Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

0,75 : point de pourcentage correspondant au relèvement des taux directeurs de la banque centrale des États-Unis annoncé ce mercredi, la plus forte hausse depuis 1994, qui reflète la détermination de la Fed d’enrayer la hausse des prix. Avec ce troisième relèvement d’affilée, les taux de la FED se situent désormais dans une fourchette comprise entre 1,5 et 1,75 %.

En conférence de presse, le président de la Fed, Jerome Powell, a estimé que l’économie américaine était assez robuste pour résister à des taux d’intérêt plus élevés (un autre relèvement de 0,75 point de pourcentage pourrait être annoncé en juillet). « Il n’y a aucun signe de ralentissement plus large, que je puisse voir, dans l’économie », a-t-il dit. « Nous constatons un ralentissement de la croissance de l’emploi, mais elle reste à des niveaux assez robustes. »

(Photo Getty Images)

35 réflexions sur “Le chiffre du jour

  1. ralbol dit :

    « Il n’y a aucun signe de ralentissement plus large, que je puisse voir, dans l’économie »

    La recette de Trump.

    Ments avec autorité, ils te croiront.

    Pfffftttt.

  2. Gilles Morissette dit :

    C’était on ne peut plus prévisible.

    La FED n’avait pas tellement le choix. Elle se devait d’agir afin de tenter d’enrayer l’inflation.

    Les paroles rassurantes de Powell n’empêcheront certainement les « Républichiants » de dénoncer l’administration Biden et d’y aller de quelques solutions simplistes dont eux seuls ont le secret.

    Pendant ce temps, M. Hétu sort une nouvelle sur son compte Twitter concernant le Dr. Fauci qui va faire saliver tout ce que la planète compte d’anti-vaccins.

    Essayer d’expliquer à ces demeurés que OUI, on peut contracter le COVID-19 est possibe même triplement ou quadruplement vacciné mais que les effets seront moins dangereux parce que justement on est vacciné, est mission impossible.

    C’est comme parler à une chaise en espérant qu’elle nous réponde.

    1. M.Rustik dit :

      @Gilles Morissette… en parlant de chaise… l’effet moindre de covid pour les vaccinés avec les nouveaux varianta est démontré pour les gens avec comorbidité et les gens âgés. Pour les 30-60 ans sans comorbidité, l’effet est faible. Sur les moins de 30 ans, essentiellement non important. Essayer de faire comprendre cela à une foi aveugle dans le vaccin… c’est comme parler à une chaise en espérant qu’elle nous réponde.

      Ce vaccin est excellent pour les personnes que je mentionne, pour les autres ont repassera (les études ne sont pas convaintes)… Notez aussi qu’il aurait été super efficace pour TOUS lors de la première vague (mais covid de la première vague et celui d’aujourd’hui, c’est deux virus cousin, ce n’est pas le même).

      1. jeani dit :

        @M.Rustik

        Parlant de chaise, vous oubliez sciemment un léger détail.

        Il est vrai que ce sont les personnes très âgées et celles avec des problèmes de santé importants qui sont plus susceptibles d’être malades ou d’en mourir.

        Sauf que … suite à une bonne couverture vaccinale, le vacciné a moins de chance de contaminer les autres. Voilà toute l’importance de se faire vacciner, bien assis sur une chaise, si vous craignezles aiguilles.

        Dois-je vous rappeler que c’est vous qui aviez fourni « accidentellement » un lien indiquant une diminution de l’ordre de 50% du taux de contamination, il y a quelques temps? Simple oubli de votre part?

  3. Apocalypse dit :

    « 0,75 : point de pourcentage… »

    Une nouvelle dans le genre … OUCH! 😖

    On risque de voir quelque chose de semblable de ce côté-ci de la frontière.

    J’ai cru lire qu’il pourrait y avoir d’autres hausses pour se rendre à 2.5% d’ici à la fin de l’année.

    Avec l’endettement des ménages, certains vont sans doute mal dormir.

    1. oeufoulepoussin dit :

       » J’ai cru lire qu’il pourrait y avoir d’autres hausses pour se rendre à 2.5% d’ici à la fin de l’année.  »

      Les hausses se poursuivront aussi l’année prochaine. J’ai cru comprendre que le taux recherché serait dans la fourchette de 3 à 3,5%.
      Mais il y a tellement d’impondérable que M. ou Mme météo, oupss je voulais dire vagin ou pénis météo (pour respecter les genres)
      a autant de chance de connaître la réponse que les supposés spécialistes en économie.
      C’est pas Mme Yellen qui avait prophétisé que l’inflation ne durerait pas ?

      J’ai cette drôle d’impression d’être en avion pour un atterrissage forcé, et d’entendre la carlingue branlé à chaque nouveau palier de la descente. 15 000 pieds atteint…..12 000 pieds….

  4. Madalton dit :

    Les marchés l’avait d’ailleurs anticipé dans les derniers jours.

  5. Apocalypse dit :

    Petite question pour les experts en économie: n’aurait-on pas dû faire cette hausse plus tôt?

    Ca fait déjà un bon moment qu’on voit une hausse spectaculaire de l’inflation…

    1. onbo dit :

      Je ne suis pas un expert en économique, ni un as de l’économétrique.

      Une hausse du taux directeur n’est pas comme un vaccin, une posologie qu’on administre à un patient, afin que ce patient nommé ‘Pays’ demeure en santé.

      Cette hausse est plutôt comme un antibiotique qu’on retarde tant que l’urgence civique globale ne s’en fait pas sentir à l’évidence, parce que c’est une médecine de choc, drastique.

      Avoir agi plus tôt, avant que l’emploi ne s’installe durablement eut été catastrophique, allant jusqu’à causer ce que craignent tous les macro et micro économistes, une stagflation, situation où les prix à la consommation augmentent et ne cessent d’augmenter (inflation) alors que la production n’arrive pas à reprendre son souffle et stagne péniblement (stagnation).

      Par cette décision, Powell hurle aux Consommateurs de se calmer le pompom, d’être moins des emprunteurs et davantage des épargnants. La hausse du taux de base devrait se répercuter jusque dans la plus petite maison où quelqu’un écoute le message.

      Ainsi, une moindre pression sur l’achat et la constitution de réserves de biens courants (et souvent périssables, de véhicules dont on a pas nécessairement besoin, d’une hypothèque probablement prématurée en ce moment, tout ça est de nature à inciter à déposer des sous à l’épargne ou en placements à court et moyen terme et à voir venir…

      Ce faisant, les citoyens consommateurs répondent favorablement au souhait de la FED qui pourrait alors ne pas récidiver cet été avec une autre hausse du taux directeur; les entreprises auraient des argents disponibles sur le marché intérieur pour reprendre la production des produits d’usage courant et les biens de première nécessité.

      Cela dit, je répète que je ne suis pas économiste, encore moins du calibre des grands économistes. C’est ce que je vois présentement avec ma 2 watts d’éclairage. 😉

      1. jean-Pascal dit :

        Merci, vous avez appris des choses importantes au twit en économie que je suis.

      2. J’aime bien votre commentaire,moi qui comprend encore moins l’économie que quiconque ici (et qui ne connaissait même pas le mot « économétrie » — mais c’est peut-être un mot qu’ont inventé certains pour se donner bonne conscience), je crois dans ma grande naïveté comprendre ceci : la hausse des taux d’intérêt fait mal à tous ceux qui ont des dettes (hypothèques, emprunts), tandis qu’elle avantage ceux qui ont de l’argent qui dort dans leurs comptes. Cela évidemment décourage tous ceux qui voudraient acquérir une maison, emprunter pour un projet (comme si l’inflation n’avait pas déjà détruit leurs espoirs) et, s’ils avaient de l’épargne, les fait hésiter à sortir de l’argent.

        Si on dit que c’est pour empêcher les gens de dépenser, de quels gens s’agit-il ?

        Ceux qui vivent assez grassement pour ignorer la hausse savent qu’ils se reprendront et qu’ils ont des comptes qui en profiteront, sinon sont encouragés à ne pas investir quand leurs fonds peuvent mieux fructifier si ces fonds continuent à roupiller. Évidemment beaucoup d’entreprises empruntent. Mais ce n’est pas toujours pour leur survie. Et par ailleurs beaucoup obtiennent des subventions, qu’elles ne sont pas tenues nécessairement de dépenser au plus sacrant.

        Alors, je ne suis pas sûr à qui profite vraiment cette mesure. Bienvenue de me lapider si ça s’impose, je n’en apprendrai que mieux.

      3. oeufoulepoussin dit :

        Je ne pense pas qu’il y a un McSween parmi nous. 🙂

        Les gens autour de moi, commencent à être anxieux. Voici trois exemples:

        1) J’ai un ami qui est à quelques années de sa retraite. Compte tenu qu’il travaille au privé, il doit gérer lui-
        même son fonds de pension. La plupart de ses avoirs sont placés en bourse. Il est bien diversifié.
        La question qui tue est la suivante:
        Doit-il vendre maintenant et prendre ses pertes ?
        Garder ses positions, en espérant qu’il n’y aura pas de crash boursier, suivi d’une récession.
        À 30 ans, on peut se permettre d’être patient, et accepter que que ton rendement redeviendra positif
        dans 5-8-10 ans ou peut-être plus, qui sait….
        Mais quand tu t’approches du 60, ta perspective n’est plus la même.

        2) J’ai une bonne amie dont sa fille à 25 ans. Sa fille s’est achetée un semi détaché sur la rive-sud il y a
        environ 1 an et à payer un prix de fou pour l’obtenir. Afin de baisser son taux hypothècaire, elle a opté
        pour un taux variable sur 5 ans. Là, elle commence à freaker, car elle voit monter les taux, et se
        demande comment elle fera pour y arriver.

        3) La maison d’un de mes amis est passé au feu il y a 6 mois. On lui a fait des prix pour remplacer les
        meubles qui ont cramer, mais tout tout était en back order. Il a attendu mais
        il a fini par perdre patience, et à décider de commander un matériel similaire, mais les prix avaient
        augmentés de 30%. Il doit se battre maintenant avec son assureur pour tenter d’obtenir un montant
        additionnel pour compenser l’inflation.

        Je termine en mentionnant que nos jeunes se sont habitués à des taux d’intérêts bas, (argent facile)
        et que cela a favorisé un taux d’endettement élevé pour certains.
        Maintenant, cette période est terminée, et ils doivent maintenant faire face à une situation qu’ils n’ont jamais connu. Il faut maintenant payer ses dettes avant qu’elles ne deviennent un fardeau trop important pour eux.

      4. Benton Fraser dit :

        J’ai surtout remarqué qu’il y a plus de gens qui conduisent plus lentement, genre 80km dans une zone de 90km!

      5. M.Rustik dit :

        @oeufdepoussin,
        1- Personne ne sait le futur des marchés. Il ne faut jamais se souvenir du prix payé pour une action. Les profits et les pertes, c’est en usage que lorsque l’on fait ses impôts, pas pour les décisions d’investissement. La question aujourd’hui par exemple, s’il a des actions d’Apple: « Elle est à se prix X aujourd’hui, comment est-ce que j’évalue ce titre dans 1 an, 2 ans, 5 ans? » Si c’est plus bas, tu sorts et tu cash, mais ça n’a rien à voir avec le passé, une perte ou un profit.
        (notez, j’ai pris ma retraite l’an dernier, et je gère 100% de mes argents… alors, votre situation que vous décrivez s’applique directement à moi… et à tous les 3 mois je pose cette question que j’indique ici pour les 10-15 titres que je possède… et j’ai toujours fait cela depuis plus de 30 ans, hausse-baisse-crash-up… la question c’est la cie et comment je la vois/évalue dans le futur)

        2- Ton amie, c’est exactement pour cela que les taux auraient dû remonter bien avant aujourd’hui. Les gens empruntent trop souvent à leur limite, ce qui est très mauvais. C’est une situation triste et trop courante.

      6. oeufoulepoussin dit :

        Merci pour cette intervention.

        J’espère que vous profiterez bien de votre retraite. 🙂

  6. Apocalypse dit :

    @onbo – 18:13

    Merci! 😊

    1. onbo dit :

      C’est un plaisir 😉

  7. les citoyens ne veulent pas faire un effort et calmez leurs ardeurs… toujours la pensée magique…

    les gens sont devenus frénétiques et exigent des raisons de gaspiller, dépenser, consommer….

    une psychose totale….

    il faudra que le taux soit plus haut que 4 % pour que les gens finissent par s’auto-étrangler et ralentir la spirale consommatrice… et là, en faillite technique, ça va hurler et pleurer leur vie….

    les plus futés, attendront patiemment et profiteront des aubaines qui leur tomberont dans les mains… maisons, VR, condo, ski-doo, 4 roues, véhicules, piscines, spas, chalets, bateaux, motos, meubles…. même vélo, ski et planche à neige seront « donnés » pour des prix dérisoires…..

    ça s’en vient… après les Fêtes… grande liquidation … ça va être fou….

    1. Madalton dit :

      C’est comme pour l’environnement. Les gens s’en remettent aux gouvernements mais il ne changent pas leurs comportements.

      http://plus.lapresse.ca/screens/c6da19e9-46b9-40ef-b11f-d91b124bce82__7C___0.html?utm_content=ulink&utm_source=lpp&utm_medium=referral&utm_campaign=internal+share

      1. Madalton
        personne ne change rien….

        l’arctique devient un dépotoir un peu plus chargé chaque année… pourtant les gouvernements ne cessent de parler de gestion de déchets, de recyclage, etc…
        ici tout est brûlé en même temps… bois (un réel gaspillage pour un coin du monde sans bois)…. papier, cartons… des centaines de milliers de boites en cartons brûlées…. du plastique en quantité affolante.. et ce qui ne brûle pas est balayé par les vents dans la toundra ou la mer ou la baie d’Hudson… des hectares de toundra parsemés de sacs de plastique, de masques, de papier d’emballage plastique….

        Un vrai dépotoir….

        mais les gens sont tout fiers de déposer leur pot de yogourt en plastique dans un bac de récupération…. comme si c’était suffisant…

        l’arctique québécois est scrappé….défiguré par les déchets qui sont partout…. c’est peine perdue… les dépotoirs dégoulinent de produits pétroliers et autres qui polluent, souillent, la terre, l’eau et l’air… tout rouille et pourri lentement, climat aidant….

        juin n’a jamais été aussi chaud… 15 jours pratiquement tous au-dessus des 17 degrés, dont plus de la moitié entre 20 et 24 degrés…. 18 heures de soleil journalier, ça fait fondre pas mal tout… les lacs printaniers provoqués par la fonte s’assèchent déjà et les oiseaux ne sont pas tous encore arrivés….
        il a plu, une demi-journée, le 10 juin…

        les changements sont visibles annuellement maintenant….

        on ne gagnera pas cette guerre du climat…

  8. Haïku dit :

    « Peu de richesses ménagées avec économie valent mieux que de grands trésors mal employés. »

  9. kintouai dit :

    Durant tout le temps où j’ai eu une hypothèque, les taux n’ont jamais été inférieur à 7% (j’ai même payé 12% sur ma première maison). En plus, j’ai été pigiste — donc, dans l’insécurité totale — durant quasiment toute ma vie professionnelle. Alors, quand je vois les gens paniquer pour des taux hypothécaires à 4%, je me dis qu’ils ont la couenne bien molle.

    1. philippe deslauriers dit :

      Le salaire moyen de 1980 (29 900$) et 2021 (59 900$) est comparé avec le prix d’une maison unifamiliale en 1980 (53 400$) et 2021 (362 000$).
      *https://www.24heures.ca/2022/03/10/les-proprietes-sont-presque-10-fois-plus-cheres-quen-1980

      Le salaires a doublé alors que les maisons on septuplé

      Les jeunes sont tellement faible, dans mon temps j’ai payé une maison 7 fois moins cher avec la moitié de leur salaires, Je vois vraiment pas de quoi il se plaignent.

      1. kintouai dit :

        On peut faire dire n’importe quoi aux chiffres.

        Tant mieux si vos chiffres sont exacts (mon salaire à moi n’a pas changé depuis quinze ans — est-ce que je me plains ?).

        Pour vous citer :« Je vois vraiment pas de quoi il se plaignent. » En effet, je ne vois vraiment pas de quoi ils se plaignent. Dans quelle proportion les jeunes se rendent-ils aux urnes pour changer les choses ? Au premier tour des Législatives françaises, l’abstention des jeunes a varié entre 70% et 80% (52% pour l’ensemble de la population).

        Je conclus donc : « Tu vas pas voter ? Alors, ferme ta yeule et endure ! »

      2. Boozadvisor dit :

        Z’êtes bien condescendant ce soir.
        Aussi, la syndicaliste en moi est choquée que vous ayez accepté de vous appauvrir les 15 dernières années.
        Perso, m’en vanterais crissement pas.

      3. kintouai dit :

        @boozadvisor «Z’êtes bien condescendant ce soir.
        Aussi, la syndicaliste en moi est choquée que vous ayez accepté de vous appauvrir les 15 dernières années.
        Perso, m’en vanterais crissement pas. »

        Moi condescendant ? En quoi ?

        J’ai « accepté » de m’appauvrir ? J’entends bien la syndicaliste qui croit que dans le milieu de la pige, c’est comme dans le milieu où les syndicats sont puissants (d’ailleurs, je me suis toujours étonné du fait que les syndicats ne s’intéressent qu’à ceux dont ils peuvent tirer de grosses cotisations; on ne les voit jamais, par ailleurs, se décarcasser pour les plus petits, pas assez payants !) Donc, « perso, je ne me vanterais crissement pas d’être syndicaliste ».

    2. Benton Fraser dit :

      J’ai renouvelé mon hypothèque le printemps passé pour un taux fixe sur 5 ans. Auparavant, il était a taux variable chaque année sur 5 ans.

      C’était écrit dans le ciel dès l’année passée (l’épicerie augmentait depuis 3-4 ans et déjà le reste commençait a suivre) que les taux d’intérêts allaient augmentés.. et un taux d’intérêt peut facilement augmenté de plus 1%… par année!

      J’ai demandé à ma banque quel était le taux fixe par rapport au taux variable, pensant qu’il serait d’au moins 1% de plus, que je trouverais déjà très profitable pour moi. Quand la conseillère me dit que s’était .3 ou .4% de plus, je me suis dit que c’est plus que profitable pour moi.

      J’ai renouvelé à 2.94% fixe pour 5 ans!

      Difficile de concevoir que pour .3 à .4% de plus et pour moins de 3% de taux d’intérêt, que cela peut être lourd à rembourser…

  10. Haïku dit :

    HS,
    Pause musicale, avec danse contemporaine/folklorique en sus:

    « Libertango »/(Astor Piazzolla)
    https://youtu.be/kdhTodxH7Gw
    ————
    (NDLR:
    Ironiquement, c’est le « Russian Philharmonic »
    qui accompagne les danceurs dans ce superbe ‘Libertango’.

    Veuillez noter que je ne critique pas la majeure partie du peuple russe,
    mais seulement l’horrible monstre Poutine et ses sbires vachement étourdis,
    qui les dirigent dans une sale chorégraphie,
    genre « pas de deux » apocalyptique, digne d’un dingue tel que 45.)

    1. Haïku dit :

      Oups, plutôt :
      « …digne d’un dingue PIRE que 45 »

  11. onbo dit :

    @oeuf de poussin

    Vos trois ‘cas’ sont presque des classiques.

    Votre ami à quelques années de la retraite n’a pas de raison suffisante pour retirer ses billes. Bien sûr l’ayant su il y a 5 ou 10 ans qu’il se présenterait la Covid, la Putin et la Trump, votre ami aurait eu la bonne pensée d’acquérir un terrain pour avoir une valeur complémentaire qui le rassure. moins d’actions et plus d’état (un terrain, une terre à bois, une pointe de sable ‘sans valeur apparente’ sur le bord d’une rivière). S’il peut jouer sur la durée avant sa prise de retraite, je ne vois pas d’inquiétude.

    La fille de votre copine s’est mise une double contrainte sur les épaules avec son semi-détaché. D’abord, vous semblez dire qu’elle a payé le gros prix et a ensuite tenté de rendre sa situation financière vivable à court terme en acceptant le risque d’un taux variable sur les 5 prochaines années.

    C’est un classique dans une hypothèque domiciliaire standard. Si vous pouvez passer à travers vos obligations pour les 5 premières années, la 6e année et les autres vous paraitront du bonbon glacé. Il est généralement incontournable de budgéter et signer sur un taux fixe pour les 5 premières années. Cette jeune dame peut se rassurer en validant la pertinence de son choix d’achat, relire et vérifier avec son assureur sa couverture d’assurance. Elle peut également ouvrir un compte d’épargnes spéciales à son institution financière pour couvrir des bris, pertes, réparations mineures. J’ai confiance qu’elle peut le faire, tout comme votre ami dont la retraite approche.

    Votre ami qui a perdu son mobilier par le feu n’a rien à craindre à priori avec la possible crise économique. Au mieux, il gagnera son point avec l’assureur. Au pire il perdra 30% de la valeur de ses biens meubles. Si comme je le pense il retient la leçon, c’est un gain non monétaire énorme. Vous dites qu’il a perdu patience, ça c’est « nul » comme disent les jeunes de la poly, puisqu’il a décidé de mettre de la pression sur lui-même en achetant à son compte des produits similaires et en décidant de transférer la pression sur la cie d’assurance pour être remboursé.

    Aurait-il pu demander un règlement monétaire global satisfaisant et lui-même alors acheter selon ses ou leurs goûts familiaux? Les deux mots-clés ici sont: empressement et contrainte. De l’empressement, c’est exercer de la contrainte sur soi-même; de la contrainte, c’est exercer de la pression, de l’empressement sur les autres. Deux mots, un même phénomène qui nous guette tous!

    Je souhaite le meilleur à vos amis, amies .

    1. oeufoulepoussin dit :

      Merci pour vos commentaires. Apprécié. 🙂

      Un dernier point, celui-ci concernant les jeunes et leur engouement pour la cryptomonnaie. Un autre dur retour à la réalité pour eux. Un recul de près de 70% depuis son pic, il y a quelques mois.

  12. Boozadvisor dit :

    Ici la CAQ dit d’un coin de sa bouche que nous sommes à 35% de risque de récession puis de l’autre coin de la même bouche 50%.
    J’ai bien peut que la vérité c’est que les 2 coins s’additionnent.

    1. Haïku dit :

      Boozadvisor
      Excellent !
      ——-
      Ajout amical:
      Je ne suis pas un fan de la CAQ, mais je peux vivre avec ce fait.(😉)

  13. sousmarin dit :

    Mieux vaut tard que jamais…
    Et il faut arrêter avec l’argent gratuit qui ne fait que nourrir, sinon l’inflation, les déficits publics, les prix prohibitifs de l’immobilier et les bulles spéculatives !

  14. ralbol dit :

    « …l’économie américaine était assez robuste pour résister à des taux d’intérêt plus élevés… »

    J’ai parti le chronomètre, juste pour voir combien de temps ça va prendre à tous ces hallucinés pour enfin comprendre que le party est fini.

    Me fais pas d’illusions, même dans 2 mètres de mouise, ils vont continuellement bafouiller que « toutte va bin aller ».

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :