Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Joe Biden a annoncé ce jeudi matin une entente de principe entre les transporteurs ferroviaires et les syndicats représentant des dizaines de milliers de travailleurs qui permettrait d’éviter à l’économie américaine grève coûteuse. L’entente a été conclue aux petites heures du matin après des négociations impliquant le président, le secrétaire du Travail Martin Walsh et d’autres membres de l’administration Biden.

« L’accord de principe conclu ce soir est une victoire importante pour notre économie et le peuple américain. C’est une victoire pour des dizaines de milliers de travailleurs du rail qui ont travaillé sans relâche tout au long de la pandémie pour faire en sorte que les familles et les communautés américaines reçoivent ce qui nous a permis de tenir le coup pendant ces années difficiles », a affirmé le président dans une déclaration diffusée par la Maison-Blanche.

Les 13 syndicats du transport ferroviaire doivent maintenant entériner l’entente de principe. Ils se sont engagés de ne pas faire la grève d’ici la fin du processus de votation. L’arrêt de travail aurait pu commencer à minuit vendredi et coûter 2 milliards de dollars par jour à l’économie américaine, selon les transporteurs de fret. Les chaînes d’approvisionnement auraient ainsi été perturbuées tout juste au moment où elles reviennent à la normale. À moins de deux mois des élections de mi-mandat, Joe Biden voulaient à tout prix éviter une telle situation.

La Maison-Blanche n’a pas encore fourni de détails sur l’entente de principe. Comme on peut le lire ici, les pourparlers avaient achoppé sur la demande des syndiqués d’améliorer leurs conditions de travail, notamment en leur permettant de prendre des congés sans solde pour se rendre chez le médecin.

(Photo AP)

32 réflexions sur “Transport ferroviaire : Biden annonce une entente pour éviter une grève coûteuse

  1. Il ne faut pas vendre la peau de l’ours avant de l’avoir tué mais Biden en 2 ans en a fait plus et surtout fait mieux que le best of the best en 4 ans.

    1. Labinne2 dit :

      Je ne voudrais pas vous contredire mais le 45 a fait beaucoup, je dirais énormément plus que Biden.

      Il a :

      – jouer au golf à tous les jours
      – tricher au golf à chaque jour
      – envoyer des tweets à tous les jours
      – congédié des membres de son cabinet plus que tout autre président
      – reçu des lettres de démission plus que tout autre président
      – traiter la question de la pandémie
      – parler de la pandémie
      – nier la pandémie
      – recommander des médicaments pour contrer la pandémie.

      Pour ne nommer que quelques actions du 45.

      1. Guy Pelletier dit :

        Sans compter qu’il a allégé les archives nationales en emportant chez lui des centaines de dossiers. Semble-t-il qu’il en aurait mangé plusieurs le temps qui officiait sur son gros trône de la Maison Brune. Jamais Biden en ferait autant JAMAIS!!!! MAGA!!!!

        Il a fait mieux encore en baisses d’impôts pour les plus riches que Reagan, G.W Bush……….. alors que Biden veut les taxer davantage pour en redonner au peuple tous des losers parce qu’incapables de s’enrichir sur le dos des autres alors que Trump a excellé dans ce domaine!!!

  2. marylap dit :

    Prendre des congés sans solde pour aller chez le médecin. Ils n’ont pas de congés maladie payés là bas ? Me semble que c’est le minimum côté condition de travail.

    1. Achalante dit :

      On parle des États-Unis, ici. Pas d’un pays civilisé! 🤪

      Plus sérieusement, les États-Unis adorent ceux qui ont de l’argent, et les employés, ont peu de droits. N’oubliez pas que certains employeurs ont réussi à ne pas faire couvrir la pilule, parce que c’était contre leurs principes « religieux », imposant ainsi leur religion à leurs employés. Alors aller chez le médecin? Faites-ça sur vos congés; les syndiqués sont tous des communistes gras-durs, après tout!

      1. gl000001 dit :

        Comme nos bons complotistes disaient « Renforcit ton système immunitaire. Tu ne seras pas malade » 😉

  3. Toile dit :

    C’est comme la question des budgets, à minuit mins une.

    3 ans de nego. Et pour en autres : « Comme on peut le lire ici, les pourparlers avaient achoppé sur la demande des syndiqués d’améliorer leurs conditions de travail, notamment en leur permettant de prendre des congés sans solde pour se rendre chez le médecin.« .

    Congé sans solde pour une consultaion médicale ! Faut le faire! Dejà que cela va de soit….Ah, ce paradis du tayloriseme…..

    1. Toile dit :

      Taylorisme.
      Depuis quelques remps, je ne vois plus ce que j’ecris dans l’espace «  Laisser un commentaire. Alors mes excuses pour les fautes.

  4. Maximilien dit :

    Oui, mais Sleepy Joe…

    (une autre crise est passé ? )

  5. Toile dit :

    Non mais qu’est ce que ca coute à l’employeur un congé sans solde pour une consultaion médicale ? Sans solde, à tes frais. Une consultaion médicale c’est pas du temps de vacances. Ca tient en petites heures. Le salaire du remplacé ( si remplacé) ? Ca peut jouer des 2 côté s, plus ancien, plus cher, moins ancien moins cher. A la limite, son ansence pourrait contribuer à l’équilibre budgetaire…. Et là je ne parle même pas d’humanité……

    1. gigido66 dit :

      Lors de négociations, je me suis toujours demandé pourquoi on doit en arriver à « minuit moins une » avant la catastrophe, pour obtenir une entente à l’arraché.
      Rapport de forces, j’imagine, pour voir qui va céder le premier!
      Dans ce cas-ci, probablement qu’il y avait d’autres points en litige, si ce n’est pas le cas, il y a vraiment de la mauvaise foi de la part de l’employeur.
      Biden, encore une fois, agit en vrai président et remet les pendules à l’heure…même au coeur de la nuit!
      En effet, où est passé Sleepy Joe?

      1. gl000001 dit :

        « Les carabiniers d’Offenbach arrivent à la dernière minute.
        La cavalerie de l’armée arrive toujours à la dernière minute pour sauver les colons des indiens.
        Data, Worf, Rikers, Picard trouvent toujours une solution au problème à la 55eme minute de l’émission.
        C’est l’arc narratif ou dramatique.
        Ce qui prouve que c’est organisé pour bien faire paraitre Biden. »
        -Un répu qui aime l’opéra, les vieux films de Rintintin, Star Trek et les théories cinématiques

      2. Haïku dit :

        @gl000001
        Bon rappel ! 😉👌

  6. Louise dit :

    Fiou ! Si les syndiqués acceptent cette entente, le pays aura évité de justesse une grosse catastrophe. Je me réjouis pour les syndiqués et pour tout le pays parce qu’ils n’avaient vraiment pas besoin de ça après ce que le monde a vécu depuis deux ans et demi.

    « L’entente a été conclue aux petites heures du matin après des négociations impliquant le président….. »
    Après cette entente négociée une partie de la nuit, les républicains seraient bien mal venus de parler de « Sleepy Joe »

  7. cotenord07 dit :

    L’évitement de ce conflit de travail potentiel doit être un enjeu très important pour l’administration Biden.

    Il y a bien sûr la question de l’approvisionnement des Costco, Wal-Mart, etc., qui entre en jeu.

    Mais il y a aussi la question du transport terrestre de l’armement destiné à l’Ukraine, à partir des usines des fabricants (p. ex. Lockheed Martin) jusqu’aux hubs logistiques des forces armées américaines à partir desquels les armements sont expédiés en Ukraine : Dover Air Force Base au Delaware, Wright-Patterson Air Force Base en Ohio, etc., etc.

    1. Toile dit :

      Ce n’est pas tant un évitement de grève qu’un report d’évitement dans l’application d’une grève. On parle ici d’une entente de principe dans laquelle les 13 syndicats « se sont engagés de ne pas faire la grève d’ici la fin du processus de votation. L’arrêt de travail aurait pu commencer à minuit vendredi ». Sera t elle entérinée? A suivre.

    2. jeani dit :

      « Mais il y a aussi la question du transport terrestre de l’armement destiné à l’Ukraine … »

      Je vous aurais vu dans le rôle d’Idéfix…

  8. Toile dit :

    Ca me renverse toujours les conditions minimales de travail sous lesquelles la moyenne des salariés américains travaillent. Salaire minimal, conditions sous minimales, couvertures minimales avec frais médicaux et autres balancés dans ta poche. On parle même pas de tes conditions de retraité… Le Wendy’s t’attend à bras ouvert ,marchette ou pas. Le paradis du capitalisme sauvage. The best in the world!

    1. gigido66 dit :

      Il semble bien qu’il y ait 2 compréhension de ce qu’est l’humanité: celle des riches et celles des pauvres.

    2. gl000001 dit :

      L’esclavage moderne !!

  9. Loufaf dit :

    Le bon peuple va t’ il enfin se réveiller et voir ce que leur président fait pour eux!
    Dans le contexte difficile dans lequel Biden a été élu, il mérite beaucoup plus de reconnaissance.
    En tout cas cette grève étant réglée , un clou de moins à cogner pour les reps. Ils doivent rager et c’ est tant mieux!

    1. Toile dit :

      On ne peut pas à cette étape ci qualifiée la grave comme étant réglée. Le processus de vote sur l’entente de principe n’est pas encore fait. Par contre, on peut souligner ici les efforts de la Maison Blanche. Je soupçonne qu’ils ont brassé la cage des employeurs: régle moi ça

  10. titejasette dit :

    Cette entente de principe vient souligner la capacité de gestion de crise d’un grand leader, d’un véritable chef de la nation, Biden.

    Des dizaines de milliers de travailleurs dans les secteurs ferroviaires (des gens de la classe moyenne/moyenne supérieure) ont sûrement eu l’occasion de voir les qualités de son leadership lors des négociations qui se déroulent en un clin d’œil ? Quand le maitre se met à l’œuvre, c’est comme ça que ça se termine !

    Très tard hier soir, j’ai loué ses talents de commandant en chef de guerre de type stratégie napoléonienne (voir le billet précédent à 1h05 AM)

    Stratégie de guerre napoléonienne : La clé des nombreux succès militaires de Napoléon consiste en son savoir-faire pour trouver les failles de l’armée ennemie et lancer à cet endroit ses assauts les plus forts. À cette époque, l’important était de conserver des troupes en retrait afin de contrer les attaques de l’ennemi ou de placer une attaque décisive.

    PS. Les trains desservent le pays USA en transports de céréales, en pétrole et une multitude de produits essentiels pour faire rouler l’économie (ce n’est pas juste de la marchandises de WallMart et de Dolarama). Si les trains ne roulent pas, TOUT s’arrêtera

  11. chatderuelle dit :

    Pourquoi minuit moins une pour « trouver » une entente??

    tout simple.

    Les employeurs font trainer les négociations avec des offres scandaleuses… tout est long et sans réel progrès parce que les employeurs savent que le gouvernement menacera d’utiliser une loi spéciale pour forcer le retour au travail ou pour imposer des conditions de travail par un arbitre.
    Chaque fois, au final, les employeurs gagnent… parce que les gouvernements penchent toujours du côté des employeurs…

    le temps perdu à négocier sans bonne foi déborde toujours au-delà de la date de renouvellement des conventions… le règlement imposé lui débute au jour de la décision du gouvernement ou de l’arbitre… Les employeurs ne paient jamais une augmentation de salaire rétroactivement à la date de la fin de la convention….
    Ainsi les employeurs gagnent des semaines ou des mois sans augmenter les salaires… un autre gain dans leurs poches…

    C’est un classique devenu une « façon » de négocier par plusieurs gros noms… dont le gouvernement du Québec depuis 20 ans.. ça laisse trainer les négos et si les fonctionnaires déclenchent une grève, paf loi spéciale, amendes exorbitantes et imposition des conditions de travail…
    Le port de Montréal est aussi un habitué de ce stratagème et le secteur de la construction…

    Voilà pourquoi les employeurs ne négocient pas réellement et attendent à minuit moins une ou même une loi spéciale… ça va toujours en leur faveur…

  12. Boileau dit :

    Pourquoi minuit moins une pour « trouver » une entente??

    Chaque partie doit donner l’impression d’avoir fait le maximum jusqu’à la dernière minute, style sprint final !
    Si, une entente avait lieu plus tôt, ils ont peur de se faire reprocher d’avoir cėder trop tôt!
    Question de politique et de perception … ce sont les apparences qui comptent!

  13. Samati dit :

    Hors sujet

    L’éditeur en chef de la K Pravda est mort de façon suspecte en prenant son lunch dans un restaurant dans l’est du pays. Un empoisonnement trafiqué en crise cardiaque …

    Certains n’avaient pas aimé que l’on écrive sur les déboires des troupes russes en Ukraine.

    Purge ou simple coincidence

    1. Toile dit :

      Avait il pris un cigare au chou ( un dérivé du tabac) ou mieux, ce plat dessert « cigarettes russes »?

      https://www.cuisineactuelle.fr/recettes/cigarettes-russes-284959

  14. titejasette dit :

    Je suis toujors en attente que mes commentaires s’affichent en ligne. Je vous les remets ici car je vais commencer ma journée.

    Pourquoi les conséquences de cette grève est si couteuse ? (quelques milliards de $ par jours ? Voici les raisons’

    https://www.cnn.com/2022/09/14/economy/railroad-strike-economic-impact

  15. onbo dit :

    Q « Les employeurs ne paient jamais une augmentation de salaire rétroactivement à la date de la fin de la convention »

    R « these new contracts provide rail employees a 24 percent wage increase during the five-year period from 2020 through 2024, including an immediate payout on average of $11,000 upon ratification.”

    Il semble bien qu’il y ait rétroactivité monétaire dans cette proposition de règlement.

    Cela augure favorablement pour la ratification par les 11 grands syndicats.

    Pour la plupart des individus de mon espèce, mette en équilibre les demandes monétaires et non monétaires de 11 syndicats avec leurs particularités, leur histoire, leurs rivalités, leurs priorités et leurs sensibilités constitue un obstacle insurmontable, mais pour d’autres, un travail d’intégration de titan, et pour une minorité, un autre des travaux d’Hercule.

    Biden a pu compter entre autre sur un petit génie de mémoire et de logique appliqués à la logistique ferroviaire nommé Pete Buttiegeg, sans minimiser le travail de toute l’équipe.

    Le transport par train est le dada du Président Biden. Chacun des négociateurs syndicaux et patronaux savaient qu’on ne joue pas indument avec la prunelle du président.

  16. chatderuelle dit :

    onbo
    tant mieux pour eux, mais au Québec, c’est très rare….

  17. Gilles Morissette dit :

    Si c’est le cas, ce sera une éloquente démonstration que le président Biden a à coeur l’intérêt du peuple américain

    Soyez assuré que les Républicains vont en profiter pour blâmer le président en y allant d’explications tout aussi frivoles les unes que les autres comme à leurs habitudes.

    La partie n’est pas encore gagné mais disons que l’implication du président en personne dans un tel dossier a dû jouer un rôle crucial dans cette entente.

  18. constella1 dit :

    Vs dites
    Si c’est le cas, ce sera une éloquente démonstration que le président Biden a à coeur l’intérêt du peuple américain
    J’ajoute
    ET surtout que Biden est entouré lui de personnes extrêmement compétentes et qui travaillent efficacement
    Savoir d’entourer voilà bien ce qui est majeur pour un président ou premier(e) ministre pour un pays
    Lui a su vraiment le faire .Une de ses forces je dirais .Fruit également de plusieurs années d’expérience en politique
    Il a souvent négocié lui-même cet homme
    Quand vient des tempêtes de ce genre et que le bateau tangue le capitaine et son équipage, tous se sentent concernés et se mettent en action pour éviter l’iceberg en vue
    Voilà bien il me semble un bel exemple de ce que devrait être un vrai leader

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :