Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

On se demandait ce que Vladimir Poutine allait faire à la suite de l’humiliation des troupes russes dans la région de Kharkiv, où les soldats ukrainiens ont tout récemment réalisé d’importants gains territoriaux. On a maintenant la réponse : dans quatre régions de l’Ukraine occupées par la Russie, les autorités installées par Moscou ont annoncé la tenue dans les prochains jours de référendums devant mener à leur annexion.

Plusieurs dirigeants occidentaux ont dénoncé ces scrutins que les États-Unis ont qualifiés de « simulacres ». Ces référendums doivent avoir lieu du 23 au 27 septembre dans les régions de Louhansk et de Donetsk, dans le Donbass, de même qu’à Kherson et Zaporijjia, dans le sud de l’Ukraine.

La réponse de Poutine a évidemment un précédent en Ukraine, soit l’annexion de la Crimée en 2014 dans la foulée d’un référendum également décrié par une bonne partie de la communauté internationale. Elle ouvre la voie à une dangereuse escalade militaire, s’il faut se fier aux propos de l’ancien président russe Dmitry Medvedev.

« Empiéter sur le territoire de la Russie est un crime, dont la commission vous autorise à utiliser toutes les forces d’autodéfense », a écrit sur Telegram Medvedev, vice-président du Conseil de sécurité nationale de la Russie, ouvrant la voie au recours à l’arme nucléaire pour répondre à la contre-offensive ukrainienne.

Le conseiller de la Maison-Blanche pour la sécurité nationale, Jake Sullivan, a affirmé que « les États-Unis ne reconnaîtront jamais les revendications de la Russie » sur toute partie du territoire ukrainien prétendument annexée.

De son côté, le chef de la diplomatie Dmytro Kouleba a promis que l’Ukraine allait « continuer de libérer ses terres », peu importe les référendums pro-russes.

(Photo Reuters)

37 réflexions sur “Les États-Unis dénoncent des « simulacres » électoraux en Ukraine

  1. Haiku dit :

    « Celui qui sème l’injustice moissonne le malheur. »
    (Proverbe Francais)

  2. Gilles Morissette dit :

    Putin tripote la démocratie pour la faire tourner à son avantage.

    Incapable de gagner sur le plan militaire avec une armée en pleine déroute devant un adversaire supérieur, Putin sort ce « lapin de son chapeau » dans l’espoir de changer le cours du conflit.

    Nul besoin d’être un devin pour deviner les résultats et les conséquences de ce « coup de force ».

    Un référendum organisé et géré par Putin et ses sbires.

    Toutes les conditions sont réunis pour une fraude électorale majeure, une VRAIE, concocté par un despote sanguinaire, non pas une « fraude imaginaire » orchestré par le cerveau détraqué de la CHOSE.

    Cette sale guerre vient de franchir une autre étape et ça risque de ne pas être joli.

  3. Gilles Morissette dit :

    HS

    Un clip rafraichissant d’un président serin qui porte avec lui, toute la sagesse et l’expérience dont ce pays a cruellement besoin.

    Merci président Biden.

    Malgré quelques erreurs de parcours (qui n’en fait pas), vous faites un bon boulot, quoiqu’en disent vos détracteurs et autres « ti-jos connaissant ».

  4. Haiku dit :

    Citation ironique:

    « Il n’est pas considéré comme poli en Russie de compter l’argent dans la poche de quelqu’un d’autre. »
    (Vladimir P.)

  5. Grenouillage dit :

    On se serait attendu à ce que ce scénario arrive plus tôt, mais les déboires de l’armée russe ont changé quelques peu les plans de Putin.

  6. chatderuelle dit :

    une autre « menace » somme toute inutile….

    La Russie fera quoi de plus qu’actuellement?

    C’est donc le moment pour l’Occident d’envoyer encore plus d’armements en Ukraine justement pour répliquer à cette tentative d’intimidation…

    J’en ai manqué des bouts, mais les fameux avions que l’Ukraine devaient recevoir et l’entrainement des pilotes ukrainiens, il s’est passé quoi avec ça???

    1. Grenouillage dit :

      Dernières nouvelles à ce propos.

       » Pour la livraison de ces chasseurs, la Slovaquie demandera à ses partenaires de l’Union européenne une « aide financière » ou un « réapprovisionnement ».  »

      https://www.lindependant.fr/2022/08/30/guerre-en-ukraine-la-slovaquie-fournit-a-lukraine-une-flotte-de-14-chasseurs-mig-29-10513139.php

  7. Alexander dit :

    Faudrait que ces référendums aient la caution d’organismes plus neutres comme l’ONU par exemple, ce qui ne sera jamais le cas.

    On peut parier qu’il n’aura de facto qu’un seul choix de réponse au scrutin. Si les russes se cherchent une excuse pour utiliser des armes nucléaires ou chimiques, ces référendums bidons n’ont aucune crédibilité pour justifier leur recours.

    En fait, il serait suicidaire pour les russes de s’en servir. Ils sont déjà des parias avec une guerre plus traditionnelle, ça décuplerait les problèmes s’ils devaient dépasser la ligne mince. Genre une intervention de l’OTAN bien plus violente que celle des ukrainiens.

    Poutine est un intimidateur, mais est-il assez fou pour passer à l’acte, j’espère que non.

    Mais je me demande ce que souhaiterait vraiment les populations russo-ukraines des territoires visés si on leur donnait vraiment le choix. Pas un simulacre, un vrai choix. Il y a quand même des forces pro-russes importantes là-bas; qu’en pense la population civile?

    1. Grenouillage dit :

      Pour ce qui est de la Crimée, avec une population russe de près de 95%, on pouvait s’attendre à un oui pour un retour vers la Russie.

      Pour le Donbass et le sud de l’Ukraine, le résultat serait beaucoup moins évident, bien que légèrement en faveur des russes.
      Advenant une victoire de l’Ukraine, comment se comporteront ceux-ci avec les russophones de l’est de l’Ukraine ? Il y avait une guerre au Donbass depuis 2014, et l’animosité entre les deux clans étaient déjà palpables.
      Est-ce qu’il y aura une chasse aux collabos russes ? des règlement de compte ?
      Difficile à dire….

      1. sousmarin dit :

        La guerre a changé la donne, la population russophone est très loin de vouloir majoritairement un rattachement à la Russie, il ne faut pas mettre la charrue avant les boeuf en présumant que c’est le cas ; cette même population « russophone » lorsque la guerre arrive, se déplace en UKRAINE et non en Russie, sauf bien sûr si les russes les obligent à le faire, en envoyant en Sibérie les « suspects anti-russes », les autres, après un petit passage en camp de ‘filtration », retournent dare-dare en UKRAINE…

        Pour moi, cela vaut tous les référendums.

      2. Kelvinator dit :

        Population à 95% russe en Crimée?!
        Vous voulez dire russophones?
        La population serait plutôt à 95% ukrainienne si on enlève le 5% de soldats et mercenaires russes.

    2. sousmarin dit :

      Des chiffres, il y en a :
      Lorsque la guerre arrive, 90% de la population se barre et c’est vers l’Ukraine qu’elle va, si elle a le choix bien entendu.
      5% de la population reste parce qu’elle n’a pas le choix (malades, trop enracinés pour partir ou trop pauvres).
      Reste environ 5% de pro-russes, alors que c’était beaucoup plus avant la guerre ; bien joué poutinette…

  8. sousmarin dit :

    Dans l’oblast de Louhansk, les forces ukrainiennes grignotent, doucement mais surement, du territoire, à l’Ouest, l’armée de libération se trouve maintenant à environ 15 km de Kherson, alors un « génie » du Kremlin a dit : organisons un référendum dans des régions en guerre, vidées de leur population et sur le point d’être libérées de notre occupation illégale !

    L’arme nucléaire est comme le sexe, plus on en parle, moins on le pratique…
    Toujours cette stratégie, qui confine ici au ridicule, de la peur, qui marche de moins en moins…à force de crier au loup, plus personne ne vous croit, Messieurs les clébards aboyeurs mais trop lâches pour mordre.

    La peur a changé de camp, ils ne cherchent même plus un semblant de légitimité, tellement ils sont aux abois, ces tout petits collabos…prenez vos passeports russes et cassez vous très loin de ce pays qui n’est plus le vôtre !

  9. ProMap dit :

    « Bien entendu, les USA sont contre toute démarche de paix telle que vient de le proposer la Russie. » – (mettre ici le nom de votre choix d’un commentateur de ce bloque,)

  10. MarcB dit :

    Organiser des référendums avec 4 jours de préavis, ça fait très « sérieux et légitime».
    Ou sont les listes électorales?
    Quelles sont les choix?
    Comment les populations sauront dans quel bureau de votes aller?
    Etc…
    Quant à faire, moi et une gang de chums on va aller à Cuba, planter une vingtaine de drapeaux québécois, organiser un référendum en 20 minutes et déclarer que Varadero fait maintenant partie du Québec!

    Vlad se dépêche de faire des référendums avant que ses militaires partent en fuite….

    1. ProMap dit :

      Votre dernier paragraphe entre autre, fait beaucoup de sens.

  11. xnicden dit :

    Selon la loi, les russes qui effectuent leur service militaire ne peuvent être déployés à l’extérieur du pays à moins d’une déclaration de guerre officielle (ou à moins de signer un contrat avec l’armée régulière). Si vous ajustez les frontières du pays, ça vous donne la possibilité d’ajouter des milliers d’hommes de plus sur le terrain.

    https://twitter.com/markos/status/1572211362293776386?t=l7I9EL6XHmcZlYmjx-BZvg&s=19

    Des troupes certainement peu motivées mais si elles sont « encadrées » minimalement, elles pourraient combler des trous sur la ligne de front ou dans les opérations de ravitaillement.

    1. Kelvinator dit :

      C’est exactement le genre d’entourloupe que j’avais en tête.
      Il y a aussi la possibilité que Putin appelle à la conscription générale si le territoire russe est attaqué, mais ça reste plus risqué pour lui.

      1. Bartien dit :

        Ouff s’il y a conscription générale je crois que ça va être le début de la fin du petit dictateur

  12. Guy Gibo dit :

    Une fois ces deux terrritoires annexées à la Russie et une progression des forces ukrainiennes autoriserait Putin en vertu de la constitution russe à ordonner la conscription générale dans le pays… C’est pas mal ce que je vois derrière cette nouvelle stratégie de dernière heure.

    1. xnicden dit :

      Si j’étais un jeune homme russe, je me dépêcherais de prendre le premier billet d’avion pour l’extérieur quitte à emprunter.

  13. jeani dit :

    « Empiéter sur le territoire de la Russie est un crime… »

    Medvedev compétitionne Lavrov pour savoir qui est le plus komik!

    Qu’est-ce que la poutine pas souriante a fait au juste avec son operation spéciale à la kon?

    1. Haïku dit :

      @jeani
      Bien vu !

  14. Grenouillage dit :

    Kelvinator dit :
    20/09/2022 à 17:27
    Population à 95% russe en Crimée?!

    oui, de russophones. en fait c’est 80%. C’est une forte majorité.

    Plus de 60% de la population sont d’origine russe, contre 23% d’Ukrainiens et 12% pour la minorité Tatare turcophone à majorité musulmane. La population est russophone à plus de 80 %

    1. Samati dit :

      La très grande majorité des russophones en Ukraine ne veulent pas être rattachée selon un sondage mené en début de guerre. Il préfère l’Ukraine et son rapprochement avec les démocraties européennes plutôt que de se retrouver sous un régime dictatorial dont le niveau de corruption atteint des sommets.

      L’Europe et sa richesse est attirante, pas la pauvreté, la corruption et la dictature qui caractérisent la Russie d’aujourd’hui.

      Comme pour le référendum biaisé en Crimée, il n’y aura qu’un seul choix de question qui sera voté par une très faible majorité de la population.

      Poutine doit faire un discours télévisé demain. Il est à noter que les troupes ukrainiennes ont déjà attaqué le territoire de la Crimée et celui de la Russie (Belgorod) dans les derniers mois sans réelle réaction des russes.

      1. Grenouillage dit :

         » Poutine doit faire un discours télévisé demain. Il est à noter que les troupes ukrainiennes ont déjà attaqué le territoire de la Crimée et celui de la Russie (Belgorod) dans les derniers mois sans réelle réaction des russes.  »

        Il faut faire une différence entre un lancement de missiles, et une attaque coordonnée d’infanterie avec  » prise de territoire russe. »

         » La très grande majorité des russophones en Ukraine ne veulent pas être rattachée selon un sondage mené en début de guerre.  »

        C’est vrai pour Kharkiv, qui s’est battue contre les russes dès le début de la guerre.
        Pour le Donbass, c’est autre chose.

        La guerre serait présentement terminée pour les russes avec la contre-attaque foudroyante des ukrainiens au Donetsk et Louhansk. L’Armée russe en débandade n’aurait pas su résister contre les russophones du Donbass si ceux-ci avaient vraiment voulu chassés l’armée russe de leur territoire.

        De plus, la ville de Kherson serait tombée aux mains des ukrainiens, surtout avec les amoncellements de troupes ukrainiennes aux portes de la ville.

        Si les ukrainiens avaient donné l’autonomie que demandait le Donbass, tout en demeurant dans l’Ukraine, il n’y aurait pas eu de guerre au Donbass en 2014, et les tensions auraient été bien moins grande aujourd’hui entre la Russie et l’Ukraine.

        Dernier point concernant Putin. Les médias russes ne se gênent plus pour se payer la tête de ce dernier, et bien que plusieurs aiment bien le comparé avec Staline ou Hitler, ce qui est farfelu à mon avis, j’ai l’impression qu’il en train de perdre son emprise sur la Russie à la faveur d’un groupe beaucoup plus radical que lui.

        On verra bien ce qu’il dira demain dans son adresse à la nation.

  15. Samati dit :

    Erdogan a dit clairement et à plusieurs reprises ces derniers jours que la Russie doit quitter les territoires occupés, incluant la Crimée. Il l’a apparemment dit également à Poutine la semaine dernière lors de sa rencontre avec lui. L’évacuation des territoires occupés est une condition essentiel au processus de paix qui devra suivre.

    1. Grenouillage dit :

      Comme tout bon politicien, il n’a pas précisé si c’était les territoires capturés depuis la présente guerre, ou s’il fallait reculé en 2014 afin d’inclure la Crimée.

       » Le dirigeant turc a déclaré que la restitution par Moscou des territoires capturés jouerait un rôle important dans toute trêve durable.  »

      https://www.rferl.org/a/erdogan-says-russia-ukraine-agree-to-swap-200-prisoners/32042954.html

      1. Samati dit :

        Il l’a dit à plusieurs reprises, et considère que l’occupation illégale de la Crimée est contre les lois internationales portant sur le respect des frontières.

        *https://www.politico.eu/article/return-crimea-turkey-president-erdogan-putin-russia/
        *https://www.msn.com/en-us/news/world/erdogan-says-russia-must-leave-occupied-territories-in-ukraine-to-reach-peace-deal/ar-AA121GvB
        *https://edition.cnn.com/europe/live-news/russia-ukraine-war-news-08-23-22/h_a464f4704f71e89c36e97206e220d32b

      2. el_kabong dit :

        @grenouillage

        Rappel: au niveau international, il n’y a à peu près personne qui reconnaît l’annexion forcée de la Crimée à la Russie…

  16. spritzer dit :

    Si, ou quand, ces territoires deviendront une partie de la Russie, on risque d’apprendre ce que Poutine avait en tête il y a une couple de mois quand il a dit qu’ils n’avaient encore rien commencé en Ukraine.

    Avec les États-Unis qui s’engagent à livrer des armes, de plus en plus d’armes le temps qu’il faudra sans jamais faire allusion à des négociations, au contraire, prêts à voir les Ukrainiens se battre jusqu’au dernier comme l’a si bien dit le Lindsey Graham au nom de tout l’establishment, il semble que les Russes, en temps et lieux, vont passer d’une opération spéciale à une guerre en bonne et due forme, i.e. des attaques sur des infrastructures, des ministères etc. Pour y arriver ils n’ont pas besoin d’une mobilisation générale, juste plus de missiles.
    https://twitter.com/aaronjmate/status/1571968548796350472

    1. Benton Fraser dit :

      Juste plus de missiles…. c’est le noeud du problème de Poutine, il n’a pas plus de missiles… seulement des canons pas trop efficace…

      1. spritzer dit :

        Vous êtes allé voir dans ses réserves ? Je ne parierais pas sur leurs difficultés à produire quoi que ce soit dont ils ont besoin en Ukraine.

      2. Samati dit :

        Les HIMARS vont continuer à détruire leurs missiles et leur base de commandement.

      3. P Lacerte dit :

        Les obusiers ont tellement tiré ds le Dombass que la plupart sont hors d’usage… les tubes sont usés et plusieurs ont carrément éclaté…. alors avec quoi ils vont tirer les obus achetés aux Nord Coréens? Les russes sont réduits à lancer de missile anti aériens S-300 sur des cibles au sol… et on nous fera croire que l’inventaire d’Iscanders et de Kalibrs n’est pas bas….?? Ils sont à transférer les stocks de St.Petersbourg actuellement….

        De plus il faut réaliser qu’il tirent n’importe comment… encore cette nuit ils tirent sur Kharkiv.. détruisant, comme d’habitude, des habitations civiles… on verra les images demain…. en quoi ça aide d’éventuelles manoeuvres militaires ça?? Non franchement les forces Russes sont vraiment des INCAPABLES….

        Des munitions incendiaires sont lancées sur le village d’Ozerne ds le Donetsk… encore sur des civils…

        https://twitter.com/visegrad24/status/1572344831606951940

        Quand à biscuit Graham, faut être un brin simplet pour accorder la moindre crédibilité à ses propos… le passé a amplement démontré qu’il peut dire tout et son contraire…..

        Dans le varia..:

        -la bourse Russe a planté de 9% auj. les marchés s,attendent à de bien mauvaise nouvelles au matin…

        https://twitter.com/visegrad24/status/1572334387219533827

        -les méthodes stalinennes ont toujours cours au front, des soldats russes se plaignent de ne pouvoir retraiter, de peur d’être fusillés par d’autres derrière

        https://twitter.com/wartranslated/status/1572346470136676352

        -Les Chétchènes protestent contre le fait d’être forcés à combattre pour la Russie contre l’Ukraine

        https://twitter.com/MarkRid89403375/status/1572334598583095296
        https://twitter.com/WhereisRussia/status/1572319552477843458

        -Des forces Russes masqués patrouillent ds des zones occupées et embarquent des hommes à la pointe de leurs armes pour les envoyer au front…

        https://twitter.com/KremlinTrolls/status/1572333875946295303

        -Les Iraniens vendraient des drônes aux Russes, mais aussi des munitions aux Ukrainiens… hey ben… ils ont apprit des occidentaux apparemment…. loll

        https://twitter.com/UAWeapons/status/1572209383542603780

        -Un GROS bond des demandes: « retirement from the army » et « how to leave Russia » chez Google…

        https://twitter.com/AnonOpsSE/status/1572289980638330880

        Un dernier varia, mais sans liens… de mémoire, au fil du temps, j’ai vu des messages interceptés ou des proches communiquaient avec les leurs au front leur affirmant que leur statut au commandement était « à l’intérieur du territoire Russe »… alors que leur proches affirmaient être au combat en territoire Ukrainien…. ça évite au Kremlin de payer la prime « au combat » à ces soldats… et ça je l’ai vu passé PLUSIEURS fois… que des soldats se plaignaient de n’avoir reçu que leur salaire normal de soldat… et rien de ce qui avait été promit…. tout comme les soldats déclarés manquants (MIA) au lieu de morts au combat…, pas de prime de décès à verser à la famille….

        Facile alors d’attirer des contractants avec d’alléchants salaires… sans les verser…. le kremlin est dégueulasse envers TOUS… comme à la vieille école stalinienne…..

        bon assez pour ce soir….

        Bonne fin de soirée…

    2. el_kabong dit :

      @spritzer
      « Avec les États-Unis qui s’engagent à livrer des armes, (…) sans jamais faire allusion à des négociations,… »

      Les usa n’ont rien à voir avec d’éventuelles négociations entre l’Ukraine et leur envahisseur barbare…

      « … prêts à voir les Ukrainiens se battre jusqu’au dernier comme l’a si bien dit le Lindsey Graham au nom de tout l’establishment… »

      P.q. vous croyez que Graham parle au nom de l’administration Biden? Vous êtes vraiment déconnecté du réel…

      « … il semble que les Russes, en temps et lieux, vont passer d’une opération spéciale à une guerre en bonne et due forme, i.e. des attaques sur des infrastructures, des ministères etc. »

      P.q. avec la destruction quasi-totale de Marioupol et de la plupart des autres endroits où ils sont passés, vous croyez que les russes ne sont pas encore à cette phase « d’attaques sur des infrastructures ». Par ailleurs, vous semblez enthousiaste face à l’éventualité que vous évoquez mais faut-il vous rappeler que la destruction délibérée d’infrastructures civiles est un crime de guerre (il est vrai que ça fait longtemps que les russes n’ont rien à cirer de ces considérations)…

      1. spritzer dit :

        @el kabong

        « Les usa n’ont rien à voir avec d’éventuelles négociations entre l’Ukraine et leur envahisseur barbare… »

        Ce sont eux qui tirent les ficelles, qui prennent les décisions militaires. Ce sont eux qui ont planifié les offensives récentes. Et ce sont eux par le biais de Johnson qui ont fait dérailler les négociations prometteuses en avril. Réveillez-vous!

        « P.q. vous croyez que Graham parle au nom de l’administration Biden? Vous êtes vraiment déconnecté du réel… »

        Graham dit qu’il s’aligne parfaitement avec Blinken, et Biden dit que les US vont fournir des armes le temps qu’il faudra pour défaire la Russie. Et la dernière offensive dans la région de Kherson aurait fait environ 10 000 morts chez les Ukrainiens, un chiffre que Kiev n’a pas contesté. Graham dit la même chose que Biden, ils espèrent que les Ukrainiens se battent jusqu’au dernier.

        « Par ailleurs, vous semblez enthousiaste face à l’éventualité que vous évoquez »

        C’est votre interprétation. Je ne me suis jamais réjoui des morts et de la destruction.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :