Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

1530095843008.jpg

Un nombre record de femmes brigueront des sièges à la Chambre des représentants, au Sénat des États-Unis, ainsi que des postes de gouverneur à l’occasion des élections de mi-mandat, en novembre. Le phénomène n’est pas circonscrit à un parti mais il est particulièrement remarquable au sein du Parti démocrate, qui a notamment vu la novice politique Alexandria Ocasio-Cortez (photo) battre le représentant sortant Joe Crowley la semaine dernière lors d’une primaire à New York.

Mais 2018 pourrait également être l’année des électrices. En 1994, les républicains, menés par Newt Gingrich, avaient mis un terme à 40 années de pouvoir démocrate à la Chambre grâce aux «hommes blancs en colère». Cette année, les démocrates parviendront peut-être à reprendre la majorité grâce aux «femmes diplômées en colère», a fait valoir l’analyste du Cook Political Report David Wasserman dans cet article publié il y a un peu plus d’un mois.

En voyant les résultats d’un sondage Quinnipiac publié aujourd’hui, Wasserman a dû être conforté encore davantage dans son opinion. Les démocrates jouissent d’une avance de 9 points de pourcentage sur les républicains à cinq mois du scrutin, et de 25 points de pourcentage chez les femmes. L’avance des républicains chez les hommes se situent à 8 points de pourcentage. Il y a donc un écart de 33 points de pourcentage entre les sexes. Depuis 1994, cet écart n’a jamais dépassé 8 points de pourcentage, selon l’analyste Amy Walter.

Le même sondage Quinnipiac indique que 66% des Américains appuient la décision de la Cour suprême Roe contre Wade légalisant l’avortement. Lundi prochain, Donald Trump devrait annoncer son choix pour succéder au juge Anthony Kennedy. Il saurait très bien quoi faire pour donner aux femmes une autre raison de voter contre lui.

(Photo Getty Images)

74 réflexions sur “Les femmes et les élections de mi-mandat

  1. Claude Trepanier dit :

    Elle est définitivement plus Jolie Que Pelosi.

    1. Henriette Latour dit :

      Aucun rapport avec la compétence.

    2. Gilbert Duquette dit :

      @ trepanier

      Comparer une femme de moins de 30 ans avec une de 78 ans et en arriver à votre conclusion, faut le faire

      Désolé mais vous auriez dû réfléchir avant d’écrire de telles inepties

      1. Claude Trepanier dit :

        Votre bouton sarcasme est inexistant?
        Je vous renvoie au blogue de M. Hétu.

        La réponse d’Ocasio-Cortez ne s’est pas fait attendre : «Je pense que nous sommes au milieu d’un mouvement dans ce pays… Ce n’est pas seulement une circonscription.»

        Nancy Pelosi serait-elle déconnectée du parti qu’elle aspire de diriger de nouveau à la Chambre des représentants?
        Son utérus est déconnecté.

      2. Claude Trepanier dit :

        P.S. Mon épouse en a 32 et moi 57.
        On ne se compare plus.
        Mais nous nous aimons. Et ce depuis près de 10 ans. 🙂
        P.P.S. Elle est très compétente. Et une prodigieuse immigrante.

    3. petardalafarine dit :

      C’est un commentaire qui décrit davantage l’auteur que les cibles

      1. 65Jaypee dit :

        Il est clair que son cerveau est déconnecté…
        Pathétique, en 2018, dans un monde post donald le crétin, de lire de tels commentaires ici…

      2. Henriette Latour dit :

        👏👏

      3. Henriette Latour dit :

        Ça répond à ma question.

      4. loup2 dit :

        Ah ben torvis. J’ai tiqué sur le commentaire de Trépanier sur le sujet précédent, J’me suis
        dit qu’il était sûrement se faire remettre à sa place…

        Regardez ce qu’il a écrit-
        Claude Trepanier dit : 02/07/2018 à 16:06

        Shera Béchard peut désormais parler…
        On ne parle pas la bouche pleine… 🙂

        Ça vaut pas chère la tonne ton affaire trépanier

    4. 65Jaypee dit :

      Oui, et après?
      Est-celle compétente?

      1. Henriette Latour dit :

        Est-elle slovène?

      2. Henriette Latour dit :

        Le commentaire sur la chronique précédente décrit fort bien un phallocrate.

    5. Layla3553 dit :

      @Claude Trepanier 16:04

      Je ne veux pas prendre votre défense , mais j’ai lu pire sur le billet Nancy Pelosi serait-elle déconnectée..comme vous semblez dire plus bas , mais allons savoir pourquoi il n’y a pas le bouton RÉPONDRE en bas de ce post.

      Dans mes mots quelqu’un a dit que Nancy Pelosi représentait le changement de couches Depend, ce n’est pas ses dépends qui diminuent ses compétences, on s’entend mais personne ne l’a soulevé du moins ce que je me souviens.

      Sa « beauté » vieillissante a été largement ridiculisée.

      Sur un des billet d’aujourd’hui avec la playmate de gentils pépés ont exprimé qu’ils aimeraient bien la rencontrer ( dans mes mots)

      Elle est vraiment jolie la jeune femme et oui elle est plus jolie que Nancy, et a 30 ans j’étais vraiment plus jolie que Mme Cortez, donc oui elle est jolie .

      1. Henriette Latour dit :

        👏👏

      2. Lecteur_curieux dit :

        La beauté c’est subjectif et relatif aussi. L’attirance aussi et c’est différent de la compatibilité amoureuse.

        Il y a plusieurs ses au mot beau. La beauté plastique elle, est éphémère. Le terme jolie ? À moins de dire très,très,très jolie c’est la beauté ordinaire et je peux le dire de pratiquement toutes les jeunes femmes. Une apparence physique agréable à regarder mais je ne suis pas ébloui.

        Par ailleurs, les femmes de tous les âges aiment se font dire qu’elles sont belles par des femmes et par des hommes aussi. Si les compliments sont trop nombreux là cela peut devenir déplacé.

      3. Claude Trepanier dit :

        Il y en a plusieurs ici qui ont la science infuse.

        Ils s’imaginent tous s’adresser au défunt Picotte.
        Par contre peu se relisent. 🙂
        Si la blague, (ok j’avoue, un peu gérontologique) ne vient pas d’un de ces vieux pépés en rut, on tape sur le messager.
        Mais vous savez à mon âge…

    6. Lecteur_curieux dit :

      Et comparée à Donald Trump la différence de beauté semble incommensurablement en faveur de la jeune.

      Une note sur 10 ? Si on lui donne un 9 bien Donald mérite un 0,00000000008/10.

    7. papitibi dit :

      Ma femme avait 22 ans quand on s’est connus. Et moi, 47.
      Plus du double.
      Mais on s’aimait – entéka, c’est ce qu’elle me disait, et moi je semais en elle.
      Une belle immigrante consentante.

      Dans 15 ans, j’aurai atteint l’âge qu’a POTUS 45 et je pourrai exhiber ma belle madame dans les foires. Comme le fait POTUS 45.
      Et dans 20 ans, c’est elle qui va me torcher si je suis pas déjà dans un CHSLD…
      … mais peut-être qu’elle ne sera plus consentante, estimé Clo-Clo!

      Très instructif, vot’ commentaire / P.S. de 17h23. Beau trophée de chasse, indeed! Et non, c’est PAS du sarcasme, ça, je tenais à le préciser…

      1. Henriette Latour dit :

        👏👏

      2. Claude Trepanier dit :

        Vous avez raison Papi.
        Et elle savait dès le départ, que du à ma condition, elle devra pousser mon fauteuil roulant sous peu.
        On ne choisis pas avec qui on tombe en amour.
        Et eci sans sarcasme non plus.
        Mais que voulez vous, la majorité des blogueurs ici ont besoin d’une tête de pipe quand Simon n’y est pas.
        Ou que Le Mc Doh ne fait pas de siennes.

      3. duquettegilbert dit :

        @ Claude Trépanier

        Je ne recherche pas de tête de pipe mais quand un commentaire se veut à la limite de l’insulte pour les femmes et que surtout il n’y a pas aucune indication que c’est du sarcasme alors là je répond.

  2. gl000001 dit :

    Ils ont voté pour Trump pour voir du changement. Pourquoi ne pas voter pour des femmes pour avoir du vrai changement pour le meilleur cette fois-ci ? On verra si ils sont conséquents dans leurs actions !

  3. ghislain1957 dit :

    Ça va faire changement d’avoir plus de femmes en politique par rapport à la légion de vieux croûtons de la chambre des représentants et du sénat.! Rafraîchissant en cette journée caniculaire 😉

    1. Michel Demers dit :

      Ghislain, si vous êtes né en 1957 comme votre alias le suggère, vous êtes aussi un vieux croûton. Moi aussi, d’ailleurs !

      1. Daniel Legault dit :

        Etre un vieux croûton n’est pas toujours une question d’âge mais aussi d’attitude. A 40 ans, j’ai travaillé avec un homme de 40 ans. Mon père à 75 ans avait l’esprit plus ouvert que lui.

        Né en 1956, j’estime que je ne suis pas un vieux croûton ainsi que beaucoup de gens de mon âge.

      2. gl000001 dit :

        On peut être vieux et pas croutons 😉

      3. Lecteur_curieux dit :

        Trump c’est en 1946 lui. On dit plus des dinosaures dans son cabinet. Le conservatisme et défendre des privilèges.

        Âge versus jeunesse?

    2. papitibi dit :

      Surtout que pour torcher un vieux crouton – et ici je vais sortir mes mots de la bouche de Trépanier, y a rien qui peut battre une femme!

      Les femmes, ça, ça sait faire le ménage; d’ailleurs, c’est bien pour ça qu’on les épouse, non? Qu’en pense le Claude Trépanier de 17h23?

      Faque, bref, pour nettoyer la swamp, go les filles! [big, big, very birg sarcasme ici!]

      1. Claude Trepanier dit :

        Le pire mon cher est que je  »torche » dans vos mots, le cul de mon neveu de 27 ans depuis 1 an.
        Le pauvre vous répondrait surement, s’il le pouvait, que son oncle vaut bien sa tante.
        P.S. Comme ma sœur et mon beauf sont dépassées.
        Je  »torche aussi la maison et plie leurs bobbettes.
        Qui l’eu crut?

  4. jeani dit :

    Tout n’est pas aussi désespérant qu’on pourrait être porté à le croire chez ceux qui, auparavant, se présentaient comme nos voisins et alliés…

  5. C’est une bonne nouvelle en soi. reste à savoir si une présence plus importante de femmes au Congrès changera l’atmosphère toxique qui y règne de puis l’arrivée de Trump à la MB.

    L’écart important entre les intentions de votes chez les hommes par rapport à celui chez les femmes illustrent bien la fracture idéologique qui est en train de s’opérer au sein de l’électorat.Les Démocrates savent maintenant ce qu’il leur faudra faire pour espérer avoir du succès lors des Mid-Terms.

  6. eau-vive dit :

    M. Hétu, vous aviez déjà parlé que des femmes s’organisaient dans chaque état pour unir leurs forces afin d’inverser la tendance malsaine et même néfaste des politiques de Trump. Eh bien ! On commence à voir les résultats.
    On ne peut que se réjouir de l’engagement de ces femmes, tous les espoirs sont permis.
    Bravo à toutes celles qui se mobilisent pour affronter la tempête. Elles devront être fortes parce que le pittbull risque de japper fort et même de mordre. Souhaitons-leur Bonne Chance !

  7. stemplar dit :

    Avec le mouvement #Metoo, les planètes semblent être alignées pour que les démocrates reprennent le contrôle du Congrès. Ce qui serait logique et conséquent du temps que nous vivons. Voire à souhaiter.

    À défaut d’avoir eu une première femme en tant que POTUS…

    Si Polpotus peut continuer à attiser cette colère féminine.

  8. bleuetdaa dit :

    _________________________________________________________________

    Si j’étais un(e) Démocrate, je prévoirais des garderies pour le jour du vote. Question d’aider ces dames à aller voter. 🙂

    Je sais ce que le visage pâle de la WhiteHouse va faire avec Putin:

    http://www.lapresse.ca/international/europe/201807/02/01-5187967-un-jeune-russe-sur-trois-veut-quitter-le-pays.php

    Il va se négocier des immigrants à la peaux pâles. Faut dire que the Master of the Deal devra se montrer convaincant avec les jeunes, vue de l’extérieur, les États-Unis ça ne semble pas jojo. Ce n’est plus ce que c’était.

    1. chrstianb dit :

      J’ai assez ri quand j’ai lu ceci:

      « Interpréter ces chiffres, notamment concernant les jeunes, comme une volonté de « fuir l’horrible réalité russe » serait une erreur », assure dans un communiqué Stépan Lvov, qui a dirigé le sondage de cet institut proche du pouvoir.

      « C’est le témoignage d’une ouverture grandissante de nos jeunes sur le reste du monde », affirme-t-il.

      1. kintouai dit :

        @ chrstianb « C’est le témoignage d’une ouverture grandissante de nos jeunes sur le reste du monde », affirme-t-il. »

        Moi, je répondrais à ce M. Lvov que beaucoup de Russes ont l’ouverture grandissante à force se faire entuber par Vlad l’Empaleur de toutes les Russies.

  9. Henriette Latour dit :

    Je suis d’accord avec vous mais je trouve dommage que beaucoup trop d’hommes se sentent menacés par les femmes. Ils ont encore en tête les féministes qui déchiraient leurs soutien-gorges dans les années ´70 (et elles avaient très probablement raison à l’époque) et pourtant les féministes d’aujourd’hui sont plus inclusives et c’est tant mieux. Nous ne sommes pas ennemis mais complémentaires.

    1. gl000001 dit :

      Vive la complémentarité !

  10. noirod dit :

    C’ est juste tant mieux ! Plus de femmes, plus de jeunes ,plus de lgbtq. Dehors les phallocrates des années 50 qui minent tout modernisme tout parti confondu. L’ordre établi dans le temps de papa a raison n’ a vraiment plus sa place en 2018 pas plus que le clergé en politique d’ ailleurs ou le financement obscur mais tellement pas tant que ca des lobbies militaires, du NRA du pétrole, d’ Israel ou du 1 %.

    De la pensée magique j’ en ai bien peur….

    1. Gilbert Duquette dit :

      @ Noirod

      Moi je dirais : Plus de personnes de coeurs et de têtes ce, indépendamment du genre de l’âge et de la « race ».

      Mais pour y parvenir, il faut comme vous dites mettre dehors le phallocrates des années 50 (dont je me rapproche hélas mais dont je ne veut pas en devenir un membre grincheux)

      1. Henriette Latour dit :

        Je connais beaucoup d’hommes de notre génération qui ne sont pas et n’ont jamais été des phallocrates. Ils ont et avaient confiance en eux, ils n’avaient pas besoin de crier sur les toits qu’ils étaient des hommes, des vrais!!

  11. Sondage intéressant publié par Gallup aujourd’hui. Pour la première fois en 18 ans, le pourcentage d’Américains qui se disent « très fiers d’être Américain » est inférieur à 50%. Il se situe à 47%. Il s’agit d’une baisse de 4% par rapport à 2017 (51%) et très loin du sommet atteint en 2003 (70%).

    Par affiliation politique, 32% des Démocrates sont très fiers », une baisse de 11% par rapport à 2017 (43%) et de 24% par rapport à 2013 (56%). Même phénomène chez les Indépendants. 42% de « très fiers » en 2018 soit une baisse de 6% par rapport à 2017 (48%) et de 8% par rapport à 2013 (50%).

    Chez les Républicains, 74% d’entre eux se disent « très fiers ». Ce pourcentage est en hausse constante depuis 5 ans et s’est accentué depuis l’arrivée de Trump à la MB.

    Fait à noter, le pourcentage de « très fiers  » chez les hommes na pas changé par rapport à l’an dernier.Il est toujours de 51%. Par contre chez les femmes, il a baissé de 7% par rapport à l’an dernier passant de 51% (2017) à 44% (2018).

    Ces chiffres confirment donc le clivage important qui existe au sein de la société américaine. La présence de plus de femmes au Congrès pourrait-elle changer cette dynamique? Ça reste à voir.

    1. Benton Fraser dit :

      Le problème chez les républicains, c’est qu’ils confondent Rébuplicains et américains… démagogie oblige!

    2. Lecteur_curieux dit :

      Très fiers cela peut être du chauvinisme, de l’ethnocentrisme ou un manque de modestie tout comme cela peut être bien correct. La même réponse ne veut pas toujours dire la même chose.

  12. P-o Tremblay dit :

    Pelosi est comme Clinton si les démocrates la choisissent ils risquent encore de perdre

  13. treblig dit :

    Dilemme chez les hommes religieux de la droite chrétienne ; pousser pour abolir Roe vs Wade sur l’avortement est la meilleure façon de perdre une élection alors que le 2/3 des femmes veulent son maintient. Ne pas en parler directement pour les républicains est la meilleure solution électorale mais alors il ny ‘a aucune plus légitimé pour abolir Roe vs Wade.

    Ma solution ? Forcer le « freedom caucus » ( la droite religieuse rassemblée autour du vice président Pence) à se compromettre sur cette question. Pence ne peut pas s’empêcher , en bon fanatique religieux, de faire son opinion sur le sujet.

  14. 65Jaypee dit :

    Je viens de lire les derniers commentaires de « claude trépanier »… Édifiant.
    Ca sent le troll.. .serait-ce le dernier avatar de notre troll favori, plus collant que jamais…
    Après tout, il semble avoir ralenti son activité ces derniers temps…

    1. Claude Trepanier dit :

      Ben oui mon JP.
      Je participe aux blogues depuis près de 6 ans.
      Nous ne sommes pas au raz des pâquertes.

  15. treblig dit :

    Manque un mot : de faire PART de son opinion

  16. Layla3553 dit :

    Dans l’article « Cook Political Report David Wasserman dans cet article publié il y a un peu plus d’un mois.»
    On peut lire que dans 65 primaires démocrates, avec au moins un homme, les femmes en ont remporté 45.
    27 % des femmes qui ont fait des études supérieures ne sont pas en faveur de DT. Contre 72%
    Les primaires du côté des républicains 11 sur 14 remportées par des hommes.

    J’ai aussi lu que depuis 1910 soit plus de 100 ans, les midterms ont été remporté par l’opposition du partie au pouvoir, sauf

    1998 avec Clinton les démocrates ont remporté parce que la procédure d’impeachment c’est retournée contre les républicains
    Et en 2002 avec Bush en raison de 11/09 les républicains ont remporté.

  17. Layla3553 dit :

    Ceci confirme ce qu’a dit Obama à Montreal, c.à d. Comme je dis toujours c’est ce que j’ai compris avec mon anglais, que si on mettait des femmes au pouvoir seulement 2 ans les choses changeraient

    En 2000, Gallup a constaté que 70% des démocrates et 48% des républicains étaient d’avis que «le pays serait mieux gouverné s’il y avait plus de femmes dans les fonctions politiques».

    En décembre 2017, un sondage CNN / SSRS a demandé aux électeurs: «Pensez-vous que ce pays serait mieux ou moins bien gouverné si plus de femmes occupaient un poste politique? L’écart a doublé: 83% des démocrates ont dit «mieux», mais seulement 36% des républicains l’ont fait.

    1. papitibi dit :

      Les deux partis politiques qui s’opposent sont le Parti DÉMOcrate et le Parti PHALLOcrate, reconnaissance à sa trompe d’éléphant et à son éléphant trompeur.

      1. papitibi dit :

        Crotte de bouc!
        le Parti DÉMOcrate et le Parti PHALLOcrate, reconnaissaBLE à sa trompe d’éléphant…

      2. Henriette Latour dit :

        😂

  18. Benton Fraser dit :

    On gagnerait beaucoup avec une majorité de femmes au gouvernement… elles donneraient au gouvernement un visage plus humain, moins machiste.

    Et l’époque de Thatcher où une femme devrait adopter l’attitude des hommes, et en pire, est révolue!

    1. kintouai dit :

      Je n’avais pas encore lu votre commentaire quand j’allais écrire :

      «L’avenir de l’homme est la femme » (Aragon), phrase inversée par la suite par Ferrat dans sa chanson «La femme est l’avenir de l’homme». Je compléterais en disant «…tant qu’elle ne devient pas un homme» (rappel de ces femmes-à-pénis telle Thatcher).

      Vous m’avez devancé.

    2. Sueurs dit :

      Go les filles et faites changer la donne, ça presse…

  19. Danielle Vallée dit :

    @layla: les républicains sous George Bush.

    En réalité c’était l’éclosion du tea party. Et les candidats du tea party s’opposaient à des républicains de la vielle garde. Ils ont débarqué beaucoup de l’establishment républicain.

    Techniquement Bush avait perdu sa base lui aussi, mais Karl Rove (le Steve Bannon de Bush) a convaincu le parti de faire comme si rien n’était arrivé.
    J’ai souvent pensé depuis ce temps là que quand Dieu veut te punir, il te donne ce que tu demandes.
    Le parti républicain ne s’est jamais remis de cette fausse victoire de Bush en mi-mandat…

    1. Henriette Latour dit :

      👏👏

    2. Layla3553 dit :

      @Danielle Vallée 18:03

      Merci bien, sur wiki en cherchant midterm USA, c’est l’explication qu’il donnait, j’avoue que je ne me suis jamais arrêtée à la politique du Tea Party, mais vous avez attisée ma curiosité. Merci encore Layla.

    3. chrstianb dit :

      Analyse intéressante.

    4. Layla3553 dit :

      @Danielle Vallée 18:03

      Je ne saisis pas bien ? votre réponse est elle une réponse à mon 17:35 explique -t’elle pourquoi aux midterms de 2002 le partie de Bush alors au pouvoir a eu la majorité du Congres?

      Sur wiki…Le Tea Party émerge au début de la présidence Obama, dans le contexte de la crise économique de 2008-2010 liée à la crise financière.

      Est-il possible que vous parliez des midterm de 2010 plutôt que 2002.

      Pour 2010 l’explication est la suivante sur wiki

      Les élections de mi-mandat qui tombent en fin de décennie (année finissant par un 0) ont un intérêt tout particulier. Constitutionnellement, les législatures qui y sont élues doivent redessiner les cartes électorales puisque le recensement se termine. Ce qui permet aux vainqueurs d’y pratiquer le gerrymandering, découpage électoral en faveur d’un parti ou d’une notabilité (« charcutage »), ou même en défaveur. Ainsi lors des élections de 2010 de nombreux bastions du Parti démocrate de Barack Obama tombent aux mains des républicains qui ont pu changer les cartes pour la décennie suivante.

      Si vous pouviez me suggérer un autre lien, j’apprécierais . Layla

  20. Gaétan Pilon dit :

    Il faut plus de femmes en politique – et qu’elle viennent par elle-mêmes et non poussées par des quotas. Confronter les hommes blancs en colère avec les femmes diplomées en colère je vois pas trop le lien mis à part peut-être que dans le monde Trumpien de la nouvelle politique Washingtonienne qui se nourrit parfois de colère comme levier et bien il faut des individus enragés qu’ils soient des hommes blancs ou des femmes diplomés – et pourquoi pas les deux?

  21. Louis dit :

    Ce qui est « bien » avec Donald trump c’est qu’il est constant dans sa bêtise. S’il maintient son cap, il y a des chances que les femmes lui ravissent le pouvoir.

  22. Apocalypse dit :

    @Danielle Vallée

    ‘J’ai souvent pensé depuis ce temps là que quand Dieu veut te punir, il te donne ce que tu demandes.’

    Très intéressante observation!

    Ca me rappelle une série de science-fiction où un personnage disait à un autre qui se plaignait de ne jamais avoir ce qu’il voulait, elle lui alors dit: « l’univers ne nous donne pas ce qu’on veut, il nous donne ce qu’on a besoin ».

    C’est une quote que j’avais bien adoré.

  23. CBT dit :

    Il serait temps que des femmes intelligentes en grand nombre tiennent tête à Trump, le vieil ogre méchant qui règne au royaume des vieux décideurs dépassés qui viennent d’une autre époque !

  24. Alexander dit :

    Si les américains et américaines ne sont pas d’accord avec les politiques actuelles de leurs dirigeants, ils n’ont qu’une chose à faire: aller voter et démontrer leur opinion clairement.

    Sortir le vote, coûte que coûte. Et les candidats doivent proposer un projet de société et les américains choisiront leur camp.

    Si par exemple 66% des américains sont pour l’avortement et que les républicains et DT veulent revenir à des législations pro-vie, ben qu’ils fassent entendre leur voix.

    Le droit de vote, c’est fondamental en démocratie.

    1. Lecteur_curieux dit :

      Rappelons l’échange de votes, un riche pro-choix peut valoriser plus sa baisse d’impôt. Un autre pro-gun peut ne pas trouver la question de l’avortement si importante.
      C’est comme cela que les votes sont achetés.
      Explication de PPE,note 1.

      https://richardhetu.com/2018/07/01/la-photo-du-jour-7/#comment-19122

      https://books.google.ca/books?id=l_cSi_Pz10cC&pg=PA61#v=onepage&q&f=false

  25. Lecteur_curieux dit :

    https://richardhetu.com/2018/05/22/une-femme-a-surveiller-en-georgie/ Je suis plus avec Stacey Abrams qu’avec Alexandria Ocasio-Cortez, cette dernière apporte sa jeunesse et ses utopies qui elles ne sont pas nouvelles.

    Pour Abrams ce sont même ses deux partisanes âgées sur la photo qui n’est plus visible qui m’ont charmé, elles incarnent l’espoir et la foi en leur candidate. Elles veulent voir du changement de leur vivant ou au moins maintenir en vie cet espoir, c’est vraiment important.

  26. Kiki de La Prairie dit :

    Il reste environ 4 mois avant les élections de mi-mandat; en politique, c’est une éternité. Trompe a le temps de faire un virage à 180 degrés (des virages, il en fait à tous les jours…). Pour changer la donne, il va utiliser tous les « dirty tricks » possibles pour confondre le peuple américain. Les prochaines semaines ne seront pas jolies, jolies aux USA…

  27. Aube2005 dit :

    Oh boy! La droite religieuse va faire sortir son vote pour que les femmes torchent les monsieurs et élevent les enfants.
    Ne connaissant pas la politique et ignorante, elles n’ont pas le droit de se présenter. (sarcasme).
    La vraie place de la femme, c’est à la maison.

  28. igreck dit :

    Moi, ce qui me jette par terre à chaque fois, c’est de voir le nombre effarant de femmes qui appuient des politiciens nullement gênés d’exposer leur écoeurante misogynie !

  29. kyrahplatane dit :

    Très bon sondage et fiable avec Quinnipiac, pourvu que ça se reflète le jour de l’élection.
    Avec les marches qui ont eus lieu la fin de la fin de semaine dernière, ça s’annonce plutôt bien.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :