Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

lead_art_yearbook.0.jpg

La page de Brett Kavanaugh dans le livre des finissants de la Georgetown Preparatory School contient plusieurs allusions à l’alcool et au sexe. Des allusions à propos desquelles le juge a peut-être choisi de mentir aujourd’hui lors de son témoignage devant la commission judiciaire du Sénat pour ne pas nuire à ses chances d’être confirmé à la Cour suprême. Le sénateur démocrate du Rhode Island Sheldon Whitehouse lui a notamment demandé d’expliquer le sens de l’expression «Devil’s Triangle» inscrite dans sa page. «C’est un jeu à boire», a répondu Kavanaugh.

Vraiment? Le dictionnaire urbain donne une autre définition à l’expression «Devil’s Triangle» : une relation sexuelle à trois – deux hommes et une femme. À noter que la définition que donne Wikipedia à «Devil’s Triangle» a été changée après le témoignage de Kavanaugh pour refléter celle qu’il a donnée au sénateur Whitehouse. Coïncidence?

Kavanaugh a également été interrogé sur le sens à donner à la mention «Renate Alumnius» dans sa page. Une mention qui revient dans la page de plusieurs autres élèves. Le New York Times a révélé plus tôt cette semaine qu’il s’agissait probablement d’une vantardise sexuelle destinée à laisser croire que Kavanaugh et ses camarades avaient couché avec Renate Schroeder. Celle-ci s’est dite outrée lorsqu’elle a été mise au courant de cette affaire par le Times. D’autant plus qu’elle était une des 65 signataires de la lettre attestant du bon comportement de Kavanaugh avec les filles à l’adolescence et plus tard. Aujourd’hui, Kavanaugh a déclaré que la mention n’avait rien de sexuel. Il s’agissait d’une marque d’affection, a-t-il précisé.

Et qu’en est-il de l’expression «Boofed» également inscrite dans la page de Kavanaugh? Il s’agissait d’une allusion juvénile aux flatulences. D’autres pensent qu’il s’agissait en fait d’une allusion au sexe anal.

Kavanaugh a-t-il menti sur ses questions plus ou moins banales? Probablement. A-t-il également menti sur des questions beaucoup plus sérieuses? Je vous laisse répondre à cette question.

(Photo Twitter)

68 réflexions sur “Le triangle du diable et autres mystères

  1. Parfoislucide dit :

    Étant donné qu’il était sous serment, qui décide qu’il s’est parjuré ?

    1. Gilbert Duquette dit :

      @ Parfoislucide

      …Étant donné qu’il était sous serment, qui décide qu’il s’est parjuré ?…

      Euuuuh je dirais Lindsay Graham.peut-être???

      1. rdnsls dit :

        🤣

  2. Daniel A. dit :

    Souvenez-vous! La vérité n’est pas la vérité. 🤪🤪🤪

    1. T.t Rolais dit :

      C’est vrai! Un des avocats (Giuliani?…en tout cas, l’ancien maire de New-York) du président Trump avait déclaré que la vérité n’est pas la vérité. Une déclaration à mettre en parallèle avec celle de Ponce Pilate avant qu’il ordonne la crucifixion du Christ.

      1. Daniel A. dit :

        @T.t Rolais – En effet, je faisais référence à R. Giuliani, l’ancien maire de New York et actuel avocat de la chose à la Maison Blanche.

      2. PLesage dit :

        Non Daniel A., cette citation est à prendre, peut-être pas textuellement, de 1984 de Orwell.

  3. Salvador E Rodriguez dit :

    Un ado finissant le secondaire… oui… ça va tellement se venter de flatulences dans son album de graduation…. il est spécial notre juge Kavanaugh… oublions pas qu’il est déjà juge à la cour d’appel, il a donc déjà rendu verdict tellement de fois. Qu’en est il de ces verdict; “coupable! mais c’est pas ça que ça veux dire..”

    Un juge ça ne ment pas… seuls les avocats mentent lorsqu’il y a intérêt à le faire.. pas un juge.. les juges n’on pas le background d’un avocat… non.

    Je me perds tellement je suis sans mots de ce que j’ai pu entendre aujourd’hui… c’est drôle et pas drôle à la fois.. c’est un cirque.. le cirque des innocents qui pour prouver leur innocence doivent le crier fort car c’est le seul argument qu’ils on et la seule preuve tengible.

    Criez plus fort encore Honorable juge Kavanaugh, criez plus fort encore, je vais finir par le croire.

    1. Benton Fraser dit :

      N’empêche que la nimination de Kavanaugh comme juge de la cours d’appel a été bloqué longtemps… pour raison de partisanerie politique…

    2. Isadulac dit :

      « les juges n’ont pas le background des avocats ». Euh… Je ne sais pas pour les USA, mais ici au Québec et Canada la vaste majorité des juges ont déjà été avocat(e).

      1. simonolivier dit :

        @isadulac Tous les juges ont été avocats ou avocates. Il faut être membre du Barreau (QC, Ont. ou autres) pour être juge au Canada. Idem aux USA.

      2. Salvador E Rodriguez dit :

        C’est de l’ironie….

  4. Pierre S. dit :

    ———————————-

    la tres malhonnête et pathétique performance de Kavanaugh demeurera
    pour moi l’une des pire injustice de cette affreuse et ignoble présidence.

    Autant pour de nombreuses accusation d’agressions sexuelles mais également
    de parjure, de mensonges blanc et diverses entorses à la vérité le parcours de
    Kavanaugh est depuis toujours parsemé d’embuches qui le disqualifient pour le
    job auquel il aspire … ca aura pris un sombre abrutit comme Donald Trump,
    manipulé par la frange la plus crasseuse du GOP pour en faire un candidat au
    SCOTUS.

    Et aujourd hui devant non seulement la tollé mais également le témoignage sans
    faille de Mme Ford, qui a même réussi avec succès le polygraphe, Kavanaugh
    protégé par le GOP, le Président, les Sénateurs rep complètement halluciné
    pousse l’horreur jusqu’a jouer a fond la victime et prétendre que sa vie est
    détruite par les nombreuses ( et tres crédibles) accusations.

    Sa vie n’est pas détruite, il ne mérite pas cette vie … il aurait du entrer en prison
    avant même d’avoir 20 ans et pour une lourde sentence …… mais comme un rat
    il s’est faufillé dans la vie s est collé au pouvoir et aux riches de ce monde et ce
    soir on réalise avec horreur combiens ces victimes sont laissés à elle même dans
    ce shit hole contry.

    1. T.t Rolais dit :

      C’est la question: combien de « pushing » lui a-t-il fallu pour faire tout ce parcours de juge et se rendre là où il est: sur le point d’être nommé juge de la Cours suprême. De combien d’injustices et de compromis a-t-il, par ailleurs, parsemé son parcours professionnel mais aussi sa vie personnelle? Comme on dit: quand on voit comment le bateau est mené, on comprend pourquoi que ça va mal aux États-Unis pour tellement de monde.

  5. Loufaf dit :

    Après le témoignage sous serment de Mme Ford et de Kavanaugh, un des deux ment , et ce n’est pas Mme Ford!

  6. Il a été coaché par 45 pour sa déclaration et son attitude arrogante.
    Les mensonges étaient inclus.

    C’est juste.mon opinion.

  7. treblig dit :

    Dites, vous en connaissez beaucoup qui gardent leur agendas pendant 36 ans ?

    Moi pas.

    1. treblig dit :

      J’ai fait le tour de mes vieux papiers. Du tout début des années 80, J’ai gardé mon diplôme universitaire, mes photos de graduation, un relevé de notes et une unique photo de ma blonde de l »époque. C’est tout.

      Mais un agenda?

      1. Gilbert Duquette dit :

        @ Treblig

        Moi aussi, j’ai fait le tour de mes vieux papiers. Du tout début des années 70, J’ai gardé mon diplôme universitaire, ma photo de graduation, un relevé de notes et des albums photos de mes blondes de l’époque. C’est tout. 😉

      2. et j’ajoute à mon commentaire précédent, que je suis de la même génération que Kavanaugh. Mais bon, je suis une femme. Les femmes ont sans doute plus tendance à garder leurs ‘vieux papiers’

    2. Daniel A. dit :

      @ treblig – Comme je le disais dans commentaire précédent, je ne suis même pas certain de savoir où j’étais exactement il y a 36 ans. Et je suggérais que Kavanaugh soumette des anciens tickets de bus comme preuve.

    3. Je vais vous répondre. Moi oui, j’ai gardé tous mes agendas du secondaire à l’université. ça a une valeur sentimentale pour moi. Que voulez-vous, je suis une sentimentale, et beaucoup de mes amies (et amis aussi) ont conservé leurs agendas. C’est comme ça

      1. P Lacerte dit :

        Ça explique partiellement pourquoi les femmes n’oublient JAMAIS les erreurs de leurs conjoints…. 🙂 ok s’cusez la.. c’est hors propos.. mais la porte était plus qu’entrouverte…. héhé

    4. rdnsls dit :

      Un narcissique fier de ses frasques?

  8. Alexander dit :

    Il a contre-attaqué comme son boss Trump. Agressivement et en mentant systématiquement sur les questions sensibles et en refusant toute forme d’enquête. Ça ne vous rappelle pas quelqu’un?

    Ce qui est triste, c’est que personne dans les personnes présentes au fameux party wild de 1982 ne s’est fait entendre pour corroborer les faits. Bande de lâches.

    Mais la lâcheté fait partie des moeurs politiques US à ce que je peux comprendre.

  9. Martin cote dit :

    Lindsay Graham qui fait une montée de lait pour défendre çe menteur…trump qui est fier de son candidat… il a menti sur toute la ligne…des gens passent leur vie en prison pour moins que ca….sa défense se limite à dire que c’est un coup monté par les démocrates…il a vraiment ete coache par trump et sa clique……il proclame dire la vérité et il est incapable de dire oui ou non A une enquête du FBI…
    Une des deux personnes ment et çe n’est pas à coup sûr Mme Ford…

    1. T.t Rolais dit :

      Si monsieur le juge Cavanaugh était vraiment honnête, il accepterait et demanderait une enquête du FBI qui laverait sa réputation, puisqu’il dit que le témoignage de madame Ford a sali cette réputation. Mais il ne le fait pas. De plus, les intérêts partisans des leaders républicains ont pris le dessus sur la recherche de la justice et de la vérité pour combler un poste de la Cours suprême…Comment le peuple peut-il ensuite avoir confiance dans les jugements de cette Cours suprême?

  10. monteregien dit :

    Vous ne dites rien du « Survived the FFFFFFFourth of July »?

  11. A.Talon dit :

    «La page de Brett Kavanaugh dans le livre des finissants de la Georgetown Preparatory School contient plusieurs allusions à l’alcool et au sexe.»

    Dites donc, il en a laissé des traces compromettantes, celui-là! 20 ans avant les réseaux sociaux! Ce surdoué de la quéquette baladeuse n’avait sûrement pas prévu son futur parcours professionnel dans la haute magistrature pour écrire pareilles cochonneries. Le retour du boomerang.

  12. xnicden dit :

    « Vraiment? Le dictionnaire urbain donne une autre définition à l’expression «Devil’s Triangle» : une relation sexuelle à trois – deux hommes et une femme. À noter que la définition que donne Wikipedia à «Devil’s Triangle» a été changée après le témoignage de Kavanaugh pour refléter celle qu’il a donnée au sénateur Whitehouse. Coïncidence? »

    L’équipe du GOP de la Chambre res représentants était en backup sur celle-là:

    @janestreet reporter de NBC News cite @congressedits:
    Devil’s Triangle (disambiguation) Wikipedia article edited anonymously from US House of Representatives https://t.co/D3poeTGMuK https://t.co/oB74iOxzBS

    De monteregien 22:25:

    « Vous ne dites rien du « Survived the FFFFFFFourth of July »? »

    Je crois que ça n’a pas été demandé aujourd’hui. Quelqu’un peut confirmer?

    1. Daniel A. dit :

      @ xnicden – J’ai écouté le témoignage au complet. Et non, il n’a pas été question de ce FFFFFFFourth of July. Ca m’a énormément surpris d’ailleurs.

      1. Richard Desrochers dit :

        Il en a été question. Je n’ai tout bien compris, il s’agissait de se moquer quelqu’un qui (défaut de prononciation ? humour ? ce n’est pas clair pour moi) disait le « F word » en allongeant le f à…. ffffoison…

  13. A.Talon dit :

    «À noter que la définition que donne Wikipedia à «Devil’s Triangle» a été changée après le témoignage de Kavanaugh pour refléter celle qu’il a donnée au sénateur Whitehouse. Coïncidence?»

    Sûrement pas, selon l’article de CNN: «Perhaps sensing that it needed an online presence, someone on Capitol Hill, operating from a congressional IP address, decided to update Wikipedia to include an entry for « * « Devil’s Triangle », a popular drinking game enjoyed by friends of Judge Brett Kavanaugh. »»

    Après vérification, cette nouvelle définition a déjà disparue de la liste des homonymes. À moins qu’on fasse référence à celle-ci: « »Devil’s Triangle », a board game released in the Pressman Toy Corporation THINK Series in 1986»

    https://en.wikipedia.org/wiki/Devil%27s_Triangle_(disambiguation)

    1. A.Talon dit :

      « Devil’s Triangle », a popular drinking game enjoyed by friends of Judge Brett Kavanaugh. »

      Étrangement, ce trait d’humour moqueur envers le petit juge m’a tout d’abord échappé… Il ne s’agit de toute évidence pas d’une tentative maladroite pour parfaire sa réponse au sénateur démocrate.

  14. kintouai dit :

    Ce moins que rien — on ne peut même pas lui faire l’honneur de l’appeler trouduc, car au moins, un trouduc, ça sait qu’il chie de la merde — a fait la preuve qu’il est un bon Républicain : menteur, violeur et prêt à n’importe quelle ignominie pour faire avancer sa carrière.

    Ces gens sont tellement répugnants qu’on se demande encore comment il se fait que 40 % des Amères Loques approuvent leur comportement.

    Faut croire que les États-Désunis sont en train de glisser sur la pente glissante et puante de la décadence et que rien ne pourra arrêter cette chute vers le néant de l’histoire et de l’humanité.

    RIP Meurica

  15. monsieur8 dit :

    Ce qui est absolument loufoque, c’est que ce mec soit le premier choix des hyper-conservateurs évangélistes, des grenouilles de bénitier les plus extrémistes. Allo ?

    1. Emma dit :

      Je crois qu’il est surtout le premier choix de Potus car il a déjà émis l’avis que ce dernier ne pouvait être mis en accusation pendant son mandat.

    2. Lecteur-curieux dit :

      Allo, il est un sépulcre blanchi lui-même en pleine contradiction ce qui n’existe ou n’existait pas dans le Québec moderne. Les preppies sont BCBG. Les croyants religieux existent mais le fervent se fait intimider ou est un peureux. Trop croyant dans le monde moderne ,des très innocents ou une personne déficiente intellectuelle ou malade mental. Trop croyant ou tout le temps rendu là. Ceux dans la pasto c’était autre chose, certains sont maintenant athées.

  16. jaylowblow dit :

    Je viens de lire ça et j’en reviens juste pas:

    http://www.lapresse.ca/international/etats-unis/201809/27/01-5198266-un-senateur-republicain-revigore-le-camp-pro-kavanaugh.php

    Les répulibans dans toute leur splendeur avec quelques touches de la part des nunuches de service Sanders et Conway. On nage en plein délire et je commence à me dire que l’être le plus ignoble à Washington n’est pas le gros idiot orangé mais Lindsey Graham. Quel être abject et manipulateur ça dépasse l’entendement.

    1. Emma dit :

      S’il fallait faire un concours de l’être le plus ignoble, c’est pas les choix qui manqueraient. Les républicains en hébergent une pléthore semble-t-il.

  17. Gilles Morissette dit :

    J’ai lu cetr après-midi, un article sur le site de CNN qui racontait que Potus 45 avait trouvé Kavanaugh trop « faiblard » lors de sont entrevue au réseau FAUX NEWS plus tôt cette semaine. Il lui a donc conseillé d’être plus agressif en vue de sa comparution d’aujourd’hui.

    Kavanaugh a bien suivi ce conseil très « judicieux » venant d’un grand spécialiste du « bullshitage » sorti tout droit de la « Trump University ». Il semblerait que le Gros Salopard ait été impressionné par la performance de son nouvel homme de main qui devrait bientôt siéger à la SCOTUS.

