serait hautement condamné, sinon je ne sais pas si Trump ne l’aurait pas fait dans les mêmes conditions à l’époque de Hiler, je me pose de sérieuses questions à ce sujet, à voir son comportement hostile envers pleins de communautés sociales et politiques, c’est quand même rare de voir autant d’hostilité intense et répétitive de la part d’un dirigeant politique américain.

    5. A.Talon dit :

      @ CBT 23h02
      «alors que reste-t’il au bout de 2 ans ?….un chaos, c’est ce qui le stimule, un fou presque pire que Hitler !»

      Si vous parlez du Hitler des années 1923-36, alors je suis parfaitement d’accord. Mais le Drumpf n’a pas encore déclenché de guerres d’agression ni commis de crimes contre l’Humanité, comme l’autre. Espérons que ça ne soit jamais le cas. C’est pour ça qu’il faut le dégommer de son poste au plus sacrant.

  16. 430a dit :

    Enfin un homme!

  17. Cubbies dit :

    Le Président vient de parler. L’autre c’est un Imposteur. Les comparer c’est honteux.

    1. danielm2757 dit :

      Le pire c’est que l’autre (Donald T.) en question sait qu’il est un imposteur…

    2. Boozadvisor dit :

      Ça m’écoeure de penser que le clown pourrait (et j’insiste sur le conditionnel) dans quelques années être invité à des évènements avec les présidents.
      Je préfère l’imaginer vêtu d’orange et privé de séchoir à cheveux.

      1. Michèle dit :

        Bien dit !

  18. Parfoislucide dit :

    Le problème c’est qu’il y a probablement près de 50% des électeurs américains qui ne comprennent rien des propos de M. Obama, alors ….

  19. jeanfrancoiscouture dit :

    @danielm2757: «À coté Donald Trump fait figure de clown qui ne sait pas encore qu’on rit de lui…»

    Au contraire, il ne le sait que trop et, comme on dit familièrement: «Il le prend personnel» et comme sa situation lui procure beaucoup de pouvoir et de pouvoirs, cela le rend d’autant plus dangereux qu’il est irrespectueux, teigneux, rancunier, agressif et surtout imprévisible.

  20. InfoPhile dit :

    Voilà que celui qui est à mes yeux le politique contemporain le plus abouti, avec Mme Merkel, reprend du service avec le verbe étincelant qu’on lui connaît. Ça fait un bien immense.

  21. Pile-Poil dit :

    Comme j’ai écrit à maintes reprises, son complexe de supériorité relève d’un très grand sentiment d’infériorité. Quand nous sommes confiant en nous-mêmes, nul besoin de considérer les autres de haut,

    Il sait pertinamment bien qu’il n’est pas accepté par l’élite, et cela le ronge. Ce besoin de s’afficher avec des femmes parfaites, et de s’entourer de dorures est une façon de crier à la terre entière, je suis quelqu’un, je suis riche, j’ai tout ce que je désire. Malheureusement, à l’exception de l’essentiel, de ce petit quelque chose qui te distingue de l’autre et qui nécessite très peu, ça il ne l’a pas et il ne l’aura jamais.

    M. Obama l’a humilié devant une salle comble. Il croit prendre sa revanche, mais il doute toujours et il veut tellement prouver à la terre entière qu’il est important, que tout ce qui le meut, c’est son ego bafoué.

    Ses nombreuses moues sont le reflet de ses états d’âme et de la grande incertitude qui l’habite. Quand tu ne t’aimes pas à 70 ans, il est trop tard. Tout ce que tu feras, sera de mauvais choix dans lesquels tu t’enliseras.

    Son incapacité à se faire reconnaître le rend ignoble au plus haut point. Et cet homme supposément milliardaire et au-dessus de tous, crie haut et fort à cette populace, qu’il aime les pauvres et les gens nons scolarisés. Ce sont les seuls qu’il réussit à embobiner. Et ça, au fond de lui, il le sait. Cela le rend encore plus méchant.

    Tous rient de lui ouvertement, tous en sont également témoins. L’autre et son voisin ne le reconnaissent même pas et ce, malgré son titre, à le respecter comme tel.

    Alors, au mi-mandat, que ce soit positif ou négatif, cela va être bien terrible dans l’une ou l’autre des options. N’oublions pas que la terre entière le voit en premier plan et le juge.

    C’est un combattant redoutable parce tout ce qu’il affiche est faux. Son ultime arme, le mensonge.

    1. Henriette Latour dit :

      Pile-Poil

      👏👏

    2. danielm2757 dit :

      Merci Pile-Poil, vous avez bien décrit les motivations qui façonnent la personnalité de Donald Trump. Il ne faut pas oublier qu’il partage cette frustration avec d’autres (dont Cesar S) qui l’appuient et qui n’ont pas son entourage pour se modérer parfois. Bref parmi ceux-là il est l’étincelle qui met parfois le feu au poudre.

      1. Pile-Poil dit :

        Danielm2757

        ….parfois le feu au poudre…
        En ce qui le concerne, j’enlèverais le mot parfois.😉

    3. ProMap dit :

      Pile-Poil – Je me joins à Henriette et danielm : très bon résumé qui explique la panoplie de qualificatifs négatifs dont nous affublons quotidiennement cet enfant de 72 ans. Il ne peut souffrir la comparaison avec un homme qui se lève, alors une femme!!!! D’ailleurs, comme le dit Cubbies (23:12), toute comparaison entre ces deux personnes est honteuse.

      M. Obama : je soupçonne le Minus-en-chef d’être déçu d’une bombe qui n’a pas explosée. C’est lui prêter beaucoup de méchanceté et il en est capable. Dans le billet précédent, à la question du journaliste à savoir s’il tiendrait au courant des développements M. Obama et les autres personnes ciblées par le fou faux Séminole, il a répondu : « S’ils (les cibles) veulent que je le fasse ».Pile-Poil, votre résumé explique très bien cette réponse non présidentielle et… inhumaine.

    4. Michèle dit :

      Excellente analyse Pile-Poil !
      👏👏👏

  22. jeanfrancoiscouture dit :

    «Entretien avec un sous homme. Trois heures qui auraient pu tourner au supplice, si je ne m’étais répété sans cesse que je ne perdais pas mon temps, que j’avais quand même la chance de contempler un spécimen de ce que sera l’humanité dans quelques générations….»

    Écrit pertinent et prophétique s’il en est quand on observe certains spécimens actuels. Décidément, Cioran et ses analyses ne me déçoivent jamais même si elle ne font pas toujours mon bonheur. Serions-nous de plus en plus proche de sa prédiction? Source: «Ébauches de vertige», Gallimard (folio) 1979.

  23. Mariette Beaudoin dit :

    S’il voulait devenir un grand homme, Trump devrait voir Obama comme un modèle au lieu de l’ostraciser.

  24. kyrahplatane dit :

    Bravo M. Obama!
    Beaucoup de déocrates devraient parler haut et fort pour que cet acte de folie ne soit pas oublié trop rapidement.

    La démagogie de trump et les discours rhétoriques téméraires et incendiaires contre le parti démocrate poussent certains de ses partisans à commettre des actes terroristes. Maintenant, cyniquement, trump blâme les médias pour de tels actes.

    Avant que ce déséquilibré qui a fabriqué les bombes ait été attrapé et qu’il se soit avéré être un partisan de la droite de trump, beaucoup de bruits venaient de la droite disant que les bombes étaient un complot de la gauche de « faux drapeau ». Autrement dit, un complot de la gauche visant à donner l’impression que cela aurait été fait par un partisan de trump.

    Bien sûr, il est en faute. et il continue d’attiser les divisions et la haine des plus de 60% d’Américains qui ne sont pas des «trompettistes». Rien n’est jamais de sa faute! Narcissique déchaîné.

  25. Corn88 dit :

    Un politicien qui ment? Ciel! Je tombe en bas de ma chaise!

    “Je n’ai pas eu de relations sexuelles avec cette femme” – Bill Clinton dans l’affaire Lewinsky.

    « I smoked marijuana but did not inhale » – Bill Clinton… Il avait quand même le sens de l’humour 😊

    « Nous avons les preuves que l’Irak possède et cache les armes les plus léthales jamais construites » – GW Bush

    « Read my lips. No new taxes » G H. W. Bush (le père) – Celle-là aussi n’était pas piquée des vers 😊

    « Nous n’avons pas échangé des otages contre des armes » -Ronald Reagan

    « Aucun avion espion U-2 n’a survolé l’URSS » – Dwight D. Eisenhower

    « Je n’étais pas au courant des vols dans les quartiers-généraux du Comité National Démocrate dans le complexe du Watergate, ni personne de mon administration » – Richard Nixon

    « Deux vaisseaux américains ont été attaqués dans le Golfe du Tonkin au Vietnam ». – Lyndon B. Johnson pour orchestrer la guerre au Vietnam.

    « Je l’ai dit dans le passé, je le redis aujourd’hui, les USA n’ont aucun plan d’intervention militaire à Cuba » – JFK, 2 jours avant la « Baie des cochons »

    « Je n’enverrai pas vos fils dans une guerre étrangère » Franklin D. Roosevelt, quelques mois avant de déclarer la guerre à l’Allemagne
    Même au Canada, l’adolescent qui nous sert de premier-ministre avait déclaré en 2015 : « nous nous engageons à aider la classe moyenne, à diriger un gouvernement propre et éthique, à accuser des déficits petits et temporaires et à améliorer la position du Canada à l’étranger ».

    1. danielm2757 dit :

      La faute de l’un ne peut en aucun cas justifier celle de l’autre. Des mensonges tous les humains en font mais la négation systématique de la réalité des faits est un comportement inacceptable et irresponsable et qui ne peut conduire qu’au chaos. Si vous êtes le président des États-Unis vous devez assumer les conséquences de vos décisions et c’est ce que la plupart des anciens présidents que vous avez mentionné ont fait. Ce n’est pas le cas de Donald Trump, désolé…

      1. Henriette Latour dit :

        danielm2757
        👏

    2. Lecteur-curieux dit :

      Vous pourriez parler de Jean Drapeau sur le Stade Olympique ou Jean Chrétien sur la TPS ou le libre-échange au départ.

      Répétons-le, les convictions sont pires que les mensonges mais nos politiciens et nos scribes médiatiques ont des convictions très fortes.

      https://fr.wikisource.org/wiki/Humain,_trop_humain/IX

      « 483.
      Ennemis de la vérité. — Les convictions sont des ennemis de la vérité plus dangereux que les mensonges. »

      Pour le vote et les partis puis programmes politiques, nous choisissons ou aimerions choisir un ensemble de valeurs et les meilleures personnes pour les appliquer.

      Les États-Unis ne sont pas mon pays. Disons à 15-20% je partage les valeurs du GOP, pour Trump c’est mieux hors de la politique comme outsider et là on pourrait grimper à 35-40% mais comme POTUS plutôt qu’améliorer le GOP il le rend pire. Les démocrates ? 40-45%. Obama POTUS 55-60%. Bill Clinton POTUS ? 60-65%.

      1. Lecteur-curieux dit :

        Trump et ses mensonges ? Les médias se croyant progressistes et s’autoproclamant vérificateur des faits en font leur propre décompte selon leur vision du monde.

        Lisez le journal des débats de l’assemblée nationale et ce peut n’être que cela étant donné comme toujours la partisanerie politique.

        Trump a simplement un style différent, il ment comme un marchand, comme un promoteur de foire ou de cirque.

        Il faut pratiquer l’écoute sélective et avec les médias aussi.

        Impossible de tout vérifier et bien des choses ne feront jamais consensus.

        Le restaurant vous dit que la livraison est gratuite mais il accorde un rabais à ceux qui vont chercher leur commande au comptoir.

        Un autre prétend avoir les meilleurs hot-dogs du monde, ils sont très ordinaires. Un autre c’est le café. C’est très subjectif.

        Qu’est-ce qu’un vrai zéro % d’intérêt pour l’achat d’une voiture neuve ? Les intérêts sont inclus dans le prix du char. Vaut-il mieux acheter neuf ou usagé ? Là aussi vous avez des smattes qui veulent décider à la place des consommateurs.

        Malheureusement en politique on ne peut pas acheter à la carte ? Pourtant c’est ainsi que les élections se gagnent en formant une coalition d’intérêts minoritaires plutôt qu’en mettant en commun ce qui est réellement désiré par la population.

        Pause philosophique :

        https://fr.wikisource.org/wiki/Humain,_trop_humain/VIII

    3. T.t Rolais dit :

      @ Corn88: Eh bien, c’est beau la politique! Décevant…

    4. Pile-Poil dit :

      Corn88

      Tout à fait, mais ici, on parle du menteur pathologique. Du mythomane. Le mythomane s’invente une vie parce la rélaité lui est trop insoutenable. Il se croit, se ment à lui-même. Tous les mots qu’il martèle servent à se convaincre de sa puissance, bien avant de d’hypnotiser sa base. C’est une double action et plus il est confronté au discours de l’autre, plus il en remettra et que ce sera inévitablement fort en mensonges.

      Alors, il y a une terrible surenchère actuellement. Son ego est terriblement menacé avant ce mi-mandat.

      Cet homme aux bombes est presque le prolongement de Tiny. S’il en était capable, il pourrait aller aussi loin dans la dérive. Sa santé mentale n’est pas vraiment saine et avec l’âge peuvent s’installer les biais cognitifs.

      Ce qui m’exaspère c’est qu’il soit intouchable. Qu’un homme, dans un pays supposément civilisé, soit au-dessus de tout, me choque terriblement.

      Aussi le message que je reçois, c’est que les gens de ce pays, ne sont guère mieux que ceux des pays en émergence. Pour ces derniers, ça se comprend bien et cela s’explique.

      Pour ceux des E.U., c’est loin d’être flatteur. Il y a une telle pauvreté de recherche de l’esprit, de quête de sens et surtout de libre-arbitre chez ces individus. Ils sont tellement perméables.

      Une secte à ciel ouvert. Et un gourou pantin.

    5. Mrmiketi dit :

      Bien oui ! Corn 88 un politicien qui ment une fois? Ok?? Mais lui ça fait 5000 fois en moins de 2 ans qu’il ment!! Lollll capiche le gros!! 😀😀😀

  26. Mabuse dit :

    Corn88 dit :
    27/10/2018 à 06:54
    Un politicien qui ment? Ciel! Je tombe en bas de ma chaise!

    Vous avez raison, ils mentent et vous en citez de bons exemples de la part de plusieurs présidents. Cependant, pour chacun de ceux que vous citez, il manque quelque 5 000 autres exemples pour approcher tiny. Vous pouvez utiliser plus d’un commentaire pour citer les 5 000 autres exemples…

    « Je n’enverrai pas vos fils dans une guerre étrangère » Franklin D. Roosevelt, quelques mois avant de déclarer la guerre à l’Allemagne

    Sauf erreur, c’est l’Allemagne qui, la première, a déclaré la guerre aux É-U qui, eux, avaient déclaré la guerre au Japon après le léger incident de Pearl Harbor….

    https://en.wikipedia.org/wiki/German_declaration_of_war_against_the_United_States

    FDR n’a donc pas commis le mensonge que vous lui imputez…

    1. danielm2757 dit :

      Très juste! D’ailleurs FDR avait aussi déclaré plus tôt que même une nation neutre ne peut rester indifférente à ce qui se passe en Europe. Quant à JFK après le désastre de l’invasion ratée de la Baie des Cochons (sans l’intervention directe des forces armées américaines), il a déclaré publiquement qu’il assumait seul la responsabilité de l’échec de l’opération. Bref il est de ces présidents qui même dans leur faiblesse conservent leur grandeur. Alors nous attendons toujours un repentir de Donald Trump (pour changer).
      Sur une note plus légère, j’espère que vous ne vous êtes pas blessé en tombant de vote chaise car la suite s’annonce encore plus périlleuse avec le président actuel.

      1. Pile-Poil dit :

        Mabuse devra s’asseoir par terre.😉

        Le profil des gens de pouvoir a plusieurs points en commun. C’est inévitable. Et certaines de ces caractéristiques ne sont pas louables. Avoir besoin d’être sous les feux de la rampe, c’est tout de même particulier comme comportement et heureusement que ces gens sont en nombre infime dans une société. Mais leur étoile brille tellement, qu’on peut facilement être éblouis.

        Le revers des grandes qualités, c’est le pendant négatif de ces personnalités à multiple facettes. JFK était loin d’être parfait et ses zones troubles étaient dérangeantes. Par contre, il était éduqué et venait d’une famille forte, mais oh combien à la limite comportementale. Des contacts, fréquentations et ressources à cacher sous les tapis. Et de l’hypocrisie au point de faire lobotomiser sa fille qui aimait faire la fête et selon les critères du père était condamnable. Avouons que c’est assez troublant.

        Bref, être au pouvoir éloigne l’homme de l’introspection, de la grandeur d’âme, de la recherche de la vérité intérieure. Le chaos se bâtit dans le tourbillon, le mouvement continu, l’effervescence et il empêche l’homme de se détacher du moment présent pour être dans la réflexion et laisser poindre ce que l’humain a de meilleur. Malheureusement, comme l’illustre bien cette expression courante, un couteau à deux tranchants.

        DT n’a rien de l’homme de pouvoir. C’est une erreur dans le parcours d’une société, et cette même société devrait être en mesure de se questionner sur cette ineptie redoutable, dangereuse et annonciatrice de débâcle, surtout sur les fondements qui ont permis cette même dérive.

        Et M. Obama est du spectre opposé. Il n’a pas les faces sombres de ceux qui habituellement représentent le pouvoir. Il est capable de recul et d’introspection. C’est un être assez exceptionnel et je ne pense pas que nous reverrons de notre vivant une telle personnalité au pouvoir. Parce qu’il n’a pas non plus, le profil établi depuis des siècles, de ces hommes puissants aux egos surdimensionnés.

        Il n’est pas nécessairement parfait, personne ne l’est. Nous avons tous les défauts de nos qualités. On peut lui reprocher le manque de poigne, mais jamais ses faiblesses ne peuvent mettre en danger une société parce qu’il a l’intelligence d’écouter les autres et de bien s’entourer.

      2. danielm2757 dit :

        En effet les Kennedy n’étaient pas des enfants de coeur et certaines de leurs relations étaient pour le moins troubles. JFK était un homme malade physiquement ce qui a affecté sa capacité de jugement dans certaines circonstances importantes dont la conférence de Vienne avec Khrouchtchev. L’arrogance de l’administration Kennedy (et de l’état-major de l’armée américaine et de la CIA) les a plongé dans une pré-escalade au Vietnam que Lyndon Johnson a été incapable de s’extirper. Mais certaines idées ont pu tout de même cheminer pendant et après leur passage.
        Vous avez raison personne n’est parfait et d’ailleurs un chef d’état « parfait » nous serait intolérable. La nature humaine a besoin d’expérimentations réussies mais aussi d’échecs révélateurs. L’un de ceux-ci pour le moins reste l’élection d’abord improbable de Donald Trump. Il a déjoué l’appareil démocratique américain et aujourd’hui il consolide son pouvoir. Son « oeuvre » de démantèlement de l’appareil étatique répond à une classe privilégiée d’américains qui visent l’autocratie pure et simple ou la population ordinaire des morlochs n’a plus voix au chapitre.
        Je suis aussi d’accord avec votre jugement sur le président Obama, une personne exceptionnelle qui a été menotté trop souvent mais qui n’a pas été exempte de certaines errances au plan international (les américains ont beaucoup à apprendre sur le plan international).

      3. Pile-Poil dit :

        Danielm 14:39
        La nature humaine a besoin d’expérimentations réussies mais aussi d’échecs révélateurs. L’un de ceux-ci pour le moins reste l’élection d’abord improbable de Donald….

        Je pense que l’humain apprend par l’erreur. Selon moi, c’est le meilleur enseignement. Par contre, il y a des gens qui au fil des ans reproduisent toujours leurs erreurs. C’est une caractéristique qui est inscrite dans notre ADN. J’en fut d’ailleurs très étonnée.

        Et plus on en fait, plus on apprendra.

        L’élection de DT, découle aussi de terribles faux pas. . Malheureusement, selon l’individu l’apprentissage empirique n’est pas la force de tout un chacun.

        J´abonde dans le même sens que vous concernant vos propos.

  27. Marlo dit :

    Même si quelqu’un de la trempe d’Obama devait revenir – puisqu’Obama n’est pas autorisé à le faire – j’ai bien peur que le climat social se sera tellement dégradé aux États-Unis qu’il sera pratiquement impossible de ramener l’ordre. Trump a ouvert des vannes qui ont permis à un océan de haine et d’intolérance partout au pays. Je connais même des familles qui, parce qu’elles comptent à la fois dans leurs rangs des anti-Trump et des partisans, ne se parlent plus. Relisez La zizanie d’Astérix : c’est précisément la recette qu’il a employée.

    C’est ben mal barré en somme…

  28. T.t Rolais dit :

    Qu’est-ce qui empêche les USA de sombrer dans le guerre civile ou dans le totalitarisme? Le civisme? Les bonnes manières des nostalgiques de la ségrégation? Le manque d’armes possédées par la population? La sagesse de leurs dirigeants? Un message de séparation et de haine non-relayé par quelque média d’envergure qui soit? Un président sage et pacificateur? Une Cour suprême formée de juges sages reconnus pour leur justice? Des policiers reconnus pour leur respect de tous les citoyens? L’absence d’enfermer injustement les personnes, particulièrement les enfants? L’importance accordée aux personnes plutôt qu’à l’argent? Le feu est bien entretenu sous la marmite des disciples du Leader. Rien de bon n’en sortira.

    1. danielm2757 dit :

      Vous avez raison, de cette marmite là il n’y a rien à attendre. Mais qui sait si Panoramix ne reviendra pas à la raison et ne fera pas une nouvelle avec la vrai potion magique! (pour suivre le thème d’Astérix introduit par Mario)

  29. T.t Rolais dit :

    Et même si les démocrates faisaient des gains significatifs aux élections de mi-mandat, le Leader et ses disciples vont-ils l’accepter? Ce serait pour eux une autre occasion de frustration. Tant que monsieur le président Trump ne sera pas mis à la porte, la société américaine va continuer à se diviser et à se desagréger. Ensuite, ce sera le travail de réunification et de stimulation.

    1. danielm2757 dit :

      J’apprécie votre sens de la politesse:  » Tant que monsieur le président Trump ne sera pas mis à la porte… » Restons digne après tout.

      1. T.t Rolais dit :

        @ danielm2757 : « restons digne après tout. Oui, je suis d’accord avec vous que c’est surprenant…Votre remarque inattendue m’a fait rire!

      2. Pile-Poil dit :

        Danielm
        T.t.Rolais

        …tant que monsieur le président…..
        …restons dignes…..

        Je suis peut-être dans l’erreur, mais rester digne pour moi, est de me respecter dans mes limites à qualifier cet être immonde. alors encore moins de l’affubler erronément d’une quelconque reconnaissance. Ça se mérite!

        Il m’est donc impossible de qualifier cet homme par ce titre volé et remis par truchement. J’en serais hypocrite. Je me retiens déjà suffisamment, vous dire comment, et Patofbarnack me sert de prolongement. 😔

      3. danielm2757 dit :

        En s’adressant à lui (Donald Trump) respectueusement, on démontre la profondeur de son imposture. Cela dit je partage totalement votre frustration à son endroit. Et oui, restons dignes… avec un « s »!

      4. Pile-Poil dit :

        Danielm
        ….27/10/2018 à 14:42
        En s’adressant à lui (Donald Trump) respectueusement, on démontre la profondeur de son imposture.

        Je comprends ce que vous voulez dire. Mais à qui le démontrons-nous vraiment? Encore faudrait-il que l’intimé en prenne conscience. Entre nous nul besoin. Je vous avoue que malgré ma bonne éducation, je ne ressens aucunement le besoin de lui porter respect,

        En analogie….à l’épicerie la très jeune caissière me tutoie….. je lui réponds en la vouvoyant, À ce moment, elle peut réaliser.

        Avec DT, peine perdue dans tous les cas de figure.

        Et aussi, nous sommes reconnus pour ne pas avoir de colonne, de ne pas nous positionner en temps requis. Et cette façon d’être nous nuit dans bien des situations. Être trop correct , peut faire l’effet contraire,

        Sans vous offenser, je ne dois aucun respect à cet être ignoble. Je vais rester dans les limites qui me sont imposées par mon éducation et la courtoisie d’un blogue, Par contre, je ne me formalise pas de ceux qui se défoulent à la limite, je le fais par procuration. Bien sûr la redondance, c’est faire du surplace. Mais son nom je l’ai rayé de mes posts.

      5. danielm2757 dit :

        Je vous approuve (et vous imite) en tout point. J’apprécie particulièrement votre approche ou vous dites: « …En analogie….à l’épicerie la très jeune caissière me tutoie….. je lui réponds en la vouvoyant, À ce moment, elle peut réaliser… »
        Être respectueux avant son entourage humain, c’est faire appel à leur intelligence, leur empathie et leur solidarité car beaucoup d’entre nous (et ça m’arrive parfois) ne se rendent pas compte parfois de l’agressivité, de l’indifférence, du mépris ou pire de la méchanceté qu’ils projettent à autrui. Et la familiarité gratuite ne fait qu’accroitre cette perception. J’aime à croire qu’en restant poli et respectueux on ne franchit pas cette frontière inexorable qui brise notre lien d’humanité qui doit se maintenir (parfois difficilement) malgré nos différences et nos différents.
        Quant à ceux et celles qui crient plus fort leur frustration, ceux-là aussi doivent être traité avec respect car ils sont souvent une partie non-avouée de nous-même. La violence et l’agression doivent rester que des non-solutions de désespoir. Pour ce qui est de l’intimidation, c’est souvent le propre du pleutre introverti qui exprime sa profonde incapacité à faire la paix avec soi-même.
        Vous avez raison de souligner que nous apprenons beaucoup de nos erreurs car celles-ci continuent de cheminer avec nous toute notre vie et nous incitent à être meilleur.
        Merci encore de vos interventions toujours aussi inspirantes.

  30. A.Talon dit :

    «Ce que nous n’avons jamais vu avant, ce sont des politiciens qui mentent de façon aussi flagrante, répétée, évidente et éhontée.» (Président Obama)

    Parfaitement exact. Si ça se trouve, on assiste présentement à la décadence de la démocratie américaine. Une démocratie qui ne portera bientôt plus son nom au rythme où les institutions sont bafouées et où le tissu social se dégrade.

    1. T.t Rolais dit :

      @Pile-poil 14:16, c’est évident que le « Leader » pose des gestes immondes, ment comme il respire, calomnie, médit…Il y a tout ce groupe de puissants républicains et autres qui le soutient et, selon moi, lui fixent des limites et lui imposent certaines commandes à remplir (baisser les impôts de grosses corporations et de riches personnes? Démolir le tissus social américain? Favoriser la vente d’armes, l’entretien et le déclenchement de guerres ici et là). Ils sont probablement autant à blâmer que ce faux prophète lui-même.

      1. Pile-Poil dit :

        T.t. Rolais

        Tout à fait. Hors donc… qu’en pensez-vous de charcuter son titre volé?

        😉

  31. J.C.Virgil dit :

    Trump est en dessous de tout ce que à quoi on pouvait s’attendre d’un président mais il ne faudrait pas qu’il devienne le bouc émissaire de toute la turpitude de ses prédécesseurs dont les politiques ont faites que le pays est devenu une ploutocratie militariste qui ne vit que par la guerre et les inégalités sociales.

    Les deux partis aux politiciens interchangeables qui dirigent le pays corrompus par l’influence des grands lobbys sont collectivement responsables de l’état actuel des choses.

    Mais je vous l’accorde l’administration incroyablement incompétente de l’escroc en poste présentement précipite le déclin du pays.

    1. spritzer dit :

      Bien dit.

  32. ProMap dit :

    Sur le fil twitter de M. Hétu : Dans la même ligne que M. Obama.

    « NEW: The fiancée of murdered Saudi journalist Jamal Khashoggi says she has declined an invitation to the White House from US President Donald Trump, accusing him of not being sincere about investigating the killing. »

    Voilà ce qui arrive lorsqu’un p’tit bully de garderie essaie de jouer au président des USA en gouvernant par le mensonge et les photo-up.

  33. treblig dit :

    Toute comparaison avec les années 30 m’apparaît forcément tirée par les cheveux. L’histoire ne repasse jamais exactement les mêmes plats.

    Sauf qu’ il y a des similarités. Un ennemi du peuple : le juif ( et pas loin derrière le communisme, une invention de Karl Marx donc des juifs) pour l’un et les démocrates ( suspectés de communisme) pour l’autre. Un discours rempli de haine, de démagogie et de colère pour les deux. Ne manque qu’un incendie du Reichstag pour enclencher les purges.

    La grande différence ? Une opposition démocratique solide ( du moins pour l’instant).

  34. darrylfzanuck dit :

    Je le répete CNN devrait rediffuser son discours du 7 sept dernier en Illinois,les weekend en soirée en boucle si il le faut!

  35. jeanfrancoiscouture dit :

    Corn88, A.Talon, Mabuse et als: S’agissant du «mensonge en démocratie», le philosophe et éthicien Alain Etchegoyen en a démonté et expliqué les mécanismes dans son livre LA DÉMOCRATIE MALADE DU MENSONGE. (Eds François Bourin, 1993, 228pp).
    En quatrième de couverture, il dit:« Vouloir éradiquer le mensonge politique est une naïveté mais le réduire est une obligation civique. Il n’est pas de démocratie sans la confiance du citoyen, qui s’ancre d’abord dans une vertu républicaine partagée.»
    À regarder aller un Donald Trump, on se dit que l’on n’est pas sorti du bois.

    1. Lecteur-curieux dit :

      Si vous voulez réduire le mensonge, vous devez réduire la polarisation et la partisanerie. Ne pas tous penser pareil, débattre mais avoir un souci de travailler vraiment ensemble.

      Ce n’est pas ou peu ce qui fait les manchettes.

      Autrement ? Cela fait partie de la joute politique, j’allais vanter certains députés du PQ et PLQ des années ’80 en fouillant les archives mais c’est que j’étais tombé sur des choses consensuelles. Puis les deux bords peuvent dire la vérité mais ils faisaient quand même de la surenchère. On poursuit la recherche ? Les insultes, la démagogie cela pleut. Certains ne le prennent pas personnel mais d’autres oui.

      Ils mentent ou font des exagérations ou disent des demies-vérités ?

      Hey on a eu des élections dernièrement. Ce qui se dit dans leurs rassemblements partisans ce n’est pas plus la vérité que dans ceux de Trump. C’est l’affirmation de leurs convictions ou valeurs et même en gros avoir les mêmes mais il n’y a aucun esprit critique là.

      Que Jean Chrétien se prétende plus honnête que Donald Trump c’est une joke. Politiquement. Mais certes ses rapports avec les journalistes étaient plus respectueux.

      Mensonges ou convictions ? Tous les moyens étaient bons pour gagner pour Chrétien quand l’unité du Canada était en jeu.

    2. Lecteur-curieux dit :

      http://www.critiqueslibres.com/i.php/vcrit/23539

      « En fait le pouvoir, sa conquête et sa conservation sont de éléments absents des théories sur la démocratie. Or ils en expliquent largement le fonctionnement. Ainsi les politiques fabriquent consciemment des leurres destinés à orienter l’opinion publique pour des raisons électoralistes: élections primaires dans les partis politiques, programmes des candidats, projets de société, etc… Tous ces leurres remplissent leur objectif car les citoyens veulent toujours faire confiance aux intentions qu’ils découvrent et, déception bue, recommencent la fois d’après. « Le peuple n’exerce son pouvoir qu’en l’abandonnant » aux responsables désignés par délégation. Tout l’art de la politique devient dons celui de se faire élire, ce qui conduit à bafouer l’intérêt général, à perdre le sens de l’Etat et à privilégier l’ambition et la carrière personnelle (y compris les phénomènes de corruption).»

      Les élections sont à la fois le problème et la solution.

      Vos élus sur votre Cabinet , votre Conseil des Ministres ou votre Conseil d’administration faîtes en sorte qu’il soit plus représentatif du vote. Mais la gouvernance serait-elle possible ? La gauche qui dit ne pas vouloir de comptables, de gestionnaires car ils y voient une idéologie dans l’économisme. Pas des gestionnaires, des administrateurs et de toutes les classes , une équipe pluridisciplinaire qui surveillerait la volonté du peuple.

      Les politiciens ne pensent qu’à leur élection ou réélection et dans la lutte pour le pouvoir. Réduire ces luttes là à zéro ne serait pas bon et le mensonge serait simplement plus consensuel.

      Des administrateurs purs travaillant ensemble à servir le pays c’est une utopie mais la pensée constamment binaire axée sur le rapport de force ou la dialectique je n’y crois pas.

    3. T.t Rolais dit :

      @ jeanfrancoiscouture: Bien d’accord avec vous!

  36. igreck dit :

    Je vous invite fortement à lire cet éditorial de A. Sirois dans La Presse.

    Contrairement à bon nombre de ces prédécesseurs, Donald Trump est convaincu que pour régner, il doit diviser. Et pas juste un peu. Ses rivaux ne sont pas seulement des rivaux. Ce sont des traîtres, voire des ennemis du peuple. Et il préférerait les voir en prison plutôt qu’en politique. Si la politique américaine est un train, il déraille… et le président en est la locomotive.

    https://www.lapresse.ca/debats/editoriaux/alexandre-sirois/201810/25/01-5201757-rendre-a-lamerique-sa-grandeur-euh.php

  37. ducalme dit :

    Et pourquoi pas un ticket Joe Biden – Barack Obama ?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :