Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

gettyimages-1009513892

Pendant que des mega-incendies dévorent des dizaines de milliers d’hectares en Californie et entraînent l’évacuation de milliers de personnes, l’administration Trump propose de suspendre les normes environnementales imposées à l’industrie automobile par Barack Obama. Aucun rapport? Allons-y voir de plus près.

Les normes d’Obama prévoyaient des augmentations graduelles de l’autonomie des véhicules pour atteindre un objectif de 54,5 milles pour un gallon d’essence (4,32 litres aux 100 kilomètres) en 2025. L’administration Trump propose plutôt de geler les normes à 37 milles pour un gallon d’essence. Tout comme les environnementalistes, les constructeurs automobiles et les groupes de consommateurs, plusieurs États ont promis de contester cette «stupidité de toutes les façons possibles», pour reprendre les mots du gouvernement de Californie, Jerry Brown.

Les normes d’Obama avaient pour objectif de contribuer à l’économie d’énergie et à la réduction des émission de CO2 qui contribuent au réchauffement climatique. Réchauffement climatique qui est lié jours-ci à l’intensification des incendies de forêt en Amérique du Nord et en Europe.

(Photo Getty Images)

63 réflexions sur “Pendant que la Californie brûle…

  1. Pierre dit :

    M.Hétu… le mot clé OBAMA comme toujours ce qu’il a fait l’agent orange doit le détruire, et respecter les normes ça représente une perte de quelques 12 milliards de baril de pétroles, pas trop bon pour ses amies « les pétrovoleuses ». Sauf que et CNN vient d’en parler également 12 états vont aller à l’encontre des futures lois de la Maison Blanche

  2. Navy dit :

    Pendant que la Californie brûle, on relance la production du charbon « propre », on met à terre toutes les lois pour protéger l’environnement, on ira chercher du pétrole dans les parcs nationaux et en Alaska, on va forer du pétrole au large des côtes américaines.

    1. isabelle des dit :

      … au large des côtes…. Mais pas de celles de la Floride, bien entendu.

  3. Martin cote dit :

    Trump et son administration se foutent de l’avenir de leurs enfants…tout çe qui les intéressent, c’est de faire plaisir à leur lobby du petrole qui contribue à leur caisse électorale et défaire ce que l’administration Obama a MercI s en place

    1. Madalton dit :

      À cet âge, certaines personnes actives au travail ne pensent qu’à court terme car leur horizon de temps est très court. C’est le cas de Trump. J’avais un patron comme ça.

  4. Rustik dit :

    Il est très difficile d’imputer un événement particulier à un phénomène global qui est à priori fluctuant. Une année record d’incendies peut se produire sans qu’il y ait de réchauffement climatique. Relié l’un et l’autre sans ambages, c’est cet amalgame trop souvent utilisé qui donne des munitions aux climatosceptiques.

    Ceci dit, le réchauffement est un fait. Avec un climat plus aride, il y aura plus de feu de forêt en moyenne. Et la politique proposée par Trump est totalement irresponsible, pour ne pas dire imbécile.

    Mais concernant les incendies actuels, le mieux que l’on puisse conclure : le réchauffement va entrainer davantage d’épisodes d’incendies similaires à cet épisode qui frappe actuellement (sans savoir si cet épisode est officiellement dû au réchauffement). Ne donnons pas de munitions aux négationistes!

    1. chrstianb dit :

      Sauf que la Californie brûle depuis 5 ans… Ce n’est plus un épisode.

    2. A.Talon dit :

      @ Rustik 17h30
      «Il est très difficile d’imputer un événement particulier à un phénomène global qui est à priori fluctuant.»

      Parfois les chiffres parlent d’eux-mêmes.

      «Cal Fire Report Shows 2017 Nearly Doubled the Number of Wildfires in 2016 — Analysis shows five of the 20 most destructive fires in California history occurred in 2017»
      https://www.nbclosangeles.com/news/california/2017-Nearly-Doubled-Wildfires-in-2016-Cal-Fire-467800333.html

      Du 1er janvier au 29 juillet 2018, la Californie a déjà subie 3770 feux de forêt ou de broussaille, en augmentation de 10,7% sur la moyenne des 5 dernières années. Parallèlement, 292455 acres ont déjà été ravagés durant la même période, soit 2,46 fois la surface moyenne des 5 dernières années.

      «Fire Statistics – State of California»
      http://cdfdata.fire.ca.gov/incidents/incidents_stats

      1. Rustik dit :

        @A Talon,
        Attention avec ces chiffres, 5 ans, 10 ans, en météorologie, ça peut être un épisode. As-tu les données des 1000 dernières années, ce serait déjà plus pertinent?

        Ce que je déteste dans l’argument présenté ici : c’est certain ces feux sont dû au réchauffement (alors qu’il n’y a scientifiquement aucune certitude, mais qu’une corrélation hautement probable), c’est que cet argument, où les gens sont si certain d’une chose qui n’est pas une certitude, et bien, les négationistes reprennent cela à la première vague de froid pour dire que le réchauffement climatique n’existe pas! Et là, ceux qui comme toi sont certains d’une chose incertaine vont dire à l’autre « tu prends un événement pour une certitude, ce n’est pas un vague de froid qui contredit le réchauffement » (ce qui est vrai, comme ce n’est pas une augmentation des feux de forêt, pris isolément, qui démontre le réchauffement).

        Je sais que le réchauffement existe, je déteste seulement quand les gens utilisent des certitudes pour ce qui ne l’est pas.

      2. A.Talon dit :

        @ Rustik 20h31
        «As-tu les données des 1000 dernières années, ce serait déjà plus pertinent?»

        S’il vous faut 1000 années de comptabilité précise de feux de forêt et de mesures thermométriques pour vous persuader de quelque chose, autant mettre fin immédiatement à cette conversation. Ces données n’existent tout simplement pas. La glaciologie donne cependant d’excellentes informations climatiques et sur une plus longue période de temps.

        «Ce que je déteste dans l’argument présenté ici : c’est certain ces feux sont dû au réchauffement »

        Je n’ai aucunement affirmé que ces incendies étaient CERTAINEMENT reliés au réchauffement climatique. Par contre, j’ai suggéré que les chiffres des dernières années tendaient à démontrer une aggravation du phénomène. On parle alors de corrélation, pas de certitude.

        «les négationistes reprennent cela à la première vague de froid pour dire que le réchauffement climatique n’existe pas!»

        En somme, mieux vaut ne jamais rien dire sur le dérèglement climatique afin de ne pas donner du grain à moudre aux climato-négationnistes. En bout de ligne, il n’y aura plus qu’un seul discours: le leur. Bravo, champion.

        «Et là, ceux qui comme toi sont certains d’une chose incertaine vont dire à l’autre…»

        Je vous suggère de lire mes commentaires de 17h45 et 18h35 avant de tomber dans le sophisme de l’homme de paille. D’une part, je connais très bien la différence entre météorologie et climatologie. D’autre part, je suis d’avis que M. Hétu aurait dû choisir un meilleur exemple que les feux californiens. La présente canicule planétaire est nettement plus convaincante.

      3. Lanaudoise dit :

        À Génial, Martin Carli parle souvent du triangle de feu: combustible, oxygène et … chaleur. L’eau est utilisée pour faire baisser la température de l’incendie. Alors, oui, s’il y a réchauffement de la planète,on augmente les risques. Aussi simple que cela.

      4. kintouai dit :

        @ Rustik 20h31 D’où la nécessité de parler, non pas de réchauffement climatique (car, comme vous le dites, il peut se produire des épisodes de refroidissement), mais de « changements climatiques », ce qui coupe l’herbe sous le pied des « climatoseptiques » (dans le sens de « fosse septique »). De toute manière, ces tarés sont imperméables à tout raisonnement logique, car ils croient bien souvent que les humains ont côtoyé les dinosaures, le crétinationnisme allant fréquemment de pair avec le refus d’accepter que l’activité humaine est en train de modifier le climat.

    3. Boileau dit :

      C’est toujours la même confusion. On confond météo(une photo) et climat(un film genre très long métrage).
      Les météorologistes, qui ont peur de se mouiller, n’osent jamais faire le lien entre un événement précis et un changement à long terme. Sauf qu’ils oublient à chaque fois de clairement préciser pourquoi.

      Le climat est une accumulation de statistiques reliées à la météo; et on ne peut faire de statistiques avec un seul événement, comme le font les amateurs de sports.

      Donc, ce fameux événement météo extrême s’il se répète à une fréquence suffisante devient statistiquement significatif.
      Ce qui est malheureusement le cas depuis suffisamment longtemps pour arrêter de nier ! 🤨

      1. A.Talon dit :

        Voici une excellente explication de la différence existant entre la météo et le climat par l’astrophysicien et vulgarisateur scientifique Neil deGrasse Tyson:

        «Weather Versus Climate Change | Cosmos: A Spacetime Odyssey»

  5. ghislain1957 dit :

    Quand un républicain se présente en chambre avec une balle de neige en disant qu’il n’y a pas de réchauffement climatique, on comprend pourquoi tRump et son administration prennent une telle décision.

  6. Apocalypse dit :

    De plus en plus de signes inquiétant de Dame Nature et pourtant, le message ne passe toujours pas chez plusieurs politiciens. Hier au Canada, on a annoncé des normes moins contraignantes pour certaines industries. Nous verrons sans doute des catastrophes climatiques, non pas dans cent(100) ans, mais d’ici quelques années qui vont coûter des milliards et des milliards aux gouvernements de la planète; là, les gens vont dire, on aurait dû accepter de payer un prix économique bien avant d’avoir à dépenser tant d’argent pour gérer les conséquences des désastres.

    Les politiciens, toujours une seule préoccupaton, prendre le pouvoir ou le garder. Ca fait longtemps que les problèmes climatiques sont dans le colimateur, mais on pense toujours à court terme, préparez-vous, ça va être très laid de votre vivant et on pourra dire qu’on a couru après, alors … aucune excuse!

    Jerry Brown: Two Thumbs Up!

    Ca en prendrait bien plus comme vous.

    1. Cyto dit :

      Le prétexte, que les États-Unis en abandonnant les normes de protection de l’environnement, crée un problème aussi de concurrence pour les industries qui voudraient quitter le Canada, il faut bien dire que ça crève le coeur, mais on n’a peut-être pas tant le choix pour passer la période noire trumpienne.

      Ce qui est tragique, c’est que les efforts étaient déjà insuffisant. Comment on va réparer nos erreurs si tout les incitatifs à faire mieux disparaissent?

      Comme si à quelque part on a décidé que ça serait plus simple de juste se calisser des générations futures qui vont payer très longtemps pour nos actes d’aujourd’hui. On va s’installer sur mars, non, les plus riches vont s’installer sur mars et profiter de la vie pendant qu’on va se faire cuire le cul.

      Quand la responsabilité est partagée par 7 milliards de personne, personne n’est coupable, mais tout le monde est responsable.

      1. A.Talon dit :

        «mais on n’a peut-être pas tant le choix pour passer la période noire trumpienne.»

        Pourquoi abaisser nos standards, d’autant plus qu’ils ne risquent pas d’être relevés de sitôt? En affaires, il y a pourtant toujours des opportunités à saisir en toutes circonstances. Aussi bien voir l’épisode trumpiste comme une chance inespérée de prendre de l’avance sur nos voisins du sud au plan environnemental. Tôt ou tard, ils reviendront sur Terre, réaliseront l’ampleur de leur bêtise et deviendront d’excellents clients. Les Chinois, grands fabricants de panneaux solaires efficaces et à bon marché, l’ont déjà compris.

    2. Lanaudoise dit :

      Super, ce vidéo de National Geographic! J’aime bien aussi la formule de Louis T: la météo, clés reste demander combien il va faire à Cayo Coco, le climat, c’esr Se demander s’il va y avoir encore un Cayo Coco.

  7. Guy Gibo dit :

    La politique c’est l’art de gérer le présent et de faire de l’argent… Les autres se chargeront du futur! (Philosophie 101 selon Trump et ses associés)

  8. danielm2757 dit :

    Pour paraphraser un moment célèbre de la seconde guerre mondiale: « Est-ce que la Californie brûle-t-elle? » Pas important elle vote démocrate!

  9. C’est beau mon donald, lâche pas. Fais en même le plus possible des conneries de ce genre d’ici les mid terms, comme ça les démocrates vont tout rafler.

  10. Aucun, mais aucun commentaire de Trump sur ces feux. Aucune empathie de sa part.

    1. papitibi dit :

      Le Golden Goonie a distribué GÉ-NÉ-REU-SE-MENT des rouleaux d’essuie-tout aux Porto-Ricains victimes de la précédente saison des ouragans.

      Cette fois, il va distribuer des bouteilles d’eau aux Calforniens: Allez asperger vos feux avec ça, gang de paresseux! On va quand même pas les arroser à vot’ place… surtout que vous avez voté pour Crooked Hillary!

      Quand même!

    2. Richard Desrochers dit :

      Je crois qu’il va envoyer des bouteilles d’eau de source.

  11. Serge Mtl dit :

    Faites marcher toutes vos neurones pour comprendre ce qui va suivre. C’est tellement «Out of mind». Selon ce que j’ai lu ce matin, le ministère de l’environnement justifie cette mesure par l’explication suivante : La mesure d’augmentation de l’autonomie des automobiles ajouteraient environ 2000 $ à 2500 $ sur le prix du véhicule, ce qui impliquerait que les acheteurs n’auraient pas les moyens d’acheter des autos neuves et devraient conserver les vieilles autos polluantes….CQFD…La mesure est pro-environnementale. Sans rire, un haut responsable du ministère a déclaré cela ce matin…

    1. Gilles Morissette dit :

      @ Serge Mtl

      Celui qui a déclaré une telle connerie est la grand boss de l’EPA, Wheeller,le remplaçant de Pruitt.

      Cr… d’imbécile. Il ne lui est jamais venu à l’idée que les normes environnementales émises par Obama allaient faire ne sorte d’augmenter l’autonomie des voitures et donc de réduire les coûts en carburant. On va payer nos véhicules un peu plus cher mais on va réduire sa consommation d’essence. Donc en quelques années seulement, le consommateur va comme ont dit « rentrer dans son argent ».

      Il est vrai que les pétrolières vont perdre des revenus car les automobilistes iront moins souvent faire le plein ce qui pourrait entraîner des pertes de revenus importantes pour elles mais ça, le taré a oublié de nous le dire. Or, qui dit « moins de revenus », dit des « contributions moins généreuses à la caisse électorale des Républicains. »

      Finalement. il n’y aura que les demeurés de sombres crétins de la base électorale de Potus 45 pour croire à de telles conneries. Rien de surprenant.

      1. Lanaudoise dit :

        Le réservoir de notre automobile branchable achetée en mai contient toujours de l’essence fournie par le concessionnaire…

    2. Toile dit :

      Andrew Wheeler, un ancien lobbyste du charbon….et un digne successeur du non moins infame Pruitt, dit prut-prut j’aime le luxe mais quand ça vient pas de ma poche.

      1. gl000001 dit :

        « wheeling and dealing » .. « Wheeler and dealer » … un dealer de chars usagés !! La pire sorte de vendeurs !!

    3. papitibi dit :

      Et pour les aider à acheter des belles carrosseries PROUDLY MADE IN TRUMP’s *AMERICA*, bin, on va mettre des taxes d’importation sur l’acier et sur l’aluminium.

      Faque…, au final, ils vont devoir la subir en double, l’augmentation des prix des voitures neuves.
      Dire que les Cubains roulent encore dans leur Chevrolet 1957!

    4. Madalton dit :

      Les pétrolières investissent dans les éoliennes. Ils doivent aussi investir dans lés batteries et/ou l’hydrogène pour se diversifier.

  12. treblig dit :

    Il va y avoir une lutte juridique entre le fédéral et la Californie pour savoir si un état peut imposer des mesures plus strictes que la Maison Blanche. Une guerre de juridiction.

    Il faut savoir que la Californie et certains états associés représentent 45% des véhicules sur la route. Les constructeurs automobiles ne veulent pas fabriquer une multitude d’autos en fonction de la règlementation anti pollution en vigueur dans les états ou dans un autre. Les constructeurs veulent une norme qui s’applique à l’ensemble des États-Unis et sur tout les véhicules. Vous voyez le problème, on achète à meilleur prix dans un état avec des mesures anti pollution moins strictes puis on revient conduire en Californie comme si de rien était.

  13. onbo dit :

    Pendant que la Californie, … Néron chante sa chanson préférée: It’t too late, nan nan nan nn anan nan, it’s too late.

    Donald Trump l’a dit distinctement à une journaliste devant caméra.

    Q: Que pensez-vous à propos des changements climatiques? rép de Trump: « It’s too late. »

    Que quelqu’un la trouve cette réponse là! par toutatis!

    Et qu’on la montre au public mille fois pour faire comprendre à tous que Donald Trump se fout de demain, des gens de demain, des USA de demain.

    Parce que ça l’intéresse pas, trop compliqué! Parce qu,i peut pas consacrer de temps à des dossiers, sa priorité c’est de gagner des élections et de se faire élire.

    Toute la Californie pourrait brûler, Donald Trump ajoute: My priority it’s the economy!

    1. gl000001 dit :

      Ça va la déviarger son économie si la Californie brûle !

      1. 👏😂

  14. Serge Mtl dit :

    J’ai retrouvé la référence pour mon commentaire précédent de 17:19.

    http://auto.lapresse.ca/201808/02/01-5191677-ladministration-trump-assouplit-les-normes-anti-pollution-des-voitures.php

    Pire que je pensais, c’est Wheeller, le patron de l’UPA, qui a déclaré cette stupidité.

  15. Gilles Morissette dit :

    « l’Idiot-En-Chef » se fait un devoir de continuer à détruire l’héritage de son prédécesseur cette fois-ci en environnement.

    Alors que plusieurs pays à travers la planète traversent des vagues de chaleur -record, la bande de ploucs à la MB essaie de nous faire croire qu’il n’y a pas de lien avec les changements climatiques.

    Les étés sont plus chauds, les hivers sont plus froids, les écarts de température s’agrandissent, les ouragans sont de plus en plus destructeurs et violents, lors du dernier hiver, certaines régions aux USA et dans d’autres pays ont reçu de grosses bordées de neige, chose qu’ils n’avaient pratiquement jamais vu auparavant, et on veut nous faire croire que les changements climatiques n’y sont pour rien.

    « Are you kidding me »? Quelle bande d’attardés. L’ignorance et la stupidité sont les valeurs qu’ils chérissent le plus. Le pire est qu’ils en sont fiers.

    En passant, est ce que Potus 45 a offert son support aux résidents de la Californie touché par cette catastrophe? Bien sûr que non. Ils ont voté pour Clinton. Qu’ils s’arrangent avec leur trouble. La prochaine fois, ils n’auront qu’à voter du bon bord.

    Bienvenue dans l’univers détraqué et complètement tordu de « l’Idiot-En-chef »

  16. leonard1625 dit :

    Et dire que je connais des supposés environnementalistes qui appuient Trump et dénigrent Obama. Je n’y vois qu’une seule raison, Trump satisfait leur très fort penchant xénophobe.

  17. onbo dit :

    L’argument de la hausse du prix des autos… est un argument de lâcheté politique.
    Quand on sait de toute évidence que les gens vont installer la clim dans leurs autos non performantes, ce qui va les rendre encore moins performantes. Comme ça, les gens vont pouvoir demeurer dans l’auto, au frais, manger dans l’auto? au frais, dormir dans l’auto, au frais, et rejeter dehors toute la chaleur…

    Et quelque part un magicien va chasser la chaleur hors des frontières, dans la mer, comme l’avait suggéré W. Bush avec ses centrales en bord de mer, l’exploration en haute mer, etc.

    Sans même sembler se douter que ce pelletage de chaleur outre frontière sur la côte Est va fatalement un jour ou l’autre revenir sur la Côte Ouest. Parce qu’il se trouve que la terre est pas plate. Il se trouve qu’elle tourne sur elle-même, allant même au devant des courants chauds générés plus tôt, des ouragans qui deviennent plus costauds et des tornades qui adorent les grands espaces de mono-culture énergivore.

    Il me semble que quelqu’un qui se sent impuissant, qui refuse la conversation avec sa population, qui au contraire pose des gestes (oui, la parole d’un président, c’est un geste) des gestes qui vont à l’envers de ce que la grande majorité des gens savent être le bon sens, devrait démissionner rapidement, sinon être démissionné.

    Et si c’est par calcul et jeu de provocation afin de monter les citoyens les uns contre les autres pour tirer profit du tumulte, c’est beaucoup plus sérieux. Impeachment n’est pas seulement un mot.

    1. Toile dit :

      Ben non, la terre est plate. Vous saviez pas ?

    2. Georges Savard dit :

      @onbo C’est un élément intéressant que vous soulevez là. Le fait que la terre soit ronde (bien qu’encore un certain nombre d’américains croient qu’elle est plate) amène la question de l’imputabilité d’un président qui prend une décision qui aura des répercussions écologiques sur d’autres territoires nationaux (la terre, ronde, tourne sur elle-même et une bonne partie du surplus de pollution engendré par cette décision est déplacée dans d’autres pays).
      Oui, c’est un motif suffisant pour procéder à un impeachment car c’est un crime à l’intérieur des USA.
      Mais aussi, c’est un crime contre l’humanité d’autant plus que les dégâts sont planétaires.
      Ma question à M. Hétu : Quelle instance internationale ou quel mécanisme internationnal pourrait enclencher quelles actions qui permettraient de poursuivre, arrêter et juger ce président pour Crime contre l’humanité ? Et qui pourrait enclencher de telles actions ?
      Le président actuel est une menace pour le peuple américain et les américains doivent s’occuper de ce problème.
      Mais il est (sur le plan environnement et notamment sur le plan des changements climatiques) aussi une menace pour le monde entier. C’est impossible qu’une coalition internationale de pays et d’organisations ne sente pas qu’elle a une responsabilité d’agir, promptement, fermement..

  18. A.Talon dit :

    M. Hétu aurait peut-être dû prendre cet exemple plutôt que celui des feux californiens puisqu’il est encore plus indiscutable:

    Pendant que l’Andouille continue d’affaiblir la réglementation sur la production de gaz à effet de serre, l’hémisphère nord de la planète mijote littéralement sous des températures caniculaires depuis le début de l’été. Jamais depuis le début de la révolution industrielle n’aura-t-on vu des températures aussi élevées, réparties sur d’aussi grandes zones géographiques et pendant une aussi longue durée.

    «Records de chaleur partout dans l’hémisphère Nord»
    https://www.meteomedia.com/nouvelles/articles/records-de-chaleur-partout-dans-lhemisphere-nord/107698

  19. kintouai dit :

    Je ne serais pas surpris que plusieurs incendies qui ravagent actuellement la Californie aient été allumés par des salopards d’extrême-droite répondant à l’appel de leur saligaud de patron « to make America a better place to live for the alt-right ».

  20. Lecteur-curieux dit :

    Mettez des taxes sur l’essence plutôt que réglementer plus sévèrement. Instaurez des péages routiers aussi avec une tarification de pointe.

    1. chrstianb dit :

      Des taxes? Pas aux États-Unis…

    2. Toile dit :

      « Taxes sur l’essence et instaurer des péages »

      Le lien avec les feux de forêt? Dans un état où le biggest VUS par membre de famille est roi et où le transport en commun est un parent plus que tres pauvre, pensez vous que ces deux mesures vont contribuer à quelque chose d’autre que d’augmenter les emissions polluantes et à effet de serre ? Pas assez fluide ainsi les autoroutes à 6 voies, il faudrait mettre des postes de péages ! Où ? Aux entrées ? En sus des sorties?

  21. fallaitquejteuldise dit :

    Avancement, futur, progression, développement, protection, environnement, stabilité, Obama, gauche, en opposition de : libre arbitre, absence de barrières, insouciance, destruction, économie libre, gestion au jour le jour, Trump, droite: 2 visions avec ses adeptes. Aucun équilibre entre développement industriel et environnement… La Terre à crédit depuis hier; plus de ressources sont utilisées que la Terre est en mesure d’en produire pendant une année courante. C’est vrai ,in god we trust, lui, va tout régler ça…

    1. Lecteur-curieux dit :

      T.Boone Pickens qui est toujours républicain et n’est pas contre Trump fait plus pour l’environnement que les curés environnementalistes mais attention, il prêche pour ses propres intérêts.

      http://boonepickens.com/?page_id=1281

      1. @ Lecteur-curieux

        Je suis curieux moi aussi, qu’est-ce qu’un curé environnementaliste???

  22. loup2 dit :

    Je vois les commentaires avant le mien. J’aimerais juste attirer votre attention sur
    ça—-> https://www.lequotidien.com/affaires/lelargissement-de-loleoduc-trans-mountain-reprendra-en-aout-ac9f3e715750b3ad2db9270d51d91b36

    et ça—> http://fr.canoe.ca/infos/quebeccanada/politiquefederale/archives/2018/08/20180801-124601.html

    Nous sommes tellement mieux…
    Les promesse du beau goss à Pierre-Elliot c’est ça en 2017.
    «Nous sommes en 2017» qu’il disait. Ben oui justin…

  23. gl000001 dit :

    Pendant que la Californie brule … Doug Ford essaie de faire pire que Trump !!!
    http://www.lapresse.ca/actualites/201808/02/01-5191753-les-manieres-du-gouvernement-ford-irritent-les-journalistes.php
    Démocrassie !!!

    1. loup2 dit :

      Ah ben. J’ai envoyer un message vers 17h30 avec deux liens.
      L’u,n que Trudeau avait manqué à sa parole en autorisant la construction du pipe-line trans-montains entre l’Alberta et le BC.
      L’autre, le recul du même Trudeau sur l’augmentation des marges que les industries vont bénéficier sur les émissions des gaz (because $ ).
      Je voulais qu’on se regarde, comme voisin des USA, que nous critiquons à raison, mais que nous ne somme pas blanc comme neige.

      Curieusement le commentaire n’a jamais été publié… Pourtant y’en a un qui « flood » le blogue sans cesse avec des messages plein de liens.
      J’espère que c’est pas ma remarque « critique » envers Trudeau et ses politiques qui a bloqué mon message.

      Bye Bye

      1. ________________
        @ loup2 02/08/2018 à 21:40

        Il a été publié votre texte loup, incluant les liens. Regardez un peu plus haut, à 02/08/2018 à 18:45 🙂

  24. Alexander dit :

    Disons que la vision de la protection de l’environnement par la MB est assez lousse merci. De là à faire un lien direct avec les feux actuels, ce n’est pas directement lié mais la tendance ne va pas dans le sens d’éviter d’aggraver le réchauffement climatique.

    Trump a une vision bien à court terme et ne pense aucunement à l’avenir. Lui et les lobbys qui sont derrière ces mesures. Cherchez d’où vient l’argent, toujours l’argent.

  25. xnicden dit :

    Le mois dernier il y a eu un article dans The Guardian sur les changements climatiques. Plus précisément sur un article récent du Wall Street Journal qui déformait les conclusions du scientifique James Hansen au sujet des changements climatiques formulées il y a 30 ans. Ce dernier avait témoigné à l’époque devant le Congrès. https://www.theguardian.com/environment/climate-consensus-97-per-cent/2018/jun/25/30-years-later-deniers-are-still-lying-about-hansens-amazing-global-warming-prediction

    Il appert que les auteurs de l’article du Wall Street Journal sont deux gars dans l’orbite des frères Koch.

    Ceci illustre que la désinformation sur le sujet est persistante et que des puissants intérêts financiers sont en jeu.

    Par ailleurs, une scientifique s’est plainte il y a quelques jours qu’un média lui avait demandé de venir débattre avec un bozo qui niait que les hommes avaient marché sur la lune. Elle a refusé mais l’émission s’est faite avec quelqu’un d’autre…Si ce média a le culot de proposer une débat sur ce sujet, est-ce que vous croyez qu’il va se retenir de le faire avec les changements climatiques? La course aux cotes d’écoutes et aux clics dans les médias n’aide vraiment pas…

  26. xnicden dit :

    Dans la catégorie « faisons un effort pour être juste envers la droite économique »: un article de The Economist montre que ce n’est pas tout le monde dans ce camp qui a la tête dans le sable ( merci à Jack Todd pour l’avoir porté à l’attention de ses abonnés):

    https://www.economist.com/leaders/2018/08/02/the-world-is-losing-the-war-against-climate-change

  27. xnicden dit :

    HS sur la menace de hacking pour les mid-terms. Mes excuses s’il a déjà été mis en référence: https://www.motherjones.com/politics/2018/07/the-midterm-elections-are-in-serious-danger-of-being-hacked-thanks-to-trump/

  28. stemplar dit :

    Imaginez: même les constructeurs automobiles ont promis de contester.

    Faut-il que le locataire de la Maison-Brune marche à côté de ses pompes? Pas rien qu’un peu…

  29. igreck dit :

    Les Zétats-Désunis entraînent le monde entier vers le bas !

  30. jeanlouischarette dit :

    Le plus gros problème qu’il y a avec le changement climatique, c’est que ça ne tue pas seulement les climato-sceptiques.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :