Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

20971dae-c1bd-4bf0-b0eb-3d5defdfd5fd.jpg

En février 2017, au tout début de la chasse aux clandestins ouverte par Donald Trump, des agents de la police de l’Immigration se sont pointés au domicile du père de Daniel Ramirez Medina à Seattle. Ils ont procédé à l’arrestation du père, arrivé illégalement aux États-Unis il y a plusieurs années. Et ils ont demandé à son fils, qui était présent, son statut. Celui-ci a répondu qu’il détenait un permis de travail obtenu grâce au programme DACA mis sur pied par l’administration Obama pour mettre à l’abri d’une expulsion les jeunes clandestins arrivés aux États-Unis avec leurs parents avant l’âge de 16 ans.

Les agents de l’ICE ont néanmoins arrêté le fils et entamé les procédures pour l’expulser avec son père au prétexte qu’il était membre d’un gang. Ramirez a contesté devant les tribunaux la décision de l’Immigration et obtenu gain de cause mardi, comme l’explique le magazine Slate dans cet article. Un juge fédéral nommé par George W. Bush a non seulement confirmé son statut de «Dreamer» mais également accusé la police de l’Immigration d’avoir menti et trafiqué les papiers de Ramirez.

Ce n’était pas la première fois que la police de l’Immigration accusait faussement un jeune clandestin d’être membre d’un gang, ou un «animal» pour utiliser le mot de Trump, afin de faciliter son expulsion.

(Photo Getty Images)

27 réflexions sur “«Animal» ou «rêveur»?

  1. Apocalypse dit :

    … mais également accusé la police de l’Immigration d’avoir menti et trafiqué les papiers de Ramirez. …

    Donc, ceux qui traitent les immigrants d’animaux se comportent en … criminels :-(.

    1. Jean Saisrien dit :

      Qu’on les déporte !!!!!

  2. RICK42 dit :

    Heureusement tout n’est pas noir dans ce pays, et de voir un juge nommé par Trump prendre une telle décision a quelque chose de réjouissant!

    1. Claude Rosiere dit :

      Le juge à été nommé par w Bush

    2. ___________

      Le juge en question a plutôt été nommé par George W. Bush. 🙂

    3. Claude Trepanier dit :

      Georges W. Trump??

    4. Toile dit :

      « . Un juge fédéral nommé par George W. Bush » : extrait du texte

  3. Marc René Yvon dit :

    Je lisais ce matin un autre tweet sur un discours de R. Tillerson qui disait en résumé que l’Amérique doit se méfier sinon s’insurger contre les « vérités alternatives » ou les mensonges (de la MB), que c’étaient des attaques à la démocratie et aux valeurs américaines.
    Le merdique en chef le prouve encore une fois, il contamine les instances gouvernementales de plus en plus et profondément. Deception, lies, fake news, utmost corruption, name it.
    Les USA vont ils s’en remettre ?? Je commence à en douter sérieusement.

  4. Guy dit :

    Quand le criminel c’est la police, comment voulez vous qu’ils s’en sortent. Tous ces gens seront traités au gré de cette police.

  5. fallaitquejteuldise dit :

    Même si l’arrestation était litigieuse dès le départ, l’opération a atteint son objectif: angoisser les illégaux et créer un climat de dénonciation légitimé par le président. La Stasi des trumpistes à son chef, Joe Arpaio et depuis hier son avocat, à New York…

  6. Danielle Vallée dit :

    Sessions vient de décider aujourd’hui que le gouvernement ne protégera plus les femmes abusées.
    Une d’entre elles qui a été battue et violée par son conjoint et qui s’est réfugiée aux États unis sera probablement déportée et retournée vers son abuseur.
    Alors si vous pensez qu’ils ne peuvent pas aller plus bas tous les jours detrompez-vous.

  7. larouetourne dit :

    Sad:(

  8. Lecteur_curieux dit :

    Son texte en mars 2017 : https://www.washingtonpost.com/posteverything/wp/2017/03/13/im-a-dreamer-immigration-agents-detained-me-anyway/?utm_term=.0d881d9c20b6

    Les abus d’autorité, les fausses accusations, les manquements à la loi ont malheureusement toujours existé dans tous les corps policiers et malheureusement cela risque de continuer. Par contre, quand vous avez un POTUS pire que pire qui valorise cette culture plutôt que le professionnalisme dans le respect de la loi, de l’éthique et avec une culture qu’on essayerait de changer, qu’on doit changer.

    Quand la seule différence devient suspecte et que le suspect juste par profilage peu subtil passe à accusé.. Cela regarde mal mais combien de dossiers vont devant les tribunaux et le tribunal conclut d’autres fois que l’ICE n’a rien à se reprocher ? Les causes devant les tribunaux ne reflètent pas tout mais on veut savoir à quel point la culture de l’abus de pouvoir et de manquements aux règles, à la loi elle-même et donc avec aucune éthique professionnelle est répandue ? Difficile à chiffrer mais Trump empire les choses ? Un ex-shérif Arpaio, ce devrait une disgrâce pour tout policier cela, surtout pas un modèle à suivre, pas pour ses abus. Il a peut-être fait des choses dans sa carrière qui ont de l’allure mais les mauvais comportements devraient valoir une disgrâce à vie.

  9. Laliberte dit :

    Sont ils rendus dans un régime Hitlérien?

    1. gl000001 dit :

      Pire .. Orwellien !!

  10. DocRej dit :

    Et dire que sa conjointe (à Trump) fait campagne contre l’intimidation provenant des réseaux sociaux….. non mais où s’en vont les USA??? Les USA se sont construits sur l’immigration!!!

  11. jeanfrancoiscouture dit :

    Un aïeul de Jean d’Ormesson, Olivier d’Ormesson qui était magistrat sous Louis XIV a prononcé une phrase importante pour tout juge qui se voit comme indépendant du politique, même de celui qui l’aurait nommé à ce poste «Messieurs, la justice rend des arrêts et non des services.»

    On dirait bien que le juge qui a semoncé les flics malhonnêtes s’est inspiré des propos d’Olivier d’Ormesson. Souhaitons que même les juges nommés par Donald Trump se comportent de la même honorable manière. J’avoue cependant que je conserve quelques doutes.

  12. Le Cyclope dit :

    Je ne sais pas pour vous autres, mais perso, je n’ai jamais vécu sous un empire. Est-ce comme ça que ça se passe? Au début, c’est une farce, mais graduellement, on ne sait plus comment l’arrêter?

    Si j’étais un immigré actuellement aux USA, je m’en sentirais traqué.

  13. Le Cyclope dit :

    Y’a vraiment un bug, et je parle pas seulement du site WEB.

  14. papitibi dit :

    Animal ou Dreamer, demande Richard Hétu dans le titre du billet?

    Bin wèyons!
    Si ça a deux yeux et des oreilles, et si ça jappe en espagnol, c’est évident que c’est un animal.

    Par contre, si en plus ça a une moustache blanche assez touffue, là, c’est un John-Bolton. Attention; ça mord!

    1. Toile dit :

      Pis ça a deux yeux et des oreilles pis que ça wrappe, c’est un noir, une autre sorte d’animal.
      Pis, ça a deux yeux et des oreilles pis que ça manifeste avec des pancartes, c’es un traître.
      Pis ça a une batte de baseball et un char à Charlotteville,c’est pas un animal.
      Kapich.

    2. RICK42 dit :

      Pas mal bonne celle-là sur le roquette moustachu!

      1. RICK42 dit :

        ROQUET, excusez-moi…

  15. Boabab dit :

    Si un détecteur de bigots ,de racistes et d’incompétents, dans le style detecteur de mensonge était un incontournable pour que les forces de l’ordre en poste puissent conserver leur poste bien des constables perdraient leur emploi .

  16. igreck dit :

    Avec un Congrès Repus, une Maison Blanche de plus en plus dysfonctionnelle et une Presse truffée de « fake news » ne reste plus que le Pouvoir judiciaire comme rempart à la folie trumpienne.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :