Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« Dès l’instant où la loi S.B. 8 est entrée en vigueur, les femmes ont été illégalement empêchées d’exercer un contrôle sur leur vie d’une manière qui est protégée par la Constitution. Que d’autres tribunaux puissent trouver un moyen d’éviter cette conclusion, c’est à eux d’en décider ; cette Cour ne sanctionnera pas un jour de plus cette privation choquante d’un droit aussi important. »

Robert Pitman, juge fédéral du Texas, accédant à recours déposé par l’administration Biden en bloquant temporairement la loi du Lone Star State qui interdit la plupart des avortements et confie son application aux citoyens. Le procureur général des États-Unis Merrick Garland a qualifié de « victoire pour les femmes au Texas et pour l’État de droit » cette décision.

P.S. : Le Texas a aussitôt interjeté appel auprès de la cour d’appel fédérale pour le 5e circuit, une des plus conservatrices du pays, sinon la plus conservatrice. L’État lui demandera probablement de suspendre la décision du juge de première instance, ce qui pourrait empêcher les cliniques qui pratiquent l’avortement au Texas d’offrir à nouveau leurs services. Selon un expert cité par le Texas Tribune, celles-ci s’exposeraient à des poursuites si la cour d’appel renversait la décision du juge Pitman, qui a été nommé à son poste par Barack Obama.

(Photo Getty Images)

40 réflexions sur “La citation du jour

  1. Roger Allard dit :

    Selon certains obscurantistes, l’utilité de la femme se résume à mettre au monde d’autres hommes.

    Je me sens quelque peu cynique ce matin.

    1. Senorflash dit :

      Une femme n’est pas complete tant qu’elle n’a pas apporter un enfant mâle au monde (veuillez y lire du sarcasme)

    2. Robert Giroux dit :

      1ère épître de Saint Paul aux Corinthiens Chapitre 11, 3
      “ Je veux cependant que vous sachiez que le chef de tout homme c’est le Christ,
      que le chef de la femme, c’est l’homme, et que le chef du Christ, c’est Dieu.”
       » L’homme ne doit pas se couvrir la tête, parce qu’il est l’image de la gloire de Dieu, tandis que la femme est la gloire de l’homme.  »

      1ère épître de Saint Paul aux Corinthiens Chapitre 11, 10
      « C’est pourquoi la femme doit avoir la tête couverte, signe de sa dépendance par respect des messagers de Dieu. »

      1ère épître de Saint Paul aux Corinthiens Chapitre 14, 34-35
      « que vos femmes se taisent dans les assemblées, car elles n’ont pas mission de parler;
      mais qu’elles soient soumises, comme le dit aussi la Loi. Si elles veulent s’instruire sur quelque point,
      qu’elles interrogent leurs maris à la maison; car il est malséant à une femme de parler dans une assemblée. »

      Epître de Saint Paul aux Colossiens Chapitre 3, 18
      « Vous femmes, soyez soumises à vos maris, comme il convient dans le Seigneur. »

      Epître de Saint Paul aux Ephésiens Chapitre 5, 22-24
      « Dans la crainte du Christ, soyez tout dévouement les uns aux autres, les femmes pour leur mari comme au Seigneur, car leur mari est la tête de la femme comme le christ est la tête de l’église, son corps, dont il est le sauveur. L’église est tout dévouement au Christ, qu’il en soit toujours de même pour les femmes vis à vis de leur mari. »

      1ère épître de Saint Paul à Timothée Chapitre 2, 12-15
      « Je ne permets pas à la femme d’enseigner, ni de faire la loi à l’homme, qu’elle se tienne tranquille.
      C’est Adam en effet qui fut formé le premier, Eve ensuite. Et ce n’est pas Adam qui se laissa séduire, mais la femme qui séduite, a désobéi. Elle sera néanmoins sauvée en devenant mère, si elle persévère avec modestie dans la foi, dans la charité, et dans la sainteté. »
      “Que la femme apprenne dans le silence, en toute soumission ; Mais je ne permets pas à la femme d’enseigner ni d’user d’autorité sur l’homme ; mais elle doit demeurer dans le silence ; Car Adam a été formé le premier, et puis Ève ; Et Adam n’a pas été trompé ; mais la femme, ayant été trompée, est tombée dans la transgression ;” (I Timothée-2:11-14)

      Il y en a d’autres tout aussi « savoureuses »
      :
      “Savez vous que vous êtes chacune une Ève? La sentence* de Dieu sur votre sexe subsiste aujourd’hui: la culpabilité doit donc exister nécessairement. Vous êtes la porte du Démon: vous avez décacheté l’arbre interdit. Vous avez déserté les premières la loi divine: vous avez persuadé celui que le démon n’a pas été assez courageux pour attaquer de face. Vous avez détruit si facilement l’image de Dieu, l’homme.
      Par la cause de votre désobéissance, même le Fils de Dieu a dû mourir.” (St-Tertullien)
      *“J’augmenterai la souffrance de tes grossesses, tu enfanteras avec douleur,
      et tes désirs se porteront vers ton mari, mais il dominera sur toi.”

      “Quelle différence que ce soit une épouse ou une mère?
      Nous devons toujours prendre garde d’Ève tentatrice qui subsiste dans chaque femme……
      je ne vois pas….quelle utilisation peut faire l’homme de la femme, si on exclut la fonction d’élever les enfants.” (St-Augustin)

      “En ce qui concerne sa nature individuelle, la femme est défectueuse et mal élevée, car la force active contenue dans la semence mâle tend à produire une similarité parfaite du sexe masculin. Alors que la production d’une femme vient d’un défaut dans la force active ou d’un manque d’une certaine matière ou même d’une influence externe. (St-Thomas d’Aquin)

      Le GOP (Greed/Guns/Go(l)d Over People)…se définie comme le parti de la famille …
      mais dans un but strict de reproduction de la “race élue” et d’augmentation du cheptel
      pour faire rouler l’économie et garnir les rangs de la “chair à canons”… bien sur !!

      Un message fait pour réjouir et encourager les fondamentalistes Born Again chrétiens
      qui forment la base des électeurs du GOP qui appuient encore et toujours l’Adultère / prédateur sexuel-en-chef!
      Un message qui ne date pas d’hier d’ailleurs mais qui trouve toujours écho dans les états du « Jesusland » …

      « …Je ne vois pas….quelle utilisation peut faire l’homme de la femme,
      si on exclut la fonction d’élever les enfants.” (St-Augustin)

      « La parole et les œuvres de Dieu sont très claires…
      que les femmes ont été faites pour être épouses ou prostituées. »
      (Martin Luther, 12.94)

      « Même si elles deviennent lasses et s’exténuent à porter des enfants, cela n’a pas d’importance;
      laissez-les continuer à porter des enfants jusqu’à ce qu’elles meurent, c’est pourquoi elles sont là. »
      (Martin Luther, 20.84)
      Le Poster Boy pour une campagne anti-avortement…!!

      À une certaine époque, les épouses étaient considérées comme étant la propriété du mari et les lois tribales étaient spécifiquement codifiées pour protéger trois choses : le bétail, les épouses et les habitations… dans cet ordre!
      La fille était donné par son père à son mari et l’adultère était considérée comme une violation du droit exclusif que le mari exerçait sur elle alors que cette dernière n’avait aucun droit semblable sur lui! CE qui fait que si un homme avait une relation sexuelle avec une femme mariée, il violait la propriété d’un autre homme et devait être puni. Même le viol d’une épouse était vu à la base comme un péché contre le mari et sa famille.
      La tradition judéo-chrétienne a simplement adopté ces enseignements et ces lois.
      Au moment de son mariage, la femme perdait ses biens, son nom et même sa personnalité légale.
      Elle n’avait aucun statut légal et était considérée comme une enfant aux yeux de la loi.
      Le contrôle d’un père sur ses filles était absolu et ce droit passait simplement au mari au moment du mariage, plus souvent qu’autrement arrangé entre les familles. Même dans nos sociétés occidentales, avant le début du 20e siècle, les femmes n’avaient, pour ainsi dire, aucun statut légal!

      1. Guy LB dit :

        @ Robert Giroux : 👌😵‍💫😳🤬
        J’admire la patience et la détermination qu’il vous a fallu pour colliger les perles de sagesse masculiniste que vous nous présentez aujourd’hui. Je ne sais pas comment vous y arrivez! Moi, je ne pourrais pas.

        Ces enseignements rétrogrades peuvent nous apparaître comme rien d’autre que des relents de temps très anciens, mais ce serait se leurrer. Ils sont vrais et d’actualité pour beaucoup de nos contemporains et de nos concitoyens. Et je ne pense pas ici uniquement à ces sociétés lointaines où domine l’islam le plus strict, mais à nos voisins proches et moins proches.

      2. jeanfrancoiscouture dit :

        Si j’ai bien compris ce bon Saint Paul, celui qui aurait été jeté de son cheval dans le bout de Damas en Syrie par Jésus ressuscité en personne, c’est son document qui aurait servi de copier/coller à Mohammed et son Coran côté droits des femmes? Des poursuites pour plagiat devraient-elles être alors intentées pour non respect des droits d’auteur? 🙂

        https://nominis.cef.fr/contenus/saint/500/Conversion-de-Saint-Paul.html

      3. Robert Giroux dit :

         » … c’est son document qui aurait servi de copier/coller à Mohammed et son Coran côté droits des femmes? »

        @ JFC … Pas vraiment !
        Au départ, le Coran donnait à la femme des droits et libertés BEAUCOUP PLUS étendus
        que les autres sociétés de l’époque comme la Chine, l’Inde, Rome et les juifs.

        C’est par la suite que ça s’est gâté !

        IL est intéressant de noter que le Coran tient Adam (Mud Boy) et Ève (Rib Girl)
        également responsables d’avoir désobéi à leur Créateur !

        Pour plus d’infos :
        https://www.cairn.info/revue-societe-droit-et-religion-2014-1-page-15.htm

      4. lanaudoise dit :

        Amen (prononcer É-men)

      5. lanaudoise dit :

        Je viens de me rappeler pourquoi j’ai toujours détesté ce Saint-Paul là. A partir du début de mon primaire.

      6. MarcB dit :

        @Robert Giroux
        Il y a quand même quelques perles dans le Coran:
        « Faites-en témoigner par deux témoins d’entre vos hommes; et à défaut de deux hommes, un homme et deux femmes d’entre ceux que vous agréez comme témoins, en sorte que si l’une d’elles s’égare, l’autre puisse lui rappeler. (Sourate 2 – verset 282). »

      7. Achalante dit :

        Ça en dit beaucoup que ces hommes d’églises ont choisi de retenir ces textes comme officiels, alors que tous les écrits provenants de femmes ont été désignés apocryphes…

        Si une femme se fait séduire, c’est la faute de la femme. Si un homme se fait séduire, c’est la faute de la femme. Et pourtant, Jésus acceptait les femmes autour de lui, sans les juger; il a même refusé d’en renvoyer une aux fourneaux quand sa soeur est venue se plaindre… J’ai comme l’impression que l’enseignement de Jésus a été détourné de son vrai message, pour plaire à certaines personnes avides de pouvoir!

  2. POLITICON dit :

    Pourquoi ai-je l’impression malheureuse que le sort du corps de la Femme est toujours en otage entre les mains de décideurs mâles? Bonne chance aux Texannes!

  3. Labinne2 dit :

    *sti que c’est compliqué dans ce pays, la ou prends tout son sens le « pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué »

  4. Charlot dit :

    Monsieur Hétu, vos mots « qui a été nommé à son poste par Barack Obama.«  illustrent parfaitement la nature du problème. Dans un réel état de droit, cette précision serait incongrue. Mais nous sommes aux USA, état ou la loi devient de jour en jour plus politique. Triste.

  5. ProMap dit :

    Tout ça parce que la SCOTUS n’a pas fait son travail pour des motifs fallacieux et indignes. Cinq juges du pays ont décidé contre toutes règles constitutionnelles de ne rien décider sur un appel d’une loi en sabrant dans le droit constitutionnel de la majorité des citoyens, soit les femmes. Le motif invoqué, des règles procédurales. D’une lâcheté extrême.

    1. xnicden dit :

      Le juge Pitman a effectivement fait ce que la SCOTUS aurait dû faire. Il a même été jusqu’à citer des arrêts de cette cour en réponse à des arguments du Texas. Ce qui rend le passage relevé par M. Hétu – » Que d’autres tribunaux puissent trouver un moyen d’éviter cette conclusion… » encore plus percutant.

      1. ProMap dit :

        xnicden – Merci. Je cherchais l’argumentation du juge Pitman pour avoir déclaré « illégalement empêchées « , même si on devine que sa décision en est une de droit constitutionnel. Vous me la montrez. Comme vous dites, lui a fait le travail. Il a piégé la SCOTUS. Appel; après appel, un jour, le tout reviendra devant la SCOTUS et ils n’auront pas le choix de se prononcer. Il faudra voir comment ils tritureront la Constitution et les arrêts associés pour torpiller le droit des femmes autrement qu’en invoquant la Loi supposément divine, écrite par des hommes faut-il le rappeler.

        Par contre, leur tactique, parce que cela en est une, ne serait-elle pas d’avoir laisser courir pour la loi du Texas en vue de se prononcer sur la loi du Mississipi en rabaissant la période de survie du foetus de 24 à 15 mois, pour revenir plus tard sur la loi du Texas et ramaner le tout à 6 mois? La technique des petits pas. Si c’est le cas, c,est diabolique.

      2. ProMap dit :

        Oh la la. pas ds mois, plutôt des semaines. 24, 15 et 6 semaines, évidemment..

    2. Jean Létourneau dit :

      On savait que sur le fond, la loi texalibane est illégale. Beaucoup semblait dire que la façon dont elle avait été formulée, en encourageant la délation, la rend d’une certaine façon intouchable.

      Je n’ai pas lu, ni ne lirai le jugement de 113 pages:
      https://storage.courtlistener.com/recap/gov.uscourts.txwd.1146510/gov.uscourts.txwd.1146510.68.0.pdf

      Mais je n’ai pas vu de reportage qui abordait cet angle du problème, celui qui a fait que la CS avait refusé l’injonction en début de septembre.

      https://storage.courtlistener.com/recap/gov.uscourts.txwd.1146510/gov.uscourts.txwd.1146510.68.0.pdf

  6. PROBERT dit :

    Au delà de la question de l’avortement, c’est toute la question de la politique dans l’appareil judiciaire, avec la conséquence que les interprétations des lois et les jugements sont influencés par des aspects d’idéologie et de partisanerie politique

    1. Guy LB dit :

      @ PROBERT : 👌
      C’est bien là, en effet, la racine et le cœur du problème. Et ça explique parfaitement les tortillements de la CS pour éviter de se prononcer contre les lois du Texas en appliquant simplement les règles en vigueur.

  7. Toile dit :

    S’il vont en appel, et ils iront, je serai assez curieux de lire l’argumentaire du «  les femmes ont été illégalement empêchées d’exercer un contrôle sur leur vie d’une manière qui est protégée par la Constitution ». Vont ils plaider qu’elles sont libres d’exercer un contrôle sur leur vie ? Un peu comme la liberté d’une femme en burka vue par un taliban. Ou par un précédent pape contemporain qui considérait que l’un des outils qui avait le plus libérer la femme n’était pas l’éducation ou la contraception mais la laveuse à linge ! Je sais pas pour vous mais j’ai jamais éprouver ce sentiment devant cette machine finalement limitée aux pays développés. Vous direz ça à une femme qui fait des kilomètres pour trouver de l’eau.

    Ca roule ce matin les billets… ouf

  8. ghislain1957 dit :

    Comme je l’ai déjà dit et je le répète: un virus a des droits reproductifs au Texas, mais dans ce même état, les femmes en sont privées.

    1. Haïku dit :

      Touché !!!

  9. Loufaf dit :

    Toutes ces contestations vont se ramasser à la SCOTUS. Et quand je regarde ceux qui y siègent, ça n’ augure rien de bon pour le droit des femmes à l’ avortement aux states.

    1. Madalton dit :

      C’est le but ultime de la loi du Texas et des autres États. Ils veulent que la loi soit contestée en cour fédérale et ensuite en cour d’appel pour que la SCOTUS se prononce sur Wade vs Roe.

  10. Gina dit :

    Les républicains représentent les talibans du nord et à tous les points de vue. Restreindre les libertés des citoyens, après le contrôle sur la vie des femmes ; bientôt ce sera la fermeture des bars et des clubs de danse. Faites des enfants et nous les républicains on va les tuer par armes à feu. Les républicains disent qu’ils veulent protéger la vie à partir de six semaines de gestation,mais ils défendent les tueries de masse. Chercher l’erreur.

    1. C’est plus surnoit que cela.

      Les industriels on besoin d’une population de pauvre plus grande que les emplois disponible.
      Donc, un haut taux de chomage, ce qui génére une masse de cheap labor avec lequel il pourront remplacer les chinois (ou encore plus ciniquement, leur ancient esclave noir).

      Présentement il se passe l’inverse, et les salaire sont a la hausse. Il sont loin du cheap labor a profusion.

      Normalement la population plus pauvre se multiplie plus rapidement… si il n’on pas accès a des moyens de contraception et d’éducation.

      A ca vous pouvez supperposer la théorie du grand remplacement ou la peur des grands esclavagiste de perdre leurs contrôles. – Avec les salaire minimum en cours au US, une forme d’esclavagiste y existe toujours.

      Et d’autre facteur s’ajouté a l’aberration tel que les extrémiste religieux et ect.

      1. gl000001 dit :

        Alors, qu’ils arrêtent de sortir les immigrants illégaux et de restreindre leur arrivé. C’est du cheap labor, ils ne sont pas couverts par le filet social et ils ne votent pas. Des quais-esclaves. Que demander de mieux.

      2. gl000001 dit :

        quasi

  11. Les raciste vivent dans la haine.
    Le but n’est pas de les mettrent dehors, mais de les faire vivre dans la peur pour pouvoir mieux les utiliser en tant qu’esclave (definitivement pas tout le monde – mais particulièrement ceux qui utilisent le discours anti immigrant).

    L’industrie de la construction de maison du sud des US ne vivent que par les cheap labor mexicain et autre.

    Que je le disait dans un autre billet, donner au texan ce qu’il demandent a voix haute et vous mettrez l’états en faillite

  12. Jean Létourneau dit :

    (Votre commentaire est en attente de modération)
    je reposte
    07/10/2021 à 09:02

    On savait que sur le fond, la loi texalibane est illégale. Beaucoup semblait dire que la façon dont elle avait été formulée, en encourageant la délation, la rend d’une certaine façon intouchable.

    Je n’ai pas lu, ni ne lirai le jugement de 113 pages:
    https://storage.courtlistener.com/recap/gov.uscourts.txwd.1146510/gov.uscourts.txwd.1146510.68.0.pdf

    Mais je n’ai pas vu de reportage qui abordait cet angle du problème, celui qui a fait que la CS avait refusé l’injonction en début de septembre.

    1. Le texas en mis en place une loi dont l’application ce fait par les civils pour leur propre gain personnel, meme si il ne sont pas implique dans la situation.

      Je ne suis pas un spécialiste de l’application des lois, mais, selon moi, c’est un total non sense juridique qui ouvre toute grande la porte au abus, harcèlement et etc

      Je ne sais pas si la lois a limiter a une seul recours par « crime » ou si chacun des texans peut poursuivre la meme personne pour le meme « crime » et empocher 10 000$ chacun????

      1. Je suis d’accord avec vous et j’aimerais trouver un jugement dans ce sens

      2. ProMap dit :

        Les gens connaissant en droit pourront me contredire. Je crois que en termes de droit moderne, il est interdit de se faire justice soi-même, hormis la légitime défense. Cette loi texane est une loi fossile : avec cette loi, le Texas ne recule pas de 70 ans (année 50) mais au minimum de 200 ans, du temps des chasseurs de primes. En droit moderne, au criminel, on porte plainte à la police le cas échéant et cette dernière, selon la preuve tirée de ses enquêtes, soumet le dossier au procureur de l’état qui poursuit selon la preuve. Le citoyen ne poursuit pas quelqu’un d’autre au criminel. La SCOTUS aurait du, au-delà des précédents constitutionnels en regard du droit des femmes, stopper l’application de cette loi qui bousille intentionnellement les acquis du droit moderne en matières de justice criminelle.

  13. Jean Létourneau dit :

    HS – mais pas trop

    Ce qui attend la CS d’ici la fin de l’année:
    https://www.npr.org/2021/10/04/1041713663/the-supreme-courts-conservatives-cook-up-a-stew-of-abortion-guns-religion-and-mo

    Ce qui est sur la table et ce qui pourrait en sortir. La SCOTUS est la moins représentative depuis que Gallup fait des sondages à ce sujet.

    1. Haïku dit :

      Jean Létourneau
      Merci pour le lien.
      ——–
      Ouff, soupir…….

  14. _cameleon_ dit :

    Voici un excellent et évident exemple de sexisme systémique perpétré par toutes les grandes religion.

    Faudrait faire lire votre texte à Legault, y allumerait peut-être sur le concept.
    Mais ça pourrait s’avérer dissicile, pour lui.

    1. Haïku dit :

      Systématiquement difficile pour Legault ! 😉

  15. _cameleon_ dit :

    Oups en réponse @ Robert Giroux à 8:31

  16. jeanfrancoiscouture dit :

    @Robert Giroux: «Au départ, le Coran donnait à la femme des droits et libertés BEAUCOUP PLUS étendus(….)
    C’est par la suite que ça s’est gâté !»

    Est-ce que ces quelques versets font partie du «départ» ou de «la suite»? Et il n’y a pas que ceux-là consacrant le statut de la femme notamment face aux hommes. Ilo me semble que toutes les religions dites «grandes» ont, grosso modo et même exprimé différemment, le même problème relationnel avec la gent féminine. Et tous les «fondamentalistes» issus de ces religions persistent dans l’interprétation de leurs textes dits «fondateurs» dont ceux de ce Paul renversé de son cheval sont un bel exemple.

    «Vos femmes sont pour vous un champ de labour:
    allez à votre champ, comme vous le voudrez,
    mais faites, auparavant, une bonne action
    à votre profit.» (II-223)

    «Les femme ont des droits
    équivalents à leurs obligations,
    et conformément à l’usage,
    Les hommes ont cependant prééminence sur elles.
    -Dieu est puissant et juste- (II-228)

    «Quant à vos enfants
    Dieu vous ordonne d’attribuer au garçon
    une part égale à celle de deux filles» (IV-11)

    «Admonestez celles dont vous craignez l’infidélité;
    reléguez-les dans des chambres à part et frappez-les.
    Mais ne leur cherchez plus querelle,
    si elles vous obéissent.
    -Dieu est élevé et grand-» (IV-34)

    Source: Le Coran, Édition de D. Masson, Gallimard, folio classique, 2 tomes, Paris 1967, réédition 1999

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :