Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

L’opposition à une «immigration massive» est un prérequis mais elle ne permet pas à elle seule à identifier un suprémaciste blanc. Après tout, l’expression «immigration massive» peut n’être qu’un tic langagier servant à exprimer une préférence à l’accueil d’un nombre moins élevé d’immigrants, position qui peut se défendre. Mais les fondateurs de l’«America First Caucus», nouveau groupe parlementaire républicain de la Chambre des représentants, se trahissent lorsqu’ils font référence à un héritage mythique vanté autant par les défenseurs de l’esclavage que par les membres du Ku Klux Klan. Dans un document de sept pages, ils stipulent que les États-Unis sont fondés sur «un respect commun des traditions politiques spécifiquement anglo-saxonnes».

L’America First Caucus compte parmi ses premiers membres quelques-uns des représentants les plus trumpistes du groupe républicain à la Chambre : Marjorie Taylor Greene (Géorgie), Paul Gosar (Arizona), Barry Moore (Alabama) et Matt Gaetz (Floride), entre autres. Selon plusieurs historiens, analystes et même des élus républicains, leur référence à des traditions «anglo-saxonnes» est ce qu’on appelle aux États-Unis un dog whistle, procédé rhétorique qui permet d’être compris par une frange particulière de la population, en l’occurrence les nationalistes ou les suprémacistes blancs, sans trop froisser les autres.

L’historienne Heather Cox Richardson rappelle que le concept de la supériorité «anglo-saxonne» remonte au Moyen-Âge et se nourrit de mythes ayant pour cadre un «passé imaginaire». Il a pris racine chez les Blancs du Sud des États-Unis avant même la guerre de Sécession et servi à justifier la conquête de l’Ouest aux dépends des peuples indigènes et mexicains.

L’historien Kevin Kruse note de son côté que les dirigeants du KKK avaient l’habitude d’établir un lien entre les «principes anglo-saxons» et le maintien de la supériorité de la race et de l’héritage de la liberté. Il en donne un exemple parmi d’autres :

Il est évidemment tentant de conclure en reconnaissait que les membres de l’America First Caucus ne forment qu’une petite minorité au sein du groupe républicain à la Chambre. Mais cette minorité jouit désormais d’un puissant mégaphone sur Fox News, notamment durant l’émission quotidienne animée par Tucker Carlson, qui défend ces jours-ci la théorie du grand remplacement.

Il est à noter que le chef des républicains de la Chambre, Kevin McCarthy, a senti le besoin de dénoncer le nouveau groupe sur Twitter vendredi soir :

Mais le représentant McCarthy est lui-même coupable de complaisance à l’égard de l’homme dont les membres de l’America First Caucus disent s’inspirer : Donald J. Trump.

Comment reconnaître un suprémaciste blanc? L’opposition à une «immigration massive» est un prérequis. Pour le reste, ça peut changer d’un pays à l’autre, même si les références à un passé mythique sont rarement absentes.

(Photo Getty Images)

132 réflexions sur “Comment reconnaître un suprémaciste blanc

  1. NStrider dit :

    version étasunienne de la mythique race aryenne, chère à une frange
    Un mythe véhiculé à tort, basé sur des mensonges, érigé en fait à force d’être répété dans les livres d’histoire utilisés au « high school ».
    Mythe qui se décline sous de multiples versions dont l’imbuvable exceptionnalisme américain qui explique,entre autres, leur attitude impérialiste.
    Tout ces petits et grands mensonges acceptés à répétition,ont formé la psyché collective actuelle.
    Il ne faut donc pas s’étonner de voir ressurgir publiquement sans leurs cagoules blanches ces idée de la suprématie blanche.

    1. Mona dit :

      Encore fois d’accord @NStrider et merci aussi pour cette analyse de Mr Hetu.

      Il faut étudier le IIIeme Reich pour comprendre la dangerosité (même dans des états démocratiques, d’avant garde comme était l’Allemagne de 1933 ) de ces manipulations de masse qui jouent sur des libérations de parole, sur des peurs de perdre des privilèges, sur des références apparemment scientifiques de pureté associé à des mythes de supériorité légitime justifiant l’injustifiable, sur des intérêts et la destruction systématique de toute universalité humaine.

      Je vous mets en annexe une conférence d’un des meilleurs historiens actuels du IIIeme Reich, Yoann Chapoutot : « La révolution culturelle ».

      On en sort pas indemne tant les similitudes sont grande avec cette frange (sans r) du parti republicain.

      1. Guy LB dit :

        @ Mona : 👍
        Un grand merci de nous avoir fait découvrir (en tout cas, pour moi) ce documentaire.

      2. chicpourtout dit :

        @Mona
        Merci pour ce lien instructif 😉

      3. jeani dit :

        @Mona

        Chez nous, une série « Les grands reportages » a,entre autres comme sujet, le petit moustachu: Chroniques d’un dictateur.

        Incroyable de voir que ce petit personnage ait pu contrôler tant de personnes. Plusieurs similitudes avec ce qui se passe plus au sud et ce qui se passait avec son élève à la tête jaune pisse.

        Merci pour votre partage!

      4. Mona dit :

        Vous avez raison @jeani c’est comme si un minable avec une énergie incroyable, une grande gueule, une absence de morale structurelle…réussissait à aglutiner un groupe d’hommes cyniques, qui enfin peuvent défendre leurs intérêts et privilèges, et enfin exploiter les ressources…qui leur sont dues, de droit.
        😡

      5. Layla dit :

        @Mona
        Vous dites « On en sort pas indemne »

        J’en suis rendue au dérapage des tribunaux populaires de la résistance qui sont devenus aussi sauvages que l’occupant. Il me reste 30 minutes à visionner, peut-être demain. Bien que je sois assez bouleversée je vous dis merci c’est très parlant.

      6. Mona dit :

        @Layla vous soulevez un problème essentiel face aux excès des humains: comment garder son sang-froid, appliquer à ceux qui ont bafoué les droits ou pire, un traitement respectueux des droits.
        Dans l’émotion c’est un problème majeur : ne pas se transformer en vengeur, en bourreau…d’autant que « l’ennemi » sait réinterpréter les événements aux fins de se justifier.
        Je compte beaucoup sur Biden en ce sens, il sait cela. Cette corde raide qui répond à des contraintes légitimes mais contradictoires.

        En tout cas merci de visionner l’intervention de Yohan Chapoutot.
        Je crois en l’intelligence et en la transmission du savoir, ce que je ressens avec beaucoup d’entre nous sur le blogue de Mr Hetu, et je suis heureuse d’y apporter ma petite contribution avec vous.

        Après tout, la Société…c’est nous tous ! Un petit groupe d’hominidés qui devraient agir ensemble pour leur survie commune et le bien commun ⚘

      7. Guy LB dit :

        @ jeani : 👍 Bonne observation !
        Comme vous le dites, les parallèles entre Toupet Épais l’irritant et le petit moustachu irrité sont frappants, tant dans leur personnalité tordue que dans la soumission des trouillards qui les entouraient et qui ont accepté de se soumettre à leurs divagations. Pour parler d’Hitler, on est renversé que des militaires de carrière, formés à l’art de la guerre, aient accepté de suivre aveuglément les directives de ce commandant d’opérette, dont ils s’accordaient pourtant, à ce qu’affirme le reportage, à reconnaître l’incompétence et l’amateurisme. Idem pour Toupet T., quoique les champs d’incompétence aient été différents, et quand même moins mortels.

      8. Guy LB dit :

        @ Mona et jeani : 🥺
        Si vous avez un peu de misère à suivre mes commentaires sur cet aparté, je vous comprendrai. J’ai un peu tout mélangé, parce qu’après avoir écouté celui suggéré par Mona, j’en ai écouté un autre de la même chaîne, sur YouTube, qui traitait de la bataille de Caen, dans lequel on parlait plus spécifiquement des interventions directes (et connes) du Führer erratique. Désolé.

      9. Mona dit :

        @Guy LB No problemo et même au contraire. On en est tous là quand on cherche à comprendre 😉… ce qui reste l’essentiel (et l’intérêt de ce blogue) 🌞

    2. Guy LB dit :

      « Il ne faut donc pas s’étonner de voir ressurgir publiquement sans leurs cagoules blanches […] »
      Vous n’avez pas mentionné leurs croix de feu, dont l’odeur de soufre accompagne leurs idées surgies d’une époque honteuse qu’on croyait pourtant révolue. Quelle dévolution pour un pays qui se disait pourtant à l’avant-garde de la civilisation !

      Les USA vont mettre longtemps à se remettre de la dévastation causée par le passage de Trump à la Maison-Blanche.

      1. chicpourtout dit :

        Oui @Guy LB
        Ce passage restera dans l’inconscient collectif. Le plus dangereux est que d’avoir eu ce personnage durant 4 ans les bercent d’une certaine illusion, celle de la stabilité.
        Tous les citoyens qui élisent des dictateurs (même ceux qui le savent dans leur fort intérieur) sont bernés en se disant « nous serons tout de même administré avec une certaine constance. Pour eux, cela équivaut a de la stabilité et cela les rassurent. C’est leur « moindre mal ». Ils sont prêts à fermer les yeux sur « l’excentricité » de leur dirigeant qui finira par exiger la loyauté à tous.
        Dans ce portrait standard de dictateur celui-ci finalement ne va que s’entourer que de sa famille en qui il fait confiance et finira par sombrer dans la folie. C’est le scénario remarquer chez tous les dictateurs (notamment de l’autre côté de l’océan).
        Pour vous le confirmer, je vais vous retrouver la référence bibliographique récente à cet effet et l’ajouter en réponse à ce partage. Un livre et une analyse fort intéressante à découvrir.

      2. chicpourtout dit :

        Complément d’information: «Tyrans d’Afrique : les mystères du despotisme postcolonial», de Vincent Hugeux, chez Perrin.
        Il réalise 10 portraits de dictateurs connu.

      3. Guy LB dit :

        @ chicpourtout : 👌
        Intéressante réflexion, et intéressante découverte : « ce portrait standard de dictateur ». Je n’avais jamais pensé qu’il puisse exister pareil stéréotype.
        Merci pour les références aussi.

      4. chicpourtout dit :

        Grand plaisir! Un blogue c’est fait pour cela aussi. Bonne lecture.

  2. ghislain1957 dit :

    « …Kevin McCarthy, a senti le besoin de dénoncer le nouveau groupe sur Twitter vendredi soir… »

    Kevin McCarthy n’a plus aucune crédibilité, surtout après s’être rendu à Merde-A-Lago embrasser la bague du parrain, le raciste en chef du GQP.

    1. Dekessey dit :

      Cette larve anti-démocratie n’a pas été élu chef de la minorité répourricaine pour rien.
      Kevin-Sedition-McCarthy a appuyé la candidature de Marjory Traitor Greene, il a participé activement à promouvoir le mensonge de l’élection truquée, il a été un des 126 signataires de l’amicus brief, et le 6 janvier il a voté contre la certification de la victoire de Biden.

    2. ProMap dit :

      McCarthy est très précis dans son énoncé. Il a écrit : « not nativist dog whistles. ». et non « not nativist Bulldog whistles. » Je réfère évidemment au best meilleur ever Bulldog de l’univers.

    1. treblig dit :

      Mon nom de famille, très courant au Québec, à été repéré pour la première fois au moyen-âge, en Suisse alaménique ( de langue allemande). Ben voilà, j’ai aussi de la famille qui remonte à loin. Peut-être que je suis un peu aryen, la race des seigneurs, sans le savoir.

      Ouin pis? Mon ancêtre québécois était un simple cultivateur comme la majorité du peuple a cette époque. Et ça me vas parfaitement.

      1. Achalante dit :

        Ah, mais puisque votre ancêtre cultivateur venait de Suisse, un pays bien blanc, aux cheveux blonds (on va dire), etc., alors il était un meilleur cultivateur qu’un autre qui vient d’Afrique et dont les ancêtres cultivaient le sorgho depuis plus longtemps encore.

        (Gros sarcasme, bien sûr.)

      2. Guy LB dit :

        oupse ? … alaménique >>> alémanique ???
        surtout s’il y a du Suisse là-dessous.

    2. Guy LB dit :

      @ Superlulu : c’est faire trop d’honneur à ce personnage
      un peu (?) détraqué que de nous inviter à regarder sa photo, surtout dans cette attitude triomphante.

  3. jeani dit :

    Que reste-t-il d’une girouette comme mccarthy qui donne son opinion selon le sens du vent du moment.

    Il a déjà pris position en se rendant à marde-à-lago pour se protester devant son « fourreur ». Quelle crédibilité peut-il avoir?

    Pour ce qui est de gaetz, s’il s’implique c’est qu’il doit espérer y rencontrer des mineures. Et ces mineures ne travaillent certainement pas dans les mines.

    1. Dekessey dit :

      Ouch!
      😁

    2. ProMap dit :

      Gaetz cherche des poignées partout. Compréhensible, lorsque, dans les sables mouvants, vous en êtes rendu à étirer le cou pour respirer. Les seules poignées qui lui restent sont dans le dos de cette fange républicaine.

  4. Eau froide dit :

    L’université ou j’enseigne aux E.-U. a comme nom d’équipes sportives (football, soccer, etc.) « the Saxons ». Combien de temps avant que ce nom soit remis en question?

    1. Guy LB dit :

      @ Eau froide : en effet, ce nom devrait susciter l’ire des
      partisans de la rectitude tous azimuts dans pas longtemps. Pourtant, c’est un très beau nom, qui suggère un riche passé historique et qui s’associe bien à ce qu’est une université. Quand on en sera rendu à interdire l’usage des mots blanc, brun, noir et saxon, il faudra bien se résoudre à monter aux barricades pour se porter à la défense du dictionnaire…

  5. marie4poches4 dit :

    Les élections de 2022 vont en dire long sur l’avenir des USA.

  6. ProMap dit :

    Quand même aberrant de lire dans la même phrase « supremacy » et « liberty »

    « may we hope to maintain the supremacy of the race, and to perpetuate our inheritance of liberty. »

    Mettons qu’on ne s’enfarge pas dans les fleurs du tapis.

    Problème d’éducation, j’imagine.

    1. Guy LB dit :

      @ ProMap : je crois deviner que leur compréhension
      du mot liberté n’est pas la même que la vôtre, et je crains que leur notion restrictive qu’ils ont du mot ne soit pas corrigible même par l’éducation.

      1. Achalante dit :

        Il s’agit, bien évidemment, de leur liberté d’asservir les autres.

  7. Stéphane dit :

    Réagir avant « le grand remplacement » annoncé.

    Siffler au chien à l’aide d’un puissant mégaphone revient à crier au loup.

    Comment reconnaître un suprémaciste blanc? Dans sa peur, qui s’apparente à celle du chien qui jappe.

  8. Gilles Morissette dit :

    Kevin McCarthy constitue le parfait exemple du politicien hypocrite qui parle « des deux côtés de la bouche ».

    D’un côté, il dénonce les membres du « Freedom Caucus » pour leur intolérance. De l’autre côté, il se prosterne devant « DiaperDon » qui est en quelque sorte le maître à penser de ces salopards afin de le vénérer et de recevoir sa « bénédiction ».

    On a vu des comportements identiques dans des films ou des séries de gangsters comme « The Sopranos », « The Godfather », « The Goodfellas », etc. Baiser la bague du « Godfather » en guise de soumission.

    On n’a qu’à regarder ceux qui composent ce groupe pour constater qu’on a affaire à ce que la politique a de plus laid, de plus sale, de plus répugnant à offrir à la société américaine.

    Ces gens, bien que peu nombreux, représentent un courant que les dirigeants auraient tort de sous-estimer.

    Ils sont dangereux, violents (on a eu la preuve le 6 janvier dernier) et propagent la haine, l’intolérance, le fanatisme, la xénophobie.

    Cessons de nous fermer les yeux et regardons la réalité en face.

    Ces fanatiques représentent la plus grande menace à la sécurité intérieure des USA.

    1. ProMap dit :

      Gilles Morissette – Votre correcteur vous a joué un tour. Vous vouliez certainement écrire « … des deux côtés de sa couche. ».

      1. Haïku dit :

        ProMap
        Ayoye !!! 🤣😂👌

    2. Guy LB dit :

      @
      « Cessons de nous fermer les yeux et regardons la réalité en face. »
      Ce nous, c’est qui ? Nous, de ce blogue, ne sommes qu’observateurs de la scène américaine, de l’Amérique dans tous ses états comme le dit si astucieusement Richard Hétu, nous ne sommes pas américains. Votre appel à l’éveil des consciences ne s’adresse peut-être pas aux bonnes personnes. Les gérants d’estrade ont rarement l’influence qu’ils s’imaginent sur l’issue de la rencontre.

      1. Achalante dit :

        Malheureusement, ces idées ont commencé à déborder un peu partout. Ici avec les conservateurs (avez-vous vu la nouvelle comme quoi une organisation ultra-conservatrice chrétienne a forcé Développement et Paix à briser ses collaborations avec des organismes féministes, pro-choix, pro-gains?), Marine Le Pen en France, et d’autres en Europe? Personne d’entre nous ne devraient se croire à l’abri; il suffit d’une personne un peu plus charismatique (je vous l’accorde, je ne le vois pas non plus dans ce type, mais certains buvaient ses paroles) pour que tout bascule.

        Trudeau n’est pas parfait, mais malgré ses défauts jamais je ne voterai conservateur. (Bon, je vote Bloc de toutes façons, parce que je pense que le meilleur moyen de garder un gouvernement honnête, c’est qu’il soit minoritaire. Je *pourrais* voter NPD, a besoin. Plus on enlève de sièges aux deux grands partis, plus ils doivent mettre de l’eau dans leur vin.)

  9. Capitaine B dit :

    McCarthy est bel et bien un raciste. Il est simplement trop pissou pour laisser tomber la cagoule!

  10. jeanfrancoiscouture dit :

    La prétendue supériorité anglo-saxonne si bien illustrée par les agissements britanniques un peu partout sur la planète, y compris au Canada, ne sont pas les seules manifestations de ce type de prétention arrogante.
    La colonisation de l’Amérique du Sud par l’Espagne et le Portugal de même que la colonisation de l’Afrique par ces deux-là et ainsi que par la France sont de la même farine. Même l’Église catholique y participa activement par le traité de Tordesillas signé en 1494 entre l’Espagne et le Portugal et issu de la bulle Inter cætera du pape Alexandre VI de 1493 portant sur le partage des terres du Nouveau Monde. Nous sommes ici loin du monde anglo-saxon.
    Les religions, toutes les religions, avec leur manie de considérer comme inférieurs les humains ne partageant pas leurs croyances fondatrices , le tout indépendamment de la couleur de la peau, font aussi partie intégrante du problème.

    1. gl000001 dit :

      A lire : le livre noir du Canada anglais de Normand Lester.

    2. Guy LB dit :

      @ jeanfrancoiscouture : 👌👌👌 👏👏👏
      Comme j’aime cette mise au point ! L’impérialisme n’est pas, en effet, l’apanage d’un seul pays, d’un seul système politique, ou d’une seule forme de pensée. Il est essentiel de ne jamais perdre cela de vue.

  11. xnicden dit :

    «un respect commun des traditions politiques spécifiquement anglo-saxonnes».

    Quel journaliste va demander à un de ces preux chevaliers de décrire ces traditions politiques spécifiques, Chris Wallace peut être? Bonne chance pour avoir une réponse.

    Cela dit, une petite recherche me montre que beaucoup de médias américains n’ont pas repris dans leur manchette le terme « politiques ». Comme l’AP qui titre: « New conservative group would save « Anglo-Saxon » traditions ». On peut présumer que Greene et cie en sont bien heureux.

    1. Guy LB dit :

      @ xnicden : ne croyez-vous pas que les médias qui ont fait leurs manchettes
      du raccourci « Anglo-Saxon » ont plutôt visé en plein dans le mille ? Il y avait bien sûr le côté pratique : une manchette se doit d’être brève et frappante. Mais je crois personnellement que Greene et comparses n’ont inséré le mot ´politique’ dans leur agenda que pour en adoucir le ton, en arrondir les coins, faire moins peur. Utiliser ce terme, ça n’était qu’une façon de rester politiquement corrects. Ce qu’ils veulent vraiment faire passer comme message, c’est ce que disent les manchettes.

      1. xnicden dit :

        Totalement d’accord avec vous.

        Je prévois que Greene et ses camarades vont jouer aux vierges offensées en se plaignant que les méchants usent de raccourcis mais que de toute façon, qu’est-ce qu’il y aurait de mal à être fier d’un héritage anglo-saxon?

        Au surplus s’ils sont questionnés, ils vont être totalement incapables d’expliquer à quelles traditions politiques ils font référence.

  12. jeanfrancoiscouture dit :

    C’est le weekend et donc le temps de regarder aussi quelque chose de plus léger. Voici un petit cadeau fait aux Parisiens par un illusionniste/magicien qui n’a pas du tout l’air d’un suprémaciste blanc. Quel talent avec ses cartes.

    1. ProMap dit :

      Magnifique!!!!

      1. Haïku dit :

        Formidable !!! 👏👏👏

    2. Mona dit :

      @jeanfrancoiscouture 👏👏👏👏Inouïe

    3. Guy LB dit :

      Un talent inouï pour les cartes… 😳
      ou pour le montage vidéo❓

  13. jcvirgil dit :

    Le suprémacisme anglo saxon découle de leurs croyances religieuses bibliques.

    C’est celui d’être le peuple élu mis sur terre pour dominer la nature et toutes les autres nations en vertu de leur exceptionnalisme qui en fait la nation choisie par Dieu.

    Ils partagent d’ailleurs cette vision du monde avec leurs amis sionistes. Sans doute une des raisons pour laquelle leurs gouvernements respectifs s’entendent si bien.

    1. treblig dit :

      Dans une quelconque  » back room » ou se réunisse des suprémacistes pour préparer les prochains discours :

      – Peut-on parler ouvertement des juifs ?

      -Non, c’est trop évident

      – Des banquiers internationaux alors?

      -Pas assez subtile, les gens vont faire le lien

      – Des globalistes d’abord ?

      – Parfait, on va parler des globalistes qui vendent le pays à bas prix aux étrangers

      1. xnicden dit :

        C’est vrai que ça avait pas trop marché l’idée de mettre la faute des feux de forest de 2018 sur un rayon laser spatial d’une compagnie genre Rothschild inc.

        https://twitter.com/timothywjohnson/status/1354856512242528260?s=19

    2. kintouai dit :

      👍👍👍👍

    3. Rick dit :

      jcvirgil je dirais plutôt que tous les pays occidentaux partagent cette croyance de leur supériorité par leur appartenance historique à la judéo- chrétienté… tant la France que l’Angleterre, que l’Espagne et le Portugal sans oublier l’Allemagne.
      Par contre, si on considère le cas du Japon à la religion tout autre, ce pays fut aussi un féroce conquérant d’autres pays du monde asiatique.
      Donc, je dirais que le désir de conquête est universel, peu importe la religion du pays et sa culture.

      1. jcvirgil dit :

        @Rick 13h48

        Donc la croyance au supremacisme de sa propre nation face aux autres tout comme la cupidité, seraient profondément ancrés dans la nature même de l’être humain et donc universels …

        Quand on regarde la grande histoire des peuples de la terre, on ne peut que vous donner raison…

        Même s’il faut bien voir qu’il y a des peuples impérialistes ou ces défauts sont plus marqués que chez les autres.

      2. kelvinator dit :

        « Donc, je dirais que le désir de conquête est universel, peu importe la religion du pays et sa culture. »

        J’ajouterai que tout ce qu’il faut est une supériorité militaire. C’est pourquoi on pointe majoritairement les empires occidentaux parce que ce sont eux qui ont dominé les 500 dernières années.
        Tous les empires se sont construit avec la conquête après tout. Chaque grande culture a eu sa période de conquête, ce qui en a fait aujourd’hui une grande culture en fait.

  14. kintouai dit :

    Je crois qu’il serait plus juste de parler de « suprématie WASP », car ce type de salopards ne se reconnaît pas uniquement par sa langue et sa culture anglo-saxonnes, mais aussi par la couleur de sa peau (blanche) et par sa religion (protestante).

    En effet, cette engeance — honte de l’humanité ! — se croit supérieure non seulement aux autres Blancs, mais aussi aux Blancs qui ne parlent pas anglais et qui pratiquent une autre religion que la leur.

    Ainsi, pendant longtemps, au shithole USA, les catholiques ne pouvaient occuper des postes importants dans les administrations et des églises catholiques étaient régulièrement brûlées.

    Et que dire du racisme systémique (une expression bien aimée de nos salopards de Canadians) à l’endroit des Francophones du Canada (interdiction d’enseigner le français, pendaison de Riel, déportation des Acadiens, etc.) !

    Ce n’est pas demain la veille que ces pourritures de WASP vont lâcher le morceau. Témoin aujourd’hui où toutes les chaînes de télé s’aplaventrissent devant la « Wasperie » pour nous enfoncer dans la gorge les funérailles du mari de la souveraine d’un petit royaume en déclin.

    1. Guy LB dit :

      @ kintouai : suprématie WASP ?
      Avez-vous oublié nos livres d’histoire du Canada qui narraient les vertus et les exploits des saints martyrs canadiens, pas du tout WASP, venus en Nouvelle-France convertir les Iroquois, les Hurons et autres Mic-Macs pas du tout catholiques ?
      Il faudrait aussi éviter d’utiliser ‘shithole’ pour parler d’autres pays. Ce n’est parce que Trump s’est un jour permis de le faire que c’est juste ou correct. On finit par tout salir à force de jouer dans la boue.

      1. kintouai dit :

        @Guy LB Entéka, ce ne sont pas les Québécois qui ont envoyé en cadeau aux Autochtones des couvertures infectées par la variole afin de les exterminer…

        « Il faudrait aussi éviter d’utiliser ‘shithole’ …»

        À quel titre vous arrogez-vous le droit de me dicter ma façon de m’exprimer ?

      2. jcvirgil dit :

        @Guy LB 14h23

        Les Saints martyrs canadiens et les filles du roi faut en revenir…C’est la version historique dictée par l’église catholique et ses hommes de robe.

        Dans les fait comme nous l’apprend l’essai *Le rêve de Champlain* , la colonie de Nouvelle-France était le rêve d’une nouvelle nation formee d’une alliance entre les Français et les peuples autochtones.

        Cette alliance à bien eu lieu lors des guerres contre les Anglais alliés aux Agniers(Iroquois) et contre les Américains.

        D’ailleurs au grand désarroi des hommes d’église le colon français était souvent plus intéressé à courir les bois , à faire la traite des fourrures et à se échanger avec les belles indiennes, qu’à défricher une terre et bâtir une église.

        C’est pour ça qu’ils ont fait venir des femmes par bateau pour tenter de les enchaîner à la terre.

      3. Guy LB dit :

        @ kintouai : je ne vous dicte rien.
        Je suggère simplement qu’il y a mieux que de marcher dans les pas de Trump. Il ne faut pas vous vexer parce que quelqu’un vous contrarie. Sinon, adieu les discussions…
        Par ailleurs, je suis d’avis que les USA en dépit de leurs contradictions et malgré leurs défauts qu’on passe ici au microscope, ne sont pas un ‘shithole country’.

      4. Guy LB dit :

        @ jcvirgil : 👌
        Merci pour la mise au point.
        J’en étais resté aux histoires illustrées dans les livres que nous prêtaient les sœurs grises (et féroces) qui nous enseignaient à l’école du quartier, d’où mes connaissances calcifiées en matière de colonialisme de la Nouvelle-France. J’aime cent fois mieux la version que vous nous présentez ici.

    2. Rick dit :

      kintoué vous les haïssez en tab… je crois que vous n’êtes pas complètement impartial dans votre jugement. N’oubliez pas: on est toujours le WASP d’autres nations plus faibles.

      1. kintouai dit :

        @ Rick «je crois que vous n’êtes pas complètement impartial dans votre jugement..»

        Je vous recommande fortement la lecture des trois volumes du « Livre noir du Canada Anglais » de Normand Lester. Vous viendrez ensuite me reparler de ma partialité.

        « N’oubliez pas: on est toujours le WASP d’autres nations plus faibles. »

        Ça, c’est moins un trait de caractère des nations que de l’être humain en général, alias « homo cretinus ». Ainsi que le disait si bien l’anthropologue Françoise Héritier (je paraphrase) : « Toutes les discriminations ont pour origine le rapport inégalitaire entre l’homme et la femme. » Et j’ajouterais, de mon cru : dès qu’on donne du pouvoir à un être humain (homme, femme, enfant, Noir, Blanc, Jaune, etc.), il y a 90% de chances pour qu’il en abuse.

      2. Achalante dit :

        @kintouai : comme l’a dit l’autre : « le pouvoir tend à corrompre; le pouvoir absolu corrompt absolument. »

  15. M.Rustik dit :

    Déjà, qu’est-ce que « anglo-saxon »? Nous parlons de peuple conquis, comme par exemple les Gallois (celtes insulaires) ou des écossais (descendant des Pictes, Gael, Normand…), qui se réunissent aujourd’hui sous la banière et la langue impériale de leur conquérant. Même au Canada, le « ROC » anglophone est loin d’être un bloc monolitique (15% d’Ukrainien dans l’AlSaMa, 30% d’asiatique/indoux en CB, des irlandais et écossais déportés et non pas seulement des colonialistes anglais au Québec et en Ontario, etc, etc)

    Le peuple anglo-saxon lui-même est ainsi un mélange d’immigrants, de gens de culture différentes (que ce soit en amérique ou aux Royaumes-Unis).

    Quand il est question d’opérer un clivage intellectuel tel que: « fondés sur «un respect commun des traditions politiques spécifiquement anglo-saxonnes» », je me demande toujours quel sera le résultat de ce choix, que veut dire ce « spécifiquement ». Ici, continuer l’impérialisme et conquérir les minorités ou ouvrir sa nation aux autres peuplades prêt à partager les mêmes valeurs et mêmes objectifs tout en respectant l’histoire de ces différentes cultures?

    J’ai bien peur, que pour le groupe républicain de ce billet, il s’agit vraiment ici de pousser vers l’avant l’idée d’un impérialisme tout puissant d’êtres supérieurs auxquels les autres doivent se soumettre et qui ne pourrait être souillé par une culture différente (tout en oubliant que cette même culture anglo-saxonne est riche, car composé à la base de plusieurs cultures différentes)

    1. Guy LB dit :

      @ Rustik : l’AlSaMa 👌
      Quel superbe — et pratique — raccourci !

      1. Guy LB dit :

        Oupse… perte de contrôle de l’index écriteur qui a appuyé sur le mauvais bouton.
        Il manquait…
        Chapeau aussi pour le reste de votre réquisitoire. Il démonte net le prétentieux retour aux valeurs anglo-saxonnes des républicains de Greene. J’aime bien.

  16. Apocalypse dit :

    Twitter – Richard Hétu

    Richard Hétu@richardhetu
    Parce qu’on ne sent jamais, jamais les effluves de la marijuana dans les rues de NYC. (N.B.: la loi légalisant le cannabis à des fins récréatives sera en vigueur en 2022 ou 2023 à NY)

    En se promenant à Montréal, on en sent de temps en temps et personnellement, j’aime beaucoup!

    ‘légalisant le cannabis à des fins récréatives’ … En ce qui me concerne, c’est: ‘il était temps!’ 👏👏

  17. NStrider dit :

    Petit fantasme qui a pris forme durant mon entraînement d’aujourd’hui.
    Malgré leur faible fiabilité, j’aimerais bien voir les membres du caucus Anglo-saxon passer un test d’ADN pour découvrir leur origine ethnique. Et surtout de les voir devoir dévoiler les résultats en public.
    Ça pourrait donner des moments plutôt cocasses.

    1. Mona dit :

      Super idée @NStrider des tests adn 👏👍

      1. ProMap dit :

        Idem, ibidem et alldem.

      2. Mona dit :

        😉 a Paris @Alldem… c’est une entreprise de déménagement 🤣 ça va déménager !!!

      3. ProMap dit :

        Mona – Je n’en avais assurément aucune idée, mais le résultat est intéressant grâce à vous. En fait, je pensais à une homophonie de allthem.

        Je préfère votre éclairage.

    2. jcvirgil dit :

      En effet.C’est comme cette publicité du site *Ancestry* où Normand Brathwaite à l’ascendance jamaicaine connue, apprend qu’il avait aussi un ancêtre irlandais…

      Il a l’air vraiment surpris !

      1. jeani dit :

        @jcvirgil

        Comme les jumelles identiques qui n’ont pas les mêmes ancêtres…

        Ouf!

      2. jeani dit :

        Les jumelles identiques … j’avais vu ça lors d’une émission du type « Enquête ».

      3. Madalton dit :

        Ces tests ne sont pas fiables. Vous pouvez en soumettre un autre et les résultats seront différents.

        https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1443775/test-adn-lacasse-ancestry-facture

      4. jcvirgil dit :

        @jeani 15ho8

        C’est surprenant en effet comme l’est aussi le fait que 90% de notre génome est identique à celui de la mouche.

        Quand on y pense c’est une criss de douche froide pour tout supremaciste qui se respecte 😎.

  18. Apocalypse dit :

    @Rick – 13:48

    ‘Donc, je dirais que le désir de conquête est universel, peu importe la religion du pays et sa culture.’

    Intéressant! Je suis d’accord!

    Apparemment, c’est un besoin – voir une nécessité – pour l’humain, plutôt l’homme, de montrer – ou du moins essayer de montrer – sa supériorité, ce qui n’est pas sans avoir causé un certain nombre de problèmes au fil des siècles 🤣.

  19. citoyen dit :

    au lieu d’avoir un melting pot comme aux usa, la démocratie devrait essayer des états extrêmes avec des extrêmes blancs, extrêmes de gauche, extrêmes paradis fiscaux et des extrêmes de pains et des jeux.

    1. Rick dit :

      ????????????????????

      1. ProMap dit :

        Rick – Autrement dit, vous vous interrogez. Et bien, moi itou.

      2. gl000001 dit :

        @Rick
        Citoyen est un extrémiste du raccourci intellectuel. Ses interventions sont obscures et sans explications. Il me fait bien rire 😉

  20. treblig dit :

    HS

    Au 87e de leur présidence, Obama avait golfé 3 fois. Trump, 19 fois.

    Biden golfe aujourd’hui pour la 1 ère fois.

    1. gl000001 dit :

      C’est un scandale !!! Combien de Mulligan ou de coups de « foot wedge » ?

  21. gilles tremblay dit :

    Question simple: Combien de personnes sont reçues comme immigrants par année aux USA?

  22. gigido66 dit :

    Je serais curieuse de fouiller dans leur arbre généalogique pour voir jusqu’à quel point ils sont de descendance « pure anglo-saxonne »…on pourrait avoir des surprises, des secrets de famille bien enfouis, à l’abri de la curiosité et des placotages.
    J’ai toujours prétendu que chaque famille a des secrets sur des alliances ou comportements inavoués, ce qui fait la richesse de l’arbre familial…pas seulement des noms, mais les vraies histoires derrière ces noms d’ancêtres.
    Pour ma part, qui suis-je au juste? Dans mon arbre, il y a des Normands, des Allemands et des Algonquins…déjà c’est un bel amalgame. Je suis de race blanche, Québécoise et baptisée à ma naissance d’un prénom Teuton…tout est dans tout, ça ne s’invente pas…le retour aux sources!😉

    1. Mona dit :

      Oui @gigido66
      @NStrider propose des tests adn 😉

      La classification raciale des nazis doit sûrement inspirer le nouveau caucus ripoublicain jaune orangé !!

      https://www.persee.fr/doc/genes_1155-3219_1995_num_21_1_1322

    2. gl000001 dit :

      Origine et répartition des noms : Geneanet.com
      Greene : Angleterre
      Gaetz : Allemagne
      Kruse : Allemagne et Danemark
      Gosar : Belgique, France, Pays-Bas
      Moore : Angleterre
      t***** : Deutschland !!
      Hétu : Le Havre en France
      Gl000001 : France

      1. gl000001 dit :

        Benton Fraser : Écosse
        Carlson : Suède
        Ingraham : Angleterre
        Apocalypse : la Bible 😉
        Strider : Allemagne
        Papitibi : Abitibi 😉
        Virgil : Provence
        Couture : Belgique

      2. gl000001 dit :

        Obama : Kenya et plus récemment Hawaii
        Biden : Angleterre
        Bush : Angleterre
        Clinton : Angleterre
        Carter : Angleterre
        Reagan : Angleterre

      3. gl000001 dit :

        Igrek : Cracovie. Une personne !!

      4. Haïku dit :

        Haïku : Témiscamingue, France, Angleterre

      5. Benton Fraser dit :

        Selon mon arbre généalogique:
        France: 88%
        Hollande: 10%
        Portugal: 1%
        Suisse: 1%

        Détails France:
        60% Normandie
        18% Nouvelle-Aquitaine
        12% ïle-de-France
        8% Bretagne
        2% Autres

      6. gl000001 dit :

        Vos ancêtres ont voyagé !

      7. chanounou dit :

        Gl000001,
        Il y a encore au moins une famille Hetu en Normandie : ai côtoyé de très loin un Mr Hetu , animateur àau journal  » Paris Normandie « 

      8. M.Rustik dit :

        Intéressant GL que cette liste du « bruits des origines des noms ». Pour ma part, c’est plutôt co-sanguin ;). Depuis les environs de 1640 (entre 1640-1660 pour les premiers, mais sans avoir la date exact), autant du côté paternel que maternel, c’est d’Amérique du Nord… juste des français, pas beaucoup de nom de famille qui reviennent (heureusement!) Donc une bonne liste de différents noms de famille… j’ai donc beaucoup de parenté éloignée sur ce blogue!). Je crois aussi une amérindienne, du coté de la fesse gauche de ma grand-mère maternelle… 4 autres générations avant.

        Si je remonte un peu plus, c’est Poitou, en France.

        Je suis donc un bûcheron québécois dont les ancêtres sont arrivés ici avant le MayFlower des anglais!

  23. Igreck dit :

    Les revendications religieuses intégristes ne cessent pas. Pourquoi vous pensez ?

    C’est parce que tant la Chine que les fanatiques religieux ont la conviction que nos sociétés occidentales, molles, avachies, sans tonus, sont entrées dans une décadence définitive.

    Nous vivons le déclin des États-Unis et, par extension, celui d’un Occident dont ils furent la colonne vertébrale, comme la Grande-Bretagne le fut au 19e siècle. Dans l’arène mondiale, il n’y a que des rapports de force. Le reste est insignifiant.
    Alors, les autres en profitent.

    https://www.journaldemontreal.com/2021/04/17/notre-civilisation-est-aux-soins-palliatifs

  24. lechatderuelle dit :

    C’est toujours stupéfiant de voir la stupidité se gonfler d’importance, au point de se créer un groupe…
    C’est un signe de reconnaissance de faire partie d’un groupe… ça nous donne une identité sociale….

    Les humains aiment se regrouper …

    Des scouts aux religions, aux partis politiques ou Chevaliers de Colomb, aux Fermières, aux Greenpeace de ce monde et les Hell’s Angels, les groupes sont partout…
    Les Universités américaines ont perpétué cette manie avec des clubs secrets …
    Des Francs-Maçons aux Maoïstes et des anarchistes aux KKK…. le monde se divise en groupes…..

    Celui-là est étonnant … étonnant de par sa bêtise profonde…
    Leur méconnaissance de leur propre pays est profonde… et leur vision, sublimée, de leur passé explique leur petitesse….

    Faut aimer s’enfarger dans les insignifiance….
    Les USA se sont battus contre les anglo-saxons et voilà que ces phénomènes nous ramènent un idéal anglo-saxon dépassé depuis 100 ans… comme point d’ancrage de leur vision du monde….

    Aucun citoyens US de nos jours ne peut prétendre à une quelconque suprématie … L’Amérique est un mélange de tout… c’est d’ailleurs ce qui a fait sa force des années 1900 à maintenant… la diversité des gens a créé une diversité des idées et des horizons…

    Au Québec, sa « création » a .été faite par une trentaine de nationalités… 30! Ce mixte doit être pas mal semblable aux USA….

    L’ironie est que ce groupe ne se rend même pas compte de son racisme systémique…. de son ignorance crasse de leur vécu….
    et ça ne dérange pas personne …

    1. Benton Fraser dit :

      Ils le savent qu’ils sont racistes, mais ne veulent pas le nommer, c’est pas vendeur!

      C’est comme les Vincent Lacroix de ce monde, ils ne crierons pas sur les toits qu’ils sont des crosseurs, ils vont simplement dire qu’ils ont la bonne affaire!

      1. Guy LB dit :

        @ Benton F. : 👌
        Quel parallèle vous nous servez ! Ça réveille.

  25. chicpourtout dit :

    H.S. Parce que c’est samedi….
    Si vous le pouvez, inviter votre tendre moitié à danser dans la maison (ou danser seul), c’est si bon pour le moral. Sourire et joie assurée! 😉
    « S’ Wonderful » – John Pizzarelli

    Lien: https://youtu.be/ObMBwPQJ8wA

  26. lechatderuelle dit :

    L’America First Caucus compte parmi ses premiers membres quelques-uns des représentants les plus trumpistes du groupe républicain à la Chambre : Marjorie Taylor Greene (Géorgie), Paul Gosar (Arizona), Barry Moore (Alabama) et Matt Gaetz (Floride), entre autres.

    En quoi ce regroupement était utile??

    ça va aller où??

    ça va servir à quoi??

    Et Carlson avec son Grand Remplacement, il s’en va où ???

    cette dérive organisée sert quel but?

    Il aurait été agréable que quelques intellectuels US les confrontent aussitôt… histoire de les déstabiliser… du moins, les placer sur la défensive , car y’a rien de plus stressé qu’un con sur la défensive…

    1. ProMap dit :

      A ce caucus, il manque le cocusien suprême.

      1. ProMap dit :

        Le cocu en question s’était fiancé à une élection qu’il s’est fait grabée par un autre.

      2. Benton Fraser dit :

        L’America First Caucus se plaignent comme des America First Cocus!

        Effectivement pour eux, l’Amérique a été cocufié!!!

  27. karma278 dit :

    Comment reconnaître un suprémaciste blanc?

    1- Il regarde Fox News;
    2- Il ne comprend pas ce qui est montré sur FN;
    3- Il écoute Fox News;
    4- Il ne comprend pas ce qui est dit sur Fox News;
    5- Il aime Tucker Carlson et Laura Ingraham.

    Sur les dangers d’écouter TC:

    « History shows we ignore Tucker Carlson at our peril »

    https://www.cnn.com/2021/04/15/opinions/tucker-carlson-replacement-theory-peter-brimelow-republican-party-hemmer/index.html

  28. Benton Fraser dit :

    America First Caucus, c’est le KKK reparti sous un autre nom suite à une faillite d’humanité et moralité…

    Marjorie Taylor Greene, dans la pure tradition anglo-saxonne, devrait dans ce cas s’en tenir à son rôle de servante écarlate, faire des enfants et rester devant son fourneau!

    Là, elle fait sa sorcière de Salem, qui pourtant la tradition anglo-saxonne a en horreur… cherchez l’erreur!!!

  29. Gilles Morissette dit :

    HS mais significatif

    Le président Biden fait du rétropédalage sur la décison que son administratiobn avait prise sur l’immigration (Voir le billet de M. Hétu: Réfugiés:Biden rompt une promesse, 16 avril 2021).

    https://www.cnn.com/2021/04/17/politics/biden-refugee-cap-advocates/index.html

    Avait-il réellement le choix? Probablement pas.

    La pression devait être terriblement forte pour qu’il agisse ainsi

    Les « Répugnants vont faire comme à leur bonne vieille habitude: Déchirer leur chemise d’indignation et démontrer leur profonde insensibilié face à la détresse humaine qui pousse ces réfugiés à tout larguer pour venir aux USA dans l’espoir de se bâtir une nouvelle vie et offrir un avenir meilleur à leur famille.

    On peut penser ce qu’on veut de ce revirement mais on a la preuve que ce président n’est pas insensible aux critiques et qu’il est capable d’ajuster le tir lorsque nécessaire.

    1. spritzer dit :

      @Gilles Morissette

      Il aurait pu le faire dès le départ, couper la poire en deux, mais il n’avait supposément pas le choix de s’en tenir à 15 000. Et aujourd’hui il n’a pas le choix d’augmenter ce nombre… Est-il une éternelle victime des circonstances ? 😉

  30. _cameleon_ dit :

    On a aussi ce genre d’énergumènes ici

    Le lavage de cerveau imposé aux fonctionnaires fédéraux
    https://www.journaldemontreal.com/2021/04/11/le-lavage-de-cerveau-impose-aux-fonctionnaires-federaux

    Un certain Martineau qui répète comme un perroquet le crédo de la droite de la droite …

    « eudi dernier, le Toronto Sun a sorti une histoire hallucinante, qui montre à quel point l’idéologie woke, qui voit du racisme partout, même là où il n’y en a pas (SURTOUT là où il n’y en a pas), est en train de contaminer nos institutions. »

    Voila il a même adopté la terminologie …

    Il fut un temps ou il était respectable, mais il est s’est vendu et est devenu ce clown triste …
    Pauvre type va !

    1. Robert Giroux dit :

      Quand on a rien d’intelligent à dire, c’est plus facile de répéter comme un perroquet
      les expressions ou mots « saveur du mois » que beaucoup de gens emploient sans savoir ce que ca veut dire
      ou, pire encore, si ils veulent dire quelque chose !

  31. Danielle Vallee dit :

    Greene a reculé sur son projet de nouveau caucus et a utilisé l’excuse qu’elle n’avait pas lu le texte sur lequel certains membres de son équipe travaillait.
    Que le texte a été « coulé » à des journalistes et que tout ce qui arrive est de la faute des journalistes.

    Le plus comique dans tout cela c’est Ted Lieu (représentant de Californie) qui lui a demandé s’il pouvait se joindre à son groupe raciste. Si vous allez voir la bouille de Ted Lieu sur Google vous allez voir pourquoi c’est très drôle…

    Greene ramasse du fric avec ces conneries, et comme son modèle c’est tout ce qui l’intéresse

    1. ProMap dit :

      Danielle Vallée – Ça me semble très proche de la réalité, pas l’alternative. Tous pareils ces enfoire(e)s, le fric, point. Greene part de son bar, un ti-bar de gunneux, et se ramasse au Capitole, avec ses idées pré-précolombiennes. Cette époque était celle des dinosaures. Et oui il y a eu des dinosaures en Amérique… Et il y en a encore. La météorite n’a pas tout réglé. Mr Roshchild, votre laser bleu, svp.

  32. loup2 dit :

    HS. Le nouveau chef du parti conservateur du Québec, élu avec 95% des votes, est Éric Duhaime.
    Un ancien animateur d’une radio poubelle de la ville de Québec…
    Lui aussi il doit faire comme le gars en haut sur la photo. Porter son masque sous son nez.
    C’est une manière de les identifier les dretteux ça ?

    1. Haïku dit :

      Merci pour l’info.
      ——
      Éric Duhaime ?!?!?
      Ouache. 😱😱

  33. Apocalypse dit :

    @_cameleon_ – 18:15

    J’ai lu l’article de M. Martineau – dont je ne suis pas un fan – MAIS si cette histoire de formation des fonctionnaires est véridique, nous sommes dans le ridicule du ridicule, ce que ne serait pas surprenant avec un gouvernement de Justin Trudeau.

    Donc, on voit du racisme partout et tous les blancs sont le diable en personne, sérieusement?

    On ne doute pas qu’il y ait du racisme au Canada et qu’un certain nombre de blancs soient des concombres, mais un problème généralisé, il ne faut pas charrier.

    Cette culture ‘woke’, cette gauche de la gauche est d’un ridicule consommé; une culture de perdants qui ne rêve que d’une chose, que tout le monde soit des perdants comme eux 🤮.

    1. _cameleon_ dit :

      Parlant de mimétisme:

      « Cette culture ‘woke’, cette gauche de la gauche est d’un ridicule consommé; une culture de perdants qui ne rêve que d’une chose, que tout le monde soit des perdants comme eux »

      Je vois. Je n’ai rien à ajouter.

    2. Richard Hétu dit :

      Attention, vos vomissures m’éclaboussent un peu.

    3. Benton Fraser dit :

      @Apocalypse

      Il n’y a pas de gauche de la gauche, seul une certaine droite la voit… et généralise!

      Personne ne dit que le racisme est généralisé seulement qu’elle est systémique… mais la sémantique n’a jamais été une force chez la droite. (Je crois même que c’est volontaire chez les portes voies de cette droite!)

      Il y a aussi l’utilisation du thème « woke » qui au final ne sert qu’à « réveiller » une certaine droite, ils faut bien qu’ils mettent un mot sur leurs peurs mais qu’au final, la seule peur qu’ils devraient craindre, c’est celle du ridicule!

  34. treblig dit :

    Je me suis amusé a lire l’histoire anglo-saxonne. Et c’est un mythe. Ça n’existe pas, ou du moins pas comme on le croit. Ce sont des tribus germaniques ( Juttland, Anglia, et côte saxonne) qui forment à peu près, l’actuel Danemark qui ont émigrés au cours des siècles vers la Grande-Bretagne en assimilant la population celtique existante ou en les repoussant vers le pays de Galles et l’Ecosse

    Puis, en 1066, le duc de Normandie va envahir ce territoire, avec son aristocratie, et imposer sa langue et ses coutumes . L’anglais moderne est un mélange de patois germanique et du français. L’identité anglo-saxonne vient d’une tentative réussie à fédérer ces nombreuses tribus et à lui donner une appartenance ethnique commune. Un peu comme nos ancêtres les gaulois vient de la nécessité d’unifier la France.

    Pour la petite histoire, Robin des bois est un anglo-saxon et le shérif de Nottingham est un normand.

  35. gigido66 dit :

    @ gl000001
    Par rapport à votre excellente recherche sur l’origine des patronymes, il y a un élément qui a, de tous temps, été évacué de cette liste, c’est celui du patronyme des femmes (donc par conséquent leur ADN). Elles ont formé des couples et eu des enfants avec ces hommes qui ont perpétué le nom de la lignée masculine au détriment de la lignée féminine.
    Faudrait voir…si les femmes avaient gardé leur patronyme, les Tremblay du Québec ne seraient pas aussi nombreux et en première place!😉

  36. Apocalypse dit :

    @Richard Hétu – 21:19

    ‘Attention, vos vomissures m’éclaboussent un peu.’

    ‘vomissures’ … Sérieusement? C’est ce qu’on appelle avoir une indignation à géométrie variable 😢.

    1. el_kabong dit :

      @apocalypse

      Vous avez pourtant mis un emoticon qui vomit à la fin de votre texte. Assumez…

  37. Layla dit :

    Opinion: c’est long en titi j’avais deux choix je vous fais un résumé ou je vous le mets au complet pour avoir plus de temps pour lire vos 120 posts.

    Mais ça va la peine d’être lu…N.B traduction de Google Chrome

    Qui est l’auteur de cette opinion lu sur politicususa (AUTEUR: RMUSE…un extrait « Ingénieur du son et instructeur pour SAE. Rédige des commentaires d’opinion soutenant les causes humanistes séculières et dénonçant la répression des femmes, des pauvres et des minorités. »)

    L’America First Caucus est tout Trump

    Les observateurs politiques savaient que cela arriverait le plus tôt possible. Le soi-disant «America First Caucus» est pur Trump et son objectif peut se résumer en quatre mots: «Make America White Again».

    Il est probable que quiconque lisant cette « screed » ait entendu dire qu’une paire d’acolytes de Trump et de répugnants représentants du Congrès de Géorgie et d’Arizona, Marjorie Taylor Greene et Paul Gosar, ont formé un nouveau mouvement à la Chambre des représentants. La plupart des médias se concentrent sur l’objectif du nouveau caucus de «mettre l’accent sur le respect des traditions politiques spécifiquement anglo-saxonnes», mais il y a bien plus qu’une petite phrase astucieuse en jeu.

    Il ne fait aucun doute qu’une grande majorité d’Américains n’ont aucune idée de ce que signifient réellement «les traditions politiques spécifiquement anglo-saxonnes» ou «l’infrastructure qui convient à la descendance de l’architecture européenne»; cet auteur peut vous aider.
    Par définition , anglo-saxon nord-américain signifie:
    « Toute personne blanche et anglophone .»

    La définition continue en donnant une citation comme exemple de la façon d’utiliser avec précision les anglo-saxons dans une phrase concernant la culture en Amérique.

    «Il y a la passion ardente des Latins, le froid fétichisme implicite des Européens de l’Est et la frigidité religieuse des Anglo-Saxons blancs . (auteur en gras)

    Greene et sa cohorte qualifieraient plus précisément leur groupe d’inspiration Trump «le caucus WASP» s’ils étaient transparents. WASP est l’acronyme de «White Anglo-Saxon Protestants»; Les catholiques, les juifs, les asiatiques, les afro-américains, les hispaniques et les gens du Moyen-Orient n’ont pas besoin de demander leur inclusion dans la nation adhérant aux «traditions politiques uniquement anglo-saxonnes» épousées par le «caucus de l’Amérique d’abord». Et comme Trump, si le caucus réussissait, ces ethnies non WASP ne seraient pas les bienvenues en Amérique.
    Si quelqu’un a l’estomac pour une cargaison de Trumpisme dans un manifeste dégoûtant de sept pages, il peut le lire ici

    (https://punchbowl.news/wp-content/uploads/America-First-Caucus-Policy-Platform-FINAL-2.pdf)

    Mais soyez prévenu, c’est comme lire une transcription d’un discours de Trump rempli de tous les mensonges sur les excréments bovins mâles de Trump – sur les immigrants, sur la Chine, sur les progressistes, sur la politique étrangère, sur le commerce international, sur l’éducation, sur l’aide étrangère et sur cours sur la sécurité électorale.
    Résumer complètement le document de sept pages est tout simplement trop révoltant pour cet auteur pour le mettre en mots; c’était déjà assez atroce d’avoir à le lire. Cependant, il est fondamentalement plein de propagande nativiste fondée sur les méchants mensonges de Trump pour inciter sa base raciste. Naturellement, une section entière est consacrée à la répétition des théories du complot de Trump et des mensonges sur les raisons pour lesquelles il a perdu l’élection présidentielle de 2016.
    On ne sait pas combien d’acolytes fanatiques de Trump rejoindront Greene et Gosar dans le nouveau caucus WASP, mais il est probable que ce sera plus que seulement Barry Moore (R-AL) et Louie Gohmert (R-TX) qui ont déjà signé en tant que membres précoces et très exubérants. Le représentant Matt Gaetz (R-FL) a tweeté qu’il était lui aussi impatient de monter à bord pour aider à rendre l’Amérique à nouveau blanche.
    S’il y a un doute sur ce qui a inspiré cette idéologie particulièrement trumpiste de «rendre l’Amérique à nouveau blanche», notez cette phrase d’introduction tirée tout droit de la plate-forme politique des WASP:

    « Une certaine audace intellectuelle est nécessaire parmi les membres de l’AFC pour suivre les traces du président Trump , et potentiellement marcher sur quelques orteils et sacrifier des vaches sacrées pour le bien de la nation américaine . (auteur en gras)
    Quand le groupe dit «sacrifiez les vaches sacrées», cela veut dire débarrasser complètement l’Amérique du gouvernement fédéral, de l’immigration, de l’éducation, des élections libres et équitables, de la politique étrangère, de l’aide étrangère, des accords commerciaux et de tout ce qui menace l’industrie des combustibles fossiles. Ils affirment qu’en vertu de leur «tradition politique uniquement anglo-saxonne», tout pouvoir et autorité pour gouverner le peuple reviendront aux États individuels.
    Aucune personne saine d’esprit ne devrait écarter les intentions de ce groupe d’extrême droite de mécontents de voir leurs politiques fascistes se concrétiser. N’oubliez pas que tous les républicains du Congrès, à l’exception de quelques-uns, ont voté pour acquitter Trump d’avoir incité à une insurrection contre le gouvernement fédéral qui a conduit à un coup d’État meurtrier mais raté pour permettre à Trump de rester au pouvoir.
    Ces crétins non américains sont extrêmement sérieux et aucune personne sensée ne devrait ignorer leur volonté de voir leurs politiques devenir la loi du pays. Comme indiqué ci-dessus, l’engagement de ce groupe en faveur d’une politique traditionnelle anglo-saxonne unique est tout Trump et si quelqu’un connaît son histoire mondiale, il comprendra que la politique anglo-saxonne traditionnelle était une monarchie tyrannique.
    Il est à noter que les Anglo-Saxons sont originaires d’Allemagne et ont envahi la Grande-Bretagne lorsque Rome a abandonné la nation insulaire. Un Allemand différent a embrassé la tradition politique anglo-saxonne dans les années 1930 et a tenté de purger son royaume du même genre de personnes que Trump et ses vils adeptes de «rendre l’Amérique à nouveau blanche» proposent. Quiconque ne tremble pas à la perspective de ce danger clair et présent du nouveau caucus Trump pour l’Amérique est soit un partisan raciste de Trump, soit tout simplement stupide

  38. Mona dit :

    Merci @Layla j’adhère à cette analyse et à l’appel à prendre vraiment conscience( à argumenter, développer, diffuser), de la dangerosité de la situation.

    On n’est pas face à des mots isolés ou des actions isolées.
    On voit poindre en Europe des phénomènes convergents.
    Ex : en France, à Lyon, la nièce de Le Pen, ( extrémiste et fondateur du Front National ) a fondé une école de formation de cadres d’extrême droite. Et au nom de la liberté d’expression, elle a fini par l’ouvrir… Et elle l’exporte dans d’autres pays !

    http://www.slate.fr/story/187392/marion-marechal-exporte-issep-espagne-vox-extreme-droite

  39. citoyen dit :

    il faudrait essayer de démocratiser la science de l’évolution.

  40. Helene Vachon dit :

    America Fist Caucus…..

  41. Michel Tanguay dit :

    La première caractéristique de l’impérialisme anglo-protestant est d’avoir créé, partout où il s’est implanté, des sociétés racistes et génocidaires : USA, Canada, Australie, Afrique du Sud, sous-continent indien, Moyen-Orient. Lors de la décolonisation, plusieurs de ces sociétés ont frôlé la guerre civile sur des bases ethniques ou religieuses : Inde, Afrique du Sud, Irak-Syrie. Dans la plupart des cas, l’industrie pétrolière britanno-américaine tirait les ficelles de ces conflits ethniques ou religieux.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :