Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Les démocrates ne devraient pas avoir de mal à conserver ce mardi le siège de l’ancienne représentante du Nouveau-Mexique Deb Haaland, qui a démissionné pour accepter le poste de secrétaire de l’Intérieur au sein de l’administration Biden. Après tout, Joe Biden a battu Donald Trump par 23 points de pourcentage en novembre dernier dans l’ancienne circonscription de Haaland, qui inclut Albuquerque, la plus grande ville de l’État. Mais le parti de Nancy Pelosi ne tient rien pour acquis à l’occasion de cette élection spéciale.

«Cette course est la plus haute priorité pour nous», a déclaré la présidente de la Chambre des représentants à près d’un millier de militants progressistes nationaux lors d’une conférence téléphonique jeudi soir dernier. «Toute victoire est bonne, mais nous voulons une belle victoire décisive.»

Cette victoire décisive est nécessaire aux démocrates pour deux raisons. Elle encouragerait certains représentants à repousser l’heure de la retraite, au moment où les chances des républicains de conquérir la majorité à la Chambre en novembre 2022 semblent bonnes, voire excellentes. Et elle contribueraient à amoindrir l’impact d’un message que les républicains voudraient bien pouvoir répéter jusqu’aux élections de mi-mandat.

Ce message consiste à lier (faussement) le Parti démocrate au slogan de certains militants du mouvement Black Lives Matter sur le définancement de la police. Message qui pourrait être d’autant plus porteur que le taux d’homicides a augmenté dans plusieurs autres villes américaines, dont Albuquerque.

La candidate démocrate, Melanie Stansbury, a nié être en faveur du définancement de la police, ce qui n’empêche pas son rival républicain, Mark Moores, de continuer à prétendre le contraire. Moores, faut-il préciser, reconnaît que Joe Biden a remporté l’élection présidentielle de 2020. Mais il est plus vague lorsqu’on lui demande si Donald Trump est encore le leader du Parti républicain. «Je pense qu’il y a plusieurs leaders au sein du parti», dit-il.

À surveiller, donc, la marge entre les deux candidats…

(Photos Facebook)

29 réflexions sur “Une élection spéciale à surveiller au Nouveau-Mexique

  1. Mouski dit :

    Monsieur Hétu, lorsque vous écrivez que les repus ont des bonnes chances de reconquérir la chambre des représentants en 2022, je ne peux y croire. Vous portez ombrage, sans le vouloir bien sûr, à la magnifique victoire du Canadien hier.

    1. Richard Hétu dit :

      Le Canadien l’a emporté, même si les chances des Leafs de gagner étaient bonnes, voire excellentes…

      1. jcvirgil dit :

        C’est vrai que les Leafs étaient les grands favoris ;En tant qu’ex chroniqueur sportif dans une autre vie…vous savez surement que durant les séries pour paraphraser une maxime célèbre du baseball où *The name off the game us pitching*, au hockey *the name off the game is goaling* !

        Carey Price en a goalé toute une !

      2. monsieur8 dit :

        Pourquoi on ne parle pas des « Leaves », au lieu des Leafs?

        Quelqu’un sait?

      3. gl000001 dit :

        Le vrai nom, c’est Maple Leaf. C’est peut-être juste les québécois qui disons « les leafs ».

      4. gl000001 dit :

        Woah. Je me trompe. C’est bel et bien Maple Leafs !! Je cherche …

      5. gl000001 dit :

        Voila : Quora :
        Because they were named after the Maple Leaf regiment of the Canadian Army. Since Maple Leaf is a proper noun, the correct plural is Maple Leafs, not Maple Leaves. … History has it that Conn Smythe named the team after the Maple Leaf badge worn by soldiers in the Canadian Army during World War I.

        Parce qu’ils portent le nom du régiment Maple Leaf de l’Armée canadienne. Puisque Maple Leaf est un nom propre, le pluriel correct est Maple Leafs, pas Maple Leaves. … L’histoire raconte que Conn Smythe a nommé l’équipe d’après l’insigne de la feuille d’érable porté par les soldats de l’armée canadienne pendant la Première Guerre mondiale.

        L’anglais peut-être compliqué comme le français des fois !!

      6. Madalton dit :

        @monsieur8,

        Le nom est en référence à l’insigne de la feuille d’érable sur les uniformes des soldats de la 1ere guerre mondiale.

        https://www.reddit.com/r/hockey/comments/90492t/til_its_the_toronto_maple_leafs_and_not_the_maple/

      7. monsieur8 dit :

        @madalton et GL…01: merci !!

      8. NStrider dit :

        J’aime bien l’analogie, dans le mille de l’imaginaire québécois, faisant état à la fois de l’ampleur du défi et et de la faible probabilité de succès des négligés.

    2. gl000001 dit :

      Les Canadiens ont arrêté de faire des passes à Laveuglette et ils se sont laissés entrainer par Moe Mentum. Un bon petit joueur !!

      1. simonolivier dit :

        Lavauglette est sur la liste des blessés.

  2. gl000001 dit :

    « ce qui n’empêche pas son rival républicain, Mark Moores, de continuer à prétendre le contraire.  »
    Qui la fait la chasse aux sorcières avec leurs mensonges ? 😉
    Toujours les mêmes. Comme des jolis petits pantins, ils répètent les mantras de leurs « leaders » !!

    1. Jean Létourneau dit :

      Tout à fait !
      Ressasser sans cesse ces sottes insanités pour qu’elles finissent sensées dans la citrouille des suiveux de Fox Nuisible, OANon ou NewsMIn

  3. Carl Poulin dit :

    …Je pense qu’il y a plusieurs leaders au sein du parti…
    On veut des noms!

    1. March dit :

      L’orange, McConnel, Cruz, DeSantis, Hawley, etc.

      Plusieurs leader, mais tous des leaders négatif.

      Un leader peut être positif ou négatif, le gop est rempli de leader négatif, c’est ce qui est pathétique.

      1. On dirait plutôt des lead-ers, des plombeurs.

      2. Haïku dit :

        Richard Desrochers
        Hé hé hé ! 😉

  4. Loufaf dit :

    Le  » defund the police » a fait perdre des sièges aux démocrates à la chambre, alors les reps font user cette formule  » gagnante » , jusqu’à la corde.
    Il faudra démentir sans relâche pour qu’ enfin, tout le monde comprennent que ce n’ est bas le but des démocrates.
    Cette élection est peut-être un bon test pour les prochaines à venir.

  5. senorflash dit :

    Je ne comprends PAS, comment les gens peuvent encore voter républicain. Ils avaient une épidémie ultra mortel qui se résorbe, ils avaient une guerre civile entrain de bouillir et elle se résorbe, ils avaient une économie extrêmement volatile et elle se stabilise, ils avaient aucun appuie de leur gouv maintenant ils en ont…. et tout ça en même pas un an… et ils pensent encore voter Républicain?

    1. anizev dit :

      d’ordinaire les gens votent avec leurs pieds, canadiens et québécois compris

      1. gl000001 dit :

        Et aux USA, ils se laissent influencer par leur Q (anon).

      2. ProMap dit :

        gl000001 – LOL. Comme toujours, vous n’en manqué pas une!

      3. ProMap dit :

        misère, « vous n’en manquez.. ». Elle est où la caféine, elle est où?

  6. Gilles Morissette dit :

    Pendant ce temps, LA CHOSE a laissé savoir à des proches qu’il reviendra à la MB en août prochain et qu’il sera réinstallé comme président.

    (Lire le tweet de M. Hétu à ce sujet).

    L’état de santé mentale de cet individu continue de se détériorer à Vitesse Grand V.

    À ce stade-ci, la psychiâtrie ne peut plus rien faire pour lui.

    Il est IRRÉCUPÉRABLE !!

    Il faut l’enfermer et jeter la clé de la cellule dans la fosse sous-marine la plus profonde qui soit.

    Quand à cette élection, l’identité du vainqueur ne fait pas de doute.

    Cependant, il sera intéressant de surveiller la marge séparant les deux candidats.

    On aura alors une bonne idée des effets pervers de la propagande pernicieuse et mensongère des « Républichiants ».

  7. À propos de Maple Leaf(s)
    Ce que je comprends, c’est que 1) le pluriel de leaf et leaves, on est d’accord 2) Maple Leaf pour l’insigne ou l’équipe, n’est pas Maple (complément)+ Leaf, mais un nom composé qui se comporte comme une unité.
    Ce que je ferais si on parlait de biscuits Feuille d’Érable, je dirais que je mange des Feuille d’érables (quoique je ne sais pas si la marque n’est pas Feuilles d’érable(s), auquel cas je n’ai rien dit)

    1. Ignorez cette intervention, en tout cas la dernière partie, en français on ne mettrait pas de pluriel à la marque.

    2. gl000001 dit :

      C’est bizarre en effet. S’il y a trois Richard dans un groupe et je dis « Les trois Richard, venez ici » Je ne mets pas de S à Richard en français.

      1. NStrider dit :

        Ça dépendrait de la hauteur de leur compte en banque 😉

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :