Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« Il a été noté que le régime de Kyiv cherche par tous les moyens à faire traîner le processus de négociations, en avançant de nouvelles propositions pas réalistes. »

Le Kremlin, résumant les propos du président russe Vladimir Poutine au chancelier allemand Olaf Scholz lors d’une conversation téléphonique qualifiée plus tard de « dure » par le porte-parole du Kremlin. Poutine devait s’entretenir plus tard ce vendredi avec le président français Emmanuel Macron, alors que Joe Biden parlera à 9 h avec son homologue chinois Xi Jinping.

(Photo AFP)

74 réflexions sur “La citation (russe) du jour

  1. Pierre Belley dit :

    Menteur comme un russe?

    1. gascar53 dit :

      Ce n’est pas menteur comme un Russe mais menteur comme Poutine :Ce n’est pas correct de mettre toute la nation Russe semblable à Poutine avec cette manière de pensé l’avenir me fait peur….

      1. chicpourtout dit :

        En fait, ils sont victimes de son endoctrinement en quelque sorte…

      2. Haïku dit :

        @chicpourtout
        Très bon point ! 👍

      3. Raymond dit :

        Bien dit

    2. ghislain1957 dit :

      @ Pierre Belley

      Pire! Menteur comme un arracheur de dents Russe.

    3. André dit :

      Menteur comme un gars du Kremlin

    4. Tom de Boston dit :

      Un psychopathe autant qu’un menteur !

      1. chicpourtout dit :

        Ca va avec… c’est comme ça aussi qu’il manipule les gens @Tom de Boston

  2. Cotenord07 dit :

    Je ne suis pas du tout surpris.

    Voici comment l’agence RIA Novosti (contrôlé par la Fédération de Russie) présente la situation à ses lecteurs, dans un court article très récent.

    Les Russes peuvent être très patients dans une situation comme celle-ci.

    &&&&&

    https://ria.ru/20220318/ukraina-1778819193.html

    « 12:31 18.03.2022
    69489

    Kiev tente de faire traîner les négociations, a dit Poutine à Scholz

    Le président russe, M. Poutine, a déclaré au chancelier allemand, M. Scholz, que Kiev essayait de faire traîner les négociations en longueur.

    MOSCOU, 18 mars – RIA Novosti. Le président russe Vladimir Poutine a déclaré lors d’une conversation téléphonique avec le chancelier allemand Olaf Scholz que le régime de Kiev tentait de faire traîner les négociations en avançant des propositions de plus en plus irréalistes, a indiqué le service de presse du Kremlin.

    « Néanmoins, la partie russe est prête à poursuivre la recherche d’une solution conformément à ses approches de principe bien connues », indique le communiqué.

    M. Poutine a attiré l’attention de M. Scholz sur les tirs de roquettes des forces de sécurité ukrainiennes sur les zones résidentielles de Donetsk et de Makeyevka, qui ont fait de nombreuses victimes humaines, ce que l’Occident a ignoré.

    Le président a également noté que l’armée russe en Ukraine faisait tout son possible pour garder les civils en vie.

    La Russie a lancé une opération militaire le 24 février pour démilitariser et dénazifier l’Ukraine. Les forces armées affirment qu’elles n’ont frappé que les infrastructures militaires et les troupes ukrainiennes. Il y a des victimes des deux côtés. »

    &&&&&

    Traduction effectuée à l’aide de Deep L.

    1. ProMap dit :

      « Néanmoins, la partie russe est prête à poursuivre la recherche d’une solution conformément à ses approches de principe bien connues » Autrement dit une négociation est une perte de temps, connaissant les principes soutenant cette invasion, principes dictés dès le départ par Putin lui-même.

    2. gascar53 dit :

      Tu crois çà?

  3. Benton Fraser dit :

    Il voulait dire que Kviv cherche par tout les moyens a faire trainer la guerre en résistant!

    1. Ah ces Ukrainiens ne sont pas fair-play.

  4. zcommezebulon dit :

    Le général Roman Gavrilov, directeur adjoint de la Garde nationale russe, a démissionné.
    Du rififi au Kremlin ?

    1. Cotenord07 dit :

      Roman Gavrilov n’a pas démissionné, il a été congédié et arrêté.

    2. Cotenord07 dit :

      @ zcommzebulon :

      Ce dégommage n’est même pas mentionné sur le site de RIA Novosti.

      Mais les périodiques britanniques The Times et The Daily News indiquent bien que Gavrilov a été congédié et arrêté par le FSB.

      1. zcommezebulon dit :

        Ce n’est pas une surprise en ce qui concerne RIA Novosti .
        Alexander Khinshtein, haut responsable de Russie unie dans un message Telegram.
        Les nouvelles selon lesquelles Gavrilov serait actuellement détenu sont « absolument incorrectes ».

  5. gascar53 dit :

    Cette guerre ne va s’arrêter que par l’implosion de Poutine et ce par son incapacité à museler la dissidence à l’intérieur du pays souvenez vous de la première guerre la Russie y participait également jusqu’à la révolution de 1917…

  6. Toile dit :

    « Il a été noté que le régime de Kyiv cherche par tous les moyens à faire traîner le processus de négociations, en avançant de nouvelles propositions pas réalistes. »

    Peu importe l’angle de prise, Poutin est toujours dans une lecture de « c’est pas moi, c’est l’autre ». L’autre qui a commencé la guerre qui n’est pas une guerre, l’autre qui est néo nazi, l’autre l’extrémiste qui bombarde ses propres installations… ad vitam æternam pour ne pas dire Ad nauseam.

    Idem encore, moi je suis de bonne foi, c’est l’autre qui fait exprès.

    Ca veut aussi dire qu’il fait lecture de l’absolu nécessité d’être assis à une table de négociation dans un processus visant la fin des hostilités. Ce qui pourrait et/ ou ce qui sortira comme finalité de libellé n’est pas encore arrivé. On tend vers … Ce que ca sera comme libellé est une toute autre histoire.

    Je note que l’appellation de la capitale est écrite, version ukrainienne…

  7. « a partie russe est prête à poursuivre la recherche d’une solution conformément à ses approches de principe bien connues »

    J’aimerais qu’on me rappelle quels sont ces principes.

    Il y a des approches russes bien connues, mais je ne crois pas qu’on puisse appeler ça des principes. À moins que « anéantissement total ou rien » soit un principe.

    1. Toile dit :

      Conformément à ses principes bien connus. Moi aussi ca m’a fait tiquer. Les mots ne sont jamais innocents de sens.

  8. Loufaf dit :

    Bien sûr, si les négos n’ avancent pas , c’ est la faute à l’ Ukraine!.
    Le star psychopathe voit bien que le monde est complètement braqué contre les massacres de civils. Alors pour se donner bonne conscience , les Russes vont semblant d’ être intéressés par des négociations, quand nous savons très bien que tout ce que Putin veut, c’ est s’ emparer de l’ Ukraine et installer un pantin à sa solde à la place de Zelinski.
    De plus, il a le front d’ accuser les soldats Ukrainiens des massacres des civils.
    Heureusement qu’ en dehors de la Russie et de ses adorateurs, personne ne le croit!

    1. ProMap dit :

      Loufaf – « Heureusement qu’ en dehors de la Russie et de ses adorateurs, personne ne le croit! »

      Il y en a d’autres qui,n’étant pas nécessairement des adorateurs, font semblant d’y croire pour des raisons bassement politiques. Ce sont les mêmes qui déblatèrent sur le régime politique tyrannique du Canada, bien qu’ils n’en croient pas un seul de leurs mots.

      Ça épate la galerie, le but recherché.

  9. gascar53 dit :

    Le principe de Poutine est simple,je rentre chez vous je demolie ta maison je viol ta femme et tue tes enfants et je veux que tu me laisse ta propriété c’est simple me semble…c’est pas beau çà les principes on s’en fou au Kremlin…

  10. Cotenord07 dit :

    Lecture instructive pour compléter ce billet :

    « What a Russia-Ukraine peace deal might look like »
    By Anthony Faiola, Columnist
    The Washington Post
    Friday, March 18, at 12:01 a.m. EDT

    https://www.washingtonpost.com/world/2022/03/18/peace-deal-russia-ukraine-putin-negotiation/

    Extraits :

    « With Russian troops bogged down in the fight against a defiant but battered Ukraine, both Moscow and Kyiv say the prospect of a negotiated settlement is growing. Yet, with the Kremlin seeking an end to Ukraine as a sovereign nation, and Ukraine still claiming land lost to pro-Russian forces almost a decade ago, can there really be a middle ground?

    The short answer is: It’s possible.

    Suspicion abounds over Russian President Vladimir Putin’s intentions, with considerable fears that a Russian diplomatic opening is a ruse to buy time to gather reinforcements for a second-phase assault. Putin is certainly not talking like a man of peace. This week, he called Russians who opposed the invasion “traitors” and “scum,” while seeking to portray the war as nothing short of a struggle for Russia’s survival.

    But with the tenacious Ukrainian resistance exceeding expectations in the face of a far superior Russian force — and with Western sanctions slamming the Russian economy — there’s a chance the new battleground calculus has the Kremlin fishing for a consolation prize. Russian Foreign Minister Sergei Lavrov spoke this week of “hope for reaching a compromise.” Ukrainian President Volodymyr Zelensky said in a video address that the Russians are being “more realistic” at the negotiating table.

    With the two sides far apart, what could a deal look like?

    The main sticking points

    1. Neutrality: (…)

    2. Western security guarantees: (…)

    3. Crimea, Luhansk and Donetsk: (…) »

  11. ProMap dit :

    « …à faire traîner le processus de négociations… » Ben oui komrad-en-cheuf, les Ukrainiens adorent ça être bombardés matin, midi, soir et nuit. Les enfants crient de joie en voyant les feux d’artifices. Une partie du peuple russe peut croire ces stupidités, le chancelier Scholz a dû rouler des yeux en l’entendant.

  12. Toile dit :

    En lien avec l’article cité

    3 sources confirme son arrestation. Un qui dit que c’est du « fake news » : According to ura.ru, Russian State Duma deputy Alexander Khinshtein denied that Gavrilov was arrested, writing on Telegram: ‘Absolutely fake. I just talked to General Gavrilov myself.’

    L’article cité fait aussi état t de 8 commandants : « Last week Oleksiy Danilov, head of Ukraine’s security council, said ‘around eight’ Russian commanders had been fired since the start of the conflict as Moscow scrambled to change strategy after its attempted ‘shock and awe’ blitz fell flat ».

    https://www.dailymail.co.uk/news/article-10624659/Russia-sacks-one-generals-amid-claims-leaked-information-led-loss-life.html

    1. zcommezebulon dit :

      2 sources sur 3.
      Version pausible.
      Mercredi : Démission suite au discours de M. Poutine.
      Jeudi : Limogage pour la version officielle.
      Arrestation qui reste encore a prouver au vu du peu fiabilité des sources. Si l’un des plus hauts responsables de Russie unie (Alexander Khinshtein) le nie sur son compte Telegram, ce n’est pas à prendre à la légère.

      1. Toile dit :

        Correction parce que je ne fute pas clair
        3 sources confirment et s’ajoute une source discordante ( le député, lui avoir parlé n’invalide pas son arrestation) laquelle est peu crédible.

      2. zcommezebulon dit :

        Déja précisé plus haut dans le message d’orgine a ce sujet.
        Sur le compte Telegram de Alexander Khinshtein.
        Les nouvelles selon lesquelles Gavrilov serait actuellement détenu sont « absolument incorrectes ».

  13. Cotenord07 dit :

    Voici un autre article très intéressant paru hier soir dans le New York Times :

    « U.S. Calls Putin a ‘War Criminal,’ but Consequences Are Unclear »
    Michael Crowley
    The New York Times
    March 17, 2022, 7:51 pm

    https://www.nytimes.com/2022/03/17/us/politics/russia-ukraine-war-crimes.html

    Extraits :

    « WASHINGTON — A day after President Biden branded President Vladimir V. Putin of Russia a “war criminal” over civilian deaths in Ukraine, Secretary of State Antony J. Blinken on Thursday echoed his assessment and said Mr. Putin would be held accountable.

    “Yesterday, President Biden said that, in his opinion, war crimes have been committed in Ukraine. Personally, I agree,” Mr. Blinken said, citing a list of horrific Russian attacks that have killed unarmed Ukrainians, including children. “Intentionally targeting civilians is a war crime.”

    But the practical obstacles to punishing Mr. Putin are huge, experts said, though his battlefield commanders in Ukraine could be more vulnerable. Complicating matters is the fact that the United States does not officially recognize the International Criminal Court, which is the main forum for prosecuting war crimes.

    Some experts said that declaring the Russian leader a war criminal could make it more difficult to negotiate a peace agreement with him, but that it might also give Ukraine and the West some leverage if Mr. Putin sought to bargain for immunity from any prosecution. »

    (…)

    « A Senate resolution unanimously approved on Tuesday condemned Mr. Putin for “alleged war crimes” in Ukraine.

    “The reason for all their caution is that for any crime, there’s an evidentiary standard that has to be met,” said Oona Hathaway, a professor of international law at Yale Law School who serves on a State Department legal advisory board. “If you’re having a trial, you can’t just say, Yeah we all pretty much assume that he knew what was going on.”

    Ms. Hathaway said prosecutors would have to show that Russian commanders had intentionally targeted civilian structures, or struck them during attacks that failed to discriminate between civilian and military targets. In the case of Mr. Putin, prosecutors would have to demonstrate that he issued specific orders tied to those actions.

    Apprehending and trying anyone accused of crimes, not least the sitting president of a nuclear-armed nation, is another matter. “There’s no marshal service that goes with the International Criminal Court,” said Representative Tom Malinowski, Democrat of New Jersey and a former top State Department official for human rights. »

    (…)

    « The United States has had a fraught relationship with the court and is not among its 123 member nations. President George W. Bush revoked President Bill Clinton’s signature on its founding document, saying he would not accept the court’s jurisdiction over American troops abroad. President Barack Obama cooperated with the court but never sought to make the United States a member.

    The administration of President Donald J. Trump was vividly hostile toward the body, which Secretary of State Mike Pompeo derided as a “kangaroo court” and biased against Israel. Mr. Trump even slapped sanctions on its top prosecutor and others after she began an inquiry into alleged war crimes by U.S. troops in Afghanistan.

    “Traditionally, the U.S. has objected to assertion of jurisdiction by the I.C.C. over U.S. nationals because the U.S. never accepted the jurisdiction of the court,” said Todd Buchwald, the head of the State Department’s Office of Global Criminal Justice during the Obama administration. “The question is, how do we think about this now?” »

    1. les émois étatsuniens et leur condamnation unidirectionnelle n’auront aucun effet nulle part… leur jupon dépasse beaucoup trop…

      1. Kelvinator dit :

        Quel jupon?

  14. Guy Pelletier dit :

    « M. Poutine a attiré l’attention de M. Scholz sur les tirs de roquettes des forces de sécurité ukrainiennes sur les zones résidentielles de Donetsk et de Makeyevka, qui ont fait de nombreuses victimes humaines, ce que l’Occident a ignoré.

    Le président a également noté que l’armée russe en Ukraine faisait tout son possible pour garder les civils en vie. »

    Que veut-tu mon Vladimir c’est toi-même qui a armé les pro-russes pour qu’ils se battent contre les Ukrainiens et tu te dit surprit que ces derniers répliquent contre eux. Ils devraient se laisser assassiner sans même chercher à se défendre? Tant que les pro russes d’Ukraine se battrons aux côté de l’armée russe contre leurs frères Ukrainiens ils seront donc leurs ennemis. Depuis 2014 que tu fout le bordel dans cette région avec tes mercenaires comment pense-tu que ça va marcher si jamais ton annexion de territoire ne fonctionne pas, si l’Ukraine n’abdique pas? Ce sera carrément la guerre civile en Ukraine entre les nationalistes Ukrainiens et les pro-russes devenus des frères ennemis avec cette guerre que tu as déclenché. La réconciliation sera quasi impossible.

    Tant qu’à l’autre déclaration ça se peut que ton armée se garde encore une petite gène en limitant ses attaques directes sur la population civile mais quelque chose nous dit que ça va bientôt changer si les Ukrainiens ne s’avouent rapidement vaincus ce qui ressemblerait trop à une défaite TA défaite toi qui croyait régler cela en deux trois jours!!!

    Si tu manque d’inspiration t’as qu’a téléphoner à ton pantin de Mar e Lago, l’homme le plus intelligent et patriote du monde!!!!!!!

  15. Louise dit :

    Poutine est passé à un autre niveau cette semaine en condamnant ses propres citoyens qui quittent la Russie pour fuir son régime brutal, il les a comparés à des insectes qu’on avale et qu’on recrache.
    Quand un dirigeant se retourne contre ceux qui normalement devraient le soutenir, c’est qu’il n’est pas loin de la déchéance. Plus souvent qu’autrement les dictateurs sanguinaires quittent leurs fonctions dans un cercueil.
    Le général Gavrilov et son assistant qui ont été placés en résidence surveillée ne doivent pas digérer leur démotion. Vont-ils fomenter une révolte parmi les hauts dirigeants ?
    Ce n’est pas impossible.

    1. ProMap dit :

      Est-ce que l’armée russe est encore criblée de commissaires politiques (ou l’équivalent) comme au temps de l’URSS?

      Le général en question « was detained amid claims he had ‘leaked information’  » (article mis en lien par Toile plus haut)

      L’armée allemande (2e guerre) n’avait pas de « commissaires politiques »., plutôt une multitude de SS disséminés ici et là. Il y a eu l’attentat en 44, mais ce coup a dû être très difficile à échafauder. N’eut été d’une table, il aurait réussi.

      Les militaires russes qui jonglent avec un geste semblable avec Poutine doivent en suer un bon coup, mais rien n’est impossible, hormis le truc de la table de toute évidence.

      1. Toile dit :

        Le « admid » m’avait posé question aussi.  « Admid »… dans quel contexte? L’idée des confessions imposées m’est venue, au même titre que celles des américains en Corée du Nord, de celles des infidèles détenus par l’EL ? Vu le régime totalitaire qui prévaut, mettons que je mets un gros bémol.

      2. Boileau dit :

        @ Promap

        Poutine semble connaître le truc de la table … de 40 pieds !!!

  16. poutine et ses négociateurs disent tellement d’énormités depuis plusieurs semaines ….

    ça ne laisse aucun doute sur l’embourbement au propre et au figuré de ce conflit…

    ce sera long, de plus en plus improvisé et donc, plus de frappes aléatoires…

    les russes confirment ce qu’on avait vu avec les USA, les armes aussi sophistiquées et précises soient-elles vantées, ont quand même de large marge d’erreurs… et les armées demeurent des armées… soit faire un max de dégâts et de victimes dans le camp adverse…

    les frappes chirurgicales, les frappes de précision sur des cibles militaires, la protection des civils, ce sont de belles histoires à faire avaler aux observateurs pour atténuer l’absurdité de la guerre…

    la guerre ça sert à tuer et démolir.

    aucun pays ne parvient à cibler que des cibles militaires… le truc est de semer la peur, le chaos et la mort… alors les bombes pleuvent ici et là, d’autres par-là… la suite n’est que le résultat des effets collatéraux…. bête et désolant, mais c’est la guerre…

    ce fut ça à Berlin, au Vietnam, en Corée, en Irak, en Somalie, en Afghanistan, en Syrie, en Libye, au Moyen-Orient … c’est ça en Érythrée, au Yémen…

    quand la folie humaine explose, c’est ce qui arrive…

    et le plus navrant dans toute cette barbarie est que malgré les démonstrations meurtrières, malgré les morts inutiles et la destruction, malgré l’absurdité des discours il y aura encore une autre guerre, quelque part, un autre moment donné avec exactement les mêmes incohérences et stupidité….

    cette guerre en Ukraine aura comme effet collatéral que plusieurs pays s’armeront encore plus, que plusieurs gouvernements hausseront leur budget militaire pour se « protéger »…

    on ne se protège pas d’une guerre… Ou on est l’agresseur et on attaque ou on est l’agressé et on se défend….

    personne ne se protège…

    le vieil adage tu veux la paix prépare la guerre est justement un vieil adage dépassé et qui devrait demeurer dans les livres d’Histoire… difficile de croire que ce fut une seule fois vrai et dissuasif…

    depuis 300-400 ans c’est totalement faux…. et ce le sera pour les 300-400 prochaines années…. si elles parviennent à exister!

  17. Est-ce que cette approche est appropriée pour amener la Chine à changer sa position envers la Russie ?
    – si vous ne faites pas ce que l’on vous dit de faire = représailles

     » Les États-Unis ont fait savoir jeudi que la Chine s’exposerait à des représailles si elle devait «soutenir l’agression russe» contre l’Ukraine.  »
    https://www.lesoleil.com/2022/03/17/les-etats-unis-mettent-la-chine-en-garde-contre-toute-aide-a-la-russie-ab4f6da7c687c294c44d151c6612419b

  18. Haïku dit :

    Un seul mot: « Novlangue »……

  19. Toile dit :

    On sait qu’il y a un effort soutenu de la France et de l’Allemagne de maintenir un canal de communications avec le Kremlin.

    La teneur des propos cités dans le présent billet s’inscrit dans la lignée de cet effort en vue de.
    Macron en etait en date du 12 mars à son 6 eme entretien téléphonique.

    Extrait du lien : « L’Élysée constate que le président russe ne manifeste aucune volonté de cesser le conflit », poursuit la journaliste. Au total, il s’agit donc du 6ème appel téléphonique entre les deux chefs d’État, avec peu de résultats. Emmanuel Macron semble avoir endossé le rôle du médiateur entre la Russie et l’Ukraine. « Or, ce soir, le président Zelensky note que Vladimir Poutine ne pose plus d’ultimatum, et semble s’en réjouir ». Le président russe n’utilise plus non plus le mot de « dénazification ». « Des inflexions minimes qui redonnent espoir, en espérant que cela se traduise sur le terrain », conclut Valérie Astruc »

    https://www.francetvinfo.fr/monde/europe/manifestations-en-ukraine/guerre-en-ukraine-une-nouvelle-discussion-entre-emmanuel-macron-vladimir-poutine-et-olaf-scholz-le-chancelier-allemand_5006526.html

    —-
    Vlad ne pose plus d’ultimatum ? Vlad n’utilise plus le mot « dénazifacation » ?

    1. Madalton dit :

      Il parle plutôt de purifier sa population.

      1. Toile dit :

        Purifier. Assez variation sur le même thème. Ca prend des moyens pour purifier.

      2. Boileau dit :

        La prochaine étape sera-t-elle la purification totale ???

      3. Benton Fraser dit :

        Purification de la population, c’est nazi comme notion!!!

  20. … ils font trainer le processus de négotiation… il n’ont pas encore accepté de se rendre sans aucune condition pour qu’on puisse tous les pendre sur la place publique.

    La seule négotiation que putine veut entendre c’est une rédition inconditionnel.

    Alors les « petit soldat » font trainé les chose car il savent que les négo ne sont pas vraiment des négo

  21. Louise dit :

    « Le président a également noté que l’armée russe en Ukraine faisait tout son possible pour garder les civils en vie. »

    Ah oui ? Faire son possible comme bombarder un théâtre où un millier de personnes s’éraient réfugiées alors qu’il était écrit en grosses lettres ENFANTS et CIVILS, avertissement qui pouvait facilement être vu du haut des airs.

    Poutine est dans le mensonge et dans le déni, il se raconte des histoires et il les croit tellement il est déconnecté de la réalité. C’est ce qui arrive quand on s’entoure de personnes qui lui disent que ce qu’il veut entendre. Il s’enfonce de jour en jour dans sa propre décadence et le monde va pousser un cri de joie quand il va être mis hors d’état de nuire.
    Je ne souhaite pas qu’il soit tué, je souhaite que son entourage se révolte et le livre à la Cour pénale internationale pour qu’il subisse les conséquences de tous ses crimes.

    1. Toile dit :

      « Le président a également noté que l’armée russe en Ukraine faisait tout son possible pour garder les civils en vie. »

      Ca me semble un propos totalement vide de sens. Du gesticulage verbal. Tout les pays tentent de protéger leurs citoyens. En temps de guerre surtout: la vie est en jeu.

    2. Louise
      c’est la guerre et tous sont paranos…

      le fait d’écrire enfants ou civils sur le sol peut aisément être vu comme un piège par l’autre parti…

      néanmoins, avant de cibler un bâtiment, il doit y avoir eu quelque chose pour justifier une réplique aussi massive….

      tout comme il est facile, après coup, de sortir l’excuse de la mise en scène, des boucliers humains… pour tenter de justifier une attaque insensée contre des civils….

      imaginer que 2 belligérants font la guerre avec éthique est sympathique mais irréaliste….

      chaque guerre a eu son lot d’atrocités gratuites ….

    3. Alexander dit :

      @Louise

      « Poutine est dans le mensonge et dans le déni, il se raconte des histoires et il les croit tellement il est déconnecté de la réalité. »

      Ça me rappelle quelqu’un, mais qui?

      1. gascar53 dit :

        Je pense savoir qui…
        il regarde la tv en Florida….

  22. Toile dit :

    Selon le Washington post, voici à quoi pourrait ressembler l’issue de la négociation

    https://www.washingtonpost.com/world/2022/03/18/peace-deal-russia-ukraine-putin-negotiation/

    1. _renaud dit :

      La sortie du conflit devrait se concrétiser autour des points mentionnés dans l’article. Poutine aura eu à peu près ce qu’il voulait sauf que le prix à payer pour l’avoir aura été beaucoup plus grand que prévu.

      Beaucoup trop grand. A tous les niveaux.

  23. ghislain1957 dit :

    Hier la Mission du Canada à l’Onu a servi à celle de la Russie une réponse bien sentie à une lettre que cette dernière leur avait envoyée.

    https://twitter.com/CanadaUN/status/1504464863510335488

    1. Toile dit :

      Tiens toé. J’espere que les annotations en marge et au texte furent retournées telles quelles.

      1. Kelvinator dit :

        Ça me rappel une anecdote russe sur l’emprise et la peur qu’inspirait le chef du Kremlin à l’époque soviétique.

        Un officier avait écrit une lettre au dirigeant, et celui-ci voulait corriger son texte qui dépassait de la marge. Il avait inscrit sur le mémo « Watch the border ». L’officier n’osant pas le contredire, redoubla le contrôle aux frontières, n’ayant pas capté le double-sens!!

        La comparaison avec Putin est flagrante, combien oseront le défier?

    2. ProMap dit :

      « une réponse bien sentie » L’expression est juste. Nous aurions le même genre de réponse si Liz Cheney revoyait et corrigeait un « Statement » du 45e président des USA. Les grands chums se plagient l’un et l’autre.

  24. Toile dit :

    J’espere que tous ces décideurs ont des rabais sur téléphones internationaux…

    1. Haïku dit :

      @Madalton
      Excellent !!!
      En plein dans le mille !!!

    2. Toile dit :

      J’adore

  25. https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1869884/patriarche-guerre-eglise-orthodoxe-moscou-ukraine

    les humains sont fantastiques d’imbécilités….

    ah les religions… toujours aussi dangereuses…

    tsé quand le Grand Boubou de ta secte religieuse devient milliardaire … ça doit allumer des petites lumières aux brebis… quand des prêtes bénissent des armes, ça doit sonner des petites cloches… quand des boss de religion encouragent la guerre, me semble que les ouailles doivent saisir qu’ils se font fondre allègrement…..

    les religions… toujours aussi inutiles et vicieuses, peu importe la sorte….

    1. ProMap dit :

      Il est diplômé en théologie de la KGB University. Le lieux de tortures comme le KGB mène à tout L’Inquisition a prouvé que la « purification » de l’âme passe par le bucher. D’où la Guerre Sainte.

      N’importe quoi? non. N’importe qui!

    2. Bob Inette dit :

      Oh ! Les lumières s’allument en effet …
      La théologie de la prospérité (appelée également doctrine de prospérité, évangile de la prospérité, évangile de prospérité) est une croyance religieuse chrétienne évangélique qui prétend que la Bible enseigne que l’aisance financière des chrétiens est un signe de santé spirituelle et que la pauvreté est une malédiction ou une punition de Dieu. (Wiki)

      « La croyance n’est qu’un mot, une pensée, c’est une chose absolument destructrice.
      Celle-ci divise les gens, les endurcit, les pousse à se haïr réciproquement, à cultiver la guerre d’une façon détournée. »
      (Jiddu Krishnamurti)

  26. Toile dit :

    @zcommezebulon

    A quoi refere le Z de votre avatar ? Z comme zoro ou Z sur les véhicules russes ou autres ?
    Parce que des purges , il y a et des purges il y aura. Si c’est pas lui, bien il y aura un autre nom.

    1. zcommezebulon dit :

      Vous cherchez trop loin et il arrive que vous ne compreniez pas le fond du message comme celui de ce matin qui se trouve perdu dans les limbes bien plus haut.

      1. Toile dit :

        Parfait. Votre réponse rentre dans «  autres ».

  27. Gilles Morissette dit :

    Depuis le début de ce conflit, la Russie a développé le mensonge, la désinformation à un niveau qui ressemble pratiquement à un ART !!

    Il s’enfonce un peu plus à chaque jour, dans son monde parallèle, loin, très loin, de ce qui se passe dans la réalité.

    Il n’est pas conscient des souffrances qu’il inflige au peuple ukrainien ainsi qu’au sien, de même qu’au tort qu’il cause à l’économie de son pays.

    Sa paranoïa obscurcit son jugement et c’est ce qui le rend très dangereux.

    Il est plus que temps que les dirigeants de la Russie se réveillent et prennent leurs responsabilités.

    Pution doit « lever les feutres » pour le bien de l’humanité.

  28. Mona dit :

    Urss acte 2 :
    Reconquête et préservation des empires : l’Urss se rapproche des Îles Sakhaline qui, elles, aimeraient bien se rapprocher commercialement du Japon et de la Coreedu Sud …

     » Vu du Japon. En pleine guerre contre l’Ukraine, l’armée russe s’active aussi en Asie

    ASAHI SHIMBUN
    Ces dernières semaines, Moscou multiplie les démonstrations de force autour du Japon. Les autorités japonaises sont sur le qui-vive, d’autant que les Russes ont mené des exercices conjoints avec la Chine dans la zone.

    Alors que les combats s’intensifient sur les fronts ukrainiens, faisant de plus en plus de victimes civiles, l’armée russe s’active autour de l’archipel japonais et surtout de la mer d’Okhotsk, qui s’étire entre l’île de Hokkaido et la Sibérie orientale, selon le journal japonais Asahi Shimbun, qui a publié un article à ce sujet.
    Entre le 1er et le 15 février, 24 navires de la marine russe ont fait un entraînement dans la zone. Et dix autres bateaux ont même traversé, sans toutefois entrer dans les eaux territoriales nippones, le détroit de Tsuruga,.. »
    (Courrier international).

    1. Haïku dit :

      @Mona
      Merci de ces ìnfos
      En effet c’est plutôt suspect.

  29. le_furote dit :

    Ah ben câlisse, il se réveille le con. C’était lui qui se trainait les pieds depuis quelques semaines.

    « Écoute ben mon Vlad. Tes ennemis sont en train de grignoter ton armée. Elle est en train de passer dans le blender. Tes soldats abandonnent leur matériel terrestre, et l’Ukraine a déjà plus que compenser ses pertes de ce côté. Tu penses qu’elle va faire des concessions tout de suite. C’est trop tard, mon kiki. Tu es maintenant en train de bombarder des ruines. Sa population lui dit de ne plus lâcher, et d’achever ton armée. Chop, chop. Le mieux est que tu lâches tout, tout de suite. Plus tu attend, pire ce sera pour la Russie, toi en fait. Et personne n’a envie de te ménager. Cette partie de ton délire victimaire est dorénavant vrai. T’es un thug mon Vlad. Tu vas payer. Plus tu attends plus ça va couter cher. »

    Ciao

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :