Le blogue de Richard Hétu

L'Amérique dans tous ses états

«Le monde n’a pas besoin de statues, reliques d’une autre époque, qui ne reflètent ni les valeurs de la personne qu’elles entendent honorer ni les valeurs d’égalité et de justice. La composition de la statue équestre ne correspond pas à l’héritage de Theodore Roosevelt. Il est temps d’enlever la statue et de progresser.»

Theodore Roosevelt IV, arrière-petit-fils du 26e président des États-Unis, approuvant la décision du musée américain d’histoire naturelle d’enlever une statue équestre érigée en 1940 et montrant son ancêtre dans une position dominante par rapport à un Amérindien et un Noir. Approuvée par la ville de New York, propriétaire du bâtiment, cette décision ne vise pas les opinions de Roosevelt elles-mêmes mais la sculpture, signée par l’Américain James Earl Fraser et symbolisant l’expansion coloniale et la discrimination raciale aux yeux de ses critiques.

(Photo Getty Images)

65 réflexions sur “La citation du jour II

  1. captmichel dit :

    avec indien qui marche a ses cote en effet tres colonial

    1. On ne compte plus tous ces films western au milieu du siècle dernier avec tous ces (amér)indiens méchants comme l’enfer.
      Après nous avons eu droit : aux russes, aux japonnais, aux arabes et ainsi de suite.

      Toujours bon pour l’âme patriotique d’avoir un méchant à combattre quand on est un « bon ».

      1. MarcoUBCQ dit :

        Vous touchez à un thème central dans les agissements d’une partie du pays depuis belle lurette: Trouvez le mal à l’extérieur. Ce mal, littérallement un mal physique et psychique, est intérieur à ces gens. Tant que tu n’as pas situé le mal en toi, tu le projèteras à l’extérieur. Tu projèteras aussi ton bien, comme si les possessions et les activités pouvaient en soi t’apporter le bien physique et moral, ce que recherche tout être vivant sainement constitué. Tout être vivant normalement constitué: On peut très bien décrire Donald et ses fidèles comme des êtres vivant anormalement constitués.

      2. @MarcoUBCQ

        C’est bien décrit de votre part.
        Les U.S.A, en ce moment, sont comme un trou noir. Peu importe ce qu’ils cherchent à l’extérieur, le vide intérieur n’est jamais comblé.
        Tout est aspiré, faute de nourriture spirituelle nutritive essentiel à sa survie.

        Il y a eu l’Empire américain et par la suite le déclin de l’Empire et si rien ne change, le règne du vide américain. À l’image du Président actuel.

    2. Achalante dit :

      Non seulement l’Amérindien, d’un côté, mais le noir presque nu, avec les yeux baissés de l’autre… Oui, ça fait très « homme blanc maître des lieux et les peuples asservis » comme statue.

  2. Apocalypse dit :

    ‘Il est temps d’enlever la statue et de progresser.’

    Si seulement, mais à regarder ce qui se passe, on veut plutôt effacer ce passé, ce qui n’augure absolument rien de bon. Le passé on ne l’efface pas, on le regarde, on l’étudie et ensuite, on s’adapte et on avance, mais parions un vingt(20) que ce n’est pas ce scénario auquel on assistera. Nous aurons, comme toujours, droit au fameux nivellement par le bas, les esprits faibles imposant leur agenda.

    1. Olivier Larocque dit :

      Vous le dites vous-même, l’histoire ne s’efface pas avec la statue, on efface l’hommage. Pire encore, l’homme représenté n’est même pas visé, c’est la vision de l’artiste qu’on dénonce

  3. Anne-Marie Allaire dit :

    Ridicule
    Le monde ne commence pas en 2020

  4. monsieur8 dit :

    J’ai été interpellé dernièrement par des articles et commentaires disant qu’on allait déboulonner Roosevelt.

    Ma première réaction a été très négative… Dekecé?

    Mais quand j’ai vue la statue… oh boy!! Ça fait dur !! Enlevez moi ça et ça presse!

    Peut importe ce qu’en pensait Roosevelt lui-même, ce genre de représentation est maintenant totalement anachronique et doit disparaître.

    1. Micheline L dit :

      Monsieur8

      J’aime votre commentaire. J’ai eu exactement les mêmes réactions que vous.

  5. titejasette dit :

    Bravo ! Il ne faut pas tenter de refaire l’histoire en la déplaçant cette statue (et les autres statues).

    Pour les enfants (et les arrière-arrière petits enfants) et pour que le peuple se souvienne longtemps, Il faudrait les replacer dans un autre endroit (ex: une musée) avec des pancartes rappellant aux citoyens ce bout d’histoire vêcu par leurs ancêtres et en endiquant clairement la raison pour laquelle cette statue n’a plus sa place là ou elle était auparavant car ne correspand pas à l’héritage de Theodore Roosevelt.

  6. Eric dit :

    HS mais quand meme intéressant et démontre l’ampleur de l’échec de la politique MAGA :

    https://independentaustralia.net/politics/politics-display/worlds-largest-economy-in-free-fall,14019

    A moins que ce ne soit exactement l’effet qui était recherché au départ?

  7. Apocalypse dit :

    @monsieur8 – 12:18

    Il y a effectivement des cas ‘clear cut’, entre autres, cette statue dans le billet de M. Hétu; qu’on la déplace dans un musée et qu’on explique sa signification avec contexte à l’appui.

    Le problème c’est qu’il y aura d’autres cas et on va sortir la hache pour faire le ménage et qu’on devrait bien y réfléchir avant de sortir de l’espace public des statues, des films, des livres, etc.

    Essayer de se débarasser de tout ce qui insulte quelqu’un, on n’en sortira jamais et au final, il faudrait peut-être se débarasser de tout 😢.

    1. Achalante dit :

      Quelle signification? Roosevelt a été maire de New York, ministre, président… Il n’était pas un cow-boy qui a conquis des « peuples inférieurs ». L’Ouest était déjà bien développé dans les années 1920+. Cette statue ne représente en rien l’homme qu’il était; c’est une vision d’un artiste raciste, ou qui du moins, a utilisé des symboles racistes, pour dépeindre la « grandeur » de l’homme. Cheval, manche de chemises retroussées, avec l’Amérindien et l’Afro-Américain marchant un peu derrière, en vaincus…

      Tenez, voilà une citation de sa part: « Gouverner, c’est maintenir les balances de la justice égales pour tous. » Ce me semble contradictoire avec ce que cette statue représente.

  8. monsieur8 dit :

    Roosevelt dominant sur son cheval, flanqué de ses « inférieurs » sujets à pied…

    Ce n’est pas l’Histoire ça! Ça n’est jamais arrivé. C’est plutôt une représentation qu’un artiste a fait de l’Histoire, selon SA sensibilité. Ce n’est pas pareil du tout.

    Déboulonner cette statue, ce n’est pas réécrire l’Histoire, c’est signifier que l’artiste s’est planté.

    1. gl000001 dit :

      Les artistes ne se plantent pas en général. Picasso et son cubisme a voulu représenter quelque chose. C’est le propre des artistes. Dans le cas d’une statue, c’est peut-être une commande ? Il faudrait en savoir plus sur cette statue et sur l’artiste avant de se prononcer.

    2. kelvinator dit :

      « Déboulonner cette statue, ce n’est pas réécrire l’Histoire, c’est signifier que l’artiste s’est planté. »

      L’artiste reflète son époque. Juger à 120 ans d’intervalles avec nos critères ne peut que donner des reproches.

      On peut penser que face au musée d’histoire naturelle, la statut devait souligner l’apport de Rossevelt pour les droits des minorités, d’ou l’ajout d’un afro-américain et d’un amérindien. La réprésentation à cheval implique obligatoirement une différence de taille, qui peut être interprêté positivement ou négativement, comme subordination ou leadership.

      Peut-être est-ce la raison pourquoi les statues de personnages historiques sont habituellement seuls. Parce que la mise en scène peut rapidement devenir démodé, à moins que la scène représente le même groupe, comme la statue devant l’assemblée nationale.

      Comment un artiste illustrerait aujourd’hui un leader des droits civiques autrement que seul? Gageons qu’il n’y aurait pas d’interprétation hiérarchique, preuve que la pensée égalitaire a gagné beaucoup de terrain depuis 1900.

  9. Superlulu dit :

    Perso, dans ce genre de monument, je respecterais la mémoire, mais ferait couler un nouveau bronze.
    Celui ci pue le racisme.
    Yo toi l’indien et toi le nègre, tenez mon cheval, je reviens bientôt.

  10. onbo dit :

    T. Roosevelt !V a tout à fait raison de dissocier l’histoire de sa famille d »une représentation trompeuse de la réalité de l’Histoire, telle que l’exprime le descendant de T.Roosevelt.

    Et même s’il y avait du vrai, il serait encore plus important de s’en dissocier. Ce que fait son arrière petit-fils en affirmant: « Il est temps d’enlever la statue et de progresser. »

    L’expression de sa vérité est la voie royale de toute réconciliation.

    1. Rick42 dit :

      Si cette statue de 1940 a été érigée, c’est qu’elle représentait bien les valeurs des Blancs de cette époque. Alors il faut la conserver dans un musée ou autre institution avec une notice explicative.

  11. titejasette dit :

    Bravo à l’artiste qui a scupté la statue. Les traits physiques de l’Indien et du Noir sont superbement bien exécutés. Il a fait ressortir les caractéristiques de chacune des races. De plus, on croit être en présence des êtres humains en chair et en os. Wow, Chapeau !

    Très belle œuvre !

    1. gl000001 dit :

      Ca me fait penser au film Le dernier souffle avec Luc Picard. Pour faire une histoire courte, son jeune frère est retrouvé mort avec de l’argile dans les poumons. Et plus tard, Luc tombe face à face avec une statue ayant exactement les traits de son jeune frère.

  12. Apocalypse dit :

    @monsieur8 – 12:30

    Merci! 👍👍

  13. Diane Rouillard dit :

    Cette réaction de M. Roosevelt IV est toute à son honneur, je trouve. Il ne renie pas son ancêtre, mais une « représentation » blessante de son passage a la MB. Blessante sans doute autant pour lui que pour les populations touchées par le racisme. Non, on ne changera pas l’histoire, mais les statues ne sont pas l’histoire, tout au plus une représentation comme un ‘Polaroïd » qui peuvent être vite dépassée. Pourquoi s’y accrocher autant si elles font du mal à tant de personnes qu’on dit respecter voire aimer?

  14. PROBERT dit :

    J’espère qu’un jour on déboulonnera de la même façon les symboles représentant la promotion de la pollution.

  15. Mouski dit :

    La priorité serait de déboulonner les monuments humains qui garnissent les US présentement.

    1. Haïku dit :

      CQFD !

    2. gl000001 dit :

      S’il y en a il faudrait éliminer les statues en hommage à certains animaux aussi. Les Pitbull sont mal vus ces temps-ci. Les pigeons depuis longtemps. Que dire des rats ? 😉

  16. MarcoUBCQ dit :

    Il ne faut pas sous-estimer le pouvoir des symboles. Certains auront remarqué que les afro-états-uniens dominent la sphère musicale comme jamais, et donc leur popularité se fait largement parmi les ptis-jeunes blancs. Ce genre de phénomène a des répercussions profondes et à long terme. Les racistes de tout acabit sentent la soupe chaude, et donc sont motivés comme jamais à défendre leur point de vue, ou point de vue tordu, car justement il se meurre. Quand l’alternative à la discrimination c’est se responsabiliser et donc regarder en soi ce qui ne va pas dans sa vie, on peut comprendre que certains fuient cette introspection, nécessairement douloureuse. Je le constate depuis longtemps: Plusieurs personnes recherchent activement l’ignorance de soi et du monde. C’est incroyable mais c’est comme ça.

  17. el_kabong dit :

    « Déboulonner des statues, c’est vouloir réécrire l’histoire », quelle sottise sidérante…
    Comme j’ai lu quelque part, l’histoire n’est pas dans les statues, mais dans les livres et, jusqu’à un certain points, dans les musées. Les statues ne sont là que pour glorifier un individu ou un événement…

    Quant, à moi, dans le cas des confédérés, vouloir glorifier un type dont le seul fait d’arme est d’avoir combattu vaillamment pour garder des humains en esclavage est carrément indécent (surtout quand on sait que la plupart de ces statues ont été érigées longtemps après la guerre, dans le seul but de rappeler aux noirs quelle est « leur place »)…

    En Allemagne, il n’existe aucune statut d’Hitler ou de « héros » de guerre; est que les allemands auraient oublié leur histoire pour autant?

    Et dans le cas qui nous occupe ici, on comprend que ce n’est pas la personne représentée qu’on veut « déboulonner » mais la situation représentée pas la statue qui est inappropriée…

  18. Gabriel St-Jacques dit :

    Entre de Blasio et la mairesse de Seattle, misère que certains citoyens sont pognés avec de véritable abrutis pour les diriger.

    Pour ce qui est des sottises de statues, écoutez un vrai homme d’État expliqué pourquoi ces histoires ne font pas de sens.

    1. MarcoUBCQ dit :

      Macron un homme? Plutôt un valet d’intérêts cachés et de toute évidence contre le peuple. Oui il parle bien et a l’air civilisé, mais regardez l’homme quand il est avec plutspetit que lui. Ce n’est pas édifiant.

  19. Apocalypse dit :

    @MarcoUBCQ – 12:58

    ‘Plusieurs personnes recherchent activement l’ignorance de soi et du monde.’

    lol … Et leur recherche est un succès 😢.

  20. titejasette dit :

    J’ai constaté que plusieurs d’entre nous sont unanimes à faire déplacer cette statue. Ca a pris un coup d’œil de qques secondes pour savoir si c’est justifié ou non. Pendant plusieurs jours et semaines, les manifestants qui déboulonnent les statues et qui les jettent dans les cours d’eau sont traités d’anarchistes et d’«agents provocateurs », de voyous et de… (je ne me souviens pas des vocabulaires utilisés par Trump).

    Même Macron a rappelé ses citoyens à l’ordre.

    Leçon à tirer de cette affaire. Les manifestants : on se calme les pompons. C’est une affaire qui regarde tout un peuple ou/et les citoyens d’une ville. Ces derniers peuvent-ils aussi participer à la décision ? Les autres ne portez pas de jugements trop rapides. Prenez le temps de jeter un coup d’œil sur les statues avant d’accuser qqu’un. Vous avez ont l’air fou, les excités.

    1. gl000001 dit :

      Exact. Ca doit se faire démocratiquement. Et non par la justice de la rue 😉

      1. titejasette dit :

        « Et non par la justice de la rue  » – gl000001 à 13h33

        Il faut voir dans quel contexte les justiciers de la rue ont agi de la sorte.

        Les Noirs voulent être reconnus dans cette injustice qui dure depuis 400 ans. Il n’y a pas eu aucune reconnaissance de la part de cette Administration (même pas un semblant de reconnaissance des faits historiques). Le mouvement s’est étendu dans d’autres pays de la planète. Pour toute réponse, on les gaze et on les chasse (devant l’église). Provocation !.

        Trump cherche le chaos (les manifestations) et les victimes à qui il peut imputer son échec dans son leadership.

        Les Chinois sont reponsables de l’économie américaine en déroute (en propageant le virus). Les Noirs (les manifestants) sont responsables des vandales, des commerces fermés et de la hausse des cas de contagion.

        Lors de son rallye, ayant constaté que les participants ne sont pas au rendez-vous, ses organisateurs ont crié à qui veulent entendre que les participants ont été empêchés de l’accès au stade. Branle bas de combats, les journalistes couraient pour aller filmer les manifestants. qui voulatent bloquer les rues. Il n’y en avait qques uns et ils ne bloquaient pas les rues.

        Je veux pas chercher des excuses aux démolisseurs de statues. Juste vous montrer les 2 cotés de la médaille

      2. gl000001 dit :

        L’autre coté de la médaille est que « le bon monde des deux cotés » n’agissent pas démocratiquement ni l’un ni l’autre.
        J’aime mieux la résistance passive comme on a vu avec le grand bonhomme qui engueulait des protestataires. Il n’ont pas réagi agressivement et c’est l’idiot qui a fini par être arrêté.

        But when you talk about destruction
        Don’t you know that you can count me out

        Revolution, The Beatles.

  21. jeanfrancoiscouture dit :

    Outre la position dominante de Roosevelt seul sur sa monture, ce qui m’a frappé ce sont les visages des deux autres personnages. J’ai cru y déceler une certaine tristesse, un air de se dire «non mais qu’est-ce que je fais ici?» contrairement à l’air conquérant affiché par le cavalier qui, avec ses deux pistolets au ceinturon, a l’air d’embrasser l’horizon; les deux autres ont plutôt l’air de regarder beaucoup moins loin, attendant de jouer au palefrenier et ramener le destrier** à l’étable.

    Mais il n’en demeure pas moins que cette pièce est une oeuvre de qualité. Si elle dérange tant que ça la doxa du jour, au lieu de la refondre pour en faire autre chose de «non figuratif» on pourrait la mettre au musée et en expliquer l’histoire et la signification.

    En conclusion, cette affaire de statue équestre politiquement incorrecte m’a rappelé qu’il y a un autre personnage bien plus controversé que ce Roosevelt-là que l’on a beaucoup peint ou statufié à cheval. S’il fallait enlever toutes et chacune de ces représentations, voilà, comme pourrait dire le Général De Gaulle, un «vaste programme».

    https://www.google.ca/search?source=univ&tbm=isch&q=napol%C3%A9on+%C3%A0+cheval&sa=X&ved=2ahUKEwiyx-ej8ZXqAhUyTt8KHTwiBAYQ7Al6BAgJEDs&biw=1366&bih=628

    **Le destrier est un cheval de guerre ou de tournois, associé aux chevaliers du Moyen Âge.

    1. Haïku dit :

      Puisqu’il s’agit de Napoléon,
      citation amicale en complément:

      -« Le meilleur moyen de tenir sa parole est de ne jamais la donner. »

  22. fylouz29 dit :

    Un Roosevelt en tenue coloniale abattant un Philippin à la place ?

  23. Apocalypse dit :

    Twitter – Richard Hétu a retweeté

    Yves Boisvert
    @YvesBoisvert
    Enfilade stupéfiante sur le rôle de Toronto comme base arrière de certains Confédérés.
    L’histoire du Canada pendant la Guerre civile américaine est plus complexe qu’il y paraît…

    Wow! Je ne savais pas; je vais me coucher un tantinet plus informer ce soir, ce qui est toujours bon.

    1. cotenord07 dit :

      @ Apocalypse :

      Pas seulement Toronto.

      Montréal aussi…

      Lisez l’article « L’assassinat d’Abraham Lincoln élaboré à Montréal? » d’Andy Blatchford paru le 13 octobre 2014 dans La Presse.

      https://www.lapresse.ca/actualites/201410/13/01-4808775-lassassinat-dabraham-lincoln-elabore-a-montreal.php

  24. treblig dit :

    Theodore Rooselvelt est mieux connu pour ses combats avec les Rough Riders ( qui a inspiré le nom du club de football de la Saskatchewan) durant la guerre ‘Espagne- États-Unis à Cuba.

    Roosevelt à reçu, à titre posthume, la medal of Honnor pour ses exploits militaires … En 2001, sous Bush 2.

    Donc pas si loin de ça dans l’histoire

  25. Jean dit :

    Personnellement, je n’ai pas beaucoup ce révisionnisme alors que nous utilisons les valeurs d’aujourd’hui pour juger des valeurs d’une autre époque. C’est comme l’affaire où quelqu’un voulait que l’on cesse de vendre les livres de Tintin parce que Hergé avait une vison coloniale. Dans une ou deux générations, ces gens là vont nous juger avec leurs valeurs et il ne serait pas surprenant qu’ils nous traitent de crétin car nous leur avons laissé une Terre en décrépitude.
    Je suis cependant d’accord avec ceux qui disent – les statues dans les musées avec une note qui explique la vision de l’artiste, le contexte, sa signification.

    1. Achalante dit :

      On peut continuer de lire Tintin au Congo, mais il est impératifs que les enfants qui le lisent ne croient pas que les Congolais soient aussi stupides que la façon dont ils ont été représentés.

      Et oui, je m’attend bien à ce que les gens du futur nous jugent selon leurs propres critères. Raison de plus pour faire du mieux que l’on peut pour progresser. Je préfère qu’ils disent « ils se sont trompés, mais au moins, ils ont essayé » plutôt que « ils ont préféré se boucher les yeux plutôt que d’accepter de reconnaître les erreurs du passé ». Pas vous?

      1. March dit :

        En parlant de Tintin au Congo, c’est un des deux seuls titres qui n’ont pas été mis à la télévision avec Tintin en Amérique.

        Les deux ont été jugé trop dégrandant dans leur manière d’abordé les noirs et les Amérindien.

  26. Apocalypse dit :

    @titejasette – 13:11

    ‘C’est une affaire qui regarde tout un peuple ou/et les citoyens d’une ville.’

    Le peuple va faire cela comment? Par l’intermédiaire des politiciens qui vont voulair faire plaisir au peuple pour … des votes: ‘Houston, we have a problem’.

    1. titejasette dit :

      @Apocalypse 13:40

      Par consultation publique.

      Voulez-vous oui ou non qu’on vous construise un piscine, une aréna ou démolir ce pont ? Voulez-vous qu’on déplace cette statue et la remette (….indiquer l’endroit). Des explications historiques doivent accompagner et justifier cette proposition de la Ville.

      Vote pas la poste, s’il y a lieu

  27. Apocalypse dit :

    @jeanfrancoiscouture – 13:16

    Personnellement, je ne détecte aucune tristesse, mais si on fait abstraction du message que cette statue évoque, l’artiste a fait de l’excellent travail, du moins, dans mon bouquin.

  28. sorel49 dit :

    AH! Faudrait -il enlever et détruire tous les statues de l’histoire de l’Antiquité comme Alexandre le Grand, les pharaons ou Cléopâtre parce que ce sont des reliques ne correspondant plus à nos valeurs du XXIe siècle et mettre leur place nos idoles de la finance et du business.

  29. Pierre S. dit :

    ————————–

    le révisionisme est nécessaire ……

    À Salem ils ont brulé vives des femmes accusées de sorcellerie …..
    C’était débile, brutal, odieux … on a un devoir de mémoire mais pas un devoir
    de glorification de ces gestes. Voir Roosevelt triomphant, à cheval avec un amérindien
    et un afro américain à pied . résigné , à coté de lui est une offense au présent combat
    mené contre le racisme et les inégalités de toute sorte.

    Ce type de truc doit être déboulonné et remisé au musé …. comme les artéfact Nazi
    les truc de Mussolini etc …

    Devoir de mémoire de la bêtise des homme, mais ne pas en faire des symboles ….

  30. Apocalypse dit :

    @Jean – 13:35

    ‘Dans une ou deux générations, ces gens là vont nous juger avec leurs valeurs et il ne serait pas surprenant qu’ils nous traitent de crétin car nous leur avons laissé une Terre en décrépitude.’

    Vous pouvez parier votre vie qu’ils vont nous traiter de tous les noms pour le massacre en règle de cette planète qui met peut-être en péril le future de l’humanité. Toutes les nouvelles qu’on trouve sur le front environmentale sont diablement inquétantes.

    https://www.rtl.fr/actu/international/climat-record-de-chaleur-en-arctique-avec-une-temperature-de-38-degres-en-siberie-7800621941

    Qu’on soit inquiet face à cette pandémie, c’est normal, mais on devrait l’être encore bien plus face à notre traitement de cette planète, ce que la plupart des gens ne comprennent tout simplement pas.

    1. Pierre Kiroule dit :

      «mais on devrait l’être encore bien plus face à notre traitement de cette planète, ce que la plupart des gens ne comprennent tout simplement pas.»

      Les Amaricains du Nord, les Européens et les Japonais vont prétexter :« C’est notre mode de vie. On a le droit de le perpétuer. »

      Les Chinois, les Coréens, les Vietnamiens et les Indiens vont dire :« Vous avez pollué tout ce temps-là. Maintenant, c’est à notre tour. On a bien le droit, puisque vous l’avez fait. »

      Les autres pays en développement vont dire :« Hey ! Donnez-nous notre chance ! On a le droit, nous aussi, à votre mode de vie polluant. »

      Et les pays sous-développés, les plus affectés par les changements climatiques, vont dire `:« Bande de saligauds ! Vous nous avez laissés dans notre merde en profitant de nos richesses naturelles pour détruire la planète. (Et, tout bas) :si on avait pu, on aurait fait comme vous.»

      En somme, l’être humain est une espèce des plus nuisibles. Vivement qu’il disparaisse !

      1. gérard séguin dit :

        @pierre kiroule. En effet! ceci explique, la réaction de dame Nature. Elle créé des virus, pour son équilibre. Elle a gagné èa tout coup. Depuis,
        la nuit des temps. L’humain n’est qu,un microbe hors norme, parmi tant d’autre

  31. Apocalypse dit :

    @Pierre Kiroule – 14:07

    ‘En somme, l’être humain est une espèce des plus nuisibles. Vivement qu’il disparaisse!’

    Plusieurs, dont je suis, se demande si l’humanité va franchir les cinquante(50) prochaines années?

    Si Oui, il va falloir que les choses changent vite et pour mieux, sinon les dinosaures vont avoir notre compagnie dans un avenir pas si lointain.

  32. cotenord07 dit :

    Il y a une similitude apparente entre cette statue de Theodore Roosevelt et certain de nos monuments ou statues au Canada.

    Lorsque j’ai vu la photo de la statue de Theodore Roosevelt, j’ai immédiatement pensé au monument consacré à Samuel de Champlain, dans la ville d’Orillia, en Ontario, dans l’ancienne Huronie (région du lac Simcoe et de la baie Georgienne).

    Ce monument cause une certaine polémique depuis quelques années, essentiellement à cause du statut d’infériorité qui caractérise les personnages amérindiens qui font partie du monument, par rapport au grand explorateur français et par rapport au missionnaire jésuite qui fait aussi partie du monument.

    Les photos qui apparaissent dans cet article du Toronto Star sont très révélatrices.

    « Orillia’s Champlain monument is a controversial landmark. Now, restoration aims to change our views », article de John Barber, The Toronto Star, le 14 septembre 2018, hyperlien :

    https://www.thestar.com/news/canada/2018/09/14/orillias-champlain-monument-is-a-controversial-landmark-now-restoration-aims-to-change-our-views.html

    On peut aussi penser à la porte principale de l’hôtel du Parlement à Québec, qui jusqu’en 1979 était désignée comme la « Porte du Sauvage », à cause du monument en bronze qui la décore, et qui est désignée depuis 1979 comme la « Porte de la Famille-Amérindienne ».

  33. A.Talon dit :

    «cette décision ne vise pas les opinions de Roosevelt elles-mêmes mais la sculpture»

    Assez offensant comme statue. Bonne décision de la ville de New York. Je propose de l’envoyer à la casse [après numérisation 3D pour fins historiques, bien entendu] et d’en recycler le métal pour en refaire une sculpture plus conforme à la pensée socio-politique du 26e président des États-unis.

  34. A.Talon dit :

    Au fait, quand va-t-on se décider à faire de même avec le monument dédié à ce sombre génocidaire de John A.Macdonald qui pollue l’environnement visuel du centre-ville de Montréal depuis plus d’un siècle?

    «Here is what Sir John A. Macdonald did to Indigenous people»
    https://nationalpost.com/news/canada/here-is-what-sir-john-a-macdonald-did-to-indigenous-people

    1. cotenord07 dit :

      Ce serait un intéressant précédent, tant au Canada qu’au Québec.

      Il faudrait sans doute ensuite renommer la ville de Beauharnois et les rues et édifices qui portent le nom « Beauharnois », en l’honneur de Charles de Beauharnois de la Boische, marquis de Beauharnois, qui a été gouverneur de la Nouvelle-France de 1726 à 1746, et qui a été le champion de l’extermination des membres de la nation des Mesquakies (Renards) de la région des Grands lacs, qui s’opposaient aux visées colonialistes des Français sur leur territoire traditionnel.

      http://www.biographi.ca/fr/bio/beauharnois_de_la_boische_charles_de_3F.html

      1. A.Talon dit :

        Dans certains cas particulièrement infamants, il serait effectivement indiqué d’exercer un brin de révisionnisme sur les hommages réservés à certains de nos «héros» historiques afin de rendre justice à nos compatriotes autochtones. Pas question de se transformer en Winston Smith cependant, juste de gommer ces éloges un peu trop appuyés, en contradiction avec la société ouverte et démocratique qu’on tente de construire tant bien que mal depuis ce dernier demi-siècle.

        * * *

        J’espère que votre maman se porte bien et qu’elle ne soufre pas trop, ni du confinement ni de la canicule. Et ni de la COVID, bien entendu. Avez-vous eu l’occasion de la rencontrer récemment?

      2. cotenord07 dit :

        Merci pour les bons mots à l’endroit de ma mère.

        Elle est décédée doucement en juin 2019, dans un CHSLD qui prodigue d’excellents soins, et dont le personnel très dévoué est constitué en très grande partie d’immigrants provenant de pays moins fortunés que le nôtre.

        Elle et nous (ses proches) avons donc évité le stress que la pandémie de la COVID-19 aurait engendré si elle avait survécu jusqu’en 2020.

    2. cotenord07 dit :

      Les noms des voies de circulation et des édifices qui honorent Pierre Gaultier de Varennes et de la Vérendrye et ses files devraient sans doute aussi être changés, car ces illustres explorateurs ont participé à la traite d’exclaves amérindiens lors de leurs épiques voyages dans l’ouest de l’Amérique du nord.

      https://www.erudit.org/fr/revues/cfco/2017-v29-n2-cfco03281/1042269ar/

      1. A.Talon dit :

        Je vous vois rarement aussi critique envers les conquérants/esclavagistes/génocidaires anglo-saxons du continent. C’est dommage. Faudrait soigner ce strabisme intellectuel.

      2. cotenord07 dit :

        @ A. Talon (22/06/2020 à 20:47 )

        Je ne crois pas qu’il y ait rien à soigner de ce côté.

        Je note qu’il y a eu dans les différents régimes coloniaux européens (espagnol, portugais, britannique, français) des comportements qui ne correspondent pas aux valeurs morales et aux connaissances que nous avons aujourd’hui.

        Il y a des gens au Québec qui semblent croire que le régime colonial britannique et les gens qui en sont issus (comme John A. Macdonald) sont l’incarnation du mal, alors que la réalité est plus nuancée que cela, et que le régime colonial français a eu lui aussi ses zones d’ombre.

        Je suis pragmatique et crois que l’on devrait tenter d’expliquer le passé, et pas nécessairement déboulonner les statues ou renommer les noms de rues et d’édifice, au Canada tout au moins.

        La situation qui concerne les statues des « héros » confédérés des États-Unis est différente, à cause surtout du racisme et des fortes tensions intercommunautaires qui existent encore de nos jours aux États-Unis. C’est donc aux citoyens des États-Unis qu’incombe la responsabilité de régler ce problème, mais le modèle qui est ou sera retenu aux États-Unis n’est pas nécessairement celui qui nous convient ici.

  35. Gina dit :

    @A.Talon
    Enlever des statues comme John A, Macdonald . cela s’appelle le courage d’une personne ou d’un peuple . Lorsque le premier ministre du Québec refuse d’admettre qu’il y a du racisme systémique au Québec ,et que beaucoup des gens l’appuient , vous allez voir encore ces statues dans les rues pour longtemps . Et le premier ministre refuse de faire l’exercice d’apprendre que c’est le racisme systémique . D’une manière ,il fait semblant de ne le savoir . Dire qu’il y a du racisme systémique ce n’est pas de faire le procès des Québécois parce qu’il y a le conseil des droits de la personne pour régler de tel litige . Ce n’est pas un procès de personne à personne . Là , on parle de structures érigées en système pour bafouer les droits des personnes d’ethnies différentes autres que blanche . Ce système a été conçu pour favoriser ou donner des privilèges à des caucasiens . Mettre les Amérindiens sur des réserves et ne pas leur donner accès à des services d’éducation , de santé , de logements de qualité , c’est du racisme systémique . Faites l’exercice , citez-moi une université ou une école technique desservant sur une réserve amérindienne . Je suis sûre que le premier ministre ne pourra pas me répondre par l’affirmative . Alors pour plusieurs d’entre nous , c’est ça le racisme systémique . Être discriminé en fonction de sa race , de son lieu de résidence , de son ethnie . Donc ,on peut conclure que ce serait difficile pour un enfant vivant sur un réserve d’accéder à des études supérieures ou de fréquenter une école technique de son choix . Les gens de cette communauté vivront toujours dans l’indifférence , le mépris ,parce que d’autres diront toujours ce sont des soûlons , des paresseux , etc . C’est le racisme systémique Mr le premier ministre . Il faut appeler un chat , un chat .

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :