Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Pendant quatre ans, les médias américains ont dépêché des journalistes dans tous les «diners» des petites villes qui avaient permis à Donald Trump de remporter des victoires étriquées dans les trois États clés de l’élection présidentielle de 2016 – Pennsylvanie, Wisconsin et Michigan. Leur mission : comprendre pourquoi ces électeurs avaient voté pour le promoteur immobilier, prendre leur pouls pour savoir s’ils étaient encore satisfaits après six mois, un an, deux ans, trois ans, vérifier s’ils comptaient toujours appuyer le président républicain en 2020.

Ces reportages dans les «diners» des petites villes américaines sont devenus une sorte de cliché qui a illustré le miroir déformant du Collège électoral. Un miroir qui a fait en sorte qu’une minorité d’électeurs, avec l’aide des médias, ont effacé la majorité des électeurs qui avaient voté contre Donald Trump. Un phénomène semblable est survenu le soir de l’élection lorsque les résultats partiaux ont donné l’impression que le président avait une chance de l’emporter ou que Joe Biden gagnerait par la plus petite marge qui soit.

On a conclu que Donald Trump, d’une manière ou d’une autre, avait gagné. Douze jours plus tard, Biden devance son rival par plus de 5,7 millions de votes, ayant récolté au moins 51% des voix, du jamais vu depuis 1932 pour un candidat opposé à un président sortant. Et le dépouillement des votes se poursuit.

Mais cet effacement de la majorité continue encore aujourd’hui avec l’attention que consacrent les médias aux républicains qui ont voté pour Donald Trump et qui le suivent dans son déni de la réalité concernant l’élection en bonne et due forme de Joe Biden. Le New York Times publie ainsi à la une un article sur des républicains du Texas qui refusent la main tendue par le président désigné et son appel à l’unité. Et ABC y va de sa propre contribution en la matière en donnant la parole à des électeurs qui contestent les résultats de l’élection présidentielle.

Dans le fond, Donald Trump ne peut pas perdre. Les médias semblent avoir accepté, de façon consciente ou non, que les seuls électeurs qui comptent sont ceux que Sarah Palin a jadis associé à la «vraie Amérique». Les autres, la majorité, ne faisaient pas le poids en 2016, et rien ne semble vraiment avoir changé quatre ans plus tard.

(Photo Getty Images)

158 réflexions sur “L’effacement de la majorité (bis)

  1. christian reny dit :

    en Californie Biden a 5 M de votes de plus que Trump c est la qu il va chercher le gros de son avance

    1. A.Talon dit :

      Sous-entendez-vous que les Californiens ne sont pas de véritables Américains?

      1. Samati dit :

        D’autant plus que la Californie est la locomotive économique des États Unis. C’est cet état et la majorité des grandes villes (qui votent démocrates, même au Texas) qui font la grandeur de l’Amérique.

    2. kintouai dit :

      « en Californie Biden a 5 M de votes de plus que Trump c est la qu il va chercher le gros de son avance. »

      Tout dépend comment on voit les choses :

      NY : + 900 000
      IL: + 1 000 000
      WA : + 800 000
      CO : + 500 000
      VA : + 400 000
      OR : + 400 000
      ————-
      + 4 000 000

      1. kintouai dit :

        Pour parler comme un trumpiste, +5 000 000 en Californie et + 4 000 000 dans six autres États, ça fait 9 000 000. Les salopards de Répus ont installé un logiciel qui ont réduit l’avance de Biden de quatre millions de votes. STOP THE STEAL !

      2. danielm dit :

        Vous portez bien votre pseudo! 😉

  2. Manu dit :

    Article très intéressant ! Merci Mr Hetu je vous lis avec depuis longtemps parce que je trouve que vos articles amènent des faits ! Je trouve cela très très dangereux ce qui se passe au USA ! Va-t-on vraiment assisté à un coup d’état ! Comment est ce possible avec l’une des nations les plus puissantes du monde !

    2020 n’est pas 1939-1945, il n’y a pas eu proprement dit de guerre mondiale , du moins le terrain ! Ou sont nos alliés , ceux qui sont supposé être à nos côtés ! Appart avoir donnés des félicitations à Biden, aucun ne mets en gars Trump et sa gang ! Leur silence et aussi dangereux que le silence des républicains ! Cet homme fait-il si peur que les autres nations doivent aussi se prosterne devant lui ? J’aurai jamais cru vivre une dictature … on pense toujours ce que sa va être chez le voisin ! Et bien notre voisin c’est eux donc quelque part on est pas dans les champs !

    Pendant un certain temps je trouvais sa drôle.. aujourd’hui .. je suis de plus en plus perplexe .. qui va l’arrêter !!
    Un coup d’état en 2020 n’est plus un guerre avec une armée sur le terrain qui terrorise , les médias sociaux sont devenu une arme plus puissant qu’un revolver ? Si oui … c’est dangeureux au plus haut point !

    1. MarcoUBCQ dit :

      Vous sous-entendez que plus une nation est puissante, plus la justice doit y triompher… Les républicains jouent le jeu de Donald car ils ont peur de faire peur à leur électeurs (scusez les rimes…).

      1. igreck dit :

        Repus = Pouvoir + $$$… rien d’autre !!! Très malsain pour la démocratie !

    2. Tom de Boston dit :

      Très bon commentaire, Manu! Je suis américain et je partage bon nombre de vos préoccupations. J’ai énuméré mes pensées dans de récents articles de blog sur la façon dont nous en sommes arrivés à ce point. J’ajouterai simplement que je suis préoccupé par un conflit civil imminent, sinon une guerre civile pure et simple aux États-Unis. Nous allons dans cette direction. Je deviens également moins optimiste quant au fait que les États-Unis peuvent, ou devraient, d’ailleurs, continuer d’exister sous leur forme actuelle. Je commence à croire qu’il doit se séparer.

      Je suggérerais également que le reste du monde ne considère plus les États-Unis comme un leader mondial. Une nation autrefois grande est en train de pourrir sous nos yeux!

      1. AB road dit :

        …et pendant ce temps, Putin se frotte les mains en jubilant

  3. Pierre s. dit :

    —————————

    10 000 manifestants pro trump au rassemblement de 1 million de manifestants a Washington samedi.
    ils était la pour fêter la non victoire de Biden et la non défaite de Donald l’andouille
    Dans le dénis total des faits et de la réalité.

    C’est ca l’Amérique de Trump …. y a rien de vrai.

    1. dzojean dit :

      Ils étaient plus que 10,000 . Au moins 50,000 un stade de football rempli. N’empêche que c’est du délire total.

    2. treblig dit :

      @Pierre.s.

      .Je reprends mon commentaire sur le sujet précédent :

      La directrice des communications, Kayleigh McEnany annonçait hier que la ‘ » mega millions march » de Trump avait attiré 1 million de marcheurs . Trump, plus prudent, parlait de hundreds thousands puis va ramener le tout à ten thousands .

      Le « National Service issued a permit to march organizers for 10,000 people in Freedom Plaza, where participants gathered. The plaza’s maximum capacity is 13,900.

      Entre un million de participants et 10 000, il est facile de se tromper.

      1. Gilbert Duquette dit :

        @ Treblig

        …Entre un million de participants et 10 000, il est facile de se tromper….

        Bah c’est juste une couple de Zéros de plus pis dans la gang de Trump il y en a en masse.

      2. Benton Fraser dit :

        Parce que dans leur tête, un « vrai américain » compte pour 100 fois plus!

        Personnellement, je crois qu’ils ont additionné les cellules des cerveaux des manifestants….

      3. Haïku dit :

        Benton Fraser
        « Personnellement, je crois qu’ils ont additionné les cellules des cerveaux des manifestants ».
        ——
        MDR ! 🤣👌👌

      4. igreck dit :

        Tromper… là est tout l’affaire !

  4. lechatderuelle dit :

    excellente analyse….

    c’est exactement la même chose avec les anti-masque ou les complotistes…. en leur donnant trop de visibilité, les médias faussent la réalité….

    la manie de donner une couverture « égale » à tous amène ce genre de dérive….

    intéressant…

    1. garoloup dit :

      Il faut bien réaliser que, pour les médias, Trump avec sa gueule d »ours mal léché et ses coups de gueule à l’emporte-pièce, est pas mal plus vendeur que le drabe Joe Biden, tout en douceur et retenue.

    2. Achalante dit :

      Peut-être qu’ils devraient donner une couverture proportionnelle à leur poids démographique… Mais plusieurs personnes seraient frustrées de constater le nombre d’Afro-Américains, de personnes LGBTetc., Et de FEMMES! Quand les femmes forment le tiers d’une foule, quand elles ont un tiers des dialogues dans un film, plusieurs pensent qu’elle prennent la moitié de la place… Imaginez-vous si c’était vraiment (un petit peu pus que) la moitié!

  5. jfk999 dit :

    Personnellement, si je partage votre désarroi, housse croire que le focus mis sur ces électeur va s’estomper rapidement après le 20 janvier. Comme vous l’avez rapportez, les reportages post-élection 2016 portaient sur la satisfaction de la présidence en cours… Ils n’auront donc plus lieu d’être.

    Et puis quand les affaires de Trump vont commencer à sortir (déclarations, trafic d’influence en tout genre, détournement de fond électoraux, etc attention, je n’accuse pas, je prédit la affaires possibles qui devraient sortir d’ici peu), je pense que certains redescendront sur terre.

    Mais laissons passer le 20 janvier pour juger de la suite.

    1. igreck dit :

      Il y a ce CON appelle la « dissonance cognitive » qui est essentielle à un individu pour ne pas perdre pied (ou la tête) si ce qu’il perçoit dans la réalité est très différent de ce qu’il croit en son for intérieur. Le déni est une soupape pratique pour ne pas devenir dingue. Ça aide lorsque d’autres cinglés partagent ses mêmes vues.

      1. Richard Desrochers dit :

        « Le déni est une soupape pratique pour ne pas devenir dingue »

        Ils s’empêchent de devenir dingues en devenant dingues !

        Votre formulation est pourtant juste, remarquez. Je serais plus honnête en disant qu’ils se protègent d’une folie douloureuse en adoptant une folie qui les réconforte.

        La question demeurant : pourquoi l’une est douloureuse et l’autre pas ?

  6. treblig dit :

    Entre Hillary en 2016 ( 68 millions de votes) et celle de Biden en 2020 ( 78 millions de votes), le vote démocrate a enfin  » sortie » quand c’était le temps.

  7. Danton53 dit :

    La plupart redescendront sur terre mais plusieurs non… ils n’y trouveront tout simplement pas d’intérêts… et ce sont eux, la petite minorité qui n’a vu dans le règne du cône orange, qu’un renforcement de leur dérive mentale…

    C’est cette faune suprémaciste qui va retenir toute l’attention du FBI… particulièrement les loups solitaires…

  8. Tous ces ont là ont été brainwashés ce qui leurs a fait perdre tout sens du jugement et du discenement.

    Ils voient le monde à travers un prisme déformant qui les empêche de regarder la réalité tel qu’elle est.

    Il n’y a pas grand chose à faire avec eux. Ils sont comme les membres d’une secte qui croient tout ce que leur gourou dit ou fait et vous ne les ferez pas changer d’idée peu importe les arguments que vous leurs amenerez.

    La victoire de Biden est pour eux, une aberration monté de toutes pièces par les « mainstreets medias » et leurs alliés.

    Ce pays est profondément divisé et les prochaines années risquent d’être difficiles.

    1. Dekessey dit :

      D’accord avec vous.

      Rien à faire avec eux. Ils trouveront toujours un réseau comme Fox News ou un site internet obscur pour appuyer leur croyance et les sécuriser dans leur délire.

      La plupart vont mourrir avec leurs illusions. Le problème c’est qu’en attendant, ils vont procréer et acheter d’autres armes, et peut-être passer à l’action. 😕

  9. jeanfrancoiscouture dit :

    @M. Hétu: «. journalistes dans tous les «dinners» des petites villes »

    Je pense que vous vouliez dire les «diners» sans le double nn n’est-ce pas?

    Diner: A small old-fashioned restaurant Or a person eating a meal (especially in a restaurant).

    Dinner: The main meal of the day served in the evening or at midday

  10. kintouai dit :

    Les médias amaricains, guidés avant tout par la piasse, ont fait leurs choux gras de la période Trump, dont les turpitudes apportaient chaque jour aux journalistes du bon matériel à chier, nauséabond mais vendeur.

    Aujourd’hui, ils anticipent avec appréhension une ère terne avec l’arrivée de Biden à la MB.

    Alors, ils vont continuer ad nauseam de nous abreuver des pleurnicheries de la masse tonitruante des trumpistes lotomomisés.

    Le fric étant le moteur de tout ce qui grouille et grenouille au shithole USA, jamais l’expression « the show must go on » n’aura été si appropriée, même quand le Clown-in-Chief aura disparu du paysage (en fait, disparaîtra-t-il jamais ?)

    1. Alexander dit :

      @ kintouai

      La fameuse piasse.

      Je serais curieux de voir l’évolution des cotes d’écoute de Fox News, CNN, le NY Times, le WP et tous les autres grands médias de masse, de part et d’autre, depuis 2016.

      Je ne serais pas surpris que les cotes d’écoute, et l’argent qui va avec, ont explosé depuis quatre ans.

      Et je ne parle pas de tous les articles et livres écrits sur le personnage.

      Trump est un fameux vendeur de schoutte. Un goujat, un escroc et tout ça, mais un fameux vendeur.

      Mon feeling est qu’il a fait faire de l’argent à une tonne de gens autour de lui, et pas juste les retours d’ascenseur.

      1. Benton Fraser dit :

        Ces médias restent en concurrence avec les réseaux sociaux et même s’ils ont augmentés quelque peu leurs audiences, ils ont perdus beaucoup de publicités au cours des dernières années.
        De plus, Fox News, le réseau le plus populaire, en plus d’être touché par la perte de publicités qui glissent vers les réseaux sociaux, plusieurs de leurs émissions d’opinion ont perdus des commanditaires par le fait même des opinions extrémistes et fallacieuses…

        Malgré le show, ce n’est pas si payant que cela…

        Je crois même que la majorité des journalistes ont plutôt hâtent que les mensonges, les propos anti-démocratique, haineux et radicalistes cessent pour le bien de tous.

      2. igreck dit :

        Il faut dire aussi que les médias « sérieux » ont aussi avantageusement augmenté leur tirage grâce aux lecteurs qui voulaient obtenir une information fiable (et intelligente) !

      3. Richard Desrochers dit :

        Au fait, depuis que Fox News a perdu la cote Trump, le canal News Max, plus à droite encore, a vu son public augmenter de 400 %.

    2. igreck dit :

      Vous avez tellement affreusement raison ! ☹️

  11. gl000001 dit :

    Je ne crois pas que la majorité ait été oubliée. Ils ont 4 ans pour analyser les résultats et au début, on commence par quoi ? Le plus bizarre, c’est-à-dire le fait que trump ait eu plus de votes qu’en 2016 malgré tout ce qu’on sait de lui. Les vrais histoires de la majorité vont surement sortir bientôt.

    1. kelvinator dit :

      Moi aussi je ne vois pas en quoi la majorité est oublié.
      Elle serait oublié si les résultats étaient moins important que leur poids, or comme le souligne Mr. Hétu, le collège électoral n’est pas égalitaire. Dans un système comme le Canada, ces groupes seraient ignorés car insignifiant.

  12. NStrider dit :

    Un des problèmes des médias c’est le sacro saint: “il faut présenter les deux côtés d’une position” et qui au fil du temps s’est transformé en : il faut donner une visibilité égale et ce même si l’une des deux facettes est un mensonge éhonté.
    En répétant les mensonges, les médias contribuent à leur donner de la crédibilité.
    J’ai bien aimé la suggestion d’une approche “sandwich de vérité” qui encadre le mensonge entre deux éléments rétablissant les faits. Ça remonte à 2108 mais c’est toujours pertinent.

    https://www.theatlantic.com/ideas/archive/2018/11/should-media-repeat-trumps-lies/576148/

    1. Toile dit :

      « il faut donner une visibilité égale… » à ce qui n’est pas égal?
      Trouvez l’erreur. Montrer une proportionnelle serait déjà suffisant compte tenu que le propos est marginal surtout chez les adeptes de complot et les vendus à la bête. Un autre post mortem pour les médias à faire. Le font ils ? Pas sur vu qu’on est passé un peu droit en 2016.

    2. Richard Desrochers dit :

      Cet article fait justement état du biais cognitif dont parlait igreck plus haut: le témoin qui croit voir quelque chose parce qu’il est convaincu qu’il y a quelque chose à voir.

      En voici un autre, plus pernicieux et tout à fait pertinent pour le sujet ici : cet article de The Atlantic montre bien en évidence une photo de Trump. Pas une photo d’un juge, d’un avocat, d’un témoin-bidon ou d’un palais de justice. Juste Trump. Publicité gratuite, sans le vouloir.

      C’est pas la majorité silencieuse qu’on voit, c’est la minorité assourdissante.

  13. chicpourtout dit :

    Cette « double réalité » est très inquiétante. C’est purement de la folie. Jouer avec les perceptions des gens de la sorte est invraisemblable. S’il faut que trompette se retrouve encore a diriger les E.U. cela ne fait aucun sens… A quoi sert alors de faire des élections??

  14. el_kabong dit :

    @R. Hétu

    Est-ce que « diners » (désignant ces petits resto-cheapo de quartier) ne prend pas qu’un seul « n »?
    (I know I’m a pain…)

      1. A.Talon dit :

        Mels Drive-In, plutôt. Des souvenis émus d’«American Graffiti» (1973) remontent instantanément à la surface…

  15. Madalton dit :

    Pendant ce temps, un juge du Michigan rejette la poursuite pour fraude électorale du GOP. Des observateurs des 2 parties et les réseaux de télé étaient présents. Ceux qui ont dénoncé des irrégularités ne comprennent pas ce qu’ils voient ou répètent les mensonges de Trump et Fox News.

    https://www.politicususa.com/2020/11/15/judge-throws-out-gop-michigan-voter-fraud-lawsuit.html

  16. monsieur8 dit :

    Près de la moitié de la population appuie un xénophobe narcissique, menteur et hypocrite; c’est pas anodin.

    On dit que les gouts et les couleurs ne se discutent pas, ok. Mais là on est dans une autre catégorie d’attirances, pas mal moins innocente.

    Ces gens ont un potentiel de dangerosité élevé: c’est pour ça qu’il faut continuer à en parler.

    Le beige de Biden attire moins le regard que le rouge sang de Donald. Ce n’est pas de la faute des médias.

  17. FBeauchamp dit :

    Il faut relever qu’aux dernières nouvelles, Biden a renversé le vote de plus de 110,000 voix en Pennsylvanie par rapport à Trump en 2016.

    D’un autre côté, les sondeurs ont également un sérieux travail à faire en ce qui regarde leur capacité à échantillonné convenablement la population d’électeurs. Il semble bien que plusieurs électeurs ne répondent tout simplement pas aux questions des sondeurs ou ne déclarent pas leur véritable allégeance. Certains sondeurs avaient Biden + 7 en Floride à un certain moment!

  18. Lecteur_curieux dit :

    Pays très divisé et très binaire toutefois.

    Si par contre Biden avait ce 51% et que Trump baissait disons à 34% et que les autres votes en moins de Trump iraient à un parti de gauche bien là on verrait bien une volonté très majoritaire de la population.

  19. Niouininon dit :

    La violence, l’agressivité et l’idiotie attirent beaucoup plus que la bonté, la rigueur et l’intelligence. Ça fait vendre des pixels et ça fait de bons Reality Show… Un genre « d’Occupation double » où il y a toujours les moins beaux et plus cons versus les beaux et gentils, mais le plus souvent cons. On a hâte de voir tomber les pas fins et après cela, il faut s’en trouver d’autres. Ce blog existe justement pour voir aller les méchants et leurs supporters…

    D’ailleurs, mettez cela à votre agenda, le prochain épisode d’Occupation double se passera à la MB le 20 janvier… 2 POTUS sur la même chaise?

  20. Lecteur_curieux dit :

    Arrondissons encore… Trump en 2016 a eu 46% des voix là il en a 47%…

    Il n’a pas vraiment baissé. C’est le taux de participation qui a fait la différence? Les verts et les libertariens eux ont baissé?

  21. Louise dit :

    C’est vrai que la minorité a beaucoup plus attiré l’attention des médias depuis quelques années mais ce n’est pas nouveau.
    Les médias sont montrés du doigt mais s’il n’y avait pas des milliers de personnes pour s’y intéresser, les journalistes proposeraient d’autres sujets pour captiver leur auditoire.

    Trump et ses adeptes sont tellement hors normes que forcément ils captivent par leur déni de la réalité et leur comportement étrange. Normalement on devrait les ignorer, ne pas leur donner trop d’importance mais c’est dans la nature humaine d’essayer de comprendre ce qui échappe à toute logique.

    Sur ce blogue ça fait au moins quatre ans qu’on analyse ce phénomène et on n’est pas arrivé à comprendre tout à fait.
    Mais on sait une chose, c’est qu’il y a des règles et des principes sur lesquels on se base pour réguler notre comportement en société. Si une personne ou un groupe de personnes ne respectent rien ni personne, il faut les dénoncer.

    Les médias sont le reflet de la société dans laquelle ils pratiquent et je crois que leur travail consiste à donner de la visibilité à toutes les facettes de cette société.
    Dans l’après Trump, ils devront sans douter se réajuster pour trouver un équilibre entre toutes les tendances.

    1. lechatderuelle dit :

      Louise les médias ont été très lents à s’ajuster et le style trump les a télescopés par son imprévisibilité et ses charges rapides

      c’est un peu par facilité que les médias donnent plus de visibilité aux minorités et aux marginaux car ça fait des reportages qui attisent les passions… donc de la visibilité…..

      les médias se tirent dans les pieds en refusant de faire du journalisme de qualité….
      avec les médias sociaux et les nouvelles en continue, ils se sentent obligés à produire des trucs superficiels, rapides et à consommation instantanée….

      les gens liraient des reportages plus léchés, mais les médias traditionnels se sont pris les crayons dans l’instantanéité….

    2. Benton Fraser dit :

      Beaucoup de gens souffrent d’une forme de TDAH de l’information et les réseaux sociaux sont le palliatif idéal pour eux…

      Tôt ou tard, nos gouvernements devront réglementer ce farwest que sont l’informations des réseaux sociaux ainsi que réguler les moteurs de recherche. Je ne parle pas de censure mais une forme d’obligation d’informer les gens que ne sont pas des informations vérifiées et que cela n’exprime qu’une opinion. (Il faudra éduqué les gens de la différence entre une opinion et un fait!)

      Idéalement, il devrait y avoir une côte de crédibilité pour les sites d’information établit par des firmes indépendantes et certifiées.

      Par contre, l’incitation à la haine n’a pas sa place, encore moins sur les réseaux sociaux.

      1. igreck dit :

        L’encyclopédie virtuelle Wikipédia indique les informations non-vérifiées depuis le début de son implantation. Je ne vois pas pourquoi les GAFAM de ce monde ne pourraient pas en faire autant.

  22. Je veux bien comprendre l’attachement des supporteurs pour Trump mais des faits demeurent; ce président est un menteur compulsif qui n’hésite pas à enfreindre la loi et l’ordre. Ses partisans le considèrent hors-normes et défiant les codes établis.
    NON! un mensonge est un mensonge et contourner les règles qui régissent le bon fonctionnement des institutions est de la tricherie, des actions anti-démocratiques. Il s peuvent aimer le personnage mais je ne voterais jamais pour une personne avec aussi peu de considération pour la société et les gens qui la composent.

  23. A.Talon dit :

    «Les médias semblent avoir accepté, de façon consciente ou non, que les seuls électeurs qui comptent sont ceux que Sarah Palin a jadis associé à la «vraie Amérique».»

    De façon consciente ou non, il faut croire que les «main stream medias» continuent, encore et toujours, de servir les fins du courant profondément anti-démocratique balayant ce pauvre grand pays déboussolé. Question: font-ils tout cela seulement pour le ‘cash’ ou par manque de repaires historiques et moraux?

    1. Madalton dit :

      En parlant de Palin, elle n’est pas contente qu’Obama, dans son livre, la relie à l’aile anti-intellectuelle du GOP.

      https://www.rawstory.com/2020/11/sarah-palin-snaps-at-obama-for-linking-her-to-the-anti-intellectual-wing-of-the-gop/?utm_source=&utm_medium=email&utm_campaign=5884&recip_id=532340&list_id=1

      1. A.Talon dit :

        Quelle injustice! La dame a pourtant un curriculum académique très étoffé. 😉 Sans compter qu’elle fait parte de la fine fleur intellectuelle de la société au nord du 75e parallèle…
        https://en.wikipedia.org/wiki/Sarah_Palin#College

      2. Haïku dit :

        Merci pour le lien.
        C’est la première fois que je vois un extrait d’une émission de Newsmax.
        Ça promet. 🤣🤣

      3. Benton Fraser dit :

        Pourtant, à une époque, elle s’en faisait une fierté!!!

        Anti-intellectuel est le « N word » de certains blancs néo-conservateurs…..

      4. Richard Desrochers dit :

        Dans ce qui est cité, je ne vois pas ce reproche particulier : elle dit qu’Obama ne comprend pas les besoins de ceux qui n’ont pas de voix. Comme si la droite les représentait !

  24. _renaud dit :

    C’est rendu pathétique votre affaire. Vous êtes absolument incapable de décrocher de Trump.

    1. gl000001 dit :

      Quand on fait une connerie, une erreur, une gaffe, la pire chose à faire est d’enterrer l’erreur. De ne pas en parler. Il faut récupérer l’énergie négative générée par cette erreur. Il faut en parler pour qu’elle ne se reproduise plus.
      trump a été une erreur. Il est encore une erreur. Il faut trouver une façon que ça ne se reproduise plus.

      1. A.Talon dit :

        «trump a été une erreur. Il est encore une erreur.»

        Cette grossière chose orangée sera TOUJOURS une erreur aux yeux d’une majorité d’Américains. Une tache d’encre dans les livres d’Histoire, un accroc sur la bannière étoilée, une coquerelle dans le sous-sol de la Nation. Tous les dépotoirs et égouts du pays devraient être renommés à son nom.

      2. gl000001 dit :

        « Tous les dépotoirs et égouts du pays devraient être renommés à son nom. »
        Exact. Plutôt que de suivre la tradition de faire bâtir une bibliothèque, il va bruler des livres. Fahrentrump 451 !!

      3. Richard Desrochers dit :

        Il ne fera pas partie des personnages de Fahrenheit 451 qui apprennent un livre par cœur. À moins qu’il ait une demie-page.

        Oh, je me souviens qu’il avait appris une presque par cœur, « NO QUID PRO QUO ».

      4. Richard Desrochers dit :

        D’ailleurs il a écrit ses Mémoires : « person, man, woman, camera, TV ». Il a oublié le reste.

      5. igreck dit :

        👍 très juste ! Beaucoup seraient contents CON laisse passer les mensonges, les faits alternatifs et autres « trumperies » ce qui leur permettraient d’empoisonner la vie démocratique à leur guise !

    2. Mystik dit :

      @_renaud Ça va être comme ça pour les deux prochaines années. Trump a été tellement payant pour la business médiatique américaine qu’ils ne le laisseront pas tombés de sitôt.

      Une administration Biden menottée par McConnell et embourbée dans la COVID, c’est pas un show très intéressant. La post-Présidence Trump va dominer les manchettes pour encore longtemps

      1. igreck dit :

        ☹️ Misère… j’espère que vous avez tort !?

    3. Robert Giroux dit :

      Aux dernières nouvelles, l’Andouille-en-chef est toujours président…
      Il lui reste encore amplement de temps pour régurgiter ses mensonges et faire des conneries !

    4. Benton Fraser dit :

      On a tous un peu de Trump qui sommeille en nous!

      1. igreck dit :

        Heurk ! 😳🤢

    5. danielm dit :

      @_renaud Donald Trump est toujours le président en exercice avec tous ses devoirs et responsabilités de la fonction. Il est donc toujours imputable. Suffit!

  25. Robert Giroux dit :

    Ceux qu’on entend le plus sont ceux qui crient le plus fort
    indépendamment de l’intelligence(?) de leurs propos !

  26. A.Talon dit :

    HORS SUJET

    Le premier vol commercial du véhicule spatial habité de la société SpaceX (mission ‘Crew-1’) commence cet après-midi. Le lancement aura lieu dans quelques minutes à partir du pas de tir historique 39A du centre spatial Kennedy en Floride.

    1. A.Talon dit :

      Voilà, c’est fait. Les quatre astronautes de la mission Crew-1 sont maintenant en route vers la Station Spatiale Internationale. Une autre belle réussite de la société SpaceX.
      https://www.washingtonpost.com/technology/2020/11/15/spacex-launch-live-updates-crew1/

      Quant au programme de privation de l’orbite basse, c’est d’abord et avant tout une importante réussite du gouvernement du Président Obama. Grâce à lui, les entreprises américaines du secteur spatial sont plus nombreuses et plus vigoureuses que jamais. Désormais, elles sont en mesure de tenir tête aux organisations spatiales étatiques étrangères et de devenir des acteurs majeurs dans l’exploration humaine du système solaire. Inutile de dire que c’est un excellent atout pour la relance économique américaine des prochaines années.

  27. Alexander dit :

    La réalité alternative. La perception. Les Fake news.

    On vit dans la virtualité et la manipulation des faits.

    La fin justifie les moyens, et avec l’avènement des médias sociaux sans trop de contrôle et la perversion de certains médias avides de cotes d’écoute, on revient à un Far West virtuel.

    On manipule les masses en les gardant dans l’ignorance pour mieux contrôler le message via le contrôle du médium.

    Une minorité contrôle une majorité car elle contrôle mieux le médium.

    Par contre, il faut se méfier du vote populaire comme seul baromètre. À ce compte, s’il n’existait pas un concept comme les grands électeurs, c’est la Californie, NY et le Texas qui mèneraient les EU de par leur population et les petits états seraient laissés pour compte.

    Le système des contrepouvoirs est imparfait, mais leur assure une représentativité.

    1. A.Talon dit :

      «Le système des contrepouvoirs est imparfait, mais leur assure une représentativité.»

      Tout à fait exact mais les «grands électeurs» ne sont pas ce contre-pouvoir. Ce n’est pas leur rôle. Il y a le sénat pour ça. Sans compter qu’il y a un revers de la médaille à un tel exercice de rééquilibrage: diminuer grandement la représentation des états populeux (CA, NY, par ex) au profit des états les moins peuplés constitue aussi un déni de démocratie.

  28. Je ne sais pas ce qui se passe aujourd’hui sur le site de « ICI Radio-Canada »(peut-être l’arrivée de la neige!!) mais on dirait que les supporteurs de Bunker Boy se sont donnés le mot pour délirer totalement.

    Vous allez avoir droit à un beau condensé de toutes les théories du complot et autres invraisemblances qui existent sur les sites conspirationnistes.

    Allez faire un tour, si vous voulez rigoler quoique dans le fond » Ce n’est pas parce qu’on rit que c’est drôle ».

    Pathétique de constater qu’il y a des gens assez crédules et naïfs pour adhérer à ces théories.

    Bienvenue dans l’univers parallèle des fefans de Bunker Boy.

    1. A.Talon dit :

      «mais on dirait que les supporteurs de Bunker Boy se sont donnés le mot pour délirer totalement.»

      Le site de Radio-Canada est souvent laissé aux mains de quelques éléments de l’extrême-droite. Toujours les mêmes trolls: Marianne Longfield, la facho multitâche, le Magrébin ultra-multiculturaliste anti-Québécois, les anti-loi 21 enragés, etc. Faut croire que ça fait l’affaire de certains responsables politiques de la société d’état…

      1. danielm dit :

        @A.Talon Je me suis toujours demander si ces « personnes-pseudo » existaient vraiment ou s’ils étaient plutôt des pures créations algorithmiques.

    2. constella1 dit :

      J’en suis incapable

  29. galgator dit :

    D’après moi, les médias trouvent que présenter les côtés plus extrêmes d’un parti font des histoires plus sensationnaliste et donc plus payant au niveau de leur cote d’écoute. C’est un peu pour ça, je crois, que les mauvaises nouvelles sont en premier plan dans les journaux et les bulletins de télé.

  30. kintouai dit :

    MILLION MAGA MARCH :

    50 000 dans les rues
    950 000 dans les égouts

  31. Pierre s. dit :

    ————————-

    un que j ai très hâte de voir dans les griffes de la justice c’est l’idiot
    Rudy Giuliani , un corrompu qui a magouillé avec les Russes avec les Ukrainiens
    pour faire mal a son propre pays ….. écpoutez le depuis l’élection chier sur son propre pays <
    en criant au vol et à la tricherie … lui qui est corrompu et pourri à la moelle, lui qui travaille
    a essayer de garder un criminel à la tête du pays ….

    à mon sens il est encore plus corrompu et compromis que Michael Cohen.
    la justice américaine devra lui règler son cas et le plus vite sera le mieux.

    1. Richard Desrochers dit :

      Il a dit quelque chose lors de son speech dans le Four Seasons Parking Lot du genre : « Allez-vous croire les media ou les juges ? ». Il a eu la réponse.

  32. Dit en passant dit :

    J’opte plus pour la position de Kintouai. Trump représente une mine d’or médiatique. Le décompte des mensonges (23, 24000?), les histoires secondaires, les congédiements arbitraires et tutti quanti. La une de la journée peut être séparée en deux entre Biden et Trump. Mais si 3 éditorialistes sur 4 dénoncent les élucubrations malsaines du POTUS, on perd le ratio. Et il est impossible de passer à côté des magouilles, détournements, abus, etc…sans en souligner l’importance, considérant la nature du poste. L’encyclopédie « mafia et malfrats » y a passé au complet.
    Comme disais la famille Shiller (roi du store), « parler-en en bien ou en mal, mais parler-en »
    Oui papa

  33. Miche dit :

    Non seulement ça mais regardez avec quoi ils se lavent le cerveau. Ce lien m’est parvenu d’une personne que je connais et qui gobe tout cela comme la vérité absolue. Soit dit en passant elle habite en Géorgie

    https://rumble.com/vb50yz-sidney-powell-were-fixing-to-overturn-the-results-of-the-election-in-severa.html

    C’est effrayant

    1. gl000001 dit :

      Ils se lavent le cerveau à l’eau de Javel !

      1. Madalton dit :

        Trump, c’est ses cheveux qui ont été bleachés.😉

  34. igreck dit :

    Il y a aussi des ressorts psychologiques puissants à l’œuvre dans la manière d’aborder les enjeux politiques aux États-unis. Tout ne s’explique pas que par des déterminants sociaux ou économiques. D’où l’échec des sondeurs, incapables de prendre en compte l’attrait de femmes pour ce macho, le goût pervers de plusieurs pour l’intimidateur, l’instinct destructeur qui réunit certains.🧐

    https://lactualite.com/societe/de-la-telerealite-trumpienne-a-la-chaine-guerison/

  35. Apocalypse dit :

    HS – mais je pense que ça va plutôt bien avec le billet. Je vous passe cette vidéo du Youtuber David Parkman qui commente des sorties de Mitt Romey et John Kasich suivant la victoire de Joe Biden. Les deux(2) vous ont peut-être semblé plus sympathiques au cours des derniers mois, c’est sur le point de revenir à la normale:

    *https://www.youtube.com/watch?v=m8J4bM1aNtI&ab_channel=DavidPakmanShow

    These Republicans Are NOT Our Friends

    Si on regarde les chiffres de l’élection, c’est une victoire sans équivoque de M. Biden et pourtant, il devrait gouverner avec une mentalité de républicain; ces républicains sont tout simplement insupportables.

  36. _cameleon_ dit :

    @renaud

    « C’est rendu pathétique votre affaire. Vous êtes absolument incapable de décrocher de Trump »

    Oui c’est vrai … Le sevrage s’avère difficile.
    Je vais devoir ranger ma collection de mensonges de DT que j’avais soigneusement répertoriés un à eu.
    De toute manière je commençais à manquer d’espace.

    Mais je me soigne vous savez.
    Depuis le 3 nov. j’écoute en boucle tous les épisodes de passe partout.
    Ça calme son lézard, prenez-en ma parole !

    1. constella1 dit :

      cameleon
      Hahahaha👍

  37. xnicden dit :

    J’ai perdu la source, mais un analyste faisait remarquer que les républicains ont beau avoir perdu le vote populaire aux présidentielles, on ne demande jamais à ses leaders ce qu’ils comptent faire pour comprendre l’électorat qui leur tourne le dos.

    Et cela fait quatre élections présidentielles de file que cela arrive.

    1. constella1 dit :

      Le vote populaire ….
      Ils s’en sacre …. d’abord que ça fonctionne et qu’ils gardent la main haute sur le pouvoir c’est tout ce qu’ils veulent
      Ils le savent puisque c’est eux qui ont fait le découpage territorial pour les avantager sachant qu’autrement ça les désavantagerait
      Vous les avez déjà vu vous ces dernières années à vouloir échanger sur des idées, des concepts , des lois?
      C’est à se demander si le sénat et le pouvoir leur ont pas brûlé le reste de leurs neurones

      Tout ce qu’ils savent dire c’est Niet

  38. Apocalypse dit :

    Pour revenir au billet, assez particulier, et consternant, la victoire de Joe Biden est absolument sans équivoque et ne semble serré qu’à cause de ce satané Collège Electoral. Donc, plusieurs sont sous l’impression que les démocrates ont triché pour gagner cette élection et qu’ils n’ont pas la légitimité pour gouverner.

    Les Etats-Unis, oh boy que ce pays à UN problème et pour un, pas certain qu’ils pourront le résoudre. La majorité du pays semble avoir une bonne partie de sa tête, mais l’autre partie, qui constitue une grosse minorité, semble l’avoir complètement perdue.

    En passant, si vous avez la chance de regarder l’émission ‘Les Décrypteurs’ à RDI; on parlait des élections américaines et on démontait une à une les supposées histoires de tricherie.

  39. igreck dit :

    Elle parle à ses poulets et doute de la défaite de Trompe !?! 🤪
    https://lactualite.com/actualites/deuil-colere-et-incredulite-les-electeurs-de-trump-face-a-la-victoire-de-biden/

    1. gl000001 dit :

      « « Je pense que le président n’a pas pu mettre en place beaucoup de ses priorités parce qu’il a dû passer tellement de temps et d’efforts à se défendre », a-t-il avancé. »
      Il a passé 300 jours au golf !!!!!

      1. Madalton dit :

        Tout ce qu’il a répondu à Mueller est: je ne sais pas où je ne me souviens pas. Pas trop d’effort de préparation.

    2. Richard Desrochers dit :

      Est-ce que ses poulets ont été affectés par l’élection ?

  40. A.Talon dit :

    Parlant de démocratie, voici l’un des récents clips du Lincoln Project sur le sujet:

    1. Haïku dit :

      Encore bravo Lincoln Project ! 👏👏

  41. Apocalypse dit :

    @A.Talon – 16:43

    ‘« diminuer grandement la représentation des états populeux (CA, NY, par ex) au profit des états les moins peuplés constitue aussi un déni de démocratie.’

    Exactement! Dans une démocratie, c’est la majorité qui doit parler, mais aux Etats-Unis, nous sommes dans la dictature de la minorité; grand merci au système des Grands Electeurs.

    Donc, les états populeux, riches et qui sont le moteur de l’économie des Etats-Unis sont à la merci des états moins populeux et moins riches (ex. Kentucky) et ça, comme vous le dites, c’est un déni de démocratie.

    En fait, les politiques de la majorité seraient bien meilleures pour les états qui votent constamment pour les républicains. Comme nous avons souvent dit, bien des électeurs votent pour un parti qui travaille contre ses intérêts.

  42. Alain Moisan dit :

    (Je republie mon commentaire ici, je viens tout juste de la publié dans le billet précédent par erreur…)

    Je demeure extrêmement inquiet de la situation. La ‘minorité républicaine’ continu de faire passer son message, et de plus en plus de joueurs importants en profitent pour pousser l’option de renverser le vote par les grands électeurs. (https://twitter.com/BrendanNyhan/status/1328084659536863233)

    Et pendant ce temps, la majorité se conforte en silence dans sa victoire électorale, convaincu que la démocratie va fonctionner.

    L’Amérique est sur le point de se faire voler les élections pendant qu’elle en rit sur Twitter.

  43. _renaud dit :

    @Mystik

    Effectivement, il va y a avoir un sevrage entre la politique-spectacle de Trump et la politique ‘traditionnelle’ de Biden mais je crois (ou du moins j’espère) que les gens vont se tanner assez rapidement de Trump. (Personnellement je suis à bout depuis longtemps).

    On savait qu’il allait tenter quelque chose en perdant les élections mais il est sur les derniers miles. Quand il aura épuisé ses recours on ne devrait plus en entendre parler.

    1. _cameleon_ dit :

      @_renaud « … on ne devrait plus en entendre parler. »

      Je le souhaite aussi, ardemment, dirais-je.

      Peut-être pourrons nous, enfin, mettre l’emphase sur le coté lumineux plutôt qu’avoir à subir ces (…)

      Ceci dit ! ♫ Place à la lumière ♪.

      Pat Metheny Group – Have You Heard

      1. Haïku dit :

        Sublime !!
        Merci. 🎵👌👌👌

      2. Haïku dit :

        Ajout de circonstance:

        Pat Metheny/ »Are You Going With Me ».
        ‘Live’ au FIJM en ’89.

        *https://youtu.be/l4jIbLYE3gQ

  44. _renaud dit :

    hs… Bill Maher a fait une sortie vraiment intéressante concertant la suite des choses…

    https://twitter.com/billmaher/status/1327478205733687297

    1. kelvinator dit :

      Bill Maher fait son Martineau de lui-même…

  45. kelvinator dit :

    Les journalistes doivent-ils rapporter une Amérique qu’il souhaite, ou l’Amérique qui existe?

    Documenter une Amérique qui donnerai un poids égal à chaque vote dans chaque état, ou une Amérique inégale ou plusieurs vote ne compte pas au final. Je crois qu’il faut mettre de côté ses espoirs pour rapporter ce qui se passe sur le terrain, on évite ainsi davantage les biais.

    Le système américain est inégal, un des pires qui existe. On ne peut faire comme si chaque vote était égal, on ne peut traiter les USA comme si c’était un vote direct comme en France par exemple. C’est un système inégal, il faut faire avec et souligner les groupes qui influence. On rapporte amplement sur les femmes, les communautés ethniques, les « white male without degree ». C’est pourquoi je ne suis pas d’accord avec la conclusion de Mr. Hétu.

    Je ne suis pas plus d’Accord parce qu’il faut pointer les incohérences des groupes pro-Trump. C’est comme les complots anti-vaxx, si on n’en parle pas, ils se propagent encore plus parce qu’il n’existe pas de contre-opinion visible. Qu’on souligne à quel point les pro-Trump qui refuse l’élection sont déconnectés de la réalité par leur propre bouche n’est pas du mauvais journalisme. C’est seulement exprimer une opinion que l’on voudrait censurer en quelque sorte… Censurer Trump et ses partisans ne reglera rien. Ça n’a jamais rien réglé dans l’histoire et ne changera pas plus aujourd’hui.

    1. Benton Fraser dit :

      Il fut un époque où lorsqu’on disait des conneries, il fallait assumer les conséquences et non pas se faire passer pour une victime de la censure!

      La libre-expression a le dos large. La liberté implique sa responsabilité.

      1. danielm dit :

        D’accord avec vous qu’il faut assumer les conséquences de ses propos et de ses opinions et surtout quand ils et elles sont non-fondées et erronées.

      2. kelvinator dit :

        D’accord avec vous.
        Si un pro-Trump crie à la fraude électorale, il doit être confronté plutôt que mis de côté pour qu’il puisse se poser en victime de la censure.

  46. Les USA viennent de franchir le cap de 11 millions de cas de COVID-19,

    On a enregistré 1 million de nouveaux cas depuis les 6 derniers jiurs.

    Pendant ce temps, l’Enfoiré-E`n-Chef joue au golf, continue à dire des conneries sur Twitter et refuse de donner accès à Biden aux renseignements des agences gouvernentales sur la situation du COVID-19,

    À ce stade-ci, il convient de parler de »comportement criminel » !!

    1. danielm dit :

      Entièrement de votre avis. Donald Trump est le président en exercice et a le devoir de veiller au bien-être de tous ses concitoyens. Pas de passe-droit, qu’il assume sa couardise devant les défis de la société américaine. Et surtout, qu’on continue d’en parler!!!!

  47. Danielle Vallee dit :

    @igrack: tiré de l’article:
     » Je pense que le président n’a pas pu mettre en place beaucoup de ses priorités parce qu’il a dû passer tellement de temps et d’efforts à se défendre », a-t-il avancé. »
    Un autre qui dit que Trump a travaillé « tellement fort pour relancer l’économie »

    La preuve qu’ils sont totalement déconnectés et ignorants. C’est un fait reconnu qu’il écoute 8 heures de télévision par jour, tweete, et joue au golf.

    Le problème avec les journalistes qui vont questionner ces gens là c’est que les journalistes eux-mêmes n’ont ni les connaissances ni le courage de questionner les propos qu’ils rapportent.

    Par exemple en 4 ans Trump a convaincu les Américains, journalistes inclus, que le marché boursier est synonyme d’économie. Il y a très peu de journalistes compétents. Et c’est dommage.

    1. Benton Fraser dit :

      Trump est assurément le président le plus fainéant que les États-Unis ont eu.

      Tout n’est raccourci…

      Ce n’est pas qu’il s’accapare de la visibilité médiatique que cela fait de lui une personne travaillante!

  48. Apocalypse dit :

    @Gilles Morissette – 17:35

    ‘À ce stade-ci, il convient de parler de »comportement criminel » !!’

    S’il n’en tenait qu’à moi, et vous serez sans doute d’accord, Donald Trump serait considéré comme un traître à son pays!

    1. Madalton dit :

      D’accord et souvenez-vous quand il a dit comment on s’occupait des traites dans le bon vieux temps.

    2. danielm dit :

      Et même très objectivement, Donald Trump a posé des gestes politiques (intérieures et extérieures) qui renient l’héritage et la continuité américaine.

  49. renalavo dit :

    @ Gilles Morissette 17:35

    Cette affirmation m’est une évidence éclatante…et les MAGA, supposés de très fervents patriotes, le considèrent leur sauveur divin. Pour paraphraser une parole de l’Évangile: pardonnez-leur, car ils ne savent pas ce qu’ils font.

  50. danielm dit :

    Donald Trump s’accroche au pouvoir et renie la légitimité de sa défaite. Alors pas de pardon et qu’il assume toutes ces critiques qui sont toujours d’actualité. Non pas question de relâcher la pression sur un président irresponsable et golfeur-tricheur.

  51. AB road dit :

    Si voulez voir ce qu’a l’air un Vra pro-Trump dans toute sa splendeur, ne manquez pas ça…

    https://youtu.be/8oa2GSyQSIw

    1. Haïku dit :

      Non mais….!?!? Wow….
      Absolument incroyable !! 🤣🤣🤣

    2. Madalton dit :

      Fu*king morons

      1. Haïku dit :

        Vous êtes trop poli.

    3. Benton Fraser dit :

      Il devrait arrêter le botox….

  52. Danielle Vallée dit :

    La nièce de Trump croit qu’il va continuer aussi longtemps qu’on lui permettra de le faire dans le but de ruiner la présidence de Biden

    Et David Gergen dit que McConnell va se faire un plaisir de détruire la présidence de Biden aussi, pour permettre aux Républicains de reprendre le Congrès et la Maison Blanche dans quatre ans.

    C’est là dessus que la campagne en Georgie devrait se faire: enlever le pouvoir à McConnell. Pas la santé ou le socialisme. Juste enlever le pouvoir à McConnell devrait être suffisant pour faire lever le vote.

    Mary Trump:
    « He’s going to drag this out for as long as he’s allowed to, » Trump, who is the author of a tell-all family memoir, said in an interview Sunday on Rosemary Barton Live. « He’s stoking his followers into acts of violence. He’s deliberately impeding the incoming administration. »

    1. Benton Fraser dit :

      L’évidence même.

      Les américains ont infiniment plus de raisons s’inquiéter du fascisme que du socialisme!

  53. Samati dit :

    Pour rire un peu

    1. Haïku dit :

      Crampant ! 🤣🤣🤣
      Merci. 👌

    2. AB road dit :

      Très édifiant et réaliste à la fois…

  54. Apocalypse dit :

    HS – Je vous passe cette vidéo avec le toujours excellent Fareed Zakaria qui commente sur l’élection de 2020 et c’est inquiétant à souhait:

    *https://www.youtube.com/watch?v=zXg9F43SVrA&ab_channel=CNN

    Fareed: The conspiracy theory of the 2020 election is here to stay

    Encore une fois, vous verrez des démocrates (Barack Obama et Hillary Clinton) qui ont de toute évidence toute leur tête et l’amour pour les Etats-Unis et ensuite, quelques républicains qui montrent qu’il n’y a qu’une place pour eux: l’ASILE!

  55. Yolande C. dit :

    ÇA AUSSI, C’EST L’AMÉRIQUE QUE J’AIME

  56. Pierre s. dit :

    ————————-

    L’histoire s occupera de dresser la listes des crottés qui auront encouragé Trump dans son délire de saboter le processus démocratique et les institutions des États Unis. Les Graham, Cruz, Giuliani, Barr, Pompeo, Jordan, Gaetz, McConnell seront considéré non seulement comme des idiots et des pleutres mais également comme des traitres à la nation et dans 50 ans d’ici les américains se demanderont une chose. Pourquoi les avoir laissé faire aussi longtemps et aussi profondément altérer les institutions a coup de mensonges de délires dans une opération de corruption sans précédent.

  57. Pierre s. dit :

    ——————————–

    Quand Obama a quitté il y avait un sentiment d’immense tristesse partout dans le monde.
    On pourra pas dire que quand Donald va quitter ca va être la même chose, loin de là.
    Et la de vouloir de façon déloyale s’entêter a rester et de vouloir saboter l’entrée de Biden
    va laisser un goût plus qu’amer dans la bouche de plusieurs et l’histoire ne manquera pas de
    documenter ce manque d’intelligence de classe et de dignité de la part de l’imbécile Trump.

  58. Haïku dit :

    RE:
    « L’effacement de la majorité…. »(Billet).
    ———-
    -« L’avis de la majorité ne peut être que l’expression de l’incompétence. »(Mitch McConnell).😉
    —–
    Plus sérieusement:
    -« La démocratie, ce n’est pas la loi de la majorité, mais la protection de la minorité. »(A. Camus).

    1. igreck dit :

      Très juste ! 👍

  59. Richard Desrochers dit :

    C’est drôle, dans un monde plus près de la normalité, Obama aurait dû résister à la transition vers Trump — mais pas pour son propre intérêt — et Trump aurait dû la faciliter pour Biden en disant « Allez-y moi pas capab’ »

  60. Layla dit :

    HS
    Ivanka tweete…
    « Le silence presque total des médias sur les violences physiques perpétrées contre les conservateurs est honteux et dangereux. »
    « La violence n’est jamais la réponse et les instigateurs doivent être condamnés et poursuivis. »
    ………
    Si elle voit de la violence elle a juste à aller le dire à monsieur son papa après tout il a le pouvoir que dis-je il a tous les pouvoirs pour faire régner la « Law ant Order ».

    Le problème c’est que des fois papa tiny approuve la violence surtout venant de « gens qui le font parce qu’ils l’aiment. »

    1. MarcoUBCQ dit :

      Un lapsus criant de vérité de la part de Ivanka: Elle subit la violence de nature incestueuse de son père depuis qu’elle est pubère, ou peut-être même avant ça.

    2. Haïku dit :

      @Layla – 21:31
      RE: »tiny approuve la violence surtout venant de « gens qui le font parce qu’ils l’aiment. »
      😉😉 !
      ——-
      Ajout amical:
      -« Un jour l’amour a dit à l’amitié : Pourquoi existes-tu, puisque je suis là ?
      L’amitié lui répond : Pour amener un sourire là où tu as laissé des larmes. »(Anonyme).

      -« Les larmes qui coulent sont amères, mais plus amères encore, sont celles qui ne coulent pas. »(Proverbe Gaélique).

      1. Layla dit :

        💯excellent💯.Layla.

      2. igreck dit :

        👍♥️

  61. Pierre s. dit :

    ———————————

    Depuis sa défaite, trump est complètement inerte, inutile et incapable …

    dans la derniere semaine, les USA ont encaissé plus d’un million de cas de covid -19 positifs.
    ce soir on parle de 246 100 morts de la covid …

    Et un président complètement largué, qui fout absolument rien à part bouder et faire semblant de
    jouer au golf simplement pour déplacer son cortège sur ses propriété aux frais du contribbuable.
    Si ce n’était pas un cas évident de négligence criminelle, je dirais que c’est honteux mais le mort
    n’est pas assez fort. Mettons que je vais dire que le comportement du président est pour le moins ignoble.

    Absence totale de leadership et de sens du devoir.

  62. MarcoUBCQ dit :

    Pour reprendre les propos de l’homme qui est interviewé par ABC: « Je n’accepterai jamais la réalité telle qu’elle est, car ça ne fait pas mon affaire ». Curieusement, c’est une des réactions normales à un choc, un événement déstabilisant, un deuil: « Je n’y crois pas ». Comme Donald, tout ces citoyens se sentent confortés dans la croyance que toute réalité qui déstabilise leurs désirs peut être mise de côté. Toute attitude qui permet un refus des faits affaibli ceux qui l’utilisent. La morale de ce piège à con? Le gagnant qui gagne en trichant prépare son échec, et ce sera un échec spectaculaire.

  63. igreck dit :

    Au sujet des médias, je crois comme plusieurs que de la même façon que les $$$ empoisonnent la politique, le CA$H empoisonne les médias. Les infos qu’on y retrouvent sont assujetties de plus en plus à leur rentabilité plutôt qu’à leur pertinence.

    1. danielm dit :

      C’est juste mais remarquez que le phénomème n’est pas nouveau chez la presse écrite et télévisuelle ce qui a d’ailleurs entrainé indirectement la création d’une télévision publique comme PBS ou même Radio-Québec sans parler de R.-C.
      Le financement et la propriété des différents média trouvent souvent sa motivation plus profonde dans la recherche de contrôle du « quatrième pouvoir » attribué aux média. Au fond, c’est plutôt la multiplicité des sources média qui garantit un certain nivellement d’interprétations tendancieuses et aussi, il faut l’admettre, le « missionnariat » éthique de plusieurs journalistes.

  64. Ziggy9361 dit :

    Depuis que le résultat de l’élection fut connu ,une seule chose anime le « Hater »et peut l’inciter à quitter sa tanière et tout ses avantages ce sera de mettre en oeuvre sa vengeance même si le fait de s’accrocher et de nier fait parti de son plan pour ruiner le mandat de Biden/Harris.
    Comme il l’a prouvé auparavant tout ceux qui osent se mettre en travers de sa route ou qui ne se plie pas à sa volonté goutte à sa médecine ,la nouvelle administration n’est pas seul dans son collimateur,il y a d’abord le parti républicain surtout ceux qui son maintenant silencieux dans sa défense et de toute façon il n’est pas un républicain et il leur réserve un chien de sa chienne,il y a aussi Fox qui l’à laissé tombé et qui l’on fait mal paraître en Arizona.

    Il est persuadé que sa présidence lui a été volé et que les quatre prochaines année lui revenaient si ce n’était de la tricherie et de la trahison.Il va se servir de sa notoriété et de son pouvoir sur sa secte de lobotomisés et des72 millions de gens à qui il a lavé le
    cerveau depuis 4 ans avec ses rassemblements ou il inculquuait la mantra qui lui permet à lui et à ceux qui ont voté pour lui de dire
    que l’élection leur a été volé et que Joe l’endormi n’est pas leur président.

    Ne soyons pas surpris qu’il occupe l’espace médiatique et qu’il fasse des rassemblements et prépare 2024 pour le parti Trumpisse

    Imaginer qu’il approche le propriétaire de News max et lui offre en retour de 51% des actions 70 millions de nouveaux auditeurs
    beaucoup mieux que ses 72 milles présentement et pour ce faire il prendra le micro trois jours par semaine et que se ses amis de
    Fox qu’il aura débauchés, Hannity,Carlson,Ingraham pour prendre la relève et donner le coup de grâce à Fox.

    J’espère que ce n’est qu’un rêve et que je vais me réveiller.

    1. Benton Fraser dit :

      Je crois qu’il sait de le début de la pandémie qu’il a perdu l’élection, sachant qu’il n’a aucune idée comment gérer une pandémie. C’est d’ailleurs a ce moment qu’il a débuté sa cassette d’élection truquée.

      L’idée était de générer du chaos pour accentuer la division du pays. C’est dans ses cordes (c’est tout ce qu’il sait faire!) et à date, la division lui a plutôt bien réussi. Suffit de créer encore plus de division!

      J’imagine que maintenant, c’est de créer assez de chaos pour qu’il soit intouchable par la justice….

      1. igreck dit :

        Votre analyse est (malheureusement) très juste !

  65. Lecteur_curieux dit :

    Pourtant ces journalistes votent tous Démocrate et ont beau aller faire des reportages ils ne comprennent pas plus les votes pour Trump ou les Républicains.

    Et moi ? Bien c’est différent de la politique comme tel mais c’est lié. Nos personnalités ou vedettes aimées avaient un discours libéral ou progressiste socialement en général.

    Sinon peut-être certains républicains mais avec un discours généreux.

    Bon ce ne sont plus les mêmes républicains. Ou encore on aurait pas été plus d’accord hier en étudiant la plateforme mais si on ne parle pas politique trop spécifiquement c’étaient des personnalités sympathiques.

    1. danielm dit :

      Les républicains d’aujourd’hui sont très ou sont devenus très différents de ceux et celles d’il y a, mettons, soixante-dix ans (avant Nixon en fait). Donald Trump et compagnie sont caractérisés par une paranoia constante envers non seulement leurs opposants mais aussi le monde en général.

  66. Racza dit :

    HS
    L’équipe Trump annule (en partie) ses recours en justice en PA , notamment les contestations concernant les bulletins de votes corrigés après envoi (enveloppes mal cachetées, oublis de signature…) ce qui je crois est autorisé par la loi.
    Les recours aujourd’hui se résument à peau de chagrin.

  67. Citoyen dit :

    plutôt que d’avoir une démocratie infectée par tous les parasites, il devrait y avoir une autre démocratie valorisée par la majorité silencieuse, personne saine ou le bien commun.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :