Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

francois-hollande-et-manuel-valls-plebiscites-apres-les_1270653_667x333

«Les propos honteux et les simagrées obscènes de Donald Trump en disent long sur ce qu’il pense de la France et de ses valeurs. L’amitié entre nos deux peuples ne sera pas entachée par l’irrespect et l’outrance. Toutes mes pensées vont aux victimes du 13 novembre.»

François Hollande, ancien président de la République française, dénonçant sur Twitter la façon dont Donald Trump a évoqué hier les attentats de novembre 2015 à Paris lors de son discours devant la National Rifle Association (lire ce billet).

(Photo AFP)

89 réflexions sur “La citation (française) du jour

  1. kintouai dit :

    Bien dit de la part de celui que les humoristes surnommaient «porcinet sudoripare». C’est sûr qu’en même temps, c’est un croche-pied à Macron, qui se colle sur le connard à l’orange comme le freluquet se colle au bully dans la cour d’école. Macron, dont les Français commencent à se rendre compte (il est temps !) qu’il n’est que la courroie de transmission de la finance et des riches. Il peut bien faire la une des grands médias capitalistes qui ont trouvé en lui, comme en Trudeau, une belle image rassurante, qui fait accepter aux naïfs tout ce qu’on est en train de leur enfiler dans le train.

    1. igreck dit :

      Dans le premier coin… on retrouve les Macron, (Hollande), Trudeau, Merkel et cie. Dans le coin opposé… les Trompe, Berlusconi, Xi, Duterte, etc. Pour quels hérauts votre raison penche-t-elle ?

      1. kintouai dit :

        Si je vous comprends bien, on a le choix maintenant entre la droite et l’extrême droite. Quel avenir radieux nous attend !!!

      2. Samati dit :

        Vous avez oubliez, du coté gauche, Maduro et Kim, deux dictateurs et dignes représentants du socialisme.

      3. kintouai dit :

        @samati

        Trop facile de toujours ‘utiliser ces deux TDC comme porte-étendards de la gauche. Vous oubliez Lula, qui a sorti de la pauvreté extrême des millions de Brésiliens, que les salopards de droite sont en train de renvoyer dans la dèche à vitesse grand V. Vous oubliez la gauche scandinave qui a fait de la Scandinavie la région la plus égalitaire au monde. Votre droite n’est qu’un ramassis d’égoïstes sans compassion, qui n’ont à coeur que leurs petits intérêts de merde (et je ne parle même pas de l’extrême droite qui est en train de fleurir partout sur la planète et qui est une honte pour l’humanité).

      4. kintouai dit :

        @MicNef « Encore plus facile d utiliser le perpétuel exemple des pays scandinaves. En tkas, en Norvège ils ont finalement compris qu il fallait porter à la plus haute marche und femme du PC. En passant, la social démocratie, version nordique a connut son apogée avec la crise bancaire suédoise. Cet évènement a précipité la remise en question du systême en place et forcer l adoption de plusieurs réformes.Cet évènement a précipité la remise en question du systême en place et forcer l adoption de plusieurs réformes.»

        Pour l’adoption de plusieurs réformes que vous sous-entendez de droite, vous voulez sans doute parler la mise à l’essai du revenu universel en Finlande.

        Pour ce qui est d’Erna Solberg du Parti conservateur, nommée première ministre de Norvège (grâce au parti populiste, toute une référence!), que vous brandissez comme une grande avancée scandinave, vous oubliez qu’elle a été précédée, de 1981 à 1992, par la travailliste Gro Harlem Bruntland. Les Norvégiens de gauche avaient donc compris bien avant vous la nécessité de placer à la tête du pays une femme pour représenter la moitié de la population (et non, comme l’affirment vos ténors de droite, une « minorité» parmi les autres).

    2. Lecteur_curieux dit :

      Les Français pour voter étaient dans l’obligation de choisir entre Macron et Marine Le Pen. Pas droit à un autre tour de scrutin. Tu choisis, tu annules ton vote ou tu t’abstiens. La plupart donc savaient cela.

      1. kintouai dit :

        Vous avez raison, sauf que Macron, avant l’élection, c’était celui qui ne se disait « ni de droite ni de gauche, bien au contraire » mais qui, avec les mesures qu’il annonce régulièrement depuis (abolition partielle de l’ISF, abolition de l’«exit tax» à l’intention des riches qui s’expatrient pour ne pas contribuer leur juste part à la société française, etc.) montre son vrai visage : celui de l’ex-banquier qu’il était. Bien sûr qu’entre Macron et Le Pen, quiconque a un peu de cervelle n’hésite pas longtemps. Mais comme je l’ai dit dans ma réponse à lgreck précédemment, si le choix se résume désormais à la droite ou à l’extrême droite, on se rapproche de plus en plus des USA avec une droite «soft» et une droite «dure» et je trouve que l’avenir est loin d’être radieux.

      2. A.Talon dit :

        @ kintouai 20h16
        «sauf que Macron, avant l’élection, c’était celui qui ne se disait « ni de droite ni de gauche, bien au contraire » mais qui, avec les mesures qu’il annonce régulièrement depuis (…) montre son vrai visage»

        Legault est présentement en train de nous jouer la même saynète du «ni de droite ni de gauche». C’est pourtant lui qui critiquait constamment le gouvernement Couillard ces 4 dernières années en lui reprochant de ne pas aller assez loin dans ses coupures de services et ses efforts de privatisation. C’est aussi le même qui vient tout juste de recruter Youri Chassin, l’économiste de choc de la droite dogmatique, une sorte de super-Coiteux aux stéroïdes.

        «Bien sûr qu’entre Macron et Le Pen, quiconque a un peu de cervelle n’hésite pas longtemps.»

        Le choix n’était pas enthousiasmant, en effet, mais il fallait éviter la catastrophe qu’aurait constituée l’élection de LePen.

      3. NiCMeF dit :

        Kintouai
        Encore plus facile d utiliser le perpétuel exemple des pays scandinaves. En tkas, en Norvège ils ont finalement compris qu il fallait porter à la plus haute marche und femme du PC.
        En passant, la social démocratie, version nordique a connut son apogée avec la crise bancaire suédoise. Cet évènement a précipité la remise en question du systême en place et forcer l adoption de plusieurs réformes.

    3. Samati dit :

      Je suis heureux que vous citiez les pays scandinaves, des pays qui n’ont rien à voir avec le socialisme où selon la définition économique l’état est le seul producteur des biens et services. Les pays scandinaves sont des pays qui ont un régime économique capitaliste (le secteur privé est responsable de l’ensemble de la production de biens et services, incluant leur distribution) avec un fort contenu de « social-démocratie » et un système avancé de redistribution de la richesse.

      Le modèle scandinave ne peut cependant être exporté dans des cultures différentes (l’exemple de la Grèce est patent où des mesures sociales n’ont pas été accompagnées d’une rigueur fiscale nécessaire) sans y apporter des changements. Au Canada/Québec notre modèle économique s’approche du modèle scandinave mais nous devons l’adapter au contexte nord américain. Cette adaptation n’est pas parfaite, mais cela nous permet de vivre dans une société plus juste que celle ayant court chez nos voisins du sud.

      1. NiCMeF dit :

        kintouai dit :
        06/05/2018 à 11:49

        @MicNef « Encore plus facile d utiliser le perpétuel exemple des pays scandinaves. En tkas, en Norvège ils ont finalement compris qu il fallait porter à la plus haute marche und femme du PC. En passant, la social démocratie, version nordique a connut son apogée avec la crise bancaire suédoise. Cet évènement a précipité la remise en question du systême en place et forcer l adoption de plusieurs réformes.Cet évènement a précipité la remise en question du systême en place et forcer l adoption de plusieurs réformes.»

        Pour l’adoption de plusieurs réformes que vous sous-entendez de droite, vous voulez sans doute parler la mise à l’essai du revenu universel en Finlande.

        Pour ce qui est d’Erna Solberg du Parti conservateur, nommée première ministre de Norvège (grâce au parti populiste, toute une référence!), que vous brandissez comme une grande avancée scandinave, vous oubliez qu’elle a été précédée, de 1981 à 1992, par la travailliste Gro Harlem Bruntland. Les Norvégiens de gauche avaient donc compris bien avant vous la nécessité de placer à la tête du pays une femme pour représenter la moitié de la population (et non, comme l’affirment vos ténors de droite, une « minorité» parmi les autres).

        ****

        Kintouai

        Je pense que Samati vous l’a assez bien expliqué, Il est resté dans le tres simple et tres général bien évidemment, pour que vous puissiez comprendre. Mais non, je vous ferais remarquer que ce sont les partis centre gauche en Suede et Norvege qui ont apporté les réformes nécessaires afin de sauver le systeme d’Etat Providence instaurer sur un demi siecle, il commencait à avoir de serieux ratés. Les réformes se sont échelonnés sur plusieurs mandats dans les années 90. La globalisation et l’entrée dans le marché commun ont fait le reste.

        Bein oui, chapo aux norvégiens d’avoir élu une femme au pouvoir bien avant leurs cousins suedois et bravo aux british d’avoir porté Mme Thatcher en 1979, tant qu’à faire.

      2. kintouai dit :

        Est-ce que j’ai mentionné quelque part dans mes commentaires le mot « socialisme » ? Non. C’est vous qui extrapolez, comme toujours, pour justifier votre argumentation bancale. Heureusement pour votre piètre crédibilité, vous mentionnez au moins le « fort contenu de social-démocratie » et un système avancé de redistribution de la richesse » (tout le contraire des gouvernements de droite dont vous vous revendiquez ! »)

        D’ailleurs, NiCMef (11h49) aurait sans doute dû vous lire plus attentivement puisqu’il ne semble pas avoir compris, même si « vous êtes resté très simple et très général », ce qu’est la social-démocratie et la redistribution de la richesse. Il faut lui pardonner, sans doute n’a -t-il pas fait ajuster ses lunettes ou ses facultés intellectuelles ne sont-elles pas assez aiguisées pour faire la différence entre accaparement des richesses par une minorité de salopards et répartition équitable au profit de la collectivité ?

      3. NiCMeF dit :

        kintouai dit :
        06/05/2018 à 20:18

        Est-ce que j’ai mentionné quelque part dans mes commentaires le mot « socialisme » ? Non. C’est vous qui extrapolez, comme toujours, pour justifier votre argumentation bancale. Heureusement pour votre piètre crédibilité, vous mentionnez au moins le « fort contenu de social-démocratie » et un système avancé de redistribution de la richesse » (tout le contraire des gouvernements de droite dont vous vous revendiquez ! »)

        D’ailleurs, NiCMef (11h49) aurait sans doute dû vous lire plus attentivement puisqu’il ne semble pas avoir compris, même si « vous êtes resté très simple et très général », ce qu’est la social-démocratie et la redistribution de la richesse. Il faut lui pardonner, sans doute n’a -t-il pas fait ajuster ses lunettes ou ses facultés intellectuelles ne sont-elles pas assez aiguisées pour faire la différence entre accaparement des richesses par une minorité de salopards et répartition équitable au profit de la collectivité ?

        + + +

        Je suis content d’une chose. Que vous ayez fait ajuster vos lunettes vous aussi. Je VOIS que vous avez bien épelez mon pseudo. On s’en tient là ! D’accord !

      4. Samati dit :

        @Kintouai

        Je me considère du centre, donc loin des régimes de droite ou de gauche, régimes dont les populations font toujours les frais. Comme je l’avais mentionné auparavant, les modèles scandinaves sont vers quoi nous devons nous inspirer dans nos contextes social et économique particuliers.

        Être du Centre, c’est être à droite de la gauche et c’est être à gauche de la droite. Heureusement, nous au centre nous sommes encore majoritaires.

      5. kintouai dit :

        @ samati Je vous conseille l’article intitulé «L’utopie du centrisme en politique» (https://pourquedemainsoit.wordpress.com/2009/08/09/lutopie-du-centrisme-en-politique/).

        Un des commentateurs de l’article a d’ailleurs écrit fort justement :«Le centre me fait penser à celui qui est assis sur une clôture et qui ne se décide pas de quel bord pencher. »

  2. bidulen dit :

    Hollande devrait commencer à prendre conscience que les Amerikkkains ont élu Trump. La moitié est idiote.

  3. Mche51 dit :

    Ce con n’as pas été élu par la majorité, quand allez-vous comprendre que ce connard n’a rien gagné (3 millions en moins que Madame Clinton) la démocratie c’est le suffrage universel) mais vous êtes trop ignorant pour accepter cela, Ce fou a été élu par un système archaïque . Cet homme est dangereux et il devrait destitué au PC. Ces propos sont écœurants.

    1. Marc St-Pierre dit :

      Pourtant Obama a été élu par ce système, personne ne l’avait contesté, deux poids, deux mesures?

      1. A.Talon dit :

        Mauvais exemple. Le Président Obama a clairement remporté le vote populaire en 2008 comme en 2012 ainsi que la majorité des votes au Collège électoral. Nul ne pouvait mettre en doute sa légitimité électorale. Sauf le diffamateur orangé, bien entendu, avec son nauséabond «birtherism»…

        1) Résultat des élections présidentielles de 2008:

        Barack Obama (69 498 516 votes, 365 grands électeurs)
        John McCain (59 948 323 votes, 173 grands électeurs)

        Obama nettement vainqueur dans les deux cas:
        par 9 550 193 votes et 187 grands électeurs

        https://en.wikipedia.org/wiki/United_States_presidential_election,_2008

        2) Résultat des élections présidentielles de 2012:

        Barack Obama (65 915 795 votes, 332 grands électeurs)
        Mitt Romney (60 933 504 votes, 206 grands électeurs)

        Là aussi, Obama nettement vainqueur dans les deux cas:
        par 4 982 291 votes et 126 grands électeurs

        https://en.wikipedia.org/wiki/United_States_presidential_election,_2012

      2. Gilbert Duquette dit :

        Monsieur St-Pierre

        Pourtant, Monsieur Obama fut élu avec 52,9% du vote populaire en 2008 et 51.1% en 2012.

        Oh que vois-je, il a même obtenu la majorité (50+1) lors de ces deux élections.

        Je suis certains que vous venez de réaliser que vous vous êtes fourvoyé et pas à peu près avec votre : Pourtant Obama a été élu par ce système, personne ne l’avait contesté, deux poids, deux mesures?

        Voici le vote populaire en 2008 :

        Barack Obama – Parti démocrate
        Colistier : Joe Biden
        Voix 69 456 897
        52,9 %

        John McCain – Parti républicain
        Colistier : Sarah Palin
        Voix 59 934 814
        45,7 %

        Et voici le vote populaire en 2012 :

        Barack Obama – Parti démocrate
        Colistier : Joe Biden
        Voix 65 918 507
        51,1 %

         Mitt Romney – Parti républicain
        Colistier : Paul Ryan
        Voix 60 934 407
        47,2 %

      3. Benton Fraser dit :

        Après le fiasco Bush junior, même un système truqué a ses limites…
        Il faut seulement que dans certains États les démocrates aient plus 55% des votes pour se faire élirent…

      4. Marc St-Pierre dit :

        @Gilbert Duquette et @A.Talon
        Je ne me suis pas fourvoyé, je répondais à Mche51 qui dit que le système est archaïque, ce système a pourtant fonctionné en 2008 et 2012, il est bon ou bien il n’est pas bon? Ah, ça dépend du vainqueur, je comprends.

      5. A.Talon dit :

        @ Marc St-Pierre 23h11
        Et moi je vous dit que la seule chose qui marche en démocratie, c’est le vote populaire. Le Collège électoral s’était contenté à l’époque d’avaliser le choix de l’électorat. Aucun exploit là-dedans. Il n’en demeure pas moins qu’il s’agit d’une institution désuète et profondément dysfonctionnelle (2000 et 2016) devant être réformée ou dissoute au plus sacrant.

  4. A.Talon dit :

    Faut pas un drame non plus, M. Hollande. Les Français viennent tout simplement d’avoir une énième preuve de l’idiotie et de l’imprévisibilité du squatter de la Maison-Brune. Que Macron se le tienne pour dit et en profite pour mettre un terme à sa bromance ridicule avec le gros mangeur de cheeseburgers.

    Disons-le franchement, l’amitié des États-Unis avec la France a connu des moments autrement plus cahoteux par le passé, en commençant par la quasi-guerre de la fin du XVIIIe siècle, les relations tendues avec Napoléon III lors de la Guerre de Sécession, l’état de guerre avec la France de Vichy, les relations pas toujours faciles avec le général De Gaulle, sans oublier l’épisode loufoque des «Freedom Fries» il y a une quinzaine d’années.

    1. Marc St-Pierre dit :

      Si j’avais été dans cette salle j’aurais aimé ça trouver une arme rapidement pour me défendre, au lieu de rester par terre en boule en attendant de me faire tirer dessus par des lâches, qui en plus trouvaient ça drôle.

      1. kintouai dit :

        Et dans la bousculade, manquer votre cible et tuer d’autres innocents. Brillant, votre propos !

      2. A.Talon dit :

        «Si j’avais été dans cette salle j’aurais aimé ça trouver une arme rapidement pour me défendre, blablabla…»

        Dites donc, vous ne vous appeliez pas quelque chose comme WD-40, .40 S&W ou IQ 40 dans une autre vie sur l’ancien blogue de M. Hétu, par hasard? Je suis prêt à parier que vous ne sauriez même pas quoi faire d’utile avec une arme à feu, le cas échéant. FYI, la capacité d’utliiser efficacement une arme à feu en situation d’urgence ne s’acquiert pas dans un paisible club de tir mais dans une formation spécialisée en technique policière ou dans l’armée.

        Au cas où vous l’ignoriez, ce n’est pas donné au premier cowboy du dimanche venu que d’être en mesure d’identifier avec certitude (en quelques secondes à peine) l’origine d’une (ou des) détonation(s) d’arme à feu (La réverbération acoustique, particulièrement en milieu clos, vous connaissez?), le nombre de tireurs impliqués (Un seul ou plusieurs? Où sont-ils situés? Êtes-vous certain que ne viserez pas une innocente victime, à la place?) et de viser avec précision le(s) criminel(s) en action et probablement en train de bouger. Serez-vous capable de conserver tout votre sang froid pour accomplir ces tâches de haute précision. Serez-vous surtout capable de contrôler vos organes internes (vessie et intestins) dans le feu de l’action pour être en mesure de passer à l’action? Ce n’est pas donné à tout le monde, ça non plus. Même le policier de faction à l’école secondaire de Parkland (le proverbial good-guy-with-a-gun) n’y est pas parvenu.

      3. Marc St-Pierre dit :

        @ A.Talon
        Je n’ai pas d’armes et je suis contre, ce que je dis c’est que depuis 2015 il serait normal que des policiers en civils soient parmi la foule lors d’événements, pcq aujourd’hui il faut arrêter d’être totalement surpris à chaque fois qu’un attentat ce produit, ça fait partie de nos vie maintenant, enlevez vos lunettes roses, ou du moins vous allez peut être comprendre si un membre de votre famille y passe un jour….

      4. A.Talon dit :

        @ Marc St-Pierre 20h50
        «il serait normal que des policiers en civils soient parmi la foule lors d’événements blablabla enlevez vos lunettes roses blablabla…»

        Je ne porte pas de lunettes roses. Je parle par expérience. J’ai déjà vécu deux hold-ups dans ma jeunesse, à l’époque où se travaillait dans un Steinberg. Vous n’avez pas idée du stress que cela cause aux victimes ni du sentiment d’impuissance qui s’empare de nous quand on ne sait même pas ce qui se passe réellement dans le feu de l’action. Un policier avec son «gun», perdu dans la foule qui se pressait aux caisses ou dans les allées de l’épicerie, n’aurait pas été en mesure d’intervenir pour ces mêmes raisons. Sans compter qu’on ne peut pas stationner un policier partout où il y des rassemblements. Revenez sur terre. C’est vous qui portez des lunettes roses.

      5. Gilbert Duquette dit :

        @ Monsieur St-Pierre

        Toujours très facile de dire : et si j’avais… j’aurais fait cela…

        Le jour où vous aurez une arme dirigée vers vous, vous réagirez probablement de la sorte c’est à dire vous ne bougerez pas car c’est instinctif un un réflexe transmis par Lucy et sa famille qui pour survivre devait face à un prédateur se faire le plus petit et déplacer le moins d’air possible car la fuite égalait une condamnation à mort et l’affrontement tout autant suicidaire.

        Les 4 réactions face aux dangers/stress

        – La première, c’est littéralement de « Geler sur place » face à un danger.

        – La seconde c’est de « jouer à cache-cache. »

        – La 3ème réaction sera par un moyen ou un autre de « Prendre les jambes à son cou »

        – Et finalement, quand les 3 premières réactions seront épuisées, il reste à se battre pour sa survie.

        Le point important : Quand les trois premières options seront épuisées.

        Je vous laisse sur ce lien qui vous fera peut-être réaliser que de surmonter notre système limbique face au danger est plus que difficile car ces trois premières réactions nous sont transmise génétiquement

        http://www.decodeurdunonverbal.fr/4-reactions-stress/

      6. Igreck dit :

        @ A . Talon
        (le proverbial good-guy-with-a-gun)
        Cette approche ne fonctionne que dans l’optique du « on tire d’abord on pose les questions ensuite. » Règle suivie dans certains zétats cowboy je crois !?!

      7. jaylowblow dit :

        Je vais surement me répéter mais je me pose encore la question: pourquoi les(le) troll(s) qui étai(en)t tellement heureux de la fermeture du blogue « ultra gauchiste » de Richard Hétu sur la presse.ca commente(nt) ici? Mais continue Simon c’est très divertissant ces commentaires caricaturaux de dretteux snowflakes.

  5. Absalon dit :

    Il faut venir sur le blogue de Richard Hétu
    pour découvrir les déclarations de François Hollande. En France elles passent inaperçues.

    Trump est un troll, évitons de l’alimenter en surjouant l’indignation.
    Le Quai d’Orsay a eu la réaction mesurée qui convenait :

    « Chaque pays définit librement sa propre législation dans le domaine du port d’armes comme dans d’autres. La France est fière d’être un pays sûr où l’acquisition et la détention d’armes à feu sont strictement réglementées.
    Les statistiques de victimes par arme à feu ne nous conduisent pas à remettre en cause le choix de la France en la matière
    La libre circulation d’armes au sein de la société ne constitue pas un rempart contre les attaques terroristes, elle peut au contraire faciliter la planification de ce type d’attaque ».

    1. @ Absalon
      ______________________

      Merci pour votre commentaire, surtout pour la citation d’une réaction mesurée du Quai d’Orsay.aux propos et aux gestes de DdT.

    2. kintouai dit :

      « Il faut venir sur le blogue de Richard Hétu
      pour découvrir les déclarations de François Hollande. En France elles passent inaperçues. »

      Tapez sur Google « François Hollande réagit aux propos de Trump sur le Bataclan», vous obtiendrez 13 000 résultats : Le Figaro, Paris Match, Le Parisien, Europe 1, etc.

      Inaperçues, vous dites ?

      1. NiCMeF dit :

        Kintouai
        C est bizarre… Quand je tape Hollande j obtiens 667 résultats et 558 sont des rubriques sur la province et les fromages du Pays-Bas.

  6. onbo dit :

    Un jour dans un zoo, j’ai été témoin d’un singe futé dans son enclos entouré de verre qui, pour attirer l’attention, les rires et les hoooo!, déféquait dans sa main et barbouillait la vitre entre lui et nous en faisant moult grimaces et simagrées pour exprimer son cadeau, la seule chose qu’il savait faire. Finalement, un consensus s’est rapidement établi entre les observateurs présents par un rire gêné communicatif, qui signifiait: voilà un petit animal futé, mais qui ignore ce que c’est une obscénité.

    Je me suis écarté pour observer la réaction du groupe nouveau qui nous remplaçait devant la scène plutôt saugrenue. Des rires étouffés, des cris de scandale, des visages dégoûtés, d’autres impassibles, puis tout à coup un rire semblable au nôtre.

    Nous n’étions pas des voyeurs. Le singe n’était pas un exhibitionniste. Le singe n’était pas non plus ce qu’on appelle un pervers narcissique, bien qu’il se trouvait très drôle de pouvoir provoquer autant de réactions contradictoires de la part de ses visiteurs.

    Le singe ne savait pas qu’il faisait éclater un tabou millénaire. Les enfants des humains l’apprennent très tôt de leurs parents, de l’entourage familial ou du ou voisinage.

    C’est pourquoi les simagrées du singe n’étaient aucunement obscènes. On aurait dit un enfant de moins de deux ans qui prend les grands moyens pour que papa ou maman vienne le changer de couche pcq il veut être propre, ou au contraire par refus rageur de porter la culotte d’entrainement à la propreté qui le prive de la « liberté » de déféquer où il veut, quand il veut et surtout comme il veut…

    Voici ce que dit Corinne Mayer, psychanalyste et écrivaine, au sujet de « L’obscène ».
    http://www.revue-silene.com/images/30/extrait_50.pdf

    Je transcrit ici sa conclusion:

    -À la racine de l’obscène, comme de l’art,
    il y a une volonté de montrer pour faire jouir
    le spectateur. L’art et l’obscène sont donc jum
    eaux : sauf que l’un termine dans les musées,
    dans les programmes scolaires ou universitaires
    ; l’autre finit aux cabinets ou au mieux dans
    l’enfer des bibliothèques. Cela dit, la frontiè
    re entre les deux n’est parfois pas si étanche ;
    Sade et Casanova, longtemps considérés co
    mme obscènes, ont été réhabilités et font à
    présent figure d’œuvres littéraires de plein droit.
    -La dynamique perverse est à l’origine de nombr
    euses œuvres d’art. (Par parenthèse, la
    perversion serait-elle mère de la civilisation ? Voilà une question qu’on laissera prudemment
    sans réponse). Le hic, c’est l’obscène, qui n’
    est la mère (ni le père) de rien. Il est
    véritablement un déchet dans le processus de
    création. Un déchet qui n’est même pas
    lacanien : car le déchet lacanien, sous la forme de l’objet petit a, est rebut mais aussi cause du
    désir, c’est dire qu’il est très important. Le hic
    qu’est l’obscène ne se retourne pas, ici est la
    question, puisque hic signifie « ici » en latin, « ici » qui introduit « est la question ».
    Donc : « La dynamique perverse et le hic de l’obscène », tel est le juste titre de cette
    présentation.

    1. Layla3553 dit :

      @ onbo15:12

      J’ai bien aimé suivre le lien qui m’a amené à d’autres,

      Est ce que vous savez si DT a été en psychanalyse?

      Parce que selon Jacques Lacan « Le débile soumis à la psychanalyse devient toujours une canaille »

      Ce me semble que cela pourrait lui servir de défense « pas ma faute, c’est la faute à mon psychanalyste »

      Merci je vais me coucher un peu plus savante.

  7. A.Talon dit :

    «Trump sur les attentats de 2015: Paris désapprouve fermement»
    http://www.lapresse.ca/international/europe/201805/05/01-5173299-trump-sur-les-attentats-de-2015-paris-desapprouve-fermement.php

    «La France exprime sa ferme désapprobation des propos du président Trump au sujet des attentats du 13 novembre 2015 à Paris et demande le respect de la mémoire des victimes» (Agnès von der Mühll, porte-parole du ministère des Affaires étrangères)

    * * *

    Tout de même une bonne chose que le gouvernement désapprouve FERMEMENT la plus récente bévue diplomatique du Moron-in-Chief. Il est désormais on ne peut plus pressant de s’éloigner de cette calamité radio-active. Pas besoin d’encourager un tel agent déstabilisateur sur la voie du sabotage des institutions internationales.

    Incroyable tout de même de voir à quel point ce crétin dérangé semble incapable de se faire (ou de retenir) le moindre allié. À moins de les acheter et de les retenir par contrat, bien entendu. Ce pitoyable individu doit être bien seul dans la vie…

    1. Igreck dit :

      Un narcissique est toujours seul dans SA vie et fort heureux ainsi ! Qui c’est que c’est ça… les Autres ?!?

  8. Absalon dit :

    Sur le site du Ministère des Affaires Etrangères français, les diplomates ont choisi d’illustrer leur communiqué avec la photo de cette sculpture qui se trouve au siège des Nations Unies à NY. Un très bon choix.

    http://warwickglobalist.com/wp-content/uploads/2015/11/UN-Gun-700×398.jpg

    https://www.diplomatie.gouv.fr/fr/politique-etrangere-de-la-france/desarmement-et-non-proliferation/la-france-et-le-desarmement/article/attentats-du-13-novembre-2015-reaction-aux-propos-du-president-trump

    1. Layla3553 dit :

      @Absalon 15:38

      Merci . Très judicieux de la part des diplomates d’avoir accompagné leur communiqué de la photo de cette sculpture de New York. En bon français « tiens toé »

    2. Igreck dit :

      Trompe aurait dû faire la même chose avec vous savez quoi… avant de rencontrer la pulpeuse « Stormy » !

  9. Rigaudien dit :

    Et vlan dans les gencives.

  10. sorel49 dit :

    Ce sera mieux si le Quay D’Orsay fait venir l’ambassadeur américain et transmet la désapprobation de La France.

  11. Apocalypse dit :

    Emmanuel Macron ne va probablement pas commenter, mais il n’a pas dû la trouver drôle, surtout après sa récente visite à Washington où lui et M. Trump avait quasiment l’air d’un … couple :-).

    Lorsque Donald Trump sent le besoin irréprésible de dire des âneries, et ça lui prend plusieurs fois par jour, vous pouvez parier qu’il faut que ça sorte.

  12. Claude Trepanier dit :

    La ClÂÂÂsse ça ne s’achète pas.
    De toute façon La Moumoute est en déficit de bien des choses, celle là incluse.

  13. Toile dit :

    C’est sous le quinquénat de Hollande que c’est déroulé les effroyables attentats. Il était au 1 ere loge du parreterre et avait à « gérer »la situation. Normalement, les ex dignitaires se gardent une réseve dans la vie politique qui les suit.
    Il a dû se sentir, à juste titre, particulierement attaqué par les propos de Trump. Juste la mention « simagrées obscenes » en dit long. Macron devrait lui aussi manifester clairement une désapprobation mais ses récentes minouches/minouches avec le diable vont le faire paraître un tantinet niais. N’en demeure pas moins que Dindon Suprême a l’élégance d’un cachalot dans un tout petit marais. Lire stie de pété

    1. sorel49 dit :

      Macron est présentement en Nouvelle Calédonie. La distance et l’heure tardive lui permettent d’éviter de commenter.
      D’autant plus que les journalistes français qui l’accompagnent dans les voyages sont souvent pro-gouvernement et évitent de mettre le chef d’état dans l’embarras.

  14. Halloween dit :

    Trompette s’est bien gardé d’imiter les fusillades des américains ayant eux-mêmes causé la mort de 11650 personnes en 2017 ou de mimer celles des collèges américains depuis le début de l’année…combien déjà ?

  15. Danielle Vallée dit :

    Ouch, un des étudiants de Parkland vient de le traiter de menteur qui dit n’importe quoi pour plaire à ceux à qui il s’adresse, selon le moment.

  16. Lecteur_curieux dit :

    Papitibi je crois a déjà fait la comparaison lui aussi entre le personnage de Taz (Looney Tunes ) et Donald Trump. C’est lui que le système américain a élu POTUS. Un sportif professionnel que tu envoies au banc des punitions et que les arbitres ont à l’oeil cela peut toujours aller mais comme représentant, mandataire et fiduciaire? Vous n’avez pas choisi le bon cheval. Sauf que les élections peuvent avoir été transformées en cirque. Il y a la notoriété/popularité et il y a l’idéologie conservatrice/populiste/autoritariste. Un vrai garnement enfant très délinquant, envoyé à l’Académie militaire pour être corrigé, tu ne fais que le recadré temporairement et tu le rends autoritaire et méticuleux fou pour des détails, la marche, les drills, les bottes cirées et avec un chef qui leur donne une claque dans la face s’ils n’obéissent pas. Il toujours été turbulent et placé dans un environnement de fous.

    1. papitibi dit :

      Indeed!
      À observer les écarts de langage et les simagrées de LA CHOSE, on s’ennuie presque de la classe, de l’élégance et du caractère placide du DEVIL des looney Tunes.

      Un rhinocéros avec un cerveau gros comme la moitié d’un grain de sable, ça fonce sur tout ce qui bouge!
      .

  17. Layla3553 dit :

    Les propos de DT sont honteux, mais j’aime l’emploi du mot « simagrées » qui va directement et de plein fouet frapper son égo.
    Et aussi le mot « outrance » deux mots bien sentis, bien placés…mon humble opinion.

    Mais je dirais que du certaine façon E.Macron lors de sa visite à la WH a agit avec outrance, il avait l’air par bout d’un ti- counne. Depuis la visite de DT en France, Macron n’a cessé de baisser dans le faible estime que j’avais de lui. Il fait maintenant partie de la catégorie « pu capable de le voir et l’entendre »

  18. Louis P. dit :

    Donald Trump est de classe mondiale. À chaque fois où on pense qu’il a atteint le fond, il nous entraine dans dans SA spirale encore plus bas.
    C’est une surprise quotidienne.

  19. Yolande C. dit :

    Le Quay d’Orsay a très bien réagi et comme Macron est en Nouvelle-Calédonie en préparation du référendum de novembre sur l’indépendance, la presse française si docile (comme le dit si bien sorel49) ne l’embêtera pas avec ça.

    De toutes façon, la classe politique française est jusqu’à même temps unanime; il ne manque que Marine Le Pen.

    Selon mes souvenirs, c’est la première fois depuis les accords de Matignon (1988) et de Nouméa (1998) qu’un président de la République laisse clairement entendre qu’il est opposé à l’indépendance.

  20. Marc St-Pierre dit :

    Mes pensées vont aux victimes des lâches terroristes mais en effet, si qqun avait tiré sur les terroristes au début de l’attentat le résultat aurait été différent, où est le problème, vaut mieux être capable de se défendre que de se laisser abattre comme un animal sans défense, non?

    1. gl000001 dit :

      Bien sur ! Les américains ont l’idée fantaisiste que cette façon de faire fonctionne. Et ils ont quand même dix fois plus de morts par armes à feu qu’en France. Pourquoi vous n’essayez pas de comprendre vous et vous semblables, que la prolifération des armes augmente le danger ?

    2. loup2 dit :

      @Marc St-Pierre

      Tu as vu le vidéo du policier dans la rue lors de l’attentat du Charlie Hebdo ?
      Il était armé pourtant. Il a reçu deux balles dans la tête…

    3. jeani dit :

      Donc, selon votre brillante théorie, il faut toujours traîner son gun lorsqu’on se rend à un show. C’est ce que les victimes du Bataclan faisaient lorsqu’elles ont été tirées; elles assistaient à un show.

      La prochaine fois que vous irez voir un spectacle, aillez la bienveillance de nous en aviser … on ne sait jamais, je pourrais avoir un différend avec vous…

      En passant, embrassez votre gun avant d’aller faire dodo!

      1. Marc St-Pierre dit :

        Je n’ai pas d’armes et je suis contre, ce que je dis c’est que depuis 2015 il serait normal que des policiers en civils soient parmi la foule lors d’événements, pcq aujourd’hui il faut arrêter d’être totalement surpris à chaque fois qu’un attentat ce produit, ça fait partie de nos vie maintenant, enlevez vos lunettes roses, ou du moins vous allez peut être comprendre si un membre de votre famille y passe un jour….

      2. Gilbert Duquette dit :

        Monsieur ST-Pierre,

        Des policiers armées lors de l’Attentat de las Vegas n’auraient rien pu faire, des policiers armées où??? Dans les mosquées de Québec, dans les universités de Montréal, sur les ponts de Londre, sur des promenades à Toronto, dans les rues de Charlottetown, dans les cinémas de Los Angeles, etc., etc., et maintenant multipliés par 100 voir 1000 les places, immeubles, évènements ou vous voudriez voir des policiers armées en civil ou pas pour s’assurer que mettons le Québec et le Canada soient prêt à tuer ces terroristes. Votre commentaire une fois que vous y pensez ne peut être mis en place sauf dans un état policier totalitaire et encore.

      3. Marc St-Pierre dit :

        Ok, donc selon vos brillant propos, continuons à ne rien faire et à se laisser tirer dessus lorsque ça va arriver. On a juste une vie en passant, pas deux.

      4. Daniel Legault dit :

        La France, l’Italie, l’Angleterre, l’Allemagne, etc sont des pays qui ont connus de très grandes perturbations sociales. Ils ont beaucoup plus d’expérience que les États-Unis.

        En Angleterre, beaucoup de policier ne sont pas armées avec des armes à feu mais ils ont des escouades spécialisées dont les membres sont armés et entraînés pour contrôler et éliminer au besoin les terroristes. Ils y a suffisamment de ces escouades pour qu’ils puissent réagir rapidement.

        En France, le choix actuel est d’avoir beaucoup de patrouilles de 4 soldats dans les lieux publics. C’est un choix censé, car:

    4. Gilbert Duquette dit :

      @ Monsieur ST-Pierre

      Bon je vais copier coller la réponse que je vus ai faite plutôt.

      Le jour où vous aurez une arme dirigée vers vous, vous réagirez probablement de la sorte c’est à dire vous ne bougerez pas car c’est instinctif un un réflexe transmis par Lucy et sa famille qui pour survivre devait face à un prédateur se faire le plus petit et déplacer le moins d’air possible car la fuite égalait une condamnation à mort et l’affrontement tout autant suicidaire.

      Les 4 réactions face aux dangers/stress

      – La première, c’est littéralement de « Geler sur place » face à un danger.

      – La seconde c’est de « jouer à cache-cache. »

      – La 3ème réaction sera par un moyen ou un autre de « Prendre les jambes à son cou »

      – Et finalement, quand les 3 premières réactions seront épuisées, il reste à se battre pour sa survie.

      Le point important : Quand les trois premières options seront épuisées.

      Je vous laisse sur ce lien qui vous fera peut-être réaliser que de surmonter notre système limbique face au danger est plus que difficile car ces trois premières réactions nous sont transmise génétiquement

      1. Gilbert Duquette dit :

        Oups voici le lien : http://www.decodeurdunonverbal.fr/4-reactions-stress/

      2. @ Gilbert Duquette
        _____________________

        Merci pour ce partage, essentiel.

    5. chrstianb dit :

      Saviez-vous que lors de l’attentat dans les locaux de Charlie Hebdo, il y avait un policier pour assurer la protection de Charb? Ce policier n’était pas n’importe qui: Franck Brinsolaro. Il avait fait des missions de cinglé en Afghanistan, au Cambodge et au Congo. Un policier hautement qualifié. Dans les locaux de Charlie Hebdo, il n’a jamais été en mesure de se servir de son arme… Alors le good boy qui tire sur les bad boys, c’est du pur cinéma.

  21. Apocalypse dit :

    Les études montrent que plus il y a d’armes dans une société, plus elles causent de morts: attentats, suicides, accidents, etc.

    Par ailleurs, le fameux ‘good guy with a gun’ qui va sauver la mise, ça n’arrive qu’au cinéma où comme tout le monde sait: c’est arrangé avec le gars des vues. C’est ce qu’on appelle la pensée magique.

    Dans la vraie vie, les choses sont autrement plus compliquées pour toutes sortes de raisons: l’effet surprise, la présence de citoyens, le fait qu’il est beaucoup plus difficile d’utiliser une arme pour tuer ou se défendre que les gens pensent en général. Il est très rare que quelqu’un se défende avec succès devant un individu armé. Comme on disait, ça n’arrive qu’au cinéma.

    La présence de plus d’armes pourrait peut-être aider, mais dans de très, très, très rares cas, toutefois le plus souvent, ça ne va rien changer ou pire, ça va faire plus de morts.

    Les américains veulent moins de morts par armes à feu, il faut faire ce que d’autres pays ont fait avec succès: contrôler les armes à feu.

  22. A.Talon dit :

    HORS SUJET

    Tweet de Richard Hétu au sujet de Michael Cohen, ‘fixer’ personnel du Crook-in-Chief:

    «Un extrait : “On one day in 2014, he sold four buildings in Manhattan for $32 million, entirely in cash. That was nearly three times what he paid for them no more than three years earlier.”»

    Pardon? Une plus-value de 200% en seulement 3 ans??? Oh, que ça sent mauvais cette histoire-là. Ça sent le blanchiment d’argent à plein nez…

    1. Toile dit :

      @talon

      L’avocat a juste 3 clients, reconnus par lui. Ben quoi, il vit pas d’amour et d’eau fraiche mais d’amour et d’eau de swamp.
      Blague à part. Ca sent les égouts à plein nez et je mettrais ma tête à couper que Mueller est sur la piste, dans la piste, de la bête et que dans les dociments saisis, se trouvent les preuves. A table, il va s’asseoir et ça Trumpitude in chief tremble.

      1. sorel49 dit :

        Les magouilles financières de Trump sont beaucoup plus intéressantes que celles de Cohen. On parle dans le cas de Trompe des milliards de cash,  à  un point tel qu’il n’a plus besoin d’emprunter ni faire des montages financiers par appel aux investisseurs. Ce soudain changement de 180 degrés dans la trésorerie trumpienne dans les 9 dernières années a de quoi surprendre. Le WaPo  faisait des enquêtes sans réussir à découvrir l’origine de cette avalanche de « blé ».

        Si j’ai 5 dollars de lousse, je miserai sur le blé russe, ukrainien.

        As the ‘King of Debt,’ Trump borrowed to build his empire. Then he began spending hundreds of millions in cash.

        https://www.washingtonpost.com/politics/as-the-king-of-debt-trump-borrowed-to-build-his-empire-then-he-began-spending-hundreds-of-millions-in-cash/2018/05/05/28fe54b4-44c4-11e8-8569-26fda6b404c7_story.html

  23. Tarzilas dit :

    Discours maison pour Trump…à 33 millions de contribution vous n’allez pas cracher sur votre donateur…pas plus de compassion pour les victimes de parkland que celles de Paris…

    La dénonciation des propos irrespectueux par les médias, le gouvernement français est unanime et appropriée…cependant aucun écho aux Etats-Unis, et j’avancerais que Trump et ses partisans s’en fichent…

    Le contrôle des armes à feu (fusil d’assault) sera un des thème de la campagne électorale de 2018, principalement dans le vote des jeunes…

    1. A.Talon dit :

      «Le contrôle des armes à feu (fusil d’assault) sera un des thème de la campagne électorale de 2018, principalement dans le vote des jeunes…»

      Il faudrait pour cela qu’ils commencent à voter en masse. Le taux de participation des jeunes est malheureusement l’un des plus faibles aux USA: 41,0% (H) et 47,7% (F) chez les 18-24 ans, nettement en bas de la moyenne nationale (55,7% et 60,4% respectivement). Il reste donc un énorme travail à accomplir pour faire sortir le vote d’ici novembre prochain.

      https://en.wikipedia.org/wiki/Voter_turnout_in_the_United_States_presidential_elections

      https://en.wikipedia.org/wiki/Voter_turnout_in_the_United_States_presidential_elections#/media/File:Voter_Turnout_by_Sex_and_Age,_2008_US_Presidential_Election.png

  24. Lecteur_curieux dit :

    @Apocalypse  » Les américains veulent moins de morts par armes à feu, il faut faire ce que d’autres pays ont fait avec succès: contrôler les armes à feu. »
    Les Américains oui et disons à 66% mais pas la NRA ni la majorité des Républicains. Leur programme politique avec ou sans Trump est de former une coalition gagnante d’intérêts minoritaires mais bien sûr conservateurs juste avec les 3 choses suivantes tu as une coalition nombreuse :

    1. Pro-guns

    2. Pro-vie et donc la droite religieuse.

    3. Déréglementation et réduction d’impôts (surtout pour les riches ).

    Trump a ajouté une forme de mercantilisme/protectionnisme. 4. Plus les obsessions, la démagogie, les peurs…

    C’est sûr que certains appartiennent à plus d’un groupe mais pour simplifier le cours d’économie lui supposait des gens n’appuyant qu’une mesure au programme.Bon mais ce sont des économistes néo-classiques…

    https://books.google.ca/books?id=l_cSi_Pz10cC&pg=PA61#v=onepage&q&f=false

    Les agriculteurs, les fabricants de chaussures (l’exemple date ) et les étudiants se coalisent, l’échange de votes.

    20%+20%+11% = 51%. On a gagné au détriment du reste de la population. Tous des pourcentages fictifs mais montrant le fonctionnement du marché politique par les programmes. Juste 20% (fictif) approuvent les agriculteurs mais les étudiants sont prêts à payer leur épicerie plus cher en échange de l’abolition des frais de scolarité, ils sont juste 11% à vouloir cela, pas grave on est rendu à 31%. Ok les agriculteurs et étudiants sont prêts à payer leurs souliers plus chers! Bingo les politiciens viennent d’acheter les élections. Même pas besoin de frigos gratuits ou de mafieux ou de religieux pour faire peur au monde. Il faut juste avoir dans ton programme des mesures à bénéfices concentrés et coûts diffus. Celui qui a 10 000$ ou 50 000$ en jeu est prêt à faire bien du lobbying, celui que la mesure ne lui coûte que 32$ par année ira pas faire des manifs à Ottawa ou Québec. C’est pareil sur le plan idéologique. Leurs dogmes ils y tiennent autant qu’aux piastres !

    La lecture de ces économistes néoclassiques mais est une des plus représentatives du marché politique. C’est plate mais c’est comme cela.

    Ils n’ont même pas besoin de 50%+1. L’exemple démontre que si tu as deux mesures ou projets non rentables tu as plus de chances d’acheter les élections avec 3 encore plus. Alors que si tu en avais juste un mauvais ? Bye, bye la NRA ou bien changez en svp.

  25. Boabab dit :

    @MrTalon j’ai aussi lu le tweet de Mr Hétu et vous avez raison ça pue et si ont fait la lecture jusqu’au bout on peut se rendre compte que Cohen le « fixer »du magouilleur en chef est de mèche avec pas mal de russe ou ukrainien il va dire oui c’est de la famille.C’est comme les italiens les hommes d’honneur aussi travail pour la famille et jure loyauté a leur parrain.

  26. Toile dit :

    Le journal Le Monde affiche un article en faisant état que c’est le candidat Trump qui s’est adressé :
    « Donald Trump avait répété presque mot pour mot le même argumentaire juste après les attentats, en novembre 2015, cinq mois après avoir fait son entrée en politique. Comme à Dallas, vendredi, il avait déjà mis en parallèle les morts de Paris avec ceux causés par les violences à Chicago (Illinois), après avoir dénoncé la législation restrictive en vigueur dans cet Etat. Alors simple citoyen, il avait réagi de la même manière aux attentats visant l’hebdomadaire Charlie Hebdo et le magasin Hyper Cacher, en janvier 2015. « Si les personnes si violemment abattues à Paris avaient eu des fusils, au moins elles auraient eu une chance de se défendre », avait-il écrit sur son compte Twitter.

    Et oui, il y a des articles, autre que celui ci , faisant état de la position française ainsi que d’autres acteurs.

    1. Richard Desrochers dit :

      Si les personnes violemment abattues à Paris avaient eu des fusils, elles auraient eu une chance d’augmenter le nombre de victimes.

  27. Théophile Raulet dit :

    Monsieur le président Trump n’a pas la capacité pour sa position. Cela en est un exemple de plus. Si dans les petites choses, il agit de travers, on peut imaginer comment cela sera dans les grandes. J’espère simplement qu’il ne causera pas de guerre(s), surtout pas nucléaire, soit par son hésitation soit par son irascibilité.

  28. Théophile Raulet dit :

    La « détente » avec la Corée du Nord serait-elle une fleur que veulent lui faire la Chine et/ ou la Russie qui semblent désirer l’aider dans les diverses élections?

  29. noirod dit :

    Et le sénateur McCain qui dit ne pas souhaiter que T.Rump assiste a ses obsèques.

    Sais pas pour vous mais pour moi c’ est l’ ultime déclaration de haine. Ai jamais vraiment entendu ca ou lu ca de ma vie. Des messages d’ amour comme ca il y en a par dizaine a tous les jours .T’ as beau être un tdc mais ca va au delà de ca . T’ es juste un minable indésirable. Il s’ est rendu la en trichant et en mentant alors comment se fait il que personne ne pose de geste concret pour corriger le tir ? Les U.S of A sont la risée de la planète et ce, de plus en plus a chaque jour.

  30. cotenord07 dit :

    En ce qui concerne le thème de ce billet, Monsieur Hollande et les Français en général ont tout à fait raison d’être indignés par cette autre déclaration de très mauvais goût, qu’a faite celui qui occupe présentement le poste de président des États-Unis.

    Hors sujet : j’invite les internautes qui fréquentent ce blogue, et que l’histoire de la diaspora canadienne-française des États-Unis intéresse, à écouter un excellent reportage d’une durée de 35-36 minutes environ, accompagné d’un article détaillé, qui porte sur l’histoire des Canadiens français du Vermont :

    What’s The History Of French Canadian Immigration Into Vermont?, reportage et article de Angela Evancie et Henry Epp, Vermont Public Radio (VPR), le 4 mai 2018.

    Bonne journée !

    1. __________________

      Merci cotenord07 pour ce partage.

      Dans la famille de mon père, du côté maternel, plusieurs frères et soeurs de mon grand-père se sont expatriés vers Maine et le New-Hampshire en particulier.

      1. ____________

        Correction à mon 11:27: … plusieurs frères et soeurs de ma grand-mère. zut !

    2. kintouai dit :

      Je me souviens de la visite guidée d’une grande demeure à Portland (Maine) — la Victoria Mansion. La guide, une jeune femme dans la trentaine, portait un nom français, qu’elle prononçait bien sûr à l’anglaise (et qu’elle avait peut-être même modifié, comme Beaudoin devenu Bowdoin, pour faciliter la prononciation). À la fin de la visite, nous sommes restés, ma femme et moi, pour nous entretenir avec elle. Elle n’avait pas l’air très disposée à nous parler de ses ancêtres, dont elle semblait avoir un peu honte. Elle a fini par nous avouer que son grand-père était Québécois. Elle ne parlait pas un mot de français. Sans doute ce qui nous attend à plus ou moins brève échéance : d’abord, l’acadianisation, puis la lousianisation et, enfin, au grand plaisir des descendants de Lord Durham et de ceux des nôtres qui se sont rangés dans leur camp, la disparition. Voir la chanson « Mommy» de Pauline Julien.

      Dommage que tant de Québécois aient dû s’exiler pour gagner leur vie (mes grands-parents paternels ont tous les deux travaillé dans les manufactures de Manchester avant de revenir ici). Sinon, nous serions aujourd’hui entre 15 et 20 millions de Québécois. Le Roc prendrait son trou.

    3. papitibi dit :

      Je vous avait fait une looongue réponse témoignant de mon viiiiif intérêt à l’égard de la diaspora mais – pour des motifs que j’ignore, ça s’est perdu et jun message d’échec de la transmission m’est apparu.

      Suis moi-même d’origine cadjienne par mon père, né au Rhode Island.de parents québécois. Certains cousins de ma grand-mère s’étaient exilés dans le temps des factories de coton mais ne sont jamais revenus; dans certains cas, je suis en possession de cartes mortuaires ALL FRENCH qui attestent de leur lieu de résidence au Massachussett au moment de leur décès dans les années 30. Mais le patronyme PELLETIER a pu se prononcer PELQUIÉ avant d’être orthographié PELKEY – le nom de l’une des membres de la US Women Hockey Team.

      Mes recherches en généalogie m’ont amené en Acadie néo-écossaise, dans la région de Boston et de Providence… avec une pointe jusqu’en Louisiane, ou j’ai retrouvé les lieux d’inhumation de certains collatéraux de mes ancêtres. J’ai fini par consulter les originaux sur microfilm ou des registres paroissiaux 100% proof mais au début, je faisais mes recherches dans des GEDCOMS mises en ligne (pour la plupart) par de lointains cousins US, ce qui m’aura permis de prendre contact avec des descendants de Québécois en Arizona, en Saskatchewan, dans les Dakotas, en Caroline du Nord, au Michigan…

      À une vieille dame qui habitait Tucson, AZ, j’avais expliqué que si je lui envoyais en pièce jointe des extraits de registres en vieux français, elle risquait d’en comprendre des grands boutes: ESCHOLE ressemble bien plus à SHOOL qu’à son équivalent en français moderne! Full disclosure: je m’intéresse également de près à la détive des langues anciennes vers les langues modernes!

  31. Lecteur_curieux dit :

    @Richard Desrchochers 7h26 Je suis absolument d’accord avec vous et je pense bien que c’est ce que tendent à démontrer les études. Sauf que c’est pas juste cela qui nous fait penser ainsi mais toute notre culture, notre psyché à chacun d’entre nous.

    Pour ces gens pro-guns, la sécurité collective est une fausse rationalisation pour supposément convaincre les autres. Alors qu’eux leur vertu cardinale c’est la liberté individuelle. Et l’arme est un symbole de liberté, de protection personnelle, de masculinité, de virilité (symbole phallique comme le sont aussi les tours ou les motos ou les muscle cars ) et leur permet même dans une fantaisie de jouer les héros de western ou encore penser donc à aller jouer au poker dans ces saloons de western avec des truands sans être armé? Oups… On sent qu’on se dirige vers nos propres biais culturels.

    1. Astérix et les Goths, voyez la confusion qui régnait dans l’Armée romaine après que nos deux héros ce soient déguisés en soldats romains. Les Romains se mettent à se soupçonner d’être des Goths déguisés, la confusion générale est prise dans l’armée supposément la mieux organisée au monde. Alors imaginez, une foule en panique ou un très fort pourcentage de personnes sont armées. Même pas besoin d’une vraie attaque, une fausse alerte fera plus de morts que ce drame là. Le désordre sera plus grand que dans un saloon.

    2.  » Grosse Corvette p’tite quéqu…  » Je ne le crois pas pour tous ou encore on pouvait trouver quelqu’un de cool d’en avoir une… Mais la même chose pour les armes… Le char c’est une affaire de gino, de macho, de gros douche… Le gars qui s’exprime ainsi on pense à fausse virilité quand on le voit ou qu’on l’entend faire crisser ses pneus.

    3. Nos héros ne sont pas tant armés ou du moins plusieurs d’entre eux. C’est pas plus réel mais ton imaginaire, c’est ta psyché. Monk et Columbo ne sont pas armés car ils sont les plus intelligents. Les gorilles dans la planète des singes valorisent la violence, la force, la brutalité, les armes. Ils sont complètement stupides, on s’identifie aux chimpanzés dans cette série ou aux humains qui sont les principaux personnages. Tu es vraiment fort ? Tu es alors Bud Spencer qui incarne l’homme le plus fort, pas besoin d’armes, un coup de poing sur la tête et les bandits de pacotille qui terrorisent la population sont arrêtés. Sinon c’est Batman mais celui des années ’60 ou Spiderman en dessin animé ou Superman mais Christopher Reeve, l’humour passe avant le réalisme de la violence. Ce peut même être la Femme bionique qui serait là.

    4. Mais oui si par hasard plus de policiers, de jeunes vétérans ou autres personnes très formées auraient été là par hasard ou non, ils auraient pu intervenir. Sauf que le fantasme du héros solitaire… Imaginez un genre de Rambo qui serait là… Il peut toujours y avoir des personnages clés dans une intervention réussie mais cela reste un travail d’équipe. On ne va pas contre une loi qui restreint la possession des armes au contraire. Que des personnes qualifiées en ait cela est bien. Sauf que si je vois disons trop de policiers, trop de militaires mon réflexe devient :  » Sommes-nous en insurrection? Vivons-nous dans un État policier ? »

    5. Peace man , peace. Paix et amour. Des armes cela favorise la violence.  »Give peace a chance »,  » Quand les hommes vivront d’amour » ou même à l’église s’échangeant la paix du seigneur. Ou alors on était dans les scouts et non les cadets.  » Le fort protège le faible. » Dans le sport ?  »L’important c’est de participer.  » De bouger, que toute la population en fasse. Tu peux avoir de la compétition aussi mais fairplay.

    6. Eddie Murphy avec l’anhilator 2000 ou les armes dans Men in black comme le super cricket. On se moque carrément des armes à feu et au surplus pour l’orientation sexuelle pour ceux inquiets c’est Serge qui est gay qui les vend. Oups… Ces films sont homophobes ? La personne a peur d’être vue comme gay ou peu viril, ce qui n’est pourtant pas synonyme. Donc cela lui prend un gun pour se rassurer d’être bien hétéro. Comme il doit s’entourer de playmates, de miss, de mannequins et surtout garder ses cheveux sinon il perd son pouvoir et sa virilité. Quand Trump va vers cela… Justement on se rapproche de la vérité. La politique n’est absolument pas une affaire de pur cerveau. Pas obligé de parler de ses mains, perso je connais les deux, l’homme avec des mains immenses qu’il avait versus un avec des mains fines, cela dépend pas mal de ton travail, tes activités et aussi l’hérédité.

    7. Maïeutique Plutôt que contredire les républicains et monsieur le narcissique il faudrait plutôt maîtriser l’art de poser des questions en les faisant parler, on ne changerait peut-être pas énormément leurs fausses croyances mais on saurait mieux d’où elles viennent. Sait-on jamais bien guidés plutôt que contredits frontalement, ils iraient peut-être dans la bonne direction. La maïeutique, la psychanalyse donc la philo et la psycho et de la sociologie aussi.

    https://www.inc.com/lolly-daskal/10-powerful-ways-to-deal-with-your-narcissistic-bo.html Tu es le plus intelligent ? Son pouvoir sur toi est limité, il suffit à apprendre à se servir de son intelligence.

    Cela empêche pas les joutes politiques d’exister. Trump tu veux le destituer ? Bonne chance, vote démocrate, encourage-les mais un moment donné deal with it.

    https://www.forbes.com/sites/quora/2018/01/18/how-to-handle-a-narcissist-boss-according-to-a-psychotherapist/#6676e3e2158e

    Mon but, mes buts ? Côtoyer des gens intéressants et inspirants partout sur la planète.

  32. Laurent Pierre dit :

    Du grand Trump dans toute sa splendeur….

Répondre à A.Talon Annuler la réponse.

%d blogueurs aiment cette page :