    Ne vous faites aucun illusion. Le Comité sénatorial va procéder Vendredi (demain) au vote devant déterminer si la candidature du sous fifre de l’Enfoiré-En-Chef sera soumise pour le vote final à l’ensemble du Sénat. Les sénatrices Collins et Murkowski de même que le sénateur Flake « branlent dans le manche » mais ils sont soumis à d’intenses pressions de la part du reste de la clique de salopards de Répugnants.

    La suite: Demain en matinée. Croisons les doigts pour que Collins, Murkowski et Falke aient un sursaut de dignité et qu’ils refusent d’embarquer dans cette pitoyable farce.

    La séance d’aujourd’hui n’aura donc rien changé, et ce, malgré le témoignage accablant et courageux de madame Ford et le pitoyable « freak show » de Kavanaugh. Personne ne devrait donc en être surpris. Les fumiers de Répugnants ont, encore une fois, fait la démonstration qu’ils sont incapables de la moindre empathie envers une femme qui a été victime d’agression sexuelle.

    Même le sénateur Graham qui est devenu le nouveau petit chien de poche de son boss s’est permis une « montée de lait » contre les Démocrates qui osaient poser des questions un peu trop insistantes à Kavanaugh.

    Trou-Du-Cul un jour, Trou-Du-Cul toujours.

  18. Daniel Legault dit :

    J’espère que cette belle séance montée par les républicains va montrer aux gens qui ont un minimum de morale le peu de morale des républicain et qu’il y aura une grosse vague de fond des démocrates lors des élections qui enlèvera tout pouvoir à Trump et aux républicains.

    Alors les démocrates pourront demander au FBI de faire une enquête et démettre ce clow de juge.

    Et ensuite de démettre Trump.

  19. Modulo dit :

    Well… L’expression Boof semble avoir quelques subtilités.
    Ça désignerait aussi la prise de drogues ou d’alcool… par le rectum.

    https://www.urbandictionary.com/define.php?term=Boof

    1. Daniel A. dit :

      @Modulo – Ah! Je comprends maintenant pour ce juge est un trou du c..

  20. T.t Rolais dit :

    Ni la Cour Suprême des États-Unis ni celle du Canada ne m’inspirent plus confiance depuis plusieurs années. Comment peut-on s’attendre d’avoir des jugements justes de la part de juges dont les valeurs morales sont questionnables? Ils ne peuvent tout de même pas avoir plus de rectitude morale que les peuples d’où ils proviennent.

  21. Lecteur-curieux dit :

    On ne peut pas deviner on ne les pas fréquentés. On peut juste parler de ceux qu’on a connus.

    Les gars dans le vestiaire ? Les clowns et sportifs , se faisaient des wedgies et des touchers rectaux , imaginez. «Toucher rectal!» Ils ne se touchent peut-être même pas pour de vrai et pour les wedgies ils ne devaient pas dépasser la limite. On est plus loin à l’autre bout du vestiaire. Et aussi ils s’engagent dans des fights avec leurs serviettes de bain.

    Et cela ce n’est pas une équipe de joueurs de football, de basket ou de hockey. Évidemment des athlètes universitaires j’en rencontre qui ont l’air bien corrects et d’autres de parfaits gentlemen . Le monsieur ne va pas à leur party c’est certain.

    Eux c’est une école de gars mais des années ’80, élite ou pas c’est pas comme au cours classique de feu mon père.

    Évidemment Kavanaugh à des allégations d’agressions sexuelles contre lui. Il y en a sur tous les campus universitaires et dans les partys de jeunes du secondaire cela arrivait et arrive encore. On ne va pas interdire tout party aux jeunes mais les parents et l’école peuvent tenter de guider.

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Wedgie

    Pour des jeunes, ils font ou faisaient du car surfing là je ne parle pas de ma génération même si j’exclue pas que certains faisaient de la vitesse, d’autres des courses. La police, l’ambulance, les pompiers. Des jeunes ayant un surplus de testostérone faisant les fous c’est pas nouveau.

    Qui dit aussi que Kavanaugh n’était pas un intimidateur sur des plus jeunes ? Attendons voir s’il n’y a pas d’allégations.

    Qui étaient leurs enseignants et leurs coachs ? Mauvais mentors, mauvais disciples, peu importe la soi-disant réussite.

  22. Pierre S. dit :

    ————————————

    Pas besoin d’etre un fin observateur pour conclure que les
    prestations de kavanaugh, Grassler et Graham aujourd hui étaient
    non seulement disgracieuses mais mensongères.

    Les trois ont été minables mais plus que tout traitres à la nations.
    Particulièrement Kavanaugh qui se comporte comme une charrogne
    pour qui cette nomination était un dut.

    profondément écoeurant comme prestation les républicains aujourd hui.
    Ces images font le tour de la planète et démontre que les USA sont maintenant
    en train de devenir plus que jamais un état voyous controlé par des crapules et
    des gens mentalement très dérangé ….

  23. Dekessey dit :

    Outre les allusions et expressions douteuses ou discutables, et même les allégations d’agressIons sexuelles, comment peut-on tolérer qu’un potentiel juge de la cour suprême ait pu faire une sortie telle que son allocution initiale, où il a carrément perdu les pédales pour adopter un ton agressif et vindicatif contre le parti démocrate et l’accuser de complot sans aucune évidence.
    Me semble qu’un tel comportement le disqualifie de facto.
    Mais bon, il a été choisi par Trump, ça dit tout.

  24. 430a dit :

    Tout ça n’augure rien de bon pour l’avenir. Ils ont le pouvoir. Il ne le lâcheront pas de sitôt. C’est la curée et chacun veut son morceau. Monstrueux carnage dont nous ne voyons que les prémices. J’espère avoir tort.

  25. ProMap dit :

    Contrairement à Mme Ford où de nombreux faits tirés de ses affirmations étaient susceptibles d’être questionnés, pour Kavanaugh, du moment qu’il nie cette participation à ce party, il ne reste comme élément que sont foutu agenda et les questions d’alcool. Au fond, le truc de l’agenda est ingénieux. Le problème : est-il vrai. Une enquête de gens compétents (enquêteurs) aurait au moins examiné ce document très à fond parce que c’est son seul alibi. Judge n’est pas là pour confirmer ou infirmer, gracieuseté des Ripoux. Du papier ça se vieillit, une nouvelle encre, ça se détecte, que contenaient les autres pages de cet agenda quant au comportement du tit pit ultra catho, etc. Kavanaugh n’a pas seulement menti en paroles, je doute fortement qu’il l’est fait en déposant son alibi. Et les Ripoux de s’en féliciter. Misère.

    Dans une vraie cours de justice, disons sa cours de justice, Kavanaugh accepterait le genre d’alibi unique qu’il a lui-même déposé sans questionner ou exiger une expertise? Si oui, c’est un juge con, sinon il est d’une incohérence et d’une partialité qui l’exclut de toute cours de justice. Je sais, ce n’est pas tout à fait comme ça que ça fonctionne, ce sont les avocats qui amènent les preuves et les expertises. Mais un juge qui n’essaie pas de comprendre avant de rendre son verdict est un juge con, et ne mérite pas ce titre.

    1. ProMap dit :

      précision …qu’il l’est AUSSI fait en déposant son alibi

  26. jeanfrancoiscouture dit :

    Quand on regarde la plutôt sinistre prestation de B. Kavanaugh devant le comité sénatorial on comprend tout de suite pourquoi Trump écrivit un de ses fameux tweets dans lequel il affirme que cette prestation démontre pourquoi il l’avait choisi. En effet mon Donald, on comprend parfaitement pourquoi tu l’as choisi. Pas besoin d’insister si lourdement. Et on comprend aussi pourquoi il ne devrait pas être promu à la CS.

    1. Lecteur-curieux dit :

      C’est aussi le triangle des Bermudes tout simplement mais qui peut servir de métaphore.

      Un trip à trois ? Des joueurs de football ados mais lui est accusé par des femmes. C’était macho et cela l’est toujours mais je crois que c’est moins pire que c’était.
      Méchante gang de dougbags sa gang !

  27. ProMap dit :

    Je ne sais pas pourquoi les quatre premières lignes de la Désise de Daniel Boucher me font penser à Kavanaugh et ses Ripoux :

    Je suis un crotté
    Un égocentré
    Je suis un pas d’coeur, un pas d’classe, un charmeur
    Courrailleux, va nu-nu-pieds, pis j’tappelle juste

    Il y a plein d’autres strophes, dont évidemment :

    Ma gang de malades
    Vous êtes donc où ?

    Entékâ, time to go dodo.

    1. Lecteur-curieux dit :

      Très, très bizarre comme interprétation. Nos artistes sont des «bums» ou des «hobos» assumés. Ainsi les femmes sont prévenues d’avance mais plusieurs aiment vivre dangereusement tout comme ses artistes. Mais ce ne sont pas des grosses brutes. Mais le mariage, la fidélité c’est pas pour eux. Ils se décrivent avec ces termes pour affirmer, revendiquer leur marginalité.

      Alors que Kavanaugh et ses chums se revendique comme conservateur, bon petit garçon qui autre quelques bières en trop était un saint. Il ne se ferait pas accuser si tel était le cas. Un saint qui joue au football c’est rare. On en a pourtant un ? Laurent Duvernay-Tardif. Des athlètes modèles et gentlemen cela existe. Pat LaFontaine, Pierre Turgeon, Mike Bossy dans le passé.

      C’est de se prétendre parfait et incarner la vérité alors qu’ils sont grossièrement dans l’erreur avec leur rigidité. Mais un musicien? Denis Boulet dans le temps sa femme lui avait donné un ultimatum, c’était elle ou la musique.

      Sexe, drogue et rock and roll.

      Comme disait Gerry pas de bullshitt avec nous autres les rockers ! Let’s go mon Gerry, ton ex et ta nouvelle mises enceintes en même temps. Deal with it.

      Trump à la limite on a pu penser que c’était un vrai lui aussi ,juste un vrai salaud. Unautre nom de rocker. Ils exagèrent leurs mauvais coups bien que parfois tannants ce sont des artistes, des poètes.

      Allons-y pas avec Les Parfaits Salauds mais les Vilains Pingouins.

  28. Satiricone dit :

    Beaucoup de livres vont paraître après sur la wild party, au fur et à mesure que les pleutres qui couvrent actuellement Kavanaugh auront du courage de témoigner. En effet ça prend du temps, de l’honnêteté et du courage pour que des adultes cinquantaine ayant femme, enfants et situation sociale respectable dévoilent au monde et leurs proches qu’ils participaient à des orgies dionysiaques dans leur jeunesse.

    1. Satiricone dit :

      Oups « cinquantenaires »

  29. P-o Tremblay dit :

    Il dit qu’il ne jamais black out en boisson mais qu’il a déjà pass out… c’mon… Je sais que c’est pas un mensonge grave mais c’mon

  30. patofbarnak dit :

    D’après la photo et le texte moron à droite, on dirais que ce type (Brett) est la brute épaisse dans ces films d’ado des années 80 (Biff, dans Retour vers le Futur). Comme quoi le passé fini toujours par rattraper le présent.

    Vraiment, ce cave de Brett, guillotinez-le tout de suite, sans jugement ni défense. Pendez-le. Ou mieux, passez-le au bucher. M’en fout !

  31. Apocalypse dit :

    Intéressant texte (i.e. en anglais) sur ce qui s’est passé hier et sur toute cette nomination de M. Kavanaugh:

    https://www.cnn.com/2018/09/27/opinions/ford-kavanaugh-senate-judiciary-hearing-opinion-pate/index.html

    Why GOP senators dropped sex crimes prosecutor Rachel Mitchell like a hot potato

    On aimerait que tous les politiciens, incluant même les démocrates, soient capables de ce niveau de rationalité et d’objectivité.

    1. Toile dit :

      Merci pour le lien

      Tout comme l’auteur du texte, avocat de la défense pour accusé en matière d’agression sexuelle, je me suis questionné sur le choix, non pertinent, d’un procureur de la « couronne », ce qui a valu un appel à l’aide sur un autre billet.

      Mais ce choix des républicains est relegué aux oubliettes quand tu donnes 5 minutes d’interrogatoire et ce peut importe qui est assigné. Donc, tout est frime, une vulgaire parade de faux semblant tout juste bon pour des consciences dépravées, juges et parties.

      Une horreur historique.

    2. jcvirgil dit :

      @apocalypse 6h53

      Excellent lien.J’aime la conclusion. SI en l’absence de preuves formelles, il reste un doute que Kavanaugh ne se soit pas livré aux actes que lui reproche Ford lors de cette soirée bien arrosée, ce doute n’est pas assez fort pour lui donner une absolution et permettre qu’il soit nommé au SCOTUS.

      Trump est coincé .Avec le témoignage émouvant de cette femme courageuse ,s’il le nomme malgré tout il perd le vote des femmes, s’il ne le nomme pas il perd l’épreuve de force politique derrière toute cette affaire .

    3. ProMap dit :

      Apocalypse 06 :53 – Article très intéressant qui éclaire sur le comportement de Mme Mitchell. Je comprends mieux pourquoi je voyais son interrogatoire de Mme Ford comme étant rassurant pour cette dernière qui était très stressée avant et pendant sa déclaration initiale, ce qui va de soi. Résultat : Mme Ford a répondu avec sincérité avouant ses trous de mémoire le cas échéant. D’ailleurs, l’allure avenante de Mme Mitchell a favorisé ces aveux sans que Mme Ford s’en formalise. Des trous de mémoire, après 36 ans, rien de plus normal. Tenter de les cacher en inventant ou niant catégoriquement, c’est jouer à la roulette russe avec un avocat chevronné.

      L’interrogatoire hachuré, méthodique (progressif dans le temps en partie du moins) de Mme Mitchell a aussi aidé Mme Ford. Comme le souligne l’article, le jeu de yoyo de cinq minutes entre elle et les sénateurs démocrates l’a, à tout le moins, empêché de se donner une stratégie pour ébranler Mme Ford. Grassley et ses chums ne l’ont pas compris s’ils désiraient que Mme Ford éclate et se confonde. Ils s’en foutaient peut-être. Grassley semble avoir plutôt voulu éviter des interrogatoires (démocrates) bienveillant en rafale en fin de témoignage de Mme Ford. D’ailleurs lorsque Kavanaugh est arrivé dans le décor, Grassley a largué Mme Mitchell après ses deux ou trois premiers cinq minutes. Les Ripoux avaient un show à donner.

      Il se peut que Kavanaugh ne se rappelle pas la tentative de viol, trop saoul qu’il était. Possible. J’imagine que l’auteur de l’article ne fait référence qu’à la tentative de viol pour conclure que Kavanaugh ne mentait pas, parce que ne pas se rappeler de beuveries (c’est-à-dire en les niant catégoriquement), pas 3-5 bières, beuveries, M. K. n’est pas crédible. Devant un avocat le moindrement connaissant qui le promène d’en avant vers l’arrière dans le temps et vice-et-versa, Kavanaugh n’aurait pas fait de blagues, ni questionné ce même avocat quand ça lui tentait. Il a profité de la faiblesse des démocrates et surtout du format peu structuré d’une commission sénatoriale, qui refusait de surcroit de s’équiper préalablement des résultats d’une enquête policière.

      Mes excuses pour la longuieur.

  32. Toile dit :

    Ce que Poutine doit se bidonner, Kim Jung un aussi. La déchéance au grand jour. Ça, c’est pas mystérieux.

    Me demande bien quel accueil éventuel ce Cave Enough aura de ses pairs à la Cour Suprême? La blague saligaces de sexe vont elles rejoindre cette insitution. Mesdames, ou les personnes en support, prenez bien soin de vos arrières et devant.

  33. Toile dit :

    Me rappelle un juge qui avait ordonné à un témoin professionnel femme de lui montrer avec sa propre jupe à quelle hauteur la jupe de la victime était au moment où elle fut agressée. Refus net du témoin, s’en est tenue à du verbal et malgré l’ordre de sa « seigneurie ». Plainte à la magistrature, séjour du monsieur de 8 mois dans les limbes. Ce juge ne croyait pas aux agressions sexuelles, fait notoire chez tous.

  34. Pierre S. dit :

    —————————–

    Kavanaugh ….

     »C’est la faute des Clinton …..  »

    En plus d’être une crapule il est complètement fou à lier et parano ….
    Quel juge ca va faire ouffffffffffffff

    gravement instable les Brett …

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :