Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Il est entendu que la Chambre des représentants peut, en théorie, mettre en accusation Donald Trump dans le cadre d’une procédure de destitution d’ici le 20 janvier. Pour gagner du temps, la manoeuvre nécessiterait notamment de faire l’impasse sur la présentation et l’adoption des articles d’«impeachment» par la commission judiciaire de la Chambre. On passerait ainsi directement au débat et au vote en séance plénière sur la mise en accusation. Dans les circonstances, il pourrait n’y avoir qu’un seul article d’impeachment : incitation à l’insurrection. Furieux du rôle du président dans l’assaut contre le Capitole par ses partisans, les démocrates de la Chambre ne veulent pas laisser passer ce qu’ils considèrent comme un acte séditieux et dangereux. Mais le Sénat aurait-il le temps d’agir à son tour avant le 20 janvier?

Le Sénat n’est pas en session pour le moment et il faudrait que les 100 sénateurs acceptent à l’unanimité de rentrer à Washington pour entamer avant le 20 janvier le procès en destitution, deuxième étape de la procédure. Pour faire une histoire courte, cela n’arrivera pas. Cependant, cela pourrait se produire après le 20 janvier, date qui marquera le début de la présidence de Joe Biden.

Mais le Sénat peut-il juger et condamner un ex-président? Selon au moins un éminent expert, la réponse est oui.

«La Constitution prévoit que le président ‟sera démis de ses fonctions sur mise en accusation et condamnation pour trahison, corruption ou autres crimes et délits”, mais elle ne dit rien sur le moment où la mise en accusation et le procès peuvent avoir lieu», a écrit vendredi Michael Gerhardt, professeur de droit à l’Université de la Caroline du Nord et auteur de livres de référence sur la procédure de destitution. «Cette omission est logique, puisque les présidents – et tout autre fonctionnaire mis en accusation – peuvent commettre des délits méritant l’impeachment à tout moment pendant leur mandat, y compris au cours des derniers mois ou jours de leur mandat. Il n’est certainement pas logique que les présidents qui commettent des fautes tard dans leur mandat, ou qui ne sont peut-être découvertes que tard dans leur mandat, soient immunisés contre la seule procédure constitutionnelle permettant de leur interdire de servir dans toute autre fonction fédérale ou de recevoir une pension fédérale.»

Après l’investiture de Biden à titre de 46e président, il pourrait donc revenir à un nouveau Sénat à majorité démocrate d’examiner la mise en accusation adoptée par la Chambre et de rendre un verdict. Après une éventuelle condamnation (requérant une majorité des deux tiers), le Sénat pourrait décider par un vote à majorité simple d’interdire au 45e président de briguer à nouveau une fonction publique, ce qui serait la sanction la plus concrète et importante dans les circonstances.

Reste à voir si Nancy Pelosi donnera suite à sa menace de mettre Donald Trump en accusation pour la deuxième fois depuis décembre 2019. Certains démocrates et plusieurs républicains craignent que la manoeuvre ne le transforme en «martyr» aux yeux de ses partisans.

(Phot(AP)

179 réflexions sur “Le Sénat peut-il juger un ex-président?

  1. Superlulu dit :

    Un rêve.
    Par contre à savoir s’il sera un martyr, je me dis qu’il déménagera. Ensuite… Loin des yeux loin du coeur.

  2. Lambert dit :

    Ça serait intéressant de voir comment les aspirants sénateurs à la présidence de 2024 voteront sur la possibilité d’interdire de trump de se présenter en 2024

    1. Angela E Harker dit :

      Je pense que pour 2024 les sénateurs du GOP n’auront plus Trump dans leurs environnement. Ils seront donc libre de choisir leur candidat.

    2. Guy lebrasseur dit :

      Il faut que le procureur général entame des procédures contre le traitre à la nation immédiatement.Meme si la procédure ne se rend pas à son exécution à cause des délais,il faut démontrer que quiconque même un président corrompu ne peut impunément commettre un acte de sédition tél qu’on l’a vu en direct à la télévision le 6 janvier..Il en va de la réputation de ce pays aux portes de l’implosIon menacé par des groupes d’insurgés qui n’ont ni foi ni loi.

  3. Dekessey dit :

    Les démocrates pourraient aussi se demander quel serait le prix à payer si Trump n’est PAS mis en accusation.

    1. Louise dit :

      Dekessey

      Ça fait 4 ans que les républicains agissent par peur du prix à payer lors des prochaines élections.
      En faisant ce calcul, ils ont vendu leur âme au diable et on voit où cela les a menés.

      1. Mona dit :

        Oui mille fois @Louise et c’est le problème central de ces 4 ans.

        On a frôlé ce problème avec Marine Le Pen en France pour des alliances électoralistes de même acabit (pas aussi violent que Trump !). Et heureusement nous avons eu des hommes, de droite centristes (!) comme Chirac, qui ont mis une ligne à ne pas franchir au nom de valeurs universelles, morales, et même pas politiques.

  4. NStrider dit :

    Comme il l’a fait avec ses casinos le 45 est après déposer un autre Chapter 11 mais cette fois ce n’est pas ses affaires personnelles qui sont en cause mais bien sa gestion vers l’anarchie d’une nation de plus de 330 millions de personnes.
    On ne doit pas le laisser s’en tirer, pas uniquement pour sanctionner ses actions mais surtout pour la suite des choses et pour rappeler les conséquences à ceux qui seraient tentés de suivre la voie qu’il vient de tracer

    1. Guy lebrasseur dit :

      Si les Américains ne mettent pas Trump en accusation ils en paieront le prix tôt ou tard.
      Vous avez parfaitement raison,une mise en accusation,même sans condamnation pourrait servir d’exemple pour le futur à qui pourrait essayer le crime de sédition ou d’insurrection armée contre la future administration!

  5. JF Canciani dit :

    En étant le chef suprême de l’armée, peut-il être jugé par la court martial

    1. Tiger Mulligan dit :

      Tant qu’a moi il mérite la triple couronne; la cour martiale, l’impeachment et la cour de justice criminelle. On prends pas de chance avec un spécimen comme ca et on donne l’exemple pour les morons qui voudraient s’en inspirer !

  6. Pierre s. dit :

    ————————-

    pas la job du sénat … la job de la justice américaine.
    On parle d’un coup d’état avec 5 morts, du grabuge des vols et des menace de
    meurtre sur des élus dont le Vice president Pense.

    Certe à l’image de Trump c’était un coup d’état de pacotille, cheap organisé
    par une bande de pleutre sans envergure ( fort heureusement) Mais la justice
    doit se saisir de cela et être impitoyable. Ne plus jamais permettre que ca se
    reproduise.

    1. Toile dit :

      En tout respect, j’ai une opinion tout à fait contraire à la votre. C’est leur job car ici c’est la fonction présidentielle qui est visée, celle où le mec qui en occupe la fonction a inciter à l’insurrection ( ou peut importer la nuance dans l’accusation).

      Je serais d’accord avec vous si ti joe avait enfreint la loi. Cela relèverait de la justice américaine. Faut aussi comprendre que les tous articles couvertes par n’importe quelle loi sont réputées appartenir à cette loi. Donc si la constitution prévoit ces dispositions, déduisez qu’elles ont juridiction. Et de plus, les tous premiers articles sont les plus importants car ils créent les définitions, la portée intentionnelle.

    2. Guy Pelletier dit :

      @Pierre s

      D’accord avec vous c’est d’une enquête extraordinaire du Congrès et du FBI qu’il faut pour non seulement se contenter d’un « empechement » contre Trump mais faire la lumière sur tout cette affaire et là personne ne devrait s’en sortir en refusant de témoigner ou en mentant.

      Il faut en avoir le coeur net de tout ce que Trump et ses complice ont tramés et devant la possibilité d’être accusés d’outrage ou de complot de sédition sachant que Trump ne dirige plus les USA qu’il ne peut plus les gracier les langues vont se délier leur graciation par Trump s’il en ont eue une suspendue le temps de l’enquête. Ce ne serait que par la suite qu’il faudrait porter des accusations de séditions contre Trump et ses complice ce qui de fait annulerait son immunité qu’il avait lorsqu’il était président pour avoir comploté contre l’État.

  7. Lyne Presseau dit :

    Très intéressant, merci!

  8. Daniel A. dit :

    …Mais un ex-président peut-il être jugé et condamné par le Sénat?…

    Chose certaine, le procureur de New York peut le faire pour les nombreuses malversations de « la chose ».

  9. Layla dit :

    Ils doivent le faire.

    Pour ce qui est de la peur que cette procédure ne transforme Trump en «martyr» aux yeux de ses partisans…

    Il est déjà un « martyr » impossible d’être plus martyr qui ne le soit présentement, ça fait 4 ans qu’il est martyrisé.

    A cause

    des médias sociaux…martyr à vie.
    des républicains,
    de Mitch,
    de Pence,
    de la CS,
    du FBI,
    des états voyous,
    de la gouv. du Michigan,
    des faux médias,
    de tous ceux qui ne lui donnent pas son nanane.
    des démissionnaires
    Stacey Adams
    Les responsables des élections en Géorgie
    de moi, de vous😉
    la liste est longue

    1. Toile dit :

      C’est un go sans équivoque pour moi.

  10. Jean-Pierre Dallaire dit :

    Tout putschiste mérite un procès.

  11. Mona dit :

    Poser le problème du risque de victimisation est une erreur pour moi.

    C’est déjà un gourou et un martyr qui se sacrifie pour ses adeptes.

    Si la force de la démocratie et de la loi n’est pas appliquée maintenant alors que ses manœuvres sont visibles et qu’il en a perdu la narration…après il reprendra la main, noiera le poisson, reconstruira des forces sur une démocratie affaiblie qu’ il pourra se targuer d’avoir mis au tapis.

    Il sera aussi un héro !

  12. lechatderuelle dit :

    un martyr??? non un perdant…

    la nuance est majeure…..

  13. Loufaf dit :

    Ce criminel doit être banni à vie de toute formation politique.
    Il doit être sanctionné, car ne pas le faire, ouvre la porte à d’ autres criminels plus intelligents que lui, qui pourraient bien réussir leur coup d’ état.
    Oui à court terme, ça risque de brasser, mais c’ est probablement le prix à payer pour sauver la démocratie aux states.

    1. Layla dit :

      @Loufaf 12:16

      « ouvre la porte à d’ autres criminels plus intelligents que lui. »

      La marche n’est pas très haute😜

  14. Pierre s. dit :

    ——————

    oubliez ca il n’est pas un martyr.

    il n’est qu’un vulgaire troll qui a usurpé le poste de président.

    C’est un faux millionnaire, fraudeur, voleur et menteur. Laissez un peu d’eua couler sous les ponts
    et vous allez voir ce que l’histoire retiendra de lui, comme Nixon, Charles Manson etc ….

  15. Mystik dit :

    Pourquoi les démocrates auraient peur d’affronter Trump en élection encore une fois? Il est sans l’ombre d’un doute la plus grosse machine à faire sortir le vote démocrate qui soi. Il aurait 78 ans en plus. Ce ne serait pas un candidat difficile a battre. C’est honnêtement la meilleure chance (pour ne pas dire la seule) que Kamala aurait de gagner une élection générale.

    1. Bartien dit :

      The real troll

    2. Pierre s. dit :

      ————————–

      parce que si les républicains y vont en 2024 avec L’éminent avocat excessivement brillant
      Ted Cruz comme candidat, Mme Harris n’a aucune chance ???

      Ils pourrait y aller avec le noé nazi Josh Hawley tant qu’a y être

      si je comprend bien c’est cela votre raisonnement ???

    3. marie4poches4 dit :

      Peut-être pour éviter une campagne électorale fausse, mensongère et haineuse qui diviserait encore la population pendant 4 ans…

    4. FBeauchamp dit :

      @’ystic.
      Parce qu’il ne devrait plus avoir le droit de se présenter.
      Il a commis plusieurs crimes contre l.état et contre des individus (Il est criminellement responsable).

    5. Madalton dit :

      Je crois que ce sont les candidats potentiels du GOP qui ont peur que Trump revienne les affronter.

      1. Madalton dit :

        De plus, Trump a perdu le vote populaire les 2 fois contre les démocrates. Jamais 2 sans 3…

      2. Mystik dit :

        @Madalton Je suis d’accord avec vous sur ce point, surtout avant les évènements de mercredi. Là je ne suis plus sûr qu’il passerait le premier tout des primaires de 2024.

      3. Bartien dit :

        Tiens tiens simon qui répond intelligemment, c’est louche.

  16. Benoit Nadeau dit :

    Que ses partisans le considèrent comme un martyr ou non cela ne changera rien à leur appui inconditionnel. Ce que ça peut faire cependant c’est élargir le fossé entre les républicains pro-Trump et les autres. Peu importe les proportions respectives, cela divisera la droite pour de nombreuses années.

    1. Aube 2005 dit :

      Si les démocrates n’agissent pas maintenant, ils passeront pour des pleutres et une grande partie de ceux et celles qui ont voté pour Biden, leur tourneront le dos et/ou s’abstiendront de voter lors du prochain scrutin. Les éttats-uniens pourraient se retourver avec un sosie de Toupet Jaune ou de sa descendance.
      Il faut lui enlever tous les privilèges qui sont rattachés a la fonction de la Présidence pour le reste de ses jours.
      Allez Biden et les Démocrates! Sinon, vous serez considérés du même accabit que les Ripoux.

  17. Toile dit :

    Ah bien c’est bébite a poil va qui va être content. La manoeuvre est possible, réalisable ? ( diable, je lui ouvres une porte… )

  18. BrunoP dit :

    En fait, ceux qui y gagneraient le plus sont les républicains. Trump ne pourrait pas se représenter, qui ferait sortir à nouveau le vote démocrate, ou créer un nouveau parti qui diviserait le vote républicain.

  19. CBT dit :

    Dans le cas de Trump, ils craignent qu’il soit considéré comme un martyr, si c’était Biden dans la même position, ils diraient qu’il est coupable et qu’il doit subir une punition au pc, les républicains auraient procédé jeudi matin sans aucun délai.

    Les républicains sont des lâches, l’important pour eux est de conserver la base trumpiste qui est infestée de voyous, il existe des preuves que c’est le groupe QAnon qui a comploté depuis des mois cette insurrection. Il semble que ce ne soit pas un hasard que la sécurité policière ait été déficiente ce jour-là.

  20. titejasette dit :

    La question est de savoir si une 2è destitution apporte qq chose de plus à la démocratie. Même si elle n’est pas réussie, la 2è rentrera dans son CV pour l’éternité (pour l’Histoire).

    Il faudrait (comme l’ont proposé les autres intervenants ci-dessus) le poursuivre en Cour Martiale pour « un coup d’état de pacotille, cheap organisé par une bande de pleutre sans envergure »

    Je propose de donner suite en concomitance aux numéros #1 et # 2. Quant à la question posée dans le billet : on ne fait pas de lui un pôv martyr ?

    Lui couper le sillfet ne fait pas déjà de lui un martyr ? Boff, vous savez, l’opinion ses partisans on n’en a rien à cirer.

    1. titejasette dit :

      Suite à mon 12h28

      Si les manifestants sont poursuivis par la Justice pour des peines très sévères. (on parle de 5 ou 10 ans), je ne vois pas comment Trump va s’en sortir sans une égratignure.

      Je vois venir l’arrivée du nouveau AG avec beaucoup d’intérêt.

    2. Toile dit :

      S’il faut faire un martyr de lui aussi bien en faire un de type djiadiste. A lui les vierges. Des choses à pussy grabber. Va être heureux, le mec !

    3. Ses fans le voient déjà comme un martyr (il les en a convaincus, lui victime de tout depuis quatre ans). Et ils ont agi en conséquence mercredi, et sont prêts à continuer de toute façon. Puisque le mal est fait, aussi bien le retirer de la circulation.

  21. POLITICON dit :

    JUGE ET JURY; PAS CERTAIN

    Est-ce que le Congrès peut juger de la culpabilité de Trump avant les résultats d’une commission d’enquête appelée par le nouveau directeur de justice? Je ne crois pas! Je pense qu’il faut une commission d’enquête et d’après les résultats, le Congrès pourra prendre une décision. Je suis tout aussi perplexe en rapport à la justice de l’État qui devra faire enquête elle aussi. Plusieurs personnes sont interpellés pour leur rôle dans l’intrusion du Capitole, normalement Trump devrait s’y soumettre puisqu’il perdra son immunité après le 20 janvier.

    Il ne faut pas aller trop vite dans cette histoire puisque si les arrestations et l’enquête actuelle ne trouve pas Trump coupable de sédition ou d’avoir été à la base des événements du Capitole, le Congrès va se tirer dans le pied. A mon avis, il faut une commission d’enquête directement liée au rôle du président et des membres du Congrès. Cela n’empêche pas le commun des mortels d’être jugés pour avoir investi le Capitole résultant au décès de plusieurs. Ne brûlons pas d’étape parce que l’échéance du 20 janvier approche. L’objectif devrait être de prouver la culpabilité de Trump une fois pour toute et attendre qu’il perde son immunité présidentielle. N’oublions pas qu’à titre de président, il s’est toujours réfugié derrière la loi voulant qu’un ‘sitting president’ ne peut être poursuivi ou forcé à témoigner. Si nous voulons le voir derrière les barreaux, faut se calmer le pompon, être patient et procéder par étape.

    1. Toile dit :

      Votre remarque est fort pertinente car la culpabilité est prononcée après enquête par le congres, sauf erreur de ma part.

      Donc je reprends mes esprits. La chambre des représentants préparent le terrain avant le 20 , puis le congres prends la releve apres le 2o. Est-ce bien cela la manoeuvre possible ?

    2. Dekessey dit :

      Une commission d’enquête ????
      Ça va prendre des années!!
      Et pour démontrer quoi? On est pas certain de ce qui s’est réellement passé?
      Les sénateurs étaient sur place! Ils ont vécu l’événement LIVE comme à tivi.
      Les démocrates doivent procéder fast track, comme ils le font présentement. Ils doivent pousser les républicains à se commettre.
      Ce président doit subir l’impeachment à nouveau.

  22. Jean dit :

    Ne rien faire serait la pire chose … à faire, car cela donnerait le feu vert à un autre comme Trump ou à Trump 2024 de recommencer encore et encore.

    1. Dekessey dit :

      De plus, ça découragerait des millions d’électeurs démocrates, qui perdraient confiance dans la justice et leur parti.

  23. Apocalypse dit :

    Autrement dit, il ne se passera rien et Donald Trump va … encore … s’en sortir.

    Les républicains ont fait leur lit, on ne veut rien savoir d’une 2ième destitution et à partir du 20, Joe Biden sera président; il va dire qu’il veut tourner la page et regarder en avant, vers le futur.

    En prime, Donald Trump va trouver le moyen de se gracier ou que Mike Pence le fasse et cette grace risque d’en mener large; les tribunaux pourront en débattre pendant des siècles.

    1. Guy LB dit :

      @ Apocalypse : 👌
      Je n’aime tellement pas ce que vous écrivez; ça me fait mal de penser que vous pourriez avoir raison… mais, étant donné comment se sont comportés les élus américains depuis 4 ans, il y a ici matière à s’inquiéter.

  24. Jean dit :

    et comme lui enlève le privilège de porter le titre de président lui qui ne l’a jamais été (ainsi que les gardes du corps, secrétariat, bureau etc)

  25. Lyne Presseau dit :

    Mais même si le nouveau Sénat est à majorité démocrate, il faudra quand même obtenir les deux-tiers de ce Sénat pour le condamner, ce qui est loin d’être certain.

  26. xnicden dit :

    Pour nommer la juge à la SCOTUS ça a pris seulement trois jours au Sénat si ma mémoire est bonne. #priorité.

    1. Toile dit :

      Superbe rappel, comme quoi on veut, on s’arrange.

  27. Jaylowblow dit :

    Je crois que nous n’en sommes plus à la punition à ce stade-ci mais à la prévention et surtout la dissuasion. Il faut que le congrès et le sénat lancent un message clair aux futurs aspirants dictateurs que ce genre d’actions ne resterons pas impunies.

    Que Trump devienne un martyr auprès de sa base soit le prix à payer pour lancer cet avertissement est un moindre mal. Personne ne souhaite devenir un martyr, la gloire que ça apporte ne compenssant sûrement pas les « désagréments » et il important que ceux-ci soient le plus désagréables possible afin que les futurs Trump se disent que le jeu ne vaut pas la chadelle.

  28. FBeauchamp dit :

    Si le sénat a nommer un SCOTUS en une semaine…

    La procédure en serait une de DISQUALIFICATION (Référence juge R.W.Archibalf 13 juillet 1912).
     » .le Sénat a décidé que la DISQUALIFICATION peut être accomplie par un vote à la majorité SIMPLE.

    Au-delà des considérations politiques, il doit y avoir une marqueur pour prévenir tout prochain président d’effectuer un coup d’état.
    (Il y a eu conspiration et il y des co-conspirateurs).

    1. Il a mis de la pression sur le secrétaire d’état de la Georgie de trouver 11,500 vote.
    2. Il a mis de la pression sur le VP pour empêcher l’acceptation des grands électeurs, après une élection libre et légitime.
    3, Il a conspiré pour empêcher l’acceptation du vote formel.
    4. Il a appelé à envahir le capitole pour empêcher la procédure d’acceptation du collège électoral.
    5.Il a incité à la violence et 5 morts en sont suivis.

    1. marie4poches4 dit :

      Vous pouvez rajouter un 6e point. Il y aurait eu un autre « perfect call »

      The Washington Post
      @washingtonpost

      Exclusive: Trump pressured a Georgia elections investigator in a separate call legal experts say could amount to obstruction

      https://twitter.com/washingtonpost/status/1347957413014614017?s=20

      1. FBeauchamp dit :

        @marie4poches4
        Vous avez raison. C’est pourquoi une procédure minimale de disqualification s’impose.
        Je n’ai pas parlé d’accusations criminelles qui devraient être déposées.
        Conspiration, sédition, formation d’une révolte, incitation à la violence…etc

        Mark Meadows, Ted Cruz, Josh Hawley et cie et tout un groupes de hauts responsables de plusieurs états qui ont collaboré, facilité et organisé cette révolte au Capitole. (Je parle de conspiration à renverser le futur pouvoir légitimement voté)

        Si ce n’est pas fait les USA n’ont plus de crédibilité.

      2. Louise dit :

        marie4poches

        Même pendant le déroulement de l’émeute il appelait des sénateurs pour leur demander de ne pas certifier les votes en faveurs de Biden.
        Ses fidèles serviteurs ont répondu oui monsieur le président et c’est ce qu’ils ont fait.

  29. xnicden dit :

    Si Trump n’est pas destitué, à titre d’ex président il pourrait demander qu’on partage avec lui des briefings quotidiens de sécurité reçus par M. Biden. Il s’agit d’une tradition bien établie semble-t-il.

    https://www.nbcnews.com/politics/national-security/when-he-leaves-office-can-ex-president-trump-be-trusted-n1248994

    S’il y a une chose que l’administration Biden devrait faire dès le 21 janvier, quelque soit l’issue de la procédure de destitution, c’est de lui refuser l’accès à ces briefings.

    1. Bartien dit :

      Quand on voit ce que t…. en fait des traditions….

  30. P-o Tremblay dit :

    Il est déjà un intouchable pour ses partisans, ils ne pourront pas empirer la situation. Faut arrêter de ménager tout le monde…

  31. Gina dit :

    Ce serait formidable si le sénat aurait la possibilité de le condamner après le 20 janvier 2021 . Il faut que le gouvernement trouve un moyen de mettre de cet énergumène en état de nuire pour l’avenir . Et cela sera un moyen de faire comprendre à ses supporters de respecter les régles de la démocratie . Vivre dans un pays démocratique ne veut pas dire de faire ce que veut et de ne pas respecter les minorités . Nous ne sommes plus au moyen-âge.

    1. Pierre s. dit :

      —————————-

      accusation criminelle, cours martiale ….
      La prison pour corruption, insurection , menace et sédition ….
      Ciboire depuis le 3 novembre il se comporte comme un criminel a ciel ouvert.

      et les preuves, les témoins, les enregistrements abondent.

  32. NStrider dit :

    HS
    Un excellent ( mon opinion sans plus) texte de Laurent Desbois dans La Presse sur les causes fondamentales de çe qui se passe aux États-Unis. C’est indirectement un réquisitoire sur la nécessité de s’attaquer au partage de la richesse et et aux inégalités entretenues sciemment par les réels détenteurs du pouvoir ( $$$)

    http://plus.lapresse.ca/screens/487f22b5-1b17-4930-9d92-252ac714595e__7C___0.html?utm_content=ulink&utm_source=lpp&utm_medium=referral&utm_campaign=internal+share

    1. Louise dit :

      NStider

      C’est le point de vue que j’ai exprimé dans le billet précédent mais c’est un objectif à long terme.
      Pour l’instant, il faut empêcher Trump d’agir.
      En plus de la destitution, il doit être poursuivi au criminel et ce ne sont pas les causes qui manquent.

      1. NStrider dit :

        Je crains que ni vous ni moi ne verrons le jour ou cet objectif aura été atteint😉. Et oui, il faut le poursuivre. S’il se couvre d’un « auto-pardon » pour ses crimes fédéraux, qu’on le poursuivre au niveau des états. Ne serait-ce que pour empêcher la tête de l’hydre, qu’on vient de couper, de repousser.

    2. jcvirgil dit :

      @NStrider

      Une analyse fort pertinente en effet qui couvre en peu de mots les grandes fractures de la société américaine.
      Même si les laissés pour compte se sont totalement fourvoyés en mettant leur espoir aux mains d’un manipulateur et d’un escroc comme Trump , les problèmes profonds cités dans ce billet ne disparaîtront pas par magie pour autant après le 20 janvier.

      Quand à la destitution , elle est inutile, à son âge Trump est fini pour la politique.
      Ca serait de plus surprenant que les sénateurs républicains qui se sont cachés derrière leur bouffon durant quatre ans pour profiter de la manne , admettent aujourd’hui leur erreur et appuient leurs ennemis jurés démocrates dans leurs désirs de marquer le coup.

      Ils le laisseront filer en douce.

      1. NStrider dit :

        « Quand à la destitution , elle est inutile, à son âge Trump est fini pour la politique. »
        Je crois que son état de santé physique (descente de la rampe à West Point, la façon dont il boit ses verres d’eau, son obésité) et mental ( je ne suis pas psy mais plusieurs observateurs beaucoup plus averti que moi perçoivent des signes de démence et de sénilité) ne lui permettront pas de se présenter en 2024.
        Cependant c’est le modèle qu’il représente pour d’autres apprentis autocrates ( Hawley, Cruz, Rubio, Brooks et j’en passe) qui doit être répudié et sanctionné non seulement par la branche judiciaire de l’état mais, d’abord et avant tout par les élus de la branche législative. Une telle attaque frontale des principes démocratiques et des institutions ne devraient être tolérés. Si les législateurs ne réagissent pas, ils envoient implicitement le message que ce qui s’est passé n’est qu’un fait divers.

  33. marie4poches4 dit :

    Ce qu’entraîneraient un impeachment et l’interdiction de se présenter

    Kurt Bardella
    @kurtbardella

    No lifetime pension.

    No lifetime Secret Service protection.

    No running for President.

    No $1 million travel budget.

    #ImpeachTrumpNow

    12:37 PM · 9 janv. 2021·Twitter for iPhone

    https://twitter.com/kurtbardella/status/1347960712921034753?s=20

    1. Toile dit :

      Pas rien
      J’adore «  no life time secret service protection »

    2. Layla dit :

      @Marie4Poches 12:46
      Raisons de plus…Go.

    3. Lyne Presseau dit :

      À la condition qu’il soit bel et bien condamné. Sinon, il garde tous ses privilèges.

    4. Louise dit :

      De plus, il devrait perdre son titre de président puisqu’il a toujours été un « fake président »

  34. jeani dit :

    Je suis complètement HS, mais!

    Le futur président a émis ce commentaire: Joe Biden a promis qu’avec lui, les États-Unis seraient à nouveau prêts à guider le monde

    Guider le monde??? En quoi? Ils vont tenir la main des autres pays de quelle façon?

    C’est à souhaiter que Joe, au cours de sa présidence, permette un tout petit pas en infusant une petite dose d’humilité aux habitants de ce pays qui se prétend  »la plus grande démocratie au monde ».

    Parlant de la plus grande démocratie au monde, j’avais questionné, il y a quelques jours ce positionnement mondial. Comment en étaient-ils arrivés à s’accorder ce mérite.

    Il existe un classement sérieux qui s’appelle un indice de démocratie qui comporte plusieurs points pour valoriser le rang mondial des nations. Voici le lien qui confirme que le Canada est au 7e rang, le Royaume-Uni au 14e rang, la France au 20e rang et  »la plus grande démocratie au monde, les États-Unis, au 25e rang.

    https://atlasocio.com/classements/politique/democratie/classement-etats-par-indice-de-democratie-monde.php

    1. Toile dit :

      Merci. Bien apprécié. M’est idée qu’ils vont se faire reclasser… par le bas.

    2. Louise dit :

      jeani

      Et quelle est la première ?

      1. jeani dit :

        Norvège, Islande, Suède …

      2. gigido66 dit :

        La Norvège …

    3. jcvirgil dit :

      @jeani

      En effet ,la seule façon de guider le monde pour Bidon et les neo-cons qu’il désire nommer aux postes les plus importants en politique étrangère , c’est à l’aide de guerres, de bombes, d’assassinats ciblés et de sanctions économiques.

      Qu’il se concentre sur son pays avant de penser donner des leçons aux autres. Il va en avoir bien assez.

  35. Louise dit :

    Si la loi le permet, la procédure de destitution doit se poursuivre même après le 20 janvier.
    Deux objectifs pourraient être atteints: Trump ne pourrait plus se représenter comme président et à titre préventif cela enverrait un signal clair à quiconque serait enté de l’imiter.
    La réaction de ses supporteurs ? On verra s’ils seront aussi braves quand ils verront que plusieurs d’entre eux vont être condamnés et emprisonnés.
    On ne peut pas empêcher les gens de penser et de croire tout ce qu’ils veulent mais on peut les empêcher d’agir.

  36. titejasette dit :

    @marie4poches4

    « No lifetime Secret Service protection. »

    Je l’aime celle-là ci-dessus.

    D’une part Trump déclare aux manifestants :  » je vous aime, vous êtes des personnes spéciales (sous-entendu « pour moi »). »

    Dans la même journée, quelques heures plus tard, il dit (je ne me souviens pas exactement de sa déclaration). « Ces gestes de manifestants (de violence ?) seront punis  »

    Un suprémaciste ou un Proud Boys lui règleraient son compte assez vite, s’il perdait la protection des services secrets

    1. Toile dit :

      Vous avez écrit ce que j’en déduisais par « no life time service secret protection ». Vous avez pas idée de comment mon hamster tourne. J’ai des images assez nettes et ma foi très loin d’être charitables. Une fois n’est pas coutume et faut adapter son jugement à la réalité des faits. Je me pardonne.

      1. marie4poches4 dit :

        Entendez-vous comme moi une petite voix intérieure chuchotant Iran… Iran… Iran…

  37. Maïs1988 dit :

    Donald Trump a été une coquille vide.

    Il est quand même parvenu à fédérer des dizaines de millions d’américains pour qui le rêve américain s’est transformé en cauchemar depuis quelques décennies. Plusieurs ont beaucoup perdus : leur emploi, leur maison, leur santé, parfois un fils, un frère, un père, un parent, un ami dans les guerres interminables que livre l’Empire américain sur la planète. Les USA se sont désindustrialisés, le secteur manufacturier a été exporté en Chine, l’économie américaine s’est financiarisée, Wall Street, beaucoup grâce à Bill Clinton, est devenu un casino voué à la captation de richesse pour le 0.1%.

    Qui parle pour ces gens? Personne!

    Trump n’est pas sorti du bois. Il va être accusé, jugé, condamné, détruit; tout va y passer. Il faut envoyer un message fort : personne ne doit ne serait-ce que prétendre travailler pour le peuple. Ralph Nader en sait quelque chose. Lui aussi a été détruit par le 0.1%.

    Il n’y aura pas de troisième voix. Ce ne seront que décideurs Démocrates ou Républicains plus ceux derrière qui tirent les ficelles; rien pour les citoyens, ou ceux que les intervenants sur ce blogue appellent les « déplorables ».

    Pendant ce temps, Bill Clinton après avoir abrogé la loi Glass-Steagall est allé à au moins 23 reprises sur « Fantasy Island » de Jeffrey Epstein et continue de sauter des bimbos (ce sont les mots mêmes de Colin Powell), GW Bush a ramené l’Iraq à l’âge de pierre et coule des jours paisibles sur son ranch de 6.4 km2 de Prairie Chapel, et le fils de Joe Biden a trempé dans des affaires louches en Ukraine et en Chine.

    Que l’on poursuive Trump, j’en suis. Je décroche quand on arrête à Trump sans jamais inquiéter B Clinton, GW Bush, H Biden.

    1. jeani dit :

      H. Biden? Associer Hunter à Clinton et Bush, fait perdre beaucoup de crédibilité à votre intervention.

      Est-ce que Hunter vise la Présidence ou a-il déjà été président ou élu?

    2. Alexander dit :

      @ Mais 1988

      Comment peut-on dire que Trump a travaillé pour le peuple alors qu’il a drastiquement coupé les impôts des plus riches?

      Ben voyons.

      Il a floué les gens qui lui ont fait confiance.

      Le bon peuple s’est fait escroqué par ce type et les bonzes de Wall Street s’en sont mis plein les poches durant son règne.

      Mais Wall Street veut de la stabilité, pas la guerre civile.

    3. Bartien dit :

      L’empire américain….terme appelé à disparaître.

  38. Danielle Vallée dit :

    @chanounou: sujet précédent

    D’abord les règles sont fixées par les États et varient d’un état à l’autre.
    En général les gens doivent s’enregistrer pour voter à chaque élection ce qui double le travail.
    Une personne peut donc s’enregistrer comme démocrate à une élection et indépendant la suivante.

    En 2018 33% sont enregistrés démocrates, 29% républicains, 34% indépendants.
    C’est plutôt le bureau du Recensement qui aime colliger ce genre d’information.
    Mais chacun peut voter comme il veut, peu importe son indication de préférence.

    Depuis 2018 la part des Républicains a baissé à 26%.
    Les préférences initiales vont plutôt vers ‘petit gouvernement qui intervient peu’ ou ‘gouvernement actif qui intervient dans l’économie et la vie des gens’
    Le tribalisme arrive après.

    Ici aussi au Canada le gouvernement nous inscrit comme voteur potentiel pratiquement dès la naissance. Et on renouvelle notre désir d’être suivis par Élections Canada chaque fois qu’on remplit le rapport d’impôt. Ça fait un peu Big Brother mais c’est rassurant quand on voit ce qui se passe en bas.

    1. Haïku dit :

      Danielle Vallée
      Merci pour l’info !

    2. Robert Giroux dit :

      Le fait d’être inscrit sur la liste électorale permanente fait « un peu Big Brother » … ?
      BIN COUDON !!

    3. Robert Giroux dit :

      Ajout : Le numéro d’assurance sociale qu’on reçoit à la naissance …

      Ca doit vous foutre les jetons pas à peu près !

      1. NStrider dit :

        Bizarre votre affirmation, je me souviens d’avoir dû en faire la demande pour pouvoir travailler. Si on vous l’a donné à la naissance je pense que vous avez raison d’avoir les jetons😉

    4. Madalton dit :

      Voir aussi le lien joint sur le billet précédent à 13:02

    5. Madalton dit :

      On permet Élections de tenir la liste électorale à jour sinon vous devez le faire vous-même. Vous n’êtes pas obligé de répondre Oui à la question.

    6. Chanounou dit :

      @Danielle V.
      Merci beaucoup pour vos précisions. Les systèmes sont en effet très différents.

      En France, les électeurs doivent à leur majorité demander à être inscrit sur la liste électorale. Celle ci est révisée régulièrement .En cas de déménagement, on s’inscrit à la mairie du nouveau domicile qui fait alors le nécessaire auprès de la mairie de l’ancien domicile. L’inscription ne comporte que les indications sur l’identité, date de naissance et adresse. RIEN d’AUTRE. On reçoit alors une carte d’electeur

      Si cela vous intéresse, je peux vous raconter comment ça se passe ensuite ( sans machine à voter ou de façon très très marginale because les Français sont plus que réticents car très chatouilleux sur le secret du vote) et comment le SOIR du vote et 1 ou 2 minutes après la clôture du scrutin ds quelques grandes villes , le JT annonce avec une marge infime d’erreur le President de la République , par exemple. Fonctionne depuis 1981 ( pas le vote, l’annonce a la Tv)….

      En tous cas un grand merci.
      Ce billet est passionnant, mais mes connaissances des arcanes judiciaires aux US sont tellement infimes que je me contente de lire et d’apprendre beaucoup.
      Comme vous tous ici, à peu d’exceptions près, je souhaite que la lumière soit faite sur toute cette affaire et que les coupables à chaque niveau soient sanctionnés pour avoir pris en otage la démocratie d’un pays en mettant en péril des élus, des citoyens .
      Tout semble si compliqué ( et heureusement…. car personne ne souhaite revoir les images des Ceausescu en 89 , même s’ils n’avaient pas volé leur procès. Le simulacre de justice et l’exécution sommaire ont été une honte absolue. ) que je me demande jusqu’à quel point il est possible que ces gens soient amenés à répondre de leurs actes.
      Allez plus que 10j et demi….

  39. gambitduroi dit :

    Les décisions ne doivent être pas dictées par la peur. Bully the kid a commis des crimes très graves et doit être jugé soit par le sénat, la cour martial ou autres. Ne rien faire par peur des conséquences n’est pas une option et ça envoi un très mauvais message.

    1. Robert Giroux dit :

      Bully the Kid … J’AIME !!

      1. Haïku dit :

        Je seconde !! 😉

  40. Danielle Vallée dit :

    @chanounou:
    j’aurais dû ajouter qu’aux USA les gens votent aussi pour décider qui va représenter leur parti dans la lutte qui va avoir lieu dans chaque comté.
    Donc le fait d’être enregistré permet d’avoir son mot à dire sur le candidat potentiel de la prochaine élection du comté pour tel ou tel parti.
    Ici ce sont les partis qui décident qui va les représenter dans un comté.

  41. Toile dit :

    Et pour pimenter les prochains jours, histoire d’aller plus bas : violences annoncées pour l’inauguration.

    « Twitter warns of new violence to come, brewing again on social media, as reason for Trump ban« .
    https://www.washingtonpost.com/technology/2021/01/09/trump-twitter-protests/

    J’espere qu’ils ont prévu le coup d’autant que le traître a bien pris soin de confirmer son absence, s’excluant ainsi comme cible.

  42. marie4poches4 dit :

    Les preuves ne manqueront pas.

    L’hurluberlu torse nu portant des cornes dit avoir participé à l’émeute à la demande de 45 🤪

    Brad Heath
    @bradheath
    The shirtless man with furs and a horned hat photographed on the Senate dais during the Capitol siege, Jacob Chansley, has been charged with unlawful entry. He told the FBI he came to D.C. « at the request of the President that all ‘patriots’ come to D.C. »

    https://twitter.com/bradheath/status/1347952656652902402?s=20

    1. Haïku dit :

      marie4poches
      Merci pour le lien. 👌
      —–
      Touché monsieur l’hurluberlu ! 😉

    2. Mona dit :

      Excellent @marie4poches…en France on dit  » plus con je meure  »
      🙄

    3. Madalton dit :

      Excellent ! comme dirait M. Burns dans Les Simpson.

    4. chanounou dit :

      Cqfd: POTUS appelle les patriotes a venir- je suis patriote- je viens

      Logique imparable . Doit pouvoir se plaider pour s’exonérer de sa responsabilité …( on n’a pas parlé d’intelligence et de libre arbitre…)

      Maintenant s’ils ont tous la même ligne de défense, The apprentice dictator 1er devra ,si LUI veut s’exonérer de son appel au peuple qui a mal tourné , déclarer un truc du genre:  » mais, non! Z’ont rien compris,! Z’ont vraiment pas de classe, sont trop cons!…. »

      Et là , je suis pas sûre que la b(v)ase va aimer ! Déjà qu’ils n’ont pas aimé la vidéo…..
      Et si on le leur répète suffisamment souvent, ils pourraient bien finir par se fâcher contre leur incitateur….

  43. Alexander dit :

    Trump est-il un martyr ou un escroc narcissique?

    Dans le premier cas, ce serait un héros de guerre et on approcherait la guerre civile.

    Dans le deuxième cas, on le jugerait quelque part entre Nixon ou Capone. Nixon a démissionné et Capone a connu Alcatraz.

    Le problème c’est l’image. La gestion de l’image.

    Aucun doute que Trump est un pathétique escroc, mais ses croyants le voient encore comme le Sauveur. Il faut décortiquer le mental de sa base.

    Je retiens que 80% des républicains n’approuvent pas l’émeute, ce qui englobe une grande partie de sa pseudo base.

    Ces gens sont des républicains purs et durs, mais ils n’appuient pas un bandit, ils appuient une Amérique conservatrice.

    Il faudrait que les médias conservateurs réalisent que leur pseudo leader est un bandit et non un idéologue qui les a manipulés pour sauver sa peau.

    En condamnant les fomenteurs de l’émeute sur sa vidéo, Trump a trahi sa base comme il a trahi tous ceux qui se sont virés contre lui. Les QAnon et Proud Boys se sont vus trahis sur vidéo par leur président. Je pense que cette vidéo est plus forte de sens que n’importe quelle tentative de destitution.

    Je la tournerais en boucle ad nauseam sur toutes les plates-formes.

    Je détruirais la crédibilité de Trump avec sa propre vidéo et une fois affaibli, je l’achèverais avec des poursuites autres que fédérales pour contourner son immunité.

    Les Trump sont une plaie ouverte pour l’image des EU, il faut que les EU prennent le scalpel et coupent cette tumeur bien net.

    Resterait à Biden à trouver un terrain d’entente avec les conservateurs en gouvernant vers le centre.

    1. Mona dit :

      Totalement d’accord@Alexander
      Le prendre dans le filet alors qu’il s’est senti obligé de se protéger.
      Le moment où jamais de le déconsidérer auprès d’une bonne partie de ses adeptes, il y a peu d’occasions aussi fortes d’évidence.

      1. chanounou dit :

        Le prendre à son propre piège : répéter les choses suffisamment souvent pour que l’interlocuteur finisse par y croire…

  44. noirod dit :

    Non non mais je rêve moi la ?? Ou plutôt je cauchemarde ? On est en train de se questionner a savoir si le pire acte de trahison en 200 ans a être commis sur le territoire américain mérite ou non , peut ou non, doit ou non être puni ? Desperate times call for desperate measures. Réalisez vous que si c’ eut été au temps du far west on parlerait ici de plumes et de goudron ou plus probablement de pendaison ? Revisitez les édifiantes images et les évènements y ayant mené et dites moi que le comportement de ces rednecks la ne sont pas le résultat d’ incitation honteuse de la part d’ un dangereux président ?

    Oui mais la constitution…EILLE ! Ils s’ en es tu foutu le gros cave de la constitution ?? Et oui une motion doit être voté pour l’ empêcher de se présenter en 2024 et la meilleure motion c’ est laquelle ? La prison sans procès quoi que ce soit . J’ en reviens juste pas qu on considère devoir porter des gants blancs avec l’orang outan one.

    1. Toile dit :

      Je vous suit totalement : actions – conséquences. Rien d’autre.
      C’est comme un parent qui tète toit le temps «  je vais te punir si tu écoutes pas » et rien arrive. Faut être conséquent, c’est ça le principe, une sanction associée à un écart. Avec l’enfant vient aussi ton jugement de parent, choix de la sanction, durée, révision de la sanction… Mais on pas la dedans avec lui. Rien d’éducationnel.

    2. Mona dit :

      @noirot… »gants blancs avec l’orang-outan », génial je relaie et j’adopte !
      Sérieusement : coup de gueule salutaire 👍👏

    3. Guy Pelletier dit :

      @noirod

      Tout à fait il faudra qu’il paie vraiment pour son acte de sédition sa tentative de voler l’élection et sa harangue pour lancer des émeutiers sur le Capitole alors qu’y siégeait les représentants qui devaient valider la victoire démocrate et celle de Biden. C’est clairement une action contre la démocratie et contre l’État un acte punissable d’une peine sévère un acte contre le pays anti patriotique et pas seulement d’une tape sur les doigts pour éviter que ses fidèles se fâchent. Une enquête publique du Congrès et enquête policière du FBI doivent être faits sur toute cette histoire………………..

  45. marcandreki dit :

    Il est essentiel que Trump soit destitué pour plusieurs raisons mais celle qui importe le plus c’est qu’il perde les privilèges impartis aux ex présidents, soit d’avoir des breffings sur les enjeux de la nation, la sécurité, etc.

    Cet homme devra être surveillé en permanence, son téléphone placé sous écoute, ses déplacements devront être accompagnés. On a confié à un inqualifiable bandit des secrets d’états, des informations sensibles qu’il pourrait vendre au plus offrant.

    Il est indispensable qu’il soit isolé de tout l’appareil de l’état après le 20 janvier.

    Qu’on en fasse un martyr ne devrait pas faire oublier que cet homme constituera encore quelque temps une véritable menace à la sécurité nationale.

  46. Mona dit :

    On peut comprendre que l' »Amérique » veuille rester dominante…un « empire » n’aime pas rosquer d’être supplanté !. ..
    Mais après ces 4 années et le 6 janvier il n’y a pour moi aucune autres alternatives que d’associer deux démarches :
    1. Court terme : frapper fort au nom des valeurs démocratiques, de l’état de droit bafoué. ..etc
    2. Structurel mais immédiat et pour un bon bout de temps: rétablir le sens des mots, des valeurs fondatrices ou symboliques, des valeurs morales.
    C’est dans l’association des deux démarches que les résultats seront possibles car chacune souffrira d’objections qui risquent de la réduire à néant…et faire renaître encore plus forte la bête hideuse.

    Trump a le talent de rassembler à travers des fragments de vérités et de mensonges un public insatisfait qui existera encore demain.
    Et la démocratie implique d’assembler des vérités avec d’autres vérités qui paraissent contradictoires et dont il faut trouver, selon les circonstances, un équilibre nécessaire pour le bien commun. C’est plus difficile.

  47. Layla dit :

    L’inertie des républicains au nom de la peur les a conduit là où ils sont.

    Est ce qu’ils vont finir par apprendre de leurs erreurs?

    Je lisais que seul le nouveau président pourrait refuser à DT de recevoir des briefings de sécurité nationale, il va faire quoi JoeBiden? l’autoriser pour que DT ne se pose pas en victime, ça n’a pas de fin ce cycle de la peur doit être brisé.

    1. marie4poches4 dit :

      Jamais au grand jamais Biden acceptera cette autorisation, jamais!

    2. Mona dit :

      Tellement d’accord @Leyla « briser le cercle de la peur ».

    3. Louise dit :

      Layla

      Trump n’a jamais aimé recevoir des briefings, c’est à peine s’il les écoutait.
      Ça me surprendrait qu’il assiste aux briefings du prochain gouvernement.
      Peut-être par esprit de contradiction ou pour se faire croire qu’il est encore important.
      Bien pensé, c’est une hypothèse farfelue parce que la prison est plus probable que son retour à la Maison Blanche.

      1. Layla dit :

        @Louise
        Lisez l’article soumis par @xnicden 12:42

        Dans quelles circonstances il serait utile DT d’en prendre connaissance. Très bon article.

      2. philippe deslauriers dit :

        L’idée que l’ancien président recoivent les breifing est pour qu’il puissent apporter son support au nouveau président (particulièrement pour les dossier qui s’étalle sur plus d’une présidence).
        Au mieux bunker vas tout faire pour nuire au lieux d’aider.
        Au pire, il est déjà un danger de fuite d’information alors qu’il occupe le poste de président… imaginer apres! J’ai aucun mal a l’imaginer monayer les info qu’il a recu!

        Bunker est un réel danger nationnal!

    4. ghislain1957 dit :

      @ Layla

      De toute façon, Coronavirus 1er s’en foutait des briefings de sécurité. Il ne s’en rendra même pas compte si on les lui enlève.

  48. Jaylowblow dit :

    J’ai vu ça passer sur Facebook aujourd’hui :

    « In the end, Trump cost Republicans the presidency, the house and the senate. The son of a bitch actually did it. He made America great again. »

    1. Haïku dit :

      Jaylowblow 👌
      Ha ha ha ! 😉
      Le comble de l’ironie.

  49. Toile dit :

    @marie4poches. 13 h21

    Si j’entends des voix Iran, Iran
    Absolument pas. Et voici pourquoi ils ne se mettront pas les pieds là: l’accord sur le nucléaire qui une fois signée par les américains ( Biden s’est prononcé en sa faveur ainsi que celui du climat). C’est une question d’honneur national pour eux et d’une légitimité internationale retrouvée si on peut dire. Ils vont pas sacrifier cet intérêt pour une vengeance à cette étape ci. La promesse de venger leur général assassiné devrait toutefois, sous toute vraisemblance, s’exécutée mais pour l’instant, reportée. La situation est trop explosive pour eux. Ca en serait fini. Ils vont pas se suicider.

    1. Toile dit :

      Quand Biden apposera sa signature sur l’accord nucléaire, ca sera la preuve par 1,000 pour eux qu’ils furent exclus injustement. C’est ca l’enjeu. Pis agresser les etats unis, c’est l’équivalent, sinon une déclaration de guerre, leur anéantissement surtout avec les alliances récentes Israël/ pays arabes. Ils ont beau être autocrates, ils sont pas fous. L’empire perse a duré bien plus longtemps que les etats unis et c’est pas en prenant des décisions irréfléchies qu’ils y sont parvenus. L’art militaire perse est reconnu dans l’histoire.

  50. FlorentNaldeau dit :

    DT ne pourra pas être destitué compte tenu du calendrier législatif du Sénat, qui est encore entre les mains de MMcC, jusqu’à ce que la majorité Démocrate prenne effet. Il ne sera plus en poste lorsque le procès s’amorcera vraiment.

    Mais la destitution n’est pas la seule issue possible à un procès au Sénat. Souvenez-vous qu’il y a un an on évoquait la possibilité que le Sénat adopte un blâme (« censure ») à l’endroit de DT s’il le reconnaissait coupable des articles de mise en accusation qui lui avaient été transmis par les Représentants; mais il a été acquitté.

    Dans le cas présent, un blâme serait une bien faible mesure compte tenu des faits et comportements reprochés.

    La déchéance de l’éligibilité à un autre mandat présidentiel, et même à toute charge élective fédérale, serait une autre option. Voilà une tache infamante au dossier de tout citoyen, surtout pour quelqu’un d’aussi orgueilleux de DT. Il y aurait certainement des contestations judiciaires en vue, mais le geste en vaudrait quand même la peine il me semble.

    Par contre, je ne suis pas certain que le Sénat irait jusque là, en tout cas pas dans la proportion nécessaire des 2/3. Il y aura certainement au moins 50 votes favorables, mais qu’en sera-t-il du côté Républicain? Pour une Murkowski ou un Romney, combien de Cruz ou de Hawley qui refuseront encore de reconnaître l’abjection de leur ex-Président? Surtout qu’ils ont longtemps été ses complices et devraient donc assumer au moins une part de culpabilité par association, sans compter que plusieurs vivent dans la crainte d’une vengeance de la part des enragés pro-DT lors de leur prochaine primaire.

  51. marie4poches4 dit :

    Selon une source, Graham aurait dit à 45 qu’il y a suffisamment de sénateurs prêts à voter en faveur de l’impeachment.

    Gabriel Sherman
    @gabrielsherman

    Source: Lindsey Graham told Trump yesterday that there are enough GOP votes in Senate to remove him from office unless he conceded election and denounce riot. Plus Trump turns on Newsmax

    https://twitter.com/gabrielsherman/status/1347660584758734849?s=20

    1. Louise dit :

      marie4poches

      Peut-être que Graham a fait croire cela à Trump juste pour l’inciter à signer sa lettre de résignation.
      Comme ça Graham s’éviterait d’avoir à voter pour l’impeachment et ainsi s’attirer les foudres des partisans de Trump.
      Hier il a été chahuté à l’aéroport par ces partisans qui était mécontents de sa condamnation des émeutes de mercredi.

      1. marie4poches4 dit :

        @Louise

        C’est en effet une possibilité mais je crois aussi qu’une bonne partie des sénateurs qui ont eu la peur de leur vie lorsque les émeutiers sont entrés au capitol seraient prêts à voter en faveur de l’impeachment. Leur ligne rouge a été franchie.

  52. Pierre s. dit :

    ——————————

    Pas beaucoup de nouvelle du débile Rudy Giuliani … Étrange.
    Parce qu’actuellement Trump n’a jamais eu autant besoin d’un avocat.

    1. Jaylowblow dit :

      Trump a besoin d’un vrai avocat cette fois, pas d’un bouffon conspirationniste. On risque donc de ne plus revoir Rudy pendant un bout de temps.

      1. Madalton dit :

        Il n’y a plus aucun avocat sérieux qui veut un mandat de Trump. On l’a vu après le 8 novembre qu’ils ont quitté le navire sans se faire payer. C’est pour ça qu’on a vu Giuliani et Powell. Des restants.

    2. Robert Giroux dit :

      Alors, devinez qui pourrait être choisi par le Dohtard
      pour le représenter lors d’une tentative de destitution ds les jours ou semaines qui viennent :
      les deux noms avancés par CNN sont ceux de Brain Leak Giulliani et Alan Dershowitz,
      – ce dernier ayant déjà défendu Jeffrey Epstein !

  53. jeani dit :

    trump songe à créer sa propre plateforme pour remplacer son compte Twitter.

    Comme nom de plateforme, je lui recommande, « twit-minus »

    1. Madalton dit :

      Tiny grabber

    2. marie4poches4 dit :

      Toddler

    3. ghislain1957 dit :

      @ Jeanie

      Une autre faillite commerciale en vue. 😉

  54. noirod dit :

    On se perd en conjectures et en politicailleries de toutes sortes pour un être abject qui n en avait que foutre des règles et des lois en se disant ne pas être de l’ establishment. Déjà le viol du capitole mérite la pire sanction mais on semble oublier certaines de ses plus brillantes réalisations.

    On les as tu hais les nazis hein ? Au delà de 75 ans qu’on les déteste pour avoir opéré des camps de concentration. Et le gros cave lui ? Même christie de geste sauf que lui a la place d’ exterminer il torturait psychologiquement en séparant parent et enfants.

    Martyr vous dites ? Pourtant on a pas eu peur d’ en faire des martyrs en voulant exterminer les méchants barbus qui ont fait tomber les tours jumelles ou qu’ils se terrent sur la pllanete. Ben vous savez quoi ? Il meurt autant d’ américains A CHAQUE JOUR because le gros gluant ignore sciemment le virus.

    Matières a réflexion.

  55. Louise dit :

    jeani

    Moi je lui suggérerais « Cruellus Prédatus » Il ne saurait pas ce que ça veut dire.

  56. Guy Pelletier dit :

    Tant qu’à moi c’est d’une vrai enquête du FBI et du Congrès pour faire la clarté la lumière sur toute cette histoire de tentative par Donald Trump de détournement de l’élection et de l’appel à l’émeute sur le Capitole le parlement des USA alors qu’y siégeait les représentants élus des USA qu’il faille faire. S’il est prouvé hors de tous doutes que Trump a bel et bien comploté contre l’État et la démocratie des USA il devrait être accuser de sédition. Évidement tous ses privilèges y compris son immunité et celles qu’il aurait donné en graciant ses complices annulées. Une belle pendaison publique devant le Capitole la plus grandiose de tous les temps battant des records de spectateurs et cotes d’écoutes devrait le réjouir………..

  57. philippe deslauriers dit :

    Les US se doivent de destituer bunkerboy.

    Sans ca, il peuvent oublier leur  »etre le guide de la planete »… malgré que le tort que bunker a causé est grandement irréversible.

    Sans ca, il ne pourront pas canceller les  »pardons » du semili président a tous ces criminels. Si ces pardons ne sont pas renverser comment redonner confiance au peuple envers leurs démocratie? envers une justice équitable POUR TOUS. Un pays ne peux pas etre fonctionnel si il y a un  »sauf » apres le justice pour tous.

    Sans ca, les US ne pourrons pas ralentir leur déclin.

    Pour ce qui est de l’avenir avec Biden, ca s’augurre très mal. Biden feras tout sorte de concession pour trouver un  »middle ground » et  »guérir » la nation. Voeux trés honorable mais… c’est comme essayer  »middle ground » avec un tueur: Toi tu veux le tuer et moi je veux le sauver, trouvons un  »middle ground », tabassons le sérieusement ensemble.

    De un, on ne négocie pas avec des terroriste.

    TOUS les républicains ont supporter bunkerboy a un moment ou a un autre.
    Les démocrates se doivent de le répeter publiquement ad nauseam. Jusqu’a ce qu’il démisionne ou perdent leur élection.

    Ne pas destituer bunker, c’est aussi d’approuver l’agissement des républicains, de ce qui c’Est passer le mercredi passer le 6 Janvier et ce qui se passeras le 20 Janvier.

    Aussi… Les démocrate devrais légèrement supporter la creation d’un autre partie de droite, plus centriste.
    Cela ferait imploser le ripoux en deux partie et assurerais le pouvoir politique aux dem pour les 12 prochaines année!

  58. Pierre s. dit :

    ———————–

    Trump ne sera jamais un martyr …

    Un vulgaire troll, un escroc, une pourriture, un menteur, un malade, un abuseur, un criminel, un peureux …

    Mais un martyr ? non.

    Il n’a d’ailleurs jamais été un véritable président.
    Et surtout, il n’a jamais fait quoi que ce soit pour les autres.
    Il a vécu toute sa vie uniquement en fonction de sa petite personne
    et les 3 derniers mois de sa pitoyable présidence en sont la preuve.

    Il passera à l’histoire comme le président qui aura le plus détesté son propre pays.

  59. NStrider dit :

    Cou’donc d’où sort cette idée d’un jugement en court martial pour le 45? Il ne fait pas parti des forces armées même s’il les commandent. Alors faites un petit effort et expliquez moi comment ce serait possible! Et bien sûr une source fiable serait appréciée parce qu’écervelé que je lis affirme le contraire. Rigueur, rigueur, rigueur comme disent les caricaturistes et imitateurs de Pierre Bruneau.

      1. NStrider dit :

        Justement, d’où ma question. D’ou sort cette idée de certains des commentateurs du blog?

  60. Pierre s. dit :

    ——————————–

    devant l’évidence d’un président criminel qui s’est ouvertement rendu coupable
    d’un coup d’état mettant en danger la vie des .lus …

    La destitution est automatique.

    Et tout élus républicains s’opposant a cela doit être relevé de ses fonction et emprisoné pour complicité.

    Moi j’irait jusque la …..

    La destitution tu l’aurait en un claquement de doigt
    Plus vite encore que la nomination d’une folle à la SCOTUS

    1. Mystik dit :

      @Pierre S. « devant l’évidence d’un président criminel qui s’est ouvertement rendu coupable d’un coup d’état mettant en danger la vie des élus … »

      Ah, Pierre Pierre Pierre Pierre Pierre….

      Il n’y a pas eu de coup d’État. Aucune tentative de renverser un gouvernement par la force n’a été faite. Une gang de BS avec des peaux de loups sur la tête ont pris des selfies dans le capitole et ont interrompus le congrès pour quelques heures.

      Voici un vrai exemple de coup d’État : http://en.wikipedia.org/wiki/2016_Turkish_coup_d%27%C3%A9tat_attempt

      1. marie4poches4 dit :

        Et les 5 morts? juste des victimes collatérales??

      2. Mystik dit :

        @marie4poches4 Le fait qu’il y ait eu des morts ne fait pas en sorte que ce cirque fût un coup d’État.

      3. gl000001 dit :

        Il n’y a pas eu de tentative de coup d’état en Turquie en 2016. c’est Erdogan qui a eu peur de l’opposition et qui a inventé des preuves. Vous prenez pour les dictateurs maintenant ?

      4. Benton Fraser dit :

        @Moustik

        C’est sûre que vouloir empêcher les membres du gouvernement élus de confirmé le président élu, ce n’est pas un coup d’état!!!!

        Par contre qu’il est vrai que la la présidence de Trump fut un « freak show » digne d’un cirque de l’horreur pendant 4 ans!!!!

  61. chicpourtout dit :

    H.S. Puisque c’est samedi, pour vous faire sourire et aussi parce que c’est une belle histoire vous verrez….
    Lien: https://www.theguardian.com/us-news/2021/jan/08/last-civil-war-widow-dies-helen-viola-jackson

  62. NStrider dit :

    HS
    La droite des faits alternatifs ( alt-right) vient de commencer sa guérilla contre les réseaux sociaux. Mon aggrégratrice préférée d’info politique, Heather Cox Richardson vient de voir sa très éclairante chronique d’hier mise au « purgatoire » par FB suite à probablement des plaintes sur son contenu, qui est toujours soutenu par ses références et sources en fin de texte. Comme elle l’affirme la chronique va ressortir du purgatoire mais on va probablement assister à une intensification de cette tactique.
    À quand une plainte sur le contenu « tendancieux » de ce blog. Ce serait une consécration (pour ceux qui ne comprennent pas vite, j’écris lentement et les deux dernières phrases sont de l’ironie)

    1. xnicden dit :

      Ne soyez pas prophète de malheur lol!

      Plus sérieusement, j’imagine que WordPress a aussi son lot de blogues problématiques…

  63. Pause de la mi-temps au match de football.

    L’idée de mettre en accusation « DiaperDon » après l’entrée en fonction de Biden est certes intéressante mais,à mon avis, difficille. Un « long shot ».

    Je ne crois pas qu’il y ait sufisamment d’élus républicains qui ont les couilles nécessaires pour embarquer dans un tel processus.

    Cependant, les Démocrates ont le devoir de tout faire afin que la démarche se poursuive et aille, si possible, jusqu’au bout.

    Ils le doivent au peuple américain et par respect pour la Constitution et la démocratie.

    Les « appels » à la réconciliation et à l’unité lancé par les « Répugnants » sont des paroles vides et ne veulent rien dire.

    Ce sont des paroles prononcés sous l’effet de la peur des conséquences pour tout ce qu’ils ont fait (ou n’ont pas fait) face aux comportments du Cinglé-En-Chef.

    Les Démocrates les tiennet par la gorge et doivent viser la jugulaire.

    Pas de pitié, pas de compasssion. L’instinct du tueur.

    Sur ce, je retourne au football

    1. Chanounou dit :

      @remarquable article. Merci

  64. Mystik dit :

    Donald Trump se foutait éperdument des briefings lorsqu’il était Président, vous croyez qu’il va maintenant s’y intéresser en dehors de la Maison-Blanche? Lol

    Anyway, tout ça c’est de la politicaillerie. Nancy Pelosi voulait faire démissionner Trump parce qu’elle sait pertinemment bien qu’ils n’auront jamais les votes pour le faire débarquer au Sénat.

    Faites le calcul, ils ont besoin de 17 sénateurs républicains pour le faire. Romney, Sasse et Murkowski sont des « oui » solides. Je vous donne Collins pour les besoins de la cause. Il en manque 13. TREIZE. Trouvez-les.

    1. Benton Fraser dit :

      Mentir, twitter, golfer, téléviser, intimider et se vanter….. ce n’est de la gouvernance, mais justement de la politicaillerie, c’est le « meilleur » de Trump!

  65. FBeauchamp dit :

    A titre informatif voici une liste des compagnies qui ont financé la montée vers le capitole,
    Sous le paravent de l’organisation « the rule of Law Fund »

    The Rule of Law Defense Fund who helped organize the Capitol riots received $ from:

    Koch Industries ($375k)
    Comcast ($200k)
    Walmart ($140k)
    Home Depot ($125k)
    Amazon ($100k)
    TikTok ($75k)
    Facebook ($50k)
    Fox Corporation ($50k)
    Uber ($50k)
    Google ($25k)
    + many more

  66. jaylowblow dit :

    La lecture de cet article, https://www.lapresse.ca/affaires/techno/2021-01-09/les-proches-de-trump-fulminent-contre-twitter-sur-twitter.php , m’a rappelé deux choses:

    1-Il est très difficile de se battre contre l’implantation du fascisme car chaque fois qu’on prend des mesures pour le contrer, ceux qui essaient de le mettre en place crient au… fascisme! C’est la fameuse tactique de projection que Trump utilise depuis toujours. Comment se battre contre ça? En passant, si un abruti venait me crier des vulgarités tous les jours par la fenêtre de ma cuisine et que je décidais de poser un clôture et de fermer ma fenêtre pour ne plus l’entendre est-ce que ça ferait de moi un fasciste? Les entreprises comme Twitter ont des règles et ils sont en droit d’interdire à quiconque qui les viole d’utiliser leurs services, point finale.

    2-Ils y a un intéressant et inquiétant parallèle à faire entre les événements de mercredi et la tragédie de Sandy Hook. Après qu’un individu soit entré dans une école primaire et ait assassiné deux douzaines d’enfants avec un AR-15 ont s’est tous dit que le moment était arrivé, que même les républicains ne pourraient plus s’opposer à un meilleur contrôle des armes à feu, puis la poussière est retombée, les républicains sont rapidement revenus à leurs bonnes vielles valeurs conservatrices et rien n’a changé malgré les efforts d’Obama.

    On voit la même chose se produire en ce moment. Les républicains qui étaient tous si « choqués » il y a trois jours reviennent maintenant peu à peu à la défense du terroriste en chef et vont probablement essayer d’enterrer cet événement le plus profondément possible, car comme pour Sandy Hook, ils ont du sang sur les mains. Ces salopards sont pathétiques.

    1. xnicden dit :

      👏

    2. Mona dit :

      Idem @jayloblow 👏

  67. citoyen dit :

    Le sénat a manqué son coup la première fois alors il devrait miser sur une transition de calibre mondial.

  68. ghislain1957 dit :

    GO. FOR. IT.

    1. igreck dit :

      Ne serait-ce que pour le principe, les Dems DOIVENT entamer un processus de destitution. À plus forte raison si ce dernier peut se poursuivre après le 20 janvier. Ils doivent absolument freiner le désir du gourou de se présenter en 2024 ce qui empoisonnerait le 1er mandat de Biden !

  69. Guy LB dit :

    Si les 🇺🇸 USA
    laissent partir T**** sans sévir rigoureusement pour les incitations à la sédition qu’il a faites si publiquement, ils perdront toute crédibilité, et pour longtemps. Quelle notion ridicule que la crainte d’en faire un martyr ! Comme les énumérait Layla dans un commentaire précédent, les raisons pour T**** de de se présenter en martyr, il les a déjà toutes invoquées de toute façon. La cour est pleine, n’en jetez plus.
    Pour guérir l’âme nationale 🇺🇸, il faut ‘garrocher’ ce minable sous l’autobus national et le priver de tous les privilèges normalement rattachés à la fonction dont il a mal usé et abusé, jusqu’à la saboter.

  70. titejasette dit :

    OK, pas la cour martiale car il n’est pas un militaire. Il faut demander aux juristes quel genre de poursuites légales il devra faire l’objet. CNN a déjà expliqué à quoi il s’expose et je ne suis pas ici pour vous l’expliquer dans les termes légaux.

    Il a posé des gestes considérés comme une tentative de coup d’état pour avoir demandé aux fonctionnaires de la Géorgie lui trouver 11 900 votes pour frauder les élections et le déclarer gagnant.

    L’avocat a donné une autre raison de poursuite mais je ne me souviens plus laquelle. Avec Trump, pas besoin de gratter londtemps pour faire sortir ses magouilles.

    Si je trouve un bon lien, je vous le mets sur le blogue Promis !

    1. titejasette dit :

      Je sais, je sais… Dans un de ses billets, M. Hétu a donné l’opinion légale d’un avocat qui explique les raisons pour lesquelles le gouvernement ne gagnera pas sa cause dans une poursuite éventuelle contre Trump.

      Mais, d’autres avocats ont des opinions contradictoires dans cette affaire de la Géorgie.

      De toute manière, il sera écrasé sous le poids d’autres poursuites. Attendons voir l’arrivée du ministre de la Justice…

  71. FlorentNaldeau dit :

    @marie4poches4, 13h54
    J’aimerais le croire, mais il me faudrait une source plus fiable que LG, qui tente peut-être de se refaire une virginité politique puisqu’il pourra dire fièrement « Voyez, je lui ai dit que sa situation était intenable et qu’il fallait partir ». Il ne m’étonnerait pas qu’il ait laissé couler la nouvelle pour cette raison.

    Mais si la suite des événements dément mes doutes, je serai le premier à applaudir.

    Il doit y avoir une horde d’avocats qui planche sur les recours possibles contre DT et la constitutionnalité de certaines mesures suggérées contre lui à la fin de son mandat. Ils sont certainement les juristes les mieux placés poru ce faire puisque les spéculations qui peuvent être faites depuis le Canada ne seraient pas nécessairement bien fondées compte tenu des différences entre les principes de procédure judiciaire et entre les codes criminels, sans oublier les particularités de leur Constitution et des législations afférentes.

    @philippe deslauriers 14h14 « TOUS les républicains ont supporter bunkerboy a un moment ou a un autre. »

    C’est inexact. Un certain nombre de commentateurs ou d’ex-élus Républicains critiquent de manière soutenue DT depuis qu’il a lancé sa candidature aux primaires. Mais puisqu’ils ne sont pas aux commandes du parti, ils ont dû se trouver d’autres tribunes pour faire valoir leur point de vue, y compris le Lincoln Projet. Retrouveront-ils maintenant progressivement une voix et une influence à l’intérieur du parti?

  72. igreck dit :

    Situation aux Zétats : des questions et des réponses intéressantes !🧐

    https://www.journaldemontreal.com/2021/01/09/trump-une-faute-trop-grave-pour-etre-pardonnee

  73. papitibi dit :

    @ Jaylowblow 15h42
    [En référence à Sandy Hook]
    les républicains sont rapidement revenus à leurs bonnes vielles valeurs conservatrices et rien n’a changé malgré les efforts d’Obama.

    Dans le cas de Sandy Hook, il faut suivre la trace (et l’odeur!) du fiancement de la campagne de ces ordures.

    The name of the Game is… NRA! Sans le soutien de la NRA, ils sont cuits; c’est pas nécessairement un Dem qui va les battre aux Primaires du Parti; c’est une autre pute Répu…

    Pourquoi soutenir Trump, qui est devenu une figure polititique en putréfaction avancée? MA opinion.- un emprunt sémantique aux Appendices! – c’est que Turpitude 45 en tient sans doute quelques-uns par les noix. Ou par le pussy?

    The Art of the Deal? Euh, non, il ne sait pas négocier, sinon par le chantage (économique ou autre). Par contre, il a fait l’expérience du chantage – Poutine a dû le piéger solide pour avoir pu obtenir aussi facilement l’absolution Quoique, l’appat du gain (un OK pour la construction d’un hôtel Trump sur la Place Rouge?), heu…. .

    The Art of the ‘chantage’. My two cents…

    1. Haïku dit :

      @papitibi
      Vous dites entre autres:
      -« …il faut suivre la trace (et l’odeur!) du fiancement de la campagne de ces ordures… »

      Suivi de:
      « My two cents… »
      —-
      OMG.
      ‘Fiancement’ est un ‘lovely two cents’ de votre part ! 🤣🤣
      Chapeau bas, notre ami papitibi!🎩👌

  74. Capitaine B dit :

    Batinse, ils ont confirmé une juge à la scotus en un temps record. Ils se sont débarrassé du 1er impeachment sans entendre de témoins. Je ne peux pas croire qu’ils sont incapables de reproduire le même zèle et boucler ça avant la fin de la semaine.

    1. igreck dit :

      Ils disent vouloir préserver la paix dans le pays !?! Boulechitte !!!😡

  75. sousmarin dit :

    Garde-à -vous, présentez…armes, armez, en joue, prêt, feu, reposez…armes, repos.
    Repos car fin de l’insurrection et de l’insécurité nationale.
    Thèse officielle : suicide (leur commandant en chef leur a donné l’ordre de tirer, ils n’avaient pas le choix).
    Bon d’accord, il faudrait changer la moquette du bureau ovale mais on n’a rien sans rien…ou alors on la laisse, histoire de rappeler aux présidents que leur sécurité dépend de la valeur qu’à la démocratie aux yeux de ceux qui le protègent.

    Plus sérieusement, le sénat, même démocrate, est par nature conservateur donc peu enclin à virer un président. Trouver 17 sénateurs républicains n’est plus une tâche insurmontable depuis l’insurrection mais cela restera très difficile.

    1. Chanounou dit :

      Ca mettrait les US au niveau de la Roumanie de 89 et c’est pas très glorieux…. la manière dont les Ceaucescu ont été jugés en 55 mn et passés par les armes dans la foulée, contre le mur de la Caserne, je crois…

      Ces salopards auraient au moins mérité de végéter quelques mois /années en prison, à se chercher des arguments pour leur défense.

      La prison, ça n’a pas de marbre aux murs , de moquette aussi profonde que les fauteuils ni de robinets dorés…
      Ca les aurait au moins mis quelques mois ou années dans les conditions de vie du peuple dont ils avaient sucé les pauvres richesses.
      Vous auriez vu l’état matériel de la Roumanie en 78 en dehors de Bucarest et du centre de certaines grandes villes ….!

  76. Pierre Belley dit :

    Pour partir une autre guerre civile, ce serait parfait!

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :