Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Comme prévu, Stacey Abrams a écrit une page d’histoire hier en devenant la première candidate afro-américaine d’un des grands partis à un poste de gouverneur aux États-Unis. Abrams, à laquelle j’ai consacré hier ce billet, a défait lors d’une primaire démocrate l’ancienne sénatrice locale Stacey Evans. Âgée de 44 ans, cette diplômée de l’école de droit de Yale, femme d’affaires, romancière et politicienne aguerrie affrontera en novembre ou bien le lieutenant-gouverneur Casey Cagle ou bien le secrétaire d’État Brian Kemp, qui se mesureront en juillet au deuxième tour de la primaire républicaine.

«Nous écrivons un nouveau chapitre dans l’histoire de la Georgie, [un chapitre] où personne n’est invisible, personne n’est ignoré, personne n’est en mal d’inspiration», a déclaré Abrams devant ses partisans, se décrivant comme une «fière fille du Sud profond».

Même si elle dit vouloir représenter la «Georgie de demain», Abrams devra triompher dans celle d’aujourd’hui. Pas un mince défi.

La Georgie était l’un des trois États à tenir des primaires hier. C’est le Kentucky qui a été le théâtre de la plus grande surprise. Dans une primaire démocrate pour un siège à la Chambre des représentants des États-Unis, l’ancienne pilote de combat Amy McGrath a battu le maire de Lexington Jim Gray (ancien adversaire de Rand Paul pour un siège au Sénat), qui était le favori de l’establishment du parti.

Âgée de 42 ans, McGrath a d’abord retenu l’attention avec une publicité virale diffusée sur internet où elle mettait l’accent sur ses 20 ans d’expérience dans l’armée et son combat pour obtenir le droit de servir son pays (voir la vidéo qui coiffe ce billet). Tirant de l’arrière par 40 points de pourcentage sur Gray, elle a comblé l’écart en se posant en outsider et en défendant des positions résolument progressistes. Elle affrontera en novembre le représentant sortant Andy Barry dans une circonscription remportée par 15 points de pourcentage en 2016 par Donald Trump.

McGrath fait partie des nombreuses candidates néophytes qui obtiennent du succès chez les démocrates en cette saison électorale.

19 réflexions sur “Précédent en Georgie, surprise au Kentucky

  1. mouski dit :

    C’est peut-être le début d’un temps nouveau.

    1. NiCMeF dit :

      Pierre S dit :
      23 mai 2018 à 11 h 43 min

      _________

      3 points importants.

      1- les américains sont ils prêts à voter pour des femmes ?

      2- les jeunes américains sont ils prêts à sortir pour voter ?

      3- les américains mesurent ils le danger de la présente administration ?

      ====

      1- Les ricains sont prets à voter pour des femmes depuis longtemps. Il suffit de porter à l’investiture le meilleur candidat pour la Présidence.

      2- P-e que oui ils se présenteront en masse…Mais p-e que les bloggeurs ici n’aimeront pas le résultat. L’appui générique des jeunes pour les DemS est en chute libre. Le dernier sondage RCP avg pour le vote générique au Congres montre une percée pour les RepS soit 40,8 vs 43,8, à Noel les chiffres étaient de 36,1 vs 49,1. Bref, les RepS ont réduit l’écart considérablement.

      3- Les ricains mesurent tellement bien le danger qu’ils ont réduit cet écart de plus de 10 points.

  2. Pierre S dit :

    _________

    3 points importants.

    1- les américains sont ils prêts à voter pour des femmes ?

    2- les jeunes américains sont ils prêts à sortir pour voter ?

    3- les américains mesurent ils le danger de la présente administration ?

    1. Sueurs dit :

      S’ils n’agissent pas c’est tout simplement de l’aveuglement Volontaire.

  3. igreck dit :

    Amenez-en des « premières » qui vont à l’encontre des valeurs trumpiennes, ces valeurs complètement dépassées des édentés de la Bible Belt ! Go to the mid-terms !!!

  4. Superlulu dit :

    Lors de mes nombreux voyages aux EU, je n’avais jamais vu plus racistes et rednecks qu’en Géorgie.
    Ca va brasser.
    Mais je crois qu’elle ne sera pas élue.

  5. gl000001 dit :

    « qui était le favori de l’establishment du parti. »
    Les gens d’allégeance démocrate drainent la « swamp » eux-mêmes (s’il y avait de quoi à drainer). Plus besoin de Trump qui la draine et qui la remplit de mar…melade !!!

  6. Danielle Vallée dit :

    @pierres: oui, oui et oui
    La politique faite autrement.
    Des jeunes qui ont compris que le pouvoir ça s’exerce aux urnes.
    Espérons

  7. xnicden dit :

    On me dira que j’en fait une fixation, mais les mesures de suppression des voteurs affectent le taux de participation et les chances des démocrates de faire élire leur candidat-e-s. Ces efforts ont encore cours même si la commission de Trump que devait enquêter sur la fraude électorale s’est cassée le nez.

    «With little cooperation from states and intense scrutiny from voting rights advocates, Trump’s commission was paralyzed, rendering it useless as a tool for voter suppression. But the failure of this national attempt at erecting new barriers to voting shouldn’t obscure the ongoing Republican-led efforts at the state level to do the same, with real consequences for voter participation. Republican legislatures in Wisconsin, North Carolina and Ohio have enacted strict ID requirements, closed polling places in predominantly black and Latino areas, and purged huge numbers of people from the voting rolls. According to the Brennan Center for Justice, lawmakers in 31 states introduced 99 bills to restrict access to voting and registration in 2017.

    As for national efforts to do the same, President Trump still has one major avenue for depriving Democratic-voting constituencies of representation and power: the census, which will be conducted in 2020. Census data is used to calculate representation in Congress as well as drive formulas for allocating resources. Unfortunately for equity and fairness, President Trump’s pick to lead the census, Thomas Brunell, has defended unconstitutional racial gerrymandering and voter suppression by Republican lawmakers in Virginia and North Carolina. (…)»

    https://slate.com/news-and-politics/2018/01/trumps-voter-fraud-commission-may-be-gone-but-the-gop-will-keep-fighting-to-suppress-votes.html

    1. xnicden dit :

      Sans compter le gerrymandering. La SCOTUS a entendu récemment quelques causes et les jugements devraient sortir en juin. Voir:

      «Well into spring 2018, electoral maps in eight states are still tied up in redistricting litigation. The U.S. Supreme Court has been at the center of much of this activity. On April 24, the Court took up its third redistricting dispute of this term when it heard oral argument in a multi-pronged challenge to Texas’s congressional and legislative maps. The decisions that the Court reaches in the Texas case – as well as its opinions in the still-pending partisan-gerrymandering appeals from Wisconsin and Maryland that the Justices heard earlier this term – could lay the foundation for what maps will look like in 2018 and 2020. (…)»

      https://www.brennancenter.org/blog/state-redistricting-litigation

    2. chrstianb dit :

      Non, ce n’est pas une fixation de votre part. C’est plutôt du côté des républicains qu’elle se se trouve la fixation…

  8. duquettegilbert dit :

    Cette vidéo est une perle. Sans même nommer Jim Bunning qui lui a écrit que les femmes devaient être protégées et non combattantes a été représentant et sénateur républicain au congrès. Dnas la vidéo on peut lire son nom en haut à gauche.

    De plus, elle nomme Mitch McConnell qui n’a même pas daigné lui répondre ce sans dire son affiliation que tout le monde au Kentucky connait (Républicain).

    Cette femme est une fonceuse acharnée qui ne se laisse pas abattre par un  »C’est impossible »

  9. Lecteur_curieux dit :

    Très bien. J’adore les femmes fortes, charismatiques, inspirantes, déterminées. Elles enlèvent absolument rien aux hommes bien au contraire. Les hommes sont fiers d’elles, du moins les vrais et les bons.

  10. Luc dit :

    C’est évidemment juste 2 minutes de présentation, mais quel 2 minutes!!! Par contre, elle se présente au Kentucky… ça ne sera pas facile pour elle dans cet état pas exactement le plus avant-gardiste. Mais elle semble capable de relever de grands défis. On lui souhaite de pouvoir relever celui-ci.

  11. Lecteur_curieux dit :

    Cela ne sera pas facile de gagner mais je parierais pas contre elles. Elles pourront aussi faire une campagne positive, rassembleuse et stimulante même en ne gagnant pas tu peux avancer pareil mais c’est beaucoup plus rentable de gagner si possible.

    Un allié pour madame Abrams ? https://www.biography.com/people/hank-aaron-9173497

  12. Toile dit :

    Ton ferme, clair. Propos sensés, un brin de flèches aux républicains . Parle de ce qu’elle a fait et en quoi elle s’engage en misant sur la force d’un caractère déterminé et persévérant. Demeure dans le registre du poli et civilisé. Ouf… un brin de fraicheur cf les insanités, les vulgarités et la démagogie de la dernière année. On verra comment les républicains répliqueront. J’ai mes doutes.

  13. Toile dit :

    Va pour interdiction d’un genou. 2 genoux à terre, c’est ti interdit ? En prière devant le drapeau et pendant l’hymne, ça c’est chrétien en masse, non ??

  14. Rustik dit :

    J’aime ces personnes qui défoncent les plafonds de verres. Voilà pour moi un des mystères américains : ils ont dans leur population le meilleur et le pire de l’humanité… un peuple qui fait rarement dans la demi-mesure.

  15. P.A. Auger dit :

    M. Hétu, juste un petit correctif sur le nom de l’état « Georgia » qui s’écrit Géorgie en français, et non Georgie.
    Par ailleurs, bravo pour votre blogue que je lis régulièrement.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :