Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« L’opinion d’expert que je peux exprimer avec autorité est la suivante : qui diable le sait ? »

Fyodor Lukyanov, éminent analyste russe de la politique étrangère, avouant au New York Times ne posséder aucune réponse certaine sur la prochaine action de Vladimir Poutine vis-à-vis de l’Ukraine, où il a massé près de 100 000 soldats au cours des derniers mois. Les propos contradictoires d’un diplomate russe cette semaine à Genève en marge de ses entretiens avec des représentants américains ont contribué à épaissir le mystère.

(Photo Reuters)

29 réflexions sur “La citation (russe) du jour

  1. Rhumweed dit :

    Fyodor, ta syntaxe me trouve étrange.

  2. Stéphane dit :

    Diable de bonne question! Et le demander à ce dernier, il vous enverra au diable!

  3. Haïku dit :

    « L’État totalitaire ce n’est pas la force déchaînée, c’est la vérité enchaînée »

    1. Pierre Lesage dit :

      Haïku, avec les nombreux mots de vos citations comme celle-ci, vous débordez de votre cadre éponyme. Néanmoins, vos aphorismes sont tout à fait indiqués et précis. Bravo.

      1. Haïku dit :

        👌😉

  4. Il aurait pu citer Churchill : « La Russie est un rébus enveloppé de mystère au sein d’une énigme. »

    1. NStrider dit :

      Le reste de cette classique citation, extraite de son discours du 1er octobre 1939, nous donne, peut-être, la clé des actions à venir de « Vlad l’envahisseur ». (Peut-être cousin de la fesse gauche de Vlad l’empaleur)

      « Je ne peux pas prévoir l’action de la Russie. C’est une casse-tête enveloppée d’un mystère à l’intérieur d’une énigme ; mais peut-être y a-t-il une clé. Cette clé est l’intérêt national russe. Il ne peut être conforme à l’intérêt de la sécurité de la Russie que l’Allemagne s’implante sur les bords de la mer Noire, ou qu’elle envahisse les États balkaniques et subjugue les peuples slaves du sud-est de l’Europe, ce serait contraire aux intérêts vitaux historiques de la Russie. »

      Ce n’est donc pas particulièrement encourageant pour le futur!

  5. NStrider dit :

    J’ai l’impression,et je suis très,très,très loin d’être un expert, que la Russie de Poutine, qui se perçoit encore comme l’ancienne URSS, s’est enferrée dans un piège de Thucydide vis à vis de l’Ouest et de l’OTAN.
    L’apaisement suscité par les interventions fermes et posées de Biden et de Bilken auprès de Poutine vont peut-être aider à calmer la situation, mais, la vrai réponse « Dieu seul le sait et le diable s’en doute »

    1. gigido66 dit :

      Dans ce cas-ci, « Seul Le diable le sait et Dieu s’en doute! »

      1. gl000001 dit :

        Donc, on ne demande pas au 45 ? 😉

  6. Rayban dit :

    Poutine peut bien rouler des mécaniques sans crainte. La présidence de Biden est tellement faible que celui-ci hésitera à faire respecter quelque ligne rouge que ce soit. Encore plus à s’engager dans une confrontation directe, une autre de ces guerres dont les Américains sont écœurés et qu’ils savent désormais si bien perdre. Poutine s’en frotte les mains d’aise, surtout si cela devait paver la voie au retour de son «allié» orange et, comme lui, irréductible pourfendeur de l’OTAN. Qui mène le monde à présent, vous pensez? Les États-Désunis? Pffff! La Russie et la Chine, voilà les nouveaux maîtres à danser

  7. jeanfrancoiscouture dit :

    Sur la Russie et la démocratie:
    «Mieux pourvue, autrement chanceuse, la Russie n’a pas à se poser de tels problèmes, le pouvoir absolu étant pour elle, comme le remarquait déjà Karamzine,-le fondement même de son être-. Toujours aspirer à la liberté sans jamais y atteindre, n’est-ce pas là sa grande supériorité sur le monde occidental, lequel hélas, y a depuis longtemps accédé? Elle n’a, en outre, nulle honte de son empire; bien au contraire, elle ne songe qu’à l’étendre.» (Cioran, dans «Histoire et utopie», chapitre: La Russie et le virus de la liberté)

    1. Haïku dit :

      jeanfrancoiscouture
      Toujours aussi songé ce Cioran !
      Merci. 👌

  8. Aucun des 2 pays, Russie et USA ne veut une confrontation….

    Chacun teste l’autre camp…

    Poutine étant plus macho et traditionaliste, certains diraient arriéré socialement, il jouera au dur aussi longtemps qu’il le pourra… ce qui excitera ses hordes de supporteurs dopés par la testostérone….

    Biden, étant vieux et usé, très peu agressif, même, plus jeune, dans la fleur de l’âge, demeurera en retrait, lançant des messages métaphoriques promettant ceci et cela et encore pire, de sa voix tremblotante ….

    Les deux se retireront, une fois la tension trop grande en vantant leur succès chacun de leur côté…. et tout le monde sera heureux….

    sauf les Ukrainiens qui servent de faire-valoir à la Russie qui s’imagine encore en « guerre potentielle » avec un quelconque ennemi qui a des traits occidentaux….

    les vieilles idées, les vieux réflexes, les vieilles recettes ramènent toujours les mêmes résultats dépassés….

    La Russie et les USA qui se la jouent 1972….
    La Chine qui marche droit devant en ignorant tous les signaux dans sa propre cour….
    Le petit Kim qui lance des fusées encore et encore en les baptisant nucléaires, hypersoniques, trans-continentales….mais qui, en fait, ne sont que des prototypes de fusée …. un autre mégalomane qui se cherche des ennemis pour se gonfler le torse face à sa population affaiblie, affamée et qui désertera à la première occasion….
    L’Iran, qui lève la main de temps en temps pour avertir qu’ils existent avec leur menace de bombe atomique…
    Y’a aussi Israël en chicane perpétuelle avec ses voisins qui se lancent des bombes de temps à autre quand c’est trop tranquille…

    Ce sont les 6 pays qui vivent dans un passé qui disparait lentement….
    Qui s’amusent à se provoquer pour garder une mainmise sur leurs troupes….

    Rien n’évolue, rien ne change…. ça fera rouler l’économie des armements … de la sécurité…. des agences de mercenaires… des organismes de secours qui vont aider le pauvre monde déraciné, bousculé, utilisé….

    On fera une marche sinon deux pour protester… on donnera même 50 $ pour une cause humanitaire….

    Rien ne change vraiment….

  9. NStrider dit :

    HS – un art et une science
    J’avais lu cet article plus tôt ce matin et je l’avais trouvé fort intéressant et reflétant ma compréhension, incomplète j’en conviens, de ce qu’est la santé publique.

    Je viens de raccrocher le téléphone à la suite d’une conversation avec une de mes amies qui a travaillé à la Santé publique, avant, pendant et après les coupures que lui ont infligé en succession les gouvernements des Partis Québécois, Libéraux et Caquistes.

    Elle me disait que ce texte devrait être une lecture obligatoire pour tous y compris les journalistes, animateurs et commentateurs.

    Après l’avoir relu, je me permets de vous le partager.

    http://plus.lapresse.ca/screens/51bdebe4-0de7-4173-8225-cc4b13d20e12__7C___0.html?utm_content=ulink&utm_source=lpp&utm_medium=referral&utm_campaign=internal+share

    1. Micheline L dit :

      NStrider
      Très intéressant! À l’opposé des complotistes qui ont toutes les réponses sans aucune connaissance scientifique…

    2. Ziggy9361 dit :

      De toute évidence le médecin ,professeur connaît son sujet ainsi que votre amie qui suggère fortement
      à nos influenceurs ( qui n’ont pas pris l’avion) mais qui on perdu les pédales dans l’appréciation du travail difficile de la santé publique en particulier au sujet du Dr.Arruda de faire leur recherche avec autre chose
      que leur appréciation personnelle, ou de l’heure de tombée pour leur chronique du lendemain.

      Merci pour ce lien à vous et votre amie.👍👍

    3. Madalton dit :

      J’ai trouvé cet article très pertinent. Je me suis fait la même réflexion concernant les journalistes, animateurs et commentateurs qui croient savoir comment ça se passe exactement.

      Il y en a qui affirment qu’il n’y a pas de médecins à part le directeur de la santé publique dans le comité qui conseille le PM.

  10. POLITICON dit :

    Dénucléarisation, retrait des troupes américaines et influence de l’OTAN auprès de l’Ukraine, voilà l’essentiel des raisons qui ont poussé Poutine à masser 100 000 soldats aux frontières. Cependant, malgré les embargos et pressions économiques sur la Russie, jamais Poutine n’a reculé d’un poil. Pour lui, c’est d’abord la Crimée et comme l’Ukraine dépend de la Russie pour le gaz, ce n’est pas Biden et l’OTAN qui pourront l’empêcher d’agrandir ses frontières. Qu’ont-ils fait militairement pour punir la Russie lorsqu’elle a détruit l’avion commerciale et fait des dizaines de morts? Lorsqu’elle a soutenu le vote pour l’indépendance de la Crimée? Rien! Poutine n’en est sorti que plus fort avec plus de pouvoir à vie, continuant à emprisonner les journalistes, empoisonner les opposants politiques et tuant les organes militant pour les droits et libertés et ce qu’il restait d’un semblant de démocratie.

    1. M.Rustik dit :

      La Crimée… C’est une vue très personnelle… mais la cie pour laquelle je travaillais avait un contrat en Crimée au moment de ces élections. Et notre partenaire local ainsi que chez la population de la ville dans laquelle nous faisions affiares, il n’y avait pas beaucoup de gens qui voulait rester avec l’Ukraine. Un peu comme se promener à Kirkland après la séparation du Québec et compter les gens heureux d’être maintenant séparé du Canada. La Russie n’a pas eu à motiver grand monde… ça aurait été difficile pour le reste du monde d’intervenir dans ce dossier.

  11. Benton Fraser dit :

    Avec Poutine, cela va selon les problèmes économique et l’opposition dans le pays.
    Il a toujours besoin d’ennemis extérieur pour faire taire la population russe…

  12. Benton Fraser dit :

    Le peuple russe a une culture très macho et Poutine doit montrer qu’il en a une grosse….

  13. _renaud dit :

    La question la plus importante ce serait plutôt de savoir quelle sera la prochaine action de Biden ?

    C’est vraiment lui qui a le pouvoir de faire dégénérer les choses.

    Quelle sera la prochaine action de Biden et qu’est-ce qu’il veut vraiment accomplir avec son bras de fer contre Poutine?

    Je veux dire, on s’entend qu’il n’en a rien cirer du sort des Ukrainiens. Pas plus qu’il en a cirer des Afghans qu’il a laissés aux mains des talibans en disant arrangez-vous avec vos troubles.

    Est-ce que c’est seulement une question d’égo ? Montrer à Poutine que c’est lui le boss.

    Est-ce que c’est le complexe militaro-industriel qui met de la pression ? Ils ont besoin de conflits pour relancer leurs business?

    1. HS
      Le parasite, non le prince Andrew, sera poursuivi au civil pour ses agressions sexuelles…

      vivement que d’autres victimes osent le confronter…

      il s’en sortira relativement bien, considérant que ce sera le peuple anglais qui paiera, de façon détournée, les dollars qu’il devra remettre à sa, ses victimes….

  14. Loufaf dit :

    Poutine est bien trop rusé pour dévoiler ses plans. Il a certainement des vues sur l’ Ukraine.
    Il peut se permettre d’ attendre trois ans , car en 2024 si jamais le gros fêlé redevient prezzidant ou un autre rep, il pourra envahir l’ Ukraine à sa guise.

  15. Gilles Morissette dit :

    Putin est un vrai renard, Un type rusé et d’une intelligence possiblement supérieure à la moyenne.

    C’est ce qui le rend si dangereux.

    C’est également un grand manipulateur comme il l’a si bien démontré avec LA CHOSE.

    Pour employer une expression connu: « Il a retourné ce dernier comme une crêpe

    Le « FORMER GUY » n’y a vu que du feu !!

  16. Ziggy9361 dit :

    HS…je m’excuse à l’avance mais je m’en voudrais de ne pas avoir commenter sur le billet Trump/Santis.

    Premièrement j’avais dit sur un billet que si les démocrates attendaient à minuit moins une ce serait trop tard pour réagir. Maintenant que Biden a pris en main de façon magistrale avec deux magnifique discours .
    Après ça ,quoi? Il faut que l’indignation de la majorité prenne le pas sur l’opportunisme Trumpien qui
    profite des circonstance pour attirer DeSantis dans la mêlée un autre qui ne donne pas sa place pour ce qui est de faire fi de la santé de sa population. Opportuniste vous dites, attention ici DeSantis s’en est inspiré par la facilité déconcertante qu’un gros imbécile jaune 🍊, faux cul et faux multi milliardaire qui s’est attaché un nombre considérable de lèche-ce quipue parmi la population de toutes les couches sociales.
    Notre hôte dans un décryptage publié dans la Presse le 19 avril 2021 nous prévenait que DeSantis serait un Trump compétent . Qui en plus est un opportuniste circonstantiel,qui n’hésitera pas à provoqué les événements.
    opportuniste

    nom et adjectif

    1.

    nom et adjectif

    Partisan de l’opportunisme ; qui se comporte avec opportunisme.

    2.

    adjectif

    ANGLICISME•BIOLOGIE (GERME)

    Qui manifeste sa virulence sur des organismes (ce qui s’applique bien à son égocentrisme)

    Alors à moins que vous en connaissiez les signes, vous vous retrouverez probablement coincé avec un(e) psychopathe, sans le savoir jusqu’au moment où c’est trop tard.

    10 indices pour repérer un manipulateur

    Le manipulateur est un très bon menteur. … Le manipulateur ne se remet jamais en cause. … Le manipulateur divise pour mieux régner. … Le manipulateur se moque des besoins des autres. … Le manipulateur n’éprouve pas d’empathie. … Le manipulateur est égocentrique. … Le manipulateur est lâche.

    Qu’est-ce qu’un profiteur?

    Il ne fera rien de “désinterressé”. … Il te demandera des “petits” services. … Il ne sera là que dans les bons moments. … Il ne montrera jamais qu’il est “de ton côté”. … Ses plans seront toujours foireux

    Le bloc de glace compact républicain comme ce à se fissuré, les déclarations intempestives de tous et chacun seront scrutés et provoqueront une guerre interne ,l’instinct de survie (politique) vas pousser plusieurs à renié l’élu avant que le coq chante trois fois.

  17. sousmarin dit :

    poutinette est un psychopathe qui tient à sa peau, il agira donc comme tel.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :