Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

90

Au moins trois sénateurs républicains ont joint leur voix à celle du chef de la minorité démocrate au Sénat et réclamé une pause dans le processus de confirmation du juge Brett Kavanaugh à la Cour suprême des États-Unis. Il s’agit des sénateurs Jeff Flake (Arizona), Bob Corker (Tennessee) et Lindsey Graham (Caroline-du-Sud). Parmi les trois, seul le sénateur Flake fait partie de la commission judiciaire du Sénat qui doit tenir un premier vote cette semaine sur le choix de Donald Trump pour remplacer Anthony Kennedy.

Cette pause permettrait aux sénateurs d’examiner la crédibilité de l’accusation portée par une professeure de psychologie de l’université de Palo Alto contre le juge Kavanaugh. Lors d’une entrevue au Washington Post, Christine Blasey Ford a affirmé que Kavanaugh avait tenté de la violer au début des années 1980, alors qu’elle avait 15 ans et qu’il en avait 17. L’accusatrice a réussi un polygraphe administré par un ancien agent du FBI et le Post a obtenu les notes d’une thérapeute de couple remontant à 2012 dans lesquelles il est question de l’agression sexuelle. Le mari de Ford a également témoigné des craintes exprimées par sa femme à l’époque concernant une nomination éventuelle du juge Kavanaugh à la Cour suprême.

Sans aller aussi loin que ses trois collègues républicains, la sénatrice d’Alaska Lisa Murkowski a déclaré qu’une pause dans le processus de confirmation du juge pourrait s’avérer nécessaire. Le numéro un des démocrates au Sénat, Chuck Schumer, a réclamé une telle solution hier soir.

Selon cet article de Bloomberg, la Maison-Blanche entend contre-attaquer en mettant en cause la crédibilité de l’accusatrice.

P.S. : L’avocate de l’accusatrice, Debra Katz, a déclaré au Today Show de NBC que sa cliente était prête à témoigner devant la commission judiciaire du Sénat.

(Photo AFP/Getty Images)

83 réflexions sur “Kavanaugh : des républicains réclament une pause

  1. Salvador Rodriguez dit :

    Une pause ou une trêve?

  2. Emalion dit :

    Si je me référe au test passé, elle me semble être passablement crédible. Ce n’est pas une junkie ou une star du porno en mal de gloire et de richesse. Ca jette un doute sur la moralité du personnage. On a beau dire que ca remonte a pas mal de temps, je crois que lorsque l’on a tendance plus jeune a prendre des raccourcis avec le droit ca demeure dans la personalité de l’individu.

    1. Sueurs dit :

      Est-ce qu’on va toujours penser que les femmes recherchent la vengeance et que les hommes sont toujours les victimes dans le cas d’agressions sexuels, pauvres petits pits ça va briser sa carrière…
      Je sais ce qu’une agression laisse dans la vie d’une personne pour l’avoir vécu, j’ai plus de 74 ans et c’est encore là, les consultations n’effacent pas la culpabilité pensant qu’en quelque part on est responsable.

      1. Peace&Love dit :

        @Sueurs 8:11

        Merci beaucoup pour votre franchise.

        Je vous souhaite une belle journée sereine, sans aucune culpabilité.

    2. fallaitquejteuldise dit :

      Comme disait ma grand-mère, on ne devient pas un « vieux detestable », c’est que l’on l’a été toute sa vie… une hypocrisie crasse qui se cache derrière des valeurs religieuses.

    3. Gilbert Duquette dit :

      @ Emalion

      La star de porno est beaucoup plus crédible que Trump ne trouvez-vous pas??? Sinon, pourquoi Trump a-t-il acheté son silence????

  3. noirod dit :

    Le résultat va être le même en bout de ligne. Le gros imbécile va le faire nommer. En fait, pour lui , c’ est un citoyen admirable un peu comme les suprémacistes. Et puis clairement, coté womanizer ils sont faits pour s’ entendre hein ? Une pause va leur permettre de trouver d’ autres femmes pour témoigner que le petit faisait sa prière a chaque fois qu’ il venait tondre ou brouter leurs pelouses.

    Toujours le même scénario chez les répulignants. Une ou deux voix timides s’ élèvent pendant que les autres cautionnent.

  4. Martin cote dit :

    La Maison Blanche entend attaquer en mettant en cause la crédibilité de l’accusatrice….meme scénario qu’avec les accusatrices de trump….mais Mme Ford a beaucoup plus de crédibilité que les accusatrices de Trump. Meme si elles avaient une certaine crédibilité….le potus va tout faire pour salir cette personne….la pause serait bienvenue et la crédibilité de kavanaugh est entachée et sa nomination si elle a lieu aura un goût amer…

  5. Toile dit :

    Prendre une pause serait asurément une plus que sage décision dans ce tourbillon merdique qu’est désormais cette nomination. C’est un minimum quant à moi. Ce candidat ne patauge vraiment plus dans la sphère du au dessus de tout soupçon, si il y a déjà pataugé. La notion d’intégrité me semble totalement et irrémédiablement valorpée.

  6. Math dit :

    « la Maison-Blanche entend contre-attaquer en mettant en cause la crédibilité de l’accusatrice. »

    La Maison Blanche ne la connait pas, ne sait rien sur elle, mais affirme trouver une façon pour la salir très bientôt.
    Qui ici aurait le plus besoin de crédibiité?
    math

    1. Emalion dit :

      Bien dit!

    2. Richard Desrochers dit :

      Les républicains vont trouver 65 hommes pour témoigner des mœurs douteuses de la victime.

    3. Toile dit :

      Côté crédibilité de la Maison Blanche, on repassera. Franchement, c’est de la pure saloperie et de la sale ingérence affichée du pouvoir exécutif que de vouloir s’assurer que son poulain soit entériné. Vrai que le poulain est en fait plus une mule qui se veut garante de la survie du simili potus décadent mais aussi et surtout des sapes dans la vie civile.

  7. kyrahplatane dit :

    Espérons que la pause ira jusqu’au 7 novembre.

  8. Madalton dit :

    Deux poids, deux mesure pour le GOP. On exige la démission d’un sénateur Démocrate (que veulent aussi les Démocrates) pour des gestes beaucoup moins pires que ceux de Kavanaugh mais on veut nommer ce dernier à la SCOTUS.

    https://www.politicususa.com/2018/09/16/susan-collins-al-franken-brett-kavanaugh.html

    1. Simonolivier dit :

      Ca vous surprend? Ils appuyaient un pédophile pour un siége au sénat. Alors un abuseur sexuel à la SCOTUS pourquoi pas

  9. Benoit Forget dit :

    «la Maison-Blanche entend contre-attaquer en mettant en cause la crédibilité de l’accusatrice.»

    Via Twitter?

  10. kyrahplatane dit :

    Kavanaugh devrait en passer un test de polygraphe.

    1. Toile dit :

      Non, il devrait se récuser.

  11. eau-vive dit :

    Si quelques républicains se joignent aux démocrates pour demander une pause dans le processus de nomination du juge Kavanaugh, c’est qu’eux aussi ont des doutes sur l’intégrité du juge et qu’en plus, ils doivent recevoir des pressions du public.
    Si le juge n’a pas été honnête au sujet de cet événement, comment lui faire confiance pour toutes les causes qu’il aura à défendre à l’avenir ?
    Reste à savoir comment la Maison Blanche va gérer cette situation. Fouiller dans la vie privée de la plaignante? Ça ne serait pas du tout surprenant et s’ils ne trouvent rien, eh bien ils vont en inventer, ce ne sera pas la première fois.
    Trump va se démener comme un diable dans l’eau bénite parce qu’il est impliqué jusqu’au cou dans ce genre d’affaires lui aussi.

    J’ai une pensée toute particulière pour madame Ford, les prochains jours vont être très éprouvants pour elle et ça va lui demander beaucoup de courage.

    1. Michèle dit :

      « J’ai une pensée toute particulière pour madame Ford, les prochains jours vont être très éprouvants pour elle et ça va lui demander beaucoup de courage »

      En effet! Les répus ne la manqueront pas, malheureusement. En espérant qu’elle s’en sorte fière d’avoir tenu à ses croyances, et non meurtrie par les salopards de la MB.

      Question: le fait que les dems + quelques répus réclament une pause, cela serait-il suffisant pour exiger le dépôt des milliers de pages manquantes au dossier lors de la mise en nomination de Kavanaugh?

  12. gigido66 dit :

    Les Républicains agissent ici comme de vrais bulldozers…rien ne les arrête dans leur plan de match, celui de transformer la Scotus en leur faveur pour au moins une génération avant les élections de mi-mandat.
    On voit à quel point ils sont machiavéliques.
    Si leur candidat est le “nec plus ultra”, comme ils semblent vouloir dire, alors ils devraient accepter une pause…quand on aura éclairci la situation, le juge Kavanaugh devrait être élu sans problème…mais le temps presse…c’est la course folle pour atteindre leur objectif…résultat on fonce coûte que coûte!

  13. Peace&Love dit :

    Une pause, une trêve, peu importe comment on nomme cela. Si on peut gagner du temps avant sa nomination peut-être apprendrons-nous d’autres histoires qui ressemblent à celle de Mme Ford, qui mineront la crédibilité de Kavanaugh et qui feront en sorte qu’il ne soit jamais nommé.

    « P.S. : L’avocate de l’accusatrice, Debra Katz, a déclaré au Today Show de NBC que sa cliente était prête à témoigner devant la commission judiciaire du Sénat. »

    Si son témoignage est crédible, est-ce suffisant pour ne pas nommer Kavanaugh?

    Est-ce possible? Je rêve en couleurs?

  14. sorel49 dit :

    A mon avis, le fait que Kavanaugh avait 17 ans
    change totalement cette acccusation. C’est beaucoup plus grave. Kavanaugh était à un an de l’âge adulte. Au début, je croyais que ce fut un cas de tripotage entre adolescents de 14,15ans en mal de connaître la différence des sexes.

  15. chrstianb dit :

    [mode sarcasme ON]
    La Maison Blanche va faire appel à un expert pour contre attaquer la crédibilité de Mme Ford : Alex Jones
    [mode sarcasme OFF]

  16. gigido66 dit :

    L’âge de la majorité aux Etats-Unis?

    1. Emalion dit :

      21 ans

      1. gigido66 dit :

        L’évenement se serait produit dans une “…réunion d’adolescents dans une maison du comté de Montgomery…”
        Au Maryland, l’âge pour le consentement est 16 ans…
        Elle en avait 15 et lui 17…

      2. gigido66 dit :

        L’âge pour consommation d’alcool au Maryland: 21 ans…il en avait 17!

      3. jaylowblow dit :

        Faux, dans tous les États sauf trois (Alabama, Mississippi et Nebraska) l’âge de la majorité et de 18 ans. Vous vous mélangez avec l’âge de consomation d’alcool.

        https://www.liveabout.com/age-of-majority-chart-2300968

      4. Simonolivier dit :

        Non 18

    2. Michèle dit :

      Au niveau du consentement d’ordre sexuel, n’est-ce pas 18 ans ? L’âge de consommation d’alcool est de 21 ans.

      1. Emalion dit :

        ca dépend des états ça varie de 16 a 18 ans (merci wikipedia)

  17. Apocalypse dit :

    @Emalion – 07:21

    ‘Si je me référe au test passé, elle me semble être passablement crédible. Ce n’est pas une junkie ou une star du porno en mal de gloire et de richesse. Ca jette un doute sur la moralité du personnage.’

    Ouf, j’ai sursauté en vous lisant et pas dans le bon sens! C’est ce qu’on appelle avoir le jugement rapide sur certaines catégories de personnes. Y en a-t-il d’autres que n’ont pas la note minimale?

    Donc, professeur d’université, pas de problème, elle est crédible; si elle était ingénieure, est-ce que ça passe aussi?

    Disons qu’avec le spectacle qui sort de la Maison-Blanche, je ferai attention avant de porter un jugement. On parle du président des Etats-Unis et pourtant … :-(.

    1. Emalion dit :

      Attention au jugement rapide vous aussi : ca rien a voir avec la profession « Apocalypse » ca plus a voir avec la confirmation par le polygraphe, , l’attitude (rien a gagné $$$) et la confirmation avec la thérapie sexuelles. Si vous considérer Stormy Daniel sur le meme pied d’égalité que Mme Ford je suis inquiet 🙂

      1. Cyto dit :

        Clifford a bien indiqué ne pas avoir été contrainte, mais bien menacée plus tard, ce qui lui a fait signer le fameux contrat, alors que Ford a été agressée et fait partie de #metoo.

        Les deux histoires sont crédibles et à ce point également véridique suite à un polygraphe.

        Je n’ai encore vu nulle part qu’une star du porno est forcément en quête de richesse peu importe ce qu’elle fait ou ce qui lui arrive.

        Clifford est devenue une cible mouvante quand elle a commencé à parler, Ford le devient aussi depuis quelques jours.

  18. Emalion dit :

    la majorité vs la majorité sexuelle aux états-unis : https://fr.wikipedia.org/wiki/Majorit%C3%A9_sexuelle_aux_%C3%89tats-Unis

    1. gigido66 dit :

      Merci pour la référence.

  19. Apocalypse dit :

    @kyrahplatane – 7h42

    Le résultat du polygraphe n’est pas admissible en court. Cela dit, vous pouvez parier ce que vous avez de plus précieux que M. Kavanaugh n’accepterait jamais de s’y soumettre.

    1. InfoPhile dit :

      N’empêche que sur une base volontaire, il aurait tout à gagner s’il passait un tel test… sans l’échouer, bien sûr!

  20. P.L. dit :

    Je trouve cette nouvelle tout de même encourageante. Après tout, il ne fallait pas s’attendre à grand chose des Républicains siégeant à ce comité, 11 hommes blancs… (parce que malgré un nom pouvant porter à confusion, Lindsey Graham est bien un homme) Que deux de ces hommes (Graham et Flake) aient retrouvé une décence, c’est inespéré, même si pour Flake nous aurions peut-être dû nous y attendre. C’est le même sénateur qui avait refusé de soutenir Roy Moore en Alabama et plutôt soutenu son adversaire démocrate. Il est conservateur rétrograde jusqu’au bout des ongles, mais il a de vraies valeurs et s’y tient.

  21. Guy Gibo dit :

    On ne saura sans doute jamais le vrai fond de cette histoire… Ça va jouer dur probablement et cette dame aura besoin de toute son énergie pour passer à travers. On se souvient de l’histoire de Clinton avec la stagiaire dont l’histoire la suivra toute sa vie.

    Ce que l’on sait par contre est qu’un juge à la Cour Suprême, quel qu’il soit, se doit d’être au-dessus de tout soupçon sur l’ensemble de son parcours. Le fardeau de la preuve est maintenant de son côté et s’il n’arrive pas à convaincre on peut s’attendre à ce qu’il se récuse éventuellement sinon il risque d’entacher sa carrière.

    C’est d’ailleurs peut-être dans on intérêt si jamais il a eu des avis ou des conseils plutôt anachroniques lors de la période des 35 mois vécus à la Maison Blanche. Ces documents ou dossiers qui sont restés sur les tablettes pourraient ressortir un jour… Il y a de quoi faire réfléchir quelqu’un sauf quand on s’appelle Trump bien sûr.

  22. Danielle Vallée dit :

    Souvenez-vous que Kavanaugh c’était le membre de l’équipe de Ken Starr qui insistait pour que chaque détail sordide de l’affaire Lewinski soit étalé au grand jour même si cela détruisait les Clinton et le pays….

    Parfois Dieu se moque de toi et t’accorde ce que tu demandes…. il a voulu être nommé a ce poste, et Dieu va s’occuper de le remettre à sa place.

    Kavanaugh de toute manière est un menteur invétéré qui n’aurait jamais dû être considéré pour le poste. Et en date d’hier il n’y avait que 38% de la population qui l’appuyait.
    Le seul fait qu’il ne se récuse pas confirme son manque d’intégrité.

  23. soimegne dit :

    Chers Républicains, deux poids deux mesures… On veut tout faire pour faire ratifier une candidature avant le 8 novembre… Par contre, quand le 16 mars 2016, soit plus de 10 mois avant la fin de son mandat, Barack Obama a présenté une candidature à la SCOTUS, ils sont montés aux barricades en hurlant qu’il n’avait aucune légitimité pour le faire…

  24. A.Talon dit :

    «Au moins trois sénateurs républicains ont joint leur voix à celle du chef de la minorité démocrate au Sénat et réclamé une pause dans le processus de confirmation du juge Brett Kavanaugh à la Cour suprême des États-Unis.»

    On dirait bien que le superbe pur-sang républicon s’est transformé en picouille défraîchie.

    Compte tenu du calendrier électoral, cette pause équivaudrait à une remise sine die de la nomination de Kavanaugh. On peut présumer que le Congrès sera pas mal moins complaisant envers tout ce qui provient de la Maison-Brune après la prévisible vague bleue de novembre prochain.

  25. Lecteur-curieux dit :

    Ils veulent, côté démocrate, mettre Kavanaugh hors-circuit pour des raisons politiques, les Républicains qui veulent le nommer c’est aussi pour des raisons politiques et ceux demandant une pause aussi. Tous des égoïstes comme on dit en économie.

    Pour ce qui est d’une victime ou une victime alléguée, les dernières personnes à qui je conseillerais d’en parler sont bien les partis politiques ayant un intérêt électoral et les autres sont les journalistes. Il vaut mieux faire comme Breanna Stewart un coup les démarches légales toutes faites mais se confier publiquement qu’elle aussi a été victime. Ou Dodo à TLMEP.

    N’empêche que cela leur appartient. Et on pense aussi à plusieurs cas , sans cette dénonciation publique. Le type continue ses abus. Un Ghomeshi ? Alors quoi ? Il faut donner son soutien voilà tout.

    Kavanaugh devient plus important que Ford, l’inverse du bon sens.

  26. Alexander dit :

    La nomination d’un juge à la Cour Suprême devrait dépasser les idéologies politiques si quelqu’un pensait au bien du pays d’abord avant ses propres petits intérêts.

    Un juge ne devrait jamais être la marionnette du président.

    Si on a le moindre doute sur Kavanaugh, qu’on réévalue sa candidature depuis le début. Y a rien qui presse. Parler de calendrier électoral en novembre relève de l’opportunisme pur et simple.

    Mais ce pays est coupé en deux et personne ne concède rien à l’autre partie.

    On parle juste du plus haut tribunal du pays, quand même. Ce sont des personnes nommées quasi à vie.

    Tant qu’à moi, la qualité, la compétence et la probité absolue sont trois critères incontournables.

  27. A.Talon dit :

    Il semble bien que le candidat orangé pour la Cour Suprême soit perclus de dettes, à l’image de son maître adoré. Heureusement qu’il a de bons amis pour tout éponger. Tiens donc.

    Un juge ne devrait-il pas être au-dessus de tout soupçon? Alors pourquoi choisir un juge si faible devant la tentation? Un juge qui accumule les dettes de consommation de manière effrénée? Un juge qui pourrait se faire acheter si facilement?

    «The Mystery of Brett Kavanaugh’s Baseball-Ticket Debt
    How did the nominee for the Supreme Court spend $60,000 to $200,000 on Washington Nationals seats—and how did he pay it off so quickly?»
    https://www.theatlantic.com/politics/archive/2018/07/new-strike-against-kavanaugh-season-tickets/565022/

    1. sorel49 dit :

      C’est le standing de vie de Kavanaugh. Sans son club à Kwewood Bethesda , ses places au club de baseball, il perdra ses amis. Il faut qu’il travaille fort comme juge de la SCOTUS, du overtime ?

  28. papitibi dit :

    la Maison-Blanche entend contre-attaquer en mettant en cause la crédibilité de l’accusatrice.

    Le terrain de la CRÉDIBILITÉ me semble être un terrain miné pour la Maison Trump. Me semble…..

    Surtout que s’il est vrai que la dénonciatrice en parlait déjà en 2012, sous une présidence démocrate et alors que Kavanaugh était loin d’avoir éyé pressenti pour un poste à la Cour suprême, en toute objectivité, elle n’avait alors AUCUN intérêt partisan à dénoncer Kavanaugh.

    Si un juge IMPARTIAL devait évaluer la crédibilité de la madame en fonction de cette absence d’intérêt partisan en 2012, alors la madame passerait le test avec succès.

    Et puisqu’elle est déjà une femme de carrière, qu’elle n’arien à gagner à s’exposer ainsi (bien au contraire!!!), de savoir qu’elle avait plus à perdre qu’à gagner (sur le plan de sa propre réputation), au moment de la dénonciation initiale, ça risque d’ajouter à la crédibilité.

    Dans le coin opposé, Kavanaugh, lui, a tout à perdre puisque le poste pourrait lui échapper. Bref, s’il l’a agressée – SI -, alors il a intérêt à mentir.

    Ça aussi, aux yeux d’un juge impartial, ça joue contre le monsieur et en faveur de la madame. Ici, c’est mon expérience de plaideur qui parle. Après avoir vu défiler des milliers de témoins, on finit par avoir une p’tite idée des critères dont se servent les ceusses qui sont chargés d’évaluer la crédibilité.

    Je disais ça d’même, là, là… Anyway, c’est le gros bon sens non?

    1. onbo dit :

      un gros bon sens… éclairé par un peu de pratique, mettons.
      Merci pour le double éclairage. 😉

  29. quinlope dit :

    Je ne nomme ou ne propose que les meilleurs.
    DJT

  30. Gilbert Duquette dit :

    Pour ceux qui seraient tenté de croire que c’est une accusation politique de dernière minute, j’aimerais vous référer à cet entrevue que je résume :

    Emma Brown, journaliste du Washington Post, affirme que Christine Blasey Ford, qui a accusé Brett Kavanaugh d’agression sexuelle, s’est d’abord adressée à elle « au début du mois de juillet » avant qu’il ne soit annoncé comme candidat de la Cour suprême du président Trump.

    https://us.cnn.com/videos/politics/2018/09/17/emma-brown-kavanaugh-allegations-nomination-new-day-vpx.cnn

  31. Guy Gibo dit :

    C’est à mourir de rire quand les Républicains hurlent parce que la poursuite est apparue à la dernière minute dans ce processus… Et puis qu’en est-il des milliers de documents mis à la disposition du comité de nomination quelques heures avant l’ouverture de la scéance… Des milliers de documents et encore là il en manque puisqu’on attend toujours ceux de la période du prétendu juge lors de ses 35 mois à la MB. Vive la démocratie à l’Américaine… Et après ça ils viendront faire la leçon aux autres nations? Fini cette époque… Les USA ne règne plus sur le monde désormais. Trump aura réussi son boulot! (Steve Bannon)

    1. Michèle dit :

      Bien dit, Guy Gibo

  32. Lecteur-curieux dit :

    Je veux des juges pouvant obtenir disons les 2/3 de l’appui du Congrès, les 2/3 de chaque Chambre s’il faut. Les nominations principalement politiques ne passeraient plus. Les deux partis devraient faire des compromis.

    Des allégations contre un candidat seraient toujours possible mais le ou la juge ne serait jamais ou presque celui d’un seul parti.

    Kavanaugh serait déjà éliminé. La machine serait complètement paralysée ou on les forcerait à être moins partisans?

  33. onbo dit :

    Je me demandais pourquoi la Scotus semblait être en train de revenir dangereusement sur Roe vs Wade.

    Le document qui suit explique cette mouvance, en trois volets publiés à une semaine d’intervalle. Part 1, part 2, part 3.

    http://www.talk2action.org/story/2007/4/29/15140/0729/Front_Page/An_Opus_Focus_on_SCOTUS_Part_1_

  34. MHD Puissance dit :

    La stratégie démocrate depuis le début est « delay delay delay ». Leur objectif était de remettre le vote après les mid-terms. Les voilà maintenant entrain de dire qu’il est trop tôt pour faire témoignée que la présumée victime.

    1. Math dit :

      Stratégie du « delay delay delay »?
      Messemble que j’ai vu ça déjà. il y a quelques années, non?
      math

    2. el_kabong dit :

      @math

      En fait, c’était beaucoup plus direct : les répulibans ont carrément empêcher un président légitime de nommer un juge, en refusant même de tenir l’audition (sachant très bien, au demeurant, qu’ils n’auraient rien eu à lui reprocher, autre qu’être le choix d’Obama)…

      C’est ça la vision répulibane de la démocratie et du respect de la constitution…

    3. sorel49 dit :

      Les américains « achètent » un juge SCOTUS pour la vie. Il vaut mieux de bien réfléchir avant de s’engager, on ne fie pas à un Grassley pour imposer un. Il faut dépolitiser cette nomination.

  35. gigido66 dit :

    Comme on dit, chacun tisse sa toile et finit par s’empêtrer dedans…

    1. sorel49 dit :

      La candidature de Kavanaugh est l’oeuvre de McGahn , l’avocat conseil de la Maison -Blanche. Il préparait le dossier du passé de Kavanaugh, les rencontres de lobbying auprès des sénateurs et assistait Kavanaugh à la comparution devant le comité sénatorial. On le voyait assis tout juste derrière Kavanaugh pendant les 5 jours. Une fois la confirmation de Kavanaugh faite, il s’en ira.

      Question : Kavanaugh est il seulement le poulain de Trump ou bien celui de toute la machine républicaine conservatrice ?

  36. Guy Gibo dit :

    @MHD Puissance
    Bravo cette fois-ci vous avez tout compris… Tout comme Trump pousse la machine à la va vite pour passer le candidat qui lui sauvera la peau si c’est nécessaire au lendemain des midterms. Éblouissant la démocratie à l’Américaine n’est ce pas? L’armement nucléaire, les forces armées les plus puissantes de la planète dirigée par une administration digne d’une république de bananes. Oui vous avez enfin compris les enjeux…

  37. Math dit :

    Question;
    Est-ce que les membres de la cour suprême on leur mot à dire sur leur futur collegue? ou au moins le droit de donner leur opinion? Après tout c’Est avec eux que le futur juge va travailler pour les…30?….prochaines années.

    1. Gilbert Duquette dit :

      @ MAth

      …Est-ce que les membres de la cour suprême on leur mot à dire sur leur futur collegue?…
      Non

      …ou au moins le droit de donner leur opinion?…
      Non

      La raison, le législatif ne peut être politique (du moins en théorie) et ne peut biaiser le processus. Sinon, la SCOTUS pourrait à terme n’être qu’un club où tout les juges auraient la même opinion.

      1. Math dit :

        @Gilbert Duquette
        Donc le législatif ne peut être politique. mais les nomination le sont assurément puisque nommé par les politiciens et sans l’avis du ci-législatif.

  38. Gilles Morissette dit :

    Il semble bien finalement qu’il y a comme on dit « de l’eau dans le gaz » dans le processus de confirmation de Kavanaugh. Plus on en apprend sur cette sordide histoire, plus Kavanaugh a l’air d’un parfait salaud.

    Hier, on apprenait que le Post a eu accès aux notes de la thérapeute qui a suivi madame Ford. Aujourd’hui, on apprend qu’elle a passé avec succès le test du polygraphe. Il y a également l’histoire des billets de baseball dont le blogueur « A. Talon » parle dans son commentaire de 09h00 qui soulève plusieurs questions quant à l’éthique et l’intégrité de Kavanaugh.

    Le possible témoignage de madame Ford devant le comité sénatoriale permettrait aux élus d’évaluer sa crédibilité et par la suite de confronter Kavanaugh aux allégations de la victime.

    De lire que la MB songe à attaquer la crédibilité de madame Ford n’a rien de surprenant. Qu’attendre d’autres d’une bande de « salopards d’enfoirés de fils de pute » sans honneur et sans intégrité qui sont prêts aux pires bassesses pur sauver leur cul. Quand on songe que ce sont les mêmes enfoirés qui il n’y a pas si longtemps, défendaient le pédophile Roy Moore des allégations très graves qui pesaient contre lui. Deux poids, deux mesures.

    La suggestion des élus républicains dont Lindsay Graham qui est devenu un « cheerleader » du Gros Salopard, a du sens. Il y a actuellement trop de zones d’ombres dans ce dossier pour qu’on confirme cette nomination comme une lettre à la poste. La nomination d’un juge à la SCOTUS est un processus qui aura des impacts certains sur la vie de millions d’Américains. Les décisions prises dans cette Cour vont façonner le droit américain pour des générations.

    Il faut donc s’assurer que le candidat choisi par le président présente toutes les qualités morales requises pour faire le travail.

  39. A.Talon dit :

    On n’aura pas eu la paix longtemps. Trois petites journées de repos et le troll impuissant est revenu. Préparez-vous à une kyrielle de nouveaux pseudos ridicules sortis de nulle part.

    1. Bartien dit :

      Il faut se souvenir que son départ est suite (un hasard ?….je ne crois pas) à notre intention de cesser de lui répondre. Alors selon moi si on continue sur cette lancée, il perdra tout intérêt à se manifester.

      C’est sûr que si il fait des commentaires intelligents suscitant un sain débat, je n’ai aucun problème…mais l’histoire nous a montré que….

      À suivre

  40. Gilbert Duquette dit :

    Question???

    Est-ce qu’un juge de la SCOTUS une fois sa nomination approuvée pourrait faire l’objet d’une poursuite advenant que les preuves soient en béton???

    exemple fictif : Un juge passe au travers l’entièreté du processus, durant ce processus de nomination, des faits troublants remontent à la surface comme par exemple une agression sexuelle. Malgré ses faits troublants, ce juge est nommé à la SCOTUS avant que le FBI puisse terminer son enquête.

    Le FBI complète son enquête et démontre au procureur que oui il y a assez de preuves (ex.: ADN, témoins, etc,) pour poursuivre ce juge qui vient d’être assermenté à la SCOTUS.

    Son nouveau poste le protège-t-il de toute poursuite?? SI la réponse est oui, jusqu’où va cette immunité???

    Cela le protègerait-il d’un meurtre commis plusieurs années auparavant???

    1. MHD Puissance dit :

      @Gilbert Duquette Un juge de la SCOTUS peut être destitué. (Impeached) Mais avant d’être nommé, le FBI va faire un examen approfondi de leur passé pour s’assurer qu’il n’y a pas de squelettes dans le placard. Je crois que c’est Grassley qui mentionnait que le FBI n’avait rien trouvé dans le passé de Kavanaugh.

      1. Math dit :

        @MHD Puissance
        Eh bien on dirait que ce GRassley a mal fait son travail…

    2. chrstianb dit :

      Il y a un processus de destitution par le chambre des représentants qui doit être approuvé par le Sénat. Il y a eu le cas du juge Samuel Chase au tout début du XIXe siècle: destitué par les représentants, acquitté par le Sénat.
      https://en.wikipedia.org/wiki/Samuel_Chase#Impeachment

      1. Gilbert Duquette dit :

        @ Christianb

        Merci pour votre réponse.

  41. Pierre s. dit :

    ————————

    Chose sur …

    Plusieurs voyants rouges d’allumé qui indiquent que
    la candidature de Kavanaugh est problématique … et on le
    rappelle il s’agit d’une nomination à la SCOTUS.

  42. Pierre s. dit :

    ———————–

    Et la réaction de kavanaugh a cette accusation me laisse
    passablement perplexe. Et encore plus la grossière tentative
    d’intimidation de la MB à l’égard de la victime.

    Il existe, et particulièrement sous Trump, un mouvement de protection des
    crapules hallucinant. Et dans le cas présent même l’état se met en branle
    pour protéger un homme dont les activités professionnelles passés font
    sourciller et la va s’ajouter une sordide histoire d’agression sexuelle.

    Et comme toute réponse qu’on reçoit … le sénat veux procéder rapidement
    et la MB va se charger d régler le cas de la présumé victime.

    Vraiment j’hallucine.

  43. darrylfzanuck dit :

    Meme si nous vivons dans une époque différente,Clarence Thomas vers 91-92 avait été accusé par Anita Hill,il s’en est sorti et siege toujours…il semblerait aussi que sa conduite depuis ce temps ne se soit pas améliorée beaucoup,des femmes vont-elles se joindrent contre lui maintenant? Le cas présent est trop expéditif,les reps font exactement le contraire que lors d’une nomination non partisane de Obama ,ils sont extremement malhonnetes.

  44. Gilbert Duquette dit :

    Kavanaugh se dit prêt à répondre aux questions soulevées par Mme Ford et pour cela, il a engagé un avocat. Comme dirait Trump : quand t’as rien à cacher pourquoi engager un avocat???

    1. sorel49 dit :

      parce que Kavanaugh , tout futur juge de la SCOTUS qu’il sera,
      n’est point sûr de ses droits. 😀

  45. darrylfzanuck dit :

    Au pire Kavanaugh va invoquer la prescription ou d’etre mineur a cette période,mais sa nomination doit etre retardée si le FBI enquete,on verra bien.

  46. Gilbert Duquette dit :

    Le commentaire du Donald au sujet de Kavanaugh

    « l’une des meilleures personnes que j’aie jamais connues. »

    « Je ne lui ai jamais trouvé une petite imperfection, » dit Trump. « C’est quelqu’un de très spécial. »

    M. le Président suggère qu’un retard dans le vote de confirmation de M. Kavanaugh pourrait être acceptable.

    « Si cela prend un peu de retard, cela prendra un peu de retard, a dit M. Trump. « Ça ne devrait pas être grand-chose. »

    Comme encore et toujours, les choix de Trump sont des êtres parfaits jsuqu’à ce qu’ils deviennent des Rats.

    1. sorel49 dit :

      Le signal est donné – l’Andouille de président a ouvert la possibilité
      d’un retard de votation , le sénateur Grassley du comité sénatorial ne peut plus refuser d’entendre Mme Ford.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :