Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Il faudra aux démocrates un renversement de tendance spectaculaire pour éviter d’être submergés par une vague rouge en 2022. Les résultats des élections du 2 novembre représentent un signe avant-coureur de ce qui les attend à l’occasion des élections de mi-mandat. Même dans des circonscriptions où ils sont beaucoup plus nombreux que les républicains, y compris à Long Island, les démocrates ont subi des défaites qui témoignent de la démobilisation et de l’érosion de leur électorat et de l’hypermobilisation des républicains. C’est un peu ce qu’on a vu en 2018, mais à l’inverse.

Le sondage Washington Post/ABC News publié ce dimanche constitue une autre pièce à conviction. Si l’élection avait lieu aujourd’hui, 51% des électeurs éligibles appuieraient le candidat républicain à la Chambre des représentants contre 41% le candidat démocrate. Il paraît que ce n’est pas un record, mais je ne me souviens pas d’un écart aussi grand en faveur des républicains. Et l’on n’a même pas encore parlé de l’effet du redécoupage des circonscriptions électorales…

Les résultats du sondage Washington Post/ABC News, tout comme ceux des élections du 2 novembre, sont liés en bonne partie à l’impopularité de Joe Biden, à qui la moitié des électeurs attribuent la responsabilité de l’inflation (peu importe si la cause tient à plusieurs facteurs hors de son contrôle). Seulement 41% des électeurs approuvent du travail du président, et ce, même si de bonnes majorités d’électeurs appuient le projet de loi de 1 200 milliards de dollars sur les infrastructures que Joe Biden promulguera lundi et le programme social et climatique de près de 2 000 milliards de dollars à l’examen au Congrès.

Joe Biden peut-il redresser la situation d’ici novembre 2022? Je serai le premier surpris s’il y parvient.

(Photo Getty Images)


82 réflexions sur “Vers une vague rouge en 2022

  1. Mona dit :

    Si vous avez raison Mr Hetu, que les démocrates sont « démobilisés  » et accusent Joe Biden de maux dont il n’a que peu de responsabilité, si ils n’ont pas conscience des risques que fait courrir à l’Amérique une « vague rouge », s’ils ne comprennent pas que les « fameux rouges » ( pas ceux avec un couteau entre les dents mais peut-être pires 😉) préparent le terrain méticuleusement et professionnellement, alors qu’ils ne pleurent pas, qu’ils brûlent leurs livres en autodafés et qu’ils éteignent le peu de mémoire et de culture qui leur reste…et tant pis pour eux.

    1. Helene dit :

      Tout à fait ! Ils ne veulent ni voir ni entendre, nous ne pouvons le faire pour eux !

    2. Layla dit :

      Mona
      💯excellent💯.Layla.

  2. Fabien Cool dit :

    Donc tous les gains acquis lors de l’élection de 2020 seront complètement balayés aux élection de mi-mandat? On disait que Trump était la meilleure chose qui était arrivée aux démocrates puisqu’il leur aura permis de prendre le contrôle des trois branches du gouvernement. Il semblerait que la meilleure chose pour les républicains est que les démocrates contrôlent le gouvernement!

  3. Haïku dit :

    « Ce qui compte, ce n’est pas le vote, c’est comment on compte les votes. »
    (Joseph Staline).

  4. gl000001 dit :

    Ca pays est foutu !! Il faut se débarrasser du filibuster pour leur permettre de voter des lois progressistes alors qu’ils en ont le temps. C’est primordial !!

    1. Mona dit :

      @gl00001 👍 bin oui … mais ils ont tellement la trouille de le supprimer et d’en avoir besoin quand ils seront minoritaires !

      Sauf que les démocrates ne sont pas une armée romaine et ils n’ont pas Cesaretrumpette … donc ils vont à nouveau parlementer, se diviser, décider selon leurs intérêts locaux, se faire acheter…et c’est reparti pour un tour de manège.
      Un cirque, c’est plus ordonné ☺️

  5. Apocalypse dit :

    ‘Je serai le premier surpris s’il y parvient.’

    Et je serais le deuxième! 😢

    On voit que le vote sur le plan d’infrastructures n’a rien changé – et ce n’est pas une surprise – pour M. Biden!

    On le blâme pour absolument tout; dans certains cas, il y a du vrai, mais dans plusieurs autres cas, on pousse pas mal fort le blâme!

    Il n’y a souvent aucune rationalité, aucun raisonnement et si les républicains reprennent les deux chambres en 2022, la situation du pays deviendra encore pire. 😱

  6. Yann Lachuer dit :

    À la lumière de ces chiffres, il n’y a aucun doute dans mon esprit que Donald Trump sera le POTUS le 21 Janvier 2025.

  7. Apocalypse dit :

    @Fabien Cool – 13:02

    Les mauvaises langues – dont je fais partie – pourraient dire que Joe Manchin et Kyrsten Sinema, deux(2) démocrates, sont les meilleures choses qui soient arrivées aux républicains. 🤮

    1. Michigan dit :

      ( pourraient dire que Joe Manchin et Kyrsten Sinema, deux(2) démocrates, sont les meilleures choses qui soient arrivées aux républicains. )
      Tu as bien raison

  8. Rick dit :

    Encore une fois, ce sont les indécis qui détermineront le résultat du vote…
    ils ont encore le temps de revenir au bon sens d’ici les élections..

  9. jeanfrancoiscouture dit :

    Et qui st en train d’aider à la venue de cette «vague rouge»?

    https://www.ledevoir.com/monde/etats-unis/647103/etats-unis-les-plans-de-joe-biden-mines-par-la-virginie-occidentale

    1. Haïku dit :

      @jeanfrancoiscouture
      Merci pour le lien.
      Effectivement, cet article approfondi est très révélateur ! 👌

    2. Mona dit :

      @jeanfracoiscouture
      Je seconde @Haiku
      Et le pire c’est que ses signes extérieurs de richesse joue ussi à son avantage !

  10. Apocalypse dit :

    @gl000001 – 13:05

    ‘Il faut se débarrasser du filibuster pour leur permettre de voter des lois progressistes …’

    Bien d’accord!

    La majorité a un grand appétit pour des mesures progressistes et elle n’obtient RIEN! Comme je disais il y a quelque temps, même des partisans démocrates – sur des forums – sont en maudit contre les démocrates de ne pas passer de telles mesures, comme celles qu’on retrouvait dans le plan de réconciliation.

  11. Loufaf dit :

    Tout ce qu’ une partie du peuple voit, c’ est que sous le gros fêlé, il n’ y avait pas d’ inflation , l’ approvisionnement fonctionnait, le monde travaillait , le mur s’ allongeait pour se protéger des violeurs et des voleurs etc..
    La pandémie a complètement été occultée dans l’ équation.
    Si Biden peut inverser la tendance? A moins d’ un miracle, car il reste très peu de temps avant les midterms, je ne crois pas.
    Comme je l’ ai déjà mentionné, les électeurs sont – ils conscients , qu’ en votant pour tous ces reps, ils pavent la voie au gros fêlé pour 2024.
    Il faut croire que 4 ans d’ incompétence et de chaos , ce n’ était pas assez, ils en redemandent.
    Eh bien! Ils vivront avec les conséquences de leur choix.

    1. « l’ approvisionnement fonctionnait »

      Pas tout à fait juste. Souvenez-vous des problèmes causés par le manque de masques, de respirateurs, des travailleurs de la santé qui devaient endosser des sacs à ordure pour se protéger, et de la crise des papiers de toilette. Mais,comme au début le port du masque n’était pas exigé, la plupart des choses qui manquaient passait inaperçue, sinon dans les hôpitaux.

      De toute façon la population a la mémoire courte. Une autre différence est que l’ancienne désadministration disait toujours que tout allait bien, mentait à bouche-que-veux-tu et niait tous les problèmes, même les plus visibles.

      Malheureusement les Démocrates ne cachent pas aussi bien la réalité.

    2. gigido66 dit :

      C’est comme Faire boire un âne…ou
      (Ici, ajustons pour que l’animal concorde…)

      Donc pour faire boire ton éléphant ou ton âne assoiffé, amène-le à la rivière, mets-lui les 4 pattes dans l’eau…, le gros bon sens veut qu’il se mette (pour le premier) la trompe à l’eau et qu’il l’aspire pour la boire et pour l’autre qu’il se penche… mais, s’il ne veut pas ( pour je ne sais quelle raison) utiliser sa trompe pour se désaltérer ou se pencher et bien, il mourra de soif!
      Tout simplement parce qu’Il ne prend pas l’eau par les pattes et la passivité ou la paresse jouera son rôle délétaire.

      Cela me fait penser à tous ces républicains et démocrates qui ne veulent pas du gros bon sens et ne veulent pas faire l’effort de s’intéresser sérieusement à ce qui se passe.

      Ils seront les artisans de leur malheur!

      1. Haïku dit :

        @gigido66
        Excellent texte ! 👌👍
        ———-
        En complément:
        « Vous pouvez obliger un âne à traverser l’eau,
        mais vous ne pouvez pas l’obliger à en boire. »(Proverbe Créole).

  12. Micheline L dit :

    Excusez ma naïveté mais je n’arrive pas à y croire. J’espère que vous vous trompez M. Hétu. Je suis certaine que vous le souhaitez aussi. Cela dit, la situation est très inquiétante. Beaucoup d’Américains ont peur du communisme dès qu’on leur parle de mesures sociales mais ils font confiance à un dictateur, je dirais même à plusieurs petits dictateurs.

    1. Mona dit :

      @Micheline L. Oui, ils se trompent de rouges 😉

  13. Pirou dit :

    Peut-être après tout que les Américains méritent le retour de Trump, mais le problème, c’est que les autres pays « alliés » ne le méritent pas.

  14. Jaylowblow dit :

    Ils la veulent et bien ils vont l’avoir leur dictature, bande de crétins.

  15. Toile dit :

    Et vlan dans le marasme permanent et tantôt dans le chaos. Des vires-le vent ces démocrates. Pardonnez leur, ils ne savent pas ce qu’ils font…….
    Moi qui en grand innocent trouvait la candidature du stroumph totalement aberrante, loufoque, j’ai ravalé en titi quand il fut nommé et catastrophé qu’il soit élu. Ah non, pas scène 2, prise 4000 mensonges. Mais si l’horreur revient, elle ne sera que plus toxique si la chose est possible et elle l’est.

  16. Madalton dit :

    52 % des américains veulent pas d’un gouvernement trop interventionniste. Ils sont fous ces américains. Un pays riche ou les programmes sociaux n’aident pas les démunis.

    https://www.rawstory.com/what-the-media-is-getting-wrong-about-the-centerpiece-of-biden-s-agenda/

  17. Fabien Cool dit :

    Ayoye

    « Competitive Senate States (AZ, FL, GA, NC, NH, NV, PA, WI):

    Biden Job Approval:
    Approve 33%

    Generic Congressional Ballot:
    Republicans 58% (+23)
    Democrats 35%

    @ABC/@washingtonpost, 882 RV, 11/7-10 »

  18. Igreck dit :

    HS… quoique…
    Les Repus, quelle gang de saboteurs ⁉️Ils votent des lois qui sont sensés combattre le clivage… ça ne s’invente pas des trucs pareils 😡

    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2021-11-13/la-liberte-universitaire-dans-le-viseur-des-elus-republicains.php

    1. Haïku dit :

      Igreck
      Oui, j’ai lu ça hier.
      Effectivement c’est très frustrant.
      Encore un autre aspect de ‘1984’ d’Orwell.

  19. Apocalypse dit :

    @gl000001 – 13:05

    Pour le filibuster, il faudrait une importante marge de manoeuvre pour un président démocrate pour le faire tomber et on peut se demander si cela est possible? 🤔

    Il y aura toujours quelques démocrates – frileux – qui ne voudront pas voter pour faire disparaître le fililbuster.

    Joe Biden n’a pas la marge de manoeuvre et mêment s’il l’avait eu, pas certain que le filibuster serait tombé.

    Décidément, un pays impossible – et la situation empire encore – à gouverner!

  20. POLITICON dit :

    Le message républicain martelant le Radical Left a encré ses racines dans la conscience populaire. Les mensonges, les théories du complot, la démagogie a atteint l’effet espéré. La gauche est à genoux et ne semble pas pouvoir se lever. Toutefois, les républicains qui aiment enflammer le débat pourraient bien être rejetés aux urnes aussi. L’impopularité des uns, ne fait pas des autres une option plus populaire. Il y a 9 points d’écart et c’est le même que les indécis. Pas de quoi crier victoire, mais rien pour annoncer une défaite non plus.

  21. Layla dit :

    « Vers une vague rouge en 2022 » titre du billet sans point d’interrogation.

    Devant autant de certitude je ne peux que saluer le génie des républicains, pourquoi attendre et se languir d’amour pour des gens qui ne croient pas que les enjeux sont graves.

    Go les démocrates, laissez le champ libre aux républicains, tirez votre révérence à ces répugnants avec élégance en gens de bonne volonté.

    Mais ne venez plus pointer l’ancien président de l’Afghanistan qui s’est incliné devant l’ennemi sans se battre.

    Continuez à laisser progresser le monstre, parce que vous vous croyez plus honnête que lui, plussss meilleur que lui en ne jouant pas le même jeu que lui. Je crois en la bonne foi, mais tu n’affrontes pas un gars avec un AR 15 avec des balles de ping pong.

    Et les médias dans tout ça?…ils changent d’avis comme ils changent de chemises, pour faire la une…pour l’argent…hier DT c’était un incapable et aujourd’hui c’est Joe Biden.

    Pas payant d’appuyer des gens de bonne volonté alors appuyons des gens de mauvaise foi.

  22. brady4u dit :

    Si Joe Biden ne se représente pas en 2024, qui les démocrates ont-ils comme frappeur de relève ?

    Kamala Harris est à peu près au même niveau que Dan Quayle.

    Quand ça va mal, le gouvernement en place est généralement blâmé qu’il ait tort ou raison ou qu’il n’y soit pour rien.

    Avec le gallon d’essence à tout près de $3.50 le gallon, la facture d’épicerie et des autres services qui ne cesse de monter, beaucoup d’Américains ne doivent pas vraiment chercher les causes profondes.

    On dirait que les Américains, en majorité, préfèrent les démocrates, mais à condition que rien de change.

    1. Yann Lachuer dit :

      @brady4u « Kamala Harris est à peu près au même niveau que Dan Quayle. »

      Dick Cheney, qui avait tiré une balle dans la tête de son ami dans un accident de chasse, avait un taux d’approbation plus élevé que Kamala Harris, c’est tout dire.

      Mais j’espère que le parti s’attarde sérieusement sur la question de 2024. Joe Biden c’est une vraie farce, il a des taux d’approbation quasi aussi bas que le 45 avec le 1/100 des scandales. Kamala, les chiffres parlent d’eux-mêmes, elle ne passe pas non plus.

      Il reste qui? Mayor Pete? Michelle Obama a la rescousse?

  23. Pierre Lesage dit :

    si et j’oserais dire, si seulement si, l’économie en général va mieux et qu’une relance se manifeste, alors les démocrates auront toutes les chances de ravir les mid-terms. Les plans votés et à voter sont primordiaux pour Biden.

  24. si le peuple américain est assez con pour imaginer que ce qui se passe aux USA en 2021 est strictement la faute du Président en poste, ben qu’ils se coulent eux-mêmes….

    On ne peut rien contre la bêtise humaine…

    mais ne nous leurrons pas le Canada et le Québec s’y dirigent lentement….

    Elle semble toutefois en meilleure santé aux USA qu’ailleurs….

    Du côté des Démocrates, rarement vu un groupe de parlementaires aussi dépourvus et maladroits avec les médias…

    Ils sont incapables d’avancer le moindre dossier, imposent le silence à leurs têtes d’affiche et semblent vouloir retourner dans l’opposition le plus rapidement possible, où ils seront incapable de bloquer quoi que ce soit…. mais s’indigneront dans un anonymat presque parfait…

    Où sont les 3 Mousquetaires qui faisaient rager les républicains?? Où sont les ténors du parti dans les médias? Elle est où Kamala Harris????
    Biden vieillit de 10 ans à chaque semaine…. Pelosi, Schumer, Sanders… 300 ans d’expérience inutile… ça doit se bercer solide dans l’antichambre des Démocrates avec Biden…
    Quelle perte de temps et d’action précieux…

    Les Démocrates refusent le combat… n’aiment pas se salir le nez et les mains… des « faiseux » qui ne font rien au final…

    les républicains ont beau jeu … peu importe le dossier et le moment, ils en prennent l’agenda et le rythme….

    à vouloir plaire à tous, les Démocrates offusquent tout le monde….
    Se laisser dominer par 2 opportunistes aussi facilement…. alors que les républicains ont des tas de squelettes dans leurs placards et tant de membres en position vulnérable….

    Les Démocrates sont un siècle en retard….. Vivement le départ des vieilles croûtes qui empêchent ce parti d’avancer au 21 ème siècle….

    1. Mona dit :

      @lechatderuelle des grands jours !!! 👍👏
      Je partage votre indignation devant tant de bêtise et de faiblesses et toutes les conséquences qui en découlent.

  25. probert dit :

    Décourageant. Vraiment très décourageant.

  26. Alexander dit :

    Biden a hérité du COVID et des décisions de son prédécesseur, entre autres la sortie de l’Afghanistan qui est le résultat de négociations de Trump avec les talibans et des erreurs de lecture des services de renseignements américains.

    Biden a pourtant vacciné son pays dans un contexte de grande méfiance et a réouvert l’économie. Mais c’est vrai que tu ne peux pas tout démolir les chaînes de production mondiales pour combattre la bibitte sans conséquences. Pas la faute à Biden, mais il en subit les conséquences.

    Et on les vit présentement, les conséquences. L’inflation, c’est de payer plus cher pour les mêmes biens et services, sans nécessairement avec les revenus en conséquence. La redistribution de la richesse et la lutte aux changements climatiques passent au second rang quand on vient piger dans ta poche.

    Le citoyen vit sur le court terme. Aux EU, il regarde son portefeuille et se méfie des élites et des gouvernements. L’état-providence, très peu pour lui.

    Les républicains ont beaucoup de défauts, mais ils jouent en équipe et font front commun pour récupérer le pouvoir. On entend peu de voix dissonantes présentement.

    Pendant ce temps, les démocrates sont complètement désunis et piétinent dans leurs réformes en se mangeant la laine sur le dos entre progressistes et modérés. S’ils avaient fait l’unité entre eux, une bonne partie de leurs réformes seraient déjà enclenchées. Pas juste la faute à Manchin, AOC et sa bande d’extrémistes sont entêtées et aussi coupables.

    Tu joues en équipe, tu peux gagner, tu ne joues pas en équipe, oublie ça. Car l’adversaire ne te laissera aucune chance.

    Si au moins les républicains avaient un leader décent pour les représenter, ça passerait mieux. Mais c’est loin d’être le cas présentement.

  27. Guy LB dit :

    Rien à comprendre dans l’évolution de ce pays…
    Si 4 ans de Trump n’ont pas suffi aux Américains pour prendre la mesure du danger que représente cet homme dérangé, rien n’y fera. Comment, de toute façon, un système à la merci d’une fripouille du calibre de Manchin peut-il permettre une gouvernance saine et honnête ? La démocratie américaine n’a pas encore touché le fond du baril, semble-t-il. Et on sait bien que ce n’est pas avec Biden, Manchin et Synema aux commandes qu’elle va repartir vers la lumière. Pauvres Américains ! Ils ont beau être riches, ils risquent de rester pauvres encore longtemps.

  28. chrstianb dit :

    En lisant les tweets de M Hétu, on voit que la population américaine est en pleine dissonance cognitive:
    • say 63-32% they support Biden’s $1T infrastructure bill
    • say 58-37% they support Biden’s ~$2T climate and economic policy bill
    • say 59-38% they’re concerned about Biden doing “too much to increase the size and role of government”

    Un majorité veut les programmes de Biden mais trouve que le gouvernement Biden est trop interventionniste…
    Mon détecteur de confusion vient d’exploser.

    1. Haïku dit :

      chrstianb
      « ……Mon détecteur de confusion vient d’exploser. »

      Idem pour moi !

    2. « Intervention du gouvernement » est une expression qui peut porter à confusion.Certains y voient d’abord les politiques sociales visant à aider la population, et d’autres y voient d’abord la violation de la vie privée et les restrictions à la liberté.

      Personne dans la population ne semble s’inquiéter que cette dernière interprétation est celle qui convient surtout aux corporations et GAFA qui disposent de vos renseignements personnels et les vendent à qui veut en profiter.

      1. Guy LB dit :

        @Richard Desrochers > excellente, votre mise au point.
        C’est fou la confusion qui règne dans l’esprit des américains sur des concepts politiques de base. Mais quand on une tirelire à la place du cerveau et qu’on est prêt à envoyer un gros cochon rose à la Maison-Blanche, il est difficile d’assimiler certains concepts, je suppose…

    3. Guy LB dit :

      @chrstianb > 👌 Vraiment bien dit.
      Et je soupçonne que, même aux USA, ils sont nombreux à souffrir du mal dont vous parlez…

    4. Mona dit :

      @Christianb 👍👏
      Je prolonge encore une fois et avec joie @Haiku

      Le curseur du succès est-il leur seul boussole à tous ces zamericains ? Ce qui nous, nous rend fou puisqu’on s’intéresse au contexte, au comment, à l’autre, au moi dans le groupe et aussi aussi comment faire pour exister pour l’autre. 🥴

  29. loup2 dit :

    Si en Mars 2020 il n’y avait pas eu *l’apparition* du SARS-CoV-2, qui serait à la présidence des États-Unis aujourd’hui ?
    Le donald.

    1. Haïku dit :

      loup2
      Bien d’accord avec vous !

  30. chicpourtout dit :

    Du côté des Démocrates…

    Il se passe quoi avec Kamala Harris? Nous savons qu’elle était à Paris cette semaine chez nos cousins Français mais bon….
    Le sens de ma question est plus large encore. Elle est disparue des radars depuis son émission de télé désastreuse. M. Biden l’a mis en mode « pause » des médias?? Il est vrai qu’elle avait l’air complètement « en dehors de ses chaussures » lors cette émission (mais cela peut arriver à tous….)

    Nous avions des attentes de relance du parti avec elle. Sera-t-elle des prochaines élections? Bien que je ne crois pas qu’elle ait « la fibre présidentielle ».

    A suivre…

    1. Haïku dit :

      @chicpourtout
      Question amicale:
      Quelle émission de télé ?

      1. chicpourtout dit :

        Il y a plusieurs mois avant qu’on ne l’a voit plus dans les médias.
        Elle était interviewé par une journaliste américaine. Je suis incapable de vous transmettre la référence complète.

    2. marie4poches4 dit :

      Il ne doit pas se passer grand chose avec Harris car voici ce qu’a trouvé fox news pour tenter de la démolir….

      https://twitter.com/i/status/1459310289275346951

      1. chicpourtout dit :

        Il ont fait un montage vraiment « cheap shot » @marie4poches4 C »est du salissage. C’est vraiment laid… Il l’a font passer pour une alcoolique 🙁

      2. Haïku dit :

        @chicpourtout
        Tout à fait !
        C’est incroyable. 👿

      3. marie4poches4 dit :

        Ce qui me console c’est que c’est tout ce que fox news a trouvé pour la salir, une banalité. Faut croire qu’elle a bien fait!

      4. Fox News a l’air bien plus ridicule. Depuis Big Bird, ils fouillent vraiment dans les corbeilles, et ce sont les leurs.

      5. chicpourtout dit :

        Voici des nouvelles de Kamala! Elle «cartonne» à Paris 😉
        Ca fait du bien à lire!
        https://www.cnn.com/2021/11/12/opinions/kamala-harris-paris-trip-macron-us-france-relations-andelman/index.html

  31. InfoPhile dit :

    En tout cas, les hausses des prix de l’aluminium, de l’acier et du bois d’oeuvre aux États-Unis, trois matériaux fondamentaux, portent la signature de Donald Trump. Les coûts de l’immobilier ne pouvaient que monter et les prix que suivre. Alors, la responsabilité de M. Biden face à l’inflation reste à être démontrée.

    Et puisque l’incompétentissime ci-haut nommé est son pire ennemi, je ne désespère pas de voir les Américains se ressaisir et se mobiliser comme en 2020 pour contrer ce qui pourrait advenir de pire. Le feront-ils quand ils seront sur le bord du précipice ?

    1. InfoPhile dit :

      « Les coûts de l’immobilier ne pouvaient que monter et les prix que suivre. »

      J’aurais pu ajouter: Non sans immensément plaire à Trump qui de ce fait s’enrichissait.

      1. InfoPhile dit :

        Un autre ajout: Le taux de chômage est en bas de 5 % aux États-Unis. Ce qui me porte à dire que le mécontentement a des assises imaginées.

    2. InfoPhile
      pourtant le prix du fer a planté solidement en 6 mois….

      le bois d’oeuvre a croulé depuis 1 mois…

      le prix de l’immobilier stagne et laisse voir une chute… suffira d’une hausse légère du taux d’intérêt pour voir une chute vertigineuse….

      l’hiver sera rude…. très rude…

      assurez vos placements….

  32. HS mais pas tant….

    https://www.lapresse.ca/affaires/techno/2021-11-14/etats-unis/de-faux-courriels-envoyes-d-un-serveur-securise-du-fbi.php

    assez troublant….

    le système est corrompu de l’intérieur…

  33. Jean Bédard dit :

    Si la majorité des Américains sont aussi stupides et ont la mémoire si courte, alors qu’ils se débrouillent avec le gouvernement qu’ils méritent. Quant à nous, et au reste du monde, nous devrons composer avec cette réalité. Quant aux accords sur l’environnement, oubliez ça…

  34. Valere Hervet dit :

    Ils veulent boire le calice jusqu’à la lie ? Allez-y fort.

  35. jeanfrancoiscouture dit :

    Intéressante opinion de Larry Summers** sur la valeur des projets de Joe Biden pour l’économie américaine. À écouter attentivement à partir de 7:50 et particulièrement de 11:55 à 14:00 sur les deux «bills» multimilliardaires de Joe Biden. Une totale déconstruction des arguments du Manchin, le parvenu opportuniste. Mais est-ce qu’il y a des républicains et des «swing voters» qui y comprennent quelque chose? Je continue à n’être pas rassuré pour 2022.

    https://omny.fm/shows/fareed-zakaria-gps/november-14-2021-on-gps-why-is-inflation-rising-am

    **Ph.D. Harvard, Ancien conseiller économique de Bill Clinton et Barack Obama. A aussi fait partie d’une équipe de conseillers de Ronald Reagan.

  36. Haïku dit :

    HS, quoique…
    Voici un article pondu par Martin Pengelly, journaliste chez ‘The Guardian’:
    ————-
    « Elon Musk a plongé dans une nouvelle controverse sur Twitter dimanche, le propriétaire de Tesla et la personne la plus riche du monde ayant répondu à un tweet sur les impôts du sénateur Bernie Sanders en écrivant : « J’oublie toujours que vous êtes toujours en vie. »

    Si les super-riches veulent vivre éternellement, notre planète est vraiment condamnée.

    Sanders, 80 ans, a écrit : « Nous devons exiger que les personnes extrêmement riches paient leur juste part. Point final. »

    Musk, 50 ans, est également le propriétaire de SpaceX et a une valeur personnelle estimée à environ 271 milliards de dollars, ce qui fait de lui, selon certains comptes, la personne la plus riche de tous les temps.

    Il a également tweeté : « Tu veux que je vende plus d’actions, Bernie ? Dis juste le mot … »

    Sanders n’a pas répondu immédiatement. Melissa Byrne, une militante progressiste et ancienne collaboratrice de Sanders, a tweeté : « Mes amis, arrêtez d’acheter Tesla. Ne récompensez pas les hommes violents ».

    Cette semaine, Musk a vendu près de 7 milliards de dollars d’actions de Tesla, plus de 5 milliards de dollars après avoir demandé à ses followers sur Twitter de voter sur l’opportunité de le faire et plus d’un milliard de dollars vendredi.

    Jason Benowitz, gestionnaire de portefeuille senior chez Roosevelt Investment Group à New York, a déclaré à Reuters : « Nous nous attendons à ce que les ventes d’actions se poursuivent, car Musk détient des millions d’options valant des milliards de dollars qui expireraient autrement sans valeur, et il a également organisé à l’avance des ventes d’actions. »

    Le cours de l’action Tesla a chuté après que les followers de Musk sur Twitter ont dit qu’il devrait vendre des actions. Mais les actions restent extrêmement précieuses.

    Musk a mis en scène le sondage Twitter pour faire un point sur une « taxe pour les milliardaires » proposée par les démocrates au Congrès, en disant : « Notez que je ne reçois aucun salaire ou bonus en espèces de quelque part que ce soit. Je n’ai que des actions, donc la seule façon pour moi de payer des impôts personnellement est de vendre des actions. »

    Les partisans de l’impôt des milliardaires disent vouloir cibler les « plus-values latentes », c’est-à-dire les hausses de la valeur des actions détenues par les Américains ultra-riches qui paient actuellement très peu d’impôts.

    Sanders est un indépendant socialiste et démocrate du Vermont qui se range du côté des démocrates au Sénat. Il a accédé à la notoriété mondiale grâce à de solides candidatures à l’investiture démocrate pour la présidentielle de 2016 et 2020, perdues face à Hillary Clinton puis Joe Biden.

    En tant que président de la commission du budget du Sénat et champion de l’équité fiscale, Sanders fait pression pour que le paquet Build Back Better de Biden, qui prévoit des dépenses en matière de santé et d’aide sociale et d’atténuation de la crise climatique, passe le cap du Congrès et devienne une loi.

    Build Back Better serait financé par des augmentations d’impôts sur les entreprises et les personnes très riches. L’impôt sur les milliardaires ne fait pas partie du paquet, mais son principal partisan, le sénateur Ron Wyden de l’Oregon, a condamné le coup d’éclat de Musk sur Twitter la semaine dernière.

    Affirmant vouloir « s’assurer que les milliardaires paient des impôts chaque année, tout comme les travailleurs américains », M. Wyden a ajouté : « Le fait que l’homme le plus riche du monde paie ou non des impôts ne devrait pas dépendre des résultats d’un sondage Twitter ».

    Musk a un passé de comportement controversé – et parfois coûteux – sur les médias sociaux. En octobre, il a répondu aux propositions fiscales de Wyden par un tweet:

    « Ils finissent par manquer de l’argent des autres et ils viennent vous chercher ».
    —————-
    Traduit avec http://www.DeepL.com/Translator (version gratuite)

    1. brady4u dit :

      @Haïku dit :19:33

      Merci pour cet article.

      Pourriez-vous noous mettre le lien pour la version anglo-américaine.

      Merci.

    2. Mona dit :

      @Haïku 👏👏👏 merci

      Une question qui aux zetazunis paraît presque incongrue : il n’y a pas un contrôleur de la Bourse (SEC) ? La manipulation n’est elle pas répréhensible ?
      Faut constater que non…

  37. kintouai dit :

    Les Zétats sont dans le rouge…

    Il s’y prépare une vague rouge en 2022…

    Et s’il n’y a pas de vague rouge, il y aura un bain de sang (car les Rouges voient rouge et voient dans les Bleus des Rouges — pas mêlés à peu près les ti-counes !).

  38. brady4u dit :

    @toutes et tous

    Voici le lien pour l’article de Martin Pengelly:

    https://www.theguardian.com/technology/2021/nov/14/elon-musk-bernie-sanders-tax-twitter

  39. NStrider dit :

    HS – COP 26
    Comme je l’ai écrit au cours de la dernière semaine, je suis passé du scepticisme au cynisme en quelque part entre la COP 6 et la COP 26 en ce qui a trait à la réelle volonté des politiciens de faire quoi que ce soit de significatif à court terme.
    Et ce n’est pas ce qui vient d’être signé qui va me faire changer d’idée.

    J’essaie de ne pas trop m’énerver à propos d’un accord qui n’est pas et ne sera jamais contraignant, signé par les dirigeants mondiaux qui n’ont déjà pas respecté leurs engagements antérieurs non contraignants.
    Je suis néanmoins bien triste pour les moins de 30 ans qui devront vivre longtemps avec les conséquences de cette inaction.

  40. POLITICON dit :

    Les républicains ou comment tuer la vérité peut être mortel pour la démocratie!

  41. hugues bourassa dit :

    Quand les deux extrêmes du partie joue un jeux de « Chicken » pour les loi clé du Président, ça donne ce que ça donne

  42. sousmarin dit :

    En démocratie, les 5% d’abrutis qui changent d’avis comme de chemise décident du gouvernement, surtout avec la bipolarisation du paysage politique étasunien, que l’on pourrait qualifier de « bipolaire ».
    Et les médias, soi-disant garants de la démocratie, appartiennent à des ultras riches (par exemple le sondage cité a été commandé par le fondateur d’Amazon, qui détient le Washington Post, acheté pour 250 millions de $ ; une broutille pour lui).
    Enfin, on oublie facilement que la popularité de trumpette vient principalement de son autoproclamé combat contre l’oligarchie en place, dont il fait pourtant partie.

    Je pense que nous nous dirigeons de plus en plus vers de probables guerres civiles, pas seulement aux Etats-Unis, entre ceux qui en ont tellement marre des oligarchies en place qu’ils sont prêt à faire élire n’importe qui (ils sont majoritaires mais encore très divisés) et ceux qui préfèrent encore garder des oligarchies, même honnis, plutôt que des assoiffés de pouvoir sans réel programme à part quelques vagues mesures populistes, le plus souvent irréalisables.
    Cette situation est un excellent terreau pour toute thèse conspirationniste puisque conspiration des élites il existe, ne serait-ce que pour garder le pouvoir détenu…

    Peut être qu’un jour, nous vivrons dans une démocratie où les dirigeants ne seront ni psychopathes, ni narcissiques, ni corrompus, ni en conflit d’intérêt évident, où la richesse individuelle sera limitée, comme toute liberté doit l’être dès qu’elle empiète sur celle des autres et où les élites seront définies par leur seul mérite mais il est clair que ce ne sera pas pour demain.

  43. philippe deslauriers dit :

    Il ne peut pas y avoir de guerre civile au US. Ce n’est pas le nord contre le sud. Les deux clans ne sont pas clairement défini.
    C’est les villes contres les campagnes et ce meme dans les état les plus démocrate.
    Ca vas etre une guerre idéologique de voisin de balcon.

    J’ose meme pas faire de prédiction, c’est trop imprévisible, il sont simplement trop con.
    Dans mon meilleur scénario, les ripous reprennent les deux chambre en 2022. Apporte un chaos total, ce qui garderais les dem au poivoir en 2024.

    Autre scénario, les ripous prennent ou pas les chambres en 2022, le peuplent en as ral le bol et ramenne l’abominable en 2024.

    Dans tout les cas… ca vas etre laid!

    1. Benton Fraser dit :

      Je crois plutôt que tout le chaos que la majorité républicaine des deux chambres va être porté sur le dos de la présidence.
      La suite étant sans doute plus de chaos et éventuellement un gouvernement fascisme suite a la radicalisation des républicains, la seule seule voir que reste pour conserver le pouvoir.
      Reste a savoir si l’ensemble des américains vont de réveiller!

      Cela inaugure rien de bon aux États-Unis….

      1. Benton Fraser dit :

        pardon… augure rien de bon…

  44. kelvinator dit :

    « Il paraît que ce n’est pas un record, mais je ne me souviens pas d’un écart aussi grand en faveur des républicains. »
    ABC avait noté : « That’s the biggest lead for Republicans in the 110 ABC/Post polls that have asked this question since November 1981, »
    Après la vague Reagan, les démocrates avaient fait des gains en profitant de l’impopularité de la récession. Ça ne regarde pas bien pour Biden.

  45. sousmarin dit :

    Le National Populisme est partout.
    En France, d’après les sondages, La pennette ferait autour de 47% au second tour de l’élection présidentielle 2022 ; inimaginable il y a 10 ans et la porte ouverte à son élection dans 5 ans après un second mandat du micron (l’homme de l’Establishment et l’idéal adversaire pour l’extrême droite).
    La gauche française en s’atomisant a réussi à être encore plus bête que la droite française ; un exploit à souligner puisqu’aucun des 2 ne sera vraisemblablement au second tour !

  46. citoyen dit :

    une alternance de mandat majoritaire est peut être le meilleur moyen de garder le sénat sur le qui vive.

  47. citoyen dit :

    cela est plus cher zéro déchet et zéro transport qu’avec les déchets, l’emballage, la marque et le transport.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :