Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« Nous n’avons pas été confrontés à la perspective d’une apocalypse depuis Kennedy et la crise des missiles cubains. [Valdimir Poutine] ne plaisante pas quand il parle d’un usage potentiel d’armes nucléaires tactiques ou d’armes biologiques ou chimiques, car son armée, on pourrait le dire, est très peu performante. […] Nous essayons de comprendre : quelle est la rampe de sortie de Poutine ? Où trouve-t-il une porte de sortie ? Où se retrouve-t-il pour qu’il ne perde pas seulement la face mais aussi un pouvoir important ? »

Joe Biden, président des États-Unis, s’exprimant sur un ton sombre et dramatique rarement employé par ses prédécesseurs sur les menaces formulées par le président de la Russie lors d’une activité de collecte de fonds jeudi soir à New York.

(Photo Shutterstock)

68 réflexions sur “La citation du jour

  1. Samati dit :

    La meilleure porte de sortie pour Poutine pourrait être….une fenêtre.

    1. caron gaston dit :

      Au vingtième étage…

      1. lanaudoise dit :

        Sont glissantes. Les escaliers aussi.

    2. Robert dit :

      Au dixième étage

  2. Pierre Belley dit :

    Key Largo? Chez son bon ami Donald?

    1. belwet dit :

      Key Largo, je ne crois pas car son chum est à Palm Beach, sur le continent et non dans les Keys… Pour Putin, dans un Gulag en Sibérie, en isolement, nu, à l’extérieur avec 30 Grizzlys pour le surveiller.

    2. lanaudoise dit :

      A key Largo, pas de chance de rencontrer les Trump, mais des artistes comme Michel Tremblay. A moins qu’ils prennent un de ces bateaux de croisière qui ont maintenant le droit d’y sévir.

  3. Samati dit :

    Entretemps on découvre des charniers et des chambres de torture dans les villages et villes libérés. On peut déjà concevoir ce qu’étaient les conditions de vie des ukrainiens sous l’invasion russe : meurtres, tortures, viols, pillages, faim, et destruction de leurs maison.

    1. Kelvinator dit :

      Y compris les appel cellulaire intercepté ou un soldat russe avoue à sa compagne qu’il a tué des civils plutôt que les prendre prisonniers, puisqu’ils n’ont rien pour les nourrir puisqu’eux-même peine à se nourrir.

      L’hiver sera probablement encore plus difficile pour les soldats russe que les européens!!

  4. Pourquoi un fenêtre juste au 20ieme étage? Sait-on jamais, il pourrait survivre. On pourrait pas être bien certain et dire le 99ieme étage?

    1. Bidulen dit :

      Polonium

      1. lanaudoise dit :

        Novitchok

      2. MarcB dit :

        All of the above! On n’est jamais trop sûr!

        A l’époque médiévale, on pendait, écartellait, coupait la tête, enterrait les membres aux 4 coins de la ville, et mettait la tête sur un pieux pour nourrir les corbeaux!

    2. Jehan Lambert dit :

      @Patrick Lortie
      D’un hublot de la Station Spatiale! 😁

    3. Kelvinator dit :

      J’ai le Kola well en tête, profond de 12 km.
      Et « This is Sparta! »

  5. POLITICON dit :

    Sans raison, le dictateur a engagé son pays dans une agression et il a perdu. A l’heure des médias sociaux, les Russes sont beaucoup plus informés qu’avant. Les sanctions économiques, la mobilisation militaire lorsque son armée recule sur le terrain, les crimes de guerre, un homme qui s’est enrichi de centaines de milliards de dollars et qui vit dans des palaces, des alliés économiques qui disparaissent. Je crois qu’au moment ou Vlad donnera son accord pour une attaque nucléaire, il recevra une balle dans la tête. La population russe et même son entourage ne laisseront pas l’individu détruire la Russie aussi facilement. Le tsar s’est placé au même endroit que Sadam Hussein et Kadhafi. Une cible est déjà peinturé dans son dos et il ne restera qu’à déclarer la chasse ouverte au son du clairon.

  6. titejasette dit :

    « M. Poutine a averti à plusieurs reprises l’Occident que toute attaque contre la Russie pourrait provoquer une réponse nucléaire.

    Le président ukrainien Volodymyr Zelenskyy a déclaré que les forces du pays ont repris 500 kilomètres carrés (193 miles carrés) dans la seule région de Kherson depuis le début du mois d’octobre…. »

    Source : https://www.cnbc.com/2022/10/07/russia-ukraine-live-updates.html

    Traduction libre du 1er paragraphe

    Pour le moment, l’Occident n’attaque pas la Russie = la réponse nucléaire ne peut pas être invoquée ?

  7. Loufaf dit :

    Le tsar est complètement cinglé! Il va gagner quoi avec sa guerre nucléaire? Rien ! Il va perdre encore une fois et de plus, tuer des millions de gens.
    N’ existe t’ il pas quelqu’ un en Russie pour le faire disparaître une fois pour toute?

    1. belwet dit :

      Il va devenir propriétaire d’un beau stationnement irradié.

    2. jmaveja48a dit :

      Si il ne reste rien de lui pas de raison pour lui de se préoccuper des autres 1 où 7 milliards de personnes il s’en tape

  8. Ziggy9361 dit :

    Il voudrait etre le maître du monde, offrons lui d’être le maître de l’univers ,un vol en solo vers Jupiter sans espoir de retour ni même d’arriver à destination.

    1. belwet dit :

      Mhein… Maitre de l’univers serait un vol aller simple vers le Soleil. Comme ça, il pourrait nous éclairer de sa magnificence.

      1. Ziggy9361 dit :

        😎👍,j’aime votre suggestion, on a manqué notre coup avec le dernier toupet jaune vaut mieux ne pas rendre de chance avec la poupée Bout Chou russe.

      2. gigido66 dit :

        Ça ferait de lui un « Icare », un être légendaire qui avait beaucoup d’ambition et pas assez d’intelligence pour ne pas se brûler les ailes!

  9. Violette Bouchard dit :

    Je lisais de la documentation sur Hitler et il me semble que ce diagnostic pourrait convenir à Poutine. Ma peur: Il veut passer à l’histoire comme Hitler… alors rien ne l’arrêtera.

    « Déjà de son vivant, de nombreux éléments de la croyance et de la conduite personnelle d’Hitler étaient considérés par les psychiatres comme des signes de psychose ou de schizophrénie. Il y avait notamment, par exemple, sa foi inébranlable qu’il avait été choisi pour libérer le peuple allemand de tous ses dangers. »

    1. Cette conviction chez Hitler était renforcée par les échecs (plutôt miraculeux) des diverses tentatives d’assassinat contre lui.
      On doit espérer que le parallèle avec Poutine s’arrête là.

  10. gl000001 dit :

    Le premier homme sur Mars. Mars, le dieu de la guerre !!

    1. Grenouillage dit :

      Il serait peut-être temps d’envoyer une sonde sur Vénus.

    2. Ziggy9361 dit :

      Chanson de circonstance:
      https://youtu.be/Y2rDb4Ur2dw

  11. Apocalypse dit :

    « Nous n’avons pas été confrontés à la perspective d’une apocalypse depuis Kennedy et la crise des missiles cubains…. (Joe Biden) »

    Et je suppose que la diplomatie s’active pour éviter cette perspective et trouver une issue pacifique à ce conflit? 🤔

    1. gigido66 dit :

      Ça doit s’activer pas à peu près de ce côté. Encore une fois, nous ne voyons que la pointe de l’iceberg.

    2. Samati dit :

      Lorsque la diplomatie s’active, elle fait de façon discrète, c’est la base même de la diplomatie.

  12. Grenouillage dit :

     » Nous essayons de comprendre : quelle est la rampe de sortie de Poutine ? Où trouve-t-il une porte de sortie ? Où se retrouve-t-il pour qu’il ne perde pas seulement la face mais aussi un pouvoir important ?  »

    Est-ce que Biden s’apprêterait à négocier une porte de sortie pour Putin ?

    Putin: j’utiliserai tout les moyens possibles pour contrer l’OTAN en Ukraine. Ce n’est pas un bluff.

    Biden:  » Nous sommes confrontés à la perspective d’une apocalypse.  »

    Il est peut-être temps d’envisager une solution autre que la poursuite de la guerre pour se sortir d’un scénario catastrophe.

    1. Layla dit :

      @Grenouillage 8:17

      « Est-ce que Biden s’apprêterait à négocier une porte de sortie pour Putin ? »

      Ce n’est pas du tout ce que Joe Biden dit.

      1. Grenouillage dit :

         » quelle est la rampe de sortie de Poutine ? Où trouve-t-il une porte de sortie ?  »

        Biden sait qu’il a le pouvoir de trouver une porte de sortie à Putin si une menace pèse sur les États-Unis. Est-ce qu’il le fera ? Peut-être.
        Mais pour en arriver là, il doit expliquer au monde pourquoi un changement d’attitude de sa part s’impose pour éviter ce qu’il cite comme l’apocalypse.

        Je suis certain que Biden poursuivra sa réflexion à voix haute dans les prochains jours, prochaines semaines.

  13. Gilles Morissette dit :

    Lorsqu’on en est rendu à essayer de trouver une « porte de sortie » à Putin afin de lui permettre de « sauver la face » et de ne pas « perdre un certain pouvoir », c’est que l’heure est grave et qu’il faut prendre ses menaces très au sérieux.

    Pensons-y. Ce sociopathe est pris come un rat. Il est poussé dans ses derniers retranchements. Ses options se rétrécissent comme peu de chagrin.

    Le moral des troupes est au plus bas. Avec la mobilisation générale que Putin a décrété, cette « sale guerre » prend un nouveau tournant.

    Elle frappe de plein fouet la population russe déjà affectée par les sanctions économiques de l’Occident.

    L’Ukraine, fort de ses succès miltaires, en serait rendu, selon certains médias, à frapper la Russie sur son propre terrain.

    Ainsi, les services de Renseignements américains envisageraient sérieusement semble-t-il, cette option dans la foulée de l’attentat meurtrier contre Daria Douguina, la fille d’un idéologue proche de Putin, près de Moscou en août dernier.

    Cette hypothèse reste bien sûr à être validé. Cependant, si elle se confirme, on peut s’attendre à une vive réaction de la part du DESPOTE.

    De la façon dont les choses se déroulent présentement, une défaite militare de la Russie, hautement improbable il y a à peine six (6) mois est maintenant envisageable.

    Qui sait ce qui se passe présentement dans le cerveau détraqué de Putin.

    À situation désespérée, manoeuvres désepérées.

    Putin ne se rendra JAMAIS. ll n’acceptera pas une défaite militaire.

    Oui, il se dit prêt à négocier mais à ses propres conditions, ce qui est et sera inacceptable pour l’Ukraine.

    Oui, le président Biden a bien raison de lancer cette mise en garde et l’Occident a intérêt à être sur ses gardes.

  14. Moi je ne prendrais pas de chance, une petite dose de Novichok qui lui feras accidentellement perdre pied de deux niveau d’escalier avant de tomber du 18e étage… et il se feras accidentellement passer dessus par un bus.

    Plus sérieusement, il n’y a pas de porte de sortie pour poohtine.
    Si il ne gagne pas la guerre, quelque soit la raison, il est fini politiquement.
    Il s’entêteras donc dans cette guerre, et se seras le peuple russe qui seras fini économiquement.

    Au point ou on en est… on sait que poohtine n’as d’autre choix que de faire basculé cette guerre du coté sale.
    On attend que l’inévitable arrive? Ou on agit avant?

    Moi je crois que l’on est mieux de mettre pression maintenant, avant qu’une bombe n’éclate ou que poohtine commence a gazer des villages complet.
    Que suite au menace de poohtine, que l’ont mettent un embargo complet sur la russie.

    Que l’on descende toutes les avions russes qui décollent, particulièrement celle qui viennent nous niaisé sur notre territoire nordique.

  15. titejasette dit :

    « Et je suppose que la diplomatie s’active pour éviter cette perspective et trouver une issue pacifique à ce conflit? » – Apocalypse 8h17

    Il y a de la diplomatie … et il y a d’autres alternatives qu’il faut envisager en concomitance.

    Je suppose qu’une réponse de type réplique nucléaire est aussi envisagée ? C’est lorsque les généraux de Poohtine croient qu’il n’y a plus aucun espoir pour eux-autres et pour la Russie, qu’ils décideront de lui mettre une balle entre les deux oreilles…

  16. InfoPhile dit :

    N’en déplaise aux bandéristes activistes en résidence (1) et autres gnangnans suiveux et archi binaires qui, par essence, n’ont jamais voulu négocier en dépit de ce qui s’annonçait et qui donc n’ont aucune considération pour les tristes conséquences que doivent subir les pauvres Ukrainiens, il faut négocier une porte de sortie, pas tant pour Poutine que pour les Ukrainiens, les Européens et finalement le reste de l’humanité.

    Je ne suis pas un inconditionnel de Elon Musk, mais dans sa querelle via twitter avec Zelensky, je lui donne raison. Sa proposition est on ne peut plus raisonnable. Zelensky ne peut pas envisager une fin négociée car il devrait vivre avec le « tout ça pour ça ? ». Pourtant, il n’y a pas d’autre option envisageable.

    Il doit donc être écarté au profit d’une conclusion fondée sur « le moins pire possible ». Or, en dehors de Joe Biden, je ne vois pas qui dispose d’assez d’autorité morale pour le mettre sur la voie de service d’une manière ou d’une autre. En contrepartie il faudra aider l’Ukraine deux fois plutôt qu’une.

    D’ailleurs, il en va du sort de l’Europe entière et bien plus.

    N.B. Je n’ai aucune intention de riposter aux ultra partisans qui n’ont aucune réflexion valable, mais beaucoup d’agressivité qui ne mène nulle part sinon qu’au bâillonnement des opinions contraires à leurs vues inhumaines, ridicules et désespérément adolescentes.

    1 – Seraient-ils les descendants du millier de bandéristes qui ont honteusement trouvé refuge au Canada au lendemain de la seconde guerre mondiale? Hélas, la question se pose.

    1. gl000001 dit :

      Les ukrainiens ont toujours voulu négocier. Tout ce que Poutine veut, c’est la reddition, la disparition totale de l’Ukraine. Et c’est inacceptable.

    2. Grenouillage dit :

      L’utilisation d’une arme nucléaire tactique ou stratégique par la Russie amènera une suite d’événements qui auront des impacts économiques majeurs, partout dans le monde.
      Une peur rationnelle ou irrationnelle des gens amèneront:
      – crash boursier
      – hausse incontrôlée des prix des ressources énergétiques.
      – poussée de l’inflation à 3 chiffres
      – denrées qui deviendront de plus en plus difficiles à trouver (je ne parle pas de papier toilette)
      – brisure dans les chaînes d’approvisionnement (bien pire que ce qu’on a vu)
      etc….

      Viendra ensuite la réplique de l’occident, et …..et……

      1. Samati dit :

        @ La réplique de l’Occident sera immédiate, dans les minutes suivant une attaque.

      2. Grenouillage dit :

        Je ne crois pas. Il faudra s’assurer que la bombe lancée soit effectivement du type nucléaire », ce qui pourrait prendre quelques heures ou jours avant d’en arriver à une conclusion définitive, car la riposte sera lourde de conséquences.

        L’autre option que Putin a, serait d’effectuer un essai nucléaire à la frontière de la Russie et de l’Ukraine, sans causer de pertes humaines, mais avec les conséquences des retombées radioactives. Est-ce que la réponse de l’occident sera la même ?
        Je ne sais pas.

      3. Samati dit :

        La radioactivité peut être évalué en quelques secondes à partir des satellites espions. On peut même évaluer sa provenance et dans quelle usine l’uranium a été enrichi. Il n’y a rien de moins anonyme que la radioactivité.

      4. MarcB dit :

        Et les sismographes vont détecter presqu’aussi rapidement une explosion d’un engin nucléaire tactique. Une petite ogive de 0.3 ktonne, c’est quand même 300 tonnes de TNT! La signature est assez unique.

    3. Samati dit :

      @ infophile

      De toute évidence vous n’avez comme Musk un compréhension partielle de la situation en Ukraine. Retourner 60 ans en arrière pour expliquer la situation actuelle vous mets sur une fausse piste.

      Les ukrainiens dans leur ensemble, peu importe leur langue, rejettent le modèle soviétique (dictature, corruption, brutalité des élites), modèle que veut imposer Poutine aux ukrainiens. Ils aspirent à suivre le modèle des démocraties occidentales.

      Aux dernières élections, Zelensky a obtenu une forte majorité de la population pour rejeter le modèle soviet. La presque totalité de la population est toujours derrière lui et les ukrainiens ne sont pas prêts à tomber sous la tutelle d’une dictature violente.

      Il n’y a qu’un seul coupable des violences actuelles et c’est Poutine et ses kleptocrates.

    4. Kelvinator dit :

      « Je n’ai aucune intention de riposter aux ultra partisans qui n’ont aucune réflexion valable, mais beaucoup d’agressivité qui ne mène nulle part sinon qu’au bâillonnement des opinions contraires »
      […]
      « Seraient-ils les descendants du millier de bandéristes  »

      Tout de même étrange que vous appliquiez exactement les principes que vous pourfendiez la phrase précédente!! Agressivité inutile (ad hominem) qui mène au baîllonnement des opinons contraires…

      Votre profonde incompréhension des accords de Minsk 2 et leur arrêt démontre que vous devriez avoir un peu plus d’humilité dans ce dossier avant de donner tout ce que les russes veulent, comme Musk le suggère, et ainsi donner votre aval à une répression sanglante des centaines de milliers d’ukrainiens vivant sur ce territoires.

  17. Je vois un gros problème avec le  »« sauver la face » et de ne pas « perdre un certain pouvoir » » ca veut dire qu’il reste en place ou est remplacer par un autre dictateur. sans causé de traumatisme assez grand a la population pour qu’elle désirent un changement.

    Poohtine se doit de subir une humiliation totale… pour le bien de la russie qui l’as suivi dans cette guerre ridicule.

  18. Marieestelle dit :

    Le nuage nucléaire, il va voyager d’ouest en est comme le vent .Pourquoi Putin pense que rien de ce nuage ne lui tombera pas sur ls tête? Il veut se suicider ou se croit et son pays invincibles?

    1. Boileau dit :

      @ Marieestelle

      Les vents ne sont pas toujours vers l’ouest et pas actuellement !
      https://earth.nullschool.net/fr/#current/wind/surface/level/orthographic=31.85,41.52,882

  19. probert dit :

    La Chine est en mesure de faire une grande différence dans la suite du conflit. Je ne pense pas que la Chine soit rassurée pour elle même à la perspective que Poutin pourrait utiliser l’arme nucléaire. C’est un engrenage dont personne ne peut prédire l’étendue de la dévastation finale. Moi aussi je me dis que dans la chaine d’exécution d’un ordre de frappe nucléaire, il y aura des gens pour refuser d’agir, et même se retourner contre Poutin.

  20. Haïku dit :

    « Un pays n’existe pas s’il ne possède pas sa bière et une compagnie aérienne.
    Eventuellement, il est bien qu’il possède également une équipe de football et l’arme nucléaire
    mais ce qui compte surtout c’est la bière. »
    (Frank Zappa)

  21. chrstianb dit :

    Ce n’est pas une rampe de sortie qu’il faut à Poutine mais une rampe de lancement…

  22. onbo dit :

    La détermination du Président Biden suggère qu’on discute déjà avec des autorités russes de sauvetage et de reconstruction de la Russie à la veille de l’hiver. Cela suggère aussi que des mains adultes empêchent déjà Putin-Manon de peser sur le piton.

    La détresse sociale et économique de la Russie est précisément la conséquence de la guerre d’extermination contre l’Ukraine.

    Putin a perdu la guerre à l’instant où il comparait en public devant son peuple les Ukrainiens à des mouches à m… qu’on a envie de recracher avec dégoût. Perdre ainsi la guerre de l’opinion publique internationale indique que Putin a une très faible compréhension du Monde et que cela n’a pas échappé aux observateurs russes de haut niveau pas plus qu’à la presse.

  23. marie4poches4 dit :

    Putin fête ses 70 ans aujourd’hui, espérons qu’il n’y aura pas trop de « feux d’artifice ».

  24. P Lacerte dit :

    La seule porte de sortie pour le nabot psychopathe du Kremlin est bien énoncé par Sana Marin ici…. POINT!!

    https://mobile.twitter.com/Gerashchenko_en/status/1578365304320577541

  25. sousmarin dit :

    En dehors des plaisanteries et de sa destitution, il n’a qu’une porte de sortie : négocier sa vie et sa liberté contre son départ du pouvoir dans le calme. En clair, il part mais pas de poursuite contre lui et il se prélasse le reste de sa vie dans une datcha.
    Car, même s’il est autoritaire et ultra-nationaliste, le nouveau pouvoir ne sera pas celui qui a déclenché la guerre donc la négociation sera possible pour toutes les parties.

  26. InfoPhile dit :

    @gl000001 à 08:36

    Il est clair que devant l’impasse et la guerre larvée qui sévissait dans le Donbass, Poutine, officiellement à compter du 24 février, n’avait pour seul but que de contrôler Kiev.

    Ce n’était toutefois pas très manifeste dans ses intentions dans les années ou mois précédents. Les accords de Minsk II en témoignent. Accords par lesquels l’Ukraine n’a cherché qu’à gagner du temps et des appuis politiques, logistiques, militaires et financiers.

    Il n’est pas anecdotique de rappeler à ceux qui l’ignoraient que la Crimée avait opté par référendum en 1991 pour un statut d’autonomie (1). En 2014, elle a choisi également par référendum d’être indépendante de l’Ukraine. En riposte, l’Ukraine a, entre autres manoeuvres condamnables, bloqué l’acheminement de l’eau du Dniepr vers la Crimée, raréfiant une ressource indispensable aux populations civiles.

    1 – https://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_de_la_Crim%C3%A9e#De_la_dislocation_de_l'URSS_%C3%A0_la_premi%C3%A8re_constitution_de_Crim%C3%A9e_(1989/1992)

    1. Kelvinator dit :

      Est-il possible que Putin agissent malhonnêtement dans les accords de Minsk 2, ou vous gardez vos accusations strictement pour les ukrainiens?

      Si vous reconnaissez le référendum de 2014 comme légitime, on peut comprendre votre vision à l’opposée des occidentaux, qui rejètent très majoritairement ce simulacre démocratique. Ce n’est pas ça la démocratie.

    2. sousmarin dit :

      L’autonomie n’a rien à voir avec l’indépendance, qui elle-même n’a rien à voir avec un rattachement à un autre pays, et le référendum de 2014, sous occupation russe, est bien entendu sans aucune valeur.
      Ne pas oublier que l’importance de la population russophone dans certaines régions n’est que la résultante d’une épuration ethnique stalinienne…
      Ne pas oublier également que l’épuration ethnique est de nouveau en marche depuis 2014 pour la Crimée et depuis mars 2022 pour les autres régions occupées…

      Tout référendum légal ne pourra être fait que dans plusieurs années, une fois que l’occupation russe sera terminée et que les ukrainiens auront la possibilité d’habiter où ils veulent dans leur pays (y compris ceux déportés en Russie) ! Et vous pouvez toujours rêver, dans ce cas, d’avoir une majorité pour un rattachement à la Russie, même en Crimée !

  27. Louise dit :

    Aujourd’hui c’est la fête de Poutine. Il a 70 ans, ce qui est considéré comme assez âgé en Russie où l’espérance de vie est de 63,2 ans pour les hommes.
    Encore une fois je prie pour que la nature fasse son oeuvre pour libérer l’Ukraine, la Russie et le monde de ce dictateur psychopate.
    Pour le moment je ne vois pas d’autre porte de sortie.

  28. P Lacerte dit :

    Des artistes Ukrainiens ont souhaite bonne fête au nabot psychopathe du Kremlin à leur façon

    https://mobile.twitter.com/NewVoiceUkraine/status/1578361687446474752

  29. Alexander dit :

    Le message de Biden s’adresse à l’entourage de Poutine, sa chaîne de commandement.

    Si les russes devaient lancer ne serait-ce qu’une bombe de trop, les conséquences pourraient être apocalyptiques pour le reste du monde, et les russes en particulier.

    Et ce n’est pas du bluff de Biden, c’est un appel à la raison aux russes.

    Est-ce qu’annexer de force des bouts de territoire dans la cohue et le marasme vaut d’anéantir un peuple?

    Ce ne sont pas des menaces à la KJU, ce sont des faits, la ligne à ne pas franchir.

    Biden n’a aucune intention de tirer le premier, mais sa riposte pourrait être violente et destructrice.

    Poutine veut redonner gloire à son peuple. Encore faudrait-il qu’il y ait un peuple après.

    Ou on raisonne Poutine et on stabilise le jeu et on trouve un compromis acceptable, ou on tasse Poutine et sa garde rapprochée pour de bon. À la russe.

    Le problème: c’est quoi le compromis acceptable pour les deux parties?

    Il faut se retirer des territoires occupés, demander à la population ce qu’elle veut vraiment (et non des référendums bidon), reconstruire l’Ukraine, et probablement demander en retour à l’Ukraine un statut de neutralité, sous réserve du respect de son territoire et sa juridiction par la Russie. Et imaginer des ententes commerciales entre la Russie et l’Ukraine.

    Je rêve, mais j’aime les licornes.

    Et leur souhaite la Paix.

    1. Ziggy9361 dit :

      Pour vous,pour tous…
      https://youtu.be/ftE8vr0WNus

    2. gl000001 dit :

      « Poutine veut redonner gloire à son peuple. »
      Gloire = guerre malheureusement.
      Il pourrait prendre exemple sur la Chine ou la gloire vient d’aider beaucoup de pays africains.
      (Grosse ironie ici 😉 )

  30. Léo Mico dit :

    J’espère qu’une des portes de sortie ne va pas être de faire abattre Zelensky, pour que Poutine gagne sa guerre et se calme.

    Sacrifier l’Ukraine pour sauver le reste du monde pourrait être tentant pour certains…

  31. dynopax dit :

    Pour être certain d’en être débarrassé, voici une source d’inspiration:

  32. Blaise Tardif dit :

    Il ne sera pas facile de proposer une porte de sortie honorable pour Poutine. Il y a eu trop de crimes de guerre de perpétrer en Ukraine. Il ne pourra pas sortir d’Ukraine en disant seulement « excusez-moi, j’ai été mal informé à propos des supposés nazis ». Je crois que la voie à suivre est d’affaiblir la Russie jusqu’a la guerre civil et au final de négocier une réparation avec un Navalny ou un autre leader émergeant. Bien sûr la Russie devra contribuer à la reconstruction de l’Ukraine et reconnaître les crimes de guerre. Sans doute que Kadirov devra prendre une très grande part des accusations.
    Une chose est certaine, il ne faudra pas faire comme avec l’Allemagne après la première guerre mondiale et humilier ce peuple. Le réveil de la Russie sera pénible pour plusieurs.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :