Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Tout en qualifiant la « libération » de la ville portuaire de Marioupol de « succès », Vladimir Poutine a ordonné jeudi la fin de l’assaut des troupes russes du vaste complexe de sidérurgie Azovstal, où sont retranchés environ 2 000 soldats ukrainiens (selon les Russes) et un nombre indéterminé de civils.

« Je considère que l’assaut proposé de la zone industrielle n’est pas opportun » a déclaré le président Poutine. « J’ordonne de l’annuler. Il faut préserver la vie et la santé de nos soldats et officiers. Il n’est pas utile de pénétrer dans ces catacombes et de ramper sous ces installations industrielles », a-t-il ajouté en précisant à son ministère de la Défense, Sergueï Choïgou, qu’il fallait plutôt assiéger « la zone de manière à ce que pas une seule mouche ne passe ».

Il a proposé de nouveaux aux soldats ukrainiens de rendre les armes, les assurant d’un traitement « digne ».

Le New York Times commente ainsi la déclaration de Poutine à propos de la « libération » de Marioupol, dont le contrôle assurerait aux Russes un pont terrestre avec la Crimée, annexée par Moscou en 2014 : « La Russie semble vouloir présenter cet événement comme un moment important de la guerre, même si la situation sur le terrain à Mariupol a peu changé ces derniers jours. »

Et voici l’interprétation d’un journaliste ukrainien :

(Photo Reuters)


32 réflexions sur “Poutine met fin à l’assaut du site industriel Azovstal à Marioupol

  1. Pierre Belley dit :

    Ils vont les laisser mourir de soif et de faim 🙁

    1. galgator dit :

      Effectivement, c’est en plein ça. 🙁

      1. Toile dit :

        C’est ce que les civils ont eu pour « service humanitaire » depuis l’invasion…. faque les militaires….

  2. POLITICON dit :

    D’accord, mais qu’en est-il du sort des civils et du bilan des morts et des blessés? A savoir si les soldats russes sont épuisés de tuer des innocents ou si Marioupol a survécu comme une grande, que pouvons nous en déduire? Que la guerre c’est une tuerie entourée de mensonges enterrés dans de la propagande sale? J’ai pigé depuis longtemps!

  3. Chanounou dit :

    Qu’est-ce que cette ordure à dans la tête?
    Renoncer, ça ne ressemble pas au Putin de dictateur….

    1. Toile dit :

      Il n’a pas renoncé. Loin de là. Il y arrivera, suffit d’être un tantinet patient. Pourquoi désormais alourdir un bilan de notre très chère armée quand par un etat de siège, ces néonazis du 36 eme bataillon et les damnées troupes d’Azov se désagrègeront dans leurs futures catacombes. Version Grovsny.

      « La fin du travail de libération de Marioupol, c’est un succès », a dit Vladimir Poutine à son ministre de la défense, Sergueï Choïgou, après lui avoir signifié qu’un assaut du site d’Azovstal n’était « pas opportun » et qu’il fallait assiéger « la zone de manière à ce que pas une seule mouche ne passe ». Cf Le Monde

      Pas une seule mouche…. remarquez que c’est fatigant une mouche. Parlez à pot de fleur !

  4. Louise dit :

    Qu’est-ce que Poutine a dans la tête ?
    Ce n’est certainement pas de la compassion pour les pauvres soldats ainsi que les civils retranchés dans les sous-sols de l’usine.

    Son raisonnement est un calcul froidement planifié.
    1. On ne va pas risquer la vie d’autres soldats russes pour éliminer cette poche de résistance. Laissons-les mourir de faim et de soif, ça ne nous coûtera rien et le résultat sera le même.
    2. Les soldats russes retirés de Marioupol vont être utilisés pour faire tomber d’autres villes du Donbass.
    3. En déclarant l’arrêt des combats à Marioupol ça me permet de déclarer une victoire que je pourrai célébrer le 9 mai au cas où il n’y en aurait pas d’autres.
    4. Ainsi je sauve la face et je continue de faire croire à mon peuple que j’ai sauvé les pauvres ukrainiens de leur régime nazi.
    Bingo sur toute la ligne sauf que la guerre n’est pas finie mon Vlad.

  5. titejasette dit :

    Qu’est-ce que cette ordure à dans la tête? – Chanounou

    Si notre blogue recevait encore les commentaires des propabanbits, ils nous assommeraient avec des cris de la victoire de l’armée des Crottes : Hourrah !

    « Hourrah cri de guerre traditionnel des Cosaques, peuple nomade des steppes de Russie et d’Ukraine, qui a fourni ses meilleures unités de cavalerie aux armées tsaristes, blanches et soviétiques. Ce cri deviendra célèbre à l’étranger lors des guerres napoléoniennes et passera dans la langue française sous la graphie « Hourra », dans la langue anglaise sous la graphie « Hurrah ». Par métonymie, il désignera aussi une attaque de cosaques poussant ce cri. Cet usage ancien a disparu, et en français contemporain « Hourras » est devenu synonyme de « Vivats ». – Wiki

    Le vaste complexe de sidérurgie Azovstal, où sont retranchés environ 2 000 soldats ukrainiens ne serait pas une trappe à rats où les 2 000 soldats ukrainiens se sont « déménagés » ailleurs ?

    C’est mystérieux comme retournement de décision !

    1. Toile dit :

      Intéressant l’origine du Hourrah… merci

      1. titejasette dit :

        @Toile – Correction

        « propabanbits » j’ai fai une erreur de frappe. Je ne voulais pas dire ni propabambis, ni propabanbits. C’est Propabandits : il y en a qui se reconnaissent ?

  6. Loufaf dit :

    Le tsar psychopathe n’ en a rien à cirer de la vie et de la santé de ses soldats. Il doit avoir imaginé une façon plus cruelle de se débarrasser des Ukrainiens.
    L’ avenir le dira……

  7. Toile dit :

    Marioupol presque tombée, tombée à toutes fins pratiques = corridor de la crimée jusqu’aux frontières de la Russie + contrôle total de la Mer d’Azov. Ca lui donne pas plus de flotte navale cependant vu que l’accès du Bosphore est barré par la Turquie. Mais ca lui fait un petit collant en marge de son égo. C’est ça l’essentiel: un petit collant. Bravo champion.

    1. ProMap dit :

      Toile _ « L’attique du vaste complexe de sidérurgie Azovstal était une feinte » – spritzer

      Plus sérieusement, d’accord pour l’autocollant, il en a besoin pour son 9 mai.

      il y a quand même du Putin sous roche. À quoi rimait l’ultimatum lancé irécemment? Comme le dit Loufaf, la vie de ses soldats est le moindre de ses soucis, seul le nombre l’embêterait. Par contre, les armes et les munitions, c’est autre chose. Les 2 de Louise (7:39). Odessa même si pas dans le Donbas?

      1. Toile dit :

        « Toile _ « L’attique du vaste complexe de sidérurgie Azovstal était une feinte » – spritzer« 

        Et où est passé notre ami de la côte? A la dérive?
        —-

        Est-ce une question 0dessa? Parti comme c’est là, le boa doit prendre des bouchées plus petites. Odessa pour l’instant semble protéger par les voies terrestres. Reste la voie aérienne via la flotte mais les ravitaillements sont compliqués. Une partie de la flotte du Nord végète dans la Méditerranée, faute de passer dans les Dardanelles et le Bosphore. Ca ca aurait changer la donne. Mais on sait pas avec lui.

      2. ProMap dit :

        Toile – spritzer, c’était mon esprit de bottines. Odessa était bien une question très timide. La logique de la prise d’Odessa tient à l’enclavement russe de l’Ukraine par le nord, l’est et maintenant le sud via la prise d’Odessa. L’ouest, on oublie. Cependant, la logistique militaire russe entrant déjà dans l’histoire non pas pour les bonnes raisons, étirer le boa vers l’ouest complique la réalisation du rêve, aucun doute.

        Si Putin pense que cette guerre, sa guerre, se terminera parce qu’il crie victoire à Marioupol, il est plus con que je pensais et il ne l’est pas tant que ça, con.

    2. Guy Pelletier dit :

      On a compris ici que c’était son objectif depuis le tout début et non pas de supposément sauver d’un génocide par des nazis trafiquants de drogue les russophones du Donbass. Après la prise de la Crimée ils se devaient de ramasser le Donbass pour relier directement leur base navale de Sébastopole sur la mer d’Azov à la Russie par le nord est du Donbass. Évidement tout cela était planifié depuis longtemps leur propagande largement diffusée en occident pour étendre leur sale propagande partout et cela a bien fonctionné et fonctionne encore malheureusement leurs perroquets occidentaux squatant tous les forums de discussion profitant de la liberté d’expression des démocraties pour les affaiblir avec la complicité de certains politiciens, partis politiques mêmes d’une naïveté sans borne!!!!!

      1. M.Rustik dit :

        Je pense que vous êtes dans le mille. Beaucoup plus que certains journalistes qui parlaient de mégalomanie de Poutine.

        Poutine rêve de revoir une Grande Russie. Mais il a attendu que la Crimée vote sa séparation, que l’Ukraine refuse, pour prendre (dans son langage, pour « protéger ») la Crimée. Puis, avec les tensions du Dunbass, il en a profité pour attiser le désir de séparation avec une lourde propagande et armer les pro-russes séparatistes (un fermier du Dunbass qui abat un drône de reconnaissance avec un missile air-sol sophistiqué qui vaut 100K$ pièce, ne l’a pas acheté avec son argent de poche). Encore là, il y a eu 8 ans de guerre civile, et il a attendu que le Dunbass dise lui-même qu’il se sépare avant d’intervenir.

        Les interventions russes sont disproportionnés, les dommages de cette guerre tombent dans les crimes de guerre, mais Poutine n’est malheureusement pas un imbécile heureux, le moment de ces mouvements inhumains lui donnemt malheureusement presque autant de légitimité que l’idée d’attaquer un pays pour détruire des armes de destruction massive qui n’existe pas (ou de laisser un pays tel le Yemen être attaqué par son voisin, ou laisser des Palestinien de faire enlever des terres par des « colons »): donc lui donne zéro légitimité pour agir ainsi… sauf que ceux qui pourraient répondre à ces folies sont aussi coupables de crimes équivalents dans un passé pas si lointain..

  8. Samati dit :

    Le bataillon Azov en action : dans ce vidéo, les troupes ukrainiennes attaquent des soldats russes qui s’étaient livrés à du pillage de résidences et de véhicules. Entre 15 et soldats russes ont été tués, principalement à l’aide de grenades.

  9. Ziggy9361 dit :

    D’après le bulletin de nouvelle que je viens de voir ,Poutine a repris espoir de peut-être gagner cette guerre, pardon cette mission spéciale. Il trouve inapproprié de passer pour un maudit chien sale, trou du cul lui paraît un qualificatif qui le décris suffisamment bien.

    Ce regain de confiance dans sa presque future victoire lui a été communiquer par Drago Choïgu ministre du carnage à la direction des orques
    sanguinaires, de retour du camp de rééducation ou il a appris à être plus cruel et sans pitié pour être à la hauteur des attentes de Vlad.

    À remarquer la dimension de la table entre les deux est maintenant normal signe que les électrochocs que Choïgu a reçu ont fait leurs oeuvres
    et plus aucune agressivité apparente ne persiste, même les mouches qui tournent en permanence aux alentours du Putin le putride ,ne se précipitent pas sur la bave qui s ‘écoule de la bouche Choïgu et forme une flaque sur la table.

    Ce qui demeure apparent c’est que tous les deux se croisent les doigts pour que les armes dernièrement reçus par les Ukrainiens ne servent
    pas à ouvrir une brèche parmi l’armée de mercenaires Wagnérien,Tchétchène,Syrien,Biélorusse,une belle famille de violeurs et de tueurs qui ne font que perpétué les traditions ancestrale digne de Vlad l’emballeur.

    1. Artisan dit :

      Vu sur un autre site.Un nouveau nom pour le dictateur. »Poo tin » Traduction française « Boîte à caca »

      1. Chanounou dit :

        Zut alors!  » Poo tin » ….! On aurait du y penser ici… car pas mal de beaux esprits.
        Sachant qu’en plus, en français de France une  » tinette » est un seau d’aisances…. On aurait vraiment dû le trouver tous seuls… !!!

  10. HS, mais délectable (si on veut; on peut aussi bien dire scandaleux).

    Le fin mot de l’histoire sur ces 54 manuels de mathématiques coupables de promouvoir la CRT.

    1. gl000001 dit :

      🤦🤯🤡

    2. Haïku dit :

      @Richard Desrochers — 8:33
      Oufff ! Trop drôle !!

  11. les ukrainiens coincés sur ce site « pourraient » servir d’échanges pour des soldats russes prisonniers….

    dans un élan de compassion, les russes « pourraient » même faire du millage en leur « permettant » de quitter par un couloir humanitaire… mais bon, cette avenue n’a pas encore véritablement fonctionné….

    sinon, une lente agonie….

    L’ONU qui a finalement sorti de son hibernation « pourrait » servir de zone tampon entre les 2 camps pour permettre une sortie vers l’Ukraine de ses gens…

    l’angle le moins négatif est que la Russie devra faire un geste humanitaire un moment donné… Car, chaque jour ce ne sont que des atrocités et des secteurs minés pour tuer des civils qui sont révélés…

    mais bon poutine n’est pas du genre à s’attendrir….

    1. M.Rustik dit :

      L’ONU, sur ces questions de guerre est de plus en plus nu… il n’y a plus de « O », que des bas. Si l’ONU intervient en Ukraine, se contentera-t-elle que d’observer pour qu’un de ses généraux finissent par dire, avec toute la pertinence de son propos, qu’il aura lui-aussi « serré la main du diable » sans pouvoir agir réellement?

  12. jeanfrancoiscouture dit :

    Le certainement très «cultivé» Vladimir Putin a donné cet ordre en pensant faire de ce refuge un autre Massada, forteresse juive assiégée par les Romains dans les années 72-73 ap. J.C., un peu à la manière d’Azovstal par la bande à Putin deux millénaires plus tard..

    «…..après environ sept mois de siège, ce qui permit aux Romains d’enfoncer la muraille de la forteresse avec un bélier monté sur une tour mobile. Mais quand les légionnaires pénétrèrent dans la forteresse le 16 avril, ils découvrirent que les défenseurs avaient mis le feu à tous les bâtiments, à l’exception des entrepôts de nourriture, et qu’ils s’étaient suicidés en masse plutôt que d’affronter une capture ou une défaite certaine.»

    https://fr.wikipedia.org/wiki/Massada

  13. Alexander dit :

    Pourquoi risquer de perdre des effectifs alors qu’on peut simplement affamer les adversaires, terrés dans leur trou et faits comme des rats.

    Aucune compassion là-dedans. Un froid et sadique calcul.

    Aucun corridor humanitaire, une froide cruauté. Les encercler et les laisser crever de faim.

    Poutine a besoin d’une victoire, quitte à humilier, détruire, affamer, n’importe quoi, n’importe quel moyen pour la fin qu’il se souhaite.

    Remarquez que si on regardait en détails les manœuvres de guerres récentes ailleurs sur la planète, on verrait probablement des manœuvres de ce type faits par d’autres militaires d’autres pays. Et pas juste des dictatures. C’est juste qu’ici, on ne se vante pas de cette cruauté.

    Pour des êtres de paix comme nous, c’est juste inconcevable cette violence. Mais ça existe.

  14. Haïku dit :

    « Celui qui sait vaincre n’entreprend pas la guerre. »
    (Proverbe Chinois)

  15. ralbol dit :

    Un blocus, ça coûte moins cher en matériel et en soldats..?

  16. Gilles Morissette dit :

    Putin est une sale ordure, incapable de la moindre compassion.

    Il ne pose certainement pas ce geste par bonté d’âme ou par humaniste.

    Il va plutôt les laisser mourir de faim, de maladie ou je ne sais quoi !!

    Il trouve ça plus « cool » !!!.

    Ça devrait faire plaisir à son « fan club » !!

    À lever le coeur.

  17. sousmarin dit :

    Le p putride se fout complètement de la mort de soldats russes. A mon avis, les russes, et même les tchéchènes, ont refusé d’aller au casse-pipe (mort quasi-certaine pour les premiers qui s’aventurent dans l’usine. Et 2 ou 3.000 combattants à débusquer, c’est au minimum 6 à 7.000 morts pour les attaquants, voire 10.000) donc le p putride a décidé qu’il avait gagné malgré cette épine dans le pied…il peut également s’agir d’un leurre qui soit suivi d’une attaque mais je n’y crois pas vraiment.

    En tout cas, cela permettrait de bloquer les troupes russes sur place et elles ne pourront donc pas combattre ailleurs…le souci étant le ravitaillement des ukrainiens mais sur une si vaste étendue, il est fort probable que bien plus qu’une mouche passe.
    Espérons que les ukrainiens aient encore assez de ressources pour harceler en permanence ses chiures de mouches que sont les troupes russes.
    Ah, si les occidentaux avaient livrés les armes lourdes plus tôt…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :