Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Une juge du Texas a accordé une victoire aux adversaires de la nouvelle loi anti-avortement de son État en empêchant temporairement le groupe Right to Life et ses associés de poursuivre les cliniques et les membres du personnel de l’organisation Planned Parenthood qui pratiquent des avortements au Texas. « La Cour estime que [la loi] S.B. 8 crée un préjudice probable, irréparable et imminent pour lequel les plaignants, leurs médecins, leur personnel et leurs patientes dans tout le Texas n’ont pas de recours adéquat en droit si [ceux-ci] sont soumis à des poursuites privées […] en vertu de SB8 », a écrit la juge Maya Guerra Gamble dans une décision publiée ce vendredi soir.

Cette décision n’invalide pas la nouvelle du Texas qui interdit l’avortement après la sixième semaine de grossesse et confie son application à des citoyens prêts à se transformer en délateurs. Elle ne s’applique en outre qu’au groupe ciblé par la démarche de Planned Parenthood. Mais elle constitue une victoire, toute aussi étroite soit-elle, pour Planned Parenthood, qui l’a accueillie avec satisfaction.

« Cette injonction d’interdiction offre une protection aux courageux prestataires de soins de santé et au personnel des centres de santé Planned Parenthood dans tout le Texas, qui ont continué à offrir des soins du mieux qu’ils pouvaient dans le respect de la loi tout en faisant face à la surveillance, au harcèlement et aux menaces de justiciers désireux de les arrêter », a déclaré Helene Krasnoff de Planned Parenthood Federation of America dans un communiqué.

« Mais ne vous méprenez pas : ce n’est pas un remède suffisant pour le Texas. Planned Parenthood continuera à se battre pour les millions de Texanes touchées par le SB8, en faisant tout ce que nous pouvons en vertu de la loi pour rétablir le droit constitutionnel fédéral des Texanes à accéder à l’avortement. »

La juge Gamble a été élue dans le comté de Travais, dont le siège est Austin, sous la bannière démocrate en 2018. Elle sollicitera un second mandat en 2022. Sa décision sera vraisemblablement contestée.

(Photo Twitter)

31 réflexions sur “Une juge du Texas donne une victoire aux adversaires de la nouvelle loi anti-avortement

  1. Haïku dit :

    « Si on écoutait les opposants à l’avortement
    on tricoterait des brassières aux spermatozoïdes. »(Guy Bedos)

  2. Guy LB dit :

    Rien qu’une petite craque
    dans la loi idiote et inique qui conforte les zélotes texans dans leur délire moral. Mais comme le chantait le poète, en toute chose, il y a une petite craque, par laquelle la lumière finit par s’infiltrer. On ne va pas s’en plaindre…

    1. NStrider dit :

      « There is a crack in everything.That’s how the light gets in. »
      Leaonard Cohen – Anthem

      1. Guy LB dit :

        @ NStrider : C’est bien à ce poète chantant
        que je faisais référence. Merci Strider…

      2. Haïku dit :

        @NStrider
        Vous m’avez devancé !

    2. Mona dit :

      @GuyLB, NStrider, Haïku
      Je la mets en ligne, elle est trop belle
      🌞
      https://youtu.be/c8-BT6y_wYg

      1. Haïku dit :

        @Mona
        Merci de cette superbe pause musicale ! 🎵👌

  3. gl000001 dit :

    La majorité ne lâche pas !
    73% pro-choix au niveau national. Combien au Texas ?

    1. Jehan Lambert dit :

      Dans cet article ils disent 58% pro-choix aux USA.

      https://www.tvanouvelles.ca/2019/09/18/le-nombre-des-avortements-continue-de-baisser-aux-etats-unis

      1. gl000001 dit :

        En 2019 !

      2. Jehan Lambert dit :

        Mettons 59% aujourd’hui. 😁

      3. gl000001 dit :

        Oui, je viens de rechercher ça. C’est autour de 55-59%. Ici, plusieurs ont parlé de 73%. C’est le pourcentage chez les démocrates.
        Ou c’était peut-être pour garder Roe vs Wade ?
        En tout cas … c’est une majorité.
        Bonne nuit !!

  4. gigido66 dit :

    La résistance commence à prendre forme, espérons que ce n’est que le début.

  5. Layla dit :

    « leurs médecins, leur personnel et leurs patientes dans tout le Texas n’ont pas de recours adéquat en droit si [ceux-ci] sont soumis à des poursuites privées […] en vertu de SB8 », a écrit la juge Maya Guerra Gamble dans une décision publiée ce vendredi soir. »

    C’est important comme point…ils n’ont pas de recours adéquat en droit…

  6. Loufaf dit :

    Alors la loi ne s’ applique que d’ un seul côté, celui des chasseurs de prime des femmes enceintes.
    Si la loi rétrograde peut revenir en pleine face d’ Abbott et qu’ il perdre ses prochaines élections, j’ espère que Beto se présente et qu’ il gagne.
    Les femmes du Texas méritent mieux qu’ un gouverneur complètement déconnecté de son siècle.

  7. Denis Dallaire dit :

    J’espère qu’elle sera tres bien protégée, car avec ce qu’elle vient de faire il y en a qui vont la chercher……malheureusement……car on a besoin de personnes comme elle….de plus en plus…..

    1. ctbourgeois dit :

      C’est à se demander quel est leur problème entre les deux oreilles de ces hommes agressifs envers les femmes, la loi tordue leur donne le droit de chasser les femmes pour les punir de prendre des décisions personnelles sur leur corps, le comble est qu’ils se font payer en plus pour exercer leur répression.

      Je gagerais que des hommes sont assez méchants et avides pour violer des jeunes filles et si elles deviennent enceintes, les pourchasser pour les prendre en flagrant délit de tenter de se faire avorter, j’exagère peut-être, mais c’est une porte ouverte à des abus de toutes sortes.

      1. Gina dit :

        @ctbourgeois
        Ce sont des talibans étasuniens, pas de problème. Pour eux le retour au moyen-âge ne cause pas de problèmes. Ce sont les talibans d’Afghanistan qui sont intolérants. Pour cela, il faut trouver un prétexte pour envahir l’Afghanistan. Libérer les femmes et les filles afghanes en apportant la démocratie. Comme tous les cinglés de la religion ; faites ce que je vous dis, ne faites pas ce que je fais.

  8. xnicden dit :

    Madame la juge est allée au coeur du problème plus vite que l’on peut écrire «questions procédurales complexes et nouvelles». Chapeau.

    La question est de savoir maintenant si le récent jugement de la SCOTUS va être invoqué en appel de sa décision. À suivre.

    1. Toile dit :

      De fait, elle a utilisé la notion de droit de pleine défense pour être en mesure de juger cette loi discrédimatoire, inconstitutionnelle. Pas trop compliqué. Basique au coton. S’agit juste d’appliquer le droit. Enfin, quelqu’un(e) avec une tête. A faire pâlir de honte les ceuces à la scrotus.

    2. Pierre dit :

      Des afganitexans.

  9. Apocalypse dit :

    HS – Tennis … Youppi, victoire de Felix Auger-Aliassime en cinq(5) sets – de 6-3, 6-4, 4-6, 3-6 et 6-3 – sur le dangereux Roberto Baustita Agut. Après avoir pris les deux(2) premiers sets, les choses se sont compliquées, mais au final, victoire et donc 😍.

    Grosse surprise, Leylah Fernandez qui l’emporte en trois(3) sets – 5-7, 7-6 (2), 6-4 – sur Naomi Osaka. Bravo Leylah pour cette fantastique victoire.

    Je n’ai vu que des bouts du match … malheureusement.

  10. Madalton dit :

    Go Daddy n’héberge plus le site de dénonciation. Loft et Uber vont couvrir les frais des chauffeurs qui seront dénoncés.

    https://lp.ca/3CY71I?sharing=true

    1. Haïku dit :

      Madalton
      Enfin une bonne nouvelle !

  11. jeani dit :

    Si sa mère avait vu le résultat de sa grossesse, elle se serait fait avorté à coup sur.

    Ça ressemble à ça un partisan de la patente orangée…

    https://www.rawstory.com/alex-jones-joe-rogan-ivermectin/?utm_source=push_notifications

    1. Benton Fraser dit :

      @jauni

      « Si sa mère avait vu le résultat de sa grossesse, elle se serait fait avorté à coup sur. »

      Cela explique sans doute le pourquoi il est anti-avortement!

  12. Daniel Legault dit :

    Aux USA, une partie des gens comme minus trump, les républicains et beaucoup de compagnies essaient de trafiquer les lois pour « abuser » est autres.

    L’autre partie des gens doit engager des avocats pour se défendre et avoir un minimum de justice.

    Les avocats et tout ce qui gravitent autour d’eux s’enrichissent.

    Durant ce temps, dans d’autres pays ont fait de la recherche et on progressent.

  13. Robert Giroux dit :

    Key facts about the abortion debate in America

    https://www.pewresearch.org/fact-tank/2021/06/17/key-facts-about-the-abortion-debate-in-america/

  14. Robert Giroux dit :

    Do state laws on abortion reflect public opinion?

    https://www.pewresearch.org/fact-tank/2020/01/21/do-state-laws-on-abortion-reflect-public-opinion/

  15. Amazonia dit :

    Une bonne loi. Le seul bémol, autoriser des fouineurs à exercer un droit de délation.

    On devrait tout bonnement interdire l’avortement sauf pour les cas de viol, d’inceste ou de risques pour la santé.

    1. gigido66 dit :

      Pourquoi bonne?

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :