Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Officiellement, ce n’est pas la décision de Joe Biden mais celle des Centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC). La semaine dernière, l’agence gouvernementale a annoncé la mise au rancart du dispositif dit « Title 42 » qui permet depuis deux ans l’expulsion immédiate des migrants arrêtés à la frontière avec le Mexique au prétexte de la pandémie de coronavirus. Dans un communiqué, les CDC ont affirmé avoir pris cette décision « après avoir considéré les conditions actuelles de santé publique et la plus grande disponibilité des outils de lutte contre la COVID-19 ». Mais la politique de lever cette règle à partir du 23 mai est celle de Joe Biden et elle est contestée par des élus de son propre parti.

« Ce n’est pas la bonne façon de procéder et cela laissera l’administration non préparée à un afflux [de migrants] à la frontière », a déclaré mardi la sénatrice démocrate du Nevada Catherine Cortez Masto, qui devra défendre son siège en novembre.

Masto fait partie d’un groupe de quatre sénateurs démocrates vulnérables qui craignent l’effet des images d’une crise migratoire annoncée à la frontière sud sur leurs chances élues. Le groupe inclut au moins un progressiste, en l’occurrence le sénateur démocrate de Géorgie Raphael Warnock.

« Je pense que ce n’est pas le bon moment, et nous n’avons pas vu un plan détaillé de l’administration. Nous avons besoin de garanties que nous avons la sécurité à la frontière et que nous protégeons les communautés de ce côté-ci de la frontière », a-t-il déclaré.

Le sénateur d’Arizona Mark Kelly et la sénatrice du New Hampshire Maggie Hassan sont également opposés à la politique du président.

De leur côté, les démocrates progressistes et les défenseurs des droits des migrants se sont réjouis du retrait d’une règle qui, selon eux, ne tenait pas la route sur le plan sanitaire et bafouait en outre les obligations légales et morales des États-Unis. Quant aux républicains, ils dénoncent une décision qui, au bout du compte, pourrait les avantager sur le plan électoral.

En attendant, le gouverneur républicain du Texas retient l’attention en menaçant de mettre les migrants arrivés à la frontière avec le Texas à bord d’autocars à destination du Capitole des États-Unis.

(Photo The Texas Tribune)

23 réflexions sur “Immigration : des démocrates dénoncent une décision de Biden

  1. Haïku dit :

    RE:
    « …le gouverneur du Texas retient l’attention en menaçant de mettre les migrants arrivés à la frontière avec le Texas à bord d’autocars à destination du Capitole… »
    ———
    Bravo champion !!! 😂🤣

    1. Dans la même veine anti-immigration, J.D. Vance, candidat républicain au Sénat pour l’Ohio, vient de sortir une publicité « Do you hate Mexicans ? », dans laquelle il dit « Joe Biden’s open border is killing Ohioans with more illegal drugs and more democrat voters pouring into this country »
      1) Latinos/Hispaniques composent 4 % de la population de l’Ohio.
      2) Je doute que ce « flux » d’immigrants aient le droit de vote avant un bout de temps.
      Il les accuse aussi d’être responsables de la mort de sa mère, qui est morte d’abus d’analgésiques obtenus par les compagnies pharmaceutiques.

      Tous ces illégaux n’hésitent pas à traverser trois ou quatre états pour arriver en Ohio, c’t’évident.

      1. gl000001 dit :

        My city was gone. The Pretenders :

        I went back to Ohio
        But my city was gone
        There was no train station
        There was no downtown

        I went back to Ohio
        But my pretty countryside
        Had been paved down the middle
        By a government that had no pride

        The people of Ohio
        Had been replaced by mexican slimeballs

  2. un autre exemple parfait de la dérive politicienne….

    les politiciens n’évaluent plus la valeur des lois, mais bien « leurs » chances de réélection….

    pas étonnant que rien ne bouge puis qu’aux 2 ans, les USA sont en élection….

    les élus ne se préoccupent absolument pas des gens, de l’environnement, des gens vulnérables… non garder son siège à tout prix…

    plutôt que d’expliquer les projets de loi, les candidats préfèrent la paresse intellectuelle….

    la lâcheté politicienne ruine les pays…..

  3. Madalton dit :

    Pas besoin de l’abolition du Title 42 pour avoir une augmentation de l’immigration. Le fameux mur est une passoire. Abbott est un moyen raisin.

    https://www.theguardian.com/us-news/2022/mar/03/trump-border-wall-breached-smugglers

    1. gl000001 dit :

      Dans le fond, la chanson Mother de Pink Floyd, c’était un peu pour le 45 :

      Mother do you think they’ll drop the bomb
      Mother do you think they’ll like the song
      Mother do you think they’ll try to break my balls
      Ooooh aah, Mother should I build a wall
      Mother should I run for president
      Mother should I trust the government
      Mother will they put me in the firing line
      Ooooh aah, is it just a waste of time

      1. Haïku dit :

        @gl000001
        En effet c’est très à propos !

  4. Gilles Morissette dit :

    Je comprends (un peu) la réaction des élus qui représentent des États dont les frontières sont limitrophes avec celles du Mexique.

    La question de l’immigration suscite beaucoup d’émotivité auprès de la population et les « Réputgnants » ne se gênent pas pour exploiter ce filon en utilsant tous les arguments démagogiques possibles et impossibles.

    Cependant, on parle ici d’une décision basé sur des considérations humanitaires et « pratico-pratiques ».

    Il vient au moment où, pour certaines questions comme l’immigration, il faut savoir s’élever au-dessus de la partisannerie politique et penser en fonction de l’être humain.

    Toutefois, on constate que les USA (d’autres pays également) souffrent d’un sérieux déficit « humanitaire et ne voit le dossier que sur l’angle de la « petite politique ».

    Le blogueur « chatderuelle »( 07/04/2022 à 12:34) a raison lorsqu’il dit que « la lâcheté politicienne ruine le pays »

  5. Charlot dit :

    C’est tellement plus facile de féliciter les polonais qui accueillent les réfugiés ukrainiens par milliers que d’accepter de faire la même chose chez soi. Au fait, les polonais ils étaient préparés à ça, eux? Va manquer de lavabos chez les démocrates aussi…..

    1. Madalton dit :

      Pour les républicains, les latinos, malheureusement, ne sont pas des blancs comme les ukrainiens. Les ÉU ont accepté d’accueillir 100 k ukrainiens.

  6. gl000001 dit :

    42 quel intriguant nombre.
    C’est la réponse à la grande question sur la vie, l’univers et le reste (Hitchikers guide to the Galaxy »)
    La bible de Gutenberg avec 42 lignes par colonnes.
    101010 en binaire
    2^1 + 2^3 + 2^5 = 42

    https://www.scientificamerican.com/article/for-math-fans-a-hitchhikers-guide-to-the-number-42/

    1. Madalton dit :

      Je ne sais pas si Jackie Robinson a fait toutes ces équations pour choisir son numéro 42? 😉

    2. Kelvinator dit :

      Il y a plein de liens à faire.
      « For tit too »

      1. Kelvinator dit :

        Vu que le 42e est Clinton…

    3. jeanfrancoiscouture dit :

      Le chiffre 42, hein? Étant donné que j’ai déjà eu 42 ans, est-ce que je devrais me poser des questions? 😔

      1. gl000001 dit :

        Deep Thoughts, l’ordinateur qui a trouvé cette réponse, a pris 7.5 millions d’années pour le faire. Faites pas comme lui, lâchez-vous lousse !!!

  7. Le Champ dit :

    Le consensus n’ existe plus en politique et ceux qui ultiment en payeront le prix sont ces migrants a qui les democrates font accroire qu’ ils auront un jour leur citoyennete . Le pays n’est pas pret a acceuillir autant de gens et la realite est que la grande majorite de la population veut que l’ immigration soit controler.

    Quand le GOP reprendra le pouvoir et assurement fera des changements drastiques en matiere d’ immigration , ces gens seront expulser du pays a vitesse et devront tout recommencer dans un pays qu’ ils ont abandonne et qui sera loin de les acceuillir a bras ouvert…

  8. un autre dossier que les USA ne règlent jamais…

    l’immigration, les Dreamers sont toujours dans un vide juridique….

    les clandestins sont trop importants pour les exploiter et bâtir la base économique des états….

    les dossiers ne se règlent jamais aux USA…
    et deviennent de plus en plus insolvables….

    dans 40 ans, on entendra, encore, parler de migrants, de panique frontalière, de clandestins, de dreamers…. le Jour de la Marmotte est perpétuel aux USA….

    rien ne change… et ensuite ça s’étonne que ce pays n’évolue pas….

    1. gl000001 dit :

      Comme les « Paul Jones » de nos parents.
      – Le pas simple : semblable au pas de polka, le pas simple s’exécute en alternant pied droit et pied gauche sur le rythme présenté ci-contre.
      – Le pas double : il est le plus souvent utilisé dans le cas d’un avance-recule. On fait tout d’abord le pas double en avançant et en commençant par le pied droit. Lorsque l’on a fini le pas, on est près pour reculer avec le pied gauche. <—– En politique, c'est la droite qui recule !!
      – Pour un avance-recule, on peut également faire trois pas en avant et grouper, puis trois pas en arrière et grouper à nouveau.
      https://fr.wikipedia.org/wiki/Mixer_(danse)

  9. marie4poches4 dit :

    Distance Texas/Washington D.C, 2400 km, soit 24 heures de trajet non stop. Puis quoi après? on les retourne au Texas, à la frontière? Comme si c’était des animaux? Ah oui, c’est vrai, 45 l’avait dit, These aren’t people. These are animals.

  10. ralbol dit :

    «…et elle est contestée par des élus de son propre parti. »

    Y’en a qui croient que chez les démocrates, y’a pas un seul raciste pour qui les « étranges » devraient rester chez eux..?

    Toutes les raisons sont bonnes pour fermer les frontières à « l’autre » : protection de la langue, crime, terrorisme et oui… pandémie.

    La civilisation, c’est une mince, mince, très mince couche de vernis sur des singes à téléphones, et on n’a qu’à voir la réponse des pays aux innombrable réfugiés de guerres et du climat : RESTEZ CHE VOUS !

  11. jeanfrancoiscouture dit :

    La juge Ketanji Brown-Jackson vient d’obtenir la confirmation du Sénat: 53-46! Il y a donc 46 sénateurs qui sont d’avis qu’elle n’a pas ce qu’il faut pour siéger à la CS, les mêmes -moins une couple d’autres- qui ont voté en bloc pour Kavanaugh et ACB. Cherchez l’erreur.

    1. gl000001 dit :

      « Les Dems ont voté contre Kavanaugh et ACB. On a bien le droit de voter contre KBJ » -Un des singes à téléphones de Ralbol 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :