Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Deux semaines et demie plus tard, la sélection des jurés au procès de trois Blancs impliqués dans la mort d’Ahmaud Arbery, ce jeune Noir abattu en février 2020 alors qu’il faisait du jogging dans une municipalité du sud de la Géorgie, est complétée. Les accusés seront jugés par 11 Blancs et un seul Noir. Le juge au procès, Timothy Walmsley, a décidé de ne rien changer à ce manque de représentativité, même s’il s’accorde avec les avocats de la poursuite pour dire que la situation semble découler d’une « discrimination intentionnelle ».

Les procureurs avaient demandé au juge de réintégrer huit jurés potentiels noirs, faisant valoir que les avocats de la défense les avaient exclus du jury final en raison de leur race. La Cour suprême des États-Unis, rappelons-le, a déclaré qu’il était inconstitutionnel pour les avocats, lors de la sélection des jurés, d’exclure des jurés potentiels uniquement en raison de leur race ou de leur origine ethnique.

Le juge Walmsley a indiqué qu’il était incapable de changer la composition du jury parce que les avocats de la défense avaient invoqués des raisons qui n’étaient pas liées à la race ou à l’origine ethnique pour exclure ces jurés noirs potentiels. De dire l’avocat d’un des accusés aux journalistes : « La majorité des jurés noirs qui ont été amenés ici ont été rayés des listes immédiatement à cause de leurs opinions tranchées. C’est à nous de nous dire : ‟Est-ce un juré approprié ? Voudriez-vous que ce juré vous juge ? La réponse est un non catégorique.” »

Le procès se déroule dans un comté où 26% des 85 000 habitants sont Noirs et 69% Blancs.

Wanda Cooper-Jones, la mère d’Ahmaud Arbery, a qualifié de « dévastateur » le fait qu’un seul Noir siégera au sein du jury. Elle croit néanmoins que les jurés prendront « la bonne décision après avoir vu toutes les preuves ».

Gregory McMichael, son fils Travis McMichael et leur voisin William « Roddie » Bryan sont accusés d’avoir pourchassé et abattu Arbery, qui joggait dans un quartier blanc de Satilla Shores. Ils ont plaidé non coupable, faisant valoir qu’ils tentaient d’exécuter une arrestation citoyenne. Ils ont affirmé qu’ils soupçonnaient Arbery d’être impliqué dans des cambriolages.

La mort d’Arbery a été filmée en partie, suscitant un vif émoi dans le monde après la diffusion virale de la vidéo.

27 réflexions sur “Mort d’Ahmaud Arbery : un seul Noir dans le jury

  1. Dekessey dit :

    Ils n’ont qu’à invoquer la légitime défense, c’est un truc qui semble bien marcher dans les procès.

    1. marylap dit :

      Seulement si c’est un blanc qui tue un Afro-américain. Une personne racisé qui tu un blanc pour se défendre se fait presque automatiquement accuser de meutre. Il y a une femme qui vient de se faire accuser d’homicide parce qu’elle a fait une fausse couche.

  2. Loufaf dit :

    Une arrestation citoyenne…. On le soupçonne de cambriolage….
    Alors, on le tue!!!
    Arbery n’ était pas armé, on quoi la vie des deux racistes imbéciles était- elle menacée?
    Je ne vois pas comment ces deux tueurs pourraient ne pas être accusés de meurtre et condamnés à une longue peine de prison.

  3. MarcB dit :

    « …ils tentaient d’exécuter une arrestation citoyenne »

    Je peux concevoir que de simples citoyens puissent intervenir pour empêcher un crime; par exemple l’attaque du train Thalys en 2015 (1). Mais ça doit rester une exception! Je ne peux concevoir qu’on permette à de simples citoyens de procéder à des arrestations.

    Sérieusement, c’est quoi la différence entre un kidnapping et une arrestation citoyenne? Un afro-américain qui se fait accoster par 2 ou 3 blancs armés en pickup va-t-il sérieusement leur faire confiance?!?! « Oui oui grand dragon du KKK, je vais embarquer gentiment dans le pickup des 2 inconnus ».

    Cette possibilité de faire des arrestations citoyennes ouvre la porte grande à toute sorte d’injustice et de discriminations.

    (1)https://fr.wikipedia.org/wiki/Attentat_du_train_Thalys_le_21_ao%C3%BBt_2015

    1. Madalton dit :

      Il y a aussi le «Stand my ground»qui est souvent utilisé contre les noirs.

    2. Achalante dit :

      Et tout particulièrement, sur soupçons seulement! Si au moins ils avaient vu le crime être commis sous leurs yeux… Mais non, ils ont juste vu un noir courir, et c’était automatiquement lui le coupable!

      On va espérer que le jury pensera logiquement, et non pas de façon raciste.

  4. Apocalypse dit :

    ‘La majorité des jurés noirs qui ont été amenés ici ont été rayés des listes immédiatement à cause de leurs opinions tranchées.’

    Ah bon, il n’y avait que les noirs qui avaient des opinions tranchées? Disons qu’on a comme un petit doute. 🤔

    ‘Les accusés seront jugés par 11 Blancs et un seul Noir.’

    Sérieusement? 🤦‍♂️

    On se serait attendu à au moins 4 ou 5 noirs sur le jury.

    Pour ce qui est du juge Walmsley, il mérite: 👎👎.

    1. MarcB dit :

      « il n’y avait que les noirs qui avaient des opinions tranchées? »

      Je dirais plutôt que seul les noirs ont exprimé leurs opinions tranchées. C’est moins génant pour un noir de dire qu’il désapprouve fermement la violence policière, que pour un blanc de dire qu’il est raciste et que c’est correct d’arrêter des passants noirs sans preuve. Probablement que certain jurés blancs se sont fait demandés s’ils étaient racistes, et ont répondu le classique « non, j’ai des amis noirs ».

  5. chrstianb dit :

    « …ils tentaient d’exécuter une arrestation citoyenne »
    Correction:
    « …ils tentaient d’exécuter un citoyen »

    1. gl000001 dit :

      Pas notre Citoyen bien à nous ? 😉

    2. Haïku dit :

      @chrstianb
      Fort bien reformulé !

  6. gl000001 dit :

    Le vidéo est claire. Une balle dans le dos alors qu’il repartait en joggant. Pas en sprintant !!!
    Une balle dans le dos. Pas armé !! Il n’y a qu’une seule conclusion : meurtre !!

  7. Louise dit :

    Je pense que le soupçon de cambriolage n’était qu’une excuse pour ces hommes afin de tirer sur un noir.
    Comment peut-on arriver là sans état d’âme et apparemment sans remords ?
    La haine et le mépris des noirs est profondément enraciné dans l’inconscient de ces racistes depuis l’esclave et ce n’est pas prêt de changer aussi longtemps que ces êtres ignobles ne seront pas punis pour leurs crimes.
    Malheureusement le choix du jury n’annonce rien de bon. Ils vont finir par trouver des excuses tordues pour les innocenter.

  8. constella1 dit :

    On parlait du professeur l’ennemi ds l’autre billet
    Voici l’envers de la médaille
    Des parents en qui l’ado n’a plus confiance après qu’une prof d’histoire ait proféré des mensonges sur les élections ou Hunter Biden etc
    Il refuse de se faire vacciner maintenant
    Il est boulversé
    Les professeurs savent ce qu’ils disent qu’il dit ….
    Alors l’infiltration est bien rendu ds les classes
    Ds ce cas bien précis le professeur est effectivement l’ennemi
    Je vous mets le lien

    https://www.rawstory.com/mom-furious-after-8th-grade-teachers-wild-pro-trump-anti-vaxx-qanon-rant-my-son-doesnt-trust-his-parents-now/

    1. Haïku dit :

      @constella1
      Merci pour le lien.
      ———
      Ouache ! 😱
      C’est le monde à l’envers !

    2. gl000001 dit :

      J’ai connu quelqu’un qui avait perdu toute confiance en son patron. La raison est qu’il lui semblait que ses papiers sur son bureau n’étaient pas dans l’ordre de la veille. C’était donc le patron qui avait fouillé dans ses papiers. Ouais !!
      Le boss lui a parlé ainsi que le dircteur et la personne des RH. Rien à faire. Ca ne se réparait pas selon l’employé qui était une très bonne personne jusque là !
      Mais il vivait un grand stress. Un parent proche décédé tragiquement. Un autre parent proche qui se mariait. Il déménageait.
      Je peux comprendre qu’un grand stress peut cause de tels phénomènes. Un prof qui dit le contraire des parents et du gros bon sens, c’est surement stressant. Un président qui se met à chialer sur tout ce qu’on a de stable dans le pays : la presse, les institutions, les fonctionnaires (!), la business (!) … c’est très stressant.
      Ce pays-là, tous ses citoyens ont besoin d’un gros cours de yoga, de méditation, de relaxation ou un grand coup de pied au cul.
      Il y avait un roman qui décrivait ce qu’un gouvernement avait fait dans ce style-là. Tout le monde à telle heure faisait des exercices devant une caméra au mur qui surveillait si les gens les faisaient bien. Ca prendrait quelque chose du genre. C’était quoi le titre déjà ?
      😉

      1. constella1 dit :

        Ce pays-là, tous ses citoyens ont besoin d’un gros cours de yoga, de méditation, de relaxation ou un grand coup de pied au cul.
        Je crois que la dernière suggestion de votre phrase me plairait bien
        Ne dit-on pas que le plus court chemin pour arriver à bon port est une ligne droite .Les plus longs parcours et détours en chemin risquent souvent de perdre le voyageur
        Et au lieu de s’éterniser à leur faire comprendre déjà comment fonctionnent les premières méthodes suggérées ,on les perdraient possiblement en chemin après les deux premières phrases d’explication
        Et encore quand je dis deux je suis généreuse. 😉

    3. Surlaclôture dit :

      Quelle belle occasion d’enseigner les principes de la pensée critique à son enfant!

      Les profs n’ont pas «toujours» raison et personne ne sait «tout». Les parents avaient l’exemple parfait pour dire à leur fils : «Tu vois, il faut toujours chercher à comprendre, chercher des réponses à plusieurs sources, n’accepter aucune affirmation non étayée par des arguments solides…» Chercher ensuite à valider ou à invalider les propos de la prof, sans animosité et avec l’esprit ouvert.

      Le fils aurait probablement découvert que les propos de la prof étaient infondés, et par la même occasion, il aurait compris pour le reste de ses jours que la fonction n’est jamais garante de l’intégrité. Les ÉU y auraient gagné un citoyen plus compétent…

      1. constella1 dit :

        Espérons qu’ils tenteront de le faire mais l’histoire ne le dit pas.Cette histoire démontre bien toute la fragilité d’un ´adolescent qui est un adulte en devenir et dont la pensée et le jugement se forment bcp à cet âge .L’outiller est en effet la meilleure méthode et garantie contre ces des informateurs en tout genre

      2. constella1 dit :

        Correction
        Désinformateurs

  9. NicoDes dit :

    Quand est-ce que la Justice américaine fera t-elle une place aux personnes racisées? Quelle tristesse doivent ressentir les proches de A. Arbery, ce n’est que la sélection du jury et déjà on a l’impression qu’il est mort à nouveau.

    Espérons que le procès se déroulera selon les préceptes de justice pour tous, sans égard pour autres choses que les faits. Et puisque dans ce cas-ci aussi, on a pu voir une vidéo, le résultat est très attendu.

  10. Aux USA la justice veut que les gens soient jugés par ses pairs.

    ALors dites moi qu’est-ce qu’un juré Afro-Américian fait là. La logique voudrait que ces trois hommes blancs soietn jufgés par un jury entièremetn composés d’homme blancs et non contaminé par une autre couleur.

    Sarcasme.

    1. Haïku dit :

      @Gilbert Duquette
      Ça fesse dans l’dash !!

    2. gl000001 dit :

      Ils ont tiré dans le dos du gars. Ce sont des « jaunes » (de Yellow-bellied en anglais. Coward ou lâche en français).

      1. Haïku dit :

        😎👍👍

  11. POLITICON dit :

    A mon avis, un autre cas de racisme systémique chez nos voisins!

  12. Apocalypse dit :

    @POLITICON – 12:20

    ‘A mon avis, un autre cas de racisme systémique chez nos voisins!’

    Dans ce cas, j’aurais plutôt tendance à parler de racisme sans le systémique.

    Dans le racisme systémique, on parle d’un biais inconscient des gens, mais dans le cas de ce billet, je pense que les avocats savaient exactement ce qu’ils faisaient. On cherchait des puces pour avoir le moins de noirs possibles sur le jury. 😒

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :