Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

Dans le deuxième épisode d’une série de balados intitulée That’s the Ticket, Dan Pfeiffer, ancien directeur des communications de la première campagne présidentielle de Barack Obama, rappelle la première réaction officielle de son camp à la sélection de Sarah Palin comme colistière de John McCain en 2008 : «Nous avions rapidement produit une déclaration qui critiquait McCain d’avoir choisi l’ancienne mairesse d’une ville de 9 000 habitants sans aucune expérience en politique étrangère à un battement de coeur de la présidence.»

Quand Barack Obama a pris connaissance de cette déclaration publiée sans qu’il ne soit consulté, «il n’était pas content», se souvient encore Pfeiffer. Assis aux côtés de Joe Biden dans un avion sur le point de quitter Denver, où il venait d’accepter l’investiture démocrate, le sénateur d’Illinois a dicté en son nom et au nom de son colistier une nouvelle déclaration félicitant Sarah Palin pour sa nomination historique en tant que première femme à faire partie du ticket présidentiel du Parti républicain.

Pfeiffer et ses adjoints avaient l’excuse d’avoir été surpris par le choix de John McCain. L’équipe de réélection de Donald Trump et Trump lui-même n’avaient pas cette excuse mardi lorsqu’ils ont dénigré en termes très personnels Kamala Harris. Refusant de lui offrir le moindre compliment pour la nomination historique de la sénatrice de Californie, le président a utilisé à les mots «nasty» (méchante), «meanest» (la plus méchante) et «most horrible» (la plus horrible) pour la qualifier lors d’un point de presse tout en l’accusant faussement d’avoir traité Joe Biden de raciste lors d’un débat.

Face à la première colistière noire de l’histoire américaine, Donald Trump et son camp risquent de s’aventurer assez souvent sur le terrain du sexisme et du racisme. Cela dit, la première réaction du président n’a rien d’étonnant. On sait qu’il est incapable d’oublier ou d’ignorer, ne serait-ce qu’un seul instant, une attaque contre sa personne. Et il se souvient sans doute d’une des attaques de Kamala Harris lors d’un débat où la candidate démocrate l’a comparé à un lâche prédateur. Pour mémoire :

Ironie : Sarah Palin a été l’une des rares personnes issues du camp républicain à féliciter Kamala Harris mardi.

(Photos AP et Getty Images)

106 réflexions sur “Donald Trump vs Kamala Harris

  1. Martin cote dit :

    Vraiment triste qu’il n’y ait pas de débat Harris/Trump……elle l’aurait démoli complètement….il en serait sorti en petits morceaux….

    1. treblig dit :

      Trump ne connait qu’une seule sorte de réaction face à ses  » ennemis » politiques : l »insulte. .Auquel il ajoute très souvent l’injure.

      Jamais poli, gentleman ou simplement respectueux. C’est contre sa nature. C’ est écrit dans son ADN.

      1. franlabrecque dit :

        Le poudré orange est égal à lui-même. J’aurais aimé qu’ils se rencontrent face à face, elle le ramasserait assez vite, et elle le fera avec le robot albino de Pence.

      2. Pat dit :

        En français, insulte et injure sont synonyme, contrairement à insult et injury en anglais, qui signifient insulte et blessure.

      3. Tilou46 dit :

        …L’insulte & le dénigrement est l’arme favorite des faibles & médiocres. L’ignorance articulant leurs carences au débat rationnel.

      4. karma278 dit :

        Question intéressante:
        le narcissisme pervers, la psychopatie et la sociopathie sont-elles innées (inscrite dans l’ADN, comme vous le suggérez)
        ou acquises, fruits (pourris) d’une éducation qui a négligé le développement normal d’un enfant (carence affective, etc.?)

        Hummmmm 🤕🤕🤕

      5. Igreck dit :

        On s’en fout ! On veut qu’il dégage !!!

    2. Marylap dit :

      Non, mais il va y avoir un débat Harris/Pence et ça va être jouissif de le voir se faire démolir en public. De toute façon, Trump a dit qu’il ne voulait pas de débat. On le comprend, il ne fait que se caler encore plus à chaque fois qu’il essaie de se défendre.

      1. Richard Desrochers dit :

        Quelqu’un qui ne fait que fuir ou lâcher un « nasty » quand un.e journaliste lui pose une question gênante ou dénonce ses mensonges ne tiendra pas longtemps dans un débat. Il devra répéter « nasty, nasty, nasty » jusqu’à plus soif et insulter, crier, blâmer les modérateurs ou le réseau et déclarer ceux-ci ennemis de l’État. Ses tweets auront l’air de la petite bière après ça.

  2. Il est foutu. Elle est entrée dans sa tête. Une tonne de briques vient d’atterrir dans la flaque d’eau où Narcisse s’admire. Il va délirer comme jamais, ce qui n’est pas peu dire! Ça s’en vient passionnant…

    1. Pierre Lesage dit :

      @Nicolas Laurent : Belle métaphore mythologique que celle utilisée ici, bravo.

      « Une tonne de briques vient d’atterrir dans la flaque d’eau où Narcisse s’admire. »

      1. Richard Desrochers dit :

        Et la loi d’Archimède fera remonter la brique en plein au visage.
        Mais, soit dit en passant, « atterrir dans une flaque » … ?

      2. onbo dit :

        @ Richard Desrochers

        Vous avez raison; on n’atterrit pas dans l’eau.

        Il y a une exception, dans une bédé, c’est quand on vide à sec la flaque d’eau de son gros derrière en chute libre. 🙂

    2. Duduche dit :

      Le terrain de jeu favori du bouffi-45 n’est pas l’eau mais la boue, et pas une boue saine, une boue contaminée par des résidus de produits toxiques. Il gesticule beaucoup, ce qui éclabousse et salit tout et tout le monde.

    3. Daniel Poitras dit :

      Excellent commentaire la flaque d’eau de narcisse bonne analogie

      1. @richard desrochers: Je me suis longuement interrogé: « aflaquir » n’était pas joli et « amerrir », en parlant d’une flaque, m’apparaissait disproportionné… Et puis une tonne de briques dans une flaque d’eau, mettons que ça touche terre assez vite…

      2. Richard Desrochers dit :

        @Nicolas Laurent

        Finalement, plus on fouille la chose, on s’aperçoit qu’une tonne de briques dans une flaque, ça peut seulement cacher la flaque (Tout ceci n’enlève rien à la pertinence de l’image proposée par Onbo : l’important c’est que ça décoiffe !).
        Ça prend un marais, et ça tombe bien, et en plus ça explique que l’image que voit ce Narcisse de lui-même soit tellement trouble et déformée.

    4. Haïku dit :

      @Nicolas Laurent — 07:17
      Excellente métaphore ! 👏👏👏

  3. Toile dit :

    Est ce moi qui est panne de caféine ?
    « …pour la (Harris) qualifier lors d’un point de presse tout en l’accusant ( Harris) faussement d’avoir traité Joe Biden de raciste lors d’un débat »
    Ainsi donc, Biden ne serait pas raciste ? Test cognitif SVP …

    Au moins je sais qu’avec Harris on ne prétendra pas voir la Russie de son balcon. Et d’après moi, elle sait ou se trouve le Canada dont Montreal. Ca vous rehausse le niveau.

    1. gl000001 dit :

      Il a dit d’elle qu’elle était menteuse également. Projection (3).

  4. ghislain1957 dit :

    « L’équipe de réélection de Donald Trump et Trump lui-même n’avaient pas cette excuse mardi lorsqu’ils ont dénigré en termes très personnels Kamala Harris. »

    Tout pour s’attirer la sympathie des femmes blanches qui ont voté en majorité pour Coronavirus 1er en 2016. Belle bande de champions!

  5. noirod dit :

    Le gros cave va se noyer lui même alors tu le laisse faire. Pas compliqué ce qui te reste a faire c’ est de présenter ton programme et d’ aller chercher tous ceux qui furent appauvris, frustrés, insultés, ignorés , dénigrés par le gros gluant. Oui beaucoup de travail sur la planche parce que faudra reconstruire sur des bases fragilisées par l’imbéchef et faire avec les rednecks , les womanizers et les covidiots.

    Le temps permet souvent d’ avoir une perspective différente sur les choses et quand on pense a quel point Palin s’ était fait dénigrer a tort ou a raison, en 2020 elle apparait comme une brillante politicienne si on la compare au gros épais a de la maison brune. Difficile de faire pire j’ en conviens mais ca démontre a quel point les U.S.A. sont purulents a l’heure actuelle. Il n’y a pas qu’un virus a combattre…

  6. Pierre s. dit :

    ——————————-

    Comme prévu, Mme Palin démontre plus de classe, d’intelligence et de jugement que le président lui même.

    Chose sur, une ancienne AG, ca fait très peur …pour une crapule stupide comme Trump.
    Elle va le démolir complètement durant cette campagne ce ne sera même pas drôle …
    Ben , oui p-e un peu ….

  7. PATkamerun dit :

    « Ironie : Sarah Palin a été l’une des rares personnes issues du camp républicain à féliciter Kamala Harris mardi. »

    Faut croire que TRUMPeur a tellement traîné le parti républicain dans l’abîme que seule une femme, excusez du peu! , fait preuve d’élégance et de respect dans ce parti envers leur adversaire.

    1. Réal Tremblay dit :

      En langage Trump, insultes = peur.

  8. titejasette dit :

    Vers la fin du billet précédent, je vous ai mis un article résumant la réaction de Wall Street sur le choix de Biden. Voici un autre article donnant le ton sur ce choix

    « Wall Street executives are glad Joe Biden picked Kamala Harris to be his VP running mate »

    Traduction

    « Les dirigeants de Wall Street sont heureux que Joe Biden ait choisi Kamala Harris comme vice-président »

    https://www.cnbc.com/2020/08/11/joe-biden-vp-pick-wall-street-executives-are-happy-about-kamala-harris.html

    NOUVELLE CASSANTE: Trump veut reporter les élections en l’an 2040 ! Oui en l’an 40 ! Oui le 30 février 2040

    1. Toile dit :

      Le 30 fevrier….. 2040 ! Même les fous à Micht et à Lindsay vont s’y opposer, apparence de constitution oblige. Il serait quoi, presque centenaire ! Imaginez sa boule. Déjà qu’il a pas toute sa tête. Je préfère penser à un canular. Il veut imiter Poutine ?

    2. constella1 dit :

      Titejasette
      En l’an 40 comme dans :
      Je m’en fou comme dans l’an quarante ?😉

      1. Haïku dit :

        🤣👏👏👏

    3. Richard Desrochers dit :

      C’est une année bibisextile ?

  9. Mariette Beaudoin dit :

    Quelqu’un est surpris ? Trump est vraiment exécrable.

  10. jeanfrancoiscouture dit :

    «..le président a utilisé à les mots «nasty» (méchante), «meanest» (la plus méchante) et «most horrible» (la plus horrible) pour la qualifier..»

    Donald Trump possède le don inné de se mettre les pieds dans le plat et de les agiter frénétiquement. On ne compte plus le nombre de fois où on s’est dit « cette fois c’est la bonne.Il est cuit.» Et chaque fois, on se trompait. Quels que puissent être les sondages, les semaines qui viennent vont être longues à nous demander si cette fois, «c’est (enfin) la bonne».

    1. Toile dit :

      Ben quoi, c’est l’étendue de son vocabulaire : répéter ad nauseam et insuffler des superlatifs simples. Ainsi il se comprend ( ?) et sa base itou. Espérons que vous dites vrai pour la bonne fois. C’est pas les occasions qui ont manquées mais le GOP est dangereusement malade.

    2. NStrider dit :

      Je pense que, comme la proverbiale goutte qui fait déborder le vase ou encore l’ultime paille qui brise le dos du chameau, c’est le cumul des mensonges, viles attaques, injures ignominieuses, etc., qui font que ses tactiques dilatoires de détournements d’attention ont un impact et une crédibilité en régression.Et il lui reste encore 83 jours pour continuer à perdre des appuis en continuant ses tactiques dont même une partie de ses partisans commencent à se lasser.

  11. Louise dit :

    «nasty, meanest, most horrible»

    Ces mots parlent beaucoup plus de celui qui les prononce que de celle à qui ils sont destinés.
    Trump est assommé comme un boxeur qui vient de recevoir un bon coup sur la mâchoire.
    Il perd confiance en lui devant le duo Biden-Harris et c’est ce qui va l’achever.

    Il se représente pour un deuxième mandat sans aucun programme et sans aucune direction à donner à son pays. Ce qui lui a permis de remporter la présidence c’est son arrogance et sa fausse image d’homme fort qui allait sauver la nation. Cette image s’effondre devant la catastrophe de sa gestion et sa confiance en lui en prend un coup devant les sondages et devant de solides adversaires.
    Il va continuer à se battre mais on sent de plus plus qu’il perd sa « drive »
    Pour gagner il lui reste la tricherie et il ne s’en privera pas, on peut en être sûrs.

    1. constella1 dit :

      Louise
      Pour gagner il lui reste la tricherie

      Vous voulez dire qu’il lui reste à continuer de tricher comme depuis le début !

    2. Alexander dit :

      @Louise

      « Sans aucun programme, sans aucune direction »

      Vous avez tellement raison. Il ne peut plus surfer sur sa réputation gonflée à l’hélium et ses pseudos-réalisations.

      Il fait chaque jour la preuve de sa nullité.

      Mais c’est un tricheur-né.

      Là-dessus, vous avez encore raison. Il trichera, pas tant pour gagner mais pour survivre.

      Il en sera d’autant plus dangereux qu’il est entouré de fanatiques comme Miller et Barr.

    3. POLITICON dit :

      Vous avez le don de résumer en peu de mots l’essentiel de la situation chez nos voisins. Il est vrai qu’il ne lui reste rien d’autre que la tricherie pour s’en sortir. Et comme il est le maître en la matière il faudra suivre ses faits et gestes à la minute près et contre-attaquer sur le terrain même de ses mensonges et son bilan désastreux. Ne pas minimiser l’importance de la Russie dans la course, c’est pour ca qu’il a gagné la dernière fois.

  12. Dominique Mascolo dit :

    Super choix! Bravo Biden…

  13. Danielle Vallee dit :

    « pour gagner il lui reste la tricherie »
    Je viens de lire que De Joy est en train d’enlever les machines à trier le courrier des bureaux de poste.
    Je vais suivre la nouvelle avec un grand intérêt aujourd’hui.

    1. titejasette dit :

      @Danielle Vallee ….au sujet de De Joy

      Que les complices de la tricherie (dans les élections du 3 novembre) se tiennent pour VRAI.

      Ne laissez pas de traces de magouille ou on vous coupe les COUILLES (ça rime en crime !)

    2. onbo dit :

      Danielle Vallée Merci de suivre cela, cette nouvelle ou rumeur me préoccupe au plus haut point. Ça sent le soufre.

  14. quinlope dit :

    Il fallait que Biden choisisse une colistière qui pourrait « planter » Trump et Kamala est la meilleure pour cette exécution.

    1. Igreck dit :

      J »aime beaucoup le mot « exécution » dans votre commentaire !!!

  15. PROBERT dit :

    Les thèmes majeurs pour attaquer Trump en campagne électorale ne manquent pas. Des thèmes qui rejoignent le quotidien des américains: La propagation du virus Covid, les tensions raciales et le chômage. Les démocrates doivent cibler leur campagne autour de réalités bien concrètes dans le quotidien des électeurs.

  16. Gina dit :

    L’ équipe de trump-pence se sent menacé . Kamala Harris leur fait peur . L’ image qui représente mieux l’équipe des républicains c’est celle d’une mouche prise dans une toile d’ araignées . Trump avec ses propos racistes et sexistes va se faire secouer par Mme Harris qui n’a pas la langue dans sa poche .

  17. Apocalypse dit :

    Effectivement, dans les circonstances, il n’y avait qu’une seule chose à faire, des félicitations à Madame Harris et pas de mais qui suit; toutefois, connaissant Donald Trump, est-ce que quelqu’un est surpris?

    ‘Face à la première colistière noire de l’histoire américaine, Donald Trump et son camp risquent de s’aventurer assez souvent sur le terrain du sexisme et du racisme.’

    ‘assez souvent’ … Malheureusement, on peut sans doute enlever le ‘assez’ et c’est ce que nous verrons au cours des prochains mois.

    Bien hâte de voir comment va réagir Madame Harris à ces attaques ‘cheap’ de l’administration Trump. On va espérer qu’elle se rappelle les fameuses paroles de Michele Obama: ‘When they go low, we go high’.

  18. Duduche dit :

    Même si c’est un instrument approximatif, les sondages vont donner une idée de l’appréciation générale de Harris. J’espère donc que le choix de Harris comme colistière va augmenter l’écart des Démocrates dans les sondages. Déjà qu’ils sont largement en avance sans avoir rien à faire, ça devrait provoquer des réponses inadaptées de la part du bouffi-45.

    Mais le vrai test restera toujours le jour du vote.

    Svp, amis USiens, allez voter contre Trump ou pour les Démocrates. Ne vous laissez pas intimider par la baudruches et déjouez ses manigances. Faites ça pour vous et pour le reste des démocraties de la planète.

    1. Achalante dit :

      J’ai cru comprendre que le site qui vend des produits publicitaires pour Biden a n’a pas pu répondre à la demande soudaine suivant l’annonce et s’est planté. Ça devrait déjà donner une idée.

      1. Madalton dit :

        Hier, de 16 h à 17 h, le parti démocrate a battu un record de levée de fonds en une heure.

        https://www.politicususa.com/2020/08/11/biden-campaign-shatters-fundraising-record-after-kamala-harris-named-vp-pick.html

  19. Lecteur_curieux dit :

    Drôle de type ce Trump…

    Sinon quand il employait le mot nasty quand on l’analysait autrement et non pour séduire un électorat politique conservateur et réactionnaire c’était une QUALITÉ à ses yeux.

    Jouer dur, nasty et tout c’est part of the game à ses yeux en affaires et pour la politique c’est encore plus sale à ses yeux.

    Être paradoxal il est fasciné par la méchanceté et elle lui fait peur en même temps et il la pratique aussi.

    Le personnage était couvert de façon superficielle avant il y a des 25 à 35 ans. Alors on le voyait comme cynique et qui se fout de tout ou presque mais encore…

    Et libéral personnellement…. Sauf qu’il est très conservateur en même temps. Pour plaire à papa ou pas.

    Les sportifs mêmes les plus gentils peuvent avouer que dès qu’ils enfilent leur uniforme ils deviennent nasty donc vicieux comme Bill Lee le disait dans une entrevue mais il y en a pareil des exceptions qui sont des gentlemen presqu’en tout temps.

    Et dire cela des femmes ?

    C’est comme le terme killer que Trump employait pour celle ayant construit la Trump Tower. Dans le sport la métaphore est courant. Bon mais marquer un gros but et faire mal à l’adversaire faut-il être psychopathe ? Je ne crois pas mais il faut du sang froid.

    On peut démolir la confiance et même la carrière d’un gardien de but par exemple. Ok mais en jouant fairplay en gros et avec des arbitres ?

    Alors que Trump ne joue pas fairplay ni en affaires ni en politique ni dans le sport.

    N’empêche il est tellement en contradiction avec son personnage et mythe et paradoxalement fidèle à lui-même pour ceux l’ayant plus côtoyé…

    Peu importe ses conceptions de la vie passées ou présentes vont trop loin pour être sensées.

    N’empêche que les femmes fonceuses du sport ne répugnent pas à se qualifier elles-mêmes de qualificatifs et les artistes aussi et cela peut être en réponse aux réactionnaires mais aussi en voyant la vie comme une lutte, une compétition au final en ayant certains points communs avec Trump tout en le détestant ?

    Bien oui Trump courtise les fachos, les réactionnaires il ne fait plus que parler de la compétition où il faut jouer dur sinon on se fait éliminer.

  20. Alexander dit :

    Mon jeu psychologique préféré avec Trump, la projection par l’effet miroir.

    Nasty, meaniest, most horrible. Il se projette lui-même à chaque fois dans ses insultes aux autres.

    Quand tu comprends le pattern, tu ne te formalises de rien.

    Mais ce type est vraiment un goujat. Aucune classe.

    Ses parents ne l’ont pas bien élevé celui-là.

    Mais ce n’est pas un petit Trump qui va impressionner Harris. Elle a les nerfs et la drive pour le confronter au besoin. Mais elle ne doit pas s’abaisser à son niveau.

  21. FlorentNaldeau dit :

    On ne s’étonnera pas de la réaction de DT, qui est dans l’ordre de son comportement habituel. Un topo à l’émission « Reliable Sources » de CNN faisait un portrait il y a quelques jours de la différence du traitement accordé par DT aux journalistes de chaque sexe; sans surprise, il est sec, coupant, condescendant et même directement insultant envers les femmes dans une bien plus grande proportion qu’envers les hommes.

    Ce comportement s’applique évidemment aussi aux adversaires politiques, ce que KH est devenue très directement.

    Des déclarations mesquines et infantiles comme celles qu’il a proférées hier plairont certainement à son noyau dur de partisans, qui le suivent en grande partie pour le spectacle (souvent désolant) qu’il donne régulièrement. Mais DT et ses stratèges croient-ils vraiment qu’il arrivera ainsi à garder ou à gagner les autres segments électoraux qui lui seraient nécessaires pour la victoire?

  22. Richard Dufour dit :

    @Lecteur_Curieux

    Bonne analyse de ce président hors normes.

    Personnellement, je ne suis pas surpris de la bassesse du discours de l’homme et de sa clique.

    Ce qui m’intéresse beaucoup plus c’est ce qu’en pense le bon peuple.

    Comment est perçu Kamala Harris chez les indécis, par exemple ? Qui plus est, les indécis des états qui comptent le plus grands nombre de grands électeurs.

    J’ai le sentiment que ces indécis auront la balance du pouvoir.

    VOTE

    1. Micheline L dit :

      Bravo à Sarah Palin. Son tweet me donne de l’espoir. Je ne sais pas ce que seront ses commentaires pour la suite mais il faudra se rappeler qu’elle a eu la bonne attitude au départ. J’espère qu’elle ne sera pas trop blâmée par les gens de son parti.
      Quant à Baraka Obama, je l’aime encore plus qu’avant.

  23. onbo dit :

    Nous avons assisté hier à un conclusion dramatique des Primaires démocrates. L’émotion est même devenue palpable sur le blogue dès l’annonce anticipée d’un dénouement imminent via le commentaire de marie-4poches. Nous aurons un tandem Biden-Harris!!

    C’est dire l’impact que produit la sélection de Kamala Harris par Joe Biden sur l’inconscient collectif des Américains qui espèrent une première bonne nouvelle depuis 4 ans et spécialement depuis février 2020.

    Ça évoque pour un québécois « l’équipe du tonnerre » de Jean Lesage de 1960, l’équipe de rêve de René Lévesque de 1976, et l’épopée des Glorieuses du Canadien de Montréal entre 53 et 60.

    Joe Biden a pour lui des dizaines d’hommes et de femmes ministrables, de la relève progressiste à faire rêver, l’ombre à la fois stimulante et pacifiante du couple étincelant des Obama qui rappelle à chaque instant: « When they go low, we go high ».

    D’autant plus que ce sont les Républicains eux-mêmes qui pourfendent le simili-président Trump. Le Lincoln Project fait une carte du tendre pour le moins accablante de Donald. Le RVAT (Republican veterans against Trump) diffuse des témoignages crédibles. Même Sarah Palin casse les reins de Trump en manifestant envers Kamala Harris une belle sollicitude d’autant plus touchante que républicaine et ancienne candidate VP de John McCain en 2008.

    Cela pour dire que le poulpe aux 20,000 trahisons de la vérité est cerné de toutes parts et va provoquer sans arrêt dans l’espoir que Biden ou Harris s’approchent trop et soient à portée de ses tentacules ou de la décharge électrique de la lamproie polymorphe qui tantôt est consigliere du Potus, tantôt urbi et orbi procurator, tantôt analyste déguisé en bar rayé chez Fuzz News.

    Il y a tant à faire, tant à construire, à reconstruire, à soigner, à budgéter qu’il reste heureusement zéro temps pour même écouter l’éternel whining adulescent. La vraie bataille, le véritable engagement, c’est celui de chaque citoyen de pouvoir voter et que son vote soit comptabilisé, clef maitresse d’un Sénat démocrate majoritaire qui permette une sortie de l’enfer pour les citoyens américains.

    Première cible? Qui entend vider les Postes américaines de ses trieuses de courrier, interdire tout temps supplémentaire, remettre au lendemain le travail non complété du jour, congédiement de personnel?

    1. Micheline L dit :

      @Onbo
      J’aime tout ce que vous avez dit. Quel beau résumé rempli d’espoir!

      1. onbo dit :

        merci à vous et à Constance1. Un voisin très est souvent différent de soi et la grande proximité le confirme chaque jour.

        Mais on ne laisse pas tomber un voisin, encore moins se réjouit-on de ses difficultés. Au contraire l’entourer d’un profond respect et entretenir les meilleures relations possibles. Ça fait toute la différence entre trouver chez soi le sommeil en toute assurance ou s’inquiéter pour le moindre bruit de branches. 😉

    2. gl000001 dit :

      Excellent.
      Et ailleurs Ilhan Omar a gardé sa place au Minnesota mais un Qanon a passé comme républicain en Georgie.
      Il y a de l’espoir mais pas partout !

      1. Madalton dit :

        Trump a félicité la candidate QAnon Marjorie Greene pour sa victoire.

      2. gl000001 dit :

        Elle est blonde. Ca a tombé dans l’oeil de trump. Une candidate canon !!

      3. Madalton dit :

        Une mal-engueulée. Elle trait Pelosi de Bitch.

        https://www.foxnews.com/politics/gop-primary-winner-marjorie-taylor-greene-pelosi.amp

    3. Haïku dit :

      @onbo
      Fort bien dit ! Chapeau. 🎩👏👏

  24. titejasette dit :

    La Mère Thérésa de Calcuta est nasty, meaniest, the most horrible. De plus, elle est bin laide.

    Ma Guyslaine, ma Docteure de la Guinée et mes filles de Moscou sont adorables et pluss belles à croquer !
    On s’en fout de tes préférences (comme de l’an quarante) !

  25. POLITICON dit :

    Déjà qu’avant l’annonce d’Harris comme colistière, les sondages étaient tous favorables à Biden et pour tous les âges confondus. J’ai l’impression qu’Harris apporte avec elle l’énergie, l’intelligence, la répartie nécessaires pour confronter le duo Trump-Pence. Ces deux farfelus ont un handicap de taille face à Biden-Harris. Leur bilan après 3.5 ans à la présidence est désastreux, au-delà de 21 000 mensonges, une économie moribond, des dizaines de milliers de morts, un débat racial dans les rues, la corruption mur à mur.

    Mais Trump est un tricheur. Il mine le service postal pour avoir des raisons de critiquer et contester les résultats devant les tribunaux, les Russes seront derrière lui et de façon encore plus ostentatoire qu’aux dernières élections. Trump place ses pions et ne se soucie pas de la justice, de la Constitution et des lois électorales. Il doit gagner à tout prix sinon il fera face à une pléthore d’accusations devant les tribunaux de New-York. Il est erratique, brouillon, bouillant et ne réfléchie pas 2 fois avant de faire quelque chose pour se venger et attaquer son adversaire. Il perdra les pédales et il pourra oublier son 2e mandat. Le peuple est à genou et il y a de plus en plus de républicains qui ont délaissé le parti parce qu’il est à la solde d’un seul homme. Un narcissique psychopathe aux tendances autocrates.

    1. Madalton dit :

      75 % des électeurs recevront un bulletin de vote our voter par la poste.

      À force de décrier le vote par la poste, il risque d’encourager les républicains de ne pas voter par la poste. Ces derniers devront faire la ligne pendant des heures pour voter ou vont rester à la maison.

      https://www.chicagotribune.com/election-2020/ct-nw-nyt-vote-by-mail-20200812-snfc2u72rbesro4vevw6apxo6e-story.html

  26. HS

    Un tweet de 45 ce matin

    Watched @billmaher last week for the first time in a long time. He’s totally SHOT, looks terrible, exhausted, gaunt, and weak. If there was ever a good reason for no shutdown, check out this jerk. He never had much going for him, but whatever he did have is missing in action.

    La vidéo qui l’a foutu en rogne:

    https://youtu.be/dDh4cNtY4gs

    1. Duduche dit :

      Le sketch de Maher est hilarant. Merci à vous et au bouffi-45 de me l’avoir fait découvrir.

    2. Samati dit :

      Surement pour Maher une de ses meilleures performances.

    3. Richard Desrochers dit :

      « He’s totally SHOT, looks terrible, exhausted, gaunt, and weak. If there was ever a good reason for no shutdown, check out this jerk. He never had much going for him, but whatever he did have is missing in action »

      Pourquoi doit-il tout ramener à lui-même ?

      1. Haïku dit :

        Excellente observation ! 😉👌

    4. jeanfrancoiscouture dit :

      Depuis que je le connais que j’adore l’humour de Bill Maher. Désormais, quand quelqu’un me demandera pourquoi, je fournirai ce lien. Merci du tuyau. 🙂

  27. Pierre S. dit :

    ————–

    Pendant que Mme Harris apporte compétence charisme et élève le débat …. L’andouille Trump va s’enliser dans la médiocrité la vulgarité et l’incompétence. Le prochain coup de sonde sera dévastateur. Reste a voir si les rats républicains vont quitter le bateau.

    1. POLITICON dit :

      Beaucoup de républicains se dissocient de POTUS actuellement et clament haut et fort son non respect des règles de droit et de la Constitution. Ils se rendent compte que Trump a perverti le parti et ses bases. En fait, il n’y a plus de parti, c’est Trump maintenant.

  28. Pierre S. dit :

    —————–

    Question ….

    PRÉSENTEMENT … en temps de crise pandémique et sociale, à la veille d’une élection ou le président en place est en grande difficulté dans les sondage et ou le contexte impose que le vote par la poste est une mesure sécuritaire qui doit être prioriser ….. est il normal de voir le président ordonner aux vues et aux sues de tout le monde l’affaiblissement VOLONTAIRE des services postaux pour court-circuiter le processus démocratique ???

    C’est pas quelque chose qui peut être empêché ou plus radicalement retenu contre lui comme un acte criminel, un détournement et un vol de l’élection ???? Parce que d’évidence c’est le cas.

    D’où l’importance d’avoir une juriste alerte et vive d’esprit comme co listière.

    1. autrement dit :

      « aux vues et aux sues »: coquille ou calembour de l’expression au vu et au su?
      intéressant dans le contexte, en tout cas.

  29. Gilles Morissette dit :

    « Most Horrible », meanest » « nasty ». Voilà Bunker Boy qui fait encore de la projection. Rien de nouveau sous le soleil.

    Il est assez clair que le Salopard-En-Chef a été déstabilisé par cette nouvelle même s’il devant s’y attendre un peu.

    Cependant, cela aurait été trop lui demander de faire preuve d’un peu de « fair play » comme Sarah Pâlin l’a fait.

    Le « Gros Jambon » a été égal à lui-même. Sans honneur, sans dignité, sans classe.

    Un GROS ÉPAIS quoi !!

    En 2008, la sélecrion de Pâlin par McCain avait momentanément énergisé la campagne des Républicains au point où leurs chances de gagner étaient bonnes. C’est par après que les choses se sont gâtées lorsque Pâlin a commencé à s’exprimer sur certains sujets. Les Américains se sont rendus compte de ses limites.

    L’excellent télé-film « Game Change »(2012) où l’actrice Julianna Moore interprète le rôle de Sarah Pâlin nous raconte cette fascinante histoire.

    La sélection de Harris pourrait, avoir un effet énergisant sur la campagne des Démocrates.

    À la grosse différence de Pâlin, sa sélection n’est pas vraiment une surprise.Elle a du vécu (Elle a été AG de la Californie de 2011 à 2017), le sens de la répartie, le mordant qu’il faut pour résister aux attaques vicieuses qui ne manqueront pas de venir.

    Elle est articulée, brillante et intelligente.. Elle sera un atout tant pour JB que pour les Démocrates.

    Elle devra trouver sa place, son rythme mais faisons-lui confiance. Elle saura le faire.

    Bunker Boy et sa horde de malotrus trouveront à qui parler si l’idée leurs prend de jouer la carte du racisme et du sexisme,

  30. Pierre S. dit :

    ———-

    POLITICON …

    Le problème présentement c’est qu’il y a plusieurs républicains dangereusement influent qui ne peuvent pas lâcher Trump parce qu’ils sont compromis avec lui dans trop de saloperies … je pense entre autre à W Barr qui a corrompu et bassement fait du DOJ un instrument au service du président.

    Je pense également aux crapules de sénateurs républicains avec le rat McConnell en tête qui on permi à Trump d’échapper à un processus de destitution clair qui prouvait sans aucun doute que Trump et quelques complices étaient corrompu jusqu’à la moelle.

    C’est sans compter fox news, Breibart mais surtout la Maison Blanche qui est devenue elle même un instrument de propagande de la machine trump … et ca, c est à la fois triste et très inquiétant.

    1. POLITICON dit :

      N’oubliez pas l’influence de Russie qui rôde comme un vautour pour aider POTUS. Il ne reste rien d’autre que la tricherie pour Trump mais on constate une bonne proportion de républicains pures et dures qui abandonnent Trump au profit du respect de la règle de droit, des institutions et de la Constitution. Il n’y a plus de parti républicain, il y a Trump pomponné comme un commandant de navire, avec l’aide de quelques matelots de seconde zone pour diriger son radeau tressé de mensonges, de fourberies et de tricheries. Plus il avance avec son radeau, plus les lanières se détachent comme peau de chagrin. Il coulera seul et le parti ne pourra le soutenir jusqu’au bout. McConnell et compagnie ont laissé POTUS détruire les bases du parti et ceux qui ont toujours cru dans ce parti l’abandonneront tout simplement. Trump n’est pas à la hauteur des prémisses établies par les pères fondateurs.

  31. Pierre S. dit :

    —————

    à mon avis …

    Ce qui va détonner dans les prochaines semaines, plus la course ca avancer c’est l’incroyable vivacité d’estprit, l’intelligence et le charisme de Mme Harris qui va bien sur grandement aider M Biden mais qui va faire passer Trump et Pense pour deux jambons, incapable de rivaliser sur la plan intellectiel, juridique et politique. Et qui plus est, ces deux crétins ont cette fois ci un bilan assez catastrophique à défendre, un solide boulet que Mme Harris ne négligera pas de mettre en lumière.

  32. Gilles Morissette dit :

    Belle pub de Lincoln Project qui nous redonne de l’espoir pour un avenir meilleur

    #BidenHarris2020

    1. Toile dit :

      Je comprends parfaitement la stratégie the Lincoln project. Mais c’est tout de même hallucinant de voir des républicains appuyer ouvertement un candidat démocrate. Impensable il y a à peine 4 ans. C’est dire comment on veut se débarrasser du président du chaos et comment les représentants républicains ont trahis leur serment. L’heure est plutôt grave en effet.

  33. Syl20_65 dit :

    Je rêve de voir un débat de VP entre Harris et le poodle de la racaille sociopathe. Elle va en faire une seule bouchée et le recracher dans le coin en moins de temps qu’il en faut pour prononcer son nom.
    Si la crapule menteur pathologique fini par remplacer son p’tit chien de compagnie, ce sera assurément par un pire. N’est-ce pas ce qu’il a fait chaque fois qu’il a remplacé ses  »only the best »?
    Ou ce sera un lettré sans envergure, ce qui me surprendrait beaucoup attendu qu’il n’y a pas beaucoup d’allumé dans son entourage, ou ce sera un pittbull à grosses dents mais sans cerveau, ce qui pullule autour de lui.
    À suivre…

  34. ducalme dit :

    Hier, c’était la journée de Kamala Harris.

    Il y a des règles non écrites en politique dont la transgression est pire que celles des règles écrites.

    Le président et le VP devaient la féliciter et de taire.

    Ils n’ont fait ni l’un ni l’autre.

  35. Pierre S. dit :

    =—————-

    ducalme ….

    ahhhh, vous venez de mettre le doigt sr le problème. Le président se targue de lire, de lire beaucoup vraiment beaucoup, bien plus que n’importe qui …. mais la on parle de règle NON- ÉCRITES. Comment voulez vous qu’il sache ca ? Pour un grand lecteur comme lui impossible de deviner ce qui n’est pas écrit … lol

    Ceci dit, plus sérieusement, le commentaire de Trump hier à propos de Mme Harris ne fait que démontrer tristement toute l’incurie, le manque de jugement et de savoir vivre de Trump qui n’est au final qu’un triste individus incapable d’occuper le poste de POTUS … et ca dure depuis 4 ans.

    1. gl000001 dit :

      « Oui, une fois élu je serais présidentiel » <– son plus gros mensonge !!

  36. titejasette dit :

    HS

    « Le président de la Fed de Boston, Eric Rosengren, déclare que la levée trop précoce des restrictions COVID-19 a nui à l’économie et à la santé publique ; le récent ralentissement devrait se poursuivre »

    Ah OUI ? S’est dit le Tarla, en s’arrachant les cheveux (la seule touffe qui lui reste, sur le dessus du crane)

    1- Je me suis tiré des coups de fusil dans le pieds en levant les restrictions trop vite ?
    2- Pas question de reconfinement, de masques obligatoires…les Édentés vont rire de moi.
    3- Pas question d’admettre que les virologues (Dr. Fauci et cies) avaient raison. Les Édentés vont rire de moi.
    4- Je continue de leur dire que la courbe est belle. Les Édentés vont me croire. Ils me croient TOUJOURS.
    5- Pour leur prouver que j’ai toujours raison, j’envoie les enfants retourner à l’école. C’est une question de vie ou de morts. (De ma mort !)

    « C’est pas très bien. J’aurai tout manqué, même ma mort ! »

    Se lamenta, le lamentable de l’étable

    1. Haïku dit :

      Superbe ! 👍👍

  37. Gilles Morissette dit :

    La preuve que la sélection de Kamala Harris dérange la « P’tite Drette minable et réactionnaire de fond de bécosse ».

    https://www.cnn.com/2020/08/12/media/fox-news-kamala-harris/index.html

    On dirait bien qu’il y a des odeurs de panique et de purin chez Bunker Boy, et Faux News, Ce réseau nous fait, encore une fois, une éloquente démonstration qu’il n’est rien d’autre qu’une vulgaire officine de propagande au service de Bunker Boy et sa horde de gangsters.

    La campagne ne fait que commencer.et on peut s’attendre à ce que les « Enfoirés de la Drette » descendent encore plus bas.

    Si JB l’emporte, il n’aura pas trop de 4 ans pour essayer de nettoyer cette « swamp » qu’est devenu ce pays depuis que le Squatteur-En-Chef y a mis ses grosses pattes sales.

    1. gl000001 dit :

      Dans l’autre nouvelle, Tucker Carlson qui prononçait « Kaméla ». L’autre bonhomme le reprend et il répond « So what ? » Quel malotru.

      1. Carl Poulin dit :

        @ gl000001
        Le malotru? Fucker Carlson?

      2. gl000001 dit :

        Oui. Et je suis poli.

  38. PATkamerun dit :

    @ Louise 7h50
    « Pour gagner il lui reste la tricherie et il ne s’en privera pas, on peut en être sûrs. »

    Il a déjà commencé à mijoter son vaste plan de tricherie avec évidement la bénédiction et la protection des élus républicains et les juges conservateurs dans les cours d’appels et surtout à la cour suprême. Cet article détaille bien ses magouilles.

    http://www.slate.fr/story/193560/trump-saboter-election-presidentielle-etats-unis-2020-vote-par-correspondance

  39. Pierre S. dit :

    ————-

    Trump est un grossier personnage, antipathique , qui n’a aucune considération pour autrui. En lui opposant quelqu’un de rayonnant et charismatique comme Kamala Harris, le clash sera encore plus fort.

    ^Portez attention à la photo qui coiffe ce billet …. un killer smile redoutable, irrésistible … face à un Trump vieux, usé, confus …. dont la cote de popularité est à son plus bas.

  40. PATkamerun dit :

    @ Gilles Morissette
    « ….qu’est devenu ce pays depuis que le Squatteur-En-Chef y a mis ses grosses pattes sales. »

    😃😃😃 ne vous en faites pas. Dès le 21 janvier 2021, J.B. commencera un nettoyage à l’eau de javel, des traces laissées par ses  » grosses pattes sales ». Il a promis de revoir toute les politiques mise en place (surtout la politique étrangère ) afin de replacer les USA à la place où ils étaient avant l’arrivée du fouteur de bordel en chef.

    1. Gilles Morissette dit :

      @PATkamerun (12/08/2020 à 12:30)

      Je n’ai aucun doute là-dessus.

      Cependant mon questionnement est de savoir s’il pourra faire tout ça, en plus de mettre en oeuvre son programme en 4 ans.

      La bonne nouvelle est qu’il pourra s’entourer d’une équipe compétente et dynamique qui saura faire bouger les choses dans le bon sens.

      Gardons espoir.

  41. titejasette dit :

    @PATkamerun

    Ça fait des mois que nous sommes au courant des tricheries possibles dans la manipulation des votes par la Poste. Les conditions sont-elles réunies pour frauder les élections ? Y-a-t-il un risque réel ? A date si les démocrates et les élus des 2 partis n’en parlent pas, je ne sais pas si c’est juste des craintes non fondées.

    Pourquoi ne pas retarder les élections ? C’est quand la date limite ? Mi-décembre ou mi-janvier ? Donnons-lui qq mois additionnels.

    Entre-temps trump va continuer de faire son numéro. N’oubliez pas que sans la pandémie, le peuple n’aurait pas vu la performance présidentielle de ce TdC. Il sera de plus en plus « au naturel » dans les prochains mois. Laissons le aller puisqu’il veut retarder les élections. c’est d’accord. Lui, il a peur des résultats des votes. Moi, personnellement j’ai des craintes pour les magouilles.(son rapprochement avec la Russie ses amitiés avec Poutine, l’affaire de l’Ukrain… il est disposé à aller très loin pour gagner et pour ne pas aller en prison. L’enjeu est trop important pour lui. Je sens que nous ne le connaissons pas assez.

    Nous sous-estimons l’adversaire.

    1. PATkamerun dit :

      @ titejasette
      « il est disposé à aller très loin pour gagner et pour ne pas aller en prison. L’enjeu est trop important pour lui. Je sens que nous ne le connaissons pas assez. »

      Ça me rappelle un certain…Benjamin Netanyahou Qui s’acroche coûte que vaille a son siége de président de la république. Peut-être at t’il filé quelques conseilles à TRUMPeur …

      « Y-a-t-il un risque réel ? A date si les démocrates et les élus des 2 partis n’en parlent pas, je ne sais pas si c’est juste des craintes non fondées. »

      L’article de presse que j’ai posté dans mon avant dernier message montre sans l’ombre d’un doute que la menace est bien réelle ! D’ailleurs la présidente de la chambre a déjà émis ses inquiétudes et celles de ses collègues sur les changements qui sont en cours à la poste. N’oubliez pas que l’actuel président de la poste est un donateur de la campagne de TRUMPeur et vous pouvez croire que si le président l’a choisi, c’est bien pour mettre en oeuvre ses plans qui consistent entre autres à décrédibiliser le vote par la poste. Il n’a d’ailleurs de cesse de dire à haute et intelligible tweet que l’élection par courriels sera la frauduleuse EVER !

      1. titejasette dit :

        PATkamerun – Merci d’avoir résumé l’article (je ne l’ai pas lu en totalité)

        Ainsi donc, le risque de fraude est bien réel. Eh alors ? Qu’est ce qu’on propose ?

        PS: « Il n’a d’ailleurs de cesse de dire à haute et intelligible tweet que l’élection par courriels sera la frauduleuse EVER ! » Je n’ai rien à cirer de ses lamentations. Il me fait l’effet de l’eau qui coule sur mon dos de canard.

        J’ai bien raison de croire que Biden/Harris pourraient perdre les élections, malgré les sondages et les qualifications des candidats démocrates

      2. Mariette Beaudoin dit :

        Que ferait Trump si tout le monde annulait son vote ou restait chez eux sans voter ?

  42. Gilles Morissette dit :

    HS

    Pour ceux qui avaient des doutes quant aux affirmations de Putin concernant le premier vaccin contre le COVID-19

    https://www.msn.com/fr-ca/actualites/other/les-experts-%c3%a9mettent-des-doutes-sur-le-vaccin-russe/ar-BB17R0Sq?li=AAanjZr

  43. stemplar dit :

    J’espère qu’il y a aura un changement de garde, le 3 novembre prochain: je suis tanné d’avoir la nausée…

  44. Gilles Morissette dit :

    Écoutez le vidéo mis en ligne par M. Hétu, vidéo dans lequel Kamala Harris décrit Bunker Boy come un prédateur sexuel.

    On comprend pourquoi celui-ci fait présentement dans son froc et qu’il a déjà lâché sa meute de chiens enragés de Faux News afin de la discréditer.

    Ne manque que le sobriquet mais ça devrait venir bientôt.

    Vaut mieux pour lui de faire attention à ce qu’il dira car ça risque de lui rebondir en plein dans sa sale gueule.

    JB a fait un choix judicieux, le genre de colistière avec du caractère et de la personnalité capable jouer dur s’il le faut.

    Rien à voir avec la carpette de « Jesus Freak » (Mike Pence) qui occupe présentement le poste de V-P.

  45. FlorentNaldeau dit :

    @titejasette, 12h48

    Modifier la date de l’élection nécessiterait la modification de certaines lois et de la Constitution. Une tâche irréalisable compte tenu de la composition du Congrès, sans parler des quelques semaines qui restent avant le premier mardi de novembre.

    Quant aux jérémiades de DT sur les possibilités de fraude, elles ne sont évidemment pas sérieuses et ne visent qu’à brouiller le discours public. La fraude électorale a toujours été présente et c’était encore bien pire à une certaine époque où on achetait les votes avec de l’argent, de l’alcool ou en tabassant les partisans du camp adverse. Cela me rappelle cette brève et amusante scène du film « IXE-13 » de Jacques Godbout dans lequel deux hommes décrits comme « d’honnêtes travailleurs d’élection » déambulent dans la rue avec des bâtons de baseball sous leur manteau (je vous laisse deviner à quelle fin), clin d’œil aux mœurs du temps.

    Il y aussi eu des vols d’identité ainsi que des trépassés qui ont voté, mais la proportion réelle de ces véritables fraudes est très faible et même infinitésimale à notre époque. Rien n’indique que le vote anticipé ou le vote postal, déjà en vigueur dans plusieurs États au ÉU, est plus vulnérable, à moins que DT et ses sbires continuent l’érosion délibérée des ressources et du budget du US Postal Service.

    1. Madalton dit :

      Dans la série sur René Lévesque, on voit des matamores menacer les électeurs au bureau de scrutin dans les années 60. Je ne me souviens plus en quelle année ça se passait.

  46. Igreck dit :

    Qu’il essaie donc, l’abo-MINABLE, de tourner autour d’elle tel un prédateur comme il l’a fait avec Hillary Clinton lors des débats de 2016. KH va lui balancer l’un de ses souliers (pointus) dans les valseuses et il va se retrouver la « queue entre les jambes » comme un chien battu.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :