Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Pour la deuxième soirée consécutive, des manifestants sont descendus dans la rue à Philadelphie pour dénoncer la mort d’un homme noir abattu en pleine rue par deux policiers lundi après-midi. Une vidéo publiée sur les réseaux sociaux montre que Walter Wallace Junior, 27 ans, avait un couteau à la main lors de l’affrontement mais les policiers, qui ont été suspendus, ne semblaient pas en danger imminent.

Comme cela avait été le cas la veille, les manifestations ont été accompagnées d’affrontements avec la police et de scènes de pillage que le père de Wallace a dénoncées sur CNN. Selon ce dernier, son fils souffrait de problèmes psychologiques. La Maison-Blanche a indiqué qu’elle surveillait la situation de près, alors que Joe Biden et Kamala Harris ont émis un communiqué déplorant la mort de Wallace. «Nous ne pouvons pas accepter que dans ce pays une crise de santé mentale finisse dans la mort», ont-ils affirmé tout en dénonçant les pillages et les attaques contre les policiers.

(Photo AP)

42 réflexions sur “La photo du jour

  1. ghislain1957 dit :

    Aux zétats-zunis, quand c’est un noir, les policiers tirent en premier et posent les questions ensuite.

    1. Jean dit :

      Je vous corrige. Les policiers tirent en premier et ne posent pas de questions ensuite.

    2. ils ne posent meme pas de questions apres la mort nbon plus.

  2. lechatderuelle dit :

    les USA …. ça vaut ce que ça vaut, mais depuis quelques temps, du côté démocrate du moins, on a changé la formule des « prières et des voeux » par « nous ne pouvons plus accepter »….
    c’est déjà ça….

    mais de la parole aux actes, il y en aura de l’eau qui aura couler…. et des centaines de morts….

    il y a tellement de choses à réformer aux USA, mais comment y arriver avec une cour suprême partisane et rétrograde……

    et tant que les manif de contestation finiront par du vandalisme, ça ne fera qu’apporter de l’eau au moulin des réactionnaires…..

    Les gens doivent trouver une autre façon de faire voir leur ras-le-bol…

    les manif sont depuis trop longtemps récupérées par trop de groupes et même par les gouvernements pour manipuler l’opinion publique….

    Les gens doivent déranger les dirigeants et non pas se punir entre eux….
    plus facile à dire qu’à faire, je le sais… mais quelqu’un trouvera….

    1. Guy Pelletier dit :

      @lechatderuelle
      Tout à fait, quand vous dites « Les gens doivent trouver une autre façon de faire voir leur ras-le-bol…les manif sont depuis trop longtemps récupérées par trop de groupes et même par les gouvernements pour manipuler l’opinion publique…. »,

      C’est tout à fait cela. Il leur faut investir le seul parti politique des deux majeurs capable d’amener des changements, le parti Démocrate. Voter massivement pour qu’il prenne les deux chambres et fasse rapidement des changements majeurs en commençant par réformer l’instruction et la formation des policiers pour s’assurer que toujours lors d’interventions ils privilégieront des méthodes d’intervention qui épargneront des vies au lieu de tuer quiconque a ou semble avoir une arme. Évidement évaluer les policiers déjà en poste pour sortir les têtes brûlées surtout les racistes extrémistes qui ne rêvent que de se taper et d’assassiner « du noir » ou semis bronzés des « non » américains!!!!

      Il doit aussi être clair que le cassage et la violence lors de quelques manifestations que ce soit soient déclaré par les Démocrates comme étant INACCEPTABLE qu’importe ce qui a amené ces manifestations. S’ils ne le font pas ça donnera du poids à ceux ne voulant pas que les choses changent dans ce pays, les racistes et réactionnaires entre autres votant massivement pour les Républicains.

  3. Apocalypse dit :

    Twitter – Richard Hétu

    Nouveaux sondages Washington Post/ABC News

    WISCONSIN
    Biden 57%
    Trump 40%

    MICHIGAN
    Biden 51%
    Trump 44%

    Si Biden gagne le Wisconsin par 17 points de pourcentage, je mange ma nouvelle casquette.

    Faites bien attention M. Hétu, on va s’en rappeler 🤣.

  4. noirod dit :

    Comme si les U.S.A. avaient besoin de ca ! Quel splendide timing alors que le compte a rebours final est entamé ou peut-être devrais-je dire alors que la mèche est allumée. Le 3 novembre est LA DATE ou l’ amérique va sortir dans les rues des principales villes. Même si le résultat final ne sera pas connu ,le couvercle de la marmite va sauter avec l’ annonce d’une simple tendance.
    Et plus j’y pense, plus je ne suis plus certain que les troubles seront exclusivement sur le territoire américain. Même si le gros gluant a démoli toute la réputation de son pays, pour plusieurs autres le leadership négatif américain représente une belle occasion. Même ici au Canada il y a des comploteux qui n’attendent que ce prétexte pour faire les imbéciles.

    Je me relis et ne peut croire que j’écris cela. Comme quoi le gros abject a fait beaucoup plus de tort que même une pandémie !

  5. ghislain1957 dit :

    Hors sujet:

    Lors du Super Spreader Event de Coronavirus 1er à Omaha au Nebraska hier, la foule d’adorateurs du gourou orange s’est retrouvée bloquée et abandonnée au froid sans aucun moyen de transport pour quitter les lieux. Augmentation du taux de contamination à suivre.

    Jeff Paul
    @Jeff_Paul
    Thousands of people left out in the cold and stranded in #Omaha, #Nebraska after a #Trump rally. I’m told the shuttles aren’t operating & there aren’t enough busses. Police didn’t seem to know what to do. Some walked. I saw at least one woman getting medical attention.

    https://twitter.com/Jeff_Paul/status/1321331610344656897

  6. treblig dit :

    L’épidémie de grippe espagnole de 1918, la crise économique de 1929, les émeutes raciales de 1968… Tout ça en même temps. Trump est vraiment no1. Beleive me.

    1. Richard Desrochers dit :

      C’est ça l’exceptionalisme américain : ils sont à l’origine de chacune de ces choses. Le monde leur doit beaucoup.

  7. littlerob dit :

    Bonjour M. Hétu. Vous avez omis un détail important dans cette tragédie: Le défunt avançait, le couteau à la main, vers les deux policiers lorsque ces derniers ont tiré sur lui.

    @Noirod: «Comme si les U.S.A. avaient besoin de ca !»

    J’ai peur que ces manifestations et pillages vont couter Biden la Pennsylvanie. 🙁

    1. Alexander dit :

      Evidemment que le pillage n’est pas une option.

      Manifester? Me semble que c’est leur droit tant que c’est pacifique.

      Abattre des noirs sans véritable légitime défense et à répétition, ça ne devrait pas être toléré dans cette société.

      Les policiers ont la gâchette un peu trop facile. La loi et l’ordre? Je dirais plus le retour au Far West.

      Il y a comme une nostalgie du passé dans ce pays qui l’empêche d’évoluer.

      Et ne pas évoluer, c’est mourir un peu.

    2. Richard Hétu dit :

      J’ai écrit que Wallace avait un couteau à la main lors de l’affrontement et fourni la vidéo montrant comment il a été abattu. J’ai mal à voir comment j’ai omis le détail que vous mentionnez.

      1. littlerob dit :

        @Alexander: Bien sur que les gens ont le droit de manifester. Le probleme, c’est qu’il y a trop de monde en Pennsylvanie–et aux Etats-Unis–qui confondent manifester et faire une émeute, surtout quand les manifestants sont des Noirs en grande majorité, et surtout quand ça se passe juste avant une élection nationale. Et des gens comme ça votent comme tout le monde.

        @M. Hétu: Moi anglophone j’aurais écrit « Une vidéo publiée sur les réseaux sociaux montre que Walter Wallace Junior, 27 ans, *avançait vers les deux policiers,* un couteau à la main, lors de l’affrontement. Les policiers ont été suspendus. »

    3. @littlerob

      Le défunt ne semble pas vouloir s’avancer dans la direction des policiers d’après ce que je vois. Par contre ils l’ont tiré de loin. Quand certains citoyens doivent se protéger de ceux qui sont sensés les protéger…

      1. littlerob dit :

        @ Réal T. –Dans les vidéos que j’ai vu, Wallace avançait vers les deux policiers lentement après avoir sorti de derrière une voiture parkée. Pour moi c’est impossible, en regardant les vidéos, de juger la distance entre Wallace et les policiers au moment ou ces derniers ont commencés a tirer.

  8. gl000001 dit :

    J’ai déjà dit qu’il fallait tirer dans les jambes. On m’a répondu que le torse est plus facile à viser. Ok, peut-être.
    Pour pallier à ça, voici le « Net Gun ». Comme dans Batman ou Spiderman. Personne n’a besoin de mourir !!
    http://www.netgunasia.com/index.php/product-services/net-gun-drone-catcher

  9. jcvirgil dit :

    C’est déplorable mais cet homme aurait subi le même sort à Montréal, comme c’est arrivé plus d’une fois Un homme avec un couteau qui refuse de le jeter quand il en est sommé par les policiers va inévitablement se faire tirer car il met directement leur vie en danger, en étant en mesure de se précipiter vers eux en quelques secondes.

    1. ghislain1957 dit :

      @ jcvirgil

      « C’est déplorable mais cet homme aurait subi le même sort à Montréal, comme c’est arrivé plus d’une fois »

      Oui, c’est arrivé plus d’une fois, mais la différence au Canada, c’est que les policiers tentent tout en leurs moyens AVANT d’en arriver à être obligés de tuer. Aux zétats-zunis, on tire et après on questionne. Voilà la différence.

      1. jcvirgil dit :

        @ghislain 1957

        Là-dessus je vous donne évidemment raison à la vue de tous ces incidents impliquant la police des villes américaines et des individus de race noire désarmés.

        La nuance qui est importante est que dans cette situation on a affaire à un individu en crise armé d’un couteau Un cas qui a fait la manchette plus d’une fois impliquant la police de Montréal . La solution n’est pas simple d’ailleurs des intervenants cherchent une solution pour éviter que ce soit les policiers qui héritent de ces problèmes en bout de ligne.

      2. treblig dit :

        Pendant ce temps, les aides de la Maison Blanche ont publié un texte sur les  » réalisations  » de Trump durant son. mandat. Voilà -ti qu’une de ses réalisations est ( en lettre majuscule et en gros caractère) :

        ENDING THE COVID-19 PANDEMIC.”

        Vous vous dites que c’est une blague avec un record de plus de 80 000 cas et 1 000 décès par jour. Mais non, tout ce qu’il y a de plus sérieux. La vérité et Trump ne font pas beau ménage.

  10. Mystik dit :

    Des émeutes en Pennsylavnie à moins d’une semaine de l’élection va bénéficier à qui?

  11. Louise dit :

    En apprenant cette nouvelle je me suis dit: pas encore !
    L’histoire se répète ad nauseam et les conséquences sont toujours les mêmes: une famille endeuillée, des noirs en colère et des dirigeants qui ne font rien pour que ça change.
    Ce pays est dysfonctionnel jusque dans ses racines et le plus navrant c’est qu’il y a une bonne partie de la population qui ne veut pas que ça change. C’est d’une tristesse sans nom……………

  12. Danielle Vallée dit :

    Et comme par hasard Obama a fait un discours retentissant à Philadelphie le 21 octobre.
    Deux policiers qui se cherchaient une raison de commencer une émeute?
    Et Trump va blâmer Obama et les démocrates?
    Il va devoir y avoir un sérieux coup de barre dans la direction de la police aux États-Unis après cette élection.

  13. Pierre Belley dit :

    J’ai regardé hier un reportage sur le Klu Klux Klan. Sur TV5. J’ai été frappé par les similitudes avec ce qu’il se passe aujourd’hui aux USA. J’ai aussi été surpris par la ressemblance avec ce mouvement qui dans leurs meilleures années comptaient 4 millions de membres dont Edgard Hoover et le parti nazi. Les rassemblements, les déguisements, la propagande et la haine étaient surement un modèle pour Adolf. On en parlait d’ailleurs. Le timing pour les évènements de Philadelphie est pré occupant. Donald s’en servira t’il pour faire peur aux femmes blanches des banlieues comme le faisait le KKK il y a cent ans?

    1. jcvirgil dit :

      C’est certain que c’est du bonbon pour Trump qui s’en servira pour instiller la peur dans la population. il est cependant pas mal tard pour que ça ait une forte incidence sur l’élection étant donné les millions de votes par la poste déjà produits.
      Il ne pourra pas non plus enlever les projecteurs de sa gestion catastrophique de la pandémie et des millions de nouveaux pauvres qui frappent aux portes des soupes populaires dans les grandes villes américaines.

      Ça commence à ressembler à la crise économique des années trente .

      https://www.journaldemontreal.com/2020/10/28/la-classe-moyenne-americaine-nest-plus-epargnee-par-la-pauvrete

  14. gigido66 dit :

    Cherchez l’erreur…

    2 contre 1
    2 policiers blancs contre 1 individu noir
    2 policiers blancs en mode de « contrôle de la situation » contre 1 individu noir en mode « attaque »
    2 policiers blancs armés de ‘guns loadés à bloc » contre 1 individu noir armé d’un couteau
    2 policiers blancs « formés »  » pour des situations difficiles contre 1 homme noir en crise de bipolarité
    2 policiers blancs « chokent » et déchargent 14 balles pour arrêter l’agression de l’individu noir
    2 policiers blancs suspendus en attente d’une enqête contre manifestations violentes

    Une enquête?!?!?
    La video de la séquence démontre clairement que les 2 policiers n’étaient pas en danger immédiat, qu’un taser aurait pu faire la « job », qu’une seule balle a la hauteur des jambes aurait pu arrêter l’individu…non, le choix a été de vider leur chargeur…
    14 balles contre 1 couteau!
    Et on se demande pourquoi tant de hargne et qu’il y a des manifestations!!!

  15. yolandgingras dit :

    Mais pourquoi les policiers américains ne tirent-ils pas dans les jambes, ça court mal pour poignarder quelqu’un avec des balles dans les jambes…

    1. Mystik dit :

      @yolandgingras Parce que les policiers ne sont pas des tireurs d’élite, dans une situation de crise, on leur apprend à tirer dans le plus « grosse » parti du corps, soit le torse. Tirer un individu dans une jambe ce n’est pas facile, surtout s’il est en mouvement.

      1. yolandgingras dit :

        Se servir de son « teaser » alors??? Il me semble qu’il y a d’autres moyens de maîtriser une personne avec un couteau que de la tuer…

      2. Guy Pelletier dit :

        @ Mystik

        « on leur apprend à tirer dans le plus « grosse » parti du corps, soit le torse. »

        Tout est là, on leur enseigne a utiliser leur arme à feu et cibler le torse ce qui causera la plupart du temps une blessure mortelle alors qu’on devrait former les policiers a neutraliser des gens par tout autre moyen, l’utilisation d’une arme à feu devant n’être qu’en dernier recours.

        Les policiers nord Américains devraient s’inspirer de leurs collègues Britanniques qui non seulement neutralisent des agresseurs armés de couteaux sans leur tirer dessus avec leur arme à feu ils en neutralisent aussi armés de machettes. Deux vidéos qui montrent leur technique d’intervention:

        https://www.youtube.com/watch?v=J9TFvh6Xps4

  16. Loufaf dit :

    C’ est certain que le gros despote se servira de ce triste événement pour se faire du capital politique. Il cherche un moyen pour gagner la Pennsylvanie. Il pointera du doigt une ville démocrate où règne la violence et le crime et mettra en évidence Mr. Law & order pour y remédier.
    Comme par hasard, cet assassinat arrive à point dans sa campagne électorale .
    Si les policiers n’ utilisent pas leur cerveau lors d’ arrestation, ce n’ est pas la faute des démocrates. Il y a un manque de formation flagrant et du racisme?
    Espérons que les électeurs ne tombent pas dans le panneau de la peur prôner par le fake prezzidant et votent pour Biden qui essaiera du moins ,d’ apporter une certaine paix sociale dans le pays.

  17. March dit :

    Pourquoi une femme blanche de banlieues aurait peur d’un pillage au Centre ville de Philadelphie? C’est plus les gens habitant au centre-ville qui devait avoir peur.

    il y a quelques années, des manifestations et de la casse est arrivé au centre-ville de Montréal, est-ce que la femme de banlieue de Longeuil ou du West Island devait avoir peur, non car les actions n’étaient même pas proche de son quartier. Je travaillais au centre-ville pendant cette période et personne n’avait peur. Les manifestations étaient localisé, on ne faisait que contourné le périmètre problématique et ne pas rester au centre-ville le soir, rien de plus.

    Pour moi, la peur des manifestations pour les banlieusards est comme secoué un épouvantail, ça fait du bruit mais c’est tout. C’est fait pour donner la peur aux femmes blanches sans qu’elles aient de raison d’avoir peur.

  18. March dit :

    Dans tout ces cas de policiers qui tirent, je me demande toujours pourquoi utiliser un gun normal au lieu d’un teaser. Un coup de gun teaser aurait désarmé le gars sans le tuer. Il me semble que ça éviterait beaucoup de problème. Est-ce qu’un policier ici présent pourrait nous dire si un gun teaser aurait été plus utile dans une situation comme celle-ci qu’un couteau.

    Surtout que tu es 2 policiers contre un homme. Un policier avec un teaser et un autre avec son vrai gun en back up aurait été suffisant si le premier manque son coup

  19. Rej dit :

    PLus ça change plus c’est pareil !

  20. Ce triste évènemnent illustre bien les carences au niveau de la formation des policiers lorsqu’ils sont confrontés à une personne en crise et souffrant de troubles de santé mentale.

    Tant et aussi longtemps que les services de police n’attaqueront pas cette problématique de front, il y aura hélas d’autres évènements de ce genre.

    Biden et Harris ont raison de dire « qu’il est anormal que dans ce pays, une crise de santé mentale se terrmine dans la mort ».

    Cependant, ce n’est pas de cette façon que les choses se passent dans l’univers de Bunker Boy et des adeptes de sa secte.

  21. Lecteur_curieux dit :

    Les policiers ne sont pas les meilleures personnes pour intervenir avec les personnes souffrant de problèmes psychologiques et elles devraient avoir aussi de la formation supplémentaire pour cela quand d’autres ne peuvent pas être là.

    Sinon dans la vidéo? La population semble en état de panique tout le long avant comme après…

    Ils ont été appelés pour quelle raison les policiers ?

    1. littlerob dit :

      @Lecteur_curieux: Selon cette source, c’était la famille du défunt qui a appelé la police:

      https://www.nbcphiladelphia.com/news/​l​ocal/walter-wallace-jr-struggled-with-​mental-health-issues-family-says/25754​93/

      « He said his cousin was having a mental breakdown Monday when a family member called police. »

  22. Legault Daniel dit :

    Une veste anti-balle est aussi une protection contre les coups de couteau.

    On peut essayer de tirer aux jambes et après faire in tir léthal.

    On manque d’imagination.

  23. Lecteur_curieux dit :

    https://en.m.wikipedia.org/wiki/Killing_of_Walter_Wallace

    Cela nous informe mais pas assez sur ce qui est vraiment arrivé… Troisième visite au même endroit dans la journée.

    Alors la capacité d’adaptation ne semble pas y être. La bonne solution ou intervention appropriée non plus.

  24. Ziggy9361 dit :

    À Philadelphie le motto de la police est Honor/Service/Integrity ,dans ce cas ci ce que je me demande pourquoi appeler la police?
    un citoyen aurait très bien fait l’affaire sortir de sa maison avec un pistolet et arrêter la menace en vidant son chargeur sur la personne armé,mais dans ce cas de figure on parlerais de victime et d’un meurtrier.
    La raison que l’on fait appel la police c’est parce que l’on croit qu’ils sont formés et qu’ils ont l’équipement pour faire face au problême
    et non parce qu’ils ont une « licence to kill « en particulier quand la personne est noir.
    Quand tu reçois un message radio te demandant d’intervenir sur une scène où un citoyen se promène en brandissant un couteau tu te prépare en conséquence,tu demande du renfort,tu maintien une distance et tu essaie de raisonner la personne si personne n’est en danger immédiat,dans le cas d’un échec et que la personne fonce vers toi tu peut tiré parterre en semonce et dans les jambes si non suffisant.

    Ils ont un grand besoin de réfléchir sur leurs méthodes d’intervention, en premier s’inspiré des agents de la faune qui ne tue pas d’emblée un ours qui se baigne dans votre piscine,ils vont plutôt l’anesthésié à l’aide de fléchettes voilà une méthode qui se fait à distance sans risqué la vie de qui que ce soit.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :