Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Liz Cheney a défié le chef des républicains à la Chambre des représentants en acceptant l’invitation de Nancy Pelosi de siéger au sein de la commission spéciale chargée «d’enquêter et de rapporter les faits, les circonstances et les causes liés à l’attaque de terrorisme intérieur du 6 janvier 2021». Kevin McCarthy avait menacé de priver tout membre de son groupe de son affectation à une commission régulière de la Chambre s’il acceptait l’offre de la présidente de faire partie de la commission spéciale sur l’assaut du Capitole.

Liz Cheney siège au sein de la prestigieuse commission sur les Forces armées. «Les responsables de l’attaque doivent rendre des comptes et cette commission spéciale s’acquittera de cette responsabilité de manière professionnelle, rapide et non partisane», a déclaré la représentante du Wyoming après sa nomination.

La Chambre a approuvé la création de la commission spéciale par 222 voix, dont celles de Cheney et de son collègue républicain d’Illinois Adam Kinzinger, contre 190 voix contre. Elle représente une solution de rechange à la commission d’enquête indépendante sur le 6-Janvier à laquelle les chefs de file républicains se sont opposés. Elle aura le pouvoir d’assigner des témoins ou d’exiger des documents.

D’autres membres que ceux annoncés aujourd’hui pourraient joindre la commission.

(Photo capture d’écran)

59 réflexions sur “Commission sur le 6-Janvier : Liz Cheney défie son chef

  1. Haïku dit :

    Oups, la chicane de famille va pogner !!

    1. Robert Giroux dit :

      La chicane de famille va s’intensifier, vous voules dire !

    2. gl000001 dit :

      Une famille de requins, on appelle ça un banc de requins 🦈🦖🦈🦖🦈 (J’ai ajouté des dinosaures. On comprend pourquoi 😉 )

  2. jeanfrancoiscouture dit :

    «,,,la chicane de famille va pogner !!»»

    Je dirais plutôt qu’elle va continuer et s’amplifier. Comme d’habitude, le «parrain» (mes excuses Don Corleone) va tempêter, injurier, menacer et ses suiveux d’élus vont tâcher de rendre la vie encore plus difficile à Liz Cheney. Mais «Quid novi sub sole republicani?».

    1. Sueurs dit :

      Liz Cheney a de la colonne vertébrale et est capable de prendre ses décisions sans être le mouton qu’on aimerait qu’elle soit, elle a l’étoffe d’une présidente apte à être impartiale et ne passe laisser influencer par la partisanerie, elle a toute mon admiration même si elle est républicaine.

    2. Jean Létourneau dit :

      J’en perds mon latin mais la traduction automatique donne ceci:
      « Quelles nouvelles y a-t-il sous le soleil, républicains ? « 

      1. jeanfrancoiscouture dit :

        @Jean Létourneau; Cela peut aussi se dire «Quoi de nouveau sous le soleil…» Un peu l’envers du (Nihil novi sub sole) soit «rien de nouveau sous le soleil». In fine, en ce qui a trait aux Républicains, peu importe la version que l’on choisit, la conclusion c’est qu’avec ces gens-là, c’est toujours la même chose: la poisse.

  3. Les Qanon on deja enlever Mme Cheney de sa position de leader #2 des Ripous.
    Pour eux elle fait partie des traitres.

    Pour eux, qu’elle fasse partie des enqueteurs est assez pour discréditer le résultat l’enquete comme étant  »une histoire inventer pour attaqué l’abominable ».

    Anyway, ils s’accrocheraient a n’importe quel argument farfelu, sans aucun sens, pour faire l’autruche sur quel que soit le résultat de quelque enquete que se soit.

  4. Layla dit :

    De ce que j’ai compris, Nancy Pelosi peut en nommer huit sur ce comité et McCarthy cinq, et elle fait quoi …elle nomme une républicaine.👏

    Elle peut même mettre son veto sur les représentants de K. McCarthy, je n’ai aucun doute qu’elle ne prendra pas un malin plaisir de le faire mais seulement dans des nominations qui seraient aussi risibles que Marjorie Taylor Greene et qui pourrait l’en blâmer.

    1. Achalante dit :

      C’est effectivement un beau coup de Mme Pelosi, dans cette optique. Si M. McCarthy ne nomme personne, la commission arrivera probablement avec un verdict unanime bi-partisan. Si il nomme ses cinq délégués, les Démocrates ont encore la majorité des voix, peu importe la décision de Mme Cheney, bien sûr, mais si Mme Cheney « rentre dans le rang », il pourra alors prétendre que la commission est partisane. (Et il ne pourra plus démettre Mme Cheney de son

      Alors soit il accepte de n’avoir pas voix au chapitre, soit il joue un coup de dé. J’ai l’impression de voir Mme Pelosi agiter un bout de ficelle au nez de « Grumpy Cat » McCarthy.

      1. Layla dit :

        @Achalante
        Si K. McCarthy choisit de ne nommer personne il va juste arriver deuxième, il pense pouvoir jeter le blâme ainsi sur les démocrates mais c’est sans compter qu’en fin stratège elle saura nommer des gens très crédibles.

    2. MarcB dit :

      Quoique ce pourrait être intéressant d’avoir MTG membre de cette commision. Ses questions seraient tellement décousues et disjonctées, qu’elle démontrerait une fois de plus son incompétence. Mais bon, ce ne serait probablement pas très constructitif, malgré du bon matériel pour SNL et les « late night talk show ».

      1. Madalton dit :

        Elle pourrait dire comment elle a fait visiter le Capitole aux rebelles les jours précédents.

  5. Apocalypse dit :

    On peut facilement trouver des raisons de critiquer Liz Cheney, mais une fois de plus, elle montre une belle, et rare, indépendance d’esprit chez les républicains.

    Liz Cheney 👍👍👏👏

    1. A.Talon dit :

      Ms Cheney semble avoir le sens de l’Histoire. Elle ne tient pas, de toute évidence, à être décrite par la postérité comme étant membre d’une organisation séditieuse. Mais, disons-le franchement, elle tient surtout à préserver toutes ses chances d’être élue POTUS au cours des prochaines décennies. Et ce, quelque soit le parti qui lui servira de véhicule pour ce faire: ce qui reste du GOP ou un nouveau parti conservateur (relativement) modéré.

  6. Daniel Legault dit :

    Peut importe qui sera sur cette commission, pour les républicains, les résultats sont nuls en partant.

  7. Layla dit :

    Qui sont les personnes nommées par Nancy Pelosi sur ce comité.

    Président Bennie Thompson : Président du Comité de la sécurité intérieure
    Présidente Zoe Lofgren : Présidente du Comité de l’administration de la Chambre
    Président Adam Schiff : Président du Comité spécial permanent de la Chambre sur le renseignement
    Rep. Pete Aguilar , Commissions de l’administration de la Chambre et des crédits
    Rep. Liz Cheney , Comité des forces armées
    Représentante Stephanie Murphy, Comité des forces armées
    Représentant Jamie Raskin, Comités de surveillance et judiciaire
    Rep. Elaine Luria , vétéran de la Marine, Comités des services armés et de la sécurité intérieure.

  8. gl000001 dit :

    Tant mieux s’il n’y a pas trop de républicains car on mesure le QI d’un comité en prenant le QI le plus faible parmi les participants et en le divisant par le nombre de participants. Avec trop de républicains, le comité aura un QI trop faible. Il ne pourra même pas marcher et chiquer de la gomme en même temps 😉

    1. ProMap dit :

      Absolument. Simplement ajouter MTG avec son QI négatif de 125, ça vous trucide une moyenne sous la Barr légale acceptable pour une telle commission.

  9. Loufaf dit :

    McCarthy ne nommera personne. Il refuse de collaborer avec Mme Pelosi, sur ordre probablement du parrain.
    Si des républicains veulent faire partie de ce comité, ils le feront de leur propre chef. Alors combien seront- ils? Y a t’ il au moins 5 républicains avec assez de couilles pour défier McCarthy?
    J’ ai comme un doute….
    Mme Pelosi devra donc aller de l’ avant et se fera accuser par les reps de chasse aux sorcières et de travailler avec la gauche radicale.
    Du déjà entendu quoi!

  10. ProMap dit :

    Mme Pelosi a commis une erreur magistrale dans l’énoncé du mandat de ce comité. Elle a omis malicieusement volontairement le mot Benghazi.

    « Voilà pourquoi cette commission est horriblement partisane. » – McCarthy.

    1. Dekessey dit :

      MDR!!

      Ça pas été long!!

      Encore la faute des méchants démocrates qui n’ont pas voulu proposer une commission bi-partisane, hein chose?

      Hostie d’hypocrite.

      1. ProMap dit :

        Je m’excuse. J’aurais dû souligner le caractère humoristique de mon post. Cette histoire de Benghazi est fausse. Par contre, McCarthy l’a bel et bien déclaré partisane cette commission.

        Par ailleurs, lors de l’étude d’une commission bipartisanr au Sénat, on se rappelera que certains avaient ramené l’éternel Benghazi dans le décor.

  11. Dekessey dit :

    Moi j’ai juste hâte d’entendre McCarthy et les autres zombies critiquer Nanci Pelosi pour ne pas avoir créé une commission bi-partisane,,,

    1. Dès qu’il y a des démocrates dans la commission, les républicains vont crier à la partisanerie. La seule façon qui satisferait les républicains c’est s’ils faisaient l’enquête tout seuls. Ils nommeraient Hawley, Gosar, Gohmert, Cruz, MTG, Boebert, peut-être Johnson et le fan du tourisme dont j’oublie le nom. Et la conclusion serait que les démocrates sont responsables — avec Antifa, BLM et les FBI.
      Ou bien qu’il ne s’est rien passé.

      1. lanaudoise dit :

        Ben oui, c’était juste une petite visite de courtoisie avec guides touristiques.

    2. treblig dit :

      Si vous avez le temps, disons une quarantaine de minutes, écoutez le reportage vidéo du New-York Times qui décrit , minutes par minutes, sur l’ insurrection de 6 janvier. Du matériel pour un prix Pulitzer. Du grand journalisme.

      Après ce visionnement, vous ne pourrez que je pas comprendre comment un représentant républicain à pu qualifier le tout de visite touristique.

      Nous sommes le 1er juillet, donc 3 visites gratuites du New-York Times. Ça vaut la peine d’en utiliser une pour ce reportage vidéo.

      1. Haïku dit :

        treblig
        Effectivement, le reportage du NY Times est très percutant !

      2. lanaudoise dit :

        👍👍👍

      3. Layla dit :

        @trebling

        « Nous sommes le 1er juillet, donc 3 visites gratuites du New-York Times. Ça vaut la peine d’en utiliser une pour ce reportage vidéo. »
        Avec l’affaire d’Allen et une ou deux fausses manœuvres j’ai perdu mon accès gratuit de 3 visites.
        Si quelqu’un pouvait faire un copié collé j’apprécierais sinon je vais le mettre dans mes favoris pour le 1er août 😂

      4. Haïku dit :

        @Layla
        J’espère que ceci fonctionnera.

        *https://www.nytimes.com/2021/06/30/us/jan-6-capitol-attack-takeaways.html

      5. Layla dit :

        @Haïku
        Merci c’est gentil mais non cela n’a pas fonctionné mais j’ai passé par Apple et j’ai pu visionné la vidéo et prendre connaissance du texte.
        C’est l’horreur ce que c’est gardien de sécurité ont vécu pour ainsi dire à mains nues, sans casque, impensable tu mets un casque pour faire du vélo et tu affrontes une foule d’enragés sans casque.
        Pour avoir vécu des hold-up en rien comparable à ça, je pense à ces gens et ce qu’ils ont ressenti, ça laisse des traces très longtemps, juste le personnel des bureaux l’angoisse qu’ils ont dû ressentir en visionnant sur leur IPHONE ce qui se passait de l’autre côté des portes se demandant comment ça se terminerait.
        Moi si j’étais DT et/ou un de sa gang en visionnant ce reportage je me cacherais je n’aurais pas le front de faire des rassemblements. Honteux ces républicains.

      6. Mona dit :

        @treblig
        👍👍merci j’étais passée à côté

  12. Achalante dit :

    Inutile de commenter, bien sûr, q’il est « bizarre » que M. McCarthy refuse que des Républicains participent à cette commission. C’est comme si il ne voulait pas que la vérité soit officiellement reconnue… 🤪

  13. Comment est-ce que les ripous pourraient participé a une enquete sur une de leur action… autrement qu’en tant que témoins…

  14. Alexander dit :

    Faut pas faire de la basse politique ni être revanchard, mais la position de Cheney est courageuse.

    J’admire quelqu’un qui se respecte et respecte sa position, même chez l’adversaire.

    L’immense problème est que les républicains savent pertinemment bien ce qui s’est passé le 6 janvier, mais sont trop lâches pour faire en sorte que ça n’arrive plus.

    L’applaventrisme n’a pas de limite pour eux.

    Le parti avant le pays?

    On ne peut pas mettre continuellement les problèmes sous le tapis en se disant que, ce qu’on ne voit pas ne fait pas mal.

    Une autruche qui se cacherait la tête dans le sable se méritera un sérieux coup de pied au derrière qu’elle n’aura pas vu venir, mais qui sera pleinement mérité.

    1. gigido66 dit :

      À dorce de mettre tout sous le tapis, arrivera un jour où les républicains vont s’enfarger dans la bosse qu’ils auront eux- mêmes contribué à grossir…🤷‍♀️

      1. gigido66 dit :

        🤬à force…

  15. CBT dit :

    Si les républicains se trouvaient dans la même position que les démocrates, ils justifieraient leur enquête comme étant un exercice important pour le respect de la justice et le maintien de la démocratie.

    En s’opposant à cette enquête, ils ne se cachent pas de protéger un fou immoral et d’encourager ses délires de plus en plus détraqués, ils font aussi pire en se comportant comme lui. Incroyable que les américains, ceux qui sont normaux et intelligents, ne démontrent pas plus ouvertement une aversion envers eux.

    1. Layla dit :

      @CBT 13:02
      Vous dites « Si les républicains se trouvaient dans la même position que les démocrates, ils justifieraient leur enquête comme étant un exercice important pour le respect de la justice et le maintien de la démocratie. »

      Juste pour donner un exemple de ce qu’un imbécile-heureux juge essentiel.
      Il ne veut pas d’une enquête dans une affaire où il y a eu des victimes mais…lu sur politicususa

      « Kevin McCarthy demande à Devin Nunes d’enquêter sur les allégations de Tucker Carlson »
      On peut lire aussi…
      « Les républicains ne veulent pas enquêter sur l’attaque terroriste domestique contre le Capitole, mais ils trébuchent sur eux-mêmes pour pousser une théorie du complot Tucker Carlson sans fondement »

  16. gl000001 dit :

    HS : Joe Biden en Floride pour l’immeuble qui s’est effondré.
    https://www.lapresse.ca/international/etats-unis/2021-07-01/immeuble-effondre/joe-et-jill-biden-en-floride-les-recherches-suspendues.php

    De Santis « a ainsi remercié Joe Biden pour avoir « pris la mesure de cette tragédie dès le début ».
    Le 45 aurait dit « L’immeuble va se reconstruire miraculeusement lui-même au printemps lorsqu’il fera chaud ». Et n’aurait pas parlé des victimes

    1. steelgun dit :

      Est ce que Biden a lancé des rouleaux de Scott Towel aux survivants ?

  17. Layla dit :

    @Gl000001 13:10
    « L’immeuble va se reconstruire miraculeusement lui-même au printemps lorsqu’il fera chaud ». Et n’aurait pas parlé des victimes »
    😂

    1. Haïku dit :

      @gl000001
      Je seconde Layla ! 🤣🙊🙈🙉👍

  18. Gilles Morissette dit :

    Peu importe ce qu’on pense de Liz Cheney, elle démontre qu’elle a du cran et qu’elle fait passer les intérêts de son pays avant la partisannerie politique.

    Elle démontre également qu’elle ne se laissera pas intimider par les menaces de LA CHOSE et de sa horde ce CRAPULES.

    Elle a définitivement trop de classe pour le « Parti Répugnant ».

    Elle est intelligente, a le sens de la justice et veut connaître la vérité sur ce qui s’est passé le 6 janvier dernier.

    Toutes des qualités qui n’existent plus au sein d’un parti qui est devenu une secte d’adorateurs du Veau D’Or.

  19. Madalton dit :

    La semaine dernière, j’ai lu qu’un sénateur républicain demandait une enquête sur la participation du FBI dans l’insurrection. Branchez-vous! Ils ne veulent qu’une enquête restreinte sur le FBI, finalement.

    1. Ils acceptent toute enquête qui n’implique ni 45, ni aucun membre du parti, ni aucun suprématiste blanc.

  20. Madalton dit :

    Il me semble que le GOP a une chance en or de se débarrasser de Trump une fois pour toute après le 2e impeachment. Que les sénateurs républicains blâment Trump suite à cette enquête sur l’insurrection et qu’ils reprennent le contrôle du Parti. Comme ils sont trop peureux devant leur gourou, ils préfèrent se mettre la tête dans le sable.

    1. ProMap dit :

      Madalton – je ne comprends pas moi aussi. Six mois en politique, c’est une éternité. Alors, un an et presque une demi avant les mid-terms, c’est une triple éternité. Mais pour ce faire, il faut du courage pour decalisser l’ignoble de son trône, pour faire amende honorable et proposer un programme aux citoyens des USA.

      Beaucoup demander à des lâches, j’en conviens. Pas d’autre mot pour les qualifier.

    2. Jean Létourneau dit :

      Il semblerait qu’il tiens beaucoup de monde par les couilles…
      https://www.youtube.com/watch?v=7__mbMEh9rk
      Aussi, il demande aux adeptes de sa secte de contribuer à son PAC et de délaisser les autres modes de financement officiels du parti.
      Je reviens aux « midterms » qui vont ou pas sceller le sort de DJT.

  21. Stéphane dit :

    Liz Cheney, l’homme de la situation? 😉

  22. Apocalypse dit :

    HS – mais comme c’est plaisant de voir Donald Trump presqu’au fond du baril. Je vous passe cette vidéo de CNN où on a demandé à plusieurs historiens de qualifier les présidents des Etats-Unis. Donald Trump n’est pas dernier comme on aurait aimé, mais c’est tout juste 🤣; il est classé 41ième sur 45 ou 46. Voici le lien:

    *https://www.youtube.com/watch?v=8zz8j_MDbGc&ab_channel=CNN

    Historians ranked all the presidents. See where they have Trump

    A noter que Richard Nixon est dix(10) rangs au-dessus de Donald Trump; il a sans doute poussé un grand soupir de soulagement 🤣.

    Sans surprise, Abraham Lincoln est classé comme le meilleur.

    1. A.Talon dit :

      «Donald Trump n’est pas dernier comme on aurait aimé, mais c’est tout juste»

      On note que l’énergumène orangé n’a été précédé que par des architectes de la guerre civile. C’est tout dire. Je parie que Jefferson Davis, le seul et unique ‘président’ de la CSA, a une meilleure cote que lui auprès des historiens américains!

      «A noter que Richard Nixon est dix(10) rangs au-dessus de Donald Trump»

      Ce qui a sauvé Nixon, c’est que sa gestion de l’État était somme toute assez bonne. Nonobstant ses évidentes failles de personnalité ayant entraîné l’affaire du Watergate, Nixon demeurait un véritable homme d’état, expérimenté et modéré.

  23. jeani dit :

    Mme Cheny, traître à trump, du point de vue des républicains, ultrapartisans de la chose.

    Les républicains, avec Mccarthy, Mcconnell, Graham, Taylor Green, etc, traîtres à la nation, pour toutes personnes sensées.

  24. ghislain1957 dit :

    Hors sujet mais vous comprendrez:

    Allan Weisselberg, le CFO de Trump Org, arrive au tribunal les mains menottées.

    https://twitter.com/Acyn/status/1410663122956734464

    1. A.Talon dit :

      Ce n’est pas hors sujet. Je dirais même qu’on est en plein dans dedans. Ne parle-t-on pas de la même organisation mafieuse qui tente de confisquer sa démocratie au peuple américain depuis le 4 novembre dernier?

  25. Apocalypse dit :

    HS – une nouvelle qui ne va pas plaire aux participant(e)s sur ce blogue. La Cour Suprême se mêle des restrictions pour le vote aux élections et ça ne va pas dans le sens qu’on aurait souhaité, que les démocrates auraient souhaité:

    *https://www.youtube.com/watch?v=KYcqJ4K7DAY&ab_channel=ABCNews

    Supreme Court: Arizona restrictions don’t violate Section 2 of Voting Rights Act

    Au Canada, au Québec, on fait tout pour avoir la plus grande participation possible aux élections, mais aux Etats-Unis, on place des restrictions et plusieurs ne voient pas de problème. Diable que ce pays est troublant. 👿

  26. A.Talon dit :

    «d’enquêter et de rapporter les faits, les circonstances et les causes liés à l’attaque de terrorisme intérieur du 6 janvier 2021»

    Pourquoi tant de pudeur à nommer les vraies affaires? Le 6-Janvier, c’était bien entendu du terrorisme intérieur, comparable par son envergure à l’Attentat d’Oklahoma City en 1995, mais c’était surtout une véritable tentative de COUP D’ÉTAT. Voilà qui rend la chose autrement plus dommageable et dangereuse aux plans politique et constitutionnel. C’est l’état de droit et la liberté démocratique aux États-Unie qu’on a directement voulu détruire le 6 janvier dernier. Pas une simple lubie de survivalistes exaltés…

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :