Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

« Quand le Président dit que nous allons vous traquer et vous faire payer, à quoi cela ressemble-t-il? » Le journaliste de Fox News Peter Doocy a posé cette question vendredi à la porte-parole de la Maison-Blanche Jen Pskaki, en faisant référence à la promesse de Joe Biden aux responsables de l’attentat terroriste de Kaboul. Psaki a répondu : « Je pense qu’il a été clair hier qu’il ne veut plus qu’ils vivent sur la terre. »

Quelques heures plus tard, le commandement central américain a annoncé une première frappe de drone contre une cible du groupe État islamique en Afghanistan, appelé État islamique au Khorasan, dans la province de Nangarhar en Afghanistan. Il s’agirait d’un organisateur de l’attentat qui a tué 13 soldats américains et 170 civils afghans, selon le bilan officiel.

L’ambassade des États-Unis à Kaboul a prié les citoyens américains qui se pressent encore aux portes de l’aéroport de la capitale de partir «immédiatement». Les responsables américains estiment qu’un autre attentat est probable. Malgré tout, Joe Biden a indiqué vendredi que les évacuations se poursuivraient.

(Photo Getty Images)

66 réflexions sur “Afghanistan : première frappe contre l’EI-K

  1. Darth Smart dit :

    J’imagine que la US Air Force a utilisé un de ses propres drones. La photo est celle d’un drone français.

    1. Richard Hétu dit :

      Je n’avais pas encore pris mon café…

      1. Darth Smart dit :

        Faute admise = faute pardonnée. Cette nouvelle photo est meilleure de toute façon.

    2. Pierre Lesage dit :

      Avouons qu’elle est drone, oups drôle.

  2. Louise dit :

    Quand le Président dit « nous allons vous traquer et vous faire payer » c’était clair qu’il devait y avoir une riposte mais je ne croyais pas que cela allait venir aussi vite.

    Sortir de l’Afghanistan dans le chaos et surtout sans avoir à peu près rien gagné au bout de 20 ans de guerre est une grande humiliation pour les américains.
    S’il fallait qu’en plus ils soient incapables de traquer les meurtriers qui ont commis les attentats, ce serait une défaite cinglante.

  3. gigido66 dit :

    La riposte a été pas mal rapide. Forts de savoir de quel endroit avait été commandée l’attaque kamikase, il ne restait plus qu’à surprendre cette cellule du groupe EI qui n’a rien vu venir, elle non plus….

  4. Math dit :

    C’est nécessaire pour les USA de répondre à l’attentat.
    Et les Talibans doivent jubiler maintenant : ils se retrouve win-win dans cette histoire. Leur ennemi le plus proche va perdre beaucoup d’effectif, et leur autre ennemi – maintenant loin de leur territoire – regarde ailleurs.
    Ça leur laisse les moyen d’établir le type de gouvernement qu.ils veulent (et de réglér leur compte ;a l’intérieur du pays) sans trop de surveillance et de représaille.

    Encore une fois, le peuple Afgans est le grand perdant.

  5. spritzer dit :

    C’est incroyable que l’état islamique soit implanté en Afghanistan quand ils sont ennemis des américains ET des talibans. Tout cet extrémisme religieux vient de l’Arabie Saoudite, un grand allié et complice des États-Unis depuis toujours. Une relation des plus merdique. Au moins la Chine et la Russie ne veulent rien savoir de l’islamisme et du terrorisme pour avancer leur cause. Mais en attendant il faut passer la moppe, ramasser les dégâts laissés par l’oncle Sam.

  6. titejasette dit :

    Je cherche qq chose pour me mettre sous la dent. Si vous la trouvez, partagez la. Y-a-t-il un bilan de cette frappe ? Il va falloir se fier aux USA pour le résultat de cette mission. Quel que soit le résultat, les terroristes ont été avertis. Le drone vous a p-e un peu manqué cette fois-ci ? Il ne vous manquera pas la prochaine fois. J’entrevois un nouveau type de guerre de la part des USA (guerre qui existe depuis déjà qq années) Une guerre par les drones dans des airs, une guerre moins coûteuse et moins de pertes humaines. Les alliés ont quitté l’Afghanistan ? Oh que non. Il en retesra toujours… Il ne faut pas sous-estimer l’armée américaine et ses alliés (même les talibans sont maintenant ses alliés, à cause de leurs intérêts en dormance sous les voûtes des Banques)

    Le drone américain est superbe (sur la photo du billet)

    1. titejasette dit :

      Question technique. Quelles sont les dimensions de ce drone ? Est-il facilement détecté par les radars ? Combien il vaut (en cas de destruction par l’ennemi )

      1. cotenord07 dit :

        Il s’agit d’un drone MQ-9 Reaper (« Faucheuse ») fabriqué par la firme General Atomics de San Diego.

        La version de développement s’appelait le Predator B et ce nom est parfois employé erronément pour désigner le MQ-9 Reaper.

        Le MQ-9 a une envergure (Wingspan) de 66 pieds (20,1 mètres), une longueur de 36 pieds (11 mètres).et une hauteur de 12,5 pieds (3.8 mètres).

        Son altitude de vol peut atteindre 50 000 pieds (15 240 mètres) et il est équipé de capteurs optiques très performants, ce qui fait qu’il peut demeurer à une altitude élevée pour la collecte du renseignement.

        Il peut atteindre une vitesse maximale de 300 mph (482 km/h ou 260 nœuds).

        Sa vitesse de croisière est de 194 mph (313 km/h ou nœuds).

        Il est contrôlé par des pilotes basés localement et une fois dans les airs, il est contrôlé à distance à partir des États-Unis.

        Il dispose donc d’une liaison hertzienne (radio) sol-air et d’une liaison SATCOM (satellitaire) à haut débit avec un ou des centres de contrôle aux États-Unis).

        C’est un appareil multi-missions qui peut servir autant à la collecte du renseignement qu’à des attaques contre des cibles au sol.

        Il a une autonomie de vol, une vitesse maximale, une vitesse de croisière et une capacité d’emport de charge utiles qui sont beaucoup plus élevées que celles du drone Predator A, qui a été retiré du service.

        Il n’est pas facile de donner un coût fiable pour l’appareil car c’est un système complexe.

        La fiche technique publique de l’USAF (voir l’hyperlien plus bas) décrit ainsi son coût :

        « Unit Cost: $56.5 million (includes four aircraft with sensors, ground control station and Predator Primary satellite link) (fiscal 2011 dollars) »

        Une source française que j’ai consultée indique que son coût d’exploitation (d’utilisation) est de 9 000 euros par heure, mais la source n’indique pas ce que ce coût inclut.

        Le MQ-9 est utilisé par les États-Unis (USAF, Homeland Security, NASA) et par plusieurs autres pays (dont la France et les États-Unis).

        Deux MQ-9 de la USAF se sont écrasés en Syrie il y a quelques années. La USAF a invoqué une collision en vol mais un scénario veut qu’au moins un des appareils ait été abattu par des rebelles syriens.

        https://www.af.mil/About-Us/Fact-Sheets/Display/Article/104470/mq-9-reaper/

      2. Guy LB dit :

        @ cotenord07 : un grand merci pour l’information.
        Intéressant de découvrir (pour moi, à tout le moins) les détails de ce gros joujou de guerre. Les amateurs de guerre dans le confort du sofa doivent saliver en voyant ces photos et en lisant les specs et capacités de l’appareil. Fascinant…

      3. cotenord07 dit :

        @ Guy LB :

        Merci pour la rétroaction.

        Petite anecdote : au tout début des années 2000, j’ai suivi un cours de 10 mois destiné aux officiers de grade intermédiaire, au Collège des Forces canadiennes de Toronto.

        Un des « papiers » que j’ai alors rédigé portait sur les drones, qui étaient alors un outil technique en pleine émergence, surtout aux États-Unis, où le concept de « Revolution in Military Affairs » (RMA) avait une très importante composante technologique, même si la RMA ne se limitait pas qu’à cela.

        J’étais tellement fasciné par le sujet que j’étais à toutes fins utiles incapable d’arrêter de chercher de nouvelles références à ce sujet, ce que le réviseur de mon « papier » a d’ailleurs observé avec pertinence… 🙂

        Je me souviens que j’étais absolument époustouflé par le potentiel de ces bidules alors en développement, des gigantesques RQ-4 Global Hawk HALE (High Altitude Long Endurance) aux minuscules drones de la taille des insectes, qui pourraient être utilisés pour faire de la reconnaissance dans des édifices occupés par « l’ennemi ».

        Sans œuvrer dans le domaine, j’ai toujours continué à avoir un grand intérêt pour ces véhicules par la suite.

        Merci encore et bonne journée !

      4. Guy Pelletier dit :

        @cotenord07

        « Unit Cost: $56.5 million (includes four aircraft with sensors, ground control station and Predator Primary satellite link) (fiscal 2011 dollars) » »

        Ça fait cher pour tuer un seul terroriste ne trouvez vous pas. Surement qu’ils ont diminués les coûts de ces drones télécommandé depuis le temps sinon comment pourraient-ils justifier de telles dépenses pour si peu de résultats au final contenue du fait que le sale type qu’ils ont abattu a immédiatement été remplacé par un autre sale type……………………..

      5. cotenord07 dit :

        @ Guy Pelletier

        Ça n’est pas donné, mais les appareils servent à toutes sortes de mission (collecte de renseignement autant qu’attaques contre des cibles au sol), sans mettre en danger la vie de pilotes américains.

        Dans ce cas-ci, une seule cible a été neutralisée, mais il aurait pu y en avoir plus.

        Comme je l’ai écrit ailleurs, cette opération était en grande partie symbolique.

        La tendance vers une utilisation accrue des drones et des robots à des fins militaires ne diminuera pas…

      6. chicpourtout dit :

        C’est une bonne chose, beaucoup de vies humaines seront ainsi épargnées @cotenord07

      7. Guy LB dit :

        @ Guy Pelletier : 👌 j’aime bien votre réflexion.
        Vous dépeignez bien l’absurdité de la situation. La fascination pour les gadgets de la guerre — ô combien payante pour certains — entraîne le monde dans une course de plus en plus plus raffinée vers de plus en plus d’horreurs.

      8. A.Talon dit :

        @ cotenord 10h26
        «aux minuscules drones de la taille des insectes, qui pourraient être utilisés pour faire de la reconnaissance dans des édifices occupés par « l’ennemi ».»

        Les plus intéressants tactiquement, selon moi. De véritables agents secrets miniaturisés. Équipés d’instruments de surveillance [caméras, micros, spectromètres, etc] ou d’armements [plastic explosif], fonctionnant seuls ou en équipe, par radio-guidage ou robotisés. Leur potentiel est immense pour les frappes «chirurgicales», tant pour les opérations militaires que policières.

    2. spritzer dit :

      @titejasette

      Ce n’est pas de l’information sur l’attaque au drone mais sur l’état islamique au Khorasan responsable des attentats suicides si ça vous intéresse.

  7. Charlot dit :

    « Je pense qu’il a été clair hier qu’il ne veut plus qu’ils vivent sur la terre. » Wow! Qu’en de jolis termes ces choses sont dites. C’est biblique cette tournure de phrase. Et considérant que le désir le plus cher des fous de Dieu est de rejoindre leur paradis, ne manque plus qu’il leur promette des accompagnatrices vierges pour faire le voyage.

    1. Haïku dit :

      Bien vu !

    2. Guy LB dit :

      @ Charlot : … et qu’il est poétique
      le ton avec lequel vous en parlez. Ça fait plaisir à lire, et à écouter si on le lit à voix haute.

      1. Charlot dit :

        Merci, c’est gentil. Et tant qu’à parler de poésie…

        A tous les enfants
        Qui sont partis le sac au dos Par un brumeux matin d’avril Je voudrais faire un monument
        A tous les enfants
        Qui ont pleuré le sac au dos
        Les yeux baissés sur leurs chagrins Je voudrais faire un monument
        Pas de pierre, pas de béton
        Ni de bronze qui devient vert
        Sous la morsure aiguës du temps
        Un monument de leur souffrance Un monument de leur terreur
        Aussi de leur étonnement
        Voilà le monde parfumé
        Plein de rires, pleins d’oiseaux bleus Soudain griffé d’un coup de feu
        Un monde neuf où sur un corps
        Qui va tomber
        Grandit une hache de sang
        Mais à tous ceux qui sont restés

        Les pieds au chaud sous leur bureau En calculant le rendement
        De la guerre qu’ils ont voulue
        A tous les gras tous les cocus
        Qui ventripotent dans la vie
        Et comptent comptent leurs écus
        A tous celui-là je dresserai
        Le monument qui leur convient Avec la schlague, avec le fouet Avec mes pieds avec mes poings Avec des mots qui colleront
        Sur leurs faux-plis sur leurs bajoues Des larmes de honte et de boue.

        Boris Vian

      2. Haïku dit :

        @Charlot
        Superbe Boris Vian !
        Merci du partage. 👌

  8. Vox Populi Vox Dei dit :

    « Psaki a répondu : « Je pense qu’il a été clair hier qu’il ne veut plus qu’ils vivent sur la terre. » »

    Le responsable de l’attentat était un kamikaze, il ne vivait déjà plus sur la terre, non?

    1. Jehan Lambert dit :

      @Vox Populi Vox Dei
      Ils ont visé l’organisateur.

      1. chicpourtout dit :

        Comment ont-ils pu savoir qu’il était là et que c’était bien lui??….

      2. Jehan Lambert dit :

        Les américains savaient à l’avance qu’un attentat aurait lieu. Ils devaient donc connaître qui l’organisait grâce à des infos des différents services de renseignements. L’organisateur devait déjà être « fiché » depuis longtemps et « suivi ».

      3. chicpourtout dit :

        Merci! Ce sont les premières questions qui me sont venues… Cela fait du sens @Jehan Lambert

  9. garoloup dit :

    Je crois que ces drones volent très bas et sont de ce fait indétectables par les radars.

    1. cotenord07 dit :

      Les MQ-9 volent en fait normalement très haut .

      – Service ceiling: 50,000 ft (15,420 m)
      – Operational altitude: 25,000 ft (7.5 km)

      Le « service ceiling » est le plafond pratique ou plafond de service, c’est-à-dire l’altitude maximale certifiée de vol.

      La « Operational altitude » est l’altitude opérationnelle « normale ».

      L’appareil peut donc facilement voler jusqu’à 50 000 pieds ( (15 420 mètres).

      Comme dans le cas tous les avions, plus il vole haut, moins il consomme de carburant, puisque la densité de l’air diminue avec l’altitude.

      https://en.wikipedia.org/wiki/General_Atomics_MQ-9_Reaper

  10. Toile dit :

    J’ai le cerveau un peu en compote ce matin. Tout un exercice et un apprentissage cette géopolitique en mouvance. Biden ne pouvait pas laisser sous silence cet attentat notamment à l’interne en raison de pertes humaines militaires. Vite de même! Fais pas trop sleppy joe…. D’un autre coté, était ce stratégique de se vanter des afghans que le squad est allé chercher hors aéroport et cette replique de drone avant le 31 aout? Les talibans doivent se réjouir, voilà l’ »ancien » ennemi qui fait sa job ! Cela mènerait il à une escalade sur le terrain ou à d’autres attentats ailleurs dans le monde, dont les Usa? Pense bien que si. D’un autre coté, rien faire est cautionner.

    En tout cas, vous avez bien fait de partir à la plage la semaine dernière. Moi je suis déjà essoufflé. Le plus triste demeure le peuple.

    1. Capitaine B dit :

      Je me suis dit la même chose quand j’ai su pour la frappe.

      D’un côté, Biden devait réagir pour montrer aux terroristes qu’il y a des conséquences à s’attaquer aux Américains, pour venger la mort de tous ces soldats (et en même temps les Afghans coincés au pied du mur), pour rassurer le peuple qu’il est toujours aux commandes et clouer le bec aux répus.

      D’un autre côté, il risque de créer une escalade de violence qu’il ne peut se permettre. Après tout le tollé soulevé suite à la première attaque, l’EI-K sait à quel point son attaque a fait du mal à l’Amérique et la prochaine va faire encore plus mal. Dans cette course contre la montre pour évacuer au plus vite les lieux, les aiguilles viennent de faire tout un bond en avant.

      Damned if you do, damned if you don’t.

      Je viens peut-être de passer la nuit debout au travail, mais je préfère de loin ma job à celle de POTUS.

  11. POLITICON dit :

    Dans la tête d’un membre de l’EI, c’est la fête au village. Voilà une raison supplémentaire pour mettre les bouchées doubles, remettre des bombes un peu partout et montrer aux yeux des habitants de la Terre les brutes sanguinaires qu’ils sont! Je ne croyais pas que Biden répliquerait aussi vite. Ne pouvant pas prévoir les endroits ou les bombes exploseraient. Mettant la pédale au fond pour évacuer ce qui reste de soldats et de civils. L’EI voudra répliquer tout de suite lui aussi et plus fort. L’Histoire nous dira si c’est une erreur des 2 côtés. Pour l’instant, la majorité qui ont quitté la Terre ne sont ni Américains, ni des membres de l’EI. Ce sont des citoyens.

    1. A.Talon dit :

      «Ce sont des citoyens.»

      Inexact. Ce sont des Afghans. Comment peuvent-ils être des «citoyens» quand l’État n’existe pratiquement pas dans ce pays failli? Ce ne sont que d’humbles serfs luttant péniblement pour leur survie et ne recevant aucun service de l’État. Ils n’ont aucun droit, non plus.

  12. jcvirgil dit :

    « Je pense qu’il a été clair hier qu’il ne veut plus qu’ils vivent sur la terre. »
    ******
    Bon c’est fait pi après ? Ça fait vingt ans que la nation exceptionnelle se venge , avec les résultats qu’on constate aujourd’hui…

  13. spritzer dit :

    Seigneur, délivrez-nous des Américains et envoyez-nous vous savez qui..

    In parallel, it’s no secret among intel circles in Eurasia that ISIS-K has become disproportionally more powerful since 2020 because of a transportation ratline from Idlib, in Syria, to eastern Afghanistan, informally known in spook talk as Daesh Airlines.

    Moscow and Tehran, even at very high diplomatic levels, have squarely blamed the US-UK axis as the key facilitators. Even the BBC reported in late 2017 on hundreds of ISIS jihadis given safe passage out of Raqqa, and out of Syria, right in front of the Americans.
    https://asiatimes.com/2021/08/who-profits-from-the-kabul-suicide-bombing/

    1. kelvinator dit :

      Et vous croyez que c’est à cause de qui si l’EI est encore en Syrie et aide l’Afghanistan?

      Ce sont les russes qui sont supposé combattre l’EI, alors que les américains l’ont enrayé de l’Iraq en un temps record. C’est là qu’on voit que le but des russes n’est pas d’enrayer l’EI, mais seulement le déplacer.

      1. cotenord07 dit :

        @ kelvinator :

        Votre désamour de la Russie vous fait énoncer des affirmations totalement loufoques.

        S’il y a un pays de culture européenne ou tout au moins de culture eurasienne qui a particulièrement souffert au sein même de ses frontières de l’extrémisme islamiste et du djihadisme, c’est bien la Fédération de Russie.

        C’est d’ailleurs en grande partie pour cela que les citoyens russes de toutes origines ethniques préfèrent très majoritairement depuis plus de 20 ans avoir un « homme à poigne » (Vladimir Poutine) à la tête de leur gouvernement fédéral, malgré les côtés plus sombres de la personnalité de cet autocrate.

        Ce sont les États-Unis qui sont les grands responsables du chaos qui s’est emparé de l’Irak à partir de 2003 et qui s’est étendu par la suite dans les pays voisins, dont la Syrie, chaos qui a fait plus de 400000 morts et qui a été la cause directe du déplacement forcé de centaines de milliers de réfugiés.

        Vous pouvez continuer de vivre dans le déni si vous le souhaitez, mais ne vous attendez pas à ce que les autres internautes gobent passivement votre salade…

      2. kelvinator dit :

        Quel homme de paille vous faites…
        Ai-je écrit que la Russie n’a pas souffert du terrorisme islamiste?? Il n’y a aucun lien…

        Alors je veux bien accepter la critique, mais si elle attaque des positions que je n’ai pas sans jamais rien nommé comme point, alors même que vous défendez Putin sans aucune raison. les russes supporte Putin « très majoritairement », oui, sauf dans une élection libre, qui n’ont jamais eu lieu depuis 20 ans…

        Pour votre gouverne, les troubles en Syrie n’ont pas débuté à cause de l’EI, mais du dictateur Assad. Une autre erreur de votre part.

        Au final, vos accusations de déni tombe plutôt à plat face à un tel étalage… Surtout lorsque vous parlez de salade en vendant le bon Putin. Une salade ça ne va pas avec une poutine, mais Putin est une salade ambulante, passé du KGB oblige.

      3. spritzer dit :

        Pourquoi dites-vous le contraire de ce qui est écrit dans l’article à savoir que ce sont les US-UK qui ont facilité le transfert.

        « Et vous croyez que c’est à cause de qui si l’EI est encore en Syrie et aide l’Afghanistan? »

        C’est à cause de la Turquie et des États-Unis mon cher ami, ce sont eux qui soutiennent les terroristes dans la province syrienne de Idlib et qui empêchent la Russie et l’armée syrienne de passer le balai une fois pour toute.

        « The United States is willing to give NATO ally Turkey ammunition alongside humanitarian assistance in northwestern Syria where Ankara is in a deepening standoff with Russia, the U.S. special representative for the region said on Tuesday.

        Addressing reporters in Turkey’s border province of Hatay, James Jeffrey said the United States will ensure that U.S.-made equipment is ready for the Turkish military.

        The U.S. ambassador to Turkey, David Satterfield, said at the same briefing that Washington is examining a request for air defenses. »
        https://anti-empire.com/state-department-crosses-into-aq-held-syria-for-a-photo-op-promises-turkey-ammuniton-for-syria-campaign/

      4. kelvinator dit :

        Vous accusez l’occident d’être responsable de la montée des talibans depuis 2020 à partir de la Syrie… J’ai seulement pointé l’erreur flagrante qui indique que les russes sont supposément à combattre le terrorisme islamiste depuis plusieurs années…

        De plus, vous faites la grossière erreurs, habituelle de la propagande russe, de tout mettre les insurgés contre Assad dans le camp de l’EI, en oubliant les principes de bases du conflit, soit connaitre les partis en présence. Il y a plus de deux cotés, c’est un fait indéniable qui met en doute votre connaissance du conflit, ou du moins, relaie la désinformation des sources que cous utilisez, comme Asia Times controlé par le parti communiste chinois, ou anti-empire qui n’est rien d’autre qu’un blog… Pas des piliers de l’information journalistique on s’entend, plutôt des chroniqueurs d’opinions comme le JdM ou FOX.

      5. kelvinator dit :

        Sans oublier que Pepe Escobar, l’auteur de l’article, est un contributeur fréquent à RT et Iran TV, entre autres. Sputnik, Al-Jazeera. Quel travail de journalisme!!

  14. cotenord07 dit :

    Je crois que c’est une action militaire surtout symbolique, compte tenu du fait qu’il semble que seule une cible a été neutralisée.

    Il était important de transmettre le message que le président Biden était sérieux dans sa déclaration d’hier.

    Il est plausible de croire que le MQ-9 Reaper a décollé de l’aéroport de Kaboul, puisque les États-Unis n’ont plus de base de drones dans la région. Il y en avait autrefois à Bagram mais cette base est maintenant fermée. De plus, le Pakistan ne veut plus que les États-Unis fassent décoller des drones à partir de son territoire, à cause des nombreuses victimes civiles que les attaques de drones ont faites dans les zones tribales du Pakistan.

    Une fois que l’exit des forces américaines basées à Kaboul sera terminé, il ne sera plus possible pour les États-Unis de faire décoller des drones à partir de l’aéroport de Kaboul, à moins qu’il y ait une entente à cet effet avec les Talibans (ce qui apparaît peu probable à ce moment-ci).

    1. jcvirgil dit :

      En fait toutes ces attaques de drones sur des populations civiles n’auront fait que susciter une haine profonde des Américains par l’ensemble des gens de la région , ravivé la ferveur religieuse et aidé au recrutement des *nouveaux talibans* composés maintenant d’une plus grande variété d’ethnies.

      1. kelvinator dit :

        « n’auront fait que susciter une haine profonde des Américains par l’ensemble des gens de la région »
        Est-ce que vous parlez de la population qui se fait trucider par les talibans?
        Ou peut-être les femmes qui retourne au Moyen-âge?
        Ou les employés de près ou de loin du précédent gouvernement qui sont recherchés et se font exécuté.

        Qui peut bien en vouloir aux américains pour tuer les talibans, sinon la minorité extrémiste comme eux? Vous projetez trop fortement votre impressions sur les intentions du peuple afghan. À moins que vous prétendiez que la large majorité supporte les talibans… Ce qui est fortement douteux…

      2. jcvirgil dit :

        @Kelvinator

        Que de sophismes Kev . Vous en êtes vraiment le champion…Je parle évidemment de tous les civils de la région qui n’avaient rien à voir avec des terroristes ou des talibans, qui ont eu le malheur d’être au mauvais endroit au mauvais moment pour périr dans les attaques de drones américains en étant calculés comme de simples dommages collatéraux par la direction militaire.

        Car voyez-vous , une des raisons de l’avancée incroyablement rapide des talibans est leur acceptation par la majorité de la population. D’autres l’ont dit ,au départ après avoir écrasé les talibans à l’automne 2001 les États-Unis ont eu l’occasion de faire une différence pour la population afghane et de la mettre derrière eux, en investissant dans le redressement de ses infrastructure et dans l’économie du pays avec un plan Marshall adapté au pays.
        Ils ne l’ont pas fait privilégiant plutôt un départ pour l’Irak et une occupation militaire du pays assortis de bombardements et de destruction.

        Devrait-on être surpris aujourd’hui que la majorité de la population leur montre la sortie et s’en remettent aux enfants du pays dont ils partagent les croyances religieuses et la culture en espérant que les fanatiques de 1996 ont évolué comme ils le prétendent…

      3. kelvinator dit :

        « Que de sophismes Kev »
        Quel sophisme au juste?? Ce n’est pas parce que vous lancez des accusations qu’elles sont vrais… C’est une tactique que vous aimez bien utilisez pour divertir de vos propres carences interprétatives.

        Vous insinuez encore que la majorité de la population les supporte… Pourtant, la population était très bien pendant les 20 ans sans eux au pouvoir!

        Vous n’avez pas de source pour évoquer ce constat, autre que votre haine des américans. Autre preuve de votre manière très fausse d’interpréter la situation :
        « Devrait-on être surpris aujourd’hui que la majorité de la population leur montre la sortie  »
        Comment en arrivez-vous à cette exagération?
        La population n’a montré la sortie à personne. Les talibans ont pris de force les capitales régionales en partant des pays avoisinants. Les américains devaient déjà partir à cette date.

        Les talibans dirige par la peur, pas parce qu’ils sont aimés par la population…

      4. jcvirgil dit :

        @Kelvinator

        Votre sophisme est clair . Je mentionne les attaques de drones qui font que les populations de la région détestent l’armée américaine alors même que leurs ex alliés pakistanais ne veulent plus les voir utiliser leur territoire pour ces attaques et ce malgré les valises d’argent q’encaissaient leurs dirigeants pour fermer les yeux sur cette pratique.

        Vous répondez:*Est-ce que vous parlez de la population qui se fait trucider par les talibans?* Ben non évidemment je ne parlais pas de ça . Vous attaquez ensuite votre homme de paille. Malhonnêteté intellectuelle 101 🙂

        Pour ce qui est du bien-être de la population sous l’occupation américaine ça sort d’où ? Vous avez pris ça où , dans vos médias de propagande ? En fait les Américains n’étaient présents qu’à Kaboul et dans l’enceinte de leur base militaire de Bagram.

        Les 80 000 soldats des talibans ont repris l’Afghanistan avec des villes tombant comme des dominos tandis que les 300 000 forces gouvernementales, mieux équipées et mieux entraînées, ont pour la plupart fondues et se sont rendues sans aucune volonté de se battre. Pourquoi est-ce arrivé selon vous ?

        C’est difficile pour des occidentaux de l’admettre mais la population afghane dans son ensemble ne se reconnaissait pas dans le pouvoir corrompu que l’armée américaine laissait derrière elle soi-disant pour défendre le pays et les soldats afghan ne voulaient pas non plus mourir pour ça , alors que les talibans avaient pour eux la ferveur religieuse et des coutumes du pays.

        Quoiqu’on puisse penser d’eux , ce sont les Afghans qui décideront en bout de ligne de la direction politique à donner à leur pays.

      5. kelvinator dit :

        « Votre sophisme est clair  »
        ????
        Non, ce n’est pas un homme de paille…
        Je vous montre seulement l’autre coté de la médaille, celui que vous ne vuolez pas voir, soit celui de tout les afghans qui soutiennent ces frappes parce que les talibans sont des meurtriers et des bourreaux.

        Il y a de multiples raisons qui peut expliquer la victoire des talibans, vos chiffres laisse grandement à désirer et ne sont jeté en l’air que pour appuyer votre constat fait d’avance qui ne repose sur rien. Ce n’est pas un homme de paille comme vous dites justement? Vous montrez l’autre coté de la médaille, ce n’est pas un sophisme… C’est un sophisme si je prétend que c’est votre seul argument, alors qu’en fait c’est un point important que vous oubliez.

        Vous avouez que les américains étaient seulement à Kabul, mais vous parlez constamment du gouvernement américain en Afghanistan…. Il faudrait vous brancher et ne choisir qu’une seule option, pas les deux à la fois lorsque cela convient à votre hypothèse seulement.

        Les afghans ont eu un passé avant les talibans, ou les extrémistes religieux étaient honni. La population afghane n’est pas foncièrement devenu arrièré avec les talibans et ne supporte pas plus que la majorité du monde de voir leurs libertés baffoués et les familles trucidés… mais bref, votre haine des américains ne peuvent que vous donner cette image fabriqué du pays.

    2. A.Talon dit :

      «Une fois que l’exit des forces américaines basées à Kaboul sera terminé, il ne sera plus possible pour les États-Unis de faire décoller des drones à partir de l’aéroport de Kaboul,»

      Restera plus qu’à les faire décoller à partir de porte-avions dans l’Océan Indien. La chose est possible depuis 2013.

  15. Louise dit :

    Comme complément d’information, pas spécifiquement sur l’attaque du drone mais sur l’ensemble du problème afghan, cet article de la revue The Atlantic est intéressant.

    https://www.theatlantic.com/ideas/archive/2021/08/two-blows-america-dealing-taliban/619903/

    1. cotenord07 dit :

      @ Louise :

      Lorsqu’on lit ce texte d’opinion de David Frum, fils de la célèbre et regrettée animatrice de la CBC Barbara Frum, il est important de garder en tête que David Frum a été un rédacteur de discours dans l’équipe de George W. Bush, en 2001 et 2002. Ceci aide à comprendre le contenu du paragraphe de conclusion du texte de Monsieur Frum.

      Il est aussi important de savoir ou de se souvenir que David Frum est un supporteur inconditionnel d’Israêl et de toute mesure de politique étrangère des États-Unis qui donne l’impression de soutenir Israël (ce qui était le cas de l’invasion de l’Irak en 2003).

      J’admire personnellement l’intelligence et les qualités de communicateur exceptionnelles de David Frum, ainsi que les positions fermes et courageuses qu’il a prises en réaction aux folies de l’administration Trump et de Donald Trump lui-même.

      Toutefois, lorsque David Frum se prononce à propos de la politique étrangère des États-Unis et de l’actualité au Moyen-Orient et dans le monde arabo-musulman, il faut être conscient du fait que Monsieur Frum a de forts biais idéologiques à cet égard…

      1. Haïku dit :

        Effectivement, David Frum est l’auteur du fameux discours « axis of evil » de G.W.Bush.

      2. Louise dit :

        cotenord07

        Sur ce blogue il y a toujours quelqu’un de mieux informé que moi et c’est très bien ainsi parce que je n’arrête pas d’apprendre. C’est le but n’est-ce pas ? Merci !

      3. Haïku dit :

        Bien dit @Louise ! 👌

  16. cotenord07 dit :

    À ceux et celles que cela pourrait intéresser :

    Je viens de découvrir par hasard, grâce à une recherche Google anodine, que le service de recherche non-partisan du Congrès des États-Unis, le Congressional Research Service, vient de publier une mise à jour d’un rapport très instructif sur le sujet :

    « U.S. Military Withdrawal and Taliban Takeover in Afghanistan: Frequently Asked Questions »
    Updated August 27, 2021 », rapport , R46879, Congressional Research Service (CRS), 67 pages, hyperlien :

    https://crsreports.congress.gov/product/pdf/R/R46879

    Il y a une table des matières détaillée aux pages 3 et 4 de la pagination PDF du document (qui diffère de la pagination papier). Cette table des matières est trop détaillée pour que le la reproduise ici, mais le rapport du CRS traite des sujets suivants :

    1) Background information useful for understanding the current situation in Afghanistan;
    2) The Taliban takeover and Afghan government’s collapse;
    3) U.S. policy implications of the Taliban takeover;
    4) Social and economic implications of the Taliban takeover;
    5) Regional reactions to the Taliban’s takeover;
    6) U.S. military operations;
    7) Evacuation of U.S. citizens and some Afghans; and
    8) Budgetary implications of the U.S. withdrawal.

    Les réponses aux 2 questions suivantes pourraient vous intéresser :

    a) Sous le sujet 2 : «How might the reestablishment of Taliban rule affect terrorist groups in Afghanistan?»

    Voir : pages 21-23 format papier, correspondant aux pages 25-27 dans la pagination PDF.

    b) Sous le sujet 4 : « What might be the implications of the Taliban takeover for Afghan women and girls?»

    Voir : pages 28-30 format papier, correspondant aux pages 32-34 dans la pagination PDF.

    Bonne lecture !

  17. titejasette dit :

    J’ai lu tous vos posts (mais pas tous les liens) pcq j’étais sortie et je suis tout juste à l’instant de retour. C’est une foule d’infos techniques et intéressantes à lire. Merci.

    Les guerres ce sont les batailles entre les hommes sur terre et elles ne m’intéressent pas. Par la force des choses, ça m’intéresse maintenant un ti peu plus, surtout à cause de l’usage des drones à des fins militaires (Les drones servent aussi à d’autres fins et c’est ça qui est aussi intéressant à connaitre)

    Je n’ai pas de commentaires sur ces guerres américaines dans le monde, et ce, par manque d’intérêt mais c’est surtout par manque de connaissance. Que voulez-vous, je suis loin d’être la belle-mère parfaite qui connait tout et qui sème son savoir à tout vent. Je vous lis et j’essaie de parfaire mes connaissances ici sur ce blogue et aussi grâce d’autres lectures.

    1. titejasette dit :

      @cotenord7

      Je voulais pas insinuer personne. J’espère que vous avez compris que vos posts nous sont utiles pcq ils sont accompagnés de liens riches en infos techniques.

      J’en ai assez soupé d’opinions personnelles de gérants d’estrade

  18. Guy Pelletier dit :

    Quelle étrange époque et situation vit-on alors qu’il y a quelques mois à peine « the best president ever » se vantait à qui voulait l’entendre qu’il avait à lui seul battu et détruit l’EI ce que n’avait réussit son prédécesseur le « non Américain », justifiant ainsi la sortie rapide et chaotique de l’armé des USA de la Syrie et l’abandon pur et simple à leur sort des alliés Kurdes pour par la suite passer son fameux « deal » avec les talibans d’Afghanistan qui précédait encore une fois la sortie rapide et chaotique des alliés et de l’armé des USA de ce pays. Ce serait plus que le temps que les Démocrates lui demandent publiquement des compte sur cette situation et les décisions qu’il a prit. Ça serait assez difficile aux Républicains, FOX News et autres médias de propagande trumpistes de chercher à tout mettre sur le dos de Biden alors qu’il a hérité d’une situation pourrie qui était pourtant fort prévisible………………….

  19. jeanfrancoiscouture dit :

    Remarquez l’ironie de cette «Newsletter» que je recevais il y a une couple de jours de la part du magazine The Economist:

    Coiffant le tout, en haut de la UNE: «Today’s newsletter is sponsored by HUAWEI»

    Le titre de la UNE: «Where next for global jihad?»

    Ouverture du texte de l’éditrice: «Our cover this week looks at how Islamist insurgents will be inspired by the Taliban’s triumph in Afghanistan.»

    Tout cela au moment où les USA se font bouter dehors de l’Afghanistan et où la Chine reluque d’un œil concupiscent les richesses souterraines de l’Afghanistan.(Terres rares et métaux précieux)
    Pendant que le Canada héberge la fille du fondateur de Huawei dans un palace de plusieurs millions à Vancouver et que les deux Michael croupissent dans un mitard chinois et que notre premier-ministre «post national» bredouille sur les mots malheureux d’une ministre junior relativement à «nos frères talibans».

  20. Vox Populi Vox Dei dit :

    http://twitter.com/LucasFoxNews/status/1431635731500388368?s=20

    Ça semble être un show de boucane plus qu’autre chose, le Pentagone ne veut pas nommer les 2 terroristes soi-disant important qu’ils ont abattus.

  21. une réplique violente attise la haine… ça rassure les maniaques de la violence qui s’imaginent avoir régler un quelconque compte à des visages inconnus….

    l’utilisation de la violence pour dénoncer la violence des autres … m’enfin… on peut se demander qui sont les plus civilisés…. ceux avec leurs bidules artisanaux qui tuent et blessent, au hasard ou les autres avec les bidules à 56 millions qui tuent et blessent, ciblés….

    on imaginent les autres membres du groupe se dire…. « ouais, nos bombes, faudrait pas en faire péter quand y’a des américains.. t’as vu le drone à 56 millions… ça doit te tuer 10 fois… ça doit faire plus mal mourir de ce truc que de nos valises d’engrais et de fuel avec une poignée de clous…

    Comment les USA ont-ils pu cibler les « méchants » si rapidement « après » l’attaque… pourquoi ne pas les avoir fait disparaitre « avant » le carnage….. s’ils étaient si faciles à trouver….

    ça me fait penser à la vidéo lors de la Tempête du désert… l’armée nous faisait voir un missile entrer dans une maison par le tuyau de la cheminée pour exploser à l’intérieur, tuant les potentiels méchants sans blessés les « innocents » des environs…

    plusieurs mois plus tard, ces frappes chirurgicales filmées laissaient voir que le missile n’entrait pas par la cheminée mais explosait la maison en totalité et les 3 ou 4 maisons environnantes….

    ça sent la propagande …

    d’autant plus que les 2 quidams explosés n’avaient probablement aucun titre de leader… et dans l’heure suivante, il y avait 2 nouveaux « chefs martyrs » exaltés qui préparaient un autre truc sanguinaire….

    cette frappe n’a absolument rien réglée….

    1. Jehan Lambert dit :

      @lechatderuelle
      HS Je ne sais pas si je me trompe mais il me semble que ça fait longtemps qu’on vous a vu sur le blogue… 😊

      1. vous avez raison… cet été je suis dans l’arctique… alors le lien internet est souvent approximatif… alors quand il est bon et que je peux lire le blogue, j’en profite!…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